Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

il y a une heure, Fusilier a dit :

radar, infrarouge, optique

Avec une résolution et un taux de revisite qui ne permet pas forcément une gestion tactique optimale et surtout en temps réel sur tout le front.

 

il y a une heure, Fusilier a dit :

EM

pour celui-là en revanche il permet de visualiser des choses importante comme des centres/ véhicules à grosse activité EM

 

il y a une heure, Fusilier a dit :

ajoute la météo, les coms

Oui bien sûr

Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, Alexis a dit :

L'article est intéressant, merci.

Mais il me semble que parmi les causes possibles des grandes difficultés ukrainiennes à avancer sur le front Sud, le journaliste en oublie certaines...

Une des hypothèses du journaliste qu'il ne faut pas trop écarter , c'est que le glacis défensif russe ne permet pas de développer la guerre à l'occidentale. On pourrait par exemple citer la guerre à la française faite de mouvement très rapides de débordement.

Link to comment
Share on other sites

Photos d'un BMP-3 utilisé pour former les mobilisés

Chose intéressante, outre qu'on voit visuellement qu'il s'agit d'un exemplaire fatigué, il est équipé d'une optique soviétique et non d'optique Thalès comme les exemplaires de ce siècle

Probablement un BMP destocké

Fz4dLITX0AElZ6E?format=jpg&name=large

 

 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Umbria a dit :

Si on d'accable sur le fait que les Ukrainiens progressent alors on peut justifier toutes pertes humaines. Hors :

-progressent ils vraiment ? Oui certains villages sont tombés, mais d'autres tiennent encore. La ligne de front du 1er Juin est majoritairement la même qu'aujourd'hui, le 4 Août. 

- quelle est la nature de ce progrès ? Les ukrainiens controllent t'ils réellement ce qu'ils prennent d'assaut, ou ne font t'ils que agrandir une zone grise que personne ne controllent réellement ? Dans certains cas on voit une réellement avancée des troupes ukrainienne, dans d'autres cas, les Ukrainiens arrivent juste a aller plus loin en perdant plus d'hommes, sans mettre un pied a terre. Comme si certaines munitions volantes rodeuses les empêcher de s'établir ou que ce soit sans perdre la moyen de leurs effectifs...*

-qu'elle est la valeur du progrès à l'échelle de la contre-offensive ? A force de se concentrer sur les quelques kilomètres carrés libérés, on oublie que Tokmak est encore loin, Melitopol encore plus loin, et je ne parle même pas de  Mariupol.

-A quoi bon progresser ? Le narratif Ukrainien et occidental se base sur un supposé tournant de la contre offensive, le moment où une brèche va être créée et des vagues d'unités mécanisées vont percer le front... Un autre scénario est celui là : les Ukrainiens ont perdu grosso merdo ~70 véhicules blindés sur Rabotine sans y mettre un pied. Imaginons que Rabotine est miraculement prise demain, quelle sera la manœuvre si le village juste derrière se transforme en un nouveau Rabotine ? Que ce passera t'il si l'Ukraine doit faire une centaine de Rabotine pour pouvoir atteindre ses objectifs ?  L'armée a t'elle les moyens de s'engager dans un combat aussi prolongé ? A t'elle le moral ? Quand est il de l'occident qui grince à la moindre erreur alors même que ces européens INCAPABLE de faire la moitié de ce que les ukrainiens font aujourd'hui ?

*Exemple parfait, la récente attaque au sud-Est de Rabotine, où on a pu observer 3-6 mois d'entraînement européen partir en cacahuette lors d'un assaut raté ; quelques jours plus tard, confirmation que les tranchées sont toujours occupées avec une Vidéos de sous-munitions ukrainiennes sur les-dites tranchées.

 

Beaucoup de questions à poser dans une guerre est la vie humaine ne vaut pas beaucoup, mais surtout pour un pays où la chaire a canon se faire rare. Ça pose effectivement la question de comment faire la contre-offensive : l'assaut mécanisé est coûteux car prévisible et facile à riposter, mais reste pour autant la méthode la plus rapide d'amener beaucoup de troufions d'un point A à un point B. La méthode centrée sur l'infanterie ne semblent pas être un fait actuel. On remarque par contre que les assauts suicides sont de moins en moins fréquents alors que les barrages d'artilleries le sont de plus en plus surtout via l'un clusters). A voir si ces quelques semaines d'artillerie vont changer quelque chose. 

