Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

il y a 11 minutes, Ciders a dit :

Confirmation visuelle (photo sur Acig, peut-être issue de Telegram) de la prise par les Ukrainiens de Shevchenkivka. On est au nord-ouest de Dudchany, à en gros vingt bornes. Cela confirme la progression ukrainienne sur cet axe mais on est encore loin de Nova Khakovka.

Le pont démoli à Dudchany justement. Sur Google Earth, il y en a un sur la route T0403 (le seul vrai axe carrossable du secteur). L'obstacle n'est pas mince : à cet endroit, la rivière est large de près de 400 mètres mais il semble possible de contourner par une zone boisée à deux kilomètres plus à l'ouest.

Est-ce que ça bouge sur l'Inhulets ou au nord-ouest de Kherson ?

Y'a eu quelques pénétrations sur moins de 5 kilomètres dans l'axe Mykolaiv-Kherson, et les assauts sur Davydiv Brid continuent, apparemment.

La défense russe apparaît de plus en plus comme un gruyère géant très facile à désarticuler dès que tu trouves un quelconque trou un peu plus grand que les autres.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Concernant les Bastion, quelques précisions -> https://www.forcesoperations.com/vingt-vehicules-bastion-pourraient-prendre-le-chemin-de-lukraine/

Produits à l’origine pour un contrat qui n’est jamais entré en exécution, ces 20 véhicules blindés légers flambants neufs sont immédiatement disponibles, une condition sine qua non pour pouvoir livrer rapidement les forces ukrainiennes. Un achat pris en charge par la France, qui pourrait ensuite envisager un remboursement au moins partiel via le mécanisme de Facilité européenne pour la paix (FEP).

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Fusilier a dit :

C'est un barrage, non?  En tout cas cela n'a pas l'air bien difficile à tourner par l'amont. 

Possible. Mais je ne trouve pas de cartes topo récentes pour l'Ukraine. Sur Google Maps, ça ressemble à une digue mais ce n'est pas large, avec deux voies de circulation.

à l’instant, Heorl a dit :

Y'a eu quelques pénétrations sur moins de 5 kilomètres dans l'axe Mykolaiv-Kherson, et les assauts sur Davydiv Brid continuent, apparemment.

La défense russe apparaît de plus en plus comme un gruyère géant très facile à désarticuler dès que tu trouves un quelconque trou un peu plus grand que les autres.

On n'est cependant pas aux envolées d'hier sur l'effondrement de la défense sur la rive droite du Dniepr et la ruée ukrainienne vers Nova Khakovka.

Link to comment
Share on other sites

Poutine ordonne l'envoi d'un train militaire nucléaire vers la ligne de front en Ukraine

 

Le président Poutine est sur le point de démontrer sa volonté d'utiliser des armes de destruction massive avec un essai nucléaire aux frontières de l'Ukraine, ont averti des sources de la défense.

Le Kremlin a signalé qu'il était prêt à une escalade significative alors que la Russie perd du terrain sur le champ de bataille. Les craintes que les allusions antérieures de Poutine selon lesquelles il pourrait recourir à de telles tactiques ont été renforcées aujourd'hui par les affirmations selon lesquelles un train exploité par la division nucléaire secrète était destiné à l'Ukraine.

Konrad Muzyka, un analyste de la défense basé en Pologne, a déclaré que le train, repéré dans le centre de la Russie, était lié à la 12e direction principale du ministère russe de la Défense et qu'il était "responsable des munitions nucléaires, de leur stockage, de leur maintenance, de leur transport et émission aux parts ».

