Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

1 hour ago, Banzinou said:

Su-34 sur Belgorod avec une précision... discutable ?

 

Heu les ukrainiens sont toujours de l’autre côté de la frontière?

Sinon le grand problème de la très basse altitude, en plus du risque de prendre de la ferraille, c’est que ce demande beaucoup d’entraînement si on veut être précis. 
 

C’est pas comme larguer une JDAM depuis la haute.

y a bien un système de type CCIP dans le Su-34? 

Ou alors est ce un problème avec l’aérodynamique primitive des bombes non guidées russes? 

Edited by vince24
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Teenytoon a dit :

Belle boule de cristal que tu possèdes là.

Personnellement je ne jouerai mes économies sur aucune de ces options. 

Si les occidentaux laissent tomber l'Ukraine, la Russie s'imposera à l'usure. 

A l'inverse si l'Europe et les USA montent en gamme, l'armée russe ne pourra que reculer. Pour preuve les réprobations et menaces officielles à l'annonce de la fourniture de F-16

Franchement, je pense que les F16 ne sont fournis que pour arriver a maintenir une aviation ukrainienne qui sinon sera amener a disparaître via les pertes, les accidents, l'absence de pieces détachées et tout simplement l'usure. C'est exactement ce qui s'est produit sur d'autres categories d'armement. On a bien vu que les recentes fournitures de Mig-29 n'ont pas été a la hauteur des attentes puisqu'on l'a appris après coup qu'une partie des avions serait cannibalises pour les pieces et que certains avions étaient fournis sans moteurs fonctionnels (avec un beau conte parlant de sabotage russe pour faire passer la pilule ...).

Link to comment
Share on other sites

Le 24/05/2023 à 23:31, Delbareth a dit :

Si les Ukrainiens n'ont pas attaqué la Biélorussie, c'est uniquement parce qu'ils ne pouvaient pas risquer les conséquences négatives d'une telle attaque : renforcement même maigre des agresseurs, message politique désastreux...

Si la situation changeait, ils pourraient bien y trouver un intérêt et je vois pas qui ici aurait la légitimité pour les blâmer.

Je ne pense pas que ce soit une question de légitimité. C'est surtout que ce serait un risque important pour l'Ukraine. Il y aurait le renforcement de l'ennemi russe par un contingent biélorusse, même si comme tu le dis ce serait sans doute maigre.

Il y aurait, surtout, le risque que les Occidentaux se cabrent devant cette extension du conflit, s'inquiètent de ce que cette extension de 2 pays à 3 pays en guerre puisse présager une extension à davantage encore de pays... Et choisissent de protéger leur propre sécurité en priorité et d'écarter tout risque de dérive supplémentaire en passant un accord direct avec Moscou : des négociations sans l'Ukraine dans la salle, suite à quoi on "expliquerait" à Kiev ce qu'il va faire.

Et si Kiev recevait un jour ce genre d' "explication", il n'aurait pas d'autre choix que de s'exécuter, de peur que Washington ne se retire complètement de l'affaire et que Moscou devienne encore plus gourmand.

 

Il y a 2 heures, Coriace a dit :

Du coup les Ukrainiens qui n'ont respecté ni Minsk 1 ni 2 ne sont pas plus credible que les Russes ne respectant ni ceux de 91 ni ceux de 94. Avec qui ces braves gens vont ils donc pouvoir faire la paix ?

A terme prévisible... avec personne.

C'est une situation terrible, mais c'est comme ça.

Le plus probable, c'est la poursuite de la guerre jusqu'à ce que l'un des côtés soit écrasé. On peut imaginer d'autres scénarios, ce n'est pas le seul. Mais j'ai bien peur que ce soit celui-là le plus probable :mellow:

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Le 24/05/2023 à 12:27, Alexis a dit :

Je vais m'avancer un peu, mais je pense que l'attente de la contre-offensive ukrainienne c'est un peu comme cette pièce

Je pense que cette offensive aura bien lieu – avec des résultats peut-êre limités – pour des raisons que vous aviez présenté il y a peu de manière convaincante : la durée de la guerre pénalise très lourdement l’Ukraine.

Les deux camps partagent une logique concordante en ce sens :

- les ukrainiens doivent libérer une partie aussi grande que possible de leur territoire ;

- les russes ont intérêt à jouer une défense en profondeur pour diverses raisons. Ils ont trop de territoire ukrainien à garder et épuiser les ukrainiens quitte à leur restituer du terrain est mieux pour eux.

