Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

Il y a 11 heures, olivier lsb a dit :

Ca me paraitrait hallucinant qu'il y ait encore des "pro Trump insider" dans la haute administration US, les Américains ayant une pratique assez vigoureuse du spoil system, où tout le monde dégage à chaque changement de majorité.

Ben... ces gens-là n'ont pas tous été virés, et ils ont recruté et promu des gens qui ont peut-être été eux-même promus, etc.. C'est vaste, l'administration fédérale ! Il s'y trouve obligatoirement des réseaux.

Et à mon sens ça rendra un éventuel second mandat de Trump encore plus délétère : les vers sont dans le fruit.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Le 01/10/2023 à 22:16, Umbria a dit :

La bataille de Novopokrovka a débuté, les Ukrainiens ont réussi à atteindre les lisières du village, mais semblent toujours avoir du mal à s'établir de manière permanente. Pendant trois semaines, les combats se sont concentrés à 500 mètres au nord, le long d'une ligne de fortifications. Ces tranchées ont changé de mains à plusieurs reprises, mais je suppose qu'elles sont maintenant définitivement aux mains des Ukrainiens, à moins que les Russes ne décident de contre-attaquer (ce qui semble très peu probable).

F7TDUV2WoAAIlBV?format=jpg&name=large

 

Hier encore, les Russes ont utilisé des lance-flammes TOS-1A pour attaquer les tranchées. L'espace est trop proche des positions russes et particulièrement exposé et encombré. L'artillerierusse doit empêcher toute concentration de troupes en vue de lancer des assauts sur Novopokrovka. À mon avis, les mouvements ukrainiens de troupes se font d'abord depuis Rabotine, puis passent par ces tranchées.

 

Il semble que les attaques russes visent principalement les extrémités du système de tranchées qui mène aux bois perpendiculaires. En effet, il est peu probable que les Ukrainiens répètent les charges de la guerre mondial ; ils doivent probablement suivre les bois pour atteindre le village. On voit comment la topographie du terrain et les caractéristiques géographiques peuvent jouer un rôle important dans la stratégie militaire et les mouvements des troupes.

 

==> video explicature UKR https://x.com/solonko1648/status/1708209395463602663?s=20

Les russes auraient récupéré les tranchées, c'est ce qu'affirment les sources RU et les travaux de geolocalisation des dernieres 24h. Les RU annoncent aussi avoir repris des tranchées au niveau de Verbove.

La bataille pour Kaponi a commencé par contre, les ukrainiens ont lancé un assaut mecanisé sur ce front. Des rumeurs qui insinuent que les gars de wagner ont rejoint les RU autour de Rabotyne.

Link to comment
Share on other sites

ça en est où dans le sud ? J'avais beaucoup entendu parler comme quoi, après la prise de Robotyne, les Ukrainiens avaient franchi le plus gros des zones de défense, mais surtout le plus gros des champs de mines. On a vu des attaques vers Verbove et Novoprokopivka, mais j'ai pas l'impression que ça ai beaucoup avancé. ça fait quand même plusieurs semaines. 

Stop des opérations ? Régénération du potentiel humain/matériel ? Ou vrai stop imposé par la défense Russe ? 

Si je m'hasarderai à une comparaison à deux équipes de rugby, est-ce qu'on en serait pas à la 4e mi-temps, où attaquant ET défenseurs seraient complètement essoufflés ? 

Car malgré toutes les contre-attaques, les Ukrainiens n'ont semble-t-il pas non plus cédé un seul hectare du terrain repris aux Russes. 

Link to comment
Share on other sites

D'après ce qui a été dit quelques messages plus haut, vers Verbose, les russes auraient repris les tranchées perdues et donc une partie des gains ukrainiens des derniers jours.

Il a aussi été dit que les russes frappaient plus fortement la logistique ukrainiennes, ça a forcément un gros impact sur les opérations en cours.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 23 heures, bubzy a dit :

ça en est où dans le sud ? J'avais beaucoup entendu parler comme quoi, après la prise de Robotyne, les Ukrainiens avaient franchi le plus gros des zones de défense, mais surtout le plus gros des champs de mines. On a vu des attaques vers Verbove et Novoprokopivka, mais j'ai pas l'impression que ça ai beaucoup avancé. ça fait quand même plusieurs semaines. 