[Je n'ai pas accès à la suite de l'article réservé aux abonnés, si quelqu'un a]

https://www.thetimes.co.uk/article/putin-orders-nuclear-military-train-to-ukraine-front-line-tswzv2v50

  • Thanks 1
  • Sad 1
Link to comment
Share on other sites

ça va très très vite, cette carte d'@Heliosrunner publiée il y a à peine une heure est déjà périmée : les ukrainiens ont pris Krasnorichens'ke au delà de la rivière Krasna et de l'axe de défense Svatove-Kreminna

FeKOI34XkAAywQA?format=jpg&name=large

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, Ciders a dit :

Possible. Mais je ne trouve pas de cartes topo récentes pour l'Ukraine. Sur Google Maps, ça ressemble à une digue mais ce n'est pas large, avec deux voies de circulation.

On n'est cependant pas aux envolées d'hier sur l'effondrement de la défense sur la rive droite du Dniepr et la ruée ukrainienne vers Nova Khakovka.

On a quand même un tiers de la poche qui risque de disparaître d'ici une semaine, c'est loin d'être rien surtout que derrière la ligne de Davydiv Brid-Arkhanhel's'ke y'a plus de défense solide avant Nova Kakhovka elle-même.

Link to comment
Share on other sites

il y a 34 minutes, Berezech a dit :

D'après Girkin (via Wartranslated) les russes ont prévu d'évacuer Svatove sous 72h.

 

@warmonitor3 d'il ya une heure (sur Twitter): 

Cela se rapproche de svatove :

FeKaAZwXkBM3v9V?format=jpg&name=medium

Ef notamment à partir de Kupiansk : donc bien élargissement de la tête de pont de l'autre côté de l'Oskil.

Link to comment
Share on other sites

à l’instant, Heorl a dit :

On a quand même un tiers de la poche qui risque de disparaître d'ici une semaine, c'est loin d'être rien surtout que derrière la ligne de Davydiv Brid-Arkhanhel's'ke y'a plus de défense solide avant Nova Kakhovka elle-même.

Je reste sur mon idée d'hier. On attend que la poussière retombe. Par contre, la prise de Davydiv Brid ouvrirait un nouvel axe de progression vers le sud-est et potentiellement un autre vers l'ouest pour tourner les Russes les plus au nord. Mais encore une fois, potentiellement.

il y a 2 minutes, Vroum a dit :

ça va très très vite, cette carte d'@Heliosrunner publiée il y a à peine une heure est déjà périmée : les ukrainiens ont pris Krasnorichens'ke au delà de la rivière Krasna et de l'axe de défense Svatove-Kreminna

Si c'est avéré, Kreminna est désormais plus que menacée.

Link to comment
Share on other sites

il y a 55 minutes, Patrick a dit :

Oui, d'accord, des millions de déplacés jetés de chez eux, des gens arrêtés et torturés, des bombardements sur des civils...

On a pas la même notion du "quasiment sans violence".

Non c'est juste que tout le monde était saoulé des conneries des américains (WOT, révolutions arabes...) qu'Obama avait le charisme d'une huître, que tout le monde était braqué sur la Syrie où, qu'on le veuille ou pas, on était finalement pas si tristes que les russes interviennent, et que globalement l'Ukraine personne ne savait où c'était.

 

J'ajouterais surtout qu'on s'est retrouvé comme des cons devant le fait accompli et que personne n'entrevoyait vraiment cette possibilité ni même comment aller contre.

D'ailleurs la manière dont on a aidé entre 2014 et février 2022 montre bien (selon moi hein) qu'on (et les Ukrainiens surement aussi en partie) pensait maintenant que c'était de l'ordre du possible mais par contre que la résistance risquait d'être futile ou au mieux peu durable. On a l'impression qu'on a essayé tous de faire des préparatifs en restant sous le seuil, qui déclencherait l'hallali.


La ou ça change vraiment, c'est finalement que les Ukrainiens ont réussi (plein de facteurs à ça) à tenir le temps nécessaire pour qu'on se dise "peut être que?".

  • Upvote 4
Link to comment
Share on other sites

2 hours ago, zozio32 said:

Les Russes n'ont pas compris/voulu comprendre la différence, ont mal lu la situation, ils ont sous-évalués les risques.