L’offensive aura donc lieu, il reste à savoir quand, comment et avec quel effet, Ce sera durant l’été je pense et donc sans F16,

 

Les escamourches récentes près de Belgorod – et leurs répliques éventuelles - n’ont à mon sens qu’un intérêt militaire limité ; on en parle juste car c’est en Russie. Il y en a eu des dizaines plus importantes dont on a jamais entendu parler. Mon impression est que cette incursion est un message des ukrainiens aux américains “aidez nous ou nous ferons les choses de telles manières que vous y perdrez également” ou alors un test sur la faculté des américains à tenir les contraintes qu’ils ont posée dans l’usage des armes fournies. L’Ukraine est dans une situation assez courante d’un camp qui se rend compte que son mentor poursuit des objectifs propres par toujours en adéquation avec les siens et qu’elle est la seule à payer le prix du sang. Cette situation est plutôt courante.

Ces escamourches me renforcent dans l’idée que les ukrainiens préparent quelque chose, et pas uniquement un coup de communication tordu et contre-productif, l’indice venant d’un calendrier qui donne nettement l’impression d’avoir été très contraint. Il aurait pu être monté il y a deux mois, mais ne l’a pas été à ce moment. Il ne pouvait pas l’être juste avant le sommet du G7 pour des raisons d’image. Comme il arrive un peu précipitamment juste après (les sièges sont encore chaud), et après les attaques tests autour du 12 mai, je suppose qu’elles ont une autre utilité qu’un test ou un message aux américains, lesquels ont répondu assez vite :

"Nous avons clairement indiqué que nous ne soutenons pas l'utilisation d'équipements militaires fabriqués aux États-Unis pour des attaques sur le territoire de la Russie", a rappelé Matthew Miller, le porte-parole du département d'État.

Pris à la lettre, ce message signifie que les russes n’ont pas à spécialement défendre leurs frontières compte tenu de l’importance des équippements amricains fournis. Retour donc au territoire ukrainien.

Comme, je n’arrive pas à comprendre l’utilité de cette incursion, mais qu’il doit bien y en avoir une, je suppose qu’elle doit s’intégrer dans d’autres opérations. La contrainte numéro un des ukrainiens est de masquer leurs axes d’attaques ce qui est extrêmement difficile. Peut être préparent ils diverses opérations dont l’effet conjoint serait d’immobiliser l’armée russe et/ou de générer un brouillard de guerre, mais je ne vois actuellement pas trop comment cette opération pourrait y participer.


 


 


 

 

  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, Akilius G. a dit :

Les escamourches récentes près de Belgorod – et leurs répliques éventuelles - n’ont à mon sens qu’un intérêt militaire limité ; on en parle juste car c’est en Russie. Il y en a eu des dizaines plus importantes dont on a jamais entendu parler. Mon impression est que cette incursion est un message des ukrainiens aux américains “aidez nous ou nous ferons les choses de telles manières que vous y perdrez également” ou alors un test sur la faculté des américains à tenir les contraintes qu’ils ont posée dans l’usage des armes fournies. L’Ukraine est dans une situation assez courante d’un camp qui se rend compte que son mentor poursuit des objectifs propres par toujours en adéquation avec les siens et qu’elle est la seule à payer le prix du sang. Cette situation est plutôt courante.

Ces escamourches me renforcent dans l’idée que les ukrainiens préparent quelque chose, et pas uniquement un coup de communication tordu et contre-productif, l’indice venant d’un calendrier qui donne nettement l’impression d’avoir été très contraint. Il aurait pu être monté il y a deux mois, mais ne l’a pas été à ce moment. Il ne pouvait pas l’être juste avant le sommet du G7 pour des raisons d’image. Comme il arrive un peu précipitamment juste après (les sièges sont encore chaud), et après les attaques tests autour du 12 mai, je suppose qu’elles ont une autre utilité qu’un test ou un message aux américains, lesquels ont répondu assez vite :

"Nous avons clairement indiqué que nous ne soutenons pas l'utilisation d'équipements militaires fabriqués aux États-Unis pour des attaques sur le territoire de la Russie", a rappelé Matthew Miller, le porte-parole du département d'État.

Pris à la lettre, ce message signifie que les russes n’ont pas à spécialement défendre leurs frontières compte tenu de l’importance des équippements amricains fournis. Retour donc au territoire ukrainien.

Comme, je n’arrive pas à comprendre l’utilité de cette incursion, mais qu’il doit bien y en avoir une, je suppose qu’elle doit s’intégrer dans d’autres opérations. La contrainte numéro un des ukrainiens est de masquer leurs axes d’attaques ce qui est extrêmement difficile. Peut être préparent ils diverses opérations dont l’effet conjoint serait d’immobiliser l’armée russe et/ou de générer un brouillard de guerre, mais je ne vois actuellement pas trop comment cette opération pourrait y participer.


