Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

il y a 5 minutes, pascal a dit :

On en est là, après les offensives dont on parle depuis ces derniers mois ... c'est assez drôle excusez moi mais on est loin de la charge de Patton en Normandie, de Desert Storm ou a fortiori de Bagration ... On est pas dans l'opératif on reste dans le tactique. Guerre de position et d'attrition ni les uns ni les autres n'ont actuellement la masse nécessaire pour provoquer la rupture.

Amen

Link to comment
Share on other sites

Nouvelle tentative russe sur Krynky

Il serait intéréssant de savoir si c'est seulement le fait de drones FPV balancés de l'autre côté du Dniepr, ou si les ukrainiens présents dans le village possèdent de l'antichar...

 

Edited by Banzinou
  • Thanks 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, pascal a dit :

La messe est dite ?

La messe sera dite lorsque deux conditions seront remplies :

l'Ukraine aura renoncé à reconquérir son territoire de 1991

- ET la Russie aura renoncé à faire s'effondrer l'armée ukrainienne pour imposer sa volonté

La première semble être sur le point d'être réalisée, même si ce n'est pas officiel et reconnu. La deuxième est tout sauf réalisée.

Pour décourager la Russie, il faudra sans doute de nombreuses années de guerre. D'autant que sauf accident Poutine devrait être au pouvoir jusqu'en 2030, la fin de son prochain mandat. Il faudra donc que l'Ukraine parvienne à tenir le front (qu'il bouge un peu sans doute, qu'il s'effondre ce serait la fin) pendant longtemps, peut-être 8 ou 10 ans au total. Naturellement pour cela une condition nécessaire et non suffisante est qu'elle reçoive d'Europe et des Etats-Unis un soutien continu et ininterrompu au moins équivalent, voire probablement nettement supérieur à celui qu'elle a reçu ces deux dernières années.

Sinon, la messe sera dite effectivement, mais l'issue de la guerre sera victorieuse pour Moscou et catastrophique pour Kiev.

 

Il y a 4 heures, pascal a dit :

On en est là, après les offensives dont on parle depuis ces derniers mois ... c'est assez drôle excusez moi mais on est loin de la charge de Patton en Normandie, de Desert Storm ou a fortiori de Bagration ...

C'est tout à fait vrai, mais ce n'est pas drôle je trouve. On parle de la réédition à plus petite échelle des offensives de 1915, visant la percée mais ne réussissant qu'à multiplier les pertes inutiles. Pas vraiment comique à mon sens.

 

Il y a 4 heures, pascal a dit :

Guerre de position et d'attrition ni les uns ni les autres n'ont actuellement la masse nécessaire pour provoquer la rupture.

Je me garderais bien d'affirmer si la masse existe ou non du côté russe pour forcer effondrement ou rupture. Je n'en sais rien.

Je me garderais tout autant d'affirmer que les capacités restantes du côté ukrainien sont suffisantes ou insuffisantes pour empêcher cette rupture. Je n'en sais rien non plus.

Je soupçonne qu'après une période plus ralentie sur le terrain du fait de la saison, pourrait venir en février-mars prochain une nouvelle série d'offensives, certes fois russes. Connaîtront-elles ou non le même échec que les offensives ukrainiennes de l'été-automne 2023, je n'en sais rien.

(d'une manière générale, il me semble qu'il y a beaucoup de choses que nous ne savons pas)

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, pascal a dit :

L'objectif des Russes était de destituer le gouvernement ukrainien par la force, ils ont échoué lamentablement, depuis c'est l'enlisement

A mon sens tu mélange les objectifs et les moyens. Renverser le gouvernement ukrainiens me semble plus un moyen que le but.

Et il y a probablement d'autres moyen pour essayer d'attendre le ou les objectifs russes.

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Citation

Ce n'est pas de croire ou d’espérer ce que recevront les ukrainiens, c'est qu'il n'y a jamais eu la quantité nécessaire pour qu'ils puissent l'emporter. À croire que tout a été fait pour user les russes, plus que pour véritablement aider les ukrainiens à recouvrir leur intégrité territoriale.

Ce que je disais ici en partie

On frappe des grosses cibles symboliques d'un intérêt relativement mineur pour le front ukrainien, mais qui par contre permettent un écart encore plus grand entre l'occident et la Russie.

Pour autant, je ne crois pas qu'il s'agisse du véritable objectif ou but, les américains en profitent pour frapper indirectement des cibles où ils trouvent un intérêt qui , c'est de bonne guerre, mais je pense que le soutien à l'Ukraine est réel, même si échelonné dans le temps

Link to comment
Share on other sites

Plusieurs avancées russes au nord de Bakmut ou ils reprennent des territoires perdu après la première batailel de bakmut et au sud de Siversk ou les russes reprennent des territoires perdu pendant l'offensive ukainienne.

Pas de grandes offensives donc juste des attaques locales en continu.

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

La bataille de Avdeevka pousse les ukrainiens à redéployer certaines forces, laissant certains secteurs sans résistance significative.

Déjà, Rabotine : les russes ont repris le système de tranchées qu'ils avaient perdu deux mois plus tôt.

GA7ZBRTXEAAsOyO?format=jpg&name=large

Mais le plus surprenant est l'effondrement du front Nord de Bakhmut. Ils ont non seulement repris le territoire perdu pendant la contre offensive, mais ont aussi capturé le système de tranchées au Nord de Khromove qui, à l'époque de la bataille de Bahkmut, avait résisté au assauts de Wagner. 

 

 

GA7YnT1WAAA-HUW?format=jpg&name=large

La vidéo montre comment les russes ont fait face à très peu de résistance. J'imagine que les ukrainiens aimeraient beaucoup abandonner cette zone, et se replier derrière le canal à l'ouest, mais cela signifierait abandonner Ivanivkse, une place forte qui a été fortifiée pendant un an.

Évidemment à voir si les forces russes présentes sont assez conséquentes pour pousser rapidement sur le canal en suivant la route 0506...

Edited by Umbria
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Le manque de sous pose de très gros problème à l'état ukrainien.

https://www.stripes.com/theaters/europe/2023-12-09/ukraine-zelenskyy-embattled-us-backing-wavering-12304495.html

In her most recent trip to Washington, Ustinova sensed a growing fatigue in support for the war. She said she was often asked, “What is the plan?” and “How long will this take?”

“And what I’m telling them is that unfortunately the plan we have cannot be covered by the existing quantities of weapons,” she said. “It’s difficult for us to plan something when we’re lacking ammunition.”

On Wednesday, the State Department announced an additional $175 million in security assistance to Ukraine, including air defense munitions and ammunition but warned that without congressional action “this will be one of the last security assistance packages we can provide to Ukraine.”

Edited by herciv
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,947
    Total Members
    1,749
    Most Online
    maiquel
    Newest Member
    maiquel
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...