Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

Citation

Pour les Su-24, Su-25 et MiG-29, impossible. Soit on ne produit plus, soit ce qu'il reste est hors d'âge et pas vraiment up to date. De toute façon, tout a été sacrifié pour les Su-30/34/35 et il n'existe plus d'autres alternatives sauf à acheter massivement des MiG-35. Les ventilos peuvent être produits neufs et c'est bien l'un des rares secteurs qui tient depuis 1991 : Mil peut fournir des 8/17 régulièrement mis à jour et Kamov a de quoi remplacer les Mi-28 et les Ka-52 envoyés au tapis, qui sait avec de bons RETEX pour donner de bonnes modernisations.

Tu noteras que je ne parlais pas de produire, mais de "réintégrer" ou de donner un rôle plus important (genre les MiG-29SMT) si la Russie n'était plus capable de produire, (déjà il faudrait voir les commandes de matériel en cours et ce que la Russie envisage, et voir ce qui est matériellement possible de faire).

Pour les Su-25, passer tous les survivants au standard SM3 par exemple et prolonger davantage leur existence, les Su-24M(R) pour combler les trous (peut être la flotte de la Baltique notamment qui a perdu la moitié de ses appareils).

Tu penses que la Russie peut toujours produire de nombreux hélicos sans trop de problème même avec les sanctions ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 21 minutes, Ciders a dit :

Et surtout, ce devait déjà être le cas après la Tchétchénie et surtout après la Géorgie. Voire même après l'Ukraine de 2014. Or, peu de choses ont changé et d'autres se sont même dégradées depuis lors.

Certes, mais la guerre actuelle est d'une autre dimension, car elle est vécue comme existentielle pour le pouvoir russe, et on assiste, progressivement, à une entrée en économie de guerre. On a donc un saut quantitatif et qualitatif dans l'effort de guerre qui peut provoquer des changements autrement plus profonds de la Russie, de son armée et de son appareil industriel que les réformes précautionneuses et partielles qu'on a vu après 1994 et 2008. Le système d'innovation va devenir beaucoup plus darwinien avec la possibilité de constater en temps réel les effets des décisions sur le champs de bataille. Le semi-fiasco finlandais de 1940 n'a pas transformé l'armée rouge en profondeur, Barbarossa si. 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, Banzinou a dit :

Tu noteras que je ne parlais pas de produire, mais de "réintégrer" ou de donner un rôle plus important (genre les MiG-29SMT) si la Russie n'était plus capable de produire, (déjà il faudrait voir les commandes de matériel en cours et ce que la Russie envisage, et voir ce qui est matériellement possible de faire).

Pour les Su-25, passer tous les survivants au standard SM3 par exemple et prolonger davantage leur existence, les Su-24M(R) pour combler les trous (peut être la flotte de la Baltique notamment qui a perdu la moitié de ses appareils).

Tu penses que la Russie peut toujours produire de nombreux hélicos sans trop de problème même avec les sanctions ?

Ça ne change pas grand chose. Il n'y a plus de Su-24 et de Su-25 en réserve, sauf à aller vider les unités d'instruction et là on parle (notamment pour les 25) de variantes UBT dont les capacités offensives sont très limitées. La quasi-totalité des 25 sont déjà au standard SM3 et j'ignore où en est la variante SM4 dont on parlait en 2015. Pour les MiG-29SMT, on peut en faire un régiment grand max, donc revenir à la situation antérieure. Pour le reste en cherchant bien, il doit encore se trouver quelques MiG-31 en stock. Pas plus.

Pour les ventilos, difficile à dire. Mais les Hip sont assez simples je pense pour qu'ils y parviennent.

à l’instant, CortoMaltese a dit :

Certes, mais la guerre actuelle est d'une autre dimension, car elle est vécue comme existentielle pour le pouvoir russe, et on assiste, progressivement, à une entrée en économie de guerre. On a donc un saut quantitatif et qualitatif dans l'effort de guerre qui peut provoquer des changements autrement plus profonds de la Russie, de son armée et de son appareil industriel que les réformes précautionneuses et partielles qu'on a vu après 1994 et 2008. Le système d'innovation va devenir beaucoup plus darwinien avec la possibilité de constater en temps réel les effets des décisions sur le champs de bataille. Le semi-fiasco finlandais de 1940 n'a pas transformé l'armée rouge en profondeur, Barbarossa si. 