Stop des opérations ? Régénération du potentiel humain/matériel ? Ou vrai stop imposé par la défense Russe ? 

Si je m'hasarderai à une comparaison à deux équipes de rugby, est-ce qu'on en serait pas à la 4e mi-temps, où attaquant ET défenseurs seraient complètement essoufflés ? 

Car malgré toutes les contre-attaques, les Ukrainiens n'ont semble-t-il pas non plus cédé un seul hectare du terrain repris aux Russes. 

les Rus ont lancé des contre attaques pour ralentir/ repousser l'avance ukr, pour le moment brouillard de guerre

Des que les ukr avancent de quelques centaines de mètres, les RUS contre attaquent, donc les UKR prennent un temps fou à déminer/avancer pour nettoyer les réseaux de trancher, et derrière les RUS lancent ce qu'ils ont dans le coin pour contre attaquer à chaque occasion.

Les RUS ne jouent pas du tout la profondeur mais plutôt  de faire payer cher la conquete de la moindre tranchée ... ca leur couter cher en attrition à priori mais les gains territoriaux sont faibles pour les UKR, ce qui politiquement et d'un point de vue com est bon pour eux (échec contre offensive ukr, soutien occidental déçu  etc...) 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Dans la zone Robotyne/Verbove, ca bataille fort pour les positions fortement retranchées entre Robotyne et Novoprokoprivka.

Le réseau de tranchées est dense et aurait changé de main plusieurs fois.

Il serait de nouveau aux mains des UKR.

Il est important pour tenir ou prendre Novoprokoprivka car sur les hauteurs, la position offrirait une vision tactique jusqu'à Il'chenkove/Solodka Balka.

Les  UKR pousseraient aussi en direction de Kopani, mais je n'ai pas croisé d'info sur la situation.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, Dwarfene a dit :

Dans la zone Robotyne/Verbove, ca bataille fort pour les positions fortement retranchées entre Robotyne et Novoprokoprivka.

Le réseau de tranchées est dense et aurait changé de main plusieurs fois.

Il serait de nouveau aux mains des UKR.

Il est important pour tenir ou prendre Novoprokoprivka car sur les hauteurs, la position offrirait une vision tactique jusqu'à Il'chenkove/Solodka Balka.

Les  UKR pousseraient aussi en direction de Kopani, mais je n'ai pas croisé d'info sur la situation.

Les Ukrainiens ont surement encore des troupes en réserves non ? Il n'y a pas moyen de créer un autre front pour saturer les Russes ? l'avantage c'est qu'ils peuvent se permettre de cramer du matos (pas de production a penser ni cout puisque c'est offert). Et je me trompe peut-être mais les Ukrainiens disposent bien d'un avantage numérique en militaire, j'avais lu 300 k Ukr contre 250 Ru

Link to comment
Share on other sites

il y a 40 minutes, Colstudent a dit :

Et je me trompe peut-être mais les Ukrainiens disposent bien d'un avantage numérique en militaire, j'avais lu 300 k Ukr contre 250 Ru

Les ukrainiens expliquent le contraire, que sur le front ils sont moins nombreux.

Link to comment
Share on other sites

Une frappe sur le village de Hroza, 51 morts civils. Je ne relaierais que l'article, mais twitter est inondé de vidéos hors charte. L'endroit est à mi chemin entre Kharkiv et Svatove, mais pas sur le front et les victimes semblent bien être des civils. 


https://www.lemonde.fr/international/live/2023/10/05/guerre-en-ukraine-en-direct-la-version-officielle-presentee-par-vladimir-poutine-affirme-qu-il-n-y-a-pas-eu-d-impact-externe-sur-l-avion-d-evgueni-prigojine_6192558_3210.html

Citation

Ce que l’on sait de l’attaque à Hroza qui a fait au moins 51 morts dans l’est de l’Ukraine

Selon le dernier bilan du service d’Etat pour les situations d’urgence, 51 personnes dont un enfant ont été tuées par une frappe à Hroza, village dans l’est de l’Ukraine, pendant une réunion en marge des funérailles d’un de ses habitants, ont annoncé les autorités. Six personnes ont également été blessées.

Le bombardement a entièrement détruit un magasin et un café au moment où une soixantaine de personnes s’y trouvaient, a précisé le ministre de l’intérieur, Ihor Klymenko, à la télévision nationale.