Pour finir, encore une fois ce n'est pas parce que rien ne marche aujourd'hui sur la contre offensive doit être jugée comme un échec. C'est loin, très long d'être fini : la fenêtre optimale d'action est ouverte jusqu'à l'automne, et même au delà ! Je connais un certain mercenaire russe qui a réussi à prendre une ville en fin d'hiver après quelques mois de siège et combats de rues...

Il est certain qu'on a tendance à voir dans la reconquête du territoire, la véritable victoire ukrainienne. Sauf qu'elle se situe ailleurs, dans la destruction progressive des forces armées russes. A moins de reproduire Kharkiv, schéma relativement compliqué à reproduire au vu de la densité des ouvrages défensifs dans la zone de Zaporijia-Donetsk (peut-être que la surprise stratégique est à regarder du côté de Kherson, où les frappes ukrainiennes dans la profondeur russe sont particulièrement importantes ;) ). Je pense en effet qu'on surestime la réservoir humain russe, largement entamé par les combats d'attrition (du moins ce que prétend avoir cherché l'Ukraine au printemps 2023) : les unités russes subissent des pertes au moins égales, si ce n'est supérieures aux unités ukrainiennes (personnel, matériel, etc), et les différentes actions russes (recours à des milices et sociétés militaires privées, forces spéciales utilisées comme troupes de choc, offensives limitées et coûteuses en vies humaines sur Bakhmut, Vuledar, etc, contre-attaques systématiques et coûteuses au cours de la "contre-offensive") tendent à montrer que les Russes ne disposent pas d'une supériorité numérique si flagrante (et encore plus en fantassins, dont le rôle premier est d'occuper le terrain et les différentes lignes de défense). La Fédération de Russie dispose évidemment d'un plus grand réservoir humain (qui à terme fera la différence), mais pas les forces armées russes déployées en Ukraine. 

Et tu as raison : la ligne de front n'a que peu bougé depuis le début de la "contre-offensive". Ceci dit, sur les quatre axes d'approche, si les Ukrainiens ont souffert pour conquérir 250 km2, les Russes encore plus. Cela reste une bataille d'attrition, dans l'attente d'une opportunité. Je continue de penser que le salut ukrainien ne peut venir que d'une percée localisée qui en obligeant les Russes à mobiliser leurs réserves sur un des quatre axes d'approches ukrainiens, permettrait alors un franchissement du Dniepr à Kherson, où les ouvrages défensifs sont bien moins nombreux. Reste à passer le Dniepr (plus facile à dire qu'à faire ah ah !), et pas sûr que les Ukrainiens en aient (actuellement) les moyens. 

D'accord pour l'assaut mécanisé. Mais dans un environnement saturé de mines, battu par les feux d'une artillerie supérieure en nombre de tubes et de missiles AC (sans compter les Lancets), ça reste complexe à mener. A moins d'avoir la supériorité aérienne, au moins localement, pour appuyer une percée localisée. 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Un FPV kamikaze russe aurait fait sauter la tourelle d'un Léopard 2 !!!

f2dt6j10.jpg

Le Léopard 2 est collé le cul contre un arbre et parait abandonné (les écoutilles grandes ouvertes)

f2dt6j11.jpg

L'impact du fpv sur le Léopard n'a pas été filmé, mais un autre drone est revenu plus tard filmer, et l'on aperçoit le Léopard toujours cul contre l'arbre mais il n'a plus de tourelle !

f2dt6j12.jpg

et voici un agrandissement sans sa tourelle, alors le fpv serait-il entré dans le tank faisant exploser les munitions !?

Voici le lien de la vidéo de l'attaque du FPV https://twitter.com/_Surovikin_/status/1687156572470837249

 

Edited by wielingen1991
  • Confused 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 50 minutes, wielingen1991 a dit :

et voici un agrandissement sans sa tourelle, alors le fpv serait-il entré dans le tank faisant exploser les munitions !?