Barbarossa n'a pas transformé l'Armée Rouge à mon sens, elle l'a détruite et il a fallu tout reconstruire à partir de quelques centaines de milliers de survivants du front et des purges antérieures.

Pour le reste, je reste sceptique pour une raison toute simple. En 1945, même les membres du Politburo étaient persuadés que Staline allait laisser la bride sur le cou de la société et du Parti au vu des résultats produits par le fonctionnement relativement "libéral" des deux durant le conflit. Et dès 1945, Staline a fait tout l'inverse, cassant l'émulation entretenue durant la guerre, relançant des purges et remettant deux crans vers le dur.

Au vu du fonctionnement du régime et du manque d'alternatives pour le remplacer, je pense qu'on ira vers plus de knout et moins de sucre.

Link to comment
Share on other sites

il y a 16 minutes, Ciders a dit :

Ça ne change pas grand chose. Il n'y a plus de Su-24 et de Su-25 en réserve, sauf à aller vider les unités d'instruction et là on parle (notamment pour les 25) de variantes UBT dont les capacités offensives sont très limitées. La quasi-totalité des 25 sont déjà au standard SM3 et j'ignore où en est la variante SM4 dont on parlait en 2015. Pour les MiG-29SMT, on peut en faire un régiment grand max, donc revenir à la situation antérieure. Pour le reste en cherchant bien, il doit encore se trouver quelques MiG-31 en stock. Pas plus.

Pour les ventilos, difficile à dire. Mais les Hip sont assez simples je pense pour qu'ils y parviennent.

Barbarossa n'a pas transformé l'Armée Rouge à mon sens, elle l'a détruite et il a fallu tout reconstruire à partir de quelques centaines de milliers de survivants du front et des purges antérieures.

Pour le reste, je reste sceptique pour une raison toute simple. En 1945, même les membres du Politburo étaient persuadés que Staline allait laisser la bride sur le cou de la société et du Parti au vu des résultats produits par le fonctionnement relativement "libéral" des deux durant le conflit. Et dès 1945, Staline a fait tout l'inverse, cassant l'émulation entretenue durant la guerre, relançant des purges et remettant deux crans vers le dur.

Au vu du fonctionnement du régime et du manque d'alternatives pour le remplacer, je pense qu'on ira vers plus de knout et moins de sucre.

Certes, mais c'est un peu ce qu'on observe aussi sur cette guerre. Sur l'Orbat russe du 24 février, on peut considérer que 50 à 70% des machines et au moins 1/3 des hommes sont parti au tapis. Avec la mobilisation en cours, l'armée russe de février 2023 sera un patchwork qui n'aura plus grand chose à voir avec celle de février 2022. Ca sera une armée qui aura certes perdu beaucoup de matériel, mais qui alignera à priori 3 fois plus de fantassins, aura plus de drones et de munitions rodeuses, et une manière de combattre beaucoup plus rationnelle que la gabegie militaire du début de guerre. Quant au glissement du curseur bâton/carotte vers plus de bâton, oui et non à mon avis. Sourovikine est un commandant unique qui a visiblement pu faire avaler à l'échelon politique des décisions militaires sensées mais humiliantes politiquement, au premier rang desquelles la retraite de Kherson. Ca ressemble dans une certaine mesure au processus de la Grande Guerre Patriotique ou l'armée rouge commence à réussir des trucs au moment où Staline laisse à Joukov, Vassilievski et consort un peu de mou pour gérer les opérations militaires. Bref, je pense que la Russie est en train de réussir sa transition vers une armée de mobilisation qui tient à peu près la route et que, sur le long terme, elle va avoir l'avantage du fait de sa démographie, de ses stocks et de la quasi inviolabilité de son territoire. Si je dois faire un pari, les offensives du Printemps seront bien d'avantage russes qu'ukrainiennes. 

