Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

CR du Conflict Intelligence team https://notes.citeam.org/dispatch-nov-30-dec-1

Le plus intéressant On ne sait toujours pas où les troupes ukrainiennes qui ne participaient plus aux opérations militaires sur la rive droite du Dnipro ont été redirigées après la fin des combats là-bas. Peut-être que les AFU accumulent des forces pour une offensive sur l'axe de Zaporizhzhia afin de percer le couloir vers Berdiansk, Melitopol ou Marioupol.

Sitrep du 30 novembre au 1er décembre (à partir de 15h00)

Le quartier Vorochilovsky de Donetsk aurait été touché .

Les autorités de la soi-disant "DPR" ont déclaré qu'il s'agissait d'une frappe ukrainienne avec BM-21 Grad MLRS et ont publié une vidéo. Les roquettes ont touché un immeuble résidentiel de cinq étages.

Des bombardements réguliers se poursuivent sur toute la ligne de front. L'analyste Def Mon a marqué sur la carte une aggravation significative de la situation dans la région de Kozacha Lopan sur l'axe de Kharkiv - l'intensité des bombardements russes y a augmenté.

Def Mon note également que le prétendu renforcement du groupe ukrainien sur les axes Donetsk et Bakhmut n'a pas eu lieu. On ne sait toujours pas où les troupes ukrainiennes qui ne participaient plus aux opérations militaires sur la rive droite du Dnipro ont été redirigées après la fin des combats là-bas. Peut-être que les AFU accumulent des forces pour une offensive sur l'axe de Zaporizhzhia afin de percer le couloir vers Berdiansk, Melitopol ou Marioupol.

Nous ne sommes pas prêts à être d'accord sans équivoque avec lui car les combats se sont sensiblement intensifiés, bien qu'il n'y ait eu aucun changement significatif. Nous avons donc émis l'hypothèse que les deux parties auraient pu être renforcées, et aucune d'entre elles n'a réussi à faire une percée significative en conséquence.

Par ailleurs, Def Mon considère que l' axe Svatove — Kreminna est prometteur pour l'AFU. Ayant libéré ces territoires, les AFU sont considérées comme capables de frapper les positions des forces russes à Louhansk et les lignes de chemin de fer sur cet axe avec HIMARS MLRS.

En fait, la distance entre Kreminna et Louhansk est de 90 km (de plus, Kreminna est plus proche de Louhansk que de Svatove), tandis que la portée des fusées GMLRS n'est que de 80 km. Ainsi, les frappes contre les positions russes à Louhansk deviendront très probablement possibles après la libération de Sievierodonetsk et Lysychansk.

Le magazine allemand Der Spiegel met en garde contre la menace de nouvelles frappes de missiles russes sur l'Ukraine . Der Spiegel étaye les données déjà connues sur les mouvements des bombardiers stratégiques Tu-95MS de l'aérodrome de la région de Ryazan à l'aérodrome militaire Engels-2 dans la région de Saratov avec de nouvelles images satellite Maxar de cet aérodrome.

Les images montrent environ 20 bombardiers stratégiques Tu-95 MS et Tu-160 MS. En plus des avions, les images montrent également des pétroliers, des caisses de munitions, des véhicules et du matériel de réparation. Les analystes ont également attiré l'attention sur les chariots utilisés pour transporter les missiles de croisière Kh-55 ou Kh-101.

Une vidéo est apparue montrant comment la 71e brigade Jaeger séparée des forces d'assaut aériennes ukrainiennes défend ses positions près de Bakhmut . La géolocalisation de cette vidéo indique que le groupe Wagner s'est déplacé vers l'ouest depuis ses positions précédentes d'environ 2 km en deux mois (par rapport à la géolocalisation des vidéos précédentes).

Le 30 novembre, dans le village de Myrne , à 30 km de Melitopol, région de Zaporizhzhia , un club local a été bombardé . Selon la chaîne RIA Melitopol Telegram, des soldats russes mobilisés y étaient stationnés.

Dans le village libéré de Pravdyne, région de Kherson , un autre charnier a été découvert . Les détails ne sont pas encore connus.

