Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

Il y a 1 heure, mehari a dit :

Question rapide ici vu que les effets exacts des nukes sont assez nébuleux pour moi, est-ce que des retombées radioactives d'une explosion nuke en Ukraine sur un pays de l'OTAN pourrait être perçus comme une attaque radiologique contre le dit pays OTAN ou est-ce que ce serait tiré par les cheveux?

Pareil pour un réacteur qui exploserait à cause des combats.

Sais pas trop, mais par contre ce qui est certain c'est que les vents dominants en Ukraine vont de l'ouest vers l'est, donc les premiers à être affectés seraient les russes eux mêmes.

Link to comment
Share on other sites

Je suis en train de regarder ce reportage, indépendant (j'ai pas dit sans parti), sur place. C'est intéressant de revoir un peu le conflit du point de vue des Ukrainiens du Dombass. J'en suis qu'à la première demi heure, mais ça me parait assez posé, neutre, factuel jusqu'à présent. 

 

 

Edited by bubzy
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, BP2 a dit :

Sais pas trop, mais par contre ce qui est certain c'est que les vents dominants en Ukraine vont de l'ouest vers l'est, donc les premiers à être affectés seraient les russes eux mêmes.

Ils mettront ça sur le dos des nazis ukrainiens, ça justifiera une 2eme frappe...

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, Arland a dit :

La chose qui m'inquiète le plus c'est le nombre dramatiquement bas d'engins équivalents chez nous qui ne pourrait soutenir la moindre attrition, il n'y a plus qu'à croiser les doigts pour ne jamais avoir à nous démerder seuls dans ce type de conflit.

Et le plus inquiétant de tout, c'est que la chaîne du Leclerc a été arrêtée il y a longtemps ==>On n'a plus la capacité d'en faire de nouveaux

Quant au "MGCS" le char franco-allemand de l'avenir (voire plus tard), si il est construit, ce ne sera pas avant (bien) longtemps...

- Il serait possible de recréer une ligne de production oui... mais ce serait cher, et ne se justifierait que pour commander plusieurs centaines d'exemplaires d'une version "Leclerc +++" (intermédiaire avec le futur MGCS ?)

- Bricoler ? Je veux dire remettre en état certains des exemplaires sortis du service (nous en avons acheté 406 pour nous, seuls environ 220 sont en service) Voire en racheter certains aux Emirats ("ce sera cher, mon fils:unsure:) ou à la Jordanie à qui les Emirats ont transféré certains de leurs exemplaires ?

 

Il y a 1 heure, bubzy a dit :

La meilleure façon que cette guerre s'arrête c'est que les oligarques qui ont beaucoup perdu (et ne sont que du côté de là où l'argent se trouve...), s'associe au peuple qui ne se laisse pas faire pour la mobilisation, et mettent Poutine dehors. 

Je n'aurais guère d'espoir de ce côté :

- L'un des premiers objectifs de Poutine depuis 2000 a été de "mettre au pas" les oligarques, avec le marché "vous vous enrichissez, mais aucun rôle politique". C'est la raison pour laquelle Khodorkovski par exemple a été légalement "éliminé", en pratique embastillé (il vendait les actifs pétroliers russes aux intérêts anglosaxons)

==>Ca fait assez longtemps que les oligarques, qui dans les années 1990 faisaient la pluie et le beau temps en Russie, ont eu leurs griffes limées

- On a compté suite à l'annonce de la "mobilisation partielle" 2 000 arrestations en deux jours pour manif non autorisée, à comparer avec 6 500 la première semaine suivant l'invasion du 24 février... bref le même ordre de grandeur. Or les manifs de fin février n'avaient rien empêché du tout, et en gros c'était passé pratiquement comme une lettre à la poste auprès du peuple russe

==>C'est à peu près la même chose qui se passe à nouveau

Bien sûr, on peut toujours imaginer une "révolution de palais", un coup d'Etat militaire ou quelque chose de ce genre. Mais il s'agit avant tout d'imagination... y a t il des raisons solides de penser qu'une telle chose soit sérieusement possible, voire probable ?

