Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

il y a 10 minutes, Alexis a dit :

Je parie pour la lucidité.

Après avoir détaillé ses estimations de jusqu'à 2 ans pour le Donbass, 3 pour le Dniepr, Prigojine a en effet ajouté "Et s'il faut aller jusqu'à la Manche, j'ai un bon plan pour ça aussi". Précisant cependant que pour cela, il faudrait que la Russie se mobilise "comme en 1941"

Pas de doute, ce Monsieur est un chef lucide, aux évaluations sérieuses et fiables.

 

Je n'aime pas ça. 

Mais alors pas du tout. Surtout quand ça vient quelques jours après la tentative ouverte d'intimidation envers la Moldavie.

Car je ne vois pas de sens à cette séquence, sauf dans le cadre d'une spéculation assez hardie glanée chez un commentateur pro-russe sur ce que pourrait être l'objectif de l'offensive à venir.

Si Poutine avait donné son feu vert à un nouveau coup de dé, s'il était prêt à tenter une manœuvre audacieuse "Ça marchera peut être pas, mais si ça marche on gagne direct", cette offensive aurait pour objectif stratégique de couper physiquement le soutien occidental à l'Ukraine, en attaquant à l'ouest depuis la Biélorussie, non vers Kiev mais en longeant la frontière polonaise, jusqu'à la frontière de la Moldavie.

Très audacieux, voire téméraire. Difficile aussi, avec les moyens modernes d'observation. Peut-être pas impraticable, cependant, car les forces ukrainiennes en face seraient minces, l'essentiel étant à l'est. Et des attaques à grande échelle sur le réseau électrique, des attaques incessantes - comme celles qui ont commencé hier - pourraient rendre difficile aux Ukrainiens de déplacer en urgence des unités vers l'ouest, en rendant inopérant le réseau ferroviaire. Prigojine qui prend la lumière et déblatère sur une guerre d'usure aurait alors un rôle de distraction et de feinte, de même que les forces qui attaquent en masse depuis quelques jours dans le Donbass.

Très risqué. En revanche, en cas de succès, la Russie gagne. Sans soutien occidental, l'Ukraine n'a pas de chance sérieuse de résister à la longue. Car la connexion physique entre Ukraine et Ouest serait presque coupée.

Il n'y manquerait que deux choses :

- "Convaincre" la Moldavie de ne pas permettre le transfert d'armes occidentales par son territoire. Il faudrait pour cela l'intimider lourdement... Ce qu'a précisément fait Lavrov il y a quelques jours.

- Et casser le seul pont qui permet de transiter de Roumanie en Ukraine sans passer par la Moldavie

Celui de Zakota... Que la Russie a précisément attaqué hier :blink:

 

Si vraiment Poutine - et Gerasimov, c'est lui qui contrôle le front - est prêt à tenter une manœuvre si risquée, il me semble que l'Ukraine même mise en difficulté aura une chance de la faire échouer.

Mais l'enjeu serait maximal. Si Moscou réussissait, ce serait une victoire complète pour la Russie, et la fin pratique de l'indépendance ukrainienne.

ce scenario n'est pas vraiment possible dans l'état actuel. il faudrait une force de plus de 50k hommes rien que pour essayer de tenir la frontière et avancer vers la Moldavie, et peut-être la mem chose pour espérer prendre Lviv, et ca serait un cauchemar logistique pour le ravitaillement, sans compter qu'il y'a plusieurs brigades a la frontière biélorusse qui peuvent venir être rapidement déployé sur la zone

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, Ciders a dit :

Alexis qui commence à échafauder des grandes solutions à l'allemande, est-ce bon signe ? :laugh:

Plus précisément, je lis pas mal de trucs, y compris assez échevelés, sans y accorder forcément grande crédibilité mais sans les écarter d'emblée non plus.

Et quand tout à coup une séquence (intimidation de Chisinau + neutralisation de Zatoka) ressemble précisément à ce qui serait logique dans le cadre de cette manœuvre potentielle très risquée, sans que je puisse lui trouver un autre sens - pourquoi intimider la Moldavie juste maintenant, quel intérêt à viser le pont à Zatoka pour une offensive à l'est :wacko: ? - eh bien je revisite le scénario échevelé.

Scénario à l'allemande, oui, version Wehrmacht 1940.

Et je mets une petite pièce dessus, quand même.

