Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

Il y a 3 heures, jojo (lo savoyârd) a dit :

C'est un coup très très dur ...

https://www.instagram.com/p/CuoWfjuMi8y/?utm_source=ig_web_button_share_sheet

"Juice" abordait depuis longtemps la fourniture d'appareils US, notamment le F16. Il attendait avec impatience la transformation F16 et se disait être prêt.

Si ça peut faire culpabiliser un peu les décideurs occidentaux : mort sur avion d'entrainement plutôt que sur F16... quel lenteur, quel gâchis ! (comme tout depuis février 2022, j'espère que Prigo réserve une belle place en enfer au patron)

Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, Fusilier a dit :

@tom24 L'idée, me semble-t-il est (je prends les précautions oratoires qui vont bien, hypothèses, conditionnels, informations insuffisantes,  biaisées, etc...:rolleyes: ) que derrière ces combat à l'avant, dans de champs des mines ("énormes" ) et des fortifications (les Ru ont fait du bon boulot) il n'y a pas grand chose derrière la deuxième ligne (nous parlons bien du front sud et de Robotine en particulier) et, selon certains commentateurs, ces zones seraient aussi moins minées.  L'opinion qu'il n'y a pas grand chose, repose sur les "faits" suivants:  11) devant l'avancée UKR, renforts Ru par roque d'unités déjà  en ligne (généralement venant de l'Ouest de ce front) ; 12)  engagement de la réserve de front (VdV)  13) arrivée en renfort d'une unité désengagée d'un autre front.  J'ajoute que, 21)  la lecture quotidienne de la cartographie, incite à penser que les unités Ru font retraite vers la nouvelle ligne et que l'unité arrivée de Kremina va prendre position sur celle-ci. 22) sujet à discussion : état de l'artillerie Ru dans ce front. 23) on voit que les UKR essayent d'élargir le front de percée, en direction de  l'Est entre Verbone et l'axe H-08 (voir carte PV) Si j'étais le général :tongue: j'aurais poussé à l'Ouest en direction de Kopani, en passant au sud des fortification Ouest de Robotine,  mais je n'ai pas tous les éléments et en plus c'est un axe qui peut être soumis à des attaques de flanc... 

On a quand même une grande incertitude sur les réserves UKR, bien que les USA dissent qu'il y a beaucoup trop de monde, UKR, du côté de Bakmut... 

 

 

 

Il y a un an, les russes lâchaient des zones entières, maintenant, ils se battent pour des bleds de 500 habitants. Mais ça ne veut pas forcément dire qu'il n'y a "pas grand chose derrière la deuxième ligne", comme tu dis. Peut-être. Peut-être pas. J'ai tellement lu depuis mars 2022, sur ce forum et ailleurs, que les russes vont s'effondrer que je suis un peu prudent sur la question. 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, ksimodo a dit :

Le sujet peut etre "rigolo" si on fait un peu de physique. 

Si on veut un PAX un peu vivant à l'attérissage ( amortisseur toussa ) il faut aussi une accel compatible avec une force g acceptable....

Pour une augmentation vitesse partant de zéro jusqu'à à une vitesse V avec une accélération A constante sur une longueur l, cette accélération est proportionnelle au carré de la vitesse : a = v² / 2l

Distance dans le canon = 2l / T² ou bien aussi par ailleurs V sortie canon = AT  ( T le temps d'accel ).

5 g c'est une accélération déjà un peu sérieuse, à 10 g il se peut que le soldat boulet soit peu opérationnel.....Prenons 5g c'est un choix personnel et arbitraire, pour illustration.

5 g c'est 5 fois 35 kmh par seconde d'accélération. Soit passer de 0 à 175 km/h en 1 seconde, et la 2eme seconde on passe de 175 à 350, la 3eme seconde de 350 à 525 puis la 4eme seconde de 525 à 700 km/h. Restons on là pour le bienfait de l'obus....

( EDIT: pour se rendre compte, pour ceux qui auraient connu un 0 à 105 km/h en 3 secondes avec un véhicule motorisé....c'est juste ...1g, soit +35 km/h par seconde )

Nous obtenons donc:

- j'ai la flemme de dériver, disons que juste sur la 4eme seconde l'obus est à une V moyenne de 600 kmh, soit 166 metres pendant cette seconde. Donc la 4eme seconde en accélération, la fin de canon est d'une longueur minimale de ...166 m. plus les sections d'avant, plus courtes, mais quand même.....un Gustav Lourd est un jouet pour enfant en comparaison.