 


 


 

 

Cette escarmouche a plutôt un sens bien concret: obliger la Russie à renforcer sa frontière en dégarnissant le front ukrainien. L’emploi de forces russes anti Poutine permet de le faire sans que des ukrainiens passent la frontière (et donc sans fâcher l’oncle Sam) avec en bonus peut-être une incitation à la révolte en Russie (j’y crois pas mais bon c’est du bonus au cas où)

Il n’y a pas toujours lieu de couper les cheveux en 4 en terme d’analyse, militairement cette incursion envoi un message clair: on peut passer la frontière car elle est mal défendue. Poutine est prévenu, la population russe peu s’interroger et l’occident se rassurer.

  • Upvote 4
Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, Akilius G. a dit :

Je pense que cette offensive aura bien lieu – avec des résultats peut-êre limités – pour des raisons que vous aviez présenté il y a peu de manière convaincante : la durée de la guerre pénalise très lourdement l’Ukraine.

Les deux camps partagent une logique concordante en ce sens :

- les ukrainiens doivent libérer une partie aussi grande que possible de leur territoire ;

- les russes ont intérêt à jouer une défense en profondeur pour diverses raisons. Ils ont trop de territoire ukrainien à garder et épuiser les ukrainiens quitte à leur restituer du terrain est mieux pour eux.

L’offensive aura donc lieu, il reste à savoir quand, comment et avec quel effet, Ce sera durant l’été je pense et donc sans F16,

 

Les escamourches récentes près de Belgorod – et leurs répliques éventuelles - n’ont à mon sens qu’un intérêt militaire limité ; on en parle juste car c’est en Russie. Il y en a eu des dizaines plus importantes dont on a jamais entendu parler. Mon impression est que cette incursion est un message des ukrainiens aux américains “aidez nous ou nous ferons les choses de telles manières que vous y perdrez également” ou alors un test sur la faculté des américains à tenir les contraintes qu’ils ont posée dans l’usage des armes fournies. L’Ukraine est dans une situation assez courante d’un camp qui se rend compte que son mentor poursuit des objectifs propres par toujours en adéquation avec les siens et qu’elle est la seule à payer le prix du sang. Cette situation est plutôt courante.

Ces escamourches me renforcent dans l’idée que les ukrainiens préparent quelque chose, et pas uniquement un coup de communication tordu et contre-productif, l’indice venant d’un calendrier qui donne nettement l’impression d’avoir été très contraint. Il aurait pu être monté il y a deux mois, mais ne l’a pas été à ce moment. Il ne pouvait pas l’être juste avant le sommet du G7 pour des raisons d’image. Comme il arrive un peu précipitamment juste après (les sièges sont encore chaud), et après les attaques tests autour du 12 mai, je suppose qu’elles ont une autre utilité qu’un test ou un message aux américains, lesquels ont répondu assez vite :

"Nous avons clairement indiqué que nous ne soutenons pas l'utilisation d'équipements militaires fabriqués aux États-Unis pour des attaques sur le territoire de la Russie", a rappelé Matthew Miller, le porte-parole du département d'État.

Pris à la lettre, ce message signifie que les russes n’ont pas à spécialement défendre leurs frontières compte tenu de l’importance des équippements amricains fournis. Retour donc au territoire ukrainien.

Comme, je n’arrive pas à comprendre l’utilité de cette incursion, mais qu’il doit bien y en avoir une, je suppose qu’elle doit s’intégrer dans d’autres opérations. La contrainte numéro un des ukrainiens est de masquer leurs axes d’attaques ce qui est extrêmement difficile. Peut être préparent ils diverses opérations dont l’effet conjoint serait d’immobiliser l’armée russe et/ou de générer un brouillard de guerre, mais je ne vois actuellement pas trop comment cette opération pourrait y participer.

Il y a peut-être des réponses ici : https://www.youtube.com/watch?v=wUiZeZ826lA (6 min)

Dans son point journalier, il avance des explications (ou au moins des hypothèses si on veut prendre de la distance avec son narratif).

 

Edited by Delbareth
Link to comment
Share on other sites

Pas impossible non plus que l'Ukraine attendent la fin de l'été pour lancer sa contre-offensive, en pariant sur une percée rapide, puis l'arrivée de la Raspoutitsa qui empêcherait une contre offensive russe et figerait à nouveau les positions jusqu'à l'été 2024...

Edited by Banzinou
  • Upvote 4
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, DrWho a dit :

 

Visiblement, c'est aussi vendredi en Ukraine. 