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Bocket a dit :

Ces drones iraniens ont une certaine efficacité. Les ukrainiens n'ont pas (suffisamment ?) de moyens de défense contre ces objets volants à relativement basse altitude .

Les Ukrainiens se sont rendus compte que leurs missiles étaient pour la plupart peu adaptés face à ces cibles et essaient de compenser avec des canons et des mitrailleuses lourdes. On devrait voir revenir les 14,5 et les 23 mm en batterie autour de certains objectifs.

il y a 3 minutes, Alexis a dit :

Bien sûr, on peut toujours imaginer une "révolution de palais", un coup d'Etat militaire ou quelque chose de ce genre. Mais il s'agit avant tout d'imagination... y a t il des raisons solides de penser qu'une telle chose soit sérieusement possible, voire probable ?

Une chose est sûre dans un tel processus : toi et moi on n'en entendra jamais parler. Ce genre de choses se fait en silence et si la pratique russe est respectée, il y aura un délai de transmission au public. Et ce sera sûrement très alambiqué et durable, pas le type de dossiers à se régler en dix minutes. Brejnev a mis presque dix ans à se débarrasser de Podgorny et de Kossyguine, Staline à peine moins pour les vieux bolcheviks.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Amnésia a dit :

Je suis convaincu que Poutine (et son entourage)veut que les refendums amènent l'arrêt des combats en laissant planer le risque d'une escalade hors de portée de l'Ukraine.

Et moi je pense que ca n'arrêtera pas les ukrainiens car s'ils se font bombarder (au "pire" ca sera du tactique (je sais c'est affreux ce que j'écris) ) c'est eux qui passeront pour la victime universelle au yeux du monde entier.

La Russie et Poutine ne peuvent se permettre une mise au ban des nations (hors Erdogan qui bouffe à tous les râteliers et le fidèle Xi ). L'économie russe ne commence qu'à peine a sentir les effets des sanctions : bientôt les camions occidentaux vont s'arrêter faute de pièces partout dans le pays...  et Vladimir voudra laisser une autre image de lui pour la postérité.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, BP2 a dit :

Qui a dit cela?   C'est pas ce qui s'écrit et se lit dans ce forum qui compte.

Pas la première fois que je doit ressortir ça...

https://www.washingtonpost.com/national-security/interactive/2022/ukraine-road-to-war/?itid=hp-top-table-main

Citation

French and German officials couldn’t understand why Putin would try to invade and occupy a large country with just the 80,000 to 90,000 troops believed to be massed on the border. Satellite imagery also showed the troops moving back and forth from the frontier. Others posited that the Russians were performing an exercise, as the Kremlin itself insisted, or playing a shell game designed to conceal a purpose short of invasion.

Citation

“If you discover the plans of somebody to attack a country and the plans appear to be completely bonkers, the chances are that you are going to react rationally and consider that it’s so bonkers, it’s not going to happen,” said Heisbourg, the French security expert.

 

Il y a 1 heure, bubzy a dit :

Bon apparemment, après quelques renseignements pris, si le referendum est positif, cela permettrai surtout à la Russie de mieux légitimer sa levée de troupes, ainsi que, peut être, une assistance de l'OTSC, en faisant du coup participer d'autres pays à l'opération militaire spéciale. (groooosseuuu pincetteuuu)

Sauf que, au niveau de l'OTSC, ça va coincer très fort. Aucun des autres pays n'a accepté de légitimer "l'opération militaire spéciale" ni de reconnaître les républiques fantoches et les caricatures grotesques de référendums.

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 32 minutes, BP2 a dit :

Sais pas trop, mais par contre ce qui est certain c'est que les vents dominants en Ukraine vont de l'ouest vers l'est, donc les premiers à être affectés seraient les russes eux mêmes.

