Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

il y a 4 minutes, wielingen1991 a dit :

Le président Zelensky a promu le colonel-général Oleksandr Syrsky au poste de commandant en chef des forces armées ukrainiennes, en remplacement de Valery Zaluzhny.

 

Celui qui a refusé la semaine dernière?

Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, Clairon a dit :

Colonel Général qui est d'origine Russe .... Comme tout cela est étonnant ... Preuve que les notions de nation, droit du sang et droit du sol, c'est pas toujours simple ...

Clairon

Après il a quelques fait d'armes, Donbass en 2014, défense de Kiev et contre offensive de Kharkiv

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Banzinou a dit :

Je ne doute pas que Zaloujny connaissait le but de cette réunion

Il ne parait pas si malheureux. VZ vient de lui retirer un énorme poid de ses épaules. On va maintenant voir si il va rester calme sans contester VZ pendant un certain temps.

Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, herciv a dit :

Il ne parait pas si malheureux. VZ vient de lui retirer un énorme poid de ses épaules. On va maintenant voir si il va rester calme sans contester VZ pendant un certain temps.

Disons que s'il sait s'effacer un peu en attendant des élections....tout en restant un peu présent quand même mais pas trop.....

Ceci dit, il semblait porté vers la non boucherie envers les hommes. S'il doit dans qq jours porter une contre off parce que le nouveau chef aura dit que, ça risque de frotter.

Link to comment
Share on other sites

Comment ça se passe dans ces cas là? L'ancien commandant en chef devient "simple général" et toujours opérationnel , ou bien il part en retraite militaire?

Il me semble qu'en France, un ancien CEMA devient nécessairement retraité, sauf erreur.

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, KPLX a dit :

Comment ça se passe dans ces cas là? L'ancien commandant en chef devient "simple général" et toujours opérationnel , ou bien il part en retraite militaire?

Il me semble qu'en France, un ancien CEMA devient nécessairement retraité, sauf erreur.

Il semble qu'on lui propose un poste dédié à la modernisation des forces armées ukrainiennes, peut être une sorte d’émissaire auprès de pays occidentaux ?

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Arland a dit :

Vous êtes certain pour les explosions?

Dans toutes les vidéos que j'ai pu voir, il n'y aucune détonation qui ressort, juste un bruit de fond de moteur fusée en marche. Avec un énorme panache de fumée éclairé par une forte source de lumière et qui ne semble pas suivre la dynamique d'un panache de fumée généré par une violente détonation surtout que la lumière reste forte pendant un long moment et s'éteint brutalement. Pour le coup, l'histoire de l'explosion, j'ai un gros doute là.

Très bonne observation, merci !

Effectivement du coup le doute est permis et difficile de déterminer l'origine de ce feux d'artifice.

On peut se consoler en pensant que les SR US ont du analysé tout ça et identifié la nature de l'événement ...

Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, Sammy a dit :

Pas très "gentil" de donner Avdeevka en cadeau de bienvenue au nouveau CEM.

J'ai  pensé la même chose, la ville n'est pas encore tombé et les Ukrainiens choisirons t'il d'y consacrer un maximum de ressource à la conserver ou bien figer les Russes le temps d'établir la ligne la plus cohérente et la plus solide en arrière

Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, Arland a dit :

Vous êtes certain pour les explosions?

Dans toutes les vidéos que j'ai pu voir, il n'y aucune détonation qui ressort, juste un bruit de fond de moteur fusée en marche. Avec un énorme panache de fumée éclairé par une forte source de lumière et qui ne semble pas suivre la dynamique d'un panache de fumée généré par une violente détonation surtout que la lumière reste forte pendant un long moment et s'éteint brutalement. Pour le coup, l'histoire de l'explosion, j'ai un gros doute là.

 

A titre de comparaison voici ce que donne le minuteman III de nuit :

  Révéler le contenu masqué

 

Essais statiques de booster de Shuttle :

  Révéler le contenu masqué

 

 

 

Bonnes remarques. Je n'avais pas vu de vidéo allant jusqu'à l'extinction rapide du brasier.

