Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

il y a 5 minutes, Fusilier a dit :

Le RYBAR c'est censé être une source russe ou pro russe. Je fais erreur?  

Oui, pro-russe. Mais avec la volonté semble-t-il de rendre assez fidèlement compte des développements. A noter qu'il y a eu ces derniers jours quelques vidéos de forces ukrainiennes - notamment des forces spéciales - affichées comme prises à Dibrova et dans les environs. Mais je ne crois pas me rappeler que ces vidéos permettaient un travail de géolocalisation pour confirmation.

Edited by Skw
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, tipi a dit :

Si la carte reflète la réalité, les russes n’auraient ils pas intérêt à évacuer fissa Lyman ? La pince commence à être dangereuse non ?

et oui, sont pas sortis de l'auberge; tout comme à Kherson. C'est une folie, militaire, que rester ainsi bloqué alors qu'ils manquent de ressources pour stabiliser les fronts. Enfin...  Tu me diras qu'ils continuent à gaspiller leurs ressources du côte de Berkmmut et ce depuis plusieurs mois...

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, tipi a dit :

Si la carte reflète la réalité, les russes n’auraient ils pas intérêt à évacuer fissa Lyman ? La pince commence à être dangereuse non ?

Il se dit - sans qu'il n'y ait vraiment d'éléments pour appuyer ces dires, mais possible qu'il y ait du off derrière ces affirmations - que l'état-major russe aurait déjà fait replier les troupes s'il en avait eu la latitude. Le maintien des troupes russes à Lyman et dans les environs serait le choix de Vladimir Poutine qui, voyant ses troupes perdre du terrain, aurait décidé de s'impliquer plus personnellement dans la conduite des opérations.

Link to comment
Share on other sites

12 minutes ago, tipi said:

Si la carte reflète la réalité, les russes n’auraient ils pas intérêt à évacuer fissa Lyman ? La pince commence à être dangereuse non ?

Si ça se trouve, c'est comme pour Kherson, Poutine aurait donné l'ordre de ne pas faire un pas en arrière comme un Staline des temps modernes.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, Deres a dit :

https://www.lemonde.fr/planete/article/2022/09/27/les-gazoducs-nord-stream-touches-par-des-fuites-inexpliquees-soupcons-de-sabotage_6143382_3244.html

Vu le titre, je poste cela dans "Operations militaires" ... 

Je trouve assez étonnant qu'une version aussi "complotiste" de l'évènement sorte immédiatement.

Les gazoducs Nord Stream 1 et Nord Stream 2 touchés par des fuites de gaz inexpliquées en pleine mer Baltique

Le Danemark a placé en état d’alerte ses infrastructures énergétiques, ajoutant qu’il était « trop tôt » pour connaître les causes de ces incidents, très rares.

 

Controversés et hors service à cause de la guerre en Ukraine, les gazoducs Nordstream reliant la Russie à l’Allemagne ont été tous deux subitement touchés par des fuites inexpliquées en mer Baltique, ont annoncé mardi 27 septembre les autorités danoises et suédoises, suscitant des soupçons de sabotage.

Au lendemain de l’annonce d’une fuite dans le gazoduc parallèle Nord Stream 2, le gazoduc Nord Stream 1 reliant la Russie à l’Allemagne est à son tour touché par deux très rares fuites de gaz en mer Baltique. Copenhague a immédiatement placé en état d’alerte ses infrastructures énergétiques, tout en estimant qu’il était « trop tôt » pour s’exprimer sur les causes de ces incidents simultanés.

Objets de bras de fer géopolitiques ces derniers mois, les deux pipelines exploités par un consortium dépendant du géant russe Gazprom ne sont pas opérationnels à cause des conséquences de la guerre en Ukraine. Mais tous les deux étaient encore remplis de gaz.

Le Kremlin s’est dit « extrêmement préoccupé », estimant qu’il ne fallait exclure « aucune » hypothèse, y compris celle d’un sabotage.

spacer.png

Après l’annonce lundi soir par le consortium exploitant les gazoducs d’une baisse de pression subite sur Nord Stream 1, le ministre du climat et de l’énergie danois, Dan Jorgensen, et les autorités maritimes suédoises ont confirmé mardi matin « deux autres fuites » outre celle affectant Nord Stream 2.

