Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

il y a 1 minute, Joab a dit :

Je suis allé lire sa fiche wikipedia.
Quelques extraits:

Donc, le vice proconsul russe de Kherson était un psychopathe adepte de théories new age néopaïennes qui a obtenu 1.74% des voix. Rien que le fait de devoir s'appuyer sur des collaborateurs aussi minables et insignifiants en dit long sur le soutien que la Russie avait à Kherson. Ça ne m'étonnerait pas qu'il ait été liquidé parce qu'il était un boulet par les russes, d'autant plus qu'il commençait à blamer publiquement Shoigu pour la tournure que prenait la situation à Kherson. Sauf que contrairement à Kadyrov ou Prigojine, il n'avait pas les appuis pour pouvoir s'en prendre impunément à des pontes du pouvoir.

Tout à fait. C'est pour moi la meilleure preuve de l'absence totale de soutien populaire dont ont bénéficié les russes dans le coin. Quand t'en est réduit à mettre un clown pareil à ce niveau de responsabilité (même si dans les faits il ne décidait probablement pas de grand chose), et même pas un petit chef d'entreprise local ou un notable quelconque, c'est vraiment que la population ne t'aime pas. n

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

En tous cas Dougine n’achète pas l’histoire du retrait réussi, du Dunkerke britannique. Il menace a demi mot Poutine. Ce dernier va bientôt regretter que les services secrets ukrainiens l’aient loupé. 

 

Edited by Valy
Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, Heorl a dit :

Je serais plus circonspect. 

Je suppose que tu fais référence à l'évacuation du Nord et la fuite du chaudron d'Izioum et de Lyman ? Parce que dans les deux cas ça ne s'est pas du tout bien passé : les Russes ont laissé énormément de monde et de matériel sur le carreau les deux fois. La seule chose qu'ils sont parvenus à faire dans les deux cas c'est éviter la destruction complète, ce qui est loin d'être compliqué quand on dispose encore d'un couloir d'évacuation type poche de Falaise en 44 (et dans le cas de Kyiv c'était plus un boulevard mais passons). La masse des soldats évacuant fait qu'il est difficile de les couper et de les encercler complètement, a fortiori quand l'ennemi n'a pas tous les moyens à sa disposition pour réaliser l'encerclement et la destruction des troupes ennemies, ce qui était le cas à Kyiv et à Koupiansk et Izioum. Ni les Ukrainiens ni les Russes ne sont les Soviétiques post-1943 ou les Alliés post-1942, ils ne disposent pas d'une supériorité aérienne presque totale, d'une masse de manoeuvre en centaines de milliers d'hommes ni de puissance de feu capable de détruire en peu de temps des formations ennemies fortement diluées sur un front lacunaire.

Kyiv s'est très mal passé, contrairement à ce qui est souvent dit: les Russes y ont laissé l'équivalent d'une armée entière (bon au niveau occidental ce serait plutôt une division) avec les 35ème et 36ème qui ont perdu la majeure partie de leur équipement et ont subi une attrition humaine terrible conduisant à leur fusion (comme on les a vus derrière autour d'Izioum en avril) alors que jusqu'à la décision de la retraite elles étaient encore capables d'opérer indépendamment. La 41ème a également salement dégusté.

Quant à Koupiansk-Izioum-Lyman, désolé mais ça a été un désastre complet. Des centaines d'hommes perdus chaque jour de la contre-offensive, des bataillons entiers détruits, des matériels abandonnées intacts par douzaines et ce avec un recul sur soixante kilomètres de profondeur, avec trois lignes de défense qui sautent en quelques jours (la ligne sur le Donets, la ligne sur l'Oskil et la ligne sur la Zherebets, avant de ne pouvoir se rétablir que grâce à l'épuisement de l'assaillant et non grâce à une défense planifiée et préparée. Et ça reste un abcès purulent où les deux camps se saignent à blanc avec un net avantage du côté ukrainien. 

Le seul encerclement qui ait été réussi dans cette guerre c'est Marioupol, et seulement grâce à un déséquilibre des forces très fort qu'aucun des camps n'est plus capable de répliquer, les uns à cause d'un désavantage démographique et équipementaire, les autres à cause de l'attrition et de l'absence de compétences au niveau tactique. Les Russes disposaient des hommes et de l'équipement nécessaire pour réduire Soumy et Tchernihiv, et encercler Sievierodonetsk. Ils ne sont parvenus à aucun des trois et n'ont pas réussi à prendre Sievierodonetsk sans un matraquage constant de plus de deux mois, et là aussi les Ukrainiens ont pu se retirer sans être écrasés malgré des pertes énormes.  

