Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

Il y a 2 heures, HK a dit :

Mais la stratégie de contournement russe crée aussi de gros risques non?

- GTIA dispersés et loin de leurs soutiens, vulnérables à des tirs ukrainiens (artillerie, équipes anti-char… comme dans la vidéo) et plus faciles à contre-attaquer

- Lignes d’approvisionnement très longues et facilement coupées (raids de forces spéciales, drones armés, unités de guérilla etc)

- L’encerclement complet immobilise d’énormes quantités de troupes statiques. Sans réserve suffisante cela revient à perdre l’initiative locale et/ou dégarnir d’autres fronts

Bref il me semble qu’on voit déjà les ukrainiens en train de mettre en échec cette stratégie russe, petit à petit.

 

P.S. Video d’une contre-attaque ukrainienne ici… infanterie légère bien armée, opérant loin des grandes routes, avec le soutien drones + artillerie qui va bien, cela peut faire des dégâts contre des GTIA déjà un peu amochés

 

Bonsoir,

je me permets de rebondir sur ce point de vue et sur les échanges sur la "qualité" des infanteries (telle que présentées dans les vidéos de propagande). Il semble que les ukrainiens disposent (encore) de troupes bien formées et maintenant (très) bien équipées. Inversement, les lignes de ravitaillement russes ne peuvent pas être tenues par des troupes bien formées (nombre forcément insuffisant vu les distances à couvrir et le nombre de fronts ouverts). Par conséquent, ce type d'attaque va probablement continuer voire s'amplifier.

Par contre, en dehors des pertes induites, ces actions peuvent-elles vraiment avoir un impact opérationnel suffisant pour bloquer la stratégie russe ?

Link to comment
Share on other sites

Concernant la propagande qui est une arme, je pense que Poutin joue la Violence pour que cela devienne insoutenable pour les opinions publiques des populations atlantistes. 

Dans ce cas la ligne rouge OTAN, des chef d’états, risque de se retourner contre eux comme l’opinion Ukrainienne. 

Poutin est un malin. 

On va rentrer dans ce que les américains appellent « une bad loop » c’est à dire une spirale perdant perdant.

Il est décisif que nous tenions nos positions économiques au moins un mois et que la résistance Ukrainienne tienne sur cette durée. 

C’est aussi pourquoi Poutin veut faire de plus en plus mal aux Ukrainiens 

Il va falloir être vigilant sur la diffusion des images de propagande des 2 côtés !

Edited by Pierre_F
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

19 minutes ago, dbo said:

Par contre, en dehors des pertes induites, ces actions peuvent-elles vraiment avoir un impact opérationnel suffisant pour bloquer la stratégie russe ?

Stratégie de la guerre d’usure… combien de jours un GTIA blindé russe peut-il rester efficace avec un ravitaillement aux comptes gouttes, une pression constante des ukrainiens, dans un comfort exécrable, et qqs pertes par jour? Avant que le matériel tombe en panne ou que les hommes les moins motivés abandonnent leurs véhicules?

Edited by HK
Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, Pierre_F a dit :

Dans ce cas la ligne rouge OTAN, des chef d’états, risque de se retourner contre eux

Comme si on avait le choix...

il y a 14 minutes, dbo a dit :

Par contre, en dehors des pertes induites, ces actions peuvent-elles vraiment avoir un impact opérationnel suffisant pour bloquer la stratégie russe ?

Pour l'instant ça fonctionne.  Evidemment l'UKR ne peut pas gagner la guerre (à priori) mais plus ça dure et plus poutine sera en difficulté, je suppose.  Fondamentalement poutine c'est mis dans un merdier sans nom... 

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Fusilier a dit :

Comme si on avait le choix...

Oui on a toujours le choix comme envoyer des avions sanitaires et des hôpitaux de campagne en Ukraine, protégés par des avions ! 

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Pierre_F a dit :

Oui on a toujours le choix comme envoyer des avions sanitaires et des hôpitaux de campagne en Ukraine, protégés par des avions ! 

Ce n'est vraiment pas raisonnable.:rolleyes:

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Métal_Hurlant a dit :

La retranscription de cette conversation, partagée par Bellingcat, suggère qu’il ne s’agissait pas d’une erreur, mais que le réseau de communications sécurisées de l’armée russe, qui passe par des téléphones dédiés, ne fonctionnait plus.

Fait évoqué plus en amont du fil.

L'arroseur arrosé, où quand le corrompu en chef se fait lui même toucher par la corruption ambiante.