Le 30 novembre, l' ambassade d'Ukraine à Madrid a reçu un colis adressé à l'ambassadeur d'Ukraine en Espagne, Serhiy Pohorelzev.

Comme le colis n'avait pas d'adresse de retour et ne ressemblait pas à un courrier diplomatique typique, l'employé de la salle du courrier l'a remis à la sécurité. Un agent de sécurité a sorti le colis à l'extérieur et tentait de l'ouvrir lorsqu'il a entendu un déclic. Il jeta le colis juste à temps avant qu'il n'explose. L'agent de sécurité a subi une commotion cérébrale et des blessures à la main. La police espagnole a qualifié l'explosion d'acte terroriste. Le journal El Mundo a rapporté que le 30 novembre également, un colis similaire chargé d'explosifs avait été reçu par la société de défense Instalaza, basée à Saragosse, qui fabriquait des systèmes de lancement de missiles et des caméras de vision nocturne.

Sur les condamnés combattant pendant la guerre

De nombreuses chaînes Telegram pro-russes diffusent une vidéo mettant en scène des condamnés recrutés dans le groupe Wagner. Ils sont souvent appelés kashniki [les K-men] parce que leur numéro personnel commence par la lettre « K ». Ils racontent comment les choses se passent bien pour eux, qu'ils capturent des territoires et comment certains d'entre eux sont même promus commandants. Un détail notable est cependant visible dans la vidéo : ces K-men sont tellement mal équipés qu'il n'y a pas de casque en vue.

Le chef d'état-major du président ukrainien, Andrii Yermak, a décrit comment les condamnés devenus des mercenaires du groupe Wagner sont utilisés en première ligne : ils sont transportés à leurs positions de départ sans armes, ont remis des fusils d'assaut sur place et ont reçu l'ordre de prendre d'assaut les positions ukrainiennes sans gilet pare-balles ni casques.

Une interview d'un mercenaire du groupe Wagner capturé et recruté en prison a été publiée. Il purgeait une peine de 15 ans pour meurtre lorsqu'une promesse de devenir un homme libre dans six mois l'a incité à rejoindre le groupe Wagner. Notamment, il ne veut pas appeler sa mère et lui dire qu'il est vivant parce qu'il a peur d'être renvoyé en Russie et exécuté comme dans le cas d'Evgueni Nuzhin.

Olga Romanova, directrice exécutive du mouvement des droits civiques "Rus' Sidyashchaya" [La Russie derrière les barreaux] a déclaré que l'armée russe avait évacué environ cinq mille condamnés ukrainiens de la région de Kherson. Le mouvement pense qu'il existe un plan visant à réexaminer les peines de prison des habitants de la région de Kherson condamnés en Ukraine conformément au Code pénal de la Fédération de Russie et à leur infliger des peines plus sévères afin de les convaincre de signer des contrats avec le groupe Wagner et d'être envoyé à la guerre en Ukraine.

Alexander Kots, journaliste du journal pro-Kremlin Komsomolskaya Pravda, a publié une photo du criminel de guerre et ancien commandant séparatiste Igor Strelkov (Girkin) affirmant que l'image avait été prise sur l'axe Svatove.

La partie ukrainienne a publié une réponse à la vidéo précédemment publiée par les parachutistes russes d'une munition de vagabondage Lancet russe frappant un obusier ukrainien D-20.

La vidéo de réponse montre que l'obusier n'a subi de dommages qu'à l'une de ses roues. Une fois la roue remplacée, l'obusier est revenu à l'action.

Le Parlement allemand a reconnu l'Holodomor, la famine des années 1930 en Ukraine, comme une action de génocide contre le peuple ukrainien, rejoignant plus de 20 pays qui sont arrivés à la même reconnaissance plus tôt. Les États-Unis ont mis en place une commission en 1984 qui a enquêté sur la famine et a conclu que la famine provoquée par l'homme était un acte de génocide contre le peuple ukrainien perpétré par les Soviétiques.

La société turque Karpowership et Ukrenergo, le gestionnaire ukrainien du réseau de transport d'électricité, discutent de la possibilité de placer trois navires générateurs d'électricité près du port d'Odessa d'une capacité combinée de 300 mégawatts.