(Note que si c'est effectivement tenté, je mettrai une grosse pièce sur son échec)

 

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Lordtemplar a dit :

Alors pourquoi vendre du matos militaire a l'export si on veut etre neutre?  Je pense que le fait que pas mal de fric russes doit etre dans les banques suisses n'est pas anodin

Parce que vendre du matos militaire à l'export n'enfreint pas la neutralité. L'Autriche et la Suède (cette dernière est encore neutre) vendent également de l'armement. Si je ne me trompe pas la Suisse pourrait directement vendre des armes à l'Ukraine sans qu'il y ait le moindre problème au niveau de la neutralité. Par contre dans ce cas elle devrait également en vendre aux Russes.

Pour ce qui est du fric russe dans les banques, il est certain qu'il y en a encore mais il ne faudrait pas faire une fixette là-dessus et avoir trop de préjugés. La Suisse envisage très sérieusement d'utiliser les fonds gelés des oligarques frappés par les sanctions pour reconstruire l’Ukraine. En Suisse, on parle de 7,5 milliards. Ce n'est pas fait et il pourrait y avoir de longues évaluations juridiques pour trancher la question mais les somme sont très importante et la Russie n'est pas du tout ménagée dans ce domaine.

https://www.24heures.ch/en-evoquant-lexpropriation-des-russes-cassis-affole-berne-379674076171

https://www.swissinfo.ch/fre/economie/-la-suisse-a-déjà-une-base-légale-pour-utiliser-l-argent-russe-en-faveur-de-l-ukraine-/48234770

 

  • Like 1
  • Thanks 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

36 minutes ago, Alexis said:

Plus précisément, je lis pas mal de trucs, y compris assez échevelés, sans y accorder forcément grande crédibilité mais sans les écarter d'emblée non plus.

Et quand tout à coup une séquence (intimidation de Chisinau + neutralisation de Zatoka) ressemble précisément à ce qui serait logique dans le cadre de cette manœuvre potentielle très risquée, sans que je puisse lui trouver un autre sens - pourquoi intimider la Moldavie juste maintenant, quel intérêt à viser le pont à Zatoka pour une offensive à l'est :wacko: ? - eh bien je revisite le scénario échevelé.

Scénario à l'allemande, oui, version Wehrmacht 1940.

Et je mets une petite pièce dessus, quand même.

(Note que si c'est effectivement tenté, je mettrai une grosse pièce sur son échec)

 

Le pont de Zotoka ce n'est pas la première fois qu'il est ciblé je crois. C'est handicapant pour le transfert des armes via la Roumanie quand même. Le plus ennuyeux c'est l'utilisation de drone naval (ou sous-marin ?), une nouveauté.

Pour bloquer l'approvisionnement des troupes ukrainiennes à l'est, il y a les ponts sur le Dniepr.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, Ciders a dit :

Intimider la Moldavie pour créer un point de fixation de l'attention occidentale, notamment roumaine. Créer du bazar pour raviver un conflit gelé. Éventuellement emmerder au niveau local des gens qui ont tourné casaque (non pas cosaque) en leur rappelant que Moscou a les moyens de leur faire payer un éventuel "oh mais c'est sympa Bruxelles. Combien de billets dans la valise déjà ?".

Mais engager des dizaines de milliers de soldats dans une grande manoeuvre nord-sud en coupant toute l'Ukraine en deux ? Les Soviétiques n'ont jamais été aussi ambitieux, et encore moins les Russes.

AMHA, on est plus sobrement sur une petite vengeance locale et une tentative d'attirer l'attention ailleurs de là où ça va péter, tout en rappelant discrètement que la marine russe a aussi des trucs en réserve.

A trop jouer avec le feu dans le coin, ce serait un coup à en perdre la Transnistrie. Stratégiquement, ce conflit est hors de porté des Russes pour le moment, et pour encore un bon moment. 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Sammy a dit :

Le pont de Zotoka ce n'est pas la première fois qu'il est ciblé je crois. C'est handicapant pour le transfert des armes via la Roumanie quand même. Le plus ennuyeux c'est l'utilisation de drone naval (ou sous-marin ?), une nouveauté.

Le plus étonnant c'est qu'avec tout l'arsenal dont dispose les russes (bombardiers, Mig, Su, missiles, ect...) ils ne soient pas capables de détruire ce pont !

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 15 heures, olivier lsb a dit :

Sur cette vidéo, on entend très très bien le bruit de tondeuse du Shahed. Et vu la distance importante par rapport à la prise de vidéo (mesurable avec le flash de l'interception missile), le vacarme de ce moteur a l'air tout à fait considérable. 

