Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

il y a 36 minutes, bubzy a dit :

Il semble se diriger dans la bonne direction en tout cas. 

kc96.jpg

J'imagine par contre qu'il va se faire suivre facilement par le renseignement russe, et qu'il ne va pas atterrir en Ukraine...

Je ne sais pas comment ils feraient pour faire passer des armes en douce en Ukraine. Suffit de les suivre à la trace, une frappe aérienne une fois la frontière passée et terminé. 

Ou alors les russes ne maîtrisent rien au niveau des frontières. 

C'est le GTIA français qui se déploie en Roumanie.

Link to comment
Share on other sites

Point de situation de Michel Goya le 28 février à 16h00 :

FMr-XqRXIAcD0KZ?format=jpg&name=small
 

Citation

 

Impression générale : Après l’échec du « choc opératif, les Russes reviennent à une méthode d’opérations successives en concentrant les moyens sur Kiev et et secondairement l’axe Kharkov-Mélitopol. Les autres armée sont placées en pause ou en défense.

 

Situation Espace aérien : effort russe important grâce à renforcement en Biélorussie. Nombreuses frappes dans la profondeur du théâtre (proclamation de suprématie aérienne ce matin) avant de concentrer l’effort sur la ville de Kiev en préparation et appui des forces terrestres

 

Zone Kiev : après renforcements depuis la Biélorussie y compris biélorusses, l’investissement méthodique de Kiev par les 36e (Ouest) puis 41e A (Nord et Est) + forces légères + appui aérien commence. Les forces légères poursuivent leur infiltration.

 

Zone Nord-Est : la 20e A ralentie autant par l’ennemi (un GTIA aurait été détruit près de Sumi) que par ses problèmes log. est en pause opérationnelle. La 1ère ABG peine à s’emparer de Kharkov. Une division aurait contourné la ville pour atteindre Kupiansk au Sud-Est de Kharkov.

 

Zone Donbass : situation inchangée zone 8e A. Jonction de la 49e A avec 58e A (Est) + Brigade navale. Continuité de terrain entre Crimée et Donbass. Siège difficile du port de Marioupol.

 

Zone Crimée-Dniepr : 58e A (Ouest) en posture défensive. Combat dans Khierson que les forces ukrainiennes auraient repris. Position russe de Mikolayev en difficulté. Premier emploi-succès-connu de drone armé TB2 Bayraktar par les forces Ukr. Forces navales russes devant Odessa.

 

Evolution possible Les combats majeurs, avec des progressions lentes (1/km jour) devraient commencer à Kiev d’ici à deux jours. Inconnues : 1 les Russes vont-ils considérer la population comme une entrave pour eux et inciter à son départ ou comme une charge pour la défense ?

 

2 Quel degré de puissance de feu les Russes vont-ils utiliser entre la volonté d’écraser la défense et celle de préserver le Kiev historique (au centre du discours russophile) et sa population ? Dans tous les cas, les Russes ont besoin d’une victoire rapide.

 

2e axe d’effort sur l’axe Kharkov-Zaporojie. La 1ère ABG est ralentie par Kharkov et la 58e A voit ses ressources dispersées entre Dniepr à l’Ouest, siège de Marioupol et progression vers le Nord. Peut-être faut-il s’attendre au renforcement de la 58e A depuis la base de Rostov.

 

Toujours pas d’engagement de la 35e A à l’Ouest de l’Ukraine. Peut-être par manque de ressources logistiques.

 

Remarques 1 Après 4 jours de combat les pertes humaines et matérielles russes dépassent celles de 6 ans d’engagement en Syrie. L'armée russe sortira forcément usée de cette guerre. Reste à déterminer jusqu'à quel degré.

 

2 Importance des drones armés low cost type TB-2 pour une force qui ne dispose pas de la supériorité aérienne (et même les autres).

 

3 Résistance des villes : importance d’une infanterie légère compétente, motivée et nombreuse, pour défendre ou conquérir. Le modèle russe est mal adapté à la conquête des villes. L’infanterie légère russe est supérieure à son infanterie motorisée mais insuffisante en nombre.

 

Transformation progressive des forces régulières ukrainiennes d’armée régulière en armée de guérilla urbaine. FIN

 

 

  • Thanks 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 51 minutes, Niafron a dit :

Je peux me planter, mais dans les vids précédentes de frappes de TB2, il me semble qu'au milieu des convois russes, il visaient spécifiquement certains types de véhicules et pas forcément les chars ou les VBC.

Même impression peut être les citernes  

Dans les vidéos de twiter on trouve beaucoup d'engins qui semble abandonné intact peu être en panne d'essence?? 

Sur la TV Ukrainnien en plus des clips de secourisme et des clips de comment fabriquer des cocktails Molotovs, Ils aurait demandé à la population d'incendier les engins russes abandonner.  

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Kiriyama a dit :

On avait justement remarqué à propos des TB-2 qu'ils semblaient essentiellement viser les colonnes de ravitaillement et les systèmes SAM. On avait d'ailleurs vu deux Buk être détruits.

Autant le ravito, ça semble logique, autant les SAM, j'ai plus de mal à comprendre... il doit plus rester grand chose en l'air aux Ukrainiens... enfin à priori. On est peut-être pas au bout de nos surprises.

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Niafron a dit :

Autant le ravito, ça semble logique, autant les SAM, j'ai plus de mal à comprendre... il doit plus rester grand chose en l'air aux Ukrainiens... enfin à priori. On est peut-être pas au bout de nos surprises.