Le retrait russe de Kherson semble être extrêmement bien réussi, oui, mais il ne semble pas s'agir d'une compétence commune dans l'armée russe. On peut sans doute attribuer ce fait à la présence de la plupart des dernières grandes unités expérimentées sur ce théâtre. Ce retrait semble être une exception, les retraits jusque-là avaient pour les deux camps été des succès/échecs relatifs avec l'essentiel de la troupe qui s'en sortait mais un massacre sur l'arrière-garde. 

C'est ton interpretation et certaines parties vont a l'encontre des BDA ou des ToT  publiés/accessibles

Apres on peut choisir de voir le verre a moitié vide (pertes consequentes en poursuite) ou a moitie plein (l'essentiel des troupes et la majorite de materiel est evacué)

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

On a une vidéo de la démolition de la partie du barrage par les russes côté rive droite :
 


Toujours la même analyse, les russes ont fait sauter la chaussée, je ne pense pas qu'ils cherchent à compromettre la structure de la retenue d'eau pour de nombreuses raisons. L'eau pour le canal de Crimée, les inondations ravageraient leurs positions rives gauches (et démoliraient leur corps de bataille), le lac de retenue permet de refroidir la centrale nucléaire.

Sinon côté Bakhmut, les russes auraient pris Opytne et peut être Ivanrhad.

Edited by Berezech
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, Berezech a dit :

Sinon j'ai essayé d'évaluer le nombre de point de passage sur le système de canal au sud du Dniepr (qui est assez large pour empêcher des véhicules de passer, mais pas toujours plein d'eau d'après ce que j'ai vu, donc parfois praticable à gué) en me demandant si les Ukrainiens pouvaient tenter un isolement de la section à l'ouest du canal Nova Kakhova en détruisant les ponts.
C'est compliqué. Il faudrait au moins en démolir une dizaine (dont le barrage du canal), pour gêner les russes, et presque une trentaine (dont certains ont l'air costaud, pas juste un tablier à crever) pour réellement isoler cette section du front. Et encore faut il pouvoir le faire régulièrement sachant que les russes sont relativement ingénieux quant aux moyens de franchissement, ils pourraient reproduire ce qu'ont fait les ukrainiens sur l'Inhulets en créant des gués artificiels.

Par ailleurs comment maintenir un franchissement durable sur le Dniepr pour les moyens lourds sans qu'il se fasse fracasser par l'artillerie ? On aurait sans doute une situation inversée du siège de Kherson.

Je me posais justement une question à ce sujet.

Si /quand les Ukrainiens ont le contrôle du barrage situé en amont, pourraient-ils s'en servir pour "vider" temporairement le fleuve, par une opération de vidange puis remplissage du réservoir ? Est-ce crédible en terme de capacité dudit réservoir ?

L'idée ne serait pas de traverser à pied secs, mais bien de baisser significativement le niveau pour faciliter l'apparition / mise en place de gués.

Après, c'est une solution temporaire (le temps que le réservoir se remplisse) et rien que ça peut rendre l'idée stupide.

Link to comment
Share on other sites

il y a 18 minutes, Delbareth a dit :

Je me posais justement une question à ce sujet.

Si /quand les Ukrainiens ont le contrôle du barrage situé en amont, pourraient-ils s'en servir pour "vider" temporairement le fleuve, par une opération de vidange puis remplissage du réservoir ? Est-ce crédible en terme de capacité dudit réservoir ?

L'idée ne serait pas de traverser à pied secs, mais bien de baisser significativement le niveau pour faciliter l'apparition / mise en place de gués.

Après, c'est une solution temporaire (le temps que le réservoir se remplisse) et rien que ça peut rendre l'idée stupide.

Il faut pensé au refroidissement de la centrale nucléaire !

Link to comment
Share on other sites

Les russes ont commencé l'évacuation de la base de Chaplynka

*supprimé, les photos datent d'octobre*, voir le post de Banzinou plus loin
 

Pour le Dniepr @Delbareth tu veux dire en gros vider le cours inférieur du Dniepr assez bas pour ensuite déverser du gravier pour faire un gué ? ça paraît compliqué logistiquement parlant, c'est profond et long, même dans un des bras inférieurs au moins 200m, surtout sous le feu de l'artillerie. Je suis complètement hors des choses que je connais.  Par contre le fleuve semble geler sérieusement l'hiver.

