Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

il y a 24 minutes, Alexis a dit :

 

Pour moi, nous restons dans l'incertitude, et je maintiens mon doute à la fois dans un sens et dans l'autre

Les déclarations du côté russe - en écartant les versions déformées type "1500 morts" - c'est qu'il y a eu plusieurs centaines de pertes (morts + blessés) du fait de frappes balistiques sur une concentration de 1500 militaires ukrainiens.

Si c'est vrai, il ne s'agit pas en fait de pertes si importantes que ça par rapport à l'ensemble du front (:unsure:... oui...), à peu près une journée de pertes pour l'un comme l'autre adversaire (que l'on prenne les évaluations hautes ou basses, pour les uns ou pour les autres, c'est des centaines de perte chaque jour). La seule chose remarquable dans ces pertes - si c'est vrai encore une fois - c'est que c'est en une seule fois sur une unité spécifique.

Ces pertes ne doivent donc pas être si difficiles à "faire passer" dans le flot général des pertes. En gros, si c'est vrai, ce jour-là l'Ukraine a peut-être eu le double du nombre moyen des pertes (pertes sur l'ensemble du front + celles résultant de la frappe à l'Iskander)

Le fait qu'une armée puisse être à la fois très compétente dans tel domaine, et qu'un blaireau puisse prendre une décision stupide dans tel autre, ne me semble pas si difficile à croire

...Ce qui n'empêche nullement naturellement que ça puisse être faux, hein ! Le doute peut aussi fonctionner dans l'autre sens

Le "juge de paix", c'est de savoir si on verra une intervention active de cette 3ème brigade dans les jours qui viennent. Si oui, c'était un mensonge de guerre russe. Si non...

J'ai vu passer des hypothèses assez étranges, comme le fait qu'Azov et leur commandant étaient perçus comme un danger par le pouvoir en place (un peu dans le style Wagner/Prigojine) et que celui ci les aurait sciemment envoyé au casse-pipe, voire aurait renseigné les russes.

Il va de soi que si on commence à écouter tous les délires de la toile (dans un camp comme dans l'autre) on perd vite le sens des réalités (qui ne sont déjà pas évidentes à approcher). Je pense aussi qu'il faut rester factuel : dans ce cas et tant qu'on n'a pas de preuves des frappes c'est comme si elles n'avaient pas existé.

D'un autre côté on peut aussi se poser la question de ce que sont devenus les renforts promis pour Avdiivka car aux dernières nouvelles les russes continuent leur encerclement... on verra dans les prochains jours, mais si la situation des ukr continue de se dégrader sans arrivée de renforts on pourra quand même se dire qu'il s'est passé quelque chose.

Edit : grillé par Jean-françois !

Edited by Yorys
  • Haha 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 36 minutes, jean-françois a dit :

S'il ne se passe rien, c'est qu'il s'est passé quelque chose avec l'unité devant la mener.

Comme par exemple, lui donner l’ordre de ne pas contre-attaquer ou de se re déployer ailleurs… Tellement de possibilités autres que ils ont tous été tués. 

  • Upvote 4
Link to comment
Share on other sites

@jean-françois tu auras compris que j’ai pris des exemples totalement au hasard, simplement pour illustrer le fait que de ne pas voir une brigade à un endroit, ne signifie pas son anéantissement.

Il y a bien d’autres possibilités.

mais y compris, celle de son anéantissement on est d’accord. 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

j'ai bien compris cela, mais sans parler de son anéantissement ( ce qui serait surprenant ), annuler la contre-attaque serait surprenant.

Après, ça pourrait aussi être que la situation est jugée perdue dans la ville et qu'une contre-attaque serait jugée comme une perte de troupe de valeur pour rien

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Certains se sont moqués des Russes avaient annoncées que l'attaque de Belgorod avait été réalisé grâce à des rm-70 

Faut croire que pour un coup les Russes ne racontait pas des conneries. Voilà une rocket serbe de 122 mm qui a fini sa course au milieu de Belgorod 

 

Edited by Vince88370
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Ciders a dit :

Je réitère. Plusieurs centaines de blessés/tués d'un coup, ça se voit. Les gens parlent, les hôpitaux se remplissent, les propagandistes russes le montrent, les Ukrainiens enragés font fuiter. Et ça fait déjà deux jours.

