Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

plus de précisions sur les départs planifiés :

 

Citation

La France va déployer des contingents de l’armée en Europe de l’Est et dans les pays baltes.

Ainsi, sont sur le départ en direction de la Roumanie, le 27e bataillon de chasseurs alpins (BCA) d’Annecy (Haute-Savoie), renforcé par le 93e régiment d’artillerie de montagne (RAM) de Varces-Allières-et-Risset (Isère), le 2e régiment étranger de génie de Saint-Christol (Vaucluse) et le 4e régiment de chasseurs de Gap (Hautes-Alpes). Le 93e Ram part ce dimanche 27 février. 

Le 7e bataillon de chasseurs alpins de Varces-Allières-et-Risset (Isère) doit, de son côté, partir pour l’Estonie dans les jours qui viennent.

 

Citation

Les militaires haut-savoyards sur le départ pour la Roumanie : « Le but, c'est de rassurer les populations »

Ce samedi 26 février à 10 heures, la place d’armes du quartier Tom Morel, est en pleine effervescence. Les chasseurs alpins du 27e BCA, basés à Annecy en Haute-Savoie, s’apprêtent à partir pour la Roumanie, dans le cadre du conflit qui oppose l’Ukraine à la Russie. Deux cent cinquante militaires haut-savoyards vont quitter le sol national dans les prochains jours pour se déployer sur le flanc Est de d’Europe.

Leur chef de corps, le colonel, Vincent Minguet, va commander 500 hommes au sein d’une mission internationale, conduite par l’Otan.

Au sein de cette mission internationale de l’Otan, les chasseurs du 27e BCA font parties des premiers soldats français à se rendre aux frontières de l’Ukraine.

https://www.ledauphine.com/defense-guerre-conflit/2022/02/26/haute-savoie-guerre-en-ukraine-250-chasseurs-alpins-du-27e-bca-s-appretent-a-s-envoler-pour-la-roumanie

Edited by jojo (lo savoyârd)
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Rumeurs persistante sur le "suicide" du directeur financier de Gazprom.

Difficile d'y voir clair,  mais ça paraît fébrile,  sous fond de cyberattaque sur les sites d'administration russe (kremlin, gosuslugi, et gazprom auraient eu de fortes difficultés)

Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, MoX a dit :

Rumeurs persistante sur le "suicide" du directeur financier de Gazprom.

Difficile d'y voir clair,  mais ça paraît fébrile,  sous fond de cyberattaque sur les sites d'administration russe (kremlin, gosuslugi, et gazprom auraient eu de fortes difficultés)

Bien noté qu'il s'agit d'une rumeur.

"Suicide" ... Je sais pas, mais çà se "traduirait" comment en terme russe de Poutine ?

Édit : je viens de voir que tu as utilisé les guillemets aussi ... !

Edited by jojo (lo savoyârd)
Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, jojo (lo savoyârd) a dit :

Bien noté qu'il s'agit d'une rumeur.

"Suicide" ... Je sais pas, mais çà se "traduirait" comment en terme russe de Poutine ?

Édit : je viens de voir que tu as utilisé les guillemets aussi ... !

Oui rumeur,  même répétée ça ne reste qu'une rumeur.  Désolé de poster cela sur le fil opérationnel.  Je n'ai aucune nouvelle de mes contacts ukrainiens pour le moment,  je verrais demain.  Pour les contacts russes, c'est très varié, je vous ferai demain un petit topo pour ceux que ça vaut... (modos: fil Russie et dépendances ?)

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Forte explosion Vasilkov 40km au Sud de Kiez la ou les Russes ont essaye de prendre la base aerienne

 

Spoiler

 

 

Forte explosion a Karkov:

Spoiler

 

 

 

Edited by lum
petite erreure
  • Sad 1
Link to comment
Share on other sites

À Marioupol tôt ce samedi 26/02 au matin :

 

Par Emmanuel Grynszpan (Marioupol, Ukraine, envoyé spécial)

Citation

Guerre en Ukraine : à Marioupol, les volontaires se préparent à l’offensive russe : « Ce sera très dur et les pertes seront très élevées »

Les civils qui ont rejoint la défense de la cité portuaire sont chargés de débusquer les cellules dormantes de l’armée russe et se préparent à mener des actions de guérilla en cas de prise de la ville.