- nous avons un humain en sortie de bouche à 700 km/h, quand on obus de 155 sort à 2800.

- nous avons un vrai obus conventionnel profilé comme un suppo, et de l'autre côté un obus humain entouré de dunlopillo pour parer à l'attérissage, je pense que son Cx est nettement moins bon.:bloblaugh:

Vitesse de sortie faible, masse forte ( calcul ballistique impossible sans connaitre l'aéro de l'objet et de toute façon ça dépasse largement mes capacités )  et frottement dans l'air fort. Donc même avec des moyens "lourds" ( juste un canon de plusieurs centaines de mètres ), l'obus humain sera lui même catapulté à ....qq centaines de mètres environ dans une hypothèse trés favorable....

Bon, parfois, si un truc n'a pas été tenté, c'est qu'avec 3 calculs sur un coin de post-it, on se dit vite que c'est pas la peine d'aller plus loin.....

 

 

C'est bien pour ça que je parlais d'homme roquette à l'ancre en série genre depuis un mlrs, pas d'un homme canon... 

Il te reste encore des post-it...?

  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, tom24 a dit :

 

Il y a un an, les russes lâchaient des zones entières, maintenant, ils se battent pour des bleds de 500 habitants. Mais ça ne veut pas forcément dire qu'il n'y a "pas grand chose derrière la deuxième ligne", comme tu dis. Peut-être. Peut-être pas. J'ai tellement lu depuis mars 2022, sur ce forum et ailleurs, que les russes vont s'effondrer que je suis un peu prudent sur la question. 

Un effondrement pourrait arriver de façon subite, mais ce sera une surprise. Les russes ont encore des moyens et les Ukrainiens n'ont peut être plus beaucoup de réserves à engager. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 38 minutes, pascal a dit :

5-ce double crash souligne combien peut-être la marche est haute pour certains cochers ukrainiens ... lenteur je dirais plutôt prudence et responsabilité

On peut rajouter qu'il n'y a pas que le pilote, face emmergée et visible de l'iceberg.

La maintenance, la réparation, la préparation avant vol et debrief, etc...

Je ne crois pas qu'un avion chasse roule des centaines ou des milliers d'heures sans passer au garage ( comme peut le faire une bagnole ), et le but c'est que les avions de décollent pas que 3 fois.

On comprends mieux pourquoi en entends parler en annéeS pour les F16 et pas en mois...Peut être que plutôt que de désapprendre puis ré apprendre à des pilotes existants, les formateurs préfèrent partir de jeunes têtes bien pleines mais encore "vierges". 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 14 minutes, bubzy a dit :

Un effondrement pourrait arriver de façon subite, mais ce sera une surprise. Les russes ont encore des moyens et les Ukrainiens n'ont peut être plus beaucoup de réserves à engager. 

Dans la zone d'Orikhiv, les ukrainiens auraient massé 10-15 brigades. Même en tenant compte de l'attrition depuis le 4 juin, ca peut le faire pour aller à Tokmak d'ici 2/3 mois. 

Après, je suis vraiment preneur d'informations le plus fiable possible sur les rapports de force dans la région et ailleurs. 

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 15 minutes, bubzy a dit :

C'est bien pour ça que je parlais d'homme roquette à l'ancre en série genre depuis un mlrs, pas d'un homme canon... 

OK, donc un truc avec une force propulsive intégrée. Le post it suivant ne suffira pas, il faut connaitre la dynamique de la roquette.....alors à part le concepteur ou les donnés génériques....

Toutefois on appliquera la même limite pour l'accélération. Et à mon avis le type est knock-out dans la roquette 10 mètres aprés le départ...Si on veut prendre une accel compatible, la poussée de la roquette sera tellement faible sur les premières dizaines / centaines de mètres qu'elle va tellement subir son propre poids, qu'elle sera proche du sol...ou enterrée....c'est l'inconvénient de ne pas avoir le support "canon" ( ou rail façon V2 ou Comet ). Ou alors il faut un départ roquette vertical  façon lanceur de navette, mais alors ensuite il faut vraiment du guidage pour la suite de la trajectoire.....

Le pb de l'atterrissage reste le même. Ou alors il faut viser un filet anti drone ennemi pour tomber dessus, mais il faut choisir un filet balaize :laugh:

La roquette n'a pas les avantages que tu escomptais, je le crains.