Bien sur qu'ils ont compris la différence. Le souci c'est qu'ils se sont retrouvé dans un dilemme. Comme coincé dans une impasse d'un labyrinthe.

Quand la remontée en puissance russe serait suffisante ET la remonté en puissance ukrainienne ne serait pas encore suffisante ... pour que leur action neutralise l'Ukraine.

  • Plus ils attendaient plus théoriquement leurs forces étaient prête, et il pouvaient espérer obtenir des gages pas la diplomatie.
  • Plus ils attendaient plus les ukrainiens pouvaient se préparer aussi. Et plus l’Ukraine devenait menaçante.

La question c'est n'ont ils tout simplement pas trop attendu et trop espéré.

Link to comment
Share on other sites

Le 23/01/2022 à 14:20, Akhilleus a dit :

Mouarf

Quand je lis certains d'entre vous j'ai toujours l'impression d'etre en 1980

Toute la serie des KABLG et des Kh ne sont pas en service dans l'armée de l'air russe

Non, non

Au vu des opérations menées par les russes, pourrait-on obtenir un complément d'information sur la Russie de 2022?

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Akhilleus a dit :

Que veux tu, appelons un chat, un chat

Regardons les 15 dernières pages

On a bien 5 pages sur une branlette franco française (mon Caesar c'est le plus mieux) qui fait furieusement ressembler ce fil à un fil sur la guerre de 100 an ou Waterloo monté par un anglais

On doit bien avoir 8 pages sur du HS nuke (y compris des conneries style torpille poséidon et sous marin Belgorod au point que des spécialistes comme @mudrets sont obligés d'intervenir)

On a quelques pages ou lignes sur Oryx (ca va on a compris que certains ici echangeaient avec lui, pas de quoi se triturer le poireau)

Je te passe les posts jouissifs du style : les reservistes russes font enfin apprendre ce que veut dire chair à canon (je cite, il se reconnaitra)

Je passe encore sur Jesus1, Jesus2 qui pense qu'on ne l'a pas reconnu et qui répète ses posts 1 fois par page pour vendre on ne sait quel soupe. Une fois, ca va on a comprit les arguments, 5 fois, c'est qu'on aime se lire et étaler sa confiotte en attendant des upvotes (qui visiblement sont de moins en moins nombreux, ben oui, la répétition version perroquet palilalique, ça lasse.....)

Ici qui suit les opérations ?

A part @Berezech et un peu @Ciders (qui a pas mal tendance a dériver) et @g4lly qui fait l'effort de poster des cartes, y'a rien, du vide, ou de l'astiquage sur tel ou tel boulon

J'appelle ca de la m***.

Suffit de retourner voir les fils et les analyses faites sur les autres conflits (Georgie, Syrie, Mali, Afghanistan) pour se rendre compte du vide stellaire et de l'absence de reflexion lié à l'immédiateté des infos (souvent non vérifiées) captées sur les RS sur ce sujet

Sur ce ....

 

 

Je sais pas, je dois avoir l'habitude... Je lis en diagonale et je trie. Et quand ça tombe sur un truc intéressant, je m'arrête. Au final, j'y lis des choses intéressantes et j'arrive à mieux comprendre certaines choses. 

Positive attitude !

J'ai l'impression que t'as tellement ramassé, et en tant que modérateur, et en tant que personne qui porte ses idées, que tu ne vois que le mal. Positive attitude ! 

Tout du moins, et même si c'est très français de râler, ça fait rarement avancer les choses. Je préfère ignorer et alimenter les bonnes discussions de ma part. Et comme ici ça parle pas d'avion, c'est pas mon domaine, je pose plus de question qu'autre chose.  