C'est pas évident: voilà une carte des vents qui avait été établie pour parler des incendies:

spacer.png

Pour les fuites de Tchernobyl aussi, l'ouest avait été touché... 

Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

C'est pas évident: voilà une carte des vents qui avait été établie pour parler des incendies:

spacer.png

Pour les fuites de Tchernobyl aussi, l'ouest avait été touché... 

J'avais posté une carte il y a quelques semaines ou on voyait, à l'échelle européenne, que ca allait globalement de l'ouest vers l'est.

Mais tu as raison, ce sont des vents dominants et parfois ca souffle dans un autre sens. Tchernobyl est là pour nous le rappeler.

spacer.png

Edited by BP2
Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, BP2 a dit :

Et moi je pense que ca n'arrêtera pas les ukrainiens car s'ils se font bombarder (au "pire" ca sera du tactique (je sais c'est affreux ce que j'écris) ) c'est eux qui passeront pour la victime universelle au yeux du monde entier.

La Russie et Poutine ne peuvent se permettre une mise au ban des nations (hors Erdogan qui bouffe à tous les râteliers et le fidèle Xi ). L'économie russe ne commence qu'à peine a sentir les effets des sanctions : bientôt les camions occidentaux vont s'arrêter faute de pièces partout dans le pays...  et Vladimir voudra laisser une autre image de lui pour la postérité.

Pour moi les russes s'ils sont dans le dilemme que j'ai écris autour de l'emploi du nucléaire, ils ne l'utiliseront pas et assumeront les conséquences d'images et de perte de crédibilité.

Cette guerre est l'échec du système et de l'idéologie Poutine, elle se terminera par son départ, c'est aux russes de le comprendre et d'agir dans la lumière de la rue ou dans l'ombre des couloirs. Il faut juste connaître le moment de bascule ou les échecs, les morts, les mensonges, les répressions, le quotidien sous sanctions, etc, gagnera la majorité de la population. La mobilisation est déjà un gros problème, la guerre qu'on voyait derrière un écran et qu'on pouvait soutenir de son canapé n'est pas la même qu'on sera forcé de faire, qui tuera le père, le fils, le frère, l'ami. On ne mesure pas l'ampleur du problème social d'une telle mobilisation surtout quand les enjeux sont bien moins évident que les deux dernières mobilisations réalisées en Russie dans son Histoire, à savoir la première guerre mondiale et la seconde. Rappelons que l'entrée en guerre de la Russie dans la première guerre mondiale a largement contribuée à la révolution de 1917...

Link to comment
Share on other sites

il y a 8 minutes, Amnésia a dit :

Pour moi, ils veulent faire peur, ils veulent montrer par la mobilisation qu'ils ont le potentiel de changer de dimension, mais l'objectif est d'arriver à une paralysie offensive des ukrainiens (cessez-le-feu) afin que la Russie sorte du conflit avec des gains territoriaux à mettre en avant comme "victoire".

Je pense vraiment que les appelés ne sont là que pour la dissuasion afin d'arriver à un cessez-le-feu débouchant vers des négociations sur la base d'une annexion russe. C'est à mon avis le "plan" du Kremlin.

C'est à mon avis l'hypothèse la plus favorable, là où on en est rendus.

Mais je mets aussi une pièce sur l'hypothèse comme quoi Moscou ne se contentera pas de l'annexion de quatre régions :unsure: Il y a quand même pas mal de voix "nationalistes" qui poussent pour récupérer l'ensemble de la côte de la Mer noire ("Novorussie"), d'autres disent que la "menace ukro-nazie" doit être éliminée ce qui supposerait de repartir à l'assaut de Kiev (évidemment pas cette année !).

Poutine pourrait être moins extrémiste c'est vrai - personne n'est dans sa tête - mais il a bien montré avec son essai sur la prétendue "unité des peuples russe et ukrainien" en 2021, et surtout avec l'invasion de février, qu'il avait une forte tendance nationaliste :mellow: ...