Selon le porte-parole de la société, les navires pourraient fournir jusqu'à un million de clients en électricité lorsqu'ils fonctionnent à pleine capacité. Les navires ont déjà été construits et sont pleinement opérationnels. Une fois arrivés à Odessa, il faudrait trois semaines pour les raccorder au réseau.

Des diplomates américains mettent en place un groupe de travail qui coordonnera l'approvisionnement de l'Ukraine en générateurs, transformateurs et autres équipements nécessaires à la restauration du réseau électrique.

Le chef du département d'État américain Antony Blinken a confirmé à CNN que l'OTAN envisageait la possibilité d'investir dans la production de systèmes d'armes de l'ère soviétique utilisés par l'armée ukrainienne.

Le 5 décembre, l'embargo sur le pétrole brut russe entrera en vigueur. La plupart des pays européens ont déjà abandonné les approvisionnements maritimes en pétrole de la Russie, mais l'Italie et la Bulgarie avaient considérablement augmenté leurs achats avant l'introduction de l'embargo.

Le propagandiste russe Sergei Mardan, connu pour ses appels à la construction de camps de concentration pour les enseignants ukrainiens et pour les drones iraniens « tombant sur la tête des Ukrainiens » alors qu'il était à l'antenne sur la radio Komsomolskaïa Pravda, a été licencié .

Mediazona [un média russe indépendant] a publié un article intitulé « Je suis un occupant, personne ne m'a appelé ici ». C'est le journal d'un ingénieur russe qui a travaillé un mois à Marioupol. Il parle de l'attitude des habitants envers la main-d'œuvre russe. Ce qu'il décrit traduit avec précision ce qui se passe actuellement à Marioupol occupé.

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

 Un film de Proekt sur les raisons pour lesquelles la flotte de la mer Noire est en déclin (historique et conjoncturel pendant la guerre avec l'Ukraine), recommandé par Meduza. En blanc la flotte totale, en jaune la flotte de combat.

spacer.png

Ekaterina Reznikova

2 décembre 2022

Dès le début de la guerre, la flotte de la mer Noire a été en proie à des échecs. 12 navires ont déjà été endommagés et les bases de Sébastopol et de Novorossiysk sont constamment attaquées par des drones. Pourquoi la flotte subit-elle perte après perte ? Est-il capable de garder la Crimée et de protéger le sud de la Russie ? Le "projet" a étudié la composition, l'armement et l'histoire de la flotte et a trouvé tout un tas de problèmes systémiques.

https://t.me/proektproekt/783

La vidéo est en russe. Peut-être y-a-t-il des russophones que ça peut intéresser et qui peuvent faire un résumé.

 

  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, Clairon a dit :

Annonce du Col Goya il y a quelques minutes, généralement il ne s'avance pas trop sans bonnes informations :

Clairon

Les Ukr font depuis plusieurs jours une grosse préparation à la roquette sur le secteur, plus que d'habitude, ça paraît plausible. Mais à priori les russes cette fois sont préparés à défendre dans la profondeur.
On risque peut être plus de revoir la méthode Svatove/Cherson que Izioum/Est Kupiansk. Mais est ce que les Ukr ont assez de munitions et de canons pour avoir le dessus ...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 16 heures, Heorl a dit :

Et bien je t'invite alors d'arrêter d'accuser les autres d'affirmations sans preuves, à l'emporte pièce quand c'est précisément ce que tu fais par ailleurs.

Je concède volontiers avoir surestimé la part des ruraux. Maintenant j'attends que tu reconnaisses que tu avais tort de dire que le secteur industriel, qui ne compte que 25% des travailleurs actifs, va être un facteur limitant de la mobilisation ukrainienne alors qu'ils ne manquent pas de chômeurs du fait de l'effondrement du tertiaire, qui compte 2,5 fois plus de monde. Tu as lancé ce débat avec une affirmation fausse, et tu as toi-même fourni les sources qui indiquent le contraire en corrigeant mon affirmation elle aussi erronée. 