Edited by CortoMaltese
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

2 hours ago, Boule75 said:

Je constate que les ukrainiens "y arrivent" : procèdent-ils d'abord à une phase de réglage en tirant "un peu trop loin" d'abord ? Ils ne le montrent pas. Recoupent-ils les images/localisations fournies par les drones avec des cartes très précises pour affiner les localisations (ils sont chez eux) ? On ne sait pas. Ce qu'on voit c'est que les obus tombent de manière bien ciblée en tout cas (vu de moi en tout cas, et avec de multiples exemples).

Il y arrive dans leur narratif et dans les videos qu'ils publient ^_^

Le tir sur le pont de Kherson par exemple a du être soigneusement préparé par des opérateur compétent sur place et pas par le premier CdS venu... Le décalage GPS en temps de paix est déjà une purge ... Alors sans solution différentielle locale tu ne tape pas en métrique depuis un lanceur a 70km.

Pour le reste si tu passes du temps à régler tes tirs tu y arriveras. Mais tu risques de taper les amis s'ils sont proches des ennemis. Ou du collatéral si tu prends des grosses marges côté ennemi.

Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, CortoMaltese a dit :

Certes, mais c'est un peu ce qu'on observe aussi sur cette guerre. Sur l'Orbat russe du 24 février, on peut considérer que 50 à 70% des machines et au moins 1/3 des hommes sont parti au tapis. Avec la mobilisation en cours, l'armée russe de février 2023 sera un patchwork qui n'aura plus grand chose à voir avec celle de février 2022. Ca sera une armée qui aura certes perdu beaucoup de matériel, mais qui alignera à priori 3 fois plus de fantassins, aura plus de drones et de munitions rodeuses, et une manière de combattre beaucoup plus rationnelle que la gabegie militaire du début de guerre. Quant au glissement du curseur bâton/carotte vers plus de bâton, oui et non à mon avis. Sourovikine est un commandant unique qui a visiblement pu faire avaler à l'échelon politique des décisions militaires sensées mais humiliantes politiquement, au premier rang desquelles la retraite de Kherson. Ca ressemble dans une certaine mesure au processus de la Grande Guerre Patriotique ou l'armée rouge commence à réussir des trucs au moment où Staline laisse à Joukov, Vassilievski et consort un peu de mou pour gérer les opérations militaires. Bref, je pense que la Russie est en train de réussir sa transition vers une armée de mobilisation qui tient à peu près la route et que, sur le long terme, elle va avoir l'avantage du fait de sa démographie, de ses stocks et de la quasi inviolabilité de son territoire. Si je dois faire un pari, les offensives du Printemps seront bien d'avantage russes qu'ukrainiennes. 

Je trouve cela très optimiste, notamment l'ascendant supposé de Sourovikine.

Pour le printemps, oui. Mais en même temps, les Russes ne peuvent pas demeurer sur la défensive. Et normalement, ils auront des gens à sacrifier pour ça.

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, CortoMaltese a dit :

Certes, mais c'est un peu ce qu'on observe aussi sur cette guerre. Sur l'Orbat russe du 24 février, on peut considérer que 50 à 70% des machines et au moins 1/3 des hommes sont parti au tapis. Avec la mobilisation en cours, l'armée rouge de février 2023 sera un patchwork qui n'aura plus grand chose à voir avec celle de février 2022. Ca sera une armée qui aura certes perdu beaucoup de matériel, mais qui alignera à priori 3 fois plus de fantassins, aura plus de drones et de munitions rodeuses, et une manière de combattre beaucoup plus rationnelle que la gabegie militaire du début de guerre. Quant au glissement du curseur bâton/carotte vers plus de bâton, oui et non à mon avis. Sourovikine est un commandant unique qui a visiblement pu faire avaler à l'échelon politique des décisions militaires sensées mais humiliantes politiquement, au premier rang desquelles la retraite de Kherson. Ca ressemble dans une certaine mesure au processus de la Grande Guerre Patriotique ou l'armée rouge commence à réussir des trucs au moment où Staline laisse à Joukov, Vassilievski et consort un peu de mou pour gérer les opérations militaires. Bref, je pense que la Russie est en train de réussir sa transition vers une armée de mobilisation qui tient à peu près la route et que, sur le long terme, elle va avoir l'avantage du fait de sa démographie, de ses stocks et de la quasi inviolabilité de son territoire. Si je dois faire un pari, les offensives du Printemps seront bien d'avantage russes qu'ukrainiennes. 

