Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

il y a 15 minutes, Poivre62 a dit :

Ce qui va advenir de la percée des Ukr au nord de Lyman est quand même un élément important je suppose.  Les lignes de défense russes ayant été enfoncées j'imagine qu'ils vont encore un peu profiter de l'élan si une contre offensive ne les repousse pas (et ces derniers temps peu de contre offensives Russes semblent avoir été couronnées de succès).

Si donc ça se passe bien pour eux curieux de voir quel choix ils vont faire : encercler Lyman dans une grande poche, foncer vers Svatove (qui est un noeud ferroviaire important comme l'était Kupiansk, ce qui compliquerait l'approvisionnement d'une bonne partie du front vers  lysychank/severdonetsk pour les Ru), essayer les deux?

 

D'autant que la situation du côté de Kupiansk est confuse visiblement. Certains annoncent du terrain repris par les Ru alors que ls autres disent que les Uk continuent de progresser (et là ce serait vers Svatove mais depuis le N).

En fait, je pense, j'en suis même convaincu que les russes dans toute cette zone n'ont pas de lignes de défense. Il y en avait une qui s'était figée naturellement par les limites offensives russes, mais derrière ça a toujours été un grand vide.

C'est pour ces raisons que la percée par les ukrainiens de la ligne autour de Kharkiv a fait une ouverture importante amenant l'effondrement de tout le dispositif russe. Puis les ukrainiens se sont arrêtés le long de la rivière, les russes ne les ont pas stoppés, ils se sont stoppés car c'était très certainement leur objectif, un objectif qui est allé plus vite qu'ils ne le pensaient. Ils ont donc capitalisé leurs gains, ils se refont, se préparent, récupérant les abandons russes, fouillant les zones annexes autour de Kharkiv qui ont également été abandonnées. Pendant ce temps les chefs militaires font un nouveau plan. Les ukrainiens font ce qu'il faut, ne pas se précipiter, consolider ses acquis, se poser pour refaire une tactique.

Les russes de l'autre côté, par l'absence de positions défensives sérieuses sont dans une mauvaise posture, les pertes en aéronefs d'hier, dans cette zone illustrent un vide de moyens qui pousse à prendre des risques importants aux aéronefs, ils n'ont tout simplement pas d'autres options.

C'est aussi cette offensive qui a précipitée la Russie à mobiliser et à organiser des référendums, ils étaient conscients que les ukrainiens ont un boulevard devant eux dans cette zone, que les troupes de la poche de Kherson sont presque piégées et qu'ailleurs dans le Sud, il est bien probable qu'en perçant la ligne défensive russe, les ukrainiens pourraient ouvrir un vide défensif lui permettant de progresser comme vers Kharkiv. Poutine cherche donc à stopper les ukrainiens en jouant le fameux refrain "c'est la Russie, pas touche sinon je fais un malheur", jouant sur la masse des mobilisés pour montrer que ça devient sérieux. L'objectif russe est pour moi une tentative de dissuasion pour éviter de perdre la guerre, une volonté d'arracher quelques territoires pour expliquer aux russes qu'ils ont "gagnés" alors même qu'on est loin de ce qu'ils voulaient vraiment faire au tout début.

Je pense qu'au Kremlin on est convaincu qu'il va imposer aux ukrainiens un frein les amenant à cesser la guerre, je pense qu'ils se disent que le fait de déclarer ces territoires comme des territoires russes va faire son effet, que les centaines de milliers d'appelés va faire peur. Si tel est le cas, que cette mobilisation n'est qu'une mobilisation de dissuasion par laquelle on ne lui donne aucun rôle militaire concret, elle sera négligée, ils seront envoyés en Ukraine pour faire du chiffre et on s'en foutra presque de comment ils sont équipés, entraînés, commandés. Ceci c'est le scénario que Poutine aimerait, celle ou ces référendums et cette mobilisation amène l'Ukraine à capituler et lui concéder ces territoires.

Mais tout laisse à penser que les ukrainiens continuent la guerre, poussant le Kremlin à devoir in fine, faire passer la masse d'appelés d'une position de presque "figurants" que l'Ukraine se gardera d'attaquer par peur d'attaquer un territoire "russe" en une masse d'appelés se retrouvant sous le feu mais en étant pas du tout prêts. Tout cela peut amener à des pertes humaines très nombreuses, cette masse humaine qui se retrouverait dans ces régions, ça se verra, il y aura de gros regroupements, il devront se loger, se transporter etc, les américains vont faire ce qu'ils font depuis le début, transmission d'images, de coordonnées et les ukrainiens vont refaire la pub du HIMARS. C'est à mes yeux une nouvelle grosse erreur russe, celle ou cette masse d'appelés sera négligée et jeté dans un territoire qu'ils pensent sanctuariser au lendemain de leurs référendums, qu'elle ne sera pas une nouvelle armée russe avec tous ses blindés, son artillerie et j'en passe qui va débarquer sur le front, que ce sera pour l'essentiel des troupes en camions.