D’après les données préliminaires, l’attaque a été menée avec un missile balistique Iskander, a fait savoir M. Klymenko sur Telegram. Le village, à une trentaine de kilomètres à l’ouest de Koupiansk, a été attaqué vers 13 h 15, a rapporté le gouverneur régional, Oleh Synehoubov.

M. Zelensky a diffusé une photo de plusieurs personnes étendues au sol sans signe de vie. « Un crime brutal manifestement russe », selon le président ukrainien, qui y voit un « acte de terrorisme totalement délibéré ».

« L’Ukraine a besoin de davantage de systèmes de défense antiaérienne pour protéger notre pays de la terreur », a plaidé le ministre de la défense, Rustem Umerov, sur X (ex-Twitter).

L’Organisation des Nations unies a « fermement condamné » le bombardement. « Les attaques contre les civils et les infrastructures civiles sont interdites par le droit international humanitaire et elles doivent cesser immédiatement », a déclaré le porte-parole de son secrétaire général.

La porte-parole de la Maison Blanche a qualifié la frappe d’« effroyable ». « Nous devons continuer à soutenir le peuple ukrainien parce que c’est l’effroyable réalité dans laquelle il vit » au quotidien, a dit Karine Jean-Pierre, alors que le président américain, Joe Biden, essaie d’obtenir du Congrès des fonds supplémentaires pour aider l’Ukraine.

 

  • Sad 3
Link to comment
Share on other sites

https://x.com/EuromaidanPress/status/1709222607143243832?s=20

 

Faut avouer que la lutte anti drone avec un projecteur de recherche, ça a un côté assez rétro et presque "satisfaisant" ( si si, je vous jure, essayez de luttez contre les moustiques comme les anglais en 1940 : détection acoustique et lampe torche, ben je trouve ça efficace)

C'est un nouvel exemple d'innovation par le bas dans cette guerre.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, olivier lsb a dit :

Une frappe sur le village de Hroza, 51 morts civils. Je ne relaierais que l'article, mais twitter est inondé de vidéos hors charte. L'endroit est à mi chemin entre Kharkiv et Svatove, mais pas sur le front et les victimes semblent bien être des civils. 


https://www.lemonde.fr/international/live/2023/10/05/guerre-en-ukraine-en-direct-la-version-officielle-presentee-par-vladimir-poutine-affirme-qu-il-n-y-a-pas-eu-d-impact-externe-sur-l-avion-d-evgueni-prigojine_6192558_3210.html

 

Ça semble cadrer avec le message de Vincent ci dessus. Ils frappent ce qui ressemble a des regroupements "de gens qui s'entraînent".

Par contre là où on a une incohérence c'est qu'on nous explique depuis le début du conflit que les Iskander ne sont pas précis (ils ratent les ponts, les usines).

Au delà du drame pour ces braves gens ce qui est notable c'est justement que la Russie ai du gras pour taper des groupements d'une cinquantaine de personnes. Ça passe loin pour moi après les frappes tactique sur la logistique ou stratégique sur les centrales énergétique etc 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 14 heures, g4lly a dit :

Les ukrainiens expliquent le contraire, que sur le front ils sont moins nombreux.

Rybar :biggrin: (vu hier à la télé Fr. ) expliquai,  devant une carte sur grand écran, que les UKR disposaient du côté de Kherson, d'un force mobile de 22 000 pax (9 000 des groupes d'assaut + 13 000 réserve) ceci en sus des territoriaux du coin. Selon lui, Rybar, cette force était destiné aux opérations amphibies et plus particulièrement au franchissement du fleuve et est équipée à "l'occidentale" (on suppose que les 800 ou 1000 pax formés par les Royal Marines sont dans le lot).  Tout ceci dans la continuité des opérations actuelles contre la Crimée et plus précisément du transfert de la flotte Ru de Sébastopol, vers les ports plus à l'Est.  Aucune idée de la véracité de ces informations, qui tendraient à prouver l’existence de réserves UKR.  

Le 05/10/2023 à 09:21, bubzy a dit :

ça en est où dans le sud ?

