Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

il y a 33 minutes, herciv a dit :

Le peur de perdre une autre unité lourde d'un côté et la peur des équipages civils de l'autre devrait faire une bonne partie du bouleau avant la mise en oeuvre de tout ce que tu décris.

Si on parle du civil,

1) il y a 3 cargos ces dernières semaines qui ont "vite" rejoint le zone roumaine. C'est pas zéro mais c'est pas bcp.

2) les cargos Ru sont assurés par des compagnies assu Ru, et a priori à priori ça remplit les conditions ( fortes ) demandées par la Turquie pour passer le bosphore. Si jamais il fallait indemniser, on verrait si c'était crédible ou pas et là...on ne sait pas trop.

3 pour les bateaux non Russe, en gros, il y a Lloyd. Qui justement....n'assure plus. 

Il sera malvenu de pleurer sur l'absence de trafic maritime dans ces conditions, même si ça sera fait pour les exercices de comm'.

 

A long terme ( aprés conflit ), réouvrir la circulation libre de l'ukr, ce sera un point. Vous me direz que aprés conflit y'a plus de conflit, mais ça fera une demande et donc une contrepartie. Quand tu as zéro marine, tu n'est pas un demandeur en position de force.

Link to comment
Share on other sites

il y a 43 minutes, herciv a dit :

Le peur de perdre une autre unité lourde d'un côté et la peur des équipages civils de l'autre devrait faire une bonne partie du bouleau avant la mise en oeuvre de tout ce que tu décris.

Mais est-ce que les Russes ont les moyens de le faire ? On est sur un vrai pari. D'autant qu'en face, les Ukrainiens sont eux aussi en mesure de cibler des navires civils venant à Sebastopol. Et même si les stocks de missiles russes sont sûrement plus haut que ceux des Ukrainiens, cette incertitude peut aussi peser pour les assureurs.

Je n'ose même pas parler des autres options. Si demain les Ukrainiens sont en mesure de larguer des mines dérivantes devant Novorossisk ou Sotchi, le jeu se durcit encore.

Link to comment
Share on other sites

il y a 12 minutes, jojo (lo savoyârd) a dit :

Oui oui ... Enfin la surface globale n'est pas la même, signature radar, infrarouge ... Et surtout en suivi de terrain ... À part pour la phase terminale de l'attaque, c'est quand même bien plus compliqué a intercepter qu'un appareil piloté.

Pas nécessairement, les MdC ont des missions préprogrammé, ils sont incapable de s'adapter à la situation, de se défendre, de manœuvrer en fonction du contexte, de projeter des leurres etc.

C'est pas évident de mobiliser beaucoup de moyen de GE dans un vecteur consommable... donc il y a peut de contre mesure.

Meme chose pour les éléments de discrétion, tu ne peux pas recouvrir le truc de matériaux RAM etc. donc la discrétion est limité par le capital mis dans l'engin.

La proximité avec le sol, c'est pareil c'est à double tranchant. Ca permet de se dissimuler des radars longue portée. Mais ca expose à tout les moyens d'observation basse altitude, meme basique, comme des guetteur à vue.

C'est pas pour rien que les missile balistique n'ont pas disparu ...

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, g4lly a dit :

Pas nécessairement, les MdC ont des missions préprogrammé, ils sont incapable de s'adapter à la situation, de se défendre, de manœuvrer en fonction du contexte, de projeter des leurres etc.

Oui bien sûr et c'est un fait, mais les caractéristiques intrinsèques (taille, surfaces et dessin semi furtif) et la nature du schéma de pénétration d'un MDC comme le SS SCALP font qu'il a bien moins besoin de protections actives qu'un appareil piloté devant mener une même attaque.

il y a 4 minutes, g4lly a dit :

C'est pas évident de mobiliser beaucoup de moyen de GE dans un vecteur consommable... donc il y a peut de contre mesure. Meme chose pour les éléments de discrétion, tu ne peux pas recouvrir le truc de matériaux RAM etc. donc la discrétion est limité par le capital mis dans l'engin.