 

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, bubzy a dit :

Et dans ces hommes, on parle uniquement de combattants, ou Y-a-t-il également de nombreux services de support non combattants ?

Je ne connais pas l'ORBAT des unités Wagner. Je ne suis même pas sur qu'on puisse dire qu'elles ont un ORBAT précis ou des services véritables. Et de ce qu'on pense savoir via les réseaux sociaux, il semble que de toute façon les pertes soient suffisamment sensibles pour imposer un renouvellement régulier du commandement et de la troupe.

Link to comment
Share on other sites

Le 22/09/2022 à 15:24, CortoMaltese a dit :

Sur l'escalade nucléaire : Poutine vient de griller sa dernière cartouche, il n'y a plus de retour en arrière possible désormais. Sa chance aurait pu être de stabiliser le front et de le geler avec son armée régulière, pour étouffer progressivement le conflit. Une mobilisation comme celle ci ne peut être maintenue éternellement, ça implique donc une victoire, et une défaite à l'inverse signifierai presque certainement la fin de son régime. Bref, en augmentant sa probabilité de victoire par la mobilisation, il augmente aussi le coût de la défaite. Et c'est dans ce cas de figure que l'option nucléaire peut devenir très tentante, en Ultima Ratio pour sauver son régime. 

Utiliser l'option nucléaire, même tactique, au 21eme siècle c'est te condamner à être un paria sur la scène mondiale pour des années et des années.

La Russie ne peut se le permettre.

Link to comment
Share on other sites

il y a 59 minutes, BP2 a dit :

Utiliser l'option nucléaire, même tactique, au 21eme siècle c'est te condamner à être un paria sur la scène mondiale pour des années et des années.

La Russie ne peut se le permettre.

On a dit déjà que la Russie ne pouvait se permettre une offensive avant le 24 février, on a aussi dit que la Russie ne pouvait se permettre une mobilisation…

  • Confused 1
  • Upvote 4
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Berezech a dit :

Visiblement c'est le 3e corps qui contre attaquait au nord de Lyman, avec des T-90A.

ça ne s'est pas bien passé, deux T90A qui ont l'air récupérables :
 

 

 

Pour le 1er char sa chenille gauche continue à tourner dans le vide... Pour le 2ème, on dirait que le pilote à bêtement envoyé son engin dans un trou d'eau !!

(manque de visibilité)

Edited by Métal_Hurlant
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, tchefari a dit :

On a dit déjà que la Russie ne pouvait se permettre une offensive avant le 24 février, on a aussi dit que la Russie ne pouvait se permettre une mobilisation…

Disons que le nucléaire, c'est quand même sacrément la gamme au-dessus de tout le reste.

@BerezechOn a confirmation qu'il s'agit du 3è Corps vers Lyman ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 15 minutes, tchefari a dit :

On a dit déjà que la Russie ne pouvait se permettre une offensive avant le 24 février, on a aussi dit que la Russie ne pouvait se permettre une mobilisation…

Le Nuk serait quand même une drôle de manière de "libérer" les UKR (ces russes qui s'ignorent...) de l'oppression  "nazie".  Certes le vieil adage de la croisade contre les Albigeois (cathares) "Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens"  peut toujours s'appliquer... 

  • Sad 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 40 minutes, Amnésia a dit :

 

Je pense qu'au Kremlin on est convaincu qu'il va imposer aux ukrainiens un frein les amenant à cesser la guerre, je pense qu'ils se disent que le fait de déclarer ces territoires comme des territoires russes va faire son effet, que les centaines de milliers d'appelés va faire peur. 

 

Les ukrainiens ont déjà attaqué plusieurs fois en territoires russes. Notamment dans la region de karkov avec un raid hélico pour faire sauter des dépots de munitions et de carburants.  Voir aussi len Crimé l'aéroport . 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 29 minutes, Ciders a dit :

Disons que le nucléaire, c'est quand même sacrément la gamme au-dessus de tout le reste.

@BerezechOn a confirmation qu'il s'agit du 3è Corps vers Lyman ?