Ils ont quand même un sacré sens de l'humour, officiellement autorisé, pour lequel je n'ai pas d'équivalent en tête. Surprenant, après autant de pertes et crimes de guerre. 

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Je cherchais l'armement du Khurs ... c'est un navire de SIGINT à la base souvent peu armé ... et en fait il est tres peu armé ce qui explique les images.

4 affûts 14.5mm manuelle et quelques Igla ...

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 15 heures, Ciders a dit :

La Russie est plus corrompue que l'Ukraine.

L'argument en bois. Vous auriez pu m'objecter autre chose. À part se marrer sur mon commentaire, par faciliter, il n'y a pas beaucoup d'argument contre. Bref si l'Ukraine était un état stable, elle ne se serait pas coltiner 2 révolutions en moins de 10 ans. Et n'aurait pas connu une chute démographique constante depuis la chute de l'URSS.

  • Haha 1
  • Confused 2
Link to comment
Share on other sites

42 minutes ago, Dwarfene said:

Depuis le début de la guerre on a vu des vidéos "humoristique" coté Ukrainien.

Tromper l'ennui, entretenir la cohésion et l'esprit de corps, évacuer le stress et les coups durs etc...

Afficher une sérénité collective aussi.

Puis faudrait pas oublier que le président est in ancient acteur comique.

Blague à part je suis sûr qu’il n’est pas étranger à la direction marketing de la com ukrainienne.

Qui est le plus grand succès ukrainien de cette guerre j’oserais dire.

Link to comment
Share on other sites

6 minutes ago, gargouille said:

C'est une dictature agressive, qui agit depuis longtemps contre nos intérêts ...

En nous vendant des quantité astronomique de gaz bon marché, en nous permettant de délocaliser largement chez elle les industrie qu'on est incapable de rendre rentable chez nous, en nous laissant accéder très largement à son marché intérieur?!

On ne doit pas parler de la même Russie.

Pourquoi ca emmerde tant les industriels français de s'en aller de Russie, parce que c'est la poule aux oeufs d'or pour le business.

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

à l’instant, g4lly a dit :

En nous vendant des quantité astronomique de gaz bon marché, en nous permettant de délocaliser largement chez elle les industrie qu'on est incapable de rendre rentable chez nous, en nous laissant accéder très largement à son marché intérieur?!

Ce n'est pas incompatible.

Pourquoi crois tu qu'ils financent des partis politiques, des d’hackers, qu'ils agissent en Afrique , ... .

Qu'ils ont fait du lobbying pour fournir du gaz, ... .

...... .

  • Upvote 4
Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, g4lly a dit :

En nous vendant des quantité astronomique de gaz bon marché, en nous permettant de délocaliser largement chez elle les industrie qu'on est incapable de rendre rentable chez nous, en nous laissant accéder très largement à son marché intérieur?!

On ne doit pas parler de la même Russie.

Pourquoi ca emmerde tant les industriels français de s'en aller de Russie, parce que c'est la poule aux oeufs d'or pour le business.

Après faut pas être naïf non plus, c'est dans l'intérêt de la Russie également, un russe préfère rouler en Volkswagen qu'en Lada, la Russie s'est ouvert au marché extérieur (notamment occidental) afin d’élever le niveau de vie de ses habitants.

Edited by Banzinou
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Arrivée de Abrams apparemment ce serait ceux destinés à l'Ukraine je tendrais à le croire (marquages et immatriculation US recouvertes de peinture, symboles inhabituelles peint dessus, ce sont des M1A1 mais ils ont l'air ancien (le Alpha noir et un marquage de la guerredu golf il me semble) (n'oublions pas que les Abrams prévues doit ce faire au standard de blindage Tungstène acier et non uranium Apprauvri acier (classé secret) caisse de Abrams plus fabriquée aux us depuis fin année 80.

 

Clairement une petite peinture verte ne fera pas de mal.

  • Thanks 3
Link to comment
Share on other sites

21 minutes ago, Banzinou said:

Après faut pas être naïf non plus, c'est dans l'intérêt de la Russie également, un russe préfère rouler en Volkswagen qu'en Lada, la Russie s'est ouvert au marché extérieur (notamment occidental) afin d’élever le niveau de vie de ses habitants.

C'est le principe des affaires ... mais tout le monde y gagne et la relation était très équilibré de l'avis même des investisseurs français. C'est pas les USA ou la Chine ...

Link to comment
Share on other sites

  • Rob1 locked this topic
  • Rob1 unlocked this topic

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,967
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Aquaromaine
    Newest Member
    Aquaromaine
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...