Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

Où l'on retrouve des Ka-52 qui arrosent de roquettes une zone un peu lointaine en redoutant les missiles :

 

Je ne vois pas très bien quelle efficacité militaire ça peut avoir : les munitions sont petites, leur zone d'effet à l'impact est faible et la dispersion est telle que les probabilités de faire mal doivent être très faible. Contre des véhicules blindés ? Je doute aussi : est-ce que ça arrive seulement sur cible avec une vitesse suffisante ? C'est @Akhilleus je crois qui évoquait l'hypothèse de tir de roquettes fumigènes ; je suis bien perplexe (ça ferait une sacré zone couverte /à couvrir !).

Le seul usage rationnel qui me vienne à l'esprit a trait au harcèlement des habitants : sur une zone pavillonnaire, ça fait des trous dans les toits ; sur des immeubles, ça éclate les vitres, provoque des incendies et fait des victimes s'il reste du monde dedans.

Akhileus : tu crois vraiment à un effet militaire en l'occurrence ?

il y a 16 minutes, Gallium a dit :
Pour info, le drone est à une cinquantaine de km du point d'impact.

Si loin que ça, vraiment ? Il faut vraiment qu'il fasse très, très beau...

N'est-ce pas plutôt "à 50 km de l'opérateur" ?

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

31 minutes ago, Boule75 said:

Où l'on retrouve des Ka-52 qui arrosent de roquettes une zone un peu lointaine en redoutant les missiles :

 

Je ne vois pas très bien quelle efficacité militaire ça peut avoir : les munitions sont petites, leur zone d'effet à l'impact est faible et la dispersion est telle que les probabilités de faire mal doivent être très faible. Contre des véhicules blindés ? Je doute aussi : est-ce que ça arrive seulement sur cible avec une vitesse suffisante ? C'est @Akhilleus je crois qui évoquait l'hypothèse de tir de roquettes fumigènes ; je suis bien perplexe (ça ferait une sacré zone couverte /à couvrir !).

Le seul usage rationnel qui me vienne à l'esprit a trait au harcèlement des habitants : sur une zone pavillonnaire, ça fait des trous dans les toits ; sur des immeubles, ça éclate les vitres, provoque des incendies et fait des victimes s'il reste du monde dedans.

Akhileus : tu crois vraiment à un effet militaire en l'occurrence ?

Si loin que ça, vraiment ? Il faut vraiment qu'il fasse très, très beau...

N'est-ce pas plutôt "à 50 km de l'opérateur" ?

Redouter les missiles, c'est aussi l'interprétation de ce journal roumain :

Les pilotes d'hélicoptères d'attaque russes sont effrayés par les missiles anti-aériens de fabrication occidentale : Selon des enregistrements vidéo, les pilotes russes des hélicoptères d'attaque lancent des missiles non guidés à grande distance de la cible, relevant le canon de l'avion lors du tir afin qu'ils adoptent une trajectoire « voûtée » pour frapper le plus loin possible. Deux hélicoptères VKS sont capturés dans un tel clip - un Ka-52 Hokum, bientôt suivi d'un Mi-28N Havoc - utilisant cette tactique. Immédiatement après le tir, les pilotes russes rebroussent chemin et, de plus, lancent une pluie de contre-mesures pour les missiles à guidage infrarouge sur lesquels les Ukrainiens, espérant que si toutefois ils étaient pris en vue par les Ukrainiens, ils tromperaient les capteurs des vecteurs de fabrication occidentale .

Les experts disent que les pilotes russes ont très probablement peur des missiles des Ukrainiens qui peuvent les amener au sol, en flammes, en quelques secondes. Constat, cette technique de tir de missiles non dirigés (qui sont utilisés pour des cibles « à vue ») est inefficace d'un point de vue militaire et, de plus, peut faire encore plus de victimes civiles.    https://adevarul.ro/news/eveniment/pilotii-elicopterelor-atac-rusesti-inspaimantati-rachetele-antiaeriene-fabricatie-occidentala-ajutorul-carora-vanati-ucraineni-video-1_6234b91b5163ec427161fbf2/index.html

 

Edited by Bocket
completer
  • Like 1
  • Haha 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 30 minutes, Boule75 a dit :

N'est-ce pas plutôt "à 50 km de l'opérateur" ?