J'aurais tendance a être assez d'accord avec 2 bémols

- combien de temps la bride va être laissée lache aux militaires (cad sans plus trop d'ingérence politique)

- le glissement vers une économie de guerre "totale" va t il se poursuivre

Si oui dans les 2 cas, on pourrait effectivement voir une armée russe reformatée avec élimination des doctrines obsolètes et d'une partie du matériel inapproprié  (voir obsolète dans le contexte ukrainien)

Ce ne réglera cependant pas le problème primal de l'armée russe depuis 1800 à savoir un corps de sous officiers déficient

D'ailleurs sans partir dans le HS, comment est ce que cela a été réglé pendant la 2eGM (autrement que par la selection Darwinienne du champ de bataille je veux dire)

Second problème : la lourdeur de la chaine de commandement (ca rejoint le point au dessus). Il y'a des experiences qui sont faites avec plus ou moins de succès mais c'est tout un contexte d'éducation militaire à revoir

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Akhilleus a dit :

J'aurais tendance a être assez d'accord avec 2 bémols

- combien de temps la bride va être laissée lache aux militaires (cad sans plus trop d'ingérence politique)

- le glissement vers une économie de guerre "totale" va t il se poursuivre

Si oui dans les 2 cas, on pourrait effectivement voir une armée russe reformatée avec élimination des doctrines obsolètes et d'une partie du matériel inapproprié  (voir obsolète dans le contexte ukrainien)

Ce ne réglera cependant pas le problème primal de l'armée russe depuis 1800 à savoir un corps de sous officiers déficient

D'ailleurs sans partir dans le HS, comment est ce que cela a été réglé pendant la 2eGM (autrement que par la selection Darwinienne du champ de bataille je veux dire)

Second problème : la lourdeur de la chaine de commandement (ca rejoint le point au dessus). Il y'a des experiences qui sont faites avec plus ou moins de succès mais c'est tout un contexte d'éducation militaire à revoir

Je ne pense absolument pas que l'armée russe "modèle 2023" sera une bonne armée dans l'absolu. Et comme tu le souligne, le gros de ses problèmes congénitaux demeureront. 

Mais l'armée ukrainienne a beaucoup de faiblesse aussi, et je pense que cette nouvelle armée russe sera plus adaptée et plus efficiente dans le contexte ukrainien, et plus apte à atteindre ses objectifs. Au fond, si l'armée russe arrive "seulement" à contenir le ratio de perte à 2/1 contre les ukrainiens, alors le jeu de l'attrition va la faire gagner presque mécaniquement. 

il y a 7 minutes, Ciders a dit :

Je trouve cela très optimiste, notamment l'ascendant supposé de Sourovikine.

Pour le printemps, oui. Mais en même temps, les Russes ne peuvent pas demeurer sur la défensive. Et normalement, ils auront des gens à sacrifier pour ça.

Oui, et des gens à sacrifier, c'est ce qui lui manquait le plus. L'armée russe en Ukraine avait un format de corps expéditionnaire occidental d'élite tout en perdant des hommes et du matos au rythme d'une armée de conscrit. Perdre des hommes au rythme d'une armée de conscrit quand tu es une armée de conscrit, c'est tout de suite moins gênant. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 8 minutes, Akhilleus a dit :

D'ailleurs sans partir dans le HS, comment est ce que cela a été réglé pendant la 2eGM (autrement que par la selection Darwinienne du champ de bataille je veux dire)

Ça n'a pas été réglé. Ça a même été pire à mesure de l'avancée du conflit, les pertes étant telles qu'il n'était plus possible de former convenablement les sous-officiers. Rappelons-nous qu'en 1945, la qualité de la troupe est l'une des plus grandes faiblesses de l'Armée Rouge, notée par tous les mémorialistes.

La solution trouvée par les Soviétiques a été l'accroissement de la puissance de feu, à tous les échelons.

il y a 4 minutes, CortoMaltese a dit :

Je ne pense absolument pas que l'armée russe "modèle 2023" sera une bonne armée dans l'absolu. Et comme tu le souligne, le gros de ses problèmes congénitaux demeureront. 