Ce qu'on peut remarquer quand même, et qui va à l'encontre de la thèse de l'essai réussi, c'est :

  • la surprise apparente de ceux qui filment, du moins pour qui ne connaît pas le russe et si les images ou la bande son de plusieurs vidéos ne sont pas truquées.
    Alors : essai de forte puissance inhabituel, sens du vent également inhabituel provoquant la surprise ?
  • l'extinction subite peut venir du fait qu'il n'y a plus de combustible, d'un seul coup : ce n'est pas un dépôt de munitions.

Les images satellites trancheront j'imagine.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Banzinou a dit :

Il semble qu'on lui propose un poste dédié à la modernisation des forces armées ukrainiennes, peut être une sorte d’émissaire auprès de pays occidentaux ?

Lavigne a fini chef du Allied Transformation Command après son passage CEMAA, mais entre ça et la retraite la différence est mince.

Edited by hadriel
  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, g4lly a dit :

Autour d'Avdivka ça s'agite une peu aussi.

On parle bcp des drones ( ukr ou ru ) mais sur cette carte le drone les points bleus n'apparait pas bcp nullement  ( avec les limites des reports info et donc sur la carte ) et un seul point rouge drone.

En zoom plus serré sur adviika on pouvait voir hier sur "ta" carte des impacts drone Ukr sur la ligne de front immédiate ( la Ru frappe plus en profondeur visiblement sauf l'ukr sur la ville de Donestk )

Pour le coté airstrike, qq points rouge aussi assez rares, toujours sur la ligne ( pas d'aventures trop loin en zone bleue ), c'est assez constant depuis un moment. 

Link to comment
Share on other sites

https://www.nytimes.com/2024/02/08/us/politics/ukraine-russia-patriot-missile.html

Des responsables américains affirment que l'Ukraine devrait continuer à développer des moyens innovants pour frapper les forces russes alors que la guerre approche de sa troisième année. Mais l'utilisation par l'Ukraine d'un missile Patriot pour abattre un avion le mois dernier montre à quel point les nouvelles tactiques sur le champ de bataille peuvent être périlleuses mais aussi prometteuses.

À l'insu de l'armée ukrainienne, l'avion russe qu'elle a pris pour cible transportait peut-être des prisonniers de guerre ukrainiens, selon des responsables américains.

Le Patriot est un système défensif, généralement utilisé pour protéger un site et non pour abattre des avions. Un partenaire européen a fourni l'intercepteur Patriot qui a touché l'avion cargo russe Iliouchine-76 le 24 janvier, selon des responsables américains informés de l'incident.

Les autorités russes ont immédiatement affirmé que l'avion transportait 65 prisonniers de guerre ukrainiens, qui devaient être échangés contre des militaires russes.

Publiquement, les autorités américaines ne feront aucun commentaire sur ce qui a provoqué l'écrasement de l'avion, bien que des responsables ayant parlé en privé sous le couvert de l'anonymat aient déclaré que les informations faisant état de l'utilisation d'un missile Patriot étaient exactes.

La question de savoir qui était à bord de l'avion est moins claire. Les autorités américaines n'ont pas confirmé l'identité des passagers, mais elles ont déclaré qu'il semblait probable qu'au moins certains d'entre eux étaient des prisonniers ukrainiens. Les responsables américains et ukrainiens affirment que la Russie pourrait avoir surestimé le nombre de morts.

Alors que le Patriot a été tiré depuis l'Ukraine, l'avion cargo s'est écrasé en Russie. Certains responsables américains disent avoir encouragé l'Ukraine à frapper loin derrière les lignes de front, mais uniquement sur le territoire ukrainien, conscients du risque d'escalade si des équipements fabriqués aux États-Unis sont utilisés pour des attaques sur le territoire russe.

La question se pose de savoir si les opérations avec les Patriots sont viables, surtout si le Congrès coupe l'aide militaire à l'Ukraine. Le Congressional Research Service estime que chaque intercepteur coûte 4 millions de dollars.