Toutes trois sont localisées au large de l’île danoise de Bornholm. Les fuites sur Nord Stream 1 ont lieu hors des eaux territoriales mais se trouvent pour l’une dans la zone économique exclusive du Danemark, l’autre dans celle de la Suède.

« Les fuites de gazoducs sont extrêmement rares et nous voyons donc une raison d’augmenter le niveau de vigilance à la suite des incidents auxquels nous avons assisté au cours des dernières vingt-quatre heures », a expliqué dans un communiqué le directeur de l’Agence danoise de l’énergie, Kristoffer Böttzauw, promettant « une surveillance approfondie des infrastructures critiques du Danemark ».

Le niveau d’alerte a été porté à orange, le deuxième plus élevé. Des mesures concrètes pour augmenter la sécurité des usines et des installations vont devoir être mises en place par les entreprises du secteur.

 

Construit en parallèle au gazoduc Nord Stream 1, le pipeline Nord Stream 2 était destiné à doubler la capacité d’importation de gaz russe en Allemagne. Mais sa mise en service imminente a été suspendue, en représailles à l’invasion de l’Ukraine par Moscou.

Gazprom a progressivement réduit les volumes de gaz livrés par Nord Stream 1 jusqu’à la fermeture complète du gazoduc à la fin du mois d’août, accusant les sanctions occidentales d’avoir retardé les réparations nécessaires du pipeline.

Les autorités allemandes n’ont pas fait de commentaire dans l’immédiat. Mais, selon une source proche du gouvernement allemand, citée par le quotidien allemand Tagesspiegel « tout parle contre une coïncidence ». « Nous ne pouvons pas imaginer un scénario qui ne soit pas une attaque ciblée », a insisté cette source.

La navigation dans un rayon de cinq milles nautiques (environ 9 kilomètres), ainsi que leur survol dans un rayon d’un kilomètre sont interdits. Selon les autorités, les incidents sont sans conséquence pour la sécurité ou la santé des résidents des îles danoises voisines de Bornholm et de Christianso.

L’impact environnemental devrait, lui, être local et limité, selon les premières évaluations. Mardi, la première ministre danoise inaugure justement avec ses confrères norvégien et polonais le Baltic Pipe, un gazoduc reliant la Pologne à la Norvège et passant à travers le territoire et les eaux du pays scandinave.

 

 

Edited by ChristoK4
tentative d'insertion d'image
  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 59 minutes, Deres a dit :

Si la Chine se mettait à fournir des obus discrètement, il n'est pas certain que nous serions au courant vu l'ampleur du secret sur tout ce qui est militaire dans le pays.

Pas si sur, les Services US nous ont montré avant même le début du conflit qu'ils étaient très bien informés et à très haut niveau, de plus est ce que la Chine a intérêt a une victoire Russe ou même a un pourrissement du conflit?

Je doute, je pense plutôt qu'ils ont intérêt a un retour à la normale plus rapidement possible car plus la guerre dure plus ça affaiblit l'économie mondial et sa propre économie, La Chine a besoin de prospérité pour continuer a se développer, et le chemin le plus direct pour un retour à la normale semble passer par une défaite Russe, si on en crois le volte face de nombreuses chancelleries.

De plus une perte de crédibilité Russe lui offre sur un plateau la domination politique sur les ex République soviétique d'asie centrale, c'est un peu ce qui c'est senti a Sarmarcande, le cas du Kazakhstan est emblématique pour cela.

Pardon si c'est HS du fil

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 59 minutes, Fusilier a dit :

Le RYBAR c'est censé être une source russe ou pro russe. Je fais erreur?  

Oui. Donc quand sa carte représente du terrain perdu par les Russes, on peut être raisonnablement sûr qu'il est effectivement perdu par les Russes... L'autre avantage, c'est que ses cartes sont grandes et bien détaillées, basées sur des cartes satellites. On y voit bien les coupures humides qui ne sont pas représentées chez d'autres comme War_Mapper.

Et là, sur sa dernière carte, on peut voir les localités indiquées par WarMonitor :

 

il y a une heure, Skw a dit :

Il semblerait que les Ukrainiens aient dernièrement progressé à l'est de Lyman également, en traversant le Siversky Donets. A considérer avec précautions néanmoins.