Oui aussi, mais tout ceci est pris en compte.

Les capacités de réactivité et de contre-mesures d'un appareil piloté sont à relativiser, car (je raccourcis) pour 10 MDC pour une "valeur" disons globale de 15 millions €, tu peux avoir 5 fois plus de chance (à la louche) de toucher une cible qu'avec un seul appareil piloté pour 100 millions € + x € pour les charges et la vie d'un ou deux pilotes aguerris. (Mais là ce sont des notions HS d'emploi et non traitant de l'interception en tant que tel)

il y a 34 minutes, g4lly a dit :

La proximité avec le sol, c'est pareil c'est à double tranchant. Ca permet de se dissimuler des radars longue portée. Mais ca expose à tout les moyens d'observation basse altitude, meme basique, comme des guetteur à vue.

Oui encore, mais je ne pense pas que ce soit à proprement parler à "double tranchant" (moit/moit). D'un côté les menaces principales et les plus létales sont en partie annihilées ou en tous cas réduites de façon significative. De l'autre, à moins d'installer une vigie bien située et bien réveillé tous les km², h24 et bien relayées avec des moyens adaptés plus loin sur la trajectoire pour neutraliser, c'est beaucoup compter sur le facteur chance ...

Et merci pour cet échange, productif ! :smile:

Link to comment
Share on other sites

il y a 34 minutes, Banzinou a dit :

MLRS nord coréens pour la Russie?

Le systeme KN-09 permet de tirer des fusée "chinoise" - des copies - SY300, il me semble qu'elle peuvent porter autour de 150km - certains annoncent 200km mais je suis dubitatif -, et elle sont disponible avec une autodirecteur "GPS".

C'est un peu à mis chemin entre les fusée M31 et les ATACMS, au sens de la portée.

S'il s'agit du systeme complet et pas seulement des fusée, les camions chinois - des copies - emporte 6 fusées un peu comme les Himars, mais les fusée sont un peu plus grosse - 300mm contre 227mm -.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Akhilleus a dit :

Bref, pour tout le monde, revoir à quoi sert réellement un système SAM avant d'en discuter l'efficacité

L'existence de missiles relativement modernes doit conduire les belligérants à multiplier les moyens de défenses. Un SAM c'est bien, mais enterrer et bétonner les objectifs, devient presque nécessaire (hangar à avion, dépôt de munitions, EM, etc...). 

Le problème est complexe pour les navires comme on a vu durant la SGM. Un fjord ça aide à défendre mais pas facile d'enterrer sous 10 m de béton un tirpitz... 

Les facultés accrues d'opérer à distance et d'utiliser des drones consommables pour la reconnaissance permettent de conduire des attaques comme celle réalisée à Sebastopol à bien plus grande distance. Une fois de plus, les techniques astucieuses des ukrainiens doivent nous faire réfléchir. Comment les contrer si on les utilisait contre nous?

Comment protéger un porte-avion au port (parce que côté pneus, on risque de manquer)?

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, jojo (lo savoyârd) a dit :

Oui encore, mais je ne pense pas que ce soit à proprement parler à "double tranchant" (moit/moit). D'un côté les menaces principales et les plus létales sont en partie annihilées ou en tous cas réduites de façon significative. De l'autre, à moins d'installer une vigie bien située et bien réveillé tous les km², h24 et bien relayées avec des moyens adaptés plus loin sur la trajectoire pour neutraliser, c'est beaucoup compter sur le facteur chance ...

Et merci pour cet échange, productif ! :smile:

Il existe des mines anti MdC - anti HdC à la base - ... c'est peu distribué parce qu'on a d'autre solution mais c'est assez simple d'usage. C'est développé depuis les années 70 ... et ca "monte" à 200m. A la base c'était pour couvrir les zones que la DCA classique ne pouvait pas couvrir sereinement. Une veille acoustique, puis une confirmation IR, suffisent à déclencher le tir de multi EFPs.