Nope, spéculation de ma part vu le type de char engagé, et l'histoire opérationnelle du coin sur les 15 derniers jours. C'est la seule unité """fraîche""" (hum hum) disponible pour une contre attaque.
J come Jéjé sur twitter mentionnait des morceaux de la 1ere ABG / 2e ACG / 41e armée, les unités qui ont évacué Izium donc et qui était déjà très amochées.
Au sud à Lyman des unités de réservistes / PMC, à Yampil et le long du Siverski Donest les restes du 2e corps LPR, lui aussi très amoché.

La dernière carte précise de l'ordbat russe, celle de JominioftheWest date du 13 septembre et ne montre que le dispositif russe en train de s'écrouler à l'est de Kharkiv, difficile de deviner comment les russes se redéploie, hormis qu'ils balancent tout ce qu'ils ont comme renforts dispos en détail. Par contre on a vu des blindés du 3e corps démolis/abandonnés autour de Koupiansk, donc logiquement ils doivent être l'unité principale qui défend la rive gauche de l'Oskil.

Edited by Berezech
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 56 minutes, Scarabé a dit :

Les ukrainiens ont déjà attaqué plusieurs fois en territoires russes. Notamment dans la region de karkov avec un raid hélico pour faire sauter des dépots de munitions et de carburants.  Voir aussi len Crimé l'aéroport . 

Les UKR ont frappé Belgorod et la Crimée de nombreuses fois, je vois pas en quoi des territoires annexés non reconnus par la Chine et l'Inde pourrait être épargnés par les actions UKR.

Edit: c'est pas à ce message que je voulais répondre, dsl

Edited by Dwarfene
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Boule75 a dit :

Dites : vous ne voudriez pas discuter de tout ça sur le fil logistique ?

A côté des calculs sur le nombre d'obus qu'une chaîne humaine peut décharger d'un train.
(obus d'Asie ou d'Afrique ?)

@herciv : où est donc ce fil, d'ailleurs ?

Ici

 

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Métal_Hurlant a dit :

Hier, 4 avions et un hélico russes abattus. Grâce à ça ?

 

Il y a eu énormément de vidéos dans tous les sens qui indiquaient plein de pertes différentes.

L'équipe d'Oryx compilé toutes les vidéos, il s'agit en réalité de deux Su-34

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Donc plus la peine de s'équiper en systèmes de détection hors de prix (et vulnérable contre les missiles anti-radar), place à une ribambelle de drones bon marché...

 

 

Ces drones suicide iraniens risquent de devenir une plaie pour les ukr...

 

Edited by Métal_Hurlant
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 21 minutes, Scarabé a dit :

Les ukrainiens ont déjà attaqué plusieurs fois en territoires russes. Notamment dans la region de karkov avec un raid hélico pour faire sauter des dépots de munitions et de carburants.  Voir aussi len Crimé l'aéroport . 

Oui je sais bien, mais il s'agit ici d'éviter une conquête territoriale, donc d'enlever aux ukrainiens l'intérêt de continuer le combat. Bien entendu c'est dans l'idéologie russe qui a comme référence la prise de la Crimée en 2014. Je pense sincèrement qu'ils y croient, que ce n'est pas juste le prétexte pour pouvoir escalader dans le conflit, que pour eux l'objectif est un fait accomplit qui contraindra l'Ukraine à négocier pour mettre fin à la guerre et donner la victoire à Moscou.

Sauf que ça ne va pas se faire ainsi et les russes seront dans une "obligation" encore plus importante de s'enfoncer les bottes dans la boue ukrainienne.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, olivier lsb a dit :

A force de le répéter, sans jamais étayer de façon concrète, ce que pourrait être ce statut de paria en plus de l'isolement actuel de la Russie dans le cadre de sa guerre conventionnelle... On risque de finir par avoir une mauvaise appréciation de la situation.  

Nous étions les premiers en France (enfin la DRM, mais bon, ça semble arranger tout le monde de leur faire porter le chapeau) à sortir officiellement l'excuse de "mais nous Français, nous savions à la place des Russes que les Russes n'avaient pas les moyens de cette guerre". On a vu ce que ça a donné...

Et le pire c'est que sur le fond, on avait surement pas tort: mais ce qu'on a pensé (à la place des Russes), malgré toute la sagesse et le bon sens de ces conclusions à l'époque, relevait plus d'une vérité alternative que de la prédiction des choix réels opérés par VVP. 

Alors dans ce contexte, spéculer sur ce que le Kremlin peut ou pas se permettre en matière de conséquences (encore floues) sur l'usage du nuke... J'aimerais comme toi penser que ces conséquences sont réellement dissuasives, et on sait que les Américains passent des messages en ce sens (sans information sur le fond du contenu), mais pour l'instant, on n'a pas la moindre idée concrète de ce que ça signifierait pour la Russie. 