Une note en passant: j'ai pris 5g, on peut me dire "oui mais le pilote F1 trucmuche il s'est crashé il a pris 40g". Oui, mais dans ces cas là et pour faire causer, on prends la valeur maximale. Un choc en bagnole, un gros tampon au rugby, on peut dépasser allégrement 10 g, mais c'est trés bref. Et l'organisme ( le cerveau en particulier ) a une tolérance liée à la durée d'exposition au facteur g.

Un choc de 40 g pendant qq millisecondes, ce n'est pas pire que 10 g pendant plusieurs secondes. Bon, j'ai plus le tableau d'équivalence sous les yeux, ne prenez pas les valeurs formelles mais vous voyez l'idée.

 

  • Haha 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 37 minutes, tom24 a dit :

 

Il y a un an, les russes lâchaient des zones entières, maintenant, ils se battent pour des bleds de 500 habitants. Mais ça ne veut pas forcément dire qu'il n'y a "pas grand chose derrière la deuxième ligne", comme tu dis. Peut-être. Peut-être pas. J'ai tellement lu depuis mars 2022, sur ce forum et ailleurs, que les russes vont s'effondrer que je suis un peu prudent sur la question. 

Je ne prétends pas que les Ru vont s'effondrer.  Je dis juste que les Ru n'ont pas de réserves dans le front Sud (et comme dit en préambule précédent, c'est conditionnel, hypothèse soumise à la critique et compris à la contradiction du réel..) Si,  je dis bien si, les Ru n'ont pas des réserves et des troupes pour garnir les lignes successives; devant une avancée, ils doivent aller chercher dans les unités engagées sur la ligne. Ce qu'ils semblent avoir fait avec la bataille de Robotine, aussi bien avec des unités du front Sud, que tout récemment avec une division venue de Kremina. Si ce ne sont peut-être pas des "preuves",  ce sont au moins des indices d'une certaine fragilité du dispositif au Sud. Note que, pour des raisons qui leur appartiennent, ils, les Ru, ont préféré masser des troupes au centre (Bakmut) et au Nord (Kremina, kupianks, et) ce n'est pas forcement idiot comme choix, surtout si tu comptes sur ton organisation du terrain pour ralentir le tempo de l'adversaire et te donner du temps d'envoyer du monde. Mais, on sait que les meilleurs plans peuvent se casser la figure. Il ne faut pas oublier que l'armée russe, c'est comme le reste du régime, on ne dit au supérieur que ce qu'il a envie d'entendre. Quand je les lis, les RU,  ça me rappelle les communiqués de la guerre d'Espagne, quand le PCE avait réussi à prendre les commandes, de mémoire, bataille de l'Ebre : "nous troupes avancent sans perdre un seul pouce de terrain" (en espagnol c'est plus comique) 

Comme déjà dit, ça dépend beaucoup des réserves UKR, si elles existent, j'ai tendance à penser qu'elles existent, mais sans preuves, on va dire intuition... 

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 37 minutes, Fusilier a dit :

Je ne prétends pas que les Ru vont s'effondrer.  Je dis juste que les Ru n'ont pas de réserves dans le front Sud (et comme dit en préambule précédent, c'est conditionnel, hypothèse soumise à la critique et compris à la contradiction du réel..) Si,  je dis bien si, les Ru n'ont pas des réserves et des troupes pour garnir les lignes successives; devant une avancée, ils doivent aller chercher dans les unités engagées sur la ligne. Ce qu'ils semblent avoir fait avec la bataille de Robotine, aussi bien avec des unités du front Sud, que tout récemment avec une division venue de Kremina. Si ce ne sont peut-être pas des "preuves",  ce sont au moins des indices d'une certaine fragilité du dispositif au Sud. Note que, pour des raisons qui leur appartiennent, ils, les Ru, ont préféré masser des troupes au centre (Bakmut) et au Nord (Kremina, kupianks, et) ce n'est pas forcement idiot comme choix, surtout si tu comptes sur ton organisation du terrain pour ralentir le tempo de l'adversaire et te donner du temps d'envoyer du monde. Mais, on sait que les meilleurs plans peuvent se casser la figure. Il ne faut pas oublier que l'armée russe, c'est comme le reste du régime, on ne dit au supérieur que ce qu'il a envie d'entendre. Quand je les lis, les RU,  ça me rappelle les communiqués de la guerre d'Espagne, quand le PCE avait réussi à prendre les commandes, de mémoire, bataille de l'Ebre : "nous troupes avancent sans perdre un seul pouce de terrain" (en espagnol c'est plus comique) 

Comme déjà dit, ça dépend beaucoup des réserves UKR, si elles existent, j'ai tendance à penser qu'elles existent, mais sans preuves, on va dire intuition... 

