Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

il y a 15 minutes, mgtstrategy a dit :

Du coup, les russes sont de l'autre coté... 

Kherson risque de tomber...

 

So what? Ca apporte quoi à cette guerre et la suite?

Au-delà du côté "les Ukrainiens gagnent, les Russes passent pour des truffes en perdant la capitale d'une région qu'ils prétendent russe", peu de choses à court terme.

Les Ukrainiens sanctuarisent (définitivement ?) Mykolaiv et Odessa et menacent potentiellement les entrées nord-ouest de la Crimée. Mais ils ne sont pas en mesure (pas encore ?) de franchir le fleuve. Côté russe, on ne connaît pas encore les pertes subies depuis le début de l'occupation de Kherson mais ça reste des pertes sèches. D'autant qu'ils avaient aussi investi sur place et que le fruit des pillages des dernières semaines ne remplira sûrement pas la caisse à hauteur des dépenses consenties.

Pour le reste, pas grand chose pour le moment. Les deux dispositifs vont devoir être réarticulés. Les Ukrainiens vont faire la chasse aux collaborateurs et mener des enquêtes pour détecter les crimes de guerre russes, les Russes feront de la propagande pour assurer qu'ils reviendront et que rien n'est perdu. Peut-être que Zelensky fera un coup politique en allant à Kherson. Restent la possibilité de raids ukrainiens sur la rive gauche pour mettre la pression aux Russes et une grande inconnue : est-ce que l'Ukraine sera en mesure de prendre Nova Khakovka.

Edited by Ciders
Link to comment
Share on other sites

il y a 18 minutes, magnum gts a dit :

"...« Les parachutistes ont immédiatement aimé le VAB, car tout y est pensé dans les moindres détails pour la sécurité et le confort de l’équipage », peut-on lire dans le communiqué...."

 

 

Edited by Métal_Hurlant
  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

L'article sur les VAB avait déjà été posté il y a plusieurs semaines.

Mais oui il y a eu des échos comme quoi les VAB étaient plus agréables que les BTR (sans doute le modèle -70)

 

---

Nouvelle vidéo de la région de Kherson avec VAB par ailleurs

 

Edited by Banzinou
Link to comment
Share on other sites

https://lavoiedelepee.blogspot.com/2022/11/des-ponts-pas-loin-point-de-situation.html
 

Citation

 

Dans la confrontation de ces stratégies, tout est donc affaire d’économie des forces. Et c’est là que le transfert des brigades de manœuvre de Kherson peut avoir un effet stratégique soit en étant engagé dans une autre bataille, soit en roquant avec des brigades en couverture au nord et qui, elles, seraient engagées. Le défi majeur est pour les Ukrainiens de conserver leur supériorité en nombre d’unités de combat de bon niveau tactique et grâce à cela de multiplier les victoires dans le plus court laps de temps possible. Il a fallu aux Alliés douze offensives victorieuses de juillet à novembre 1918 pour briser complètement à la fois l’armée allemande et accélérer les changements politiques en Allemagne. Il en faudra moins, peut-être cinq ou six, pour briser l’armée russe, si possible avant l’arrivée des 200 000 hommes en cours de préparation en Russie.

En considérant comme acquise la victoire à Kherson, les Ukrainiens en ont obtenu deux en trois mois. Il resterait donc encore trois ou quatre grands batailles à gagner d’ici au printemps à la limite quel que soit l’endroit pourvu qu’elles permettent de casser l’armée russe. Comme en novembre 1918, il n’y aurait même pas besoin de pénétrer sur le territoire pour obtenir la victoire. L’Alsace-Lorraine n’a pas été libérée par la conquête mais par l’effondrement de l’armée allemande. Dans ce cadre là, la stratégie organique a autant d’importance que la stratégie opérationnelle. Gagne celui-ci qui emploie le mieux ses forces, mais gagne aussi celui qui est le plus apte à créer, former, reconstituer, transformer ses forces par exemple en « armée alpine » pour l’hiver. Les cinq victoires ukrainiennes à venir dans les six mois se forgent maintenant à l’arrière.   

 

 

il y a 37 minutes, mgtstrategy a dit :

Du coup, les russes sont de l'autre coté... 

Kherson risque de tomber...

 

So what? Ca apporte quoi à cette guerre et la suite?

Défaite politique pour la Russie, mais amélioration relative de sa situation opérationelle (si ils ont pu sortir l'essentiel de leurs forces ce qui a l'air d'être le cas).
Pour les Ukr, victoire morale, de nouvelles possibilités de faire pression sur la bande côtières, et eux aussi ont des troupes libérées.

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 12 minutes, Akhilleus a dit :

:rolleyes:

Ben merde, trouver le VAB comfortable et secure... qu'est ce que ca doit etre dans les BTR

et encore moi j'ai eu la chance de tester la version SAN, la plus "comfort"

Pour avoir discuter avec des militaires FR qui ont testé des APC russes au début des années 90, la surprise était de taille en termes d'inconfort et d'ergonomie. En gros les soldats étaient déjà "cassés" en sortant du BTR avant même d'être débarqués.