Demain il y aura des solutions de veille acoutique sur beaucoup de véhicule ... par exemple. Ca risque de rendre les choses moins simple pour ce genre de pénétration basse altitude.

D'ailleurs la plupart du temps le probleme des DCA n'est pas technique mais tactique ... l'assaillant ayant tout le temps de tester, et de préparer ses attaques.

  • Thanks 1
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, Akilius G. a dit :

L'existence de missiles relativement modernes doit conduire les belligérants à multiplier les moyens de défenses. Un SAM c'est bien, mais enterrer et bétonner les objectifs, devient presque nécessaire (hangar à avion, dépôt de munitions, EM, etc...). 

Le problème est complexe pour les navires comme on a vu durant la SGM. Un fjord ça aide à défendre mais pas facile d'enterrer sous 10 m de béton un tirpitz... 

Les facultés accrues d'opérer à distance et d'utiliser des drones consommables pour la reconnaissance permettent de conduire des attaques comme celle réalisée à Sebastopol à bien plus grande distance. Une fois de plus, les techniques astucieuses des ukrainiens doivent nous faire réfléchir. Comment les contrer si on les utilisait contre nous?

Comment protéger un porte-avion au port (parce que côté pneus, on risque de manquer)?

La menace missile n'est pas une nouveauté de même que les capacités transhorizon et reco spatiales. On dirait qu'on redécouvre ce qui était dans tous les manuels pendant la guerre froide (cf les Ticonderoga pour ne pas citer LA plate forme SAM pour contrer les flots de missiles adverses)

Un réseau SAM de toute façon pour avoir une efficacité optimale doit s'appuyer sur un réseau de détection efficace (radars, spotteur etc), une défense multicouche (un S400 ou Patriot tout seul au milieu de nul part ne sert pas à grand chose) et des appareils de chasse (rien de mieux pour abattre un avion qu'un autre avion en fait)

En ce qui concerne les missiles, en particulier de croisière, il faut ajouter une défense de point avec de l'AAA à haute cadence de tir et des capacités de detection pour cibles se confondant avec l'écho radar sol (donc des radars aéroportés et des spotteurs visuels sol)

La furtivité ou la vitesse complique le repérage et l'acquisition mais ne l'annule pas

Bétonner les objectifs ne me parait pas la solution la plus perenne (il suffit de changer la tête HE pour une tête pénétrante version Kriss ou Durandal like). C'est au mieux un pis aller qui protégera contre les roquettes longue portée (et encore, cf les ravages des missiles balistiques iraniens sur les bases fortifiées saoudiennes) pas contre des missiles balistiques ou de croisière prévus pour traiter des cibles durcies (ce qu'il est assez facile à faire et que beaucoup de monde commence à avoir à disposition)

Bref, les SRBM et MdC vont rester pendant longtemps des "nuisances" à moins de réunir tous les éléments que j'ai listé au dessus

  • Thanks 3
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 22 minutes, Akhilleus a dit :

La menace missile n'est pas une nouveauté de même que les capacités transhorizon et reco spatiales. On dirait qu'on redécouvre ce qui était dans tous les manuels pendant la guerre froide (cf les Ticonderoga pour ne pas citer LA plate forme SAM pour contrer les flots de missiles adverses)

Un réseau SAM de toute façon pour avoir une efficacité optimale doit s'appuyer sur un réseau de détection efficace (radars, spotteur etc), une défense multicouche (un S400 ou Patriot tout seul au milieu de nul part ne sert pas à grand chose) et des appareils de chasse (rien de mieux pour abattre un avion qu'un autre avion en fait)

En ce qui concerne les missiles, en particulier de croisière, il faut ajouter une défense de point avec de l'AAA à haute cadence de tir et des capacités de detection pour cibles se confondant avec l'écho radar sol (donc des radars aéroportés et des spotteurs visuels sol)

La furtivité ou la vitesse complique le repérage et l'acquisition mais ne l'annule pas