Deux articles très intéressants qui expliquent qu'il y a une doctrine d'emploi du nucléaire tactique en Russie (“escalate to de-escalate”) conçu comme moyen de figer une situation et donc de sécuriser les gains de territoire, et que Poutine en est l'adepte :

https://www.grid.news/story/global/2022/04/29/what-is-a-tactical-nuke-and-would-putin-use-one/

https://warontherocks.com/2018/02/nuclear-posture-review-russian-de-escalation-dangerous-solution-nonexistent-problem/

Je suis assez convaincu qu'on va y avoir droit, et ce, quel que soient les conséquences en terme d'image pour la Russie et pour Poutine, il préfèrera toujours plus passer pour un "super-méchant" que pour un perdant... si sa hiérarchie militaire et les milieux d'affaires le laissent faire bien sûr (et là il reste un doute).

:wacko:

Edited by Yorys
  • Thanks 1
  • Sad 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Pour ceux qui ont joué à Ace Combat, c'est exactement ce qu'a fait le Belka en larguant sept bombes à ses frontières pour empêcher ses ennemis d'aller plus loin. Et pour ceux qui connaissent le lore du jeu, vous savez très bien ce qu'il advient du Belka après ces frappes.

Révélation

Non il n'est pas bombardé, il est juste isolé, blacklisté, sans ressources autres que la contrebande et le mercenariat. Brillantes perspectives pour la Russie, toussa

Reste que les gains espérés (trois oblasts ukrainiens et encore, même pas complets) justifieraient difficilement une frappe nucléaire même locale.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Amnésia a dit :

Je pense qu'au Kremlin on est convaincu qu'il va imposer aux ukrainiens un frein les amenant à cesser la guerre, je pense qu'ils se disent que le fait de déclarer ces territoires comme des territoires russes va faire son effet, que les centaines de milliers d'appelés va faire peur.

Depuis quelques jours je me demande si Poutine n'a pas un gros angle mort en ce qui concerne la stratégie de fin de conflit (autre que victoire totale à la Tchétchénie, Crimée, Syrie).

A ce que je crois comprendre, il s'est fourré dans le Donbass en prenant le contrôle des séparatistes sans pour autant avoir de plan de sortie évident (pas d'annexion à la criméenne). Huit ans de conflit rampant plus tard, il finit par tenter d'envahir totalement l'Ukraine.

Et maintenant que ça a raté, il organise des pseudos-référendums d'annexion dans des régions qu'il ne contrôle pas totalement, donc avec des lignes de front susceptibles de bouger... ce qui, à vue de nez, nous promet, au mieux, un nouveau conflit gelé.

  • Like 2
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Ca reste évidemment une très grosse spéculation mais j'imagine quand même que Poutine a beaucoup plus à perdre qu'à gagner en utilisant l'arme nucléaire tactique si tant est qu'il pense l'utiliser. Perdre à l'international c'est évident mais je me demande s'il ne risque pas aussi de perdre très lourd à l'intérieur. J'imagine que tous ceux qui contrôlent l'armée ne sont pas des ultra nationalistes prêt à tout pour sauver son opération spéciale.

j'imagine mal que l'utilisation du nucléaire, avec tout ce qu'il y a de symbolique concernant cette arme, n'amène pas d'énormes remous au sein de l'appareil d'état et de l'appareil militaire.

Bon, on espérait ça avec le déclenchement de la guerre en Uk, ça ne s'est pas passé mais là ce serait encore un pas énorme de plus.
 

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Yorys a dit :

Deux articles très intéressants qui expliquent qu'il y a une doctrine d'emploi du nucléaire tactique en Russie (“escalate to de-escalate”) conçu comme moyen de figer une situation et donc de sécuriser les gains de territoire, et que Poutine en est l'adepte :

https://www.grid.news/story/global/2022/04/29/what-is-a-tactical-nuke-and-would-putin-use-one/

https://warontherocks.com/2018/02/nuclear-posture-review-russian-de-escalation-dangerous-solution-nonexistent-problem/

Je suis assez convaincu qu'on va y avoir droit, et ce, quel que soient les conséquences en terme d'image pour la Russie et pour Poutine, il préfèrera toujours plus passer pour un "super-méchant" que pour un perdant... si sa hiérarchie militaire et les milieux d'affaires le laissent faire bien sûr (et là il reste un doute).

:wacko:

Le milieu d'affaire et ses "alliés" Chinois et Indiens. Il deviendra difficile de ne pas condamner.

La Chine a déjà fait une déclaration forte au sujet du respect des frontières suite aux référendums.

Edited by collectionneur
C majuscule
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,806
    Total Members
    1,550
    Most Online
    O.livier
    Newest Member
    O.livier
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...