Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

il y a 33 minutes, Clairon a dit :

Ca c'est une mine a action horizontale, donc le char doit littéralement lui passer dessus, d'ailleurs comme elle ne perce que 70 mm d'acier, sur le côté d'un T72 cela n'aurait pas beaucoup d'effet.

Non c'est inexact la MIACAH ne se fait pas rouler dessus mais agit en latéral avec une portée max de +/-80 métres. Elle peut agir en autonome avec fil piège ou en déclenchement à distance ce qui permet de choisir une cible adaptée.

 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 31 minutes, Clairon a dit :

Mais elle entraine des conséquences graves : occupations et destructions du territoire, chantage sur la population civile, impossibilité de reconquête, il faut que l'agresseur s'enfuie de lui-même suite à des pressions internes (population) ou externes (sanctions, blocus, ...) 

J'ai lu que Brossollet avait refusé de préfacer le bouquin d'Horst Afheldt  par ce qu'il  se situait dans un dispositif non nucléaire, alors que la réflexion de Brossollet est bien dans le cadre de la dissuasion française. 

N'empêche que du point de vue tactico opératif  ces deux bouquins sont intéressants et permettent peut-être d'éclairer les combats en Ukraine. 

Link to comment
Share on other sites

20 minutes ago, Berezech said:

Je me suis posé la question, ça se tiendrait si l'investissement russe sur Kiev avait une économie des forces plus limitée.
Présentement il y a au moins 1/3 des forces russes qui semblent consacré à cette seule mission. ça fait beaucoup pour fixer un volume de force vraisemblablement moindre en proportion/volume. Je pense surtout que les russes attendent un effet "cascade" avec la chute d'enfin un des môles ukrainiens pour pouvoir les effondrer les uns derrière les autres, PUIS encercler Kiev et l'attaquer en règle.

 

C'est un peu étrange d'espérer un effet cascade sachant que tout l'ouest du pays est intact et que leur population sont particulièrement hostile.

Sauf à ne vouloir envahir que la rive gauche du Dniepr... Et donc proposer un encerclements des force qui s'y trouvent pour les obliger à la retraite ou à la reddition.

A mon sens ça reste l'objectif russe conquérir la rive gauche ... Les opérations sur la rive droites n'étant que pour soutenir cet objectif.

Reste l'objectif secondaire de joindre la transnistrie... Et de punir l'Ukraine en la privant d'accès à la mer noire mais je doute que ce soit durable.

Je doute toujours que les russe aient l'ambition d'occuper toute l'Ukraine.

A mon sens s'ils arrivaient à créer un satellite a l'est du Dniepr ça serait déjà une réussite... Et ce serait un statut quo acceptable pour la communauté internationale.

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 22 minutes, jagouille a dit :

Non c'est inexact la MIACAH ne se fait pas rouler dessus mais agit en latéral avec une portée max de +/-80 métres. Elle peut agir en autonome avec fil piège ou en déclenchement à distance ce qui permet de choisir une cible adaptée.

 

12 kg et provoquer 70 mm de perforation à 80m max .... c'est pas avec ça qu'on va les arrêter les hordes de T72 ...

Clairon

  • Confused 1
Link to comment
Share on other sites

https://www.msn.com/fr-fr/actualite/monde/ukraine-la-russie-frappe-la-base-par-laquelle-transitent-les-armes-livrées-par-l-occident-le-point-sur-l-offensive/ar-AAUZISE?ocid=msedgdhp&pc=U531

Ukraine : la Russie frappe la base par laquelle transitent les armes livrées par l’Occident, le point sur l’offensive