 

perso, j'ai du mal à valider l'idée que les Ru n'ont pas de réserves dans le front Sud. Mais il y a des débats et tu peux avoir raison. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 46 minutes, tom24 a dit :

perso, j'ai du mal à valider l'idée que les Ru n'ont pas de réserves dans le front Sud. Mais il y a des débats et tu peux avoir raison. 

Le problème c'est que plusieurs bataillons de la division de réserve du front ont déjà été engagés et les FAR ont déjà récupéré des troupes de couverture sur le Dniepr pour alimenter le front avant d'aller chercher la div. de VDV. S'ils avaient des réserves derrière la VDV 'e sera pas engagée et sera plutôt gardé en réserve opérative pendant qu'elle récupère un peu. 

Si on voit les bataillons de la div VDV engagés dès qu'ils arrivent, c'est que oui c'est la dèche.

L'un des éléments qui me font plus pencher pour la dèche c'est le fait que les FAR ont été observées en train de reconstituer des bataillons de marche à partir de compagnies et sections diverses revenant du front pour les y renvoyer aussi sec. Cela signifie que les rotations ne marchent plus et que les troupes au front s'usent assez vite. 

Edited by Heorl
Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, Fanch a dit :

Les Ukrainiens avaient pourtant réussi plusieurs infiltrations héliportées à Marioupol

Entre une infiltration de deux hélicoptères vers une zone amie et un poser d'assaut avec le volume nécessaire à un minimum d'effet tactique en zone adverse...

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

à l’instant, gustave a dit :

Entre une infiltration de deux hélicoptères vers une zone amie et un poser d'assaut avec le volume nécessaire à un minimum d'effet tactique en zone adverse...

Et ce d'autant plus que quand ils ont fait ça à Marioupol ils étaient encore à Volnovakha et le front Sud restait particulièrement poreux comparé au front du Donbass et ceux du Nord.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, tom24 a dit :

Dans la zone d'Orikhiv, les ukrainiens auraient massé 10-15 brigades. Même en tenant compte de l'attrition depuis le 4 juin, ca peut le faire pour aller à Tokmak d'ici 2/3 mois. 

Après, je suis vraiment preneur d'informations le plus fiable possible sur les rapports de force dans la région et ailleurs. 

Personne n'en sait rien. Peut-être les deux adversaires, et ce n'est même pas certain!

Link to comment
Share on other sites

Quand les Russes on fait leur assault aéroporté sur Hostomel, on est aujourd'hui sûr que les UKR avaient rangés tout leur systèmes sol air (hors manpads) dans des abris ou sous couverture naturelle/urbaine pour les protéger des premiere frappes russes ?
Ou alors ils ont réussi a passer sous la couverture radar de certains systèmes avec leur hélicos tout de meme ?

Link to comment
Share on other sites

De ce que je comprends, ils sont passés sous la plupart des radars pour sûr, mais la présence de MANPAD probables sur l'aéroport qui n'avait pas pu être complètement sécurisé a rendu les lieux trop risqués pour y engager des ATA. Par ailleurs certains raids héliportés durant les premiers jours ont été engagés MANPAD.

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Titus K a dit :

Quand les Russes on fait leur assault aéroporté sur Hostomel, on est aujourd'hui sûr que les UKR avaient rangés tout leur systèmes sol air (hors manpads) dans des abris ou sous couverture naturelle/urbaine pour les protéger des premiere frappes russes ?
Ou alors ils ont réussi a passer sous la couverture radar de certains systèmes avec leur hélicos tout de meme ?

Concernant les gros systèmes, vu l'altitude des hélicos ça aurait été compliqué, je pense qu'ils sont passés sous la couverture radar

En revanche la zone était pas mal pourvu de Manpads, notamment lorsque les hélicos traversent le réservoir de Kiev (et ensuite à Hostomel)

Edited by Banzinou
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, bubzy a dit :

Un effondrement pourrait arriver de façon subite, mais ce sera une surprise. Les russes ont encore des moyens et les Ukrainiens n'ont peut être plus beaucoup de réserves à engager. 