 

Le problème c'est les évolutions avenir pour le Shahed, les Russes construisent une usine pour les fabriquer. Ils connaissent aussi très bien les limites de ce drone. Avec une nouvelle propulsion plus silencieuse et plus performante ainsi qu'un meilleure guidage sa pourrait vraiment devenir une plaie pour les DA ukrainiennes et aussi pour les voisins de l'Iran 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 13 heures, Minitel a dit :

Il y a aussi 515 canons CTA de 40mm en Angleterre qui ne trouvent pas preneur........

L'avantage de ces vieux  Bofors sur roues c'est qu'ils sont prêts à l'emploi, rustiques,  versatiles, et qu'il doit y avoir des munitions en pagaille.  Les CTA brits,...  

  • Like 3
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

https://www.lemonde.fr/international/live/2023/02/12/guerre-en-ukraine-en-direct-le-chef-du-groupe-wagner-revendique-la-prise-d-une-localite-pres-de-bakhmout_6161501_3210.html

L’armée russe subit des pertes sans précédent depuis deux semaines, selon les services de renseignement britanniques

Les deux dernières semaines ont probablement été les plus meurtrières pour l’armée russe depuis le début de son offensive en Ukraine, estiment les services de renseignement britanniques.

« L’état-major ukrainien publie des statistiques quotidiennes sur les pertes russes. Bien que les services de renseignement du ministère de la défense ne puissent pas vérifier la méthodologie ukrainienne, les tendances qui ressortent de ces données sont probablement exactes. La moyenne des sept derniers jours est de 824 victimes par jour, soit plus de quatre fois le taux rapporté en juin et juillet 2022 », écrivent-ils dans leur point quotidien sur la situation.

« L’augmentation des pertes russes est probablement due à une série de facteurs, notamment le manque d’effectifs qualifiés, de coordination et de ressources sur le front, comme on peut le constater à Vouhledar et à Bakhmout. »

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 20 minutes, Métal_Hurlant a dit :

https://www.lemonde.fr/international/live/2023/02/12/guerre-en-ukraine-en-direct-le-chef-du-groupe-wagner-revendique-la-prise-d-une-localite-pres-de-bakhmout_6161501_3210.html

L’armée russe subit des pertes sans précédent depuis deux semaines, selon les services de renseignement britanniques

Les deux dernières semaines ont probablement été les plus meurtrières pour l’armée russe depuis le début de son offensive en Ukraine, estiment les services de renseignement britanniques.

« L’état-major ukrainien publie des statistiques quotidiennes sur les pertes russes. Bien que les services de renseignement du ministère de la défense ne puissent pas vérifier la méthodologie ukrainienne, les tendances qui ressortent de ces données sont probablement exactes. La moyenne des sept derniers jours est de 824 victimes par jour, soit plus de quatre fois le taux rapporté en juin et juillet 2022 », écrivent-ils dans leur point quotidien sur la situation.

« L’augmentation des pertes russes est probablement due à une série de facteurs, notamment le manque d’effectifs qualifiés, de coordination et de ressources sur le front, comme on peut le constater à Vouhledar et à Bakhmout. »

Mouais. Le rens' (public) britannique sert depuis le début de la guerre à faire de la com', il suffit de voir la teneur des points presses journaliers du MoD sur le sujet. Les chiffres ukrainiens ne sont corroborés par rien, et surtout pas par les destructions authentifiées de matos russe. On pourra certes prétendre que ça vient de l'évolution de la tactique russe, qui sacrifie désormais plus volontiers des mercenaires et conscrits remplaçables que de précieux véhicules (encore que Voulhedar, où les pertes mécanisées sont très lourdes contredit au moins partiellement cette idée), mais l'augmentation énorme des pertes revendiquées par l'Ukraine dans ses décomptes journaliers, et la faible variation inter journalière de ces dernières, me rend très dubitatif sur la crédibilité qu'on peut leur accorder. Nul doute que les pertes russes sont lourdes, oui, mais sont elles sensiblement plus lourdes qu'il y a 4 ou 5 mois, surtout en comparaison à l'augmentation de la taille du contingent russe en Ukraine ? Pas certain du tout. 

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

  • Rob1 locked this topic
  • Rob1 unlocked this topic

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,961
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Mathieu
    Newest Member
    Mathieu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...