Je ne pense pas qu'il ait jamais été "un joueur d'échec en vingt-quatre dimensions". Mais il a certainement été dans le passé un dirigeant habile et pragmatique - et relativement modéré, si on compare avec d'autres. C'est fini. A un moment dans les dernières années, il s'est converti à une doctrine nationaliste qui lui fait tout considérer dans une perspective impériale et visant le (très) long terme. Il est ou veut être le Bismarck ou le Richelieu russe. Et comme dans le même temps il semble avoir perdu la main :mellow: ...

 

il y a 8 minutes, Amnésia a dit :

Sauf que je suis également convaincu que ce plan n'aura pas l'effet escompté sur l'Ukraine, qu'elle va continuer le combat, ce qui mettra à mal les russes qui devront alors engager les appelés à faire une guerre à laquelle ils ne devaient être presque que des "figurants" d'une dissuasion

Moi non plus je ne vois pas du tout les Ukrainiens renoncer. La guerre va continuer, à l'évidence cet hiver, probablement au moins une bonne partie de l'année prochaine.

Les 300 000 - à moins que ce ne soit plus ? - de mobilisés vont être formés, équipés (... bien ou mal, là est la question !) Ils vont entrer en lice, probablement début d'année prochaine. La Russie aura mis en œuvre une voie d'escalade.

La suite, difficile de discerner. Mais ça va être long. Et sanglant :sad:

 

il y a 8 minutes, Amnésia a dit :

C'est le risque que ces appelés subissent des coups importants, qu'ils soient incapables d'amener une réelle bascule du rapport de force que l'on pourrait voir les russes tellement mal à l'aise de l'image qu'ils donnent, d'un non respect de ses "volontés" que le nucléaire sera largement mis en avant.

Je ne vois vraiment pas le nucléaire en "recours immédiat", si la mobilisation ne donne pas l'effet que Moscou en attend - disons d'ici le printemps 2023 ?

Le principe même du nucléaire est que c'est le dernier recours. Si l'armée russe augmentée de X centaines de milliers d'hommes échoue en Ukraine, Moscou pourrait en effet chercher à escalader encore, mais avant le nucléaire il y a encore le bombardement stratégique, contre l'économie ukrainienne.

 

il y a 8 minutes, Amnésia a dit :

Je pense qu'actuellement les américains et d'autres cherchent à dissuader la Russie d'arriver à cette menace d'ultimatum face à laquelle elle se trouverait dos au mur avec une fin de non recevoir et que l'usage nucléaire serait la seule sortie "honorable" pour Poutine afin qu'on respecte la Russie et ses volontés, un baroud d'honneur qui viendra mettre le monde devant un sacré dilemme.

Biden ne pourrait pas être plus clair

Révélation

 

"Don't. Don't. Don't"

 

il y a 15 minutes, Amnésia a dit :

On ne mesure pas l'ampleur du problème social d'une telle mobilisation surtout quand les enjeux sont bien moins évident que les deux dernières mobilisations réalisées en Russie dans son Histoire, à savoir la première guerre mondiale et la seconde. Rappelons que l'entrée en guerre de la Russie dans la première guerre mondiale a largement contribuée à la révolution de 1917...

Oui... après plusieurs années tout de même.

Pendant la guerre d'Algérie, le contingent a été mobilisé, les pertes étaient importantes, mais il a fallu plusieurs années avant que la France renonce, et c'était d'ailleurs le dirigeant qui l'a décidé, non une révolution ni la rue.

La guerre du Vietnam a elle aussi causé des pertes importantes, et là encore il a fallu plusieurs années avant qu'un dirigeant choisisse de renoncer. Pas de "révolution de palais" non plus d'ailleurs...