Il y a les coordonnées GPS sur la vidéo, d'aucun se sont déjà amusé à comparer le point d'impact et la position indiquée sur l'écran du drone. Mais c'est vrai que ça me parait énorme, après si l'optique est pas mauvaise et le temps clair...

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 55 minutes, Boule75 a dit :

Contre des véhicules blindés ? Je doute aussi : est-ce que ça arrive seulement sur cible avec une vitesse suffisante ?

Une charge creuse se moque un peu de la vitesse de son porteur.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, gustave a dit :

Les armes blanches dans les tranchées relèvent plus du mythe que d'une quelconque réalité. Grenades, mitrailleuses et autres mortiers légers ou lance-flammes étaient les armes réellement utilisées.

Tu as raison techniquement, il vaut mieux parler de "corps à corps". Même si c'était une minorité, en 14,  les "corps francs" allaient au contact, plus au pistolet grenade que à la baïonnette au bout du Lebel (inemployable dans les faits) et, en dernier recours, sans doute plus à la pelle qu'au couteau.  Les charges banzai n'étaient pas si rares lors de la guerre du Pacifique. 

Mais, indépendamment du 1 % ou 2 %; une des questions est de savoir si "l'assaut à la baïonnette" (entendre au sens large) participe au processus de formation du caractère du soldat, à ses "automatismes" (drill) comme c'est le cas de l'aguerrissement commando, le C4, la survie, etc, voir l'ordre serré.  

Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, Boule75 a dit :

Où l'on retrouve des Ka-52 qui arrosent de roquettes une zone un peu lointaine en redoutant les missiles :

 

Je ne vois pas très bien quelle efficacité militaire ça peut avoir : les munitions sont petites, leur zone d'effet à l'impact est faible et la dispersion est telle que les probabilités de faire mal doivent être très faible. Contre des véhicules blindés ? Je doute aussi : est-ce que ça arrive seulement sur cible avec une vitesse suffisante ? C'est @Akhilleus je crois qui évoquait l'hypothèse de tir de roquettes fumigènes ; je suis bien perplexe (ça ferait une sacré zone couverte /à couvrir !).

Le seul usage rationnel qui me vienne à l'esprit a trait au harcèlement des habitants : sur une zone pavillonnaire, ça fait des trous dans les toits ; sur des immeubles, ça éclate les vitres, provoque des incendies et fait des victimes s'il reste du monde dedans.

Akhileus : tu crois vraiment à un effet militaire en l'occurrence ?

Si loin que ça, vraiment ? Il faut vraiment qu'il fasse très, très beau...

N'est-ce pas plutôt "à 50 km de l'opérateur" ?

Nan c'est pas moi.

Et encore une fois ca augmente les portee des roquettes non guidees

On tirera de plus loin en s'exposant moins a la riposte. En corollaire ca demande une plus grande conso de munitions pour l'effet saturation de zone

Toutes les forces armées dotees d'helico pouvant etre armés de roquettes non guidees applique cette approche qui est betement balistique

Ca a pourtant été expliquer en long, large, travers les pages d'avant

  • Upvote 4
Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, Bocket a dit :

Redouter les missiles, c'est aussi l'interprétation de ce journal roumain :

Les pilotes d'hélicoptères d'attaque russes sont effrayés par les missiles anti-aériens de fabrication occidentale : Selon des enregistrements vidéo, les pilotes russes des hélicoptères d'attaque lancent des missiles non guidés à grande distance de la cible, relevant le canon de l'avion lors du tir afin qu'ils adoptent une trajectoire « voûtée » pour frapper le plus loin possible. Deux hélicoptères VKS sont capturés dans un tel clip - un Ka-52 Hokum, bientôt suivi d'un Mi-28N Havoc - utilisant cette tactique. Immédiatement après le tir, les pilotes russes rebroussent chemin et, de plus, lancent une pluie de contre-mesures pour les missiles à guidage infrarouge sur lesquels les Ukrainiens, espérant que si toutefois ils étaient pris en vue par les Ukrainiens, ils tromperaient les capteurs des vecteurs de fabrication occidentale .