En décembre, les Ukrainiens ont affirmé avoir abattu cinq avions de chasse russes. Le président Volodymyr Zelensky a déclaré que ces opérations avaient créé "la bonne ambiance pour toute l'année prochaine", promettant d'autres opérations à venir. Bien que les Ukrainiens n'aient pas donné de détails sur la manière dont ils avaient abattu les avions en décembre, les analystes militaires ont déclaré que des missiles Patriot avaient probablement été utilisés.

  • Thanks 3
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Un rapport américain assez pessimiste... Le manque de munitions l'Ukraine consomme au minimum 6000 obus par jours alors qu'elle en a que 2000 actuellement. Ce qui oblige l'Ukraine à faire de la défense active qui est coûteuse en  infanterie sauf qu'elle n'en a pas... 

Les Russes auraient un rapport de 3 soldats pour 1 ukrainien... 

Citation

Près de deux ans après le début de l’invasion russe à grande échelle, la supériorité des munitions et des effectifs de Moscou a contraint l’Ukraine à adopter cette année une stratégie de « défense active », après qu’une contre-offensive tant vantée en 2023 n’ait pas réussi à réaliser une percée significative. Le risque d'une interruption de l'assistance militaire était « la principale préoccupation » pour le premier semestre de cette année, a déclaré un haut diplomate européen, avertissant que même conserver les positions actuelles serait difficile à obtenir pour les Ukrainiens. « Il ne sera pas facile pour les Européens de se substituer aux États-Unis. Ce n'est pas tout à fait réaliste », a déclaré un haut diplomate européen. « L’UE peut-elle suffire si les États-Unis changent de cap ? Je ne suis pas sûr." Le président Joe Biden a reconnu le problème cette semaine, affirmant que les États-Unis étaient la « nation essentielle ». Son conseiller à la sécurité nationale, Jake Sullivan, a ajouté mercredi qu'il n'y avait « aucune alternative » à l'ampleur des ressources que les États-Unis pourraient offrir – si le Congrès autorisait des dépenses supplémentaires pour l'aide à l'Ukraine. Le diplomate européen a exprimé ses inquiétudes lorsqu'il a « discuté de la situation tactique » avec les commandants ukrainiens, conscients qu'ils « souffriraient ». . . et il leur sera très difficile de progresser ». L'UE s'était engagée à envoyer 1 million d'obus d'artillerie de 155 mm en Ukraine au cours des 12 mois précédant mars, mais a admis qu'elle ne parviendrait pas à atteindre cet objectif. Les responsables affirment désormais qu’ils atteindront un nouvel objectif consistant à étendre sa capacité de production de 155 mm à 1,4 million d’obus d’ici la fin de 2024. Recommandé Guerre en Ukraine Joe Biden accuse Donald Trump d'avoir fait échouer l'accord américain visant à financer l'effort de guerre en Ukraine « Le vieux truisme reste vrai : le camp qui a le plus de munitions pour combattre gagne généralement », a écrit Rustem Umerov, le ministre ukrainien de la Défense, dans une lettre à Josep Borrell, le chef de la diplomatie européenne, envoyée à la fin du mois dernier et vue par le FT. « La pénurie augmente de jour en jour », écrit-il. "La capacité de l'ennemi à dépasser les forces armées ukrainiennes de plus de 3 : 1 ne fait qu'empirer." Umerov a déclaré que le « minimum quotidien critique absolu » de l'Ukraine était de 6 000 obus d'artillerie, mais que ses forces n'étaient actuellement capables d'en tirer que 2 000 par jour.

 

  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 14 heures, Clairon a dit :

Colonel Général qui est d'origine Russe .... Comme tout cela est étonnant ... Preuve que les notions de nation, droit du sang et droit du sol, c'est pas toujours simple ...

Clairon

Ils sont difficiles à voir car emprisonnés ou terrorisés, mais il y a aussi des opposants en Russie. Et puis la résistance acharnée depuis 2 ans des régions de l'est montre bien à quel point ce prisme de lecture "ethnico-linguistique" était en décalage complet par rapport aux aspirations politiques et sociétales des populations Ukrainiennes et Russes, les premières ayant avec constance confirmé un choix et une voie démocratique et Européenne là ou les secondes s'accommodent très bien du même dictateur depuis plus de 20 ans. 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,964
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Mathieu
    Newest Member
    Mathieu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...