Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

Pendant ce temps là la bonne nouvelle pour les Ukrainiens sur le front c'est qu'ils semblent avec trouver comment contenir l'hémorragie de c'est dernier jour.

Quelques contre offensives, pas mal de minage à distance. Et le front semble a nouveau temporairement stabilisé.

Sauf dans le secteur Yampil... Mais ce n'est pas surprenant la situation était trop détérioré pour pouvoir y changer grand chose le long de la Zherebets.

Reste à voir si ce n'est pas une coïncidence avec un petite pause opérationnelle russe le temps que les opérations de reconnaissance permettent d'adapter les plans à la réorganisation ukrainienne.

  • Like 2
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 17 minutes, jojo (lo savoyârd) a dit :

J'espère que c'était ciblé ...

Certainement mais il aurait été touché par la défense Russe


https://www.lemonde.fr/international/live/2024/03/02/en-direct-guerre-en-ukraine-kiev-affirme-avoir-detruit-sept-des-huit-drones-lances-vers-odessa_6218457_3210.html#1410815
 

Un crash de drone endommage un immeuble à Saint-Pétersbourg, selon les médias d’Etat russes

Selon les autorités russes, une « explosion » a endommagé un immeuble d’habitation à Saint-Pétersbourg, samedi matin. Les informations locales et les réseaux sociaux ont affirmé qu’il s’agissait d’une frappe de drone contre le bâtiment. Une information confirmée par l’agence de presse officielle russe RIA Novosti, mais qui n’a pu être vérifiée par l’Associated Press.

Selon le gouverneur de Saint-Pétersbourg, Alexandre Beglov, « il n’y a pas eu de victimes, seulement des balcons partiellement endommagés sur deux bâtiments ». Sur Telegram, le gouverneur a précisé que « les habitants des appartements touchés [avaient] été évacués ». Le ministère de la défense russe n’a pas fait de commentaire.

Le site d’information Mash a déclaré sur sa chaîne Telegram que l’immeuble avait été touché « par un drone ukrainien ».

Sur son site, l’Ukraïnska Pravda écrit : « Une forte explosion a été entendue à Saint-Pétersbourg dans la nuit du 1er au 2 mars, alors que les systèmes de défense aérienne russes abattaient un drone. »

  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Ciders a dit :

Au passage, la "frappe massive repoussée par la DCA" hier contre le pont de Crimée, on la classe aussi dans le registre des "canards boîteux" ou j'ai vraiment raté des infos autrement plus fiables l'attestant ?

Aucune idée mais je l'ai vu assez peu relayé ce compte. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 55 minutes, herciv a dit :

Si quelqu'un trouve à quel moment les Allemands ont parlé des rafales je suis preneur.

Le cas échéant je ne comprend pas l'intérêt de la propagande russe à écrire un tel truc. Ca dit en gros que sans le rafale le TAURUS est inutile et que donc la coopération FRA/ALL doit se déployer! C'est un peu hallucinogène en faite.

Apparemment ce n'était pas dans la vidéo mais dans la retranscription écrite fournie avec selon LCI.

Belle opération de déstabilisation des Russes après les déclarations et dissensions attérantes des derniers jours. De toute façon, sauf sacré renversement de situation, on n'est loin de voir un jour des rafale équipé de Taurus en Ukraine.

Le soucis Allemands principal me semble t'il, c'est qu'ils ne peuvent pas fournir des Taurus en limitant leur capacités ciblage comme peu le faire les FR/UK/US.

De plus le cumul d'une constitution très restrictives et d'une coalition à ménager rends les possibilités du Chancelier Scholz très limitées. 

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 13 minutes, Ronfly a dit :

De plus le cumul d'une constitution très restrictives et d'une coalition à ménager rends les possibilités du Chancelier Scholz très limitées. 

Ca veut dire que les choses doivent être adaptée et que la constitution allemande va devoir en tenir compte.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, jojo (lo savoyârd) a dit :

J'espère que c'était ciblé ...