Bétonner les objectifs ne me parait pas la solution la plus perenne (il suffit de changer la tête HE pour une tête pénétrante version Kriss ou Durandal like). C'est au mieux un pis aller qui protégera contre les roquettes longue portée (et encore, cf les ravages des missiles balistiques iraniens sur les bases fortifiées saoudiennes) pas contre des missiles balistiques ou de croisière prévus pour traiter des cibles durcies (ce qu'il est assez facile à faire et que beaucoup de monde commence à avoir à disposition)

Bref, les SRBM et MdC vont rester pendant longtemps des "nuisances" à moins de réunir tous les éléments que j'ai listé au dessus

Si je comprends bien, donc, un système SAM vise plus à rendre très compliqué une attaque par l'air que de l'empêcher complètement ? Ce serait un rôle type minage qui sert à compliquer la manoeuvre mais ne peut l'empêcher par lui-même, et le rôle de prévention pure de la menace aérienne viendrait de la chasse et des missiles air-air ?

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Akhilleus a dit :

La menace missile n'est pas une nouveauté de même que les capacités transhorizon et reco spatiales. On dirait qu'on redécouvre ce qui était dans tous les manuels pendant la guerre froide (cf les Ticonderoga pour ne pas citer LA plate forme SAM pour contrer les flots de missiles adverses)

Un réseau SAM de toute façon pour avoir une efficacité optimale doit s'appuyer sur un réseau de détection efficace (radars, spotteur etc), une défense multicouche (un S400 ou Patriot tout seul au milieu de nul part ne sert pas à grand chose) et des appareils de chasse (rien de mieux pour abattre un avion qu'un autre avion en fait)

En ce qui concerne les missiles, en particulier de croisière, il faut ajouter une défense de point avec de l'AAA à haute cadence de tir et des capacités de detection pour cibles se confondant avec l'écho radar sol (donc des radars aéroportés et des spotteurs visuels sol)

La furtivité ou la vitesse complique le repérage et l'acquisition mais ne l'annule pas

Bétonner les objectifs ne me parait pas la solution la plus perenne (il suffit de changer la tête HE pour une tête pénétrante version Kriss ou Durandal like). C'est au mieux un pis aller qui protégera contre les roquettes longue portée (et encore, cf les ravages des missiles balistiques iraniens sur les bases fortifiées saoudiennes) pas contre des missiles balistiques ou de croisière prévus pour traiter des cibles durcies (ce qu'il est assez facile à faire et que beaucoup de monde commence à avoir à disposition)

Bref, les SRBM et MdC vont rester pendant longtemps des "nuisances" à moins de réunir tous les éléments que j'ai listé au dessus

je comprends tout à fait que les risques posés par les missiles sont "anciens", que des réflexions approfondies existent et conduisent à multiplier les moyens de détection et d'interception, et qu'il n'y a aucune protection absolue.

je ne peux m'empêcher de penser que le béton aide dans la plupart des cas et que le rapport coût / protection est souvent très raisonnable. C'est un peu comme le casque, contre un obus de 152 mm en mode bourre-pif cela ne sert à rien, mais protège de divers éclats.  

En revanche, les facultés d'actions à grande distance me semblent  quand même modifier les possibilités offensives et par là même les contraintes défensives. Durant la guerre froide, les américains prévoyaient envoyer des porte-avions pour frapper Mourmansk. Aujourd'hui pourquoi pas téléopérer un vieux rafio depuis Shangaï ou Téhéran jusqu'au large de Brest ou New York et balancer une bordée de missile à ce moment. Cette attaque sur Sébastopol me laisser  penser qu'il faudrait revoir la protection des bases navales.

 

Edited by Akilius G.
  • Like 1
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, HK a dit :

Ce qui a changé c’est que les RU ont déclaré un blocus maritime total en se retirant des accords ONU. A partir de ce moment là il est normal que les UKR ciblent la base navale RU chargée de mettre en œuvre ce blocus.

