Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

à l’instant, Phacochère a dit :

Les ukrainiens revendiqueraint la destruction avec un S-200. Rien n'est sûr à ce stade. Je m'avancerai en disant que flares et chaffs sont utilisé simultanément. 

Un e vidéo sème le doute et renvoie à un tir ami Russe. Incroyable, si vérifié, le nombre d'éléments disponibles pour un événement en si peu de temps.

Départ (quoi?) à 0:16 secondes

 

Et comme on n'a pas la fin on ne sait pas si c'est ce missile-là qui détonne face à un leurre... Plein d'éléments, mais compliqué quand même.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Si friendly fire (ce qui semble tout autant vraisemblable que l'inverse), soit c'est le GRU qui a su créer la confusion d'une façon ou d'une autre au sein de la DA russe, soit c'est des servants de batterie qui ont sérieusement merdé (mal formé ?)

Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, Alexis a dit :

Durant la plus grande partie à la fois de 2022 et de 2023, Occidentaux et Ukrainiens sont allés très loin dans la surestimation de ses propres forces et le mépris de l'ennemi. Voir l'idée restée très longtemps vivante comme quoi les sanctions économiques pourraient étouffer économiquement la Russie, les innombrables idées avantageuses sans fondement et autres fadaises comme quoi les Russes n'auraient plus de composants électroniques, seraient incapables de faire autre chose que des assauts frontaux stupides, les oligarques seraient sur le point de se révolter, les mobilisés seraient majoritairement réticents, telle arme miracle permettrait de renverser le cours de la guerre contrairement à toutes les précédentes etc. etc. etc.

Tu compares en grande partie l'incomparable.

OK pour la surestimation de la contre-offensive. Et on rajouteras la même chose chez les russes qui perdent colonnes de blindés après après colonnes de blindés.

Pour le reste tu compares des divagations de forum et de plateaux télé, avec la ligne directrice de fer émanant d'une seule structure politique (le Kremlin). Tu m'étonnes que l'un foisonne plus de débats et d'idées parfois fausses que l'autre.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Delbareth a dit :

Tu compares en grande partie l'incomparable.

OK pour la surestimation de la contre-offensive. Et on rajouteras la même chose chez les russes qui perdent colonnes de blindés après après colonnes de blindés.

Pour le reste tu compares des divagations de forum et de plateaux télé, avec la ligne directrice de fer émanant d'une seule structure politique (le Kremlin). Tu m'étonnes que l'un foisonne plus de débats et d'idées parfois fausses que l'autre.

Pas seulement les discours complaisants de beaucoup de médias avec leur aspect propagande, pardon "guerre de l'information". La décision politique a été largement contaminée par ces idées avantageuses et cette sous-estimation de la Russie (voire elle était en partie à leur origine). Par exemple résilience de son économie il y a eu une vraie croyance à un effet dévastateur des "sanctions", détermination du pouvoir et sa capacité à entraîner la population les gouvernements occidentaux ont vraiment imaginé que la Russie ne tiendrait pas la distance, sous-estimation des forces russes comme tu le dis au point où il a fallu que des données "fuitent" en avril 2023 (à mon avis que des militaires les fassent fuiter exprès parce que l'échelon politique faisait la sourde oreille) pour que l'évaluation militaire correcte apparaisse en public comme quoi la contre-offensive allait échouer... et même ainsi cette évaluation correcte n'a pas été prise en compte

Je ne sais pas si même Moscou aurait pu faire sortir l'échelon politique des pays occidentaux de leurs illusions s'ils l'avaient voulu. Mais ils n'en ont évidemment rien fait. Comme disait Napoléon "Quand l'ennemi fait une erreur, surtout ne l'interrompez pas"

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 54 minutes, Alexis a dit :

Inutile de dire que ce genre d'effort n'est pensable dans la durée que s'il y a consensus dans la population française sur le fait que c'est un effort pour la France. Avec des alliés certes, pour défendre un allié à 2 000 km de chez nous plutôt qu'un voisin ou nous-mêmes oui... mais pour la patrie

A ce sujet quand j'écoute le retour d'expérience par l'état-major francais il n'y a pas d'analyse sur les causes de l'échec ukrainien. Le discours est effectivement toujours fait pour laisser les français endormis et les rassurer en disant que les ukrainiens sont des super guerriers et que le front est globalement stable. Ce qui n'est plus vrai depuis une semaine.