FdqG62HXgAAtS8n?format=jpg&name=large

Novoselivka sous contrôle et Borova contesté, ça veut dire que la tête de pont autour de Lozove s'élargit vers le nord et vers le sud. On peut supposer que Nyjche Solone et Pidlyman sont libérées si les Ukrainiens sont arrivés à Borova.

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Fusilier a dit :

et oui, sont pas sortis de l'auberge; tout comme à Kherson. C'est une folie, militaire, que rester ainsi bloqué alors qu'ils manquent de ressources pour stabiliser les fronts. Enfin...  Tu me diras qu'ils continuent à gaspiller leurs ressources du côte de Berkmmut et ce depuis plusieurs mois...

Sauf si les troupes sur place résistent pendant des semaines, ce qui ralentirai d'autant l'avancée Ukrainienne. Comme l'a fait l'Ukraine en se défendant longtemps à Melitopol, obligeant l'armée russe à consacrer d'importants moyens qu'ils n'ont pas mis ailleurs. 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Kelkin a dit :

Oui. Donc quand sa carte représente du terrain perdu par les Russes, on peut être raisonnablement sûr qu'il est effectivement perdu par les Russes... L'autre avantage, c'est que ses cartes sont grandes et bien détaillées, basées sur des cartes satellites. On y voit bien les coupures humides qui ne sont pas représentées chez d'autres comme War_Mapper.

Et là, sur sa dernière carte, on peut voir les localités indiquées par WarMonitor : [...]

Pour avoir une idée de la localisation des patelins de moindre importance, qui ne seraient donc pas forcément visibles sur des cartes en format raster, il y a également cette carte, mise à jour quotidiennement :

https://www.google.com/maps/d/embed?mid=1lscRK6ehG0l2V-XvJ16nsyblMsQ&ll=49.75139541726122%2C37.076009548278854&z=9&fbclid=IwAR3gdF7AIT2Eiegy8X4HfwNGtjIPGXwcRxt5fJOGgeGxxG7XOTi3hFZrneg&entry=yt

Possibilité de zoomer/dézoomer, puis de cliquer en bas à gauche sur l’icône carte pour avoir la couverture des sols.

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 41 minutes, Connorfra a dit :

Rambo 3 voyons, le 2 il va chercher ces copains au Vietnam il y a quelques russes mais rien à voir avec le massacre de la moitié de l'armée soviétique :bloblaugh:.

 

Bien j'ai envie de dire que la plupart des fameuses vidéos viennent de russes eux-mêmes mais bon certains on la dissonance cognitive facile...

 

Ce serait les ukrainiens ou les us qui donneraient des M4 ou des ak rouillées à leurs soldats que ça ce pignolerait en partageant les médium.

Il faut comprendre que nous sommes dans une vraie guerre comme il n'y en a pas eu depuis plus d'un demi-siecle avec toute la propagande que ça engendre oui effectivement. Mais il n'empêche que cette propagande reste intéressante à analyser.

 

Et quand des russes en dehors de la propagande officielle partagent des images de kalash rouillées, de jeunes qui ce pètent les membres eux, ou des mecs qui tirent sur des commissaires militaires, brûlent leurs bureaux de mobilisation ou s'immole par le feu oui c'est intéressant à analyser.

 

Les militaires russes sont ridicule dans cette guerre il ne l'ont pas été en 2014 ou 2008 ou en Syrie c'est comme ça pas la peine de beugler parceque ça fait mal à son petit cœur de fan boy.

 

Il faut savoir aussi revoir sur ces convictions, j'ai moi même pensé même si cela ne me déplaisait pas de voir les russes ce prendre des coups que l'Ukraine ce ferait bouffer en 1 mois.

 

 

Je ne vais pas aller contredire un honorable et loyal sujet de l'oncle Sam, mais tu admettras que la vidéo de Kalash rouillées peut avoir été prise absolument n'importe où (là où la guerre a sévie) et par n'importe qui, et il en est de même pour beaucoup de photos et vidéos de ce genre. Reste qu'il est vrai que la "propagande" Ukrainienne est bien plus présente que celle d'en face, pas trop étonnant quand l'immense majorité des médias et des RS (et en particulier Tweeter) sont US ou au moins occidentaux et que les sources russes sont sévèrement filtrées, interdites ou bannies.

Pour ma part j'essaie de m'informer aussi via des médias chinois ou indiens et... curieusement... ce que j'y lis est bien plus équilibré (et bien plus respectueux des deux belligérants soit dit en passant) !