Mais l'armée ukrainienne a beaucoup de faiblesse aussi, et je pense que cette nouvelle armée russe sera plus adaptée et plus efficiente dans le contexte ukrainien, et plus apte à atteindre ses objectifs. Au fond, si l'armée russe arrive "seulement" à contenir le ratio de perte à 2/1 contre les ukrainiens, alors le jeu de l'attrition va la faire gagner presque mécaniquement. 

Oui, et des gens à sacrifier, c'est ce qui lui manquait le plus. L'armée russe en Ukraine avait un format de corps expéditionnaire occidental d'élite tout en perdant des hommes et du matos au rythme d'une armée de conscrit. Perdre des hommes au rythme d'une armée de conscrit quand tu es une armée de conscrit, c'est tout de suite moins gênant. 

A voir. Mais le contexte 2023/1941 n'est pas le même. Et surtout il y a beaucoup d'autres joueurs.

Si la crise économique se maintient, s'étend et se prolonge, certains pourraient franchement tirer la tronche.

il y a 14 minutes, Banzinou a dit :

Tu es sûr de toi ? :huh:

Je pensais justement que la plupart étaient au standard SM(1) et qu'assez peu d'appareils avaient été portés vers le standard 3....

Mes confuses. La quasi-totalité des Su-25 sont aux standards SM ou SM3. J'ignore le ratio actuel mais concrètement, il était prévu que tout soit passé au SM3 assez vite. Sachant que la différence entre les deux était essentiellement l'intégration de la suite d'autodéfense Vitebsk.

Link to comment
Share on other sites

Citation

Mes confuses. La quasi-totalité des Su-25 sont aux standards SM ou SM3. J'ignore le ratio actuel mais concrètement, il était prévu que tout soit passé au SM3 assez vite. Sachant que la différence entre les deux était essentiellement l'intégration de la suite d'autodéfense Vitebsk.

On va encore devoir appeler à la rescousse @MeisterDorf, il va en voir marre :ohmy:

Link to comment
Share on other sites

Il le dit lui-même, les premiers exemplaires ont été livrés fin 2017. Ce qui marque déjà un retard par rapport à ce qu'écrivait Butowski en 2014 qui indiquait que ça venait de commencer cette année-là.

Mais à part peut-être (pas sûr du tout) le 368è OShAP, aucun régiment russe ne semblait totalement converti début 2022.

Link to comment
Share on other sites

T'as qu'à bosser avec Scramble, eux aussi ils font des listes. :happy:

Sinon, y'aurait encore des Tupolev Tu-128 au dépôt de Rzhev pour les amateurs de replâtrage d'ORBAT.

il y a 7 minutes, MeisterDorf a dit :

3/ Après que l'armée russe (dans son ensemble) ait besoin de se réformer, c'est une évidence. Surtout au niveau des moyens humains (au sens large): par contre, il serait très dangereux de les considérer comme étant complètement à poils... les forces terrestres ont pris cher (très!) mais globalement le potentiel offensif de la Marine, des Forces aériennes ainsi que des RVSN sont intacts et l'industrie russe dispose encore (pour combien de temps?) de la capacité à reconstituer une partie de ses forces terrestres. Je sais que ce genre de discours ne plaît pas aux optimistes béats, mais ce n'est pas en gu*ulant partout "Слава Україні" tout en affichant le drapeau ukrainien à toutes les sauces qu'on fait progresser la réflexion (entendu par là, l'analyse des forces et capacités en présence). N'en déplaise à certains (oui et désolé de ne pas faire dans le "politiquement correct").  

Pas pour l'infanterie de marine. Niveau missilerie non plus mais ça peut se refaire et vu qu'ils ont bazardé une bonne partie de leurs vieux tuyaux de poêle, ça rajeunira les armements en service.

Par contre. Il me semble que ça fait déjà pas mal de temps que l'on parle des efforts russes pour développer la fabrication de puces, de micro-puces et autres joyeusetés au silicium de la micro-électronique. Je ne suis pas sûr que ça ait vraiment abouti.

...