Justement, on disait que quelques avions ukrainiens volaient encore. J'imagine aussi que tous les hélicoptères n'ont pas déjà été détruits.

Edited by Kiriyama
Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, Kiriyama a dit :

On avait justement remarqué à propos des TB-2 qu'ils semblaient essentiellement viser les colonnes de ravitaillement et les systèmes SAM. On avait d'ailleurs vu deux Buk être détruits.

L'anti-aérien, c'est probablement dans l'idée d'assurer une certaine liberté d'actions aux TB2 dans les jours à venir. Par ailleurs, les Buk font aussi de l'anti-missile : les Ukrainiens estiment peut-être avoir encore des choses à envoyer dans les jours qui viennent ?

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Les TB-2, les TB-2... vous me faites rire avec vos drones. Les Russes ils ont le cran au dessus: le TB-3 ! 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Tupolev_TB-3

(ok je sors...)

(et en plus dans l'article de Wiki il y a ce passage qui ne manque pas de sel !)

Citation

Après cela, cet escadron, basé en Crimée, a mené une attaque tactique sur un pont enjambant le fleuve Dniepr à Zaporijia, qui avait été capturé lors de l'avancée des troupes allemandes.

 

Edited by Archibald
  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Niafron a dit :

Autant le ravito, ça semble logique, autant les SAM, j'ai plus de mal à comprendre... il doit plus rester grand chose en l'air aux Ukrainiens... enfin à priori. On est peut-être pas au bout de nos surprises.

Peu d'appareils ukrainiens semblent (?) avoir été détruits en mission de combats d'après le peu d'info que l'on a. Donc pour ceux qui ont pu échapper aux frappes, s'ils ont pu être dispersés en sécurité pour un certains nombre, pour peu que les infrastructures des lieux soient sauvegardées ou remises en état minimal à leurs mise en œuvre, les loups pourraient peut-être sortir du bois lorsque les conditions le permettront, si elle le permettront.

Bon beaucoup de si ...

De plus s'ils ont fait la demande d'avions de combat, c'est qu'ils doivent-être limites à ce niveau actuellement. Mais aussi, s'ils en ont fait la demande c'est qu'ils estiment (à l'instant T) être capable de les mettre en œuvre !

Bref, encore plus de si ... :blush:

Après il faut voir aussi avec la "DRH" ... Si pas trop "d'arrêts maladie" parmi les équipages si je puis dire vulgairement ... C'est certainement la ressource du moment la plus tendue.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, Kiriyama a dit :

Peut-être qu'ils finiront par les ressortir...

En même temps, Tupolev est toujours là (pas comme Antonov - désormais en ruine, merci les russes justement) et ce serait un bon retour au source pour eux. Et vu comment ces bouzins étaient lents, précision du bombardement garantie ! Par contre contre les S-300 ukrainiens, je le sens pas trop... même de nuit et dans le brouillard...

Edited by Archibald
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, jojo (lo savoyârd) a dit :

Peu d'appareils ukrainiens semblent (?) avoir été détruits en mission de combats d'après le peu d'info que l'on a. Donc pour ceux qui ont pu échapper aux frappes, s'ils ont pu être dispersés en sécurité pour un certains nombre, pour peu que les infrastructures des lieux soient sauvegardées ou remises en état minimal à leurs mise en œuvre, les loups pourraient peut-être sortir du bois lorsque les conditions le permettront, si elle le permettront.

Bon beaucoup de si ...

De plus s'ils ont fait la demande d'avions de combat, c'est qu'ils doivent-être limites à ce niveau actuellement. Mais aussi, s'ils en ont fait la demande c'est qu'ils estiment (à l'instant T) être capable de les mettre en œuvre !

Bref, encore plus de si ... :blush:

Après il faut voir aussi avec la "DRH" ... Si pas trop "d'arrêts maladie" parmi les équipages si je puis dire vulgairement ... C'est certainement la ressource du moment la plus tendue.

Un seul pour l'instant de sûr, le Su-25 de Kherson. Pour l'An-26, on n'en a toujours aucune idée. Et les deux Su-27 ont été détruits au sol.

Beaucoup de bases ukrainiennes possèdent encore des abris bétonnés de l'époque soviétique. J'ignore leur état réel et s'ils servent toujours à ça (en Russie, ils sont souvent réemployés pour y stocker du matériel) et encore moins si les Russes ont la capacité de les cibler et de les détruire.

Mais clairement, on est très très très loin d'une livraison.

PS : pour les pilotes, il est possible (mais là on se projette loin à l'avenir) que la guerre fasse revivre des vocations... et des budgets.

Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, Banzinou a dit :

On en parlait ici justement

The Mysterious Case of the Missing Russian Air Force

https://rusi.org/explore-our-research/publications/commentary/mysterious-case-missing-russian-air-force

Les Russes auraient lancée une telle opérations sans bénéficier de l'appui de l'aviation, c'est quand même assez incroyable. Soit ils étaient beaucoup trop confiants, soit quelque chose nous échappe.

Et si cette guerre était planifiée depuis des mois, pourquoi ne pas avoir augmenté la production de munitions guidées ?

Par certains aspects, cette "campagne d'Ukraine" donne l'impression d'avoir été improvisée. Ou en tout cas très mal préparée.

Link to comment
Share on other sites

  • Rob1 locked this topic
  • Rob1 unlocked this topic

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,967
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Meumeu
    Newest Member
    Meumeu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...