Poutine doit apprécier ... Tu m'étonnes qu'il doit fulminer ! Dix ans d'investissement XXL pour en arriver à ces résultats catastrophiques ... Je comprends mieux pourquoi les deux galonnés Sergueï Choïgou et Valéri Guerassimov tirent une gueule de chien battu de quinze mètres depuis le début. Eux étaient peut-être au courant des lacunes de leurs armées, mais même si c'était le cas va donner ce genre d'info à Vlad ... Voudrais pas leur place ... :happy:

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, cracou a dit :

En fait j'hésite à poster dans le fil "militaire" (forcément) mais cette simple vidéo visionnée des dizaines de millions de fois a probablement un effet bien plus important que nombre d'actions militaires directes. En terme de moral, de démotivation, d'empathie.  Elle a évidemment fait le tour de la planète et c'est probablement le document visuel le plus fort depuis le début de la guerre. Comment réagissent ici tous ceux qui ont des enfants? (perso ma fille a 10 ans). 

 

 

Pour ma part avec le conflit syrien et Israëlo-palestinien, j'ai ma dose de ce genre de vidéo donc ça me fait plus grand chose :mellow:

 

Sinon sur la carte Wikipedia du conflit, on voit 2 "encerclements" au nord. Quelqu'un a une idée ce que cherchent à faire les russes ? En dehors d'encercler Kiev, la partie en en plein milieu semblent fragile... 

 

spacer.png

Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, Deres a dit :

Un point qui me choque quand on lit la presse occidentale sur l'Ukraine, c'est que dans les faits, nous les pseudo-alliés de l'Ukraine, nous les laissons bien seul pour se défendre contre les russes mais cela ne nous empêche pas  de monter en épingle de façon quasi publicitaire des livraisons d'armes au compte-goutte. Je dois avouer que le mise en avant permanente des Javelin, NLAW et Stinger me fait gerber. L'essentiel des combattants ukrainiens qui donnent leur sang et leur vie le fait avec des AK47, RPG7, STRELA et des SPIGOT ou d'autres armements locaux ou ex-soviétiques existant en dizaines de milliers d'exemplaires dans leurs stocks et déjà disponible dans les unités. Je trouve cette théâtralisation comme quasi insultante pour les combattants ukrainiens. A mon avis, c'est vraiment car cela arrange politiquement tout le monde faute de mieux.

Je crois que la livraison de milliers (on parle de près de 20 000) missiles sol-air et anti chars performants est plus que symbolique, c'est un véritable renforcement de la capacité de résistance ukrainienne déjà largement mis en œuvre (nombreuses vidéos sur la ligne de front mais aussi de capture en divers endroits). Sachant que l'alternative serait une intervention directe avec les risques associés...

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 24 minutes, Fusilier a dit :

 

Pour l'instant ça fonctionne.  Evidemment l'UKR ne peut pas gagner la guerre (à priori) mais plus ça dure et plus poutine sera en difficulté, je suppose.  Fondamentalement poutine c'est mis dans un merdier sans nom... 

Effectivement, si l'Ukraine ne peut pas gagner cette guerre,  la Russie ne pourra probablement pas non-plus atteindre des buts importants avec le volume de forces actuel.

Et le "renforcement" / renouvellement des armées mobilisées est potentiellement explosif sur le plan de la politique intérieure.  En moins d'une semaine,  on est passé de "y'a pas d'appelés" à  "y'en a, mais c'est à l'insu de notre plein gré". Mobiliser pour la guerre,  la société civile pourrait violemment de retourner (infos de mes contacts: la pression et la colère commencent à se reprendre...)

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Niafron a dit :

Soit dit en passant, j'aimerais votre avis sur la porosité de la ligne de front. On a un certain nombre de photos ou de vidéos ( représentatif ou pas, ça j'en sais rien ) montrant des soldats ukrainiens avec des épaves de véhicules russes. Donc à priori, soit sur des positions occupées par les russes, soit sur des axes qu'ils ont emprunté.

Quelle ligne de front ? On n'a pas de belles courbes/droites dissociant deux camps amassant leurs troupes de part et d'autre. On a des tentacules russes s'enfonçant dans le territoire ukrainien pour aller chercher au plus vite, mais sans réel succès pour lors, les points stratégiques. Le coin où l'on semble avoir quelque chose qui ressemble davantage à une ligne de front classique, c'est vraisemblablement au niveau du Donbass.