Voici le lien de la vidéo de l'attaque du FPV https://twitter.com/_Surovikin_/status/1687156572470837249

Ou plus sobrement on l'a fait exploser depuis le sol.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Une vidéo montre l'attaque présumée de missiles HIMARS par l'Ukraine contre une unité russe sur l'île occupée de Dzharylhach. Les Ukrainiens revendiquent 200 soldats russes tués. Revendication qui ne peut être vérifiée.

https://www.dailymail.co.uk/news/article-12366785/Moment-Ukraine-wipes-Russian-forces-massive-missile-strike-Putin-blitzed-Odessa-grain-stores-retaliation-Moscow-drone-attacks.html

Link to comment
Share on other sites

à l’instant, Stark_Contrast a dit :

Je suis en grande partie d'accord avec cela. 

On peut se plaindre de moi, mais j'ai regardé et j'ai regardé encore et je ne vois pas de solution "facile" à ce problème tactique.

Il n'y a qu'à Hollywood et dans les cercles de décision américains que l'on envisage la guerre avec des solutions faciles. D'où les grands succès enregistrés par les États-Unis depuis 1945...

il y a 3 minutes, olivier lsb a dit :

Ne nous fatiguons pas, c'est de toute façon la Biélorussie qui aura le dernier mot (c'est presque vendredi !)

Les militaires biélorusses adorent (en tout cas, les décideurs) ce genre d'exercices étranges à base de dalles de pierre brisées avec la tête, force acrobaties et hurlements, plus le folklore habituel avec du feu et d'autres trucs qui brillent.

Je ne sais pas si c'est culturel, mais c'est récurrent.

  • Haha 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

5 hours ago, Alexis said:

Apart from the search for the most politically convenient, which is the search for ease, I would also mention a certain capacity for self-delusion, and again and again .
" The Russian economy will collapse in a quarter of an hour"... It does not collapse
"Anyway, the Russians will revolt"... They do not revolt
"Okay then that will be the oligarchs or the siloviki"... Neither will they
"So it's Putin who will drop dead any moment"... He looks in good health
"OK but it's is the partial mobilization that will fail"...
And yet continue to shoot
"Even so, our weapons are so superior,"... We give the two dozen, and the Ukrainians cannot manage to advance ah what it's weird

The latest statement is " Well, then it must be a frozen conflict, we just have to wait for Moscow's pleas for a peace agreement "... I strongly suspect that the idea of a frozen conflict is also a self-delusion.

And all this sprinkled
- with questions about Moscow's possible switch to nuclear power the day the Ukrainians storm Sevastopol (as it stands, not the slightest chance that they will succeed) -
with debates on the qualification of the is the Russian fascist regime Nazi or just made up of orcs (we can call them demons while we're at it, it won't change the situation) -
serious analyzes on the possible collective responsibility of the entire Russian people for war crimes committed in Ukraine (it still does not change the situation)
- without forgetting the acts since the CPI indicts Putin (he is not going to go to South Africa, the poor guy spends a week sobbing under his desk and finally he summons all of Africa to Saint Petersburg to console himself)
- and of course Ukraine's plans for integration into the EU and NATO and the big debates about who is for, very for or only rather for (that's for sure, if the Ukrainian army ends up crumble under the pressure, integration into the EU will be fine and into NATO let 's not talk about it)

 

It is no doubt human to seek ease and to prefer illusions to uncomfortable realities... But Western leaders have been really extreme all the same. And it doesn't look like it's really over.

 

OUI 100%. il y a un manque de lien entre les effets sur le champ de bataille et ces "histoires" - je ne sais pas comment les appeler autrement. c'est un obstacle parce que nous nous réconfortons avec ces choses au lieu d'être sérieux.

Il n'est pas nécessaire d'envoyer plus d'armes. la guerre sera terminée parce que la Russie s'effondrera avant même que les nouvelles armes n'arrivent sur place.

Eh bien, faites-moi plaisir et envoyez quand même les armes... juste pour le plaisir. Quand j'aurai tort, que la guerre sera terminée et que ces armes ne seront jamais nécessaires, je pourrai demander pardon pour ma bêtise!