Ou l'inverse... c'est ça qui est beau aux pronostic de la guerre 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Si confirmées / recoupées, ces infos sont (seraient) diablement intéressantes et remarquables ...

https://t.me/fighter_bomber/13797

Traduction :

"Pour la première fois, Khokhly a utilisé le drone australien de la société "SYPAQ" pour attaquer l'aérodrome.
Un tel drone peut transporter 4 à 5 kg de fret en version kamikaze.  Le moteur peut être électrique.  La principale caractéristique de ce drone est sa modularité et son caractère jetable, car il est presque entièrement composé de papier imprégné de cire et d'élastiques, qui ensemble le rendent pratiquement invisible au radar.
Ce soir, les Khokhly les ont beaucoup utilisés, intercalant des drones à ogives avec des drones vides.
Je ne sais pas exactement quels moteurs se trouvaient sur les drones, mais s'il y avait des trains électriques, ils n'étaient pas lancés depuis l'Ukraine.
La protection ici est standard. Brouilleurs de signaux GPS, fréquences "Starlink" et fréquences connues de contrôle des drones. Mitrailleuses avec traceurs, viseurs de vision nocturne et pistolets thermiques.  Projecteur.  Et bien sûr des gabions, des sacs de sable et des filets si possible."

L'article de GG reprenant le Telegram de Fighterbomber :

"La publication RBC-Ukraine, citant ses propres sources au sein du Service de sécurité de l'Ukraine, rapporte que quatre chasseurs Su-30 et un MiG-29 ont été touchés. Deux systèmes de défense aérienne Pantsir-S1 et des radars du système de missiles sol-air S-300 ont également été touchés.

La source précise que 16 drones ont été utilisés, dont 13 ont atteint la cible. Dans le même temps, le célèbre canal russe de Telegram Fighterbomber écrit que les forces de défense ukrainiennes ont utilisé des drones australiens SYPAQ.

Selon lui, les drones ont été frappés dans deux configurations : avec et sans explosifs. En outre, ils n'ont pas été lancés depuis le territoire ukrainien. Les drones sont fabriqués en carton, et c'est peut-être la raison pour laquelle ils ont réussi à contourner le système de défense aérienne.

Les forces de défense ukrainiennes ont reçu les drones australiens au début de l'année 2023. Le SYPAQ a une capacité de charge maximale de 5 kg et peut rester en l'air pendant 1 à 3 heures en fonction du poids de la charge. Il a une portée maximale de 120 kilomètres.

Nous ne sommes pas encore en mesure de confirmer les informations sur l'utilisation de SYPAQ.

Source : Fighterbomber"

https://gagadget.com/fr/302783-les-drones-australiens-en-carton-sypaq-pourraient-toucher-cinq-chasseurs-su-30-et-mig-29-sur-le-territoire-russe-en-conto/

Edited by jojo (lo savoyârd)
  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, jojo (lo savoyârd) a dit :

Si confirmées / recoupées, ces infos sont (seraient) diablement intéressantes et remarquables ...

https://t.me/fighter_bomber/13797

"La publication RBC-Ukraine, citant ses propres sources au sein du Service de sécurité de l'Ukraine, rapporte que quatre chasseurs Su-30 et un MiG-29 ont été touchés. Deux systèmes de défense aérienne Pantsir-S1 et des radars du système de missiles sol-air S-300 ont également été touchés.

La source précise que 16 drones ont été utilisés, dont 13 ont atteint la cible. Dans le même temps, le célèbre canal russe de Telegram Fighterbomber écrit que les forces de défense ukrainiennes ont utilisé des drones australiens SYPAQ.

Selon lui, les drones ont été frappés dans deux configurations : avec et sans explosifs. En outre, ils n'ont pas été lancés depuis le territoire ukrainien. Les drones sont fabriqués en carton, et c'est peut-être la raison pour laquelle ils ont réussi à contourner le système de défense aérienne.

Les forces de défense ukrainiennes ont reçu les drones australiens au début de l'année 2023. Le SYPAQ a une capacité de charge maximale de 5 kg et peut rester en l'air pendant 1 à 3 heures en fonction du poids de la charge. Il a une portée maximale de 120 kilomètres.

Nous ne sommes pas encore en mesure de confirmer les informations sur l'utilisation de SYPAQ.

Source : Fighterbomber"

https://gagadget.com/fr/302783-les-drones-australiens-en-carton-sypaq-pourraient-toucher-cinq-chasseurs-su-30-et-mig-29-sur-le-territoire-russe-en-conto/

Cité plus haut, pas eu de confirmation encore.

Il va falloir attendre les images satellites.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,966
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Personne
    Newest Member
    Personne
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...