 

 

Edited by Yorys
  • Haha 2
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, bubzy a dit :

Sauf si les troupes sur place résistent pendant des semaines, ce qui ralentirai d'autant l'avancée Ukrainienne. Comme l'a fait l'Ukraine en se défendant longtemps à Melitopol, obligeant l'armée russe à consacrer d'importants moyens qu'ils n'ont pas mis ailleurs. 

Possible. Les UKR peuvent aussi les couper complément; à voir combien de temps ils peuvent tenir sans approvisionnement; Lyman ce n'est Marioupoul, 22000 hb / 20km2 vs 88 000 hb / 166 km2  A Marioupol il y avait des troupes d'élite UKR, fusiliers marins, AZOV etc.. Dans le coin de Lyman il semble que ce soit des bataillons de réservistes ou du Wagner.

Link to comment
Share on other sites

Véhicule de brouillage russe pris en embuscade par un BTR-4 ukrainien

ça montre que la ligne de front est vraiment poreuse avec pas mal de trous pour qu'un véhicule de ce type se retrouve au contact de l’adversaire

 

Edited by Banzinou
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

  

Il y a 2 heures, Yorys a dit :

en attendant les lignes ne semblent bouger que très faiblement depuis ce qui c'est passé autour de Kharkiv

Pour le coup, même sans regarder les réseaux sociaux et en s’en tenant aux annonces officielles, on ne peut que constater que depuis quelques jours ça bouge au contraire très vite... le front de l‘Oskil a été franchi en plusieurs points (Dvorchina, Kupyansk, Oskil...), et avec des avancées de plusieurs kilomètres voir plusieurs dizaines de kilomètres (direction Ridkodub par exemple), ce qui est énorme. Avec à la clé un risque d’effondrement du front russe jusqu’à Svatove ce qui représenterait près de 50 kilomètres d’avancée, et l’encerclement de Lyman, stupidement défendu jusqu’au bout grâce à la brillante intervention personnelle de Poutine . Or, la percée de Kupyansk ne date pas de plus de 3 semaines et il a fallu nettoyer une sacrée zone suite à la libération de près de 9000 km2. Le pays est certes grand et si on ne zoome pas un petit peu on ne voit peut être pas grand chose, mais le simple fait de ne pas voir n’est pas une raison suffisante pour dire que les lignes ne bougent pas. Si vous voulez voir une ligne qui ne bouge pas, regardez plutôt du côté de Bakhmout où les russes concentrent leurs « efforts ».

Par contre je vous rejoins sur la boucherie en cours côté russe ou des recrues à peine formées sont envoyées dans ce secteur pour essayer de faire tenir les lignes quelques heures de plus, comme l’indique bien le dernier Daily kos :

https://www.dailykos.com/stories/2022/9/27/2125467/-Ukraine-update-The-noose-tightens-on-Lyman

  • Upvote 4
Link to comment
Share on other sites

il y a 17 minutes, BP2 a dit :

C'est Greta T qui ne va pas être du tout contente.

 

J'ai peut être loupé quelque chose, mais quel est le rapport avec la choucroute ? A part dire qu'il y a de l'eau dans le gaz...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Joab a dit :

Si ça se trouve, c'est comme pour Kherson, Poutine aurait donné l'ordre de ne pas faire un pas en arrière comme un Staline des temps modernes.

Staline avait des réserves et des troupes à sacrifier après épuisement des réserves. Poutine n'en a pas à court terme.

Pour Rybar : orientation pro-russe, cartes un poil optimistes en cas d'offensive russe, un poil en retard en cas d'offensive ukrainienne. Mais c'est très propre d'un point de vue cartographique et globalement c'est plus que correct pour avoir une vue d'ensemble du front. Pour les zones dynamiques, c'est moins réactif mais en fin de compte, ce n'est pas un mal puisque certaines localités changent parfois de propriétaire plusieurs fois dans la même journée.

Pour le gaz en Baltique, ce n'est pas à proprement parler militaire. Sauf si engagement de forces spéciales russes. A moins que... on peut faire fuir les gazoducs en jouant de la pression j'imagine ?

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,806
    Total Members
    1,550
    Most Online
    O.livier
    Newest Member
    O.livier
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...