Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

il y a 3 minutes, herciv a dit :

J'ai vu un article passer parlant de beaucoup moins (3 ou 4 mois de mémoire) suite à des tests faits aux US pour vérifier les compétences des pilotes ukrainiens.

Justement Ate Chuet a rebondi sur ces histoires de formations 3 mois et il a tout de suite souligné que c'était plutôt 1 an car c'est toute une nouvelle philosophie à apprendre très différentes des avions russes... et en plus de cela les pilotes ukrainiens ne maitrisent pas tous la langue de Shakespeare...

Edited by Claudio Lopez
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, Claudio Lopez a dit :

Justement Ate Chuet a rebondi sur ces histoires de formations 3 mois et il a tout de suite souligné que c'était plutôt 1 an car c'est toute une nouvelle philosophie à apprendre très différentes des avions russes... et en plus de cela les pilotes ukrainiens ne maitrisent pas tous la langue de Shakespeare...

Air et Cosmos indique que les anciens pilotes allemands de MiG-29 ont maitrisés le Mirage 2000 en 3 mois

 

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 25 minutes, herciv a dit :

J'ai vu un article passer parlant de beaucoup moins (3 ou 4 mois de mémoire) suite à des tests faits aux US pour vérifier les compétences des pilotes ukrainiens.

Vu passer aussi, il est dit que le délais ne sera que de 4 mois plutôt que les 18 envisagés.

Ou alors, c'est qu'ils ont déjà effectué 14 des 18 mois nécessaires! :bloblaugh:

  • Haha 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, g4lly a dit :

Tout le monde utilise le Golfe pour ses affaires absolument tout le monde. Et si c'est pas le Golfe ça ira se faire à Macao ou je ne sais ou ailleurs, dans des endroit encore plus difficile à contrôler.

Le Golfe c'est super confortable, on a des levier dessus, il suffit d'agiter l'épouvantail iranien pour que tout le monde rentre dans le rang.

D'accord avec la première partie. Bémol en ce qui concerne l'Iran

https://www.france24.com/fr/moyen-orient/20230406-l-iran-et-l-arabie-saoudite-scellent-leur-réconciliation-à-pékin

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, Banzinou a dit :

Pourquoi voulez vous forcément que les appareils soient utilisés pour de la défense aérienne ?

 

Il semblerait que les nouvelles bombes planantes russes posent des soucis aux Ukrainiens.

https://www.blick.ch/fr/news/monde/defense-ukrainienne-inefficace-cette-nouvelle-arme-russe-changera-t-elle-le-cours-de-la-guerre-id18556294.html

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Paschi a dit :

C'est un article intéressant qui montre à quel point la basse altitude et l'absence de propulsion peut rendre un munition difficile à contrer.

  • Confused 1
Link to comment
Share on other sites

Pour ceux que ça intéressent, c'est le navire qui transportent les deux patrouilleurs ukrainiens FPB 98 livrés par la France, il va traverser le Bosphore -> https://www.marinetraffic.com/en/ais/home/shipid:758893/zoom:12/zoom:10

Voir si il va directement arriver à Odessa où si il va les décharger avant

Comme le trajet a fuité dans la presse, les russes n'ignorent sans doute pas le changement de ce navire

2_8.jpg?h=5715641e&itok=6ntm6its

 

Edited by Banzinou
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Paschi a dit :

J'adore ces titres toujours en quête d'arme miracle...

EDIT: en voyant le monceau d'énormités énoncées dans l'article ce titre racoleur n'a rien de surprenant... Mais cette envie enfantine d'armes miracles demeure tout à fait intéressante.

Edited by gustave
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Colstudent a dit :

Et donc une prise symbolique car les pertes ne vaudront jamais le gain... 

Nous n'en savons rien. C'est entièrement dépendant de ce que cela à permis d'obtenir relativement au coût et aux intentions... Imaginons que cela ait permis de consommer X brigades de vétérans ukrainiens dont les Russes craignaient la participation à une offensive avant mai 2023 (pour je ne sais quelle raison) au prix d'un nombre supportable de soldats de valeur (le reste étant du consommable) alors cela en valait la peine pour eux. Note que je n'ai aucune idée que ce soit le cas, c'est juste un exemple. Et cela sur le pur plan militaire, il y a aussi le plan symbolique qui peut justifier la dépense de beaucoup d'énergie.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Connorfra a dit :

Les ukrainiens semblent vouloir encercler la ville.