Je dirais, loupé sa cible enfaite sur cette vidéo, on voit une torchère ou une cheminé.  il y a de grande chance que sa soit une centrale thermique 

 

Edited by Vince88370
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Combats acharnés à Robotyne, vu par le blog pro-ukrainien "Reporting From Ukraine". Village pris et repris par forces russes et ukrainiennes :

 

 

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, g4lly a dit :

Pendant ce temps là la bonne nouvelle pour les Ukrainiens sur le front c'est qu'ils semblent avec trouver comment contenir l'hémorragie de c'est dernier jour.

Quelques contre offensives, pas mal de minage à distance. Et le front semble a nouveau temporairement stabilisé.

Sauf dans le secteur Yampil... Mais ce n'est pas surprenant la situation était trop détérioré pour pouvoir y changer grand chose le long de la Zherebets.

Reste à voir si ce n'est pas une coïncidence avec un petite pause opérationnelle russe le temps que les opérations de reconnaissance permettent d'adapter les plans à la réorganisation ukrainienne.

Et est ce que les Russes ont les moyens d'avancer d'un coup comme si 30 000 hommes étaient frais et dispo pour pousser ? j'ai l'impression aussi que ça doit être difficile de pousser, c'est pas comme une brèche ou tu perces pour ensuite pour contourner, le front reste quand même sur des distances courtes donc toujours avoir des points d'ancrage safe

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Ronfly a dit :

Le soucis Allemands principal me semble t'il, c'est qu'ils ne peuvent pas fournir des Taurus en limitant leur capacités ciblage comme peu le faire les FR/UK/US.

De plus le cumul d'une constitution très restrictives et d'une coalition à ménager rends les possibilités du Chancelier Scholz très limitées. 

Plus précisément, il me semble que la situation avec Taurus est la suivante (je résume quelques médias) :
On peut rapidement apprendre aux Ukrainiens à s'en servir pour frapper des cibles simples (dépôt de munitions). S'ils veulent détruire complètement le pont, ils doivent maîtriser les subtilités de la reconnaissance d'images. Il faudrait plus de temps pour leur apprendre cela.

Apparemment, la Luftwaffe/MBDA Scholz ne peut pas garantir que les Ukrainiens ne pourront pas "réinitialiser" le Taurus et l'utiliser pour frapper des zones interdites programmées (Russie/Kremlin).  Scholz ne fait pas totalement confiance aux Ukrainiens dans ce domaine. Il devrait donc envoyer du personnel de l'armée de l'air allemande avec les Taurus pour empêcher les Ukrainiens d'avoir des idées stupides. Mais il ne veut pas le faire. Du point de vue de la tactique du parti (SPD), il est justement plus intelligent de jouer la position du modéré. 

 

  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

L'Allemagne confirme qu'une conversation de ses officiers de la Luftwaffe a été interceptée.

https://www.lemonde.fr/international/article/2024/03/02/guerre-en-ukraine-le-ministere-de-la-defense-allemand-confirme-qu-une-conversation-entre-des-officiers-a-ete-interceptee_6219680_3211.html
 

Citation

Guerre en Ukraine : l’Allemagne confirme qu’une conversation secrète entre des officiers a été « interceptée » après des fuites sur des comptes proches du Kremlin

« Il s’agit d’une affaire très grave et c’est la raison pour laquelle elle fait désormais l’objet d’une enquête très minutieuse », a déclaré le chancelier allemand, Olaf Scholz.

Une porte-parole du ministère de la défense a confirmé, samedi 2 mars, qu’une conversation secrète de l’armée de l’air avait été « interceptée », après qu’un enregistrement présumé entre officiers de haut rang de son armée de l’air, la Luftwaffe, discutant d’éléments confidentiels concernant la guerre en Ukraine, a été divulgué sur des réseaux sociaux.

« Selon notre évaluation, une conversation au sein de la division de l’armée de l’air a été interceptée. Nous ne sommes pas en mesure de dire avec certitude si des modifications ont été apportées à la version enregistrée ou transcrite qui circule sur les réseaux sociaux », a déclaré la porte-parole à l’Agence France-Presse (AFP).