Si l'Ukraine résiste encore et toujours sur le front, après plusieurs années de guerre, alors oui il paraît raisonnable d'espérer que les Russes commencent à vraiment se lasser. Alors, peut-être est-ce qu'un dirigeant (Poutine ou un autre) pourrait faire d'autres choix

  • Thanks 1
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 30 minutes, Alexis a dit :

Pendant la guerre d'Algérie, le contingent a été mobilisé, les pertes étaient importantes, mais il a fallu plusieurs années avant que la France renonce, et c'était d'ailleurs le dirigeant qui l'a décidé, non une révolution ni la rue.

De 1954 à 1962 (8 ans, soit environ 15x la durée du conflit Ukr-Russie actuel) on a eu environ 25.000 militaires FR décédés dont plus de 15.000 au combat ...

Ici en 6 à 7 mois, la Russie va avoir perdu au bas mot plus de 30 à 40.000 h, et ça n'a pas l'air d'aller en s'améliorant ...

Clairon

Edited by Clairon
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Clairon a dit :

De 1954 à 1962 (8 ans, soit environ 15x la durée du conflit Ukr-Russie actuel) on a eu environ 25.000 militaires FR décédés dont plus de 15.000 au combat ...

Ici en 6 à 7 mois, la Russie va avoir perdu au bas mot plus de 30 à 40.000 h, et ça n'a pas l'air d'aller en s'améliorant ...

Clairon

Et le Vietnam 58000 en 10 ans de guerre. La on arrive à pratiquement autant revendiqués par les Ukrainiens en 6 mois.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

1 hour ago, Kelkin said:

Sauf que, au niveau de l'OTSC, ça va coincer très fort. Aucun des autres pays n'a accepté de légitimer "l'opération militaire spéciale" ni de reconnaître les républiques fantoches et les caricatures grotesques de référendums.

Les Arméniens vont apprécier je pense, vu que personne n'est venu les aider quand ils se sont fait attaquer...

Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, mehari a dit :

Les Arméniens vont apprécier je pense, vu que personne n'est venu les aider quand ils se sont fait attaquer...

Ils avaient le grand frère russe occupé de son côté. Ils sont et c'est triste à dire des dommages collatéraux... les arméniens ont malheureusement l'habitude... 

Link to comment
Share on other sites

il y a 52 minutes, Alexis a dit :

C'est à mon avis l'hypothèse la plus favorable, là où on en est rendus.

Mais je mets aussi une pièce sur l'hypothèse comme quoi Moscou ne se contentera pas de l'annexion de quatre régions :unsure: Il y a quand même pas mal de voix "nationalistes" qui poussent pour récupérer l'ensemble de la côte de la Mer noire ("Novorussie"), d'autres disent que la "menace ukro-nazie" doit être éliminée ce qui supposerait de repartir à l'assaut de Kiev (évidemment pas cette année !).

Poutine pourrait être moins extrémiste c'est vrai - personne n'est dans sa tête - mais il a bien montré avec son essai sur la prétendue "unité des peuples russe et ukrainien" en 2021, et surtout avec l'invasion de février, qu'il avait une forte tendance nationaliste :mellow: ...

Je ne pense pas qu'il ait jamais été "un joueur d'échec en vingt-quatre dimensions". Mais il a certainement été dans le passé un dirigeant habile et pragmatique - et relativement modéré, si on compare avec d'autres. C'est fini. A un moment dans les dernières années, il s'est converti à une doctrine nationaliste qui lui fait tout considérer dans une perspective impériale et visant le (très) long terme. Il est ou veut être le Bismarck ou le Richelieu russe. Et comme dans le même temps il semble avoir perdu la main :mellow: ...

 

Moi non plus je ne vois pas du tout les Ukrainiens renoncer. La guerre va continuer, à l'évidence cet hiver, probablement au moins une bonne partie de l'année prochaine.

Les 300 000 - à moins que ce ne soit plus ? - de mobilisés vont être formés, équipés (... bien ou mal, là est la question !) Ils vont entrer en lice, probablement début d'année prochaine. La Russie aura mis en œuvre une voie d'escalade.