Kiev, Kharkiv, Kramatorsk, Sloviansk, Vinnytsia, Kyiv, Poltava, Jjytomyr, Khmelnytskyi, Lviv, Odessa, Volyn, Zaporizhzha, Berezivka, Izmail, Kiliya, Yuzhne, Chernomorsk, Chernihiv, Ternopil, Dnipro, Cherkasy, Soumy… Cette nuit de samedi à dimanche, les sirènes antiaériennes n’ont cessé de retentir dans ces zones. Au 19e jour de l’invasion russe en Russie, « les forces russes tentent d’envelopper les forces ukrainiennes dans l’est du pays alors qu’elles avancent en direction de Kharkiv au nord et de Marioupol au sud », selon le ministère britannique de la Défense. Elles ont aussi défié l’OTAN et l’Occident. Une base à 20 km de la Pologne durement frappée Des frappes nourries ont été lancées par la Russie sur une base d’entraînement militaire à Yavoriv, à une quarantaine de kilomètres au nord-ouest de Lviv et à 20 km de la frontière avec la Pologne, dimanche matin. Une équipe de CNN a entendu des explosions multiples vers 6 heures du matin. Appelée « Centre international pour le maintien de la paix et la sécurité », cette base a servi ces dernières années de terrain d’entraînement aux forces ukrainiennes sous l’encadrement d’instructeurs étrangers, notamment américains et canadiens. Elle est aussi utilisée lors des exercices militaires conjoints entre les forces ukrainiennes et celles de l’OTAN.
Neuf personnes ont été tuées et 57 blessées. Selon Reuters, un témoin a vu plus d’une douzaine d’ambulances se diriger vers le site. Le gouverneur local affirme que la Russie a tiré 30 roquettes sur le site. C’est à ce jour l’attaque la plus occidentale menée par la Russie. C’est sur cette base qu’arrive une partie de l’aide militaire livrée à l’Ukraine par les pays occidentaux. Hier encore, le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Ryabkov, avait prévenu que les convois d’armes occidentaux à destination de l’Ukraine constituaient une « cible militaire légitime ». Des frappes aériennes ont aussi touché l’aéroport d’Ivano-Frankivsk, pour la deuxième journée consécutive. Il est situé à 135 km de la Pologne. Le maire Ruslan Martsinkiv a appelé les habitants proches de l’aéroport à évacuer. Un monastère orthodoxe endommagé L’église de la Laure historique de la Sainte Dormition, dans la région de Donetsk, a été endommagée samedi soir vers 22 heures (21 heures, heure française) dans les frappes russes qui ont touché la ville de Sviatohirsk. Le lieu de pèlerinage appartient à l’Église orthodoxe ukrainienne mais relève du Patriarcat de Moscou. 520 personnes, pèlerins et moines, étaient réfugiées dans le monastère lors des frappes, pensant y être à l’abri. Les fenêtres ont volé en éclat. Plusieurs blessés ont été hospitalisés, d’autres, plus légèrement touchés, ont été soignés sur place.
L’explosion a touché 50 m d’un pont reliant les rives droite et gauche de la rivière Donets, près d’une entrée du monastère. L’évêque du monastère, le métropolitain Arseny, a déclaré qu’il n’y avait pas d’unités militaires à Sviatohirsk et que l’attaque avait été infligée à une « ville paisible » et à l’un des sites les plus sacrés d’Ukraine.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 36 minutes, olivier lsb a dit :

Point situation à hier de M. Goya

https://lavoiedelepee.blogspot.com/

J'ai lu ça et suis bien surpris de lui voir écrire que les troupes russes sont à l'arrêt. A mon sens, ce n'est pas le cas autour de Kiev, ni à l'Est, ni à l'Ouest : ça grignote, ça use, ça consolide, ça amène des moyens d'artillerie de précision gouvernés par drone, ça ratisse... Bref : ça n'avance en apparence pas très vite mais, si ça se trouve, ça ravitaille, ça bétonne.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

à l’instant, Boule75 a dit :

J'ai lu ça et suis bien surpris de lui voir écrire que les troupes russes sont à l'arrêt. A mon sens, ce n'est pas le cas autour de Kiev, ni à l'Est, ni à l'Ouest : ça grignote, ça use, ça consolide, ça amène des moyens d'artillerie de précision gouvernés par drone, ça ratisse... Bref : ça n'avance en apparence pas très vite mais, si ça se trouve, ça ravitaille, ça bétonne.