De toute façon je vois mal se développer autre chose qu'une brutale "petite guerre" locale  dans les marais, les îles, et des échanges d'artillerie à travers le fleuve.

Edited by Berezech
  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 20 minutes, Berezech a dit :

Les russes ont commencé l'évacuation de la base de Chaplynka
 

Pour le Dniepr @Delbareth tu veux dire en gros vider le cours inférieur du Dniepr assez bas pour ensuite déverser du gravier pour faire un gué ? ça paraît compliqué logistiquement parlant, c'est profond et long, même dans un des bras inférieurs au moins 200m, surtout sous le feu de l'artillerie. Je suis complètement hors des choses que je connais.  Par contre le fleuve semble geler sérieusement l'hiver.
De toute façon je vois mal se développer autre chose qu'une brutale "petite guerre" locale  dans les marais, les îles, et des échanges d'artillerie à travers le fleuve.

Ce sont des photos qui datent d'octobre, j'ai fait un post mardi à ce sujet ->

L'évacuation avait déjà commencé dés le premier recul de Kherson, notamment lors de la prise de Dudchany où les HIMARS se trouvent en limite de portée.

Avec le retrait total de la zone, il est clair que les HIMARS peuvent faire un carnage, mais possible que les russes aient déjà tout évacué.

De toute façon, n'ayant plus besoin d'avoir une aussi longue allonge sachant que le front vient de reculer d'une bonne vingtaine de km, sans doute que les hélicoptères russes opéreront désormais de Crimée ou de Melitopol, et aucune chance qu'ils ne s'aventurent au delà du Dniepr

tts2.jpg

 

Avec cette carte est les échelles, on se rend bien compte que conserver Chaplynka n'a aucun sens, outre vouloir perdre des hélicos et des posts de commandement gratuitement

Edited by Banzinou
  • Thanks 4
Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, Ciders a dit :

Rumeurs sur la saisie d'équipements russes sur Kherson, ici une batterie de S-300 :

  Masquer le contenu

 

 

Tant qu'il n'y a pas de photo...

Après, il y avait deux TEL qui avaient été détruits par une frappe d'HIMARS dans la région, à l'époque ou le maire de Melitopol (de mémoire), indiquait que les S-300 étaient utilisés pour faire du sol-sol, donc pas impossible qu'on voit d'autres surprises.

Surtout qu'à mon avis, c'est le genre de matos difficile à évacuer

 

 

Edited by Banzinou
Link to comment
Share on other sites

Pour ça que j'ai mis "rumeurs". Mais vu la masse d'équipements nécessaires à une batterie, c'est plus plausible que les referendums d'annexion. :happy:

Plus éloigné du sujet, le Japon a reconnu la perte d'un premier citoyen engagé côté ukrainien. Il y a aussi un Taïwanais qui a été tué mais je ne crois pas que ça a été confirmé par les autorités taïwanaises.

Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, mgtstrategy a dit :

Et donc,avec les 200 000 gugusses qui arrivent côté russe,ça sent pas trop mauvais qd même pr les Ukrainiens ?

Genre pause hibernale mais gros push des Russes bientôt ? 

Tout dépend du niveau des types, de la capacité russe à les ravitailler, commander et utiliser efficacement. Beaucoup d'inconnues, par définition. Il y aurait déjà 40000 conscrits sur le front d'ailleurs.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, Joab a dit :

Je suis allé lire sa fiche wikipedia.
Quelques extraits:

Donc, le vice proconsul russe de Kherson était un psychopathe adepte de théories new age néopaïennes qui a obtenu 1.74% des voix. Rien que le fait de devoir s'appuyer sur des collaborateurs aussi minables et insignifiants en dit long sur le soutien que la Russie avait à Kherson. Ça ne m'étonnerait pas qu'il ait été liquidé parce qu'il était un boulet par les russes, d'autant plus qu'il commençait à blamer publiquement Shoigu pour la tournure que prenait la situation à Kherson. Sauf que contrairement à Kadyrov ou Prigojine, il n'avait pas les appuis pour pouvoir s'en prendre impunément à des pontes du pouvoir.