L’affaire a émergé après la diffusion sur les réseaux sociaux, selon les médias allemands, par des comptes russes proches du Kremlin, de ce qui ressemble fortement à l’enregistrement d’une conversation entre officiers allemands. Ces derniers y parlent de l’hypothèse de l’utilisation par les forces ukrainiennes de missiles de longue portée Taurus, de fabrication allemande, et de leur impact éventuel, notamment s’ils devaient viser des cibles comme le pont de Crimée, qui relie la péninsule de Kertch, en Crimée, à l’ouest, et le territoire russe.

Des experts interrogés par l’hebdomadaire Der Spiegel ont estimé que l’enregistrement était authentique. « Nous examinons si des communications liées à l’armée de l’air ont fait l’objet d’écoutes, le contre-espionnage militaire a engagé toutes les mesures nécessaires », a précisé à l’AFP une porte-parole du ministère de la défense.

« Il s’agit d’une affaire très grave et c’est la raison pour laquelle elle fait désormais l’objet d’une enquête très minutieuse, très approfondie et très rapide », a déclaré de son côté le chancelier allemand, Olaf Scholz, en marge d’un déplacement à Rome.

Problème de sécurité structurel ?

L’Ukraine réclame depuis longtemps à l’Allemagne ces missiles d’une portée de plus de 500 kilomètres, mais Berlin s’y refuse jusqu’ici en arguant du risque d’escalade du conflit.

« Si cette histoire se vérifie, elle serait hautement problématique », a déclaré le président de la commission parlementaire de contrôle des services secrets, Konstantin von Notz, aux journaux du groupe RND. « La question se pose de savoir s’il s’agit d’une affaire exceptionnelle ou d’un problème de sécurité structurel » au sein de l’armée allemande, a-t-il ajouté.

Roderich Kiesewetter, expert en matière de défense et membre de l’Union chrétienne-démocrate (CDU), le principal parti d’opposition, a estimé que « la conversation [avait] été ébruitée à dessein par la Russie à ce moment précis avec un objectif bien particulier », celui de tuer dans l’œuf le débat en Allemagne autour de la livraison des missiles Taurus à Kiev. « D’autres conversations ont certainement été écoutées et seront diffusées ultérieurement pour servir les intérêts de la Russie », a-t-il dit à la chaîne de télévision ZDF.

Selon le Spiegel, la discussion entre officiers dure une demi-heure et émane d’une vidéoconférence sur la plate-forme publique WebEx et non d’un réseau secret interne de l’armée, ce qui pose des questions sur les normes de sécurité interne à la Bundeswehr.

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Le NYT fait le point sur l'avance lente mais régulière des forces russes à l'ouest d'Avdiivka. En cause : défaut de préparation suffisante de fortifications de repli convaincantes, pour de multiples raisons

L'article inclut des images satellite 

Un seul point de désaccord, avec le titre. Non, je n'y vois rien de surprenant 

La faiblesse surprenante des défenses ukrainiennes favorise la progression des Russes

"Des lignes de tranchées éparses et rudimentaires peuplent la zone à l'ouest d'Avdiivka que l'Ukraine tente de défendre, selon une étude d'images du Times réalisée par Planet Labs, une société de satellites commerciaux. Ces lignes de tranchées sont dépourvues d'un grand nombre de fortifications supplémentaires qui pourraient aider à ralentir les chars russes et à défendre les routes principales et les terrains importants (...)

Des responsables américains ont déclaré en privé qu'il était préoccupant que l'Ukraine n'ait pas renforcé ses lignes de défense suffisamment tôt ou suffisamment bien, et qu'elle pourrait maintenant en subir les conséquences alors que les unités russes avancent lentement mais sûrement au-delà d'Avdiivka (...)

The Ukrainian defenses outside Avdiivka show rudimentary earthen fortifications, often with a connecting trench for infantry troops to reach firing positions closest to the enemy, but little else (...)

"Qui s'en est soucié et qui a considéré comme une option - parce que c'est une option très coûteuse - la construction de lignes défensives ? Personne", a déclaré Serhiy Hrabskyi, colonel de l'armée ukrainienne à la retraite, soulignant que l'Ukraine disposait de peu de ressources à l'époque (...)