En fait l'ensemble du front semble assez figé, mis à part quelques contre-attaques locales Ru. Culmination de l'offensive UKR, pause opérationnelle, etc.. ?  Va savoir. En tout cas c'est difficile à voir sur les cartos.  Sud Bakmut semble plus dynamique,   c'est probablement une impasse. Mais ça mobilise de bonnes troupes Ru. Sur le front de Robotyne / Vervobe à mon avis, ça bataille dur sur les tranchées (entrées des villes / villages et sans doute positions en hauteur) Sur ce front, outre la lenteur des opérations à cause des obstacles terrain, les Ru continuent à conduire une bataille de l'avant, ils gagnent du temps. Du temps politique et peut-être tactique (améliorer les défenses plus sud) Quoiqu'il en soit, la 58e Combinée Ru. semblait suffisamment atteinte (certains diraient détruite :rolleyes:) pour nécessiter l'envoi de deux divisions VdV (au moins)  la 7e et 76e.  Il est évident que ces renforts, dans un premier temps, on freiné la dynamique UKR (le tempo s'était accéléré) et ont été positionnées dans un deuxième temps, soit comme groupes de contre-attaque (en 1ere ligne les "sacrificiables") soit pour menacer les flancs. Les UKR vont-ils être capables de passer à la moulinette ces renforts (c'est la thèse de certains) et/ ou ces VDV vont s’épuiser en contre-attaques.  Wait en see...  

Edited by Fusilier
  • Thanks 4
Link to comment
Share on other sites

Le chancelier allemande Olaf Schulz refuse toujours la livraison de mdc Taurus à l'Ukraine. Par contre il aurait promis une batterie de Patriot supplémenaire pour l'hiver. Ce refus lui vaut des critiques de toute part en Allemagne sauf du SPD

https://www.tagesschau.de/inland/taurus-scholz-ukraine-100.html

Malgré les demandes émanant en partie des partis de l'Ampel, le chancelier allemand Olaf Scholz ne veut actuellement pas livrer de missiles "Taurus" à l'Ukraine, selon des informations du studio de la capitale de l'ARD. Au lieu de cela, Berlin et Kiev discutent du renforcement de la défense anti-aérienne et d'une éventuelle livraison supplémentaire de missiles anti-missiles "Patriot" en provenance d'Allemagne.*

Auparavant, plusieurs ministres avaient suscité des espoirs en Ukraine en évoquant une décision rapide sur la question du "Taurus". Il y a près de trois semaines, le ministre de la Défense Boris Pistorius avait par exemple déclaré que l'Allemagne devait évaluer les conséquences de chaque décision. Selon le politicien du SPD, cela ne signifie pas que le gouvernement hésite. "La République fédérale d'Allemagne doit se permettre cette pondération, même si cela est difficile à comprendre pour nos amis ukrainiens".

https://www.tagesschau.de/inland/taurus-entscheidung-scholz-kritik-100.html

Scholz ne veut actuellement pas livrer de missiles "Taurus" à l'Ukraine. Il a toutefois promis au président ukrainien Volodymyr Selenskyj un autre système de défense antiaérienne de type "Patriot" pour les mois d'hiver. "C'est ce qui est le plus nécessaire maintenant", a-t-il déclaré après une rencontre avec Selenskyj en marge du sommet européen de Grenade, en Espagne. Il faut s'attendre à ce que la Russie tente à nouveau de menacer les infrastructures et les villes ukrainiennes avec des attaques de missiles et de drones cet hiver.

Selenskyj a écrit via le service de messages courts X que la rencontre avec Scholz avait été fructueuse. Il est reconnaissant du soutien de l'Allemagne pour la défense de la liberté de l'Ukraine et de son peuple. Il s'agit également de la défense de l'Europe et des valeurs communes.
 

...

Scholz a également justifié son refus provisoire de la livraison de "Taurus" par le fait qu'il souhaitait éviter une escalade de la guerre. Elle est bien bonne celle là

En ce qui concerne les livraisons d'armes à l'Ukraine, il faut tenir compte de "ce que la Constitution nous impose et de nos possibilités d'action", a déclaré Scholz à Grenade. "Cela inclut tout particulièrement le fait que nous devons bien entendu garantir qu'il n'y ait pas d'escalade de la guerre et que l'Allemagne ne fasse pas non plus partie du conflit".