Cela doit donc faire au final des milliers de kilomètres de lignes de contact... offrant autant de possibilités d'harassement pour des forces ukrainiennes mobiles, connaissant le territoire, bien équipée pour certaines pour le combat nocturne, et tombant fréquemment sur la logistique, l'artillerie, ou des troupes moins préparées. Ou cherchant sinon les points considérés comme les plus faibles dans les dispositifs mis progressivement en place par les forces russes pour encercler et assiéger.

Par exemple, si l'agglomération de Kherson a bel et bien été prise par les forces russes, il semblerait que l'Oblast de Kherson soit loin d'être contrôlé dans son intégralité par les forces russes. Comme expliqué précédemment, mieux vaut avoir une lecture un peu distante des cartes présentant de grandes taches coloriées.

Edited by Skw
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 13 minutes, jojo (lo savoyârd) a dit :

Je comprends mieux pourquoi les deux galonnés Sergueï Choïgou et Valéri Guerassimov tirent une gueule de chien battu de quinze mètres depuis le début. Eux étaient peut-être au courant des lacunes de leurs armées, mais même si c'était le cas va donner ce genre d'info à Vlad ... Voudrais pas leur place ... :happy:

C’est d’ailleurs l’une des plus grandes faiblesses des dictateurs. Ils n’écoutent plus leurs spécialistes. Et pire encore, les spécialistes en question n’osent plus remettre en cause les décisions de leur chef par peur de sa réaction. A cet égard, la façon dont Poutine a traité son chef des renseignements est éloquente. On peut douter que se dernier se risque à donner des informations qui seraient dérangeante pour leur chef suprême qui fait son caprice (pas des dieux).

  • Upvote 4
Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, Skw a dit :

Quelle ligne de front ? On n'a pas de belles courbes/droites dissociant deux camps amassant leurs troupes de part et d'autre. On a des tentacules russes s'enfonçant dans le territoire ukrainien pour aller chercher au plus vite, mais sans réel succès pour lors, les points stratégiques. Le coin où l'on semble avoir quelque chose qui ressemble davantage à une ligne de front classique, c'est vraisemblablement au niveau du Donbass.

Cela doit donc faire au final des milliers de kilomètres de lignes de contact... offrant autant de possibilités d'harassement pour des forces ukrainiennes mobiles, connaissant le territoire, bien équipée pour certaines pour le combat nocturne, et tombant fréquemment sur la logistique, l'artillerie, ou des troupes moins préparées. Ou cherchant sinon les points considérés comme les plus faibles dans les dispositifs mis progressivement en place par les forces russes pour encercler et assiéger.

Par exemple, si l'agglomération de Kherson a bel et bien été prise par les forces russes, il semblerait que l'Oblast de Kherson soit loin d'être contrôlé dans son intégralité par les forces russes. Comme expliqué précédemment, mieux vaut avoir une lecture un peu distante des cartes présentant de grandes taches coloriées.

C'est ce que j'entendais par porosité de la ligne de front... 

Link to comment
Share on other sites

il y a 26 minutes, HK a dit :

Stratégie de la guerre d’usure… combien de jours un GTIA blindé russe peut-il rester efficace avec un ravitaillement aux comptes gouttes, une pression constante des ukrainiens, dans un comfort exécrable, et qqs pertes par jour? Avant que le matériel tombe en panne ou que les hommes les moins motivés abandonnent leurs véhicules?

A ce rythme et si on en croit les estimations des SR occidentaux et en 15 jours (2-4 000 morts russes, si on prend un ratio 1 tué-6 blessés, ça fait 12 à 24000 blessés, ça me paraît énorme), dans 3 mois ça fait 12 à 24 000 morts, 72 000 à 144 000 blessés. Le reste en bouilli niveau moral et équipement. L'armée russe serait exsangue, ses meilleurs matériels perdus, ses meilleurs soldats se faisant grignoter dans une guerre d'attrition ingagnable, la société russe durablement traumatisée, son économie en ruine.

De fait les russes vont devoir appeler des conscrits dans vraiment pas longtemps vu le rythme ... et pire devoir les engager dans les unités de combat sur du vieux matos déstocké. Et ça en soit même pour Poutine l'aventurier c'est une ligne difficile à franchir.

Je trouve que c'est une belle illustration de la maxime "la guerre ne résout pas souvent les problèmes, elle a tendance à en créer de nouveaux."

In fine c'est même la survie de la fédération de Russie qui est sur la table. L'Etat russe est au bord du défaut de paiement, la tête des russes qui se sont habitués à la société de consommation quand les salaires des fonctionnaires ou les retraites ne vont pas tomber dans les semaines à venir ...
 