A ranger donc à mon avis dans la catégorie "on a coulé 850 frégates ukrainiennes et détruit 3500 HIMARS !"/"Ouais ben nous on a détruit six Il-76 chargés de drones au-dessus de la Volga !".

Surtout qu'il y a pas si longtemps, il y a eu une attaque à l'iskander sur une unité rassemblée pour des funérailles, avec une cinquantaine de tués et quelques traîtres arrêtés peu après. 

On l'avait très rapidement su, de sources ukrainiennes. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, jean-françois a dit :

après avoir annoncer une contre-attaque et que des images ont été diffusées comme quoi elle serait près de la zone, , l'annuler serait bizarre 

Après, pourquoi pas mais d'un point de vue de l'image ça ne serait pas top à mon avis

L'image, c'est sympa, et annoncer une contre attaque permet sans doute en plus de remonter le moral des troupes engagées sur place (le fameux vous n'êtes pas oublié, on arrive pour vous sauver").

Mais à coté de ça, si la situation sur ce point est désespérée et que les analystes disent à l'EM qu'envoyer des troupes fraiches  c'est équivalent à balancer de l'eau dans un tonneau percé, peut être que l'EM décidera de mieux les employer ailleurs. Mais il faudrait au moins faire quelque chose pour réussir à désengager les troupes au contact, sinon, à moins d'être fanatisée, le moral risque de tomber très bas dans la troupe.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Ciders a dit :

Le fait est que pour l'heure, les "centaines de pertes" signalées demeurent improuvées. On n'a rien.

en effet sur la première partie, à voir sur la fin.

Sur cette histoire de bombardement, toutes les intox sont possibles. Même des frappes loupées peuvent inciter les ukrainiens à la prudence et faciliter les opérations russes. Ou à l'inverse des russes ont été renseigné sur des zones de regroupement imaginaires, facilitant les mouvements réels ukrainiens.

La situation défensive des ukrainiens semble très mauvaise et la prise de la ville serait quand même une (coûteuse) victoire russe, car cela protège Donestk. La question principale demeure comment gérer cette situation? Est-ce tenable côté ukrainien? Peut-on ravitailler et évacuer les hommes? Les russes sont à l'action, je ne pense pas que les ukrainiens puissent rester sans agir également. Si une contre-attaque relâche la pression de la pince russe, pourquoi pas. Si la ville est évacuée, pourquoi pas. Une non-action ukrainienne serait donc quelque chose et non un "rien".

Il me faudrait regarder un peu plus en détail les vidéos russes de frappes de Lancet/FPV. Je n'ai pas l'impression qu'ils documents spécialement les frappes sur le front d'adviika, ce qui pose aussi des questions.  Si les ukrainiens arrivent à ravitailler la zone avancée, comment-est ce possible? n'est-ce pas un échec russe? 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 17 minutes, rendbo a dit :

L'image, c'est sympa, et annoncer une contre attaque permet sans doute en plus de remonter le moral des troupes engagées sur place (le fameux vous n'êtes pas oublié, on arrive pour vous sauver").

Mais à coté de ça, si la situation sur ce point est désespérée et que les analystes disent à l'EM qu'envoyer des troupes fraiches  c'est équivalent à balancer de l'eau dans un tonneau percé, peut être que l'EM décidera de mieux les employer ailleurs. Mais il faudrait au moins faire quelque chose pour réussir à désengager les troupes au contact, sinon, à moins d'être fanatisée, le moral risque de tomber très bas dans la troupe.

Pas vraiment, les ukrainiens ont encore une chance (assez petite) de reverver la situation dans Adviika. Actuellement il y'a une seule route de ravitaillement, pour les forces russes qui ont coupé la ville en deux, si Azov effectue une attaque au Nord de l'usine et parvient a menacer cette route ca pourrait mettre les russes en difficulté, mais ca suppose que les ukrainiens continuent a s'accrocher au Sud du lac, pour empécher les russes d'établir une 2ème route de ravitaillement

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, metkow a dit :

Pas vraiment, les ukrainiens ont encore une chance (assez petite) de reverver la situation dans Adviika. Actuellement il y'a une seule route de ravitaillement, pour les forces russes qui ont coupé la ville en deux, si Azov effectue une attaque au Nord de l'usine et parvient a menacer cette route ca pourrait mettre les russes en difficulté, mais ca suppose que les ukrainiens continuent a s'accrocher au Sud du lac, pour empécher les russes d'établir une 2ème route de ravitaillement

Les Ukrainiens ont les moyens d'envoyer des renforts c'est bon signe tout de même ? puisqu'il ne déplume pas d'autre secteur. Est ce que les Russes ont les mêmes moyens pour tenir leur flanc nord du coup... 

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Colstudent a dit :

Les Ukrainiens ont les moyens d'envoyer des renforts c'est bon signe tout de même ? puisqu'il ne déplume pas d'autre secteur. Est ce que les Russes ont les mêmes moyens pour tenir leur flanc nord du coup... 

c'est leur réserves qu'ils sont en train de consommer, et ca va avoir des impacts sur d'autres fronts (Bakhmut, Kupiansk) ou les ukrainiens sont dans une situation difficile.

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, metkow a dit :

Pas vraiment, les ukrainiens ont encore une chance (assez petite) de reverver la situation dans Adviika. Actuellement il y'a une seule route de ravitaillement, pour les forces russes qui ont coupé la ville en deux, si Azov effectue une attaque au Nord de l'usine et parvient a menacer cette route ca pourrait mettre les russes en difficulté, mais ca suppose que les ukrainiens continuent a s'accrocher au Sud du lac, pour empécher les russes d'établir une 2ème route de ravitaillement

Bof, quand ça fait des semaines que tu rabâche "attention on envoie des renforts" tu perds l effet de surprise. Je pense plus à un engagement de renfort pour désengager les troupes dans le chaudron.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 31 minutes, 2020 a dit :

Bof, quand ça fait des semaines que tu rabâche "attention on envoie des renforts" tu perds l effet de surprise. Je pense plus à un engagement de renfort pour désengager les troupes dans le chaudron.

L'effet de suprise n'est pas important, c'est surtout la capacité des russes a encaisser les attaques ukrainiennes

Link to comment
Share on other sites

Communiqué de la 3ème brigade d'assaut (Azov, censée d'après la Russie avoir été durement frappée lors d'une frappe balistique sur Selydove il y a deux jours)

L'enfer d'Avdiivka

La troisième brigade d'assaut séparée confirme qu'elle a été redéployée d'urgence pour renforcer les troupes ukrainiennes dans la région d'Avdiivka.

La situation dans la ville au moment du déploiement de la brigade était extrêmement critique.

Des bataillons distincts de la 3e brigade ont mené un raid dans les zones tenues par l'ennemi à Avdiivka. Les forces ennemies dans notre région représentent environ 7 brigades.

"Nos soldats font preuve d'un héroïsme sans précédent. Nous sommes obligés de nous battre à 360 degrés contre les nouvelles brigades que l'ennemi déploie", a déclaré Andriy Biletsky, commandant de la 3e brigade.

Deux brigades des forces armées russes ont été gravement endommagées dans le secteur d'Avdiivka. Les pertes exactes de l'ennemi en personnel et en matériel seront communiquées ultérieurement, une fois que les données nécessaires auront été confirmées

Dans le même temps, la situation objective à Avdiivka reste menaçante et instable. L'ennemi continue à faire tourner activement ses troupes et à déployer de nouvelles forces et de nouveaux équipements dans la ville.

Les ressources officielles de la brigade vous tiendront informés de tout changement dans la situation opérationnelle.

Evidemment ce communiqué ne précise pas quel volume de forces la 3ème brigade a pu déployer sur le terrain. Il n'y a pas donc nécessairement de contradiction avec la thèse russe comme quoi Azov aurait subi un bombardement catastrophique il y a deux jours.

Ça mérite d'être noté, toutefois

[ Pour mémoire, Andriy Biletsky, fondateur du bataillon Azov en 2014, devenu par la suite brigade, est un militant social-nationaliste et dirigeant d'organisations armées d'extrême-droite, réprimées jusqu'en 2014. Voici un exemple de leur littérature début des années 2010, intitulé "solidarité raciale". Toujours pour mémoire, son parti Corps National a eu moins de 2% des voix en 2019 ]

 

 

 

Edited by Alexis
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 11 minutes, Alexis a dit :

Ça mérite d'être noté, toutefois

[ Pour mémoire, Andriy Biletsky, fondateur du bataillon Azov en 2014, devenu par la suite bataillon, est un militant social-nationaliste et dirigeant d'organisations armées d'extrême-droite, réprimées jusqu'en 2014. Voici un exemple de leur littérature début des années 2010, intitulé "solidarité raciale". Toujours pour mémoire, son parti Corps National a eu moins de 2% des voix en 2019 ]

Ça mérite, ça mérite: faut voir !

Évidemment, il fallait que quelqu’un ait le courage de transformer un bataillon en… bataillon:tongue:

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Hirondelle a dit :

Ça mérite, ça mérite: faut voir !

Évidemment, il fallait que quelqu’un ait le courage de transformer un bataillon en… bataillon:tongue:

Wo p....n :huh: !

Merci, je corrige

Link to comment
Share on other sites

il y a 15 minutes, Alexis a dit :

Communiqué de la 3ème brigade d'assaut (Azov, censée d'après la Russie avoir été durement frappée lors d'une frappe balistique sur Selydove il y a deux jours)

L'enfer d'Avdiivka

La troisième brigade d'assaut séparée confirme qu'elle a été redéployée d'urgence pour renforcer les troupes ukrainiennes dans la région d'Avdiivka.

La situation dans la ville au moment du déploiement de la brigade était extrêmement critique.

Des bataillons distincts de la 3e brigade ont mené un raid dans les zones tenues par l'ennemi à Avdiivka. Les forces ennemies dans notre région représentent environ 7 brigades.

"Nos soldats font preuve d'un héroïsme sans précédent. Nous sommes obligés de nous battre à 360 degrés contre les nouvelles brigades que l'ennemi déploie", a déclaré Andriy Biletsky, commandant de la 3e brigade.

Deux brigades des forces armées russes ont été gravement endommagées dans le secteur d'Avdiivka. Les pertes exactes de l'ennemi en personnel et en matériel seront communiquées ultérieurement, une fois que les données nécessaires auront été confirmées

Dans le même temps, la situation objective à Avdiivka reste menaçante et instable. L'ennemi continue à faire tourner activement ses troupes et à déployer de nouvelles forces et de nouveaux équipements dans la ville.

Les ressources officielles de la brigade vous tiendront informés de tout changement dans la situation opérationnelle.

Evidemment ce communiqué ne précise pas quel volume de forces la 3ème brigade a pu déployer sur le terrain. Il n'y a pas donc nécessairement de contradiction avec la thèse russe comme quoi Azov aurait subi un bombardement catastrophique il y a deux jours.

Ça mérite d'être noté, toutefois

[ Pour mémoire, Andriy Biletsky, fondateur du bataillon Azov en 2014, devenu par la suite bataillon, est un militant social-nationaliste et dirigeant d'organisations armées d'extrême-droite, réprimées jusqu'en 2014. Voici un exemple de leur littérature début des années 2010, intitulé "solidarité raciale". Toujours pour mémoire, son parti Corps National a eu moins de 2% des voix en 2019 ]

 

 

 

Il y aurait 7 brigades Russe dont deux gravement endommagé, ils restent donc 5 ou bien je cite "Nous sommes obligés de nous battre à 360 degrés contre les nouvelles brigades que l'ennemi déploie"    qui voudrait donc dire que d'autre brigade supplémentaire se rajouterai à celle présente ? 

J'imagine même pas l'intensité et les pertes sur cette bataille....

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,962
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Mathieu
    Newest Member
    Mathieu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...