Non. Le trafic maritime pourra toujours continuer en longeant les côtes pour rester dans les eaux territoriales Roumaines, Bulgares et Turques (c’est déjà le cas), sous parapluie OTAN.

Le Danube aussi est impossible à bloquer, et les ports UKR dans le delta (Izmail et Reni) sont déjà largement utilisés pour le transport par barge jusqu’aux ports Roumains (Constanta) avec transbordement ensuite vers des navires plus grands. Il y a aussi une nouvelle route par barge jusqu’en Croatie avec transbordement par rail jusqu’aux ports de l’Adriatique.

Bref le vrai enjeu n’est pas en mer. C’est la capacité des Russes de détruire les infrastructures portuaires UKR à terre, notamment sur le Danube car les ports d’Izmail et Reni aujourd’hui sont capables de remplacer entièrement Odessa pour l’export par voie maritime (30M de tonnes par an). Peu probable que les Russes en aient les moyens.

Les deux ports (surtout Reni) se sont quand même bien fais bombardé durant les derniers mois

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

9 minutes ago, g4lly said:
  1. ...
  2. ....
  3. ...
  4. déplacement permanent des objets associé à du leurrage, pour mettre la pression sur la boucle ciblage. En gros tu joues au bonneteau. C'est exigeant.

ca va faire des gros bateaux gonflables si veut donner l'impression qu'il y a plusieurs CdG, comme avec les Himars ou les S300 en Ukraine

  • Like 1
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, Patrick a dit :

Tu subodores.

C'est une excellente question.

Alors je ne pensais pas subodorer mais effectivement après vérification, je n'ai pas trouvé de déclaration évoquant une menace Nuke spécifiquement autour du sort de Sébastopol, par VVP en personne. 

Il y a 8 heures, Patrick a dit :

Sébastopol était censément utilisable par la marine russe jusqu'en 2042 dans les accord ukraino-russes initiaux.
Ce point n'est plus valable aux yeux de l'Ukraine et de l'occident, mais depuis quand? 2014? Ça m'étonnerait vu comme on a continué le business avec la russie après l'invasion. 2022? Pareil, si c'était le cas alors pourquoi l'attaquer seulement maintenant alors que les ukrainiens ont des moyens livrés par l'occident pour ce faire depuis un bail maintenant?
Non, quelque chose a changé.

Alors le bail signé avant l'annexion de la Crimée, comment dire... Ce ne serait pas la première fois qu'on constate la caducité d'un accord juridique après un coup de force de l'Histoire, au pif, la limitation du tonnage des marines militaires prévue dans le traité de Versailles. 

Qu'on ait continué le business ne veut pas dire qu'on cautionnait le statut de la Crimée et/ou de Sébastopol. Le statut quo nous arrangeait, en attendant que VZ trouve un accord politique avec Moscou, une de ses promesses de campagne d'ailleurs à l'époque. 

Les ukrainiens n'ont pas des armes occidentales capables de viser Sébastopol depuis "un bail ". Les storm shadow, c'est depuis 4 mois, 5 mois tout au plus. 

 

Edited by olivier lsb
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 12 minutes, CortoMaltese a dit :

On est d'accord que ça ne naviguera plus jamais ? 

J'aimerai bien avoir des images plus nettes du sous-marin Rostov par contre. 

Non c'est bon pour la ferraille, ou ça va couter le prix du neuf à reconstruire. Regarde à partir de 2 sec de la vidéo, fixe la tourelle de 76mm et observe ensuite derrière (par rapport à la photo ci-dessous) la disparition totale du kiosque et le "découpage" de la structure au niveau du bastingage, même sur la partie qui semble plus relevée au niveau du kiosque. Il semble ne rester que la cheminée qui émerge au dessus du canon, le reste s'est effondré. Je te laisse imaginer l'état à l'intérieur pour qu'une telle structure métallique se soit effondrée. 

15196152323_e67e40455f_b.jpg

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,965
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Aquaromaine
    Newest Member
    Aquaromaine
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...