Les grandes variables que sont l'attrition des hommes, du materiel et des munitions sont largements passés sous le tapis.

Pourtant les forom ou site parlant de cette guerre sont nombreux en France et a l'étranger. Les difficultė ukrainiennes ne sont pas passées sous le tapis par exemple dans les pays de l'Est. 

 

Edited by herciv
Orthographe
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, LetMePickThat a dit :

Pour avoir discuté avec John, ce n'est certainement pas un PAC-2 ASOJ/SOJC. Le S-200, pourquoi pas mais ça m'étonnerait étant donné la distance et le mode de fonctionnement qui laisse un temps fou à la cible pour reagir (le S-200 date d'une époque où les RWR etaient excessivement rares). 

Le plus probable, à mon humble avis, reste l'opération coup de poing ou le tir fratricide, les deux étant cohérents avec la video sur laquelle on observe un départ. 

Possiblement une version modifiée de S-200, mais on est vraiment en limite limite de portée...

 

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 28 minutes, Banzinou a dit :

Possiblement une version modifiée de S-200, mais on est vraiment en limite limite de portée...

 

Et un piratage d'un batterie sol-air russe? Ca met tout le monde d'accord.

Edited by herciv
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, Vince88370 a dit :

Et sa n'explique pas l'utilisation des contres mesures... 

Qu'un A-50, ou plus généralement un AWACS quel que soit son type "voit" arriver des missiles infrarouges même sans avoir été prévenu est si étonnant que cela ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 19 minutes, LetMePickThat a dit :

"Pirater" une batterie sol-air, ça ne se fait pas comme ça en depit de ce que certains journaux accros au sensationnalisme ont pu dire après Orion ! :biggrin:

L'etats-major français parle d'une action audacieuse qui vient des ukrainiens. Est-ce pour le premier Mainstray ou le second ? La communication est d'hier.

Pour résumer le cas échéant il y aurait action volontaire des ukrainiens et tir frat ensuite ...

Edited by herciv
Link to comment
Share on other sites

il y a 26 minutes, LetMePickThat a dit :

"Pirater" une batterie sol-air, ça ne se fait pas comme ça en depit de ce que certains journaux accros au sensationnalisme ont pu dire après Orion ! :biggrin:

Il y a plusieurs piratage possibles. Celui de la batterie, celui de l'avion pour le faire passer pour ce qu'il n'est pas ou celui du centre coordonnateur qui donne les identifications ou les cibles à tout le monde.

Edited by herciv
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, LetMePickThat a dit :

Une "action audacieuse", c'est compatible avec le fait d'envoyer quelques types équipes de MANPADS sous la trajectoire d'un AWACS qui est forcé de voler en MA, à cause de la menace longue portée. D'un point de vue technique, j'ai du mal à voir comment pirater une batterie russe pourrait se faire. S'introduire sur les éventuelles LDT permet éventuellement (et encore, je n'y crois pas du tout à cause de la complexité opérationnelle d'une telle opération) d'intercepter un flux de données radar et techniques, mais de là à commander un engagement sur un avion allié, il y a un monde.

Tout à fait c'est clairement un scénario possible. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, LetMePickThat a dit :

Une "action audacieuse", c'est compatible avec le fait d'envoyer quelques types équipes de MANPADS sous la trajectoire d'un AWACS qui est forcé de voler en MA, à cause de la menace longue portée.

C'est aussi compatible avec le déploiement en ambuscade d'une batterie Patriot réduite au strict minimum, dans le but de monter un SAMBUSH contre un A-50 (le scénario privilégié pour le premier).