Et s'il te plaît, je n'ai aucune envie de repartir dans un concours d'invectives. Restons civils et arrêtons les arguments ad hominem.

...:rolleyes:....

Mais bien sur que c'est un facteur limitant

Vous etes tous partis bille en tête sur un pool de 10 millions de mobilisables

Alors on va reprendre les chiffres

17 millions d'employés en 2021, un peu plus de femmes que d'homme mais sur un base de 50-50 ca fait un pool mobilisable de 8.5 millions d'hommes

L'industrie lourde 25% des emplois soit 4 millions (et essentiellement des hommes, si ce n'est pas 100%, c'est au moins 75% soit 3 millions)

L'agriculture c'est 15% des emplois totaux soit 2.5 millions d'emplois dont au bas mot 1,25 millions d'homme

Ces 2 secteurs sont des secteurs essentiels qui doivent continuer de tourner. On est déjà à la louche a environ 4,5 millions d'emploi difficilement touchables sauf à impacter le fonctionnement agricole et industriel indispensable pour l'effort de guerre

Les services c'est le reste mais tous les services ne consistent pas à faire de la vente de détail : médecins, electriciens, agents de voirie, logisticiens, carristes/camioneurs, cheminots, conducteurs de tramway urbains etc sont aussi utiles en temps de guerre pas nécessairement sous l'uniforme

J'ai pas la proportion mais ces postes aussi sont difficilement basculables en combattant sauf a impacter le fonctionnement des hopitaux, des trains, du réseau electrique et autre

Rien que les médecins c'est (44/10 00 habitants soit 160 000. Une partie va servir sous l'uniforme, l'autre pas

Tout cumulé on doit être à 5 millions d'emploi a assurer pour un fonctionnement de la société civile et de l'economie de guerre qui ne doivent pas être touchés. Ils peuvent l'être mais ca impactera d'autant les supports arrières

Il reste donc quoi : un pool de 3.5 millions de "mâles" disponibles. Y'en a déjà 1 million sous les drapeaux soit 33%

Les chomeurs s'aurait été une bonne idée mais il n'y'en a que 300 000

Ca s'appelle de la lecture stratégique des capacités du pays. Vous estimez (toi et quelques uns) qu'elle n'est pas au taquet. Moi je dis que si. Ce qui ne veut pas dire qu'elle n'est pas extensible encore. Mais les marges avant d'impacter le back office qui est autant important que les combattants de l'avant, elles sont réduites

Je rappelle que dans une armée moderne c'est 1 combattant et entre 7 à 10 fonctions support (y compris civiles) pour faire tourner le tout

  • Confused 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, Berezech a dit :

Les Ukr font depuis plusieurs jours une grosse préparation à la roquette sur le secteur, plus que d'habitude, ça paraît plausible. Mais à priori les russes cette fois sont préparés à défendre dans la profondeur.
On risque peut être plus de revoir la méthode Svatove/Cherson que Izioum/Est Kupiansk. Mais est ce que les Ukr ont assez de munitions et de canons pour avoir le dessus ...

D'un autre côté ça fait des mois qu'on nous annonce régulièrement une offensive dans cette direction. Déjà au moment de la percée de Kupiansk on en parlait. Bon, on va dire qu'elle finira bien par arriver un jour.
Sinon le grignotage ukrainien au niveau de Svatove Kreminna semble devenir un peu intéressant mais restera aussi peut être sans lendemain. Pour l"instant les 2 armées semblent pas mal camper solidement sur leurs positions (effet boue?). De ce que je comprends une avancée Uk dans le secteur serait quand même plus intéressante que celle côté russe vers Bakmuth.