Oui c'est vrai le VAB pour nos critères n'est pas la panacée en termes de confort mais quand on a connu que du matos soviétique c'est une vraie claque.

  • Thanks 1
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 8 minutes, Neuron a dit :

Pour avoir discuter avec des militaires FR qui ont testé des APC russes au début des années 90, la surprise était de taille en termes d'inconfort et d'ergonomie. En gros les soldats étaient déjà "cassés" en sortant du BTR avant même d'être débarqués.

Oui c'est vrai le VAB pour nos critères n'est pas la panacée en termes de confort mais quand on a connu que du matos soviétique c'est une vraie claque.

Oui les véhicules russes sont très rustiques en terme d'habitabilité. Le pire étant le BMP-1...

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 31 minutes, Akhilleus a dit :

:rolleyes:

Ben merde, trouver le VAB comfortable et secure... qu'est ce que ca doit etre dans les BTR

et encore moi j'ai eu la chance de tester la version SAN, la plus "comfort"

Tu te poses la question ? :wink:

Edited by gargouille
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Tyler a dit :

Ils doivent être content ceux qui sont pas passé a temps, pour leur ministre ils n'existent pas...

Pour l'instant il ne semble pas rester beaucoup de Russes de l'autre côté: ni images de captures (hommes comme équipements), ni de combats (même si un reportage rapportait des résistances russes avant-hier soir si j'ai bien suivi). Quand les forces ukrainiennes arriveront au fleuve on saura si on a un désastre russe (comme l'affirment déjà certains) ou au contraire une belle opération de repli que beaucoup estimaient impossible (même si ce n'est pas par des retraites même brillantes que l'on gagne les guerres): amas de soldats paniqués cherchant désespérément sous les obus à embarquer sur les derniers bateaux dans un cas, quelques isolés au milieu de quelques équipements abandonnés dans l'autre. 

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

La retraite s'est effectuée depuis pas mal de jours, ils ont embarqué tout ce qui était possible (matériel civil, oeuvres d'art, ect...)

Quelques constatations :

- succès complet pour la stratégie ukr (prendre la ville sans la détruire)

- le pire ne s'est pas produit (inondation de la ville, voir pire)

- la ville n'est pas entièrement vidée de ses habitants

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

@Ciders Essayer de passer le fleuve serait peut-être intéressant, si de l'autre côté c'était la débandade. Or, il semble bien que la défense de la rive gauche a été organisée à l'avance et y compris en installant des troupes. S'attaquer à un objectif comme Nova Karkova, me semble à la fois risqué, coûteux et d'un intérêt limité. Les UKR ont du boulot, nettoyer la zone, organiser la défense, relever les unités d'assaut par des UT, sans oublier la défense civile, la remis en état des infras, etc.  Les unités qui ont conduit l'assaut, ont maintenant un moral d'acier.  Une fois reposées et réorganisées, vont pouvoir être engagées ailleurs; plein de possibilités je crois....

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, Fusilier a dit :

@Ciders Essayer de passer le fleuve serait peut-être intéressant, si de l'autre côté c'était la débandade. Or, il semble bien que la défense de la rive gauche a été organisée à l'avance et y compris en installant des troupes. S'attaquer à un objectif comme Nova Karkova, me semble à la fois risqué, coûteux et d'un intérêt limité. Les UKR ont du boulot, nettoyer la zone, organiser la défense, relever les unités d'assaut par des UT, sans oublier la défense civile, la remis en état des infras, etc.  Les unités qui ont conduit l'assaut, ont maintenant un moral d'acier.  Une fois reposées et réorganisées, vont pouvoir être engagées ailleurs; plein de possibilités je crois....

Je suis d'accord. Mais on a beaucoup parlé des nouvelles défenses russes entre Kherson et Nova Khakovka en rive gauche. Il ne me semble pas qu'on ait beaucoup évoqué la constitution de positions plus au nord. Est-ce que quelque chose y a été fait ? Est-ce qu'on a atteint la densité des secteurs évoqués précédemment, avec ces fameuses trois lignes parallèles de tranchées et de postes de tir ? Je n'ai pas d'informations là-dessus.

Une chose paraît claire : il n'y a plus de points de passage fixes utilisables pour le moment et pour encore de longues semaines, dans le cas très hypothétique où les Ukrainiens parviendraient à mettre en place un pont flottant ou à remettre en état le pont de Nova Khakovka.

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, mgtstrategy a dit :

Du coup, les russes sont de l'autre coté... 

Kherson risque de tomber...

 

So what? Ca apporte quoi à cette guerre et la suite?

C'est une victoire majeure pour les uns, défaite tout autant majeure pour l'autre.

C'est la plus importante ville prise aux Ukrainiens. 

En terme d'imagine c'est tout aussi bon pour un camp que mauvais pour l'autre.