La suite, difficile de discerner. Mais ça va être long. Et sanglant :sad:

 

Je ne vois vraiment pas le nucléaire en "recours immédiat", si la mobilisation ne donne pas l'effet que Moscou en attend - disons d'ici le printemps 2023 ?

Le principe même du nucléaire est que c'est le dernier recours. Si l'armée russe augmentée de X centaines de milliers d'hommes échoue en Ukraine, Moscou pourrait en effet chercher à escalader encore, mais avant le nucléaire il y a encore le bombardement stratégique, contre l'économie ukrainienne.

 

Biden ne pourrait pas être plus clair

  Révéler le contenu masqué

 

"Don't. Don't. Don't"

 

 

Pendant la guerre d'Algérie, le contingent a été mobilisé, les pertes étaient importantes, mais il a fallu plusieurs années avant que la France renonce, et c'était d'ailleurs le dirigeant qui l'a décidé, non une révolution ni la rue.

 

On quand même passé une République par pertes et profits dans l'opération... et je passe sur le quarteron de généraux.

Donc on peut pas dire non plus que ça n'a pas eu d'incidence politique...

Link to comment
Share on other sites

Après Samarcande, les frictions entre Poutine et son ministre de la défense portées à leur paroxysme

Le tournant dramatique du Kremlin dans sa campagne militaire en Ukraine, annoncé en début de semaine dernière, marque une nouvelle phase du conflit aggravé entre Vladimir Poutine et son ministre de la défense, Sergueï Choïgou.

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, BP2 a dit :

ce sont des vents dominants et parfois ca souffle dans un autre sens

Au niveau océanique, ta carte est juste,  les alizés (trade wind dans ta carte) par exemple. Au niveau de la terre,  tu as des effets de relief  qui peuvent modifier la trajectoire, en sus des variations de position des anti cyclones ou des passages des dépressions... Au-delà tu peux avoir des vents "locaux" , par exemple le Meltem en Mer Egée, qui souffle en été du Nord (en gros de Bulgarie , Mer Noire) ou encore le Bora en Adriatique, engendré par l'anticyclone russe. Ce n'est pas exhaustif.   

  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

2 hours ago, Alexis said:

Et le plus inquiétant de tout, c'est que la chaîne du Leclerc a été arrêtée il y a longtemps ==>On n'a plus la capacité d'en faire de nouveaux

Quant au "MGCS" le char franco-allemand de l'avenir (voire plus tard), si il est construit, ce ne sera pas avant (bien) longtemps...

- Il serait possible de recréer une ligne de production oui... mais ce serait cher, et ne se justifierait que pour commander plusieurs centaines d'exemplaires d'une version "Leclerc +++" (intermédiaire avec le futur MGCS ?)

C'est une réflexion que je me faisais aussi : il pourrait y avoir un intérêt commun franco-allemand a relancer une chaine de production de char dans le contexte actuel, compte-tenu du besoin de remplacement des chars donnés, pour d'éventuels renforcements (les vieux chars Léopard 2 manquant de disponibilité) et aussi d'éviter que les coréens ramasse tous les futurs contrats de pays européens inquiets de l'état de leur armée. Cela plaiderait pour une solution intermédiaire très pragmatique, sans changer de calibre et en réutilisant un maximum d'éléments existants. Quelque-chose dans le genre du E-MBT qui pourrait probablement être industrialisé et mis en production relativement rapidement. Pas sur que nos militaires sautent de joie (cela siphonnerait des budgets alors que l'on pensait faire durer nos Leclercs) mais cela pourrait avoir du sens au point de vue politique / autonomie stratégique / BITD.

Discussion à poursuivre dans le bon fil. Fin du HS pour moi.

Edited by Rivelo
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Alexis a dit :

Et le plus inquiétant de tout, c'est que la chaîne du Leclerc a été arrêtée il y a longtemps ==>On n'a plus la capacité d'en faire de nouveaux

Non, encore que, mais on en a qui sont sous cocon.