On parle aussi d'une opinion russe de moins en moins (et ce serait net) favorable à la guerre. Même si le pays est verrouillé politiquement (et qu'une démocratie comme les US a fait la guerre du Vietnam longtemps avec une forte impopularité) ça ouvre peut être (gros conditionnel) quelques perspectives nouvelles. Même le PCUS a fini par avoir du mal avec la guerre en Afghanistan.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 17 heures, Fusilier a dit :

Cet apport colonial me parait un peu surévalué.  De mémoire, l'armée française c'était à peu près 4 millions d'hommes à la mobilisation. L' Armée d'Afrique (AfdN) à du envoyer environ 260 000 pax  (autres que les européens) sur l'ensemble de la guerre. Les tirailleurs sénégalais, ça devait représenter plus ou moins 25 % de la centaine de bataillons de l'infanterie coloniale.  Il y a eu en plus des vietnamiens, mais pas de service au front, et d'autres petits volumes du reste de l'Empire. Pas de quoi bouleverser la balance. Surtout qu'il fallait garder des troupes de garnison un peu partout.  

Pour reprendre les chiffres du dernier Guerre et Histoire, la source primaire étant un papier de Jacques Frémaux:

Grande guerre: 7,8M de métropolitain mobilisés (1,4M tués) et 0.583M de troupes "indigènes" mobilisés en sus (68K tués).

Guerre de 40 : 5M de mobilisés au total, dont environ 0.5M de troupes "indigènes". Ne pas oublier qu'en 40, les troupes indigènes sont principalement mobilisés pour servir d'abord en protection des colonies. La part de celles envoyées en métropole est moins significative qu'en 14.

Avec à chaque fois environ 2 soldat AfdN pour 1 soldat subsaharien. Les asiatiques représentant une contribution beaucoup plus marginale, de l'ordre de 10/15% de la troupe totale "indigène". 

Fin du HS. 

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Terrain gelé et concentrations de blindés ukrainiennes, rumeurs d'offensive ukr semaine prochaine) objectif à terme : Marioupol. Pas de lien puisque ce ne sont que des rumeurs.

Il y a 8 heures, Poivre62 a dit :

D'un autre côté ça fait des mois qu'on nous annonce régulièrement une offensive dans cette direction. Déjà au moment de la percée de Kupiansk on en parlait. Bon, on va dire qu'elle finira bien par arriver un jour.
Sinon le grignotage ukrainien au niveau de Svatove Kreminna semble devenir un peu intéressant mais restera aussi peut être sans lendemain. Pour l"instant les 2 armées semblent pas mal camper solidement sur leurs positions (effet boue?). De ce que je comprends une avancée Uk dans le secteur serait quand même plus intéressante que celle côté russe vers Bakmuth.

On parle aussi d'une opinion russe de moins en moins (et ce serait net) favorable à la guerre. Même si le pays est verrouillé politiquement (et qu'une démocratie comme les US a fait la guerre du Vietnam longtemps avec une forte impopularité) ça ouvre peut être (gros conditionnel) quelques perspectives nouvelles. Même le PCUS a fini par avoir du mal avec la guerre en Afghanistan.

 

Link to comment
Share on other sites

Citation

Marioupol

Citation

 

C'est l'objectif logique, qui permettrait de couper la Crimée du Donbass, l'isoler du point de vue logistique et re-menacer la Mer d'Azov

C'est tellement logique (et téléphoné du coup) qu'on peut se demander si ca sera bien la prochaine grosse opération

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il n'y a pas trente-six options. En vrac :

  • foncer sur Belgorod (achetez un abri)
  • Svatove-Kremina puis Luhansk (ça fait deux mois que ça devrait être fini selon les statistiques optimistes du début de l'offensive)
  • Marioupol (aussi indiqué que Koursk en 1943)
  • traversée du Dniepr vers Kherson (au secours)
  • Donetsk (la DMZ, avec des canons qui tirent et des gens pas contents)
  • Melitopol
Link to comment
Share on other sites

11 minutes ago, Akhilleus said:

C'est l'objectif logique, qui permettrait de couper la Crimée du Donbass, l'isoler du point de vue logistique et re-menacer la Mer d'Azov

C'est tellement logique (et téléphoné du coup) qu'on peut se demander si ca sera bien la prochaine grosse opération

et ça va leur servir à quoi au Ukr de faire ça?

Comment ils vont faire pour repousser les russes?

Je me demande comment elle va finir cette guerre, c'est pas possible non??