Des explosions retentissent en permanence, nuit et jour, dans le quartier de la rive gauche de Marioupol. Des missiles ont frappé des zones habitées, blessé et tué des habitants de cette cité industrielle et portuaire du sud de l’Ukraine, sur la mer d’Azov. Et pourtant, vendredi 25 février, la population de 430 000 habitants continue à vaquer à ses occupations, à faire la queue au distributeur de billets, à prendre le tramway pour aller au travail… Seuls les enfants sont devenus invisibles.

« Nous avons confiance dans la défense de notre ville, explique Olga Novikova, directrice du festival de cinéma de Marioupol. Nous résisterons jusqu’au bout et nous ne partirons pas. Mon fils de 18 ans s’est engagé ce matin dans la défense territoriale. Mon autre fils aurait fait la même chose s’il ne travaillait pas actuellement en Afrique. »

La défense territoriale est une branche de l’armée ukrainienne chapeautée par des militaires professionnels et constituée pour l’essentiel d’engagés volontaires. Sa fonction est de lutter contre les groupes de diversion russes infiltrés en zone urbaine. En cas de prise de la ville par l’ennemi, la défense territoriale est chargée d’organiser et de mener une guérilla urbaine.

Au siège marioupolien de la défense territoriale, un vaste bâtiment en forme de U situé sur la rive gauche, une file d’attente s’est formée derrière des grilles gardées par des soldats en uniforme armés de kalachnikovs. Ils laissent entrer les candidats au compte-gouttes.

« Depuis jeudi, nous observons un afflux très important de volontaires. Mais nous examinons chaque candidature méticuleusement. Car ces hommes porteront bientôt des armes, et il n’est pas question qu’elles se retournent contre nous [les Ukrainiens], explique un officier sous condition d’anonymat. Les candidats doivent être propres, c’est-à-dire que nous étudions leur biographie pour être certains de leurs motivations. Nous ne voulons pas que des vatniki [terme péjoratif désignant les partisans de la Russie impérialiste] infiltrent nos rangs et aident l’ennemi. »

La hantise actuelle des militaires, des policiers et des services de renseignement de Marioupol, ce sont les DRG, l’acronyme russe de « groupes de sabotage et de reconnaissance ».

Selon plusieurs militaires interrogés par Le Monde, la ville compterait des dizaines de cellules dormantes de ce genre. Pour l’instant, elles ne semblent pas être passées à l’action.

A Marioupol, une maison civile en feu touchée par une roquette. Marioupol a déjà maintes fois été la cible d’opérations de déstabilisation. En mars 2017, le chef du contre-espionnage régional, Oleksandr Kharaberiouch, avait été tué dans l’explosion de sa voiture. Un attentat attribué par le SBU, les services de sécurité ukrainiens, aux séparatistes prorusses du Donbass, une région voisine de Marioupol, qui a fait sécession du reste du pays en 2014, dans la foulée de la révolution de Maïdan. « De très nombreuses opérations ont été déjouées par le SBU », précise l’officier anonyme.

Ci dessous Viatchesla Gorban, 48 ans volontaire de la défense territoriale, Marioupol, le 25 février 2022. LORENZO MELONI / MAGNUM PHOTOS POUR «LE MONDE»

430ad91_753297832-mel2022000g0225-02676.

https://www.lemonde.fr/international/article/2022/02/26/guerre-en-ukraine-a-marioupol-les-volontaires-se-preparent-a-l-offensive-russe-ce-sera-tres-dur-et-les-pertes-seront-tres-elevees_6115317_3210.html

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, MoX a dit :

Oui rumeur,  même répétée ça ne reste qu'une rumeur.  Désolé de poster cela sur le fil opérationnel.  Je n'ai aucune nouvelle de mes contacts ukrainiens pour le moment,  je verrais demain.  Pour les contacts russes, c'est très varié, je vous ferai demain un petit topo pour ceux que ça vaut... (modos: fil Russie et dépendances ?)

Sur celui là ? Guerre Russie-Ukraine 2022+ : répercussions géopolitiques et économiques

Link to comment
Share on other sites

il y a 13 minutes, lum a dit :

Forte explosion Vasilkov 40km au Sud de Kiez la ou les Russes ont essaye de prendre la base aerienne

....

Forte explosion a Karkov:

La vache ... Courage à eux ...

il y a 1 minute, Boule75 a dit :

Il y en a un autre ? Ça doit bien être celui-là ...