Il n'y aura pas eu de boucherie à Kherson, pas de combat de ville (bon je suis optimiste sur le coup, on a pas confirmation totale qu'il n'y a aucun coup fourré)

Ça libère un gros paquet de troupes aguerries (et de matos) qui vont aller renforcer d'autres offensives ou aller ouvrir un autre front. 

Au vu de la situation actuelle et des évolutions du rapport de force, maintenant que les Ukrainiens ont atteint le Dniepr de ce côté-là, ça rend impossible toute contre-contre-offensive et sécurise définitivement Odessa. 

Ça met la pression sur la Crimée maintenant, et ça donne un peu de mou à l'offensive.

D'un autre côté, une des raisons pour laquelle les russes ont abandonné c'est qu'ils se savaient perdu à vouloir défendre trop de fronts à la fois, et qu'il vaut mieux laisser le Dniepr faire le boulot pour eux, en ventilant leur troupes les plus aguerries à l'est pour stopper les offensives voir reprendre une offensive. 

Beaucoup de choses peuvent changer avec la fin de cette bataille. Dans un sens ou dans l'autre.

Edited by bubzy
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, Ciders a dit :

Je suis d'accord. Mais on a beaucoup parlé des nouvelles défenses russes entre Kherson et Nova Khakovka en rive gauche. Il ne me semble pas qu'on ait beaucoup évoqué la constitution de positions plus au nord. Est-ce que quelque chose y a été fait ? Est-ce qu'on a atteint la densité des secteurs évoqués précédemment, avec ces fameuses trois lignes parallèles de tranchées et de postes de tir ? Je n'ai pas d'informations là-dessus.

Une chose paraît claire : il n'y a plus de points de passage fixes utilisables pour le moment et pour encore de longues semaines, dans le cas très hypothétique où les Ukrainiens parviendraient à mettre en place un pont flottant ou à remettre en état le pont de Nova Khakovka.

Je n'ai pas plus d'infos que toi. Mais, un franchissement amphibie me semble pour le moins aléatoire et difficile à alimenter en cas de réussite.  Alors, que les UKR sont déjà rive gauche, quelques km plus au Nord...  Ca ne veut pas dire que ça ne serait pas intéressant, en coordination avec une offensive partant de Zappo. Quoiqu'il en soit, sans sécuriser le pivot de manoeuvre sur la gauche de cette hypothétique offensive, le risque parait grand. Je mettrais une pièce sur un début d'offensive, là où les russes essayent de pousser aujourd'hui du côté de Donetsk... 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Fusilier a dit :

Je n'ai pas plus d'infos que toi. Mais, un franchissement amphibie me semble pour le moins aléatoire et difficile à alimenter en cas de réussite.  Alors, que les UKR sont déjà rive gauche, quelques km plus au Nord...  Ca ne veut pas dire que ça ne serait pas intéressant, en coordination avec une offensive partant de Zappo. Quoiqu'il en soit, sans sécuriser le pivot de manoeuvre sur la gauche de cette hypothétique offensive, le risque parait grand. Je mettrais une pièce sur un début d'offensive, là où les russes essayent de pousser aujourd'hui du côté de Donetsk... 

Vu les efforts consentis sur Bakhmut et Pavliivka, ce serait logique.

il y a 2 minutes, Aldo a dit :

Il me semble que pas mal de solutions ont été fournies aux Ukrainiens depuis le début du conflit. Des pont flottants motorisés (Français ?) mais aussi des ponts préfabriqués. 

Une attaque par le Nord (Zaporijia) avec flanquement depuis la rive droite pourrait vite devenir compliquée à gérer pour les Russes. 

Ce n'est pas le côté techniquement réalisable de la chose qui me semble impossible mais celle de maintenir les ponts intacts sous le feu russe.

L'idée de passer sur la rive gauche du Dniepr depuis Zapo a été exposée sur le forum ce me semble, l'autre option étant celle défendue par certains d'aller plein sud vers Tokmak et Melitopol.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

13 mars 1944 : l'Armée rouge libère Kherson des nazis

11 novembre 2022 : les "ukronazis" libèrent Kherson de l'armée russe...

C'était il y a 78 ans, il y a peut-être des gens encore en vie qui ont connu ces deux évènements

 

https://www.lefigaro.fr/international/guerre-en-ukraine-kiev-salue-une-victoire-importante-apres-le-retrait-russe-de-kherson-20221111

"...Plus de 30.000 soldats russes se sont repliés dans la région de Kherson, en quittant la rive droite du fleuve Dniepr et en se déployant sur celle de gauche, a annoncé vendredi l'armée russe. «Au total, plus de 30.000 militaires russes et près de 5000 unités d'armements et de véhicules militaires ont été retirés» de la rive occidentale du Dniepr, a indiqué le ministère russe de la Défense dans un communiqué..."

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • Rob1 locked this topic
  • Rob1 unlocked this topic

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,966
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Personne
    Newest Member
    Personne
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...