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Métal_Hurlant a dit :

https://www.liberation.fr/checknews/est-il-vrai-quon-peut-ecouter-les-communications-de-larmee-russe-en-ukraine-20220309_LXKB3VFRGVDJ7CYJRSXSUKNG2U/


Est-il vrai qu’on peut écouter les communications de l’armée russe en Ukraine ?


Sur le front ukrainien, une partie des troupes de Moscou utilisent des radios civiles non sécurisées. Des échanges écoutables par de simples quidams sur les ondes hertziennes, scrutées depuis le début du conflit par des analystes et des passionnés.
par Alexandre Horn
publié le 9 mars 2022 à 21h04


Différentes sources indiquent en effet que certaines troupes russes utiliseraient des radios civiles, dont les communications sur les ondes hertziennes ne sont pas protégées, contrairement aux radios militaires qui chiffrent les échanges. Ce qui, en théorie, permet de les mettre à l’abri des écoutes extérieures. CheckNews a pu rassembler plusieurs photos qui montrent en effet des combattants russes avec des radios grand public comme ici ou ici.
«Je n’arrivais pas à y croire»
Concrètement, n’importe qui avec un récepteur radio (et quelques connaissances techniques) peut donc intercepter certains échanges d’une des premières puissances militaires du monde, ou même communiquer sur les fréquences qu’elle utilise. Ce qu’ont notamment fait des geeks passionnés des ondes et de simples volontaires, répartis partout dans le monde, grâce à des récepteurs accessibles en ligne.

Michael Moroz est un étudiant américain en économie et en relation internationale. Du fait de son cursus et comme une partie de sa famille vit en Ukraine, il suit le conflit avec attention. «J’ai vu des photos de Russes tués ou capturés qui avaient des radios non chiffrées, ça m’a intéressé», explique-t-il à CheckNews. Aidé par des passionnés d’écoutes radio et alors qu’il ne s’est jamais prêté à l’exercice, le russophone surveille depuis les échanges de l’armée russe, qu’il retranscrit sur Twitter : «Je n’arrivais pas à croire que c’était bien leurs communications militaires.»

L’entreprise britannique de renseignement géospatial Shadowbreak Intl a fait le même constat et a notamment rassemblé le 1er mars une partie de ces échanges captés entre les troupes de Moscou. CheckNews a pu confirmer la teneur de ces propos, tenus en russe. On peut entendre des demandes de frappes d’artillerie sur des zones d’habitation, l’emplacement d’une base opérationnelle avancée au nord de Kyiv avec de nombreuses pertes, ou encore les sanglots d’un soldat lors de combats autour de Kharkiv. Une fois la pratique des forces russes découverte, certains se sont même mis à émettre sur ces mêmes fréquences pour perturber les transmissions en diffusant l’hymne national ukrainien.

«Un immense retour en arrière de dix ans»
Ce dysfonctionnement a surpris les observateurs des forces russes comme Vincent Tourret, chercheur à la Fondation pour la recherche stratégique : «Le conflit géorgien en 2008 a été un fiasco sur les communications, explique-t-il à CheckNews. La coordination des forces russes était inexistante, il y avait eu beaucoup de tirs amis, notamment sur l’aviation. Et même des cas où les officiers avaient dû emprunter des téléphones à des civils pour coordonner leur appui aérien. […] Depuis, des grandes réformes ont été annoncées : l’armée russe a parlé de numérisation, d’informatisation et d’automatisation. Sur bien des aspects, ce qu’on voit en Ukraine est un immense retour en arrière de dix ans.»

Et la pagaille s’étend bien au-delà des échanges radios. Ainsi, l’équipe de journalistes d’investigation en ligne Bellingcat affirme avoir même eu accès à une conversation téléphonique interceptée, annonçant le 7 mars la mort d’un général russe, Vitaly Gerasimov, près de Kharkiv. Un appel entre officiers du FSB, le service de renseignement russe, qui a pu être écouté… car il a été mené depuis de simples téléphones civils. La retranscription de cette conversation, partagée par Bellingcat, suggère qu’il ne s’agissait pas d’une erreur, mais que le réseau de communications sécurisées de l’armée russe, qui passe par des téléphones dédiés, ne fonctionnait plus.