ET LES SMT, J'EN AI DEJA PARLE VILAIN. :excl::rolleyes::laugh:

Link to comment
Share on other sites

6 hours ago, jojo (lo savoyârd) said:

La vidéo de l'opération depuis l'un des 2 Tigre (visu place pilote) :

<hs on>

Cette vidéo est une bonne illustration de ce que l'on pourra faire avec la roquette guidée pour le Tigre Mk3. A la fin de l'extrait (vers 3:00) l'hélicoptère engage des PAX sur lesquels il a une vue directe à la roquette. Il tire une dizaine d'entre elles avec une dispersion importante pour réussir à traiter l'objectif. Avec le Mk3 ils pourront utiliser le désignateur laser de l'hélico pour désigner la cible (jusqu'à l'impact) et tirer une seule roquette guidée. Cela suffit dans les scénarios d'engagement "basse intensité" (et cela permet de garder de la marge pour emporter plus de carburant).

Pour des cibles blindées, ils pourront utiliser le Hellfire en vue directe comme aujourd'hui et le MHT/Akeron LP en LOS ou en BLOS (en utilisant la voie TV du missile pour affiner la désignation comme sur le MMP lorsque le missile se rapproche de sa cible). Ce dernier scénario correspond à un des scénarios d'engagement haute intensité.

</hs on>

Edited by Rivelo
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, Ciders a dit :

T'as qu'à bosser avec Scramble, eux aussi ils font des listes. :happy:

Sinon, y'aurait encore des Tupolev Tu-128 au dépôt de Rzhev pour les amateurs de replâtrage d'ORBAT.

Pas pour l'infanterie de marine. Niveau missilerie non plus mais ça peut se refaire et vu qu'ils ont bazardé une bonne partie de leurs vieux tuyaux de poêle, ça rajeunira les armements en service.

Par contre. Il me semble que ça fait déjà pas mal de temps que l'on parle des efforts russes pour développer la fabrication de puces, de micro-puces et autres joyeusetés au silicium de la micro-électronique. Je ne suis pas sûr que ça ait vraiment abouti.

...

ET LES SMT, J'EN AI DEJA PARLE VILAIN. :excl::rolleyes::laugh:

De mémoire (et je ne la prétends pas infaillible, loin de là), l'industrie russe a fait de réels progrès, notamment dans les puces, mais accuse un retard tel qu'elle a du mal à tenir la comparaison. Elle manque de compétences techniques (et ce d'autant plus qu'une bonne partie de la jeunesse formée se barre au Kazakhstan ou ailleurs), de savoirs acquis, de machines de précision, etc.

Ces retards ne sont par contre importants que sur le plan économique. Sur le plan militaire, on peut très bien mener un conflit avec des puces taillées pour un frigo et pas un laptop. Pas besoin de faire du nec plus ultra comme les Taïwanais ou les Néerlandais pour beaucoup d'équipements militaires, des équipements basiques destinés à des usages simples peuvent parfaitement se révéler pratiques d'usage en matériel de guerre. L'industrie russe est capable de fournir en masse et rapidement ce matériel adapté à des conditions très dégradées, matériel certes bourré de défauts, peu fiable (encore que, ça se discute) mais produit en quantités suffisamment grandes pour compenser l'attrition. Et je m'abstiendrais de supposer qu'ils seraient incapables de sortir un matériel fiable et efficace au passage.

Je serais par contre plus ambigu sur la capacité démographique de la Russie à tenir le rythme des offensives. Les Ukrainiens se sont montrés excellents en défense, faisant chèrement payer aux Russes chaque village conquis, et la lourdeur des pertes est connue en Russie même, ce qui pour moi pourrait continuer à favoriser les stratégies d'évitement de la conscription (au hasard, envoyer pour ses 18 ans Ivan visiter tonton Vadim qui travaille à Oulan-Bator comme guide touristique, désolé monsieur l'agent, vous comprenez il veut visiter les steppes depuis tout petit...).

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 21 minutes, Ciders a dit :

Par contre. Il me semble que ça fait déjà pas mal de temps que l'on parle des efforts russes pour développer la fabrication de puces, de micro-puces et autres joyeusetés au silicium de la micro-électronique. Je ne suis pas sûr que ça ait vraiment abouti.