Il me semble que les Ukrainiens ont surtout voulu sécurisé les voies de ravitaillement (et d'évacuation) vers la ville, et faire baisser la pression sur celle-ci. Une véritable volonté d'encerclement aurait vu une exploitation bien plus conséquente que ce qui donne surtout l'impression d'une poussée qui a mieux réussi que prévu. On est encore très loin d'un encerclement, même si ces succès locaux pourraient peut-être donner des idées.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, herciv a dit :

Ca semble confirmé par Warmonitor qui depuis un jour n'a pas repris son post quotidien "Bakmut holds" le dernier étant celui du 18 mai :

 

 

il y a la Task Force Baguette (composé en majorité de volontaires français) qui combat la-bas depuis quelques semaines déjà et qui dément que la ville soit tombée.

 

Link to comment
Share on other sites

A priori Bakmut est entièrement occupé, les éléments qui restaient se sont replié essentiellement sur Ivanivske.

Khromove est encore partagé nord-sud.

Le reste du front est calme dans le coin.

Les avancées récente aux alentours vont permettre d'avoir une ligne de front assez rectiligne probablement facile à défendre.

Le risque c'est que les troupes russes libéré de Bakmut se mettent à pousser dans les environs... D'où l'intérêt d'organiser proprement la nouvelle ligne bien avant le retrait.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Banzinou a dit :

J'ignore ce qu'il y avait ici avant la frappe , mais il n'y a plus rien

 

On a parlé d'un site de stockage, parce qu'a priori c'était une emprise bétonnée et donc davantage protégée qu'un entrepôt classique. On n'est pas loin de l'ancienne base aérienne de Marioupol.

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, herciv a dit :

Le rôle du Danemark et des Pays-Bas, en tant que donateurs des véhicules eux-mêmes, est indiqué par le fait que la décision concernant le transfert du F-16 a déjà été discutée au niveau officiel au Danemark et que la question de la possibilité de transférer l’avion a été examinée aux Pays-Bas au début de l’année. . Pour ces pays, le transfert d’une partie du F-16 ne constitue pas une menace critique pour les capacités de défense, car ils ont déjà commencé à recevoir le F-35 pour remplacer le F-16.

(...) En particulier, les Pays-Bas ont commandé le premier lot de 24 F-35 en 2016, qui devaient arriver dans le pays entre 2020 et 2022. Plus tard, cette commande a été étendue à 46 avions, qui devaient être livrés d’ici la fin de 2023, alors que leur pleine disponibilité opérationnelle était censée avoir lieu en 2024. À l’été 2022, dans le contexte de l’invasion à grande échelle de la Fédération de Russie en Ukraine, les Pays-Bas ont commandé 6 avions supplémentaires de 5e génération.

Les 12 premiers F-35 néerlandais ont atteint leur état de préparation opérationnelle à la fin de 2021. C’est ce qui est lié au démantèlement de 12 F-16, qui devaient être vendus à la société privée Draken International. À cet égard, ces aéronefs font actuellement l’objet de réparations majeures. Il était également prévu de vendre à Draken International 28 autres F-16 après que les nouveaux escadrons de F-35 auront atteint la préparation opérationnelle, ce qui devrait avoir lieu en 2024.

En ce qui concerne le Danemark, il convient de rappeler que le pays a passé sa commande de 27 avions F-35 de cinquième génération en 2016. Le calendrier de réception des nouveaux avions de combat est également bien connu grâce au rapport du gouvernement du pays. En particulier, d’ici la fin de 2023, l’armée de l’air danoise devrait recevoir 17 avions, mais certains d’entre eux sont utilisés pour la formation des pilotes et se trouvent aux États-Unis.

(...) Ainsi, si nous ne prenons que les ressources des Pays-Bas et du Danemark, nous pouvons pour le moment parler de la possibilité potentielle que l’Ukraine reçoive un ou deux escadrons des Pays-Bas et un du Danemark - c’est-à-dire de 24 à 36 avions. À l’avenir, ce nombre pourra être porté à 70 F-16 à mesure que de nouveaux F-35 arriveront des États-Unis.

Intéressant, merci, mais la conclusion comme quoi "Ainsi, si nous ne prenons que les ressources des Pays-Bas et du Danemark, nous pouvons pour le moment parler de la possibilité potentielle que l’Ukraine reçoive un ou deux escadrons des Pays-Bas et un du Danemark - c’est-à-dire de 24 à 36 avions" me semble difficile à concrétiser cette année - sauf à ce que Pays-Bas et Danemark acceptent une réduction temporaire de leur armée de l'air.