A priori ce n'est plus le cas depuis plusieurs jours. Certaines communications sont toujours audibles mais codées. Il semblerait que c'est durant la tentative d'invasion sans combattre qu'en l'absence de tout dispositif organisé de nombreuses unités aient eu recours au premier moyen venu.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, Métal_Hurlant a dit :

Traduction :

"...Incroyable vidéo de drone d'une embuscade d'une colonne de chars russe qui aurait été prise par le 6e régiment près de la région de Brovary, dans l'oblast de Kiev. L'audio semble être une interception d'un officier russe appelant ses supérieurs pour signaler l'embuscade et la mort du commandant du régiment..."

 

 

Commentaire de Michel Goya sur BFMTV à l'instant. D'après lui il s'agit de tirs de mortier (poussière horizontale = tir vertical)

Il ne s'est pas gêné pour évoquer le nullité de cette formation blindée (une compagnie de la 1ère Armée Blindée de la Garde semble t-il)

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Arland a dit :

ne pas avoir un dispositif de surveillance 360° du ciel en optique/IR et un brouillage permanent des fréquences civiles dans la zone me fait dresser les cheveux sur la tête.

 

Cela c'est un peu la guerre idéale, mais c'est rarement le cas durablement et partout.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Niafron a dit :

Soit dit en passant, j'aimerais votre avis sur la porosité de la ligne de front. On a un certain nombre de photos ou de vidéos ( représentatif ou pas, ça j'en sais rien ) montrant des soldats ukrainiens avec des épaves de véhicules russes.

Donc à priori, soit sur des positions occupées par les russes, soit sur des axes qu'ils ont emprunté.

C'est normal?

Oui, on assiste non pas à une ligne continue, mais à des combats sur des points et des axes de communication. La raspoutitsa explique cela. Seule les routes goudronnées et les points d'intérêts majeur comme les villes, barrages, aéroports etc sont théâtre de combat. Du reste, l'armée russe n'a pas énormément d'hommes pour un pays de cette taille, ça explique pourquoi des unités en avant peuvent être isolés.

Link to comment
Share on other sites

il y a 31 minutes, Ryskette a dit :

Sinon sur la carte Wikipedia du conflit, on voit 2 "encerclements" au nord. Quelqu'un a une idée ce que cherchent à faire les russes ? En dehors d'encercler Kiev, la partie en en plein milieu semblent fragile... 

 

Si je ne fais pas erreur les deux "bras" ce sont des avancées de l'Armée Blindée de la Garde  ils contourné sur des axes (secondaires?) le résultat de leur manœuvre semble la coupure de l'autoroute qui relie Kiev à la vile au nord (voir le nom sur la carte) qui est aussi assiégée. On peut s'interroger sur les liaisons UKR et sur la solidité du dispositif russe (unités de reconnaissance, autre?) 

Edited by Fusilier
Link to comment
Share on other sites

à l’instant, FAFA a dit :

C’est d’ailleurs l’une des plus grandes faiblesses des dictateurs. Ils n’écoutent plus leurs spécialistes. Et pire encore, les spécialistes en question n’osent plus remettre en cause les décisions de leur chef par peur de sa réaction. A cet égard, la façon dont Poutine a traité son chef des renseignements est éloquente. On peut douter que se dernier se risque à donner des informations qui seraient dérangeante pour leur chef suprême qui fait son caprice (pas des dieux).

Loin de moi l'idée de faire un point Godwin, mais il y a déjà quelques jours sur ce fil ou sur l'autre, il me semble qu'on était plusieurs à faire le parallèle avec le comportement d'Hitler à partir du débarquement allié (voir même avant) : A force de limoger (ou pire) ses généraux lorsqu'ils apportent une mauvaise nouvelle ou promulguent un conseil qui va à l'encontre de sa vison, plus personne n'ose parler et accepte des ordres contre-productifs . . . :unsure:

Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, Berezech a dit :

A ce rythme et si on en croit les estimations des SR occidentaux et en 15 jours (2-4 000 morts russes, si on prend un ratio 1 tué-6 blessés, ça fait 12 à 24000 blessés, ça me paraît énorme), dans 3 mois ça fait 12 à 24 000 morts, 72 000 à 144 000 blessés. Le reste en bouilli niveau moral et équipement.

Il n'est pas dit que le niveau de perte soit constant, je pense que celui-ci a été bien plus élevé la première semaine que la seconde. Mais cela peut repartir à la hausse, notamment en cas de combat urbain d'ampleur...

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,765
    Total Members
    1,550
    Most Online
    yggtor
    Newest Member
    yggtor
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...