Les experts disent que les pilotes russes ont très probablement peur des missiles des Ukrainiens qui peuvent les amener au sol, en flammes, en quelques secondes. Constat, cette technique de tir de missiles non dirigés (qui sont utilisés pour des cibles « à vue ») est inefficace d'un point de vue militaire et, de plus, peut faire encore plus de victimes civiles.    https://adevarul.ro/news/eveniment/pilotii-elicopterelor-atac-rusesti-inspaimantati-rachetele-antiaeriene-fabricatie-occidentala-ajutorul-carora-vanati-ucraineni-video-1_6234b91b5163ec427161fbf2/index.html

 

Si c’est pour nous apprendre que les pilotes craignent les missiles sol-air (pas qu’occidentaux d’ailleurs, la plupart de ceux utilisés sont russes)…

Il y a 3 heures, Fusilier a dit :

Tu as raison techniquement, il vaut mieux parler de "corps à corps". Même si c'était une minorité, en 14,  les "corps francs" allaient au contact, plus au pistolet grenade que à la baïonnette au bout du Lebel (inemployable dans les faits) et, en dernier recours, sans doute plus à la pelle qu'au couteau.  Les charges banzai n'étaient pas si rares lors de la guerre du Pacifique. 

Mais, indépendamment du 1 % ou 2 %; une des questions est de savoir si "l'assaut à la baïonnette" (entendre au sens large) participe au processus de formation du caractère du soldat, à ses "automatismes" (drill) comme c'est le cas de l'aguerrissement commando, le C4, la survie, etc, voir l'ordre serré.  

C’est totalement vrai et c’est ce que je dis : le constat est que la perspective du combat a l’arme blanche est littéralement terrifiante. En général elle est refusée par la plupart des combattants qui préfèrent fuir ou se rendre. Ceux capables d’y recourir peuvent donc dans certaines circonstances renverser une situation en prenant l’ascendant psychologique. Ce demeure complètement anecdotique cependant. L’entraînement à ce type de situation participe par ailleurs à l’aguerrissement de la troupe. Mais on est HS.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 16 heures, Vince88370 a dit :

Sa fait longtemps que les combats ont lieux dans Mariopol. Sa fait 3-4 jours qui sont dans des combats urbains. On a vu passé la vidéo du btr 3 ukrainien au milieu de la ville entrain de tirer sur des BMP Russes. On a aussi une vidéo de militaires tchétchènes au milieu de la ville. 

 

C'est mignon les alliés des Russes.

Avec Allahou akbar et gentille aide à transporter les courses.

Ça me rappelle quelque chose. Mais quoi ?...

Link to comment
Share on other sites

Nos amis syriens ? La différence étant que ces Tchétchènes sont sous l’autorité d’un pouvoir séculier relevant de l’Etat russe. Ceci dit il ne faut effectivement pas exclure qu’un affaiblissement russe ainsi que de son influence sur la Tchétchénie, et parallèlement des structures tchétchènes, puisse avoir des conséquences très désagréables…

Edited by gustave
Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, Gallium a dit :

Il y a les coordonnées GPS sur la vidéo, d'aucun se sont déjà amusé à comparer le point d'impact et la position indiquée sur l'écran du drone. Mais c'est vrai que ça me parait énorme, après si l'optique est pas mauvaise et le temps clair...

J'ai fait l'exercice et c'est exact, d'ailleurs il y a les coordonnées du drone à gauche et celles de l'impact à droite avec la distance 48.137 m.

C'est impressionnant parce que même par temps clair, il est rarement possible de voir avec ce niveau de détail à cette distance.

Ça veut dire des moyens optroniques extrêmement performants (d'où l'image noir & blanc probablement d'ailleurs) et que les combattants des deux camps (car j'imagine que les Russes ont des moyens similaires) ne sont à l'abri nulle part.

  • Like 1
  • Thanks 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Akhilleus a dit :

On tirera de plus loin en s'exposant moins a la riposte. En corollaire ca demande une plus grande conso de munitions pour l'effet saturation de zone

Toutes les forces armées dotees d'helico pouvant etre armés de roquettes non guidees applique cette approche qui est betement balistique

Ca a pourtant été expliquer en long, large, travers les pages d'avant

Et ça n'est pas difficile à comprendre : la question était de savoir si cet arrosage pouvait avoir le moindre effet militaire ou s'il ne s'agissait que de pourrir la vie des civils.