Oula, ils partent de loin

De mémoire, si Taiwan (avec TMC) est le leader dans la production des puces, ce sont les US et les Hollandais qui fournissent les machines pour produire ces puces à une échelle industrielle (donc petit HS, Taiwan n'est pas si vitale que ça pour les occidentaux. )

Pas connaissance d'une société russe fournissant ce genre de bécanes.

Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, John92 a dit :

Oula, ils partent de loin

De mémoire, si Taiwan (avec TMC) est le leader dans la production des puces, ce sont les US et les Hollandais qui fournissent les machines pour produire ces puces à une échelle industrielle (donc petit HS, Taiwan n'est pas si vitale que ça pour les occidentaux. )

Pas connaissance d'une société russe fournissant ce genre de bécanes.

Le meilleur processeur d'origine russe a l'heure actuelle est l'Elbrus-8C fabriqué par TSMC a Taiwan et c'est une bouse.

En gravure le Japon avec Canon vend aussi des machine performantes mais ces machines ont un cout de développement faramineux.

Edited by Robert
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Robert a dit :

Le meilleur processeur d'origine russe a l'heure actuelle est l'Elbrus-8C fabriqué par TSMC a Taiwan et c'est une bouse.

En gravure le Japon avec Canon vend aussi des machine performantes mais ces machines ont un cout de développement faramineux.

Merci pour l'info et aussi pour rebondir sur le message Heorl, ne confondons pas tout.

Question militaire, on ne cherche pas forcément à avoir le top du top mais un truc fiable, résistant et durable.

Bémol: je suis plutôt porté sur l'aéronautique. Je sais que dans les avions militaires, les puces ne sont de dernière génération mais plutôt de qualité militaire et qu'elles vont encaisser le facteur de charge plus d'autres contraintes

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, John92 a dit :

Merci pour l'info et aussi pour rebondir sur le message Heorl, ne confondons pas tout.

Question militaire, on ne cherche pas forcément à avoir le top du top mais un truc fiable, résistant et durable.

Bémol: je suis plutôt porté sur l'aéronautique. Je sais que dans les avions militaires, les puces ne sont de dernière génération mais plutôt de qualité militaire et qu'elles vont encaisser le facteur de charge plus d'autres contraintes

Ca a déjà été discuté ici mais sur un char ou un missile, mieux vaut une puce simple de machine à laver (capable de supporter des vibrations, de l'humidité, de la poussière et des chocs) que le nec plus ultra qui fera court circuit au moindre micropoil dessus

En fait, à part des besoins de calcul particuliers, les gourbis peuvent tous fonctionner avec des puces des années concues il y'a 20 ans  (c'est d'ailleurs toujours le cas pour la majorité du matériel militaire qu'il soit oriental ou occidental)

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 55 minutes, Ciders a dit :

T'as qu'à bosser avec Scramble, eux aussi ils font des listes. :happy:

Sinon, y'aurait encore des Tupolev Tu-128 au dépôt de Rzhev pour les amateurs de replâtrage d'ORBAT.

Pas pour l'infanterie de marine. Niveau missilerie non plus mais ça peut se refaire et vu qu'ils ont bazardé une bonne partie de leurs vieux tuyaux de poêle, ça rajeunira les armements en service.

Par contre. Il me semble que ça fait déjà pas mal de temps que l'on parle des efforts russes pour développer la fabrication de puces, de micro-puces et autres joyeusetés au silicium de la micro-électronique. Je ne suis pas sûr que ça ait vraiment abouti.

...

ET LES SMT, J'EN AI DEJA PARLE VILAIN. :excl::rolleyes::laugh:

Bosser avec Scramble? Ouais, les mecs qui inventent un nouveau standard russe toutes les deux lunes. Non merci, sans façons. 

Il y a aussi un Tu-160 à Poltava 

J'ai vu passer pas mal d'annonces récentes sur des augmentations de capacité de production en matière de micro-puces et de la recherche sur ces sujets. Après, est-ce que ça se concrétisera (ou non)? Faut que j'aille rechercher du marc de café avant de pouvoir te répondre :wink:

Bon c'pas tout ça: c'est l'heure du café, j'ai un article à boucler :biggrin:

Edited by MeisterDorf
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,824
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Altocumulus
    Newest Member
    Altocumulus
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...