Link to comment
Share on other sites

Je comprends l'intérêt de communiquer à ce sujet mais j'ose espérer qu'il n'y a pas de méta-données ou quoique ce soit d'exploitable sur ces images. 

 

De mon côté les Ukrainiens que je connais sont à l'abris sur Kiev mais la ville est désormais close. En espérant que demain apporte de meilleures nouvelles

  • Like 1
  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Quote

De mon côté les Ukrainiens que je connais sont à l'abris sur Kiev mais la ville est désormais close. En espérant que demain apporte de meilleures nouvelles

 

La ville serait encerclee, c'est a dire sans moyen de sortie ?

Link to comment
Share on other sites

C’est pas Alesia en -52 non, Kiev a  la taille d’une ville de plusieurs millions d’habitants, les russes ne peuvent l’encercler complètement de façon hermétique avec quelques milliers d’hommes. Même avec quelques dizaines de milliers. 

Edited by vince24
Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, Banzinou a dit :

L'Ukraine déploie ses prototypes au combat

 

 

Généralement ce n'est malheureusement pas bon signe quand tu en arrive là. Après c'est peut être juste un coup de pub pour aider le moral : Mettre en avant un produit national et moderne pour revigorer le patriotisme.
 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, lum a dit :

 

La ville serait encerclee, c'est a dire sans moyen de sortie ?

Non il faut comprendre ça dans l'autre sens. Les Ukrainiens ont une peur bleue de l'action de Partisans ou de groupes de saboteurs. Pour faire simple personne n'a le droit de sortir de chez lui d'ici lundi. Pourquoi lundi ? Je ne sais pas. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 20 minutes, Pousse allemand a dit :

Généralement ce n'est malheureusement pas bon signe quand tu en arrive là. Après c'est peut être juste un coup de pub pour aider le moral : Mettre en avant un produit national et moderne pour revigorer le patriotisme.
 

Je pense surtout que c'est pour utiliser tous les véhicules disponibles, c'est pas comme si ils avaient le choix

Au niveau des combats, ça a l'air d'avoir été relativement calme, ou du moins c'est l'impression que ça donne 

 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

L'économie Russe, c'est une économie à peine plus élevée que l’économie espagnole, australienne ou le Benelux, alors même qu'elle possède une population bien plus élevée... La question est, combien de temps une telle économie sous lourde sanction peut soutenir l'effort de guerre d'une telle opération, sachant déjà ce que coute par jour l'opération française au Mali.  Cette même économie sera mise sous pression dans les jours qui arrivent par des sanctions de plus en plus nombreuses.  Je ne doute pas des capacités de Poutine de museler son peuple, mais les entreprises russes et sa population risquent de commencer à faire gentiment la gueule.

Link to comment
Share on other sites

Pour les villes, il y a 2 grandes tactiques pour les Ukrainiens.

1/ faire des lignes de défense en périphérie de la ville, résister aux coups de butoirs des Russes et miser sur la faiblesses des lignes d’approvisionnement Russes.  

Le risque pour l’Ukraine sont alors les attaques aériennes et balistiques. 

Mais les cellules dormantes Russes ne peuvent pas vraiment opérer avec cette tactique.

2/ laisser les Russes entrer dans les villes pour une guérilla meurtrière qui protège d’attaques aériennes massives

Je pense que Lundi est la bascule de la tactique 1 vers 2.

Dans les 2 cas, la guerre urbaine sonne le glas de l’image d’une armée Russe de paix et de libération.

Le camps occidental fait pression sur la Biélorussie pour couper les lignes d’appro Russes depuis le Nord.

L’envoi des premières forces « OTAN » aux frontières de l’Ukraine avait pour but de mettre en place les appros logistiques pour l’Ukraine sur toute la Frontière. La deuxième étape sera de former et d'équiper des bataillons  d’Ukrainiens ( ou autres) qui vont retourner combattre et en priorité les lignes d’appro Russes.

Les plages de débarquement du Sud sont minées par les Ukrainiens.

La blitzkieg de renversement du gouvernement et de retournement pro russe de la population a échoué. Si Kiev est transformé en Alep, c’est mort pour Poutine.

D’autant que les populations fuient vers l’ouest et non pas vers la Russie.

C’est maintenant que cela devenir paradoxalement plus risqué pour l’OTAN suivant le juste boutisme de Poutine.

Edited by Pierre_F
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,772
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Severus Snape
    Newest Member
    Severus Snape
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...