Edited by Boule75
Link to comment
Share on other sites

Première utilisation opérationnelle de missiles hypersoniques ?

Citation

La Russie affirme avoir tiré des missiles hypersoniques sur l’Ukraine


Le ministère de la défense russe a annoncé avoir utilisé la veille des missiles hypersoniques Kh-47M2 Kinjal pour détruire un entrepôt souterrain d’armements dans le village de Deliatyn, dans la région d’Ivano-Frankivsk, dans l’ouest de l’Ukraine.

(Le Monde)

Link to comment
Share on other sites

il y a 54 minutes, Boule75 a dit :

Et ça n'est pas difficile à comprendre : la question était de savoir si cet arrosage pouvait avoir le moindre effet militaire ou s'il ne s'agissait que de pourrir la vie des civils.

Tu es dur a la comprenette

Effet de saturation de zone contre des positions d'ou risque de partir des tirs de riposte

Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, Akhilleus a dit :

Tu es dur a la comprenette

Toi aussi, franchement...

il y a 9 minutes, Akhilleus a dit :

Effet de saturation de zone contre des positions d'ou risque de partir des tirs de riposte

Est-ce que ça sature vraiment ? chaque hélico lance 40 tout petits pélos d'un coup, avec une très forte dispersion, chacun avec une probabilité presque nulle de faire le moindre dommage sur des fantassins qui se protègent un tant soit peu, ne serait-ce qu'en se couchant. Une fois les passes d'hélicos terminées, l'effet est donc nul.
S'il y a des véhicules en face, ils ont une chance de se prendre une roquette à basse vitesse sur le toit : est-ce que ça marche ?

Y a-t-il seulement une aide à la visée dans ce type de tir ? Ou est-ce très aléatoire ?

Voilà ce que je voudrais voir éclairé.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

4 minutes ago, Boule75 said:

Est-ce que ça sature vraiment ? chaque hélico lance 40 tout petits pélos d'un coup, avec une très forte dispersion, chacun avec une probabilité presque nulle de faire le moindre dommage sur des fantassins qui se protègent un tant soit peu, ne serait-ce qu'en se couchant. Une fois les passes d'hélicos terminées, l'effet est donc nul. S'il y a des véhicules en face, ils ont une chance de se prendre une roquette à basse vitesse sur le toit : est-ce que ça marche ?  Y a-t-il seulement une aide à la visée dans ce type de tir ? Ou est-ce très aléatoire ? Voilà ce que je voudrais voir éclairé.

C'est comme cela qu'à toujours fonctionné l'artillerie ...

Et en général en dehors des soldats les plus aguerris à vivre sous les bombes ... tout le monde se chie dessus et rompt le combat.

En anglais c'est "Suppressive fire" ... il s'agit juste d'imposer à l'autre ses feux ... pour qu'ils se planque et donc ne puisse pas attaquer.

Aujourd'hui peu de soldats sont capable de refaire Verdun ...

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, DMZ a dit :

C'est impressionnant parce que même par temps clair, il est rarement possible de voir avec ce niveau de détail à cette distance.

La nacelle de reco Harold avait ce genre de perf il y a longtemps à des distances x2 ou 3 de mémoire ... 

Je pense que les nacelles de désignation Damoclès ont ce genre de performances également où on privilégie la portée ..

  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, Bocket a dit :

Redouter les missiles, c'est aussi l'interprétation de ce journal roumain :

Les pilotes d'hélicoptères d'attaque russes sont effrayés par les missiles anti-aériens de fabrication occidentale : Selon des enregistrements vidéo, les pilotes russes des hélicoptères d'attaque lancent des missiles non guidés à grande distance de la cible, relevant le canon de l'avion lors du tir afin qu'ils adoptent une trajectoire « voûtée » pour frapper le plus loin possible. Deux hélicoptères VKS sont capturés dans un tel clip - un Ka-52 Hokum, bientôt suivi d'un Mi-28N Havoc - utilisant cette tactique. Immédiatement après le tir, les pilotes russes rebroussent chemin et, de plus, lancent une pluie de contre-mesures pour les missiles à guidage infrarouge sur lesquels les Ukrainiens, espérant que si toutefois ils étaient pris en vue par les Ukrainiens, ils tromperaient les capteurs des vecteurs de fabrication occidentale .