La décision de faire un MLU sur 200 unités pourrait trés bien être réévaluée et poussée jusqu'à 400 plus ou moins.  Sur qu'il y aurait plus de boulot sur les 200 derniers.  Mais ca couterait moins cher que de faire de nouveaux tanks ab initio.

Edited by BP2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

https://www.lemonde.fr/international/live/2022/09/26/guerre-en-ukraine-en-direct-l-oligarque-evgueni-prigojine-reconnait-pour-la-premiere-fois-avoir-fonde-le-groupe-de-mercenaires-wagner_6143170_3210.html

Mobilisation : le Kremlin admet des « erreurs »

Le Kremlin a admis lundi des « erreurs » au cours de le mobilisation de centaines de milliers de réservistes pour aller combattre en Ukraine, alors que des manifestations de colère ont eu lieu et que de nombreux Russes fuient le pays. « Il y a des cas où le décret [de mobilisation] a été violé », a dit le porte-parole du Kremlin, Dimitri Peskov, ajoutant espérer que « les erreurs seront corrigées ».

Les autorités ont affirmé que la mobilisation de 300 000 réservistes ne concernerait que les personnes ayant une expérience militaire ou les compétences recherchées. Mais de nombreux cas de mobilisation de personnes âgées, malades ou sans expérience ainsi que des étudiants ont été recensés. La mobilisation a déclenché des manifestations et quelques milliers d’arrestations depuis que le président russe, Vladimir Poutine, l’a décrétée la semaine dernière. De nombreux Russes semblent aussi avoir choisi de fuir le pays, au regard de l’affluence aux frontières avec la Géorgie, le Kazakhstan, la Finlande ou la Mongolie. Les liaisons aériennes ont aussi été prises d’assaut.

Cet afflux a nourri la crainte que la Russie interdise de sortie du pays les hommes en âge de combattre. Le porte-parole du Kremlin a déclaré que les autorités n’avaient « pas pris de décision » à ce stade concernant la fermeture des frontières pour cette catégorie de citoyens. La Russie s’apprête à annexer quatre régions d’Ukraine à l’issue, mardi, de « référendums » dénoncés par l’Ukraine et les Occidentaux.

 

Les Russes fuient en Géorgie pour échapper à la mobilisation de Poutine

La Géorgie est également une destination de choix pour les nombreux Russes qui tentent d’échapper à la mobilisation « partielle » lancée par le président russe, Vladimir Poutine. Le temps d’attente pour entrer sur le territoire géorgien pouvait atteindre dimanche jusqu’à quarante-huit heures selon des estimations, avec plus de 3 000 véhicules stationnés en file indienne avant la frontière, ont rapporté les médias d’Etat russes, citant des responsables locaux.

Tbilissi, la capitale de la Géorgie, avait déjà connu un afflux d’environ 40 000 Russes depuis l’invasion de l’Ukraine, le 24 février, selon les chiffres gouvernementaux. Le nombre de personnes ayant quitté la Russie depuis l’annonce mercredi de ce décret de mobilisation partielle est difficile à évaluer.

Fdc-Rew-Xg-AABTcw.jpg

  • Thanks 1
  • Haha 3
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Rivelo a dit :

C'est une réflexion que je me faisais aussi : il pourrait y avoir un intérêt commun franco-allemand a relancer une chaine de production de char dans le contexte actuel,

KNDS a bien un char à proposer des maintenant,  coque, moteur, châssis du Leo 2 A7,  tourelle et canon du Leclerc 

https://www.nexter-group.fr/actualites/nos-dernieres-actualites/knds-presente-en-exclusivite-son-premier-produit-commun-au

 

  • Haha 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • Rob1 locked this topic
  • Rob1 unlocked this topic

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,964
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Rafale28
    Newest Member
    Rafale28
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...