D'après l'article lui-même, les Pays-Bas n'ont retiré du service que 12 F-16 à ce jour, et les suivants seraient retirés du service lorsque d'autres F-35 auront atteint le bon niveau de préparation opérationnelle "en 2024". Le Danemark quant à lui reçoit ses 17 premiers F-35 cette année, mais il parait donc difficile qu'ils soient pleinement opérationnels avant 2024.

La Belgique ne donnant rien car n'ayant pas encore reçu de F-35, le Royaume-Uni n'ayant pas de F-35 et les Etats-Unis maintenant leur refus d'en donner... ça ne laisserait que 12 F-16 à donner cette année, de la part des Pays-Bas.

Ce qui ne doit certainement pas être négligé ! Mais n'est pas non plus une très grande quantité.

C'est en 2024 que les Pays-Bas pourraient donner peut-être une douzaine supplémentaire, le Danemark une autre douzaine, la Belgique peut-être un peu... Bref que Kiev se retrouverait avec un nombre assez conséquent de chasseurs légers de fabrication occidentale.

Nombre restant cependant petit comparé à l'arsenal de l'armée de l'air russe. Ne serait-ce qu'à ses > 100 Su-35.

Douze F-16 seulement cette année, donc... Sauf à ce que Pays-Bas et/ou Danemark et/ou Belgique acceptent des risques pour eux-mêmes. Ou à ce qu'un autre pays s'engage à aider à leur défense aérienne pour les sécuriser dans l'intervalle. Ou à ce que d'autres donateurs de F-16 se présentent (la Norvège, qui a retiré ses F-16 en 2022 ?)

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Alexis a dit :

Douze F-16 seulement cette année, donc... Sauf à ce que Pays-Bas et/ou Danemark et/ou Belgique acceptent des risques pour eux-mêmes. Ou à ce qu'un autre pays s'engage à aider à leur défense aérienne pour les sécuriser dans l'intervalle. Ou à ce que d'autres donateurs de F-16 se présentent (la Norvège, qui a retiré ses F-16 en 2022 ?)

SIncèrement on a focalisé sur la formation des pilotes mais si le compte de ces journaliste et donc le tien effectivement 12 c'est mieux que rien mais pas de quoi bouleverser les équilibres. Je suis un peu étonné que les US gardent leur f-16 pour le moment. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, mgtstrategy a dit :

Sur twitter ils disent que non pas destiné à l'ukr

Pour le moment je ne trouve pas de retour sur l'envoi éventuel de B1.
Alors qu'en référence à la possibilité de fournir des avions, des possibilités semblent s'ouvrir

https://www.repubblica.it/esteri/2023/05/21/news/jet_f16_ucraina_coalizione_italia-401040115/?ref=RHLF-BG-I401005151-P5-S4-T1

"HIROSHIMA - Rome fera partie de la coalition d'avions à réaction F-16 pour l'Ukraine bénie par Joe Biden lors du G7 à Hiroshima. Des formateurs italiens formeront des pilotes ukrainiens sur le territoire national. Dans des centres aéronautiques, probablement aussi dans des bases de l'OTAN dispersées à travers le péninsule.
C'est ce que suggère Giorgia Meloni, avant de quitter le G7 japonais : "L'évaluation à faire avec les alliés est celle d'une éventuelle formation de pilotes ukrainiens, mais c'est une décision que nous n'avons pas prise et qui est en discussion avec les alliés".

En réalité, Palazzo Chigi a déjà pris une décision et ne reculera pas. Et il est orienté vers faire plus à l'avenir : il fournira également des avions, si et quand l'Ukraine a besoin d'autre chose que les F-16 dont il est question à ce stade et que l'Italie n'a pas. ......
C'est une étape importante, anticipée par Meloni dans le face à face avec Volodymyr Zelensky. Et lourd, car il ouvre le vide nécessaire pour pouvoir fournir à l'avenir, si besoin est, les Amx et Tornado disponibles pour l'aéronautique. Compte tenu de la résistance politique interne [à la majorité qui soutient le gouvernement] provoquée par l'opposition de Matteo Salvini et Silvio Berlusconi, un préalable s'imposait cependant : ne pas être le premier à s'exposer. Maintenant que Washington a accepté la nouvelle étape et que les Européens n'ont pas reculé, le Premier ministre peut le premier ministre peut s'exposer politiquement avec les alliés."

Edited by gianks
  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

  • Rob1 locked this topic
  • Rob1 unlocked this topic

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,967
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Aquaromaine
    Newest Member
    Aquaromaine
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...