Les experts disent que les pilotes russes ont très probablement peur des missiles des Ukrainiens qui peuvent les amener au sol, en flammes, en quelques secondes. Constat, cette technique de tir de missiles non dirigés (qui sont utilisés pour des cibles « à vue ») est inefficace d'un point de vue militaire et, de plus, peut faire encore plus de victimes civiles.    https://adevarul.ro/news/eveniment/pilotii-elicopterelor-atac-rusesti-inspaimantati-rachetele-antiaeriene-fabricatie-occidentala-ajutorul-carora-vanati-ucraineni-video-1_6234b91b5163ec427161fbf2/index.html

 

Justement, la perte en hélicoptère russe va bientôt atteindre le seuil du supportable !

Je ne connais pas leur nombre  exacte mais vu le prix que ça coute et la complexité technologique de ces appareils , les russes ne peuvent se permettre d'en perdre beaucoup. 

Ils n'ont pas la puissance industrielle américaine pour pouvoir les remplacer rapidement et tout comme nous avec nos tigre, je ne pense que pas qu'ils aient un quelconque stock prêt à l'emploie.

Bref, je ne pense pas que les russes vont les utiliser longtemps et privilégier les bombes guidés laser lancé par avion

Link to comment
Share on other sites

il y a 16 minutes, Boule75 a dit :

Toi aussi, franchement...

Est-ce que ça sature vraiment ? chaque hélico lance 40 tout petits pélos d'un coup, avec une très forte dispersion, chacun avec une probabilité presque nulle de faire le moindre dommage sur des fantassins qui se protègent un tant soit peu, ne serait-ce qu'en se couchant. Une fois les passes d'hélicos terminées, l'effet est donc nul.
S'il y a des véhicules en face, ils ont une chance de se prendre une roquette à basse vitesse sur le toit : est-ce que ça marche ?

Y a-t-il seulement une aide à la visée dans ce type de tir ? Ou est-ce très aléatoire ?

Voilà ce que je voudrais voir éclairé.

40 roquettes de 80 mm avec 2000 flechettes chacunes ou 2 kilos d'explosive enrobant des fragments préformés, bien sur que ca sature

Ca correspond à un barrage instantanée de 40 obus de mortier tombant en même temps

Grillé par G4lly mais ca revient à faire un tir de suppression avec de l'artillerie sauf qu'ici l'artillerie est air mobile

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Claudio Lopez a dit :

privilégier les bombes guidés laser lancé par avion

Je pense que leurs stocks sont très tendus ... voir même très très tendus

En revanche

Citation

Le ministère russe de la Défense a déclaré samedi avoir utilisé la veille des missiles hypersoniques «Kinjal» pour détruire un entrepôt souterrain d’armements dans l’ouest de l’Ukraine, «dans la localité de Deliatine, dans la région d’Ivano-Frankivsk». Ce type de missiles, très manœuvrable, défie tous les systèmes de défense anti-aérienne, selon Moscou. Son utilisation est une première dans le conflit en Ukraine, selon l’agence d’Etat Ria Novosti.

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 16 minutes, tom24 a dit :

D'après la derniere carte de War Mapper, les Ukrs auraient complètement dégagé Mykolaeiv. Ils ont les moyens de reprendre Kherson ? 

Cela me semble compliqué dans l'immédiat, notamment parce que Kherson est un coin que peuvent relativement bien approvisionner les Russes, sans trop de menaces sur leurs lignes logistiques. Par ailleurs, les Russes semblent avoir envoyé tout récemment des missiles de croisière sur une base militaire dans les alentours de Mykolaïv. Avec pas mal de dégâts humains. Puis il faut beaucoup d'hommes et de moyens pour (re)prendre une ville.

Edited by Skw
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 16 minutes, g4lly a dit :

Aujourd'hui peu de soldats sont capable de refaire Verdun ...