Il a de nouveau insisté sur le fait que toutes les décisions concernant le soutien militaire à l'Ukraine devaient être soigneusement pesées. "Si la guerre dure si longtemps, cela ne peut pas être comme si les considérations s'arrêtaient un jour", a déclaré Scholz.

 

 

 

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

en appui des dires de Rybar, l'évaluation de ISW dit ceci 

https://www.understandingwar.org/backgrounder/russian-offensive-campaign-assessment-october-5-2023

"L'armée russe pourrait avoir redéployé des éléments de la 41e Armée interarmes (CAA) et des éléments de la 810e Brigade d'infanterie navale vers Kherson. Un blogueur militaire russe a affirmé le 5 octobre que des éléments de la 41e CAA (District militaire Central), dont la 74e brigade de fusiliers motorisés et la 55e brigade de fusiliers motorisés, ainsi que des éléments non précisés d'infanterie navale russe, se regroupent dans la direction de Kherson.[15] Le blogueur militaire a affirmé que l'unité d'infanterie navale russe est vraisemblablement la 810e Brigade d'infanterie navale, dont le lieutenant-général Kyrylo Budanov, chef de la Direction principale du renseignement militaire ukrainien (GUR), a déclaré le 22 septembre qu'elle avait été « complètement vaincue », indiquant maintenant que la brigade pourrait s'être reconstituée. ou est en train de se reconstituer.[16] Budanov a déclaré le 31 août que des éléments de la 25e CAA nouvellement formée se sont déployés dans la direction de Koupyansk afin de remplacer les éléments de la 41e CAA, qui commencerait un déploiement « lent » dans une zone non précisée du sud de l’Ukraine.[17] L'ISW avait précédemment évalué que l'armée russe redéployerait latéralement des éléments de la 41e CAA pour se défendre contre les opérations de contre-offensive ukrainiennes.[18] L’affirmation du blogueur militaire, si elle est vraie, invaliderait cette évaluation et suggère plutôt que les forces russes continuent d’être très préoccupées par d’éventuelles futures opérations ukrainiennes sur la rive gauche (est) du fleuve Dnipro."

Un autre élément intéressant c'est une supposée tension entre les commandants, ru, sur le terrain et les ordres généraux vénus du haut (Moscou, etc...)  je cite :

"Un éminent blogueur militaire russe a justifié les retraites tactiques russes tout au long de la contre-offensive ukrainienne comme faisant partie d’une défense élastique. Un blogueur militaire russe a amplifié les affirmations d'un soldat russe de première ligne selon lesquelles les commandants russes auraient choisi de retirer leurs forces tout au long de la période de contre-offensive des « positions brisées » afin de mener une « défense maniable et active », faisant probablement référence à une approche de défense élastique. .[13] D'autres blogueurs russes ont récemment indiqué que les commandants russes doivent de plus en plus choisir entre « gaspiller » leurs troupes dans des contre-attaques pour tenir des positions tactiques ou tenir tête au commandement militaire russe en se retirant vers des positions préalablement préparées contre les ordres ou les pressions, risquant ainsi leur carrière. .[14]"

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Fusilier a dit :

en appui des dires de Rybar, l'évaluation de ISW dit ceci 

Rybar a toujours considéré la zone de kherson/Dniepr comme un front en tant que tel avec son lot d'opérations (secondaires?), là où les chroniqueurs occidentaux se contentent fréquemment des axes principaux d'offensive terrestres. 

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 37 minutes, Akilius G. a dit :

Rybar a toujours considéré la zone de kherson/Dniepr comme un front en tant que tel avec son lot d'opérations (secondaires?), là où les chroniqueurs occidentaux se contentent fréquemment des axes principaux d'offensive terrestres. 

 

Je t'avoue ne pas suivre assidûment Rybar... :biggrin: L'intéressant c'était de croiser son opinion avec les analyses / infos d'ISW.  Ces derniers avaient bien vu le déplacement (ils disent "lent"...) de la 41e combinée, de Kupinanks vers le sud.  Leur opinion première c'était que la 41e suivait le même chemin que les VDV (face à Robotyne etc)

Qu'ils soient positionnés dans la zone Dniepr, peut donner du poids aux évaluation de Rybar, ou pas... Je m'explique, il est possible que les Ru, positionnent des troupes dans cette zone, en position de "repos" / reconstitution, si elles ont subit des pertes, comme cela semble être le cas de la 810 Inf Navale. Ca fait coup double, car pendant ce temps elles peuvent jouer un rôle de réserve  (à l'époque de la bataille de Kherson ils avaient joué un n° dans les style) 

Quand à ce front,  il est certes reste "actif". Mais, mis à part des coups de mains, il ne s'est pas passé grand chose. La preuve en est que les Ru ont déplacé des unités de la zone vers l'axe Robotyne.  