 

Il y a 11 heures, CortoMaltese a dit :

Tout à fait. C'est pour moi la meilleure preuve de l'absence totale de soutien populaire dont ont bénéficié les russes dans le coin. Quand t'en est réduit à mettre un clown pareil à ce niveau de responsabilité (même si dans les faits il ne décidait probablement pas de grand chose), et même pas un petit chef d'entreprise local ou un notable quelconque, c'est vraiment que la population ne t'aime pas. n

Stremousov est un incompris, un poète maudit qui restera éternellement connu et reconnu pour son amour malaisant du monde Slave. 

Jugez plutôt :

 

 

  • Haha 4
  • Confused 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 37 minutes, Banzinou a dit :

Radar de contre-batterie russe pas vu souvent, on parlait généralement des équivalents occidentaux mais moins des russes

Il aura sans doute permis de localiser quelques M777 ?

 

Ben çà c'est la marque typique d'un rens ROEM très probablement spotté par la France grâce à CERES.

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Delbareth a dit :

Je me posais justement une question à ce sujet.

Si /quand les Ukrainiens ont le contrôle du barrage situé en amont, pourraient-ils s'en servir pour "vider" temporairement le fleuve, par une opération de vidange puis remplissage du réservoir ? Est-ce crédible en terme de capacité dudit réservoir ?

L'idée ne serait pas de traverser à pied secs, mais bien de baisser significativement le niveau pour faciliter l'apparition / mise en place de gués.

Après, c'est une solution temporaire (le temps que le réservoir se remplisse) et rien que ça peut rendre l'idée stupide.

C'est un fleuve dont le débit est analogue à celui du Rhône ...  (1700 m³/s en moyenne à l'embouchure ... 7000 m³/s au printemps). Par contre le cours gèle deux à trois mois en hiver (Kherson 2 mois, Kiev 3 mois). Est ce que la glace est assez solide pour permettre son franchissement de la partie aval (au niveau de Kherson) par des troupes armées, par des véhicules légers, par des blindés ?

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 17 minutes, pline a dit :

Est ce que la glace est assez solide pour permettre son franchissement de la partie aval (au niveau de Kherson) par des troupes armées, par des véhicules légers, par des blindés ?

Même si la glace permet la traversé suffit de tirer un obus d'artillerie sur la glace et tout le monde fini a l'eau. Ce n'est pas la meilleure idée du monde 

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 17 minutes, Vince88370 a dit :

Même si la glace permet la traversé suffit de tirer un obus d'artillerie sur la glace et tout le monde fini a l'eau. Ce n'est pas la meilleure idée du monde 

Des Russes ont déjà tenté ce genre de coup un deux décembre et ça ne leur a pas porté chance...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, mgtstrategy a dit :

Et donc,avec les 200 000 gugusses qui arrivent côté russe,ça sent pas trop mauvais qd même pr les Ukrainiens ?

Genre pause hibernale mais gros push des Russes bientôt ? 

Les ukrainiens ont in fine 45 millions de mobilisables car ils jouent leurs survie, sont déterminés et sont les défenseurs.

 

Les russes n'ont pas une réserves infinies de mobilisables avant que le pays ne sombre dans la révolte.

 

De plus le flux d'armes moderne et loin d'être tarie pour les ukrainiens, les russes on détruit leurs matériels les plus performant et vivent sur du stock de la guerre froide personne ne veut servir face à ne serait-ce qu'un AT4 d'un t62 alors que les ukrainiens en défense ne se batterait qu'avec des lada si ils le pouvaient... Conventionnellement les russes pourraient envoyer 3 millions de conscrits si c'est pour les envoyer sur des T34 ça ne sert juste qu'à accumuler les morts.

 

La guerre les russes pouvaient la gagner au début si ils étaient parvenus à prendre Kiev maintenant aux vues de la situation c'est quasiment impossible.

Au grand maximum la guerre pourrait ce figer façon 2014 ce qui ne serait pas une bonne nouvelle car cela recommencerait le temps d'élever la prochaine génération dans un esprit de vengeance.

Pour que tout ce remette sur de bon rails il faut un perdant et à l'heure-ci ceux dans la position la plus inconfortable c'est la position russes. 

Un agresseur sera toujours dans une position plus inconfortable que le défenseur.  Il faut un incroyable rapport de force ou/et un fossé technique ou/et technologique immense pour un attaquant pour prendre l'avantage ce que n'ont clairement pas la les russes.

  • Haha 1
  • Confused 1
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,823
    Total Members
    1,749
    Most Online
    f-brn
    Newest Member
    f-brn
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...