Je te rejoins

Les troupes dans les faubourgs de Kiev lancent des pointes de reco mais c'est tout. Par contre elles semblent se réa articuler et se renforcer

En particulier à Bucha qui maintenant sert de point de concentration de forces

A l'Est de Kiev autour de Brovary, les troupes russes sont bien à l'arrêt mais elles subissent des contre attaques ukrainiennes pour essayer de dégager ce faubourg et l'axe vers Chernyiv

Le terrain urbanisé se prete peu aux chevauchées des Walkyries

Là, ou Goya a completement raison c'est qu'il suffirait qu'un verrou (Chernyiv, Sumy, Karkyiv, Marioupol) saute pour déclencher un effet cascade

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Boule75 a dit :

J'ai lu ça et suis bien surpris de lui voir écrire que les troupes russes sont à l'arrêt. A mon sens, ce n'est pas le cas autour de Kiev, ni à l'Est, ni à l'Ouest : ça grignote, ça use, ça consolide, ça amène des moyens d'artillerie de précision gouvernés par drone, ça ratisse... Bref : ça n'avance en apparence pas très vite mais, si ça se trouve, ça ravitaille, ça bétonne.

Assez d'accord, il est possible qu'il s'agisse d'un vrai arrêt "Bon et maintenant quoi ? Qu'est-ce qu'on peut faire ?"

Il est possible aussi, et je dirais plus probable à voir l'escalade du siège médiéval de Marioupol et de l'attaque de la base relais des armes occidentales près de la frontière polonaise ce matin, que l'adaptation aux événements ait déjà été décidée, dans le sens de l'intensification, et qu'il s'agisse d'une pause pour consolidation avant nouvelle poussée.

Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, Akhilleus a dit :

Là, ou Goya a completement raison c'est qu'il suffirait qu'un verrou (Chernyiv, Sumy, Karkyiv, Marioupol) saute pour déclencher un effet cascade

Question à rebour : que se passe-t-il si le siège autour de Sumy ou Karkyiv craque et permet de libérer des forces sur les arrières russes ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, Boule75 a dit :

Question à rebour : que se passe-t-il si le siège autour de Sumy ou Karkyiv craque et permet de libérer des forces sur les arrières russes ?

 

il y a 3 minutes, Boule75 a dit :

Question à rebour : que se passe-t-il si le siège autour de Sumy ou Karkyiv craque et permet de libérer des forces sur les arrières russes ?

Ca va déstabiliser le front au moins temporairement

Mais les ukrainiens manquent de forces de maneuvres pour pouvoir l'exploiter autrement que defensivement.

Je doute que les bataillons opérant à Sumy ou Karkyiv puissent agir de façon offensive ou contre offensive d'exploitation, surtout après 15 j de combat

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, Boule75 a dit :

Question à rebour : que se passe-t-il si le siège autour de Sumy ou Karkyiv craque et permet de libérer des forces sur les arrières russes ?

Libérer des forces c'est compliqué car il faut également tenir le terrain. Il faut donc une force d'occupation relativement importante surtout dans des villes où la défense fur importante. 

Une stratégie efficace pourrait être pour les Ukrainiens de se planquer et que lorsque les forces ennemies sont déployées ailleurs, de contre attaquer les forces arrières. Ils sont chez eux après tout. 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, Boule75 a dit :

Question à rebour : que se passe-t-il si le siège autour de Sumy ou Karkyiv craque et permet de libérer des forces sur les arrières russes ?

Question de béotien: on fait comment pour ravitailler une ville assiégée en 2022? je veux dire vraiment ravitailler, donc du volume. Pas une camionnette isolée avec 10 cartons qui réussit à passer en coup de bol.

Si pas de solution, alors c'est juste une question de temps...