D'un point de vue technique, j'ai du mal à voir comment pirater une batterie russe pourrait se faire. S'introduire sur les éventuelles LDT permet éventuellement (et encore, je n'y crois pas du tout à cause de la complexité opérationnelle d'une telle opération) d'intercepter un flux de données radar et techniques, mais de là à commander un engagement sur un avion allié, il y a un monde.

 

il y a 6 minutes, herciv a dit :

Il y a plusieurs piratage possibles. Celui de la batterie, celui de l'avion pour le faire passer pour ce qu'il n'est pas ou celui du centre coordonnateur qui donne les identifications à tout le monde.

...

Tout à fait c'est clairement un scénario possible. 

Certainement que le modus operandi se cache à travers une ou plusieurs de ces hypothèses ...

Edited by jojo (lo savoyârd)
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Teenytoon a dit :

Qu'un A-50, ou plus généralement un AWACS quel que soit son type "voit" arriver des missiles infrarouges même sans avoir été prévenu est si étonnant que cela ?

Le problème ce n'est pas l'utilisation des contre mesures dans se genre de situation mais le faite que ca soit un missiles IR qui soit utilisé... Sur une les vidéos, on voit bien un missile toucher un flare... Missile IR coté ukrainien, il n'y a  pas grand chose surtout avec une portée pareil... On s'arrête au R27 donc y aurait fallu qu'un avion arrive à une centaine de KM de l'awac pour tiré le missile. Les probabilités sont quand même faible si un awac n'est pas capable de voir un avion, ils peuvent arrêter de les utilisés...


Par contre coté Russe, un S350 ou un S400, on a disposition se type de missile....

Au final reste que la possibilité qu'il est utilisé un manpads pour l'abattre...

Link to comment
Share on other sites

Pour le IL-22, ça reste une rumeur pour l'instant, pour le reste c'est confirmé par le MoD ukrainien, ça commence à faire beaucoup:

Il y a forcément eu un changement dans le rapport de force sur l'aérien qui reste pour l'instant inexplicable. On verra dans quelques semaines...

Edited by Chimera
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, Chimera a dit :

Pour le IL-22, ça reste une rumeur pour l'instant, pour le reste c'est confirmé par le MoD ukrainien, ça commence à faire beaucoup:

Il y a forcément eu un changement dans le rapport de force sur l'aérien qui reste pour l'instant inexplicable. On verra dans quelques semaines...

Forcément non parce que pour l'instant sur les 10 avions affirmés abattu par les Ukrainiens. Il y en a que 3 où l'on a eu une confirmation.... 

Et quand on voit les réactions des figtherbomber ou Romanov quand il confirme un avion abattu. Les SU-34 auraient vraiment été abattus on serait quand même au courant. 

Et quand on voit la vitesse que l'on a eu les images de l'A50 ou même des Russes entrain de chercher le pilote du su-35 c'est quand même bizarre qu'il n'y est pas la moindre image des avions détruit...

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 8 minutes, LetMePickThat a dit :

Sans rentrer dans les details, les trois relèvent plus du scénario à la Tom Clancy que d'une réelle possibilité technique et opérationnelle. 

Pirater la batterie suppose que les LDT sont connectées d'une manière ou d'une autre aux calculateurs qui bossent sur l'évaluation d'engagement, l'envoi des ordres techniques aux radars et aux lanceurs, etc. Ce n'est pas comme ça que ça fonctionne sur les systèmes russes. Les LDT sont une "surcouche" dont les messages transitent par une interface sécurisée qui, elle, dialogue avec les calculateurs dans un langage propre (choix technique imposé par le fait de moderniser des systèmes en y ajoutant des LDT sans vouloir changer les calculateurs. Ex: S-300PS vers PM). Il faudrait donc s'insérer sur la LDT (ce qui présuppose déjà d'en casser le chiffre), puis prendre le contrôle du serveur intermédiaire en n'utilisant que la messagerie de la LDT piratée (les message non-conformes aux paramètres de syntaxe attendus sont shootés, pour des raisons de sécurité en cas de perte d'info en VHF/UHF), puis envoyer depuis le serveur intermediaire des messages dans le langage du calculateur pour en prendre le contrôle. Bref, pirater tout un ensemble d'ensembles qui sont prévus pour dialoguer entre eux en suivant des carcans très restrictifs.