Link to comment
Share on other sites

Côté Svatove je pense que les Ukrainiens cherchent juste à éjecter les russes des hauteurs et à établir une ligne de défense sur la Krasna pour avoir de bonnes positions défensive le printemps venu. Je ne vois pas l'intérêt d'avancer vers Starobilsk ou Luhansk et de se retrouver comme au 24 février dans un énorme saillant.  Récupérer Sievierodonetsk et les positions abandonnées en juin éventuellement. Mais pour quoi faire ? (hormis mettre un énorme taquet moral aux russes dont ce fut le seul succès notable passé ceux de l'attaque initiale). (Je radote comme dit Bubzy, je crois que je l'ai déjà dit).

Pour l'offensive sud la direction Berdiansk me paraît la plus probable, mais il y a beaucoup de contraintes : coupures d'eau, routes, les russes sur les flancs dès qu'on perce, la défense en profondeur russe ?
Celle vers Melitopol a un terrain plus facile, mais sans doute aussi de meilleurs défenses ? Sinon une petite opération juste pour mettre Berdiansk à portée de HIMARS et faire souffrir la log russe. Enfin la variante la plus culottée vers Marioupol mais le terrain est très défavorable + saillant. Les ukrainiens sont prudents et n'attaque que quand les russes ont été progressivement affaiblis dans un secteur, il est plus probable qu'ils prennent les options conservatrices pour l'instant.

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Petit twit intéressant sur l'état d'esprit des conscrits russes, et l'état de la discipline de l'armée russe :

 

Les personnes mobilisées à Kazan ne sont pas autorisées à rendre visite à leurs proches et ne sont pas autorisées à sortir. La patience a pris fin, une foule de foules de conscrits a pris l'assaut le poste de garde, repoussant la police militaire, a calmement quitté le terrain de l'unité d'entraînement.

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, mgtstrategy a dit :

et ça va leur servir à quoi au Ukr de faire ça?

Comment ils vont faire pour repousser les russes?

Je me demande comment elle va finir cette guerre, c'est pas possible non??

??

Reprendre du territoire est un objectif en soi pour les ukrainiens. Et puis surtout, comme dit précédemment, ça couperait le flux logistique depuis la Russie vers le sud de l'Ukraine, ne laissant que la Crimée pour ravitailler l'ensemble du dispositif russe. Mais effectivement, c'est très téléphoné. 

  • Upvote 4
Link to comment
Share on other sites

Una analyse de John Ridge qui revient sur et cautionne une allegation ukrainienne  selon laquelle 50% des missiles KH-22 russes explosent en vol à mi-parcours.

L'explication selon lui est que les missiles n'ont pas été produits depuis 1988 et que la maintenance des joints de carburants n'aurait pas été effectuée. Les joints fuyants au cours du vol, créant un mélanges explosif des deux carburants hypergoliques. Quant à savoir si c'est bien la moitié des missiles qui défaillent...

 

  • Thanks 4
  • Confused 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Ciders a dit :

Il n'y a pas trente-six options. En vrac :

  • foncer sur Belgorod (achetez un abri)
  • Svatove-Kremina puis Luhansk (ça fait deux mois que ça devrait être fini selon les statistiques optimistes du début de l'offensive)
  • Marioupol (aussi indiqué que Koursk en 1943)
  • traversée du Dniepr vers Kherson (au secours)
  • Donetsk (la DMZ, avec des canons qui tirent et des gens pas contents)
  • Melitopol

Les twittos pro Ukrainiens indiquent une avancée sur Kremina .... mais bon effectivement ce sont des sauts de puce

La densité des défenses de part et d'autre rend difficile une chevauchée mécanisée d'exploitation de toute façon pour les 2 protagonistes

Ils vont finir par s'enterrer version 1915 tout en cherchant des points de déséquilibres difficiles à trouver (mais pas impossible, vu la longueur du front, il doit bien y avoir des zones moins couvertes que d'autres)

Link to comment
Share on other sites

il y a 19 minutes, Akhilleus a dit :

Les twittos pro Ukrainiens indiquent une avancée sur Kremina .... mais bon effectivement ce sont des sauts de puce

La densité des défenses de part et d'autre rend difficile une chevauchée mécanisée d'exploitation de toute façon pour les 2 protagonistes