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

17 minutes ago, Elemorej said:

D'ailleurs la manière dont on a aidé entre 2014 et février 2022 montre bien (selon moi hein) qu'on (et les Ukrainiens surement aussi en partie) pensait maintenant que c'était de l'ordre du possible mais par contre que la résistance risquait d'être futile ou au mieux peu durable. On a l'impression qu'on a essayé tous de faire des préparatifs en restant sous le seuil, qui déclencherait l'hallali.

entre 2014 et 2022 c'est essentiellement les USA qui ont formé l'armée ukrainienne. https://www.cairn.info/revue-defense-nationale-2015-4-page-96.htm

Quote

Outre les réactions russes, les réticences sont nombreuses chez certains partenaires européens inquiets de se trouver entraînés dans une situation pour laquelle ils ne sont pas prêts  [15][15]Adrian Croft et David Alexander : “European defence ministers…. L’objectif défini dans le rapport d’accroître l’ampleur du conflit et de faire ainsi payer le prix du sang à la Russie pour la dissuader d’intervenir se heurte en premier lieu à la résolution affichée lors des deux guerres de Tchétchénie où les forces russes subirent de lourdes pertes. Transformer le « comité des mères de soldats » en outil stratégique pour infléchir la politique du président Poutine apparaît aujourd’hui comme un levier fragile et inconséquent. Pendant la deuxième guerre de Tchétchénie, la communication officielle l’avait largement emporté sur ce phénomène apparu dans les suites du syndrome afghan. Quant à imaginer que la présidence russe puisse se plier à cette logique, il reste improbable que les Russes se détournent du président Poutine au cours d’un conflit qui aurait été intensifié par l’Ouest. À l’heure actuelle, personne en Russie n’est dupe de l’envoi de soldats en Ukraine, quand la 76e division de parachutistes de Pskov a été décorée pour des faits d’armes au cours d’opérations officiellement secrètes  [16][16]Natalia Raibman : « La procurature générale militaire a… et que l’envoi des forces armées a été autorisé par la Douma dès mars 2014. Au plan stratégique, les paramètres d’appréciation des effets à obtenir se révèlent aléatoires et il s’avère par ailleurs que les échecs subis par les insurgés ukrainiens ont systématiquement provoqué un renforcement de la part de la Russie. Cela démontre ainsi que le Kremlin choisira toujours l’escalade comme réponse plutôt que de courir le risque de voir Kiev l’emporter  [17][17]Eugène Rumer : “Arm Ukraine and you risk another Black Hawk…. C’est d’ailleurs ce que reconnaît le rapport qui précise que « même avec un énorme soutien de la part de l’Ouest, l’armée ukrainienne ne pourra pas vaincre une attaque déterminée de l’armée russe ». Très clairement, les États-Unis prennent un risque en cherchant à gagner une course aux armements en utilisant l’Ukraine contre la Russie pour la vaincre en particulier dans son voisinage alors qu’elle a par ailleurs déjà résisté aux lourdes sanctions économiques  [18][18]John Mearsheimer : “Don’t arm Ukraine”, New York Times, 8….

Même avant le changement de gouvernement survenu le 22 février 2014, Moscou considérait toute forme d’assistance militaire à l’Ukraine comme une provocation portant la marque de l’Occident, alimentant ainsi la thèse du complot des révolutions de couleur soutenue au Kremlin  [19][19]Eric Randolph : “US military aid to Ukraine would be dangerous…. Par ailleurs, le problème ne repose pas uniquement sur la mise à disposition d’armements. L’Ukraine disposait en effet de ressources suffisantes tant par les grandes quantités issues de l’ère soviétique que par les productions de son industrie d’ailleurs capable d’exporter les matériels mis en œuvre dans le conflit. Le vrai problème semble en fait résider dans la capacité de l’armée ukrainienne à se réformer en plein conflit ainsi qu’à planifier et à manœuvrer. La jeune Ukraine n’a pas hérité des capacités d’étude opérationnelle issue de la tradition des chercheurs russe et soviétique comme Svetchine, auquel le général Gerassimov, chef d’état-major russe a fait référence. À l’inverse, la réflexion stratégique russe se nourrit de la dynamique actuelle et s’alimente des conflits conduits depuis l’Afghanistan.