Link to comment
Share on other sites

À propos de Robotyne, Poulet Volant note des changement dans le dispositif ukrainien sur les 3 derniers jours:

  • La 46e aéromobile a bougé de sa position sur la colline à l'Est de Robotyne vers la vallée juste à l'Ouest. Ça la place juste devant Novoprokopivka
  • La 116e mécanisée d'une position au Nord de Robotyne vers ce qui est approximativement l'ancienne position de la 46e aéromobile
  • La 71e Jager a avancé un peu et se trouve désormais directement à l'Ouest de Verbove

D'autres unités (47e mécanisée et 82e aéroportée ont fait des déplacement plus mineurs). Tout ces déplacements sont assez faibles (moins de 10km) et il n'y a pas de nouvelle unité sur le terrain ou de changement territorial mais je pense que le plus grand nombre d'unités entre Robotyne et Verbove est à noté.

Côté russe, un seul mouvement noté avec le BARS-11 qui s'est déplacé de Verbove vers une position juste à l'Ouest de Novofedorivka.

Poulet Volant d'aujourd'hui:

 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 32 minutes, Fusilier a dit :

Quand à ce front,  il est certes reste "actif". Mais, mis à part des coups de mains, il ne s'est pas passé grand chose. La preuve en est que les Ru ont déplacé des unités de la zone vers l'axe Robotyne.  

Il ne se passe plus ... mais ça a été très actif sur les îles du fleuve. C'est moins visuel que les charges de blindés dans les champs de mine certes mais les ukrainiens ont testé le débarquement sur toutes les îles possible et imaginable, avec des réussites.

L'artillerie russe a du sévèrement s'activer pour déloger les éléments les plus menaçant et ça a pris des jours.

A priori les russe prennent toujours au sérieux une attaque depuis la rive droite pour contourner la principale ligne de défense.

Link to comment
Share on other sites

il y a 35 minutes, Fusilier a dit :

Je t'avoue ne pas suivre assidûment Rybar... :biggrin: L'intéressant c'était de croiser son opinion avec les analyses / infos d'ISW.

J'avoue aussi ne pas me préciter au réveil avec crayon et calepin pour noter les premières informations de Rybar à méditer pour la journée... L'exercice de communication de Rybar force me laisse dans un état intermédiaire entre l'intérêt et la perplexité. J'ai du mal à le cerner. Si je devais classer ses finalités par ordre de priorité décroissante, je dirai :

- une information réelle mais limitée sur la ligne de front et ses points chauds. On ment certainement beaucoup par omission, mais on ne cache pas les évolutions du front et la dureté des combats ;

- une communication interne à l'institution militaire russe, qui doit vanter ses succès, se convaincre de répondre aux commandes difficiles, tout en autorisant de légères soupapes ;

- l'intox : on distille des infos trompeuses à destination des ukrainiens 

- l'expression d'une pensée militaire russe dans une logique d'influence russe 

Le fondu enchainé de tout ceci rend délicat la compréhension des messages. Je serai prudent sur la communication d'un ordre de bataille par rybar ; soit cette information à un intérêt au sein de l'institution militaire russe, soit la probabilité qu'on glisse de la fausse information au milieu de la vraie est élevée.  

 

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, mehari a dit :

À propos de Robotyne, Poulet Volant note des changement dans le dispositif ukrainien sur les 3 derniers jours:

  • La 46e aéromobile a bougé de sa position sur la colline à l'Est de Robotyne vers la vallée juste à l'Ouest. Ça la place juste devant Novoprokopivka
  • La 116e mécanisée d'une position au Nord de Robotyne vers ce qui est approximativement l'ancienne position de la 46e aéromobile
  • La 71e Jager a avancé un peu et se trouve désormais directement à l'Ouest de Verbove

Oui c'est ce que militarysummary disait il y a deux jours.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,964
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Aquaromaine
    Newest Member
    Aquaromaine
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...