Ces histoires sont clairement destinées au public civil. 

Edited by Stark_Contrast
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, herciv a dit :

La densité d'oreilles et de yeux de toute nature sur le front, je ne parle que de la bande d'une dizaine de kilomètres autour de la ligne, est très importante. Je serai curieux de savoir si les moyens satellitaires apportent un si grande plus value dans ces conditions.

Plus en arrière je n'ai pas de doute sur l'intérêt des satellites mais dans cette bande je demande à voir.

En fait la capacité de collecte de renseignement sur les arrières et surtout sur les multiplicateurs de force (radars, PC…) a un impact direct sur la ligne de front. Et à ce jeu les capacités US sont sans aucun équivalent…

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Akhilleus a dit :

Tres juste.

L'hypothese qui fait mal (cad que le modele offensif type OTAN centré sur le modele du schwerpunkt obtenu a grand renfort de charge meca/blindé) ne marche pas versus le systeme de defense active et en profondeur russe (doctrine PAVA pourtant largement objet de litterature d'analyse) n'est pas abordée.

Ama l'officier commentateur se leurre si il espere une resucée de 73d Easting. Et c'est tres ironique de lire que il faut repasser a l'interarme pour esperer un succès quand il est evident que les AFU evoluent justement dans un environnement interarme.

Bref, une grossiere erreur d'analyse matinée de sentiment de superiorité US, de denigrement des efforts des AFU et de sous estimation des russes

Aucun plan ne survit à la réalité de guerre, c’est valide autant pour les ukrainiens que pour les russes. L’offensive à l’occidentale nécessite des moyens que l’Ukraine n’a pas et la defense en champs de mine à la russe n’est qu.une forme de muraille et toute muraille fini par céder.

La seule vérité c’est que l’attaquant s’expose plus de le défenseur, l’offensive ukrainienne ne pouvait donc pas se passer sans pertes et sans échecs. On est partie pour encore un an ou deux de ce petit jeux.

Gagnera celui qui aura les moyens de tenir et il serai prétentieux de savoir qui des deux lâchera en premier.

 

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, Klem a dit :

Aucun plan ne survit à la réalité de guerre, c’est valide autant pour les ukrainiens que pour les russes. L’offensive à l’occidentale nécessite des moyens que l’Ukraine n’a pas et la defense en champs de mine à la russe n’est qu.une forme de muraille et toute muraille fini par céder.

La seule vérité c’est que l’attaquant s’expose plus de le défenseur, l’offensive ukrainienne ne pouvait donc pas se passer sans pertes et sans échecs. On est partie pour encore un an ou deux de ce petit jeux.

Gagnera celui qui aura les moyens de tenir et il serai prétentieux de savoir qui des deux lâchera en premier.

 

C'est vrai

M'enfin le principe de la defense 3 couches avec contre mobiles et canalisation des forces meca blindées adverses par des mines vers des pakfront n'est ni nouvelle, ni inconnue que ce soit de l'OTAN (nourri au schwerpunkt de ses premiers formateurs issus de la Whermacht et ayant pourtant eu acces aussi a leur experience contre la def en profondeur sovietique par ces memes formateurs), ni des ukrainiens, formés eux a cette meme defense parceque anciennement sovietique

Ce qui change ce que les pakfronts sont passés de canons atk de 45, 76 et 85 mm a des ATGM, un plus gros volume d'artillerie d'arret et des drones

Mais le concept operationnel n'a pas changé et il est etonnant que certains s'etonnent des memes methodes conduisants aux memes resultats, toutes proportions gardées (plutot a l'echelle compagnie que division ici) cad des colonnes blindées meca qui se brisent les dents quand elles s'empetre dans ce reseau defensif (sur les zones correctement alimentées en effectif, une surprise a la Karkiv etant toujours possible vu l'extension du front et la faiblesse globale des effectifs)

  • Like 1
  • Thanks 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,942
    Total Members
    1,749
    Most Online
    FlorianBlanchard54
    Newest Member
    FlorianBlanchard54
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...