Les zones de l'est de la région de Donetsk, où se trouve Avdiivka, "recevront une attention maximale", a déclaré le président Volodymyr Zelensky lors d'une visite près de la ligne de front fin novembre, soulignant la "nécessité de stimuler et d'accélérer la construction de structures".

Mais Pasi Paroinen, un analyste du Black Bird Group, qui analyse l'imagerie satellite et le contenu des médias sociaux depuis le champ de bataille, a déclaré que "rien de significatif ne s'est produit" depuis la visite de M. Zelensky (...)

"Nous manquons d'unités d'ingénierie. Et même les unités dont nous disposons manquent d'équipement", a déclaré M. Hrabskyi. Par comparaison, lui et M. Paroinen ont déclaré que la Russie disposait de beaucoup plus d'équipements, de matériel et de personnel expérimenté lorsqu'elle a construit ses lignes défensives.

L'absence de lignes de défense solides à l'extérieur d'Avdiivka a été dénoncée ces derniers jours par plusieurs journalistes ukrainiens, dans une rare manifestation de critique publique à l'égard de l'armée.

Les retards dans la construction des fortifications signifient que les troupes ukrainiennes pourraient être amenées à renforcer leurs lignes défensives sous le feu de l'armée russe, ce qui rendrait la tâche exponentiellement plus difficile.

M. Hrabskyi a déclaré que la Russie empêchait actuellement les troupes ukrainiennes de renforcer leurs défenses en les bombardant sans relâche, notamment à l'aide de puissantes bombes planantes transportant des centaines de kilogrammes d'explosifs qui peuvent défoncer des fortifications même bien préparées.

"La qualité de ces lignes défensives ne peut être suffisante pour résister aux tactiques massives de bulldozer des forces russes", a déclaré M. Hrabskyi"

 

En somme, la Russie est en phase d'exploitation de son succès à Avdiivka. Difficile de jauger jusqu'où ils pourront l'exploiter, mais ils semblent loin d'approcher de la fin

Créer et renforcer et peupler une nouvelle ligne de défense a l'air d'une tâche assez dantesque lorsque c'est sous un bombardement soutenu.

Je suppose que les Ukrainiens devront utiliser un mélange d'unités retardatrices semi-sacrifiées aidées par une guérilla aérienne (DA contre les Su-34) et d'un effort plus intense loin à l'arrière du front actuel, mais pratiquement en l'absence d'appui sur des obstacles naturels (sauf à reculer jusqu'au Dniepr) Pas facile, d'autant plus avec peu d'unités du génie et avec des attaques russes sur le reste du front empêchant d'en dégager des forces pour appuyer la défense du côté d'Avdiivka. Reste l'appui sur des grandes villes (après les avoir évacuées), est-ce que les Russes auraient l'option de les contourner ou pas vraiment ?

Link to comment
Share on other sites

Les Russes semblent être arrives au bout de leur élan. Désormais il va leur falloir reconstruire des lignes logistiques, déplacer leur artillerie, reconstruire des dépôts, peut être faire respirer leurs unités de pointe.

Les Ukrainiens ne pourront pas espérer construire quoique ce soit de solide car en permanence sous l'oeil russe et son feu, mais je pense que pour le mois a venir ils n'auront pas de poussée à craindre

Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, Coriace a dit :

Les Russes semblent être arrives au bout de leur élan. Désormais il va leur falloir reconstruire des lignes logistiques, déplacer leur artillerie, reconstruire des dépôts, peut être faire respirer leurs unités de pointe.

Méfiance. A mon sens l'offensive n'est qu'en pause ... Et va reprendre. Probablement pas partout avec la même intensité.

Je doute que les russes coupent leur effort a Chasiv Yar par exemple.

Même chose a bas bruit dans le coin de Yampil voir Siversk.

Et ils ne peuvent pas non plus rester au milieu du gué a Robotyne.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,966
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Personne
    Newest Member
    Personne
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...