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 26 minutes, Akhilleus a dit :

ben voilà

Suffit que ça (je) râle pour qu'on ait un peu plus d'opératif

Merci à tout ceux qui ont compilé les cartes et info

C'est qui le chef ! :wink:

 

Quoique ça dérive de suite.

Edited by gargouille
Link to comment
Share on other sites

il y a 42 minutes, BPCs a dit :

@warmonitor3 d'il ya une heure (sur Twitter): 

Cela se rapproche de svatove :

FeKaAZwXkBM3v9V?format=jpg&name=medium

Ef notamment à partir de Kupiansk : donc bien élargissement de la tête de pont de l'autre côté de l'Oskil.

Heu... je me trompe peut être dans le nom des villes, mais Kupiansk, c'était pas la ville dans laquelle il y avait jusqu'à récemment les seules avancées Russes, avec Wagner aux manettes ? Là où les Ukrainiens auraient abandonné des positions en détruisant des ponts la semaine dernière ? 

Je me mélange ou bien...?

Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, g4lly a dit :

Bien sur qu'ils ont compris la différence. Le souci c'est qu'ils se sont retrouvé dans un dilemme. Comme coincé dans une impasse d'un labyrinthe.

Quand la remontée en puissance russe serait suffisante ET la remonté en puissance ukrainienne ne serait pas encore suffisante ... pour que leur action neutralise l'Ukraine.

  • Plus ils attendaient plus théoriquement leurs forces étaient prête, et il pouvaient espérer obtenir des gages pas la diplomatie.
  • Plus ils attendaient plus les ukrainiens pouvaient se préparer aussi. Et plus l’Ukraine devenait menaçante.

La question c'est n'ont ils tout simplement pas trop attendu et trop espéré.

La question qui se pose surtout est de savoir si en 2014, la Russie avait davantage les moyens de s'emparer de plus que la Crimée. C'est pas dit.

Pour le timing, le fait est qu'en février 2022, bien peur envisageaient ici (et ailleurs) que les Ukrainiens résisteraient. Du point de vue russe, et en admettant qu'ils s'étaient intoxiqués eux-mêmes ou qu'ils avaient mal anticipé les préparatifs ukrainiens et l'aide américaine, ça pouvait se tenter.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

3 minutes ago, Joab said:

Ça n'aurait jamais dû être accepté en 2014. C'est juste qu'à l'époque, c'était tellement le bordel à Kiev que la propagande autour de l'Ukraine nazie qui persécute les russophones, que tu as relayé ici d'ailleurs, semblait plus crédible. Aujourd'hui, l'agression gratuite est tellement flagrante que ça ne prend plus.

J'ai posté juste au dessus les raisons pour lesquels tout le monde sauf les USA, se sont tuent.

Link to comment
Share on other sites

à l’instant, bubzy a dit :

Heu... je me trompe peut être dans le nom des villes, mais Kupiansk, c'était pas la ville dans laquelle il y avait jusqu'à récemment les seules avancées Russes, avec Wagner aux manettes ? Là où les Ukrainiens auraient abandonné des positions en détruisant des ponts la semaine dernière ? 

Je me mélange ou bien...?

Tu mélanges oui, allez je suis pas un monstre, tu cherches un nom avec un B en première lettre :tongue:

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, bubzy a dit :

Heu... je me trompe peut être dans le nom des villes, mais Kupiansk, c'était pas la ville dans laquelle il y avait jusqu'à récemment les seules avancées Russes, avec Wagner aux manettes ? Là où les Ukrainiens auraient abandonné des positions en détruisant des ponts la semaine dernière ? 

Je me mélange ou bien...?

Bakmut plutôt je pense.

  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,806
    Total Members
    1,550
    Most Online
    De Mersuay
    Newest Member
    De Mersuay
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...