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 26 minutes, bubzy a dit :

il faut également tenir le terrain. Il faut donc une force d'occupation relativement importante surtout dans des villes où la défense fur importante. 

Oui ça sera pas de la tarte pour les russes : (2ème vidéo)

"...Les troupes russes à Melitopol annoncent par haut-parleurs que les rassemblements sont interdits dans la ville après les manifestations quotidiennes contre l'occupation..."

 

 

Edited by Métal_Hurlant
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Clairon a dit :

12 kg et provoquer 70 mm de perforation à 80m max .... c'est pas avec ça qu'on va les arrêter les hordes de T72 ...

Clairon

Je pense que tu sous estime largement le bestiot .

On va pas épiloguer 15 pages la dessus ,mais péter une chenille ou un galet suffit largement a stopper un Char tout t72 qu il soit .

Le tout était de prouver que ce type d embuscade est possible sans mettre des vie en danger.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Clairon a dit :

12 kg et provoquer 70 mm de perforation à 80m max .... c'est pas avec ça qu'on va les arrêter les hordes de T72 ...

Clairon

En latéral la caisse du T-72 c'est combien d'épaisseur?

De plus vu qu'il est possible de déclencher à distance autant cibler les BTR et autres BMD. Il se feront ouvrir sans soucis. Donc encore moins d'infanterie portée pour appuyer les chars.

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, jagouille a dit :

En latéral la caisse du T-72 c'est combien d'épaisseur?

De plus vu qu'il est possible de déclencher à distance autant cibler les BTR et autres BMD. Il se feront ouvrir sans soucis. Donc encore moins d'infanterie portée pour appuyer les chars.

Etant donné la nature particulière du terrain Ukrainien en cette saison, je suis surpris que l'on n'entende pas plus parler d'IED. Les russes sont quasiment obligés d'emprunter les routes existantes (ou vont l'être d'ici peu).

Et un IED à priori ça stoppe un blindé aussi, de ce que j'ai pu comprendre des terrains aghans et syriens.

Edited by KPLX
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, jagouille a dit :

En latéral la caisse du T-72 c'est combien d'épaisseur?

t-72+ural+armour+scheme.png

source : https://thesovietarmourblog.blogspot.com/2017/12/t-72-part-2.html

 

il y a 3 minutes, KPLX a dit :

Etant donné la nature particulière du terrain Ukrainien en cette saison, je suis surpris que l'on n'entende pas plus parler d'IED. Les russes sont quasiment obligés d'emprunter les routes existantes (ou vont l'être d'ici peu).

Pour reprendre les dernières vidéos sorties, tu fais comment pour poser un IED sur une 4 voies de manière discrète ?

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, Fanch a dit :

t-72+ural+armour+scheme.png

source : https://thesovietarmourblog.blogspot.com/2017/12/t-72-part-2.html

 

Pour reprendre les dernières vidéos sorties, tu fais comment pour poser un IED sur une 4 voies de manière discrète ?

Le fil piège sur un dispositif pyrotechnique à effet dirigé, si tu es observateur tu peux même en mettre plusieurs.
 

Link to comment
Share on other sites

il y a 25 minutes, KPLX a dit :

Etant donné la nature particulière du terrain Ukrainien en cette saison, je suis surpris que l'on n'entende pas plus parler d'IED. Les russes sont quasiment obligés d'emprunter les routes existantes (ou vont l'être d'ici peu).

Les ukrainiens n'ont peut être pas envie de miner leur pays et donc leur vie avec une mine tu arrête un char mais tu peux aussi faire sauter une voiture ou un bus... 

Ils pensent à l'après guerre toute les personnes qui vont se faire sauter sur des mines qui on était posé et oublier. Ils vont déjà avoir toutes les sous munitions non explosées qui vont traîné prêt à exploser. 

Link to comment
Share on other sites

  • Rob1 locked this topic
  • Rob1 unlocked this topic

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,907
    Total Members
    1,749
    Most Online
    LucieLeroy789
    Newest Member
    LucieLeroy789
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...