Ils vont finir par s'enterrer version 1915 tout en cherchant des points de déséquilibres difficiles à trouver (mais pas impossible, vu la longueur du front, il doit bien y avoir des zones moins couvertes que d'autres)

J'ai même pas l'impression que les russes cherchent nécessairement un déséquilibre avec des séquences percées/exploitation. La stratégie de grignotage qu'ils ont employé dans le Donbass entre Avril et Juillet et de nouveau depuis octobre me semble assumée comme telle. On ne voit pas de masses mécanisées tenter de rentrer en force dans les failles créés par l'infanterie ni de réelle volonté de chercher une rupture nette du front. Les russes semblent d'être fait une raison sur l'impossibilité, en l'état, de mener des opérations de grand style et misent sur l'attrition dont ils estiment sans doute qu'elle les avantage sur le long terme. 

Outre la formation des conscrits pour peut-être redevenir plus ambitieux en 2023, la stratégie russe me semble être de compter sur un épuisement du camps d'en face : des soutiens occidentaux face au coût économique de la guerre et des limites de leurs stocks, des Ukrainiens par la destruction des infrastructures civiles et des pertes militaires (d'où la nécessité de maintenir une pression importante même si les gains territoriaux sont modestes).

La seule vraie offensive de la guerre qui a suivi la séquence percée -> exploitation, au fond, ça a été l'offensive Ukrainienne de Balaklya-Koupiansk. Mais ça a nécessité un rapport de force écrasant et une bonne dose d'incompétence en face, deux éléments que la mobilisation et les changements à la tête de l'E-M russes rendent plus difficiles à obtenir.

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 32 minutes, Akhilleus a dit :

Les twittos pro Ukrainiens indiquent une avancée sur Kremina .... mais bon effectivement ce sont des sauts de puce

La densité des défenses de part et d'autre rend difficile une chevauchée mécanisée d'exploitation de toute façon pour les 2 protagonistes

Ils vont finir par s'enterrer version 1915 tout en cherchant des points de déséquilibres difficiles à trouver (mais pas impossible, vu la longueur du front, il doit bien y avoir des zones moins couvertes que d'autres)

La progression vers Kremina est lente et l'augmentation de la progression revendiquée cette dernière semaine est assez réduite. Quand ça avait débouché il y a deux mois, on parlait déjà de la chute de Svatove/Kremina et de l'interdiction du trafic sur la P66. Je dis deux mois, peut-être trois maintenant.

Mais oui. Il y a théoriquement peu de place pour une offensive de grand style, en tout cas sur le papier.

@CortoMaltese Rationnellement parlant, oui. Mais peut-on envisager un Poutine demeurant sans réaction en cas de blocage prolongé du front et/ou de chute d'une localité au nom médiatique et même si l'utilité militaire de cette chute est limitée ?

Link to comment
Share on other sites

Le 01/12/2022 à 10:17, Deres a dit :

C'est quand même un peu malsain cette histoire de GL-SDB car on voit dans tous les articles que c'est une pure initiative privée de Boeing qui fait du lobbying auprès des décideurs américains pour leur forcer la main sur le choix des armes à envoyer en Ukraine ... Et c'est d'autant plus gênant que ce serait quand même une petite "escalade" vu que la portée est plus grande que les HIMARS uniquement pour faire avancer les intérêts commerciaux d'une société privée.

Qu'attendre d'autre de fabricants d'armes ? Il faut se rendre à l'évidence que cette guerre et une grosse opportunité pour les fabricants d'armes de voir comment se comportent leurs produits dans un conflit de haute intensité. Rien que le RETEX sur l'usure des pièces d'artillerie occidentales, les problèmes rencontrés par les PZH 2000, etc... ont une valeur inestimable pour eux. Et quand certains pays offrent une ligne de crédit à l'Ukraine pour passer commande auprès de ses industriels, cela aiguise les appétits. 

Link to comment
Share on other sites

  • Rob1 locked this topic
  • Rob1 unlocked this topic

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,964
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Rafale28
    Newest Member
    Rafale28
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...