Idem pour l'IFF, impossible de la pirater. C'est un ensemble indépendant dans l'avion, qui ne fait que répondre à une interrogation secondaire. Je ne vois pas comment pirater ça serait possible. Il est facile de brouiller ou spoofer une IFF, mais faire apparaitre de faux codes sur un avion, j'en doute et je n'ai jamais vu ça en pratique.

Reste la possibilité de pénétrer le réseau et de se faire passer pour le C2, possiblement la plus réaliste techniquement mais également celle qui demande la plus grosse préparation ops. En supposant que le centre de commandement soit un Polyana-D4M ou quelque chose de ce genre, il faudrait récupérer les elements de cryptographie pour authentifier les ordres machines, puis s'insérer physiquement sur le reseau, shunter le C2 réel sans qu'il s'en aperçoive, lui voler le role de coordinateur (NTR) puis envoyer un ordre correctement horodaté à la batterie. Si les ukrainiens ont les ressources pour faire ça, abattre un A-50 est une bien mauvaise utilisation de ces moyens et connaissances.

Dans tous les cas, quel operateur sensé va ouvrir le feu sur un avion qui passe instantanément de ami à hostile sans confirmer au préalable ? Surtout si la piste correspond à un hippodrome connu... De plus, on sait que les operateurs russes sont entraînés à avoir une double validation avant de tirer (voix/machine, procédure/machine, voix/procédure, etc). 

Merci pour ces précisions.

 

il y a 10 minutes, LetMePickThat a dit :

Reste la possibilité de pénétrer le réseau et de se faire passer pour le C2, possiblement la plus réaliste techniquement mais également celle qui demande la plus grosse préparation ops. En supposant que le centre de commandement soit un Polyana-D4M ou quelque chose de ce genre, il faudrait récupérer les elements de cryptographie pour authentifier les ordres machines, puis s'insérer physiquement sur le reseau, shunter le C2 réel sans qu'il s'en aperçoive, lui voler le role de coordinateur (NTR) puis envoyer un ordre correctement horodaté à la batterie. Si les ukrainiens ont les ressources pour faire ça, abattre un A-50 est une bien mauvaise utilisation de ces moyens et connaissances.

Il faut tenir compte dans ton équation que les Ukrainiens ont plein de matériels russes et que ce faire passer pour ce qu'ils ne sont pas est plus simple dans ces conditions. Ils n'ont pas de protocoles à inventer.

Link to comment
Share on other sites

il y a 19 minutes, Teenytoon a dit :

Ou que ce ne soit pas un missile IR

Et celui qui explose dans la contre mesure, il c'est guidé comment ?  Une contre mesure c'est minuscule la probabilité quelle se retrouve dans la course du missile et qu'elle amorce l'ogive est ridicule... 

Edited by Vince88370
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 21 minutes, Vince88370 a dit :

Sur une les vidéos on voit bien un missile toucher un flare

Moi je vois des flares, et je vois un missile qui explose, mais je serai bien incapable d'être certain que le missile à touché un flare.

Si flare et chaff sont lancés simultanément dans le doute, ça ne pourrait pas être un missile EM leurré par un chaff ?

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 12 minutes, LetMePickThat a dit :

Idem pour l'IFF, impossible de la pirater. C'est un ensemble indépendant dans l'avion, qui ne fait que répondre à une interrogation secondaire. Je ne vois pas comment pirater ça serait possible. Il est facile de brouiller ou spoofer une IFF

Imaginons donc que l'IFF soit brouillé. Comment le A-50 se fait reconnaitre par une batterie puis par la munition qui est tirée ?

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,965
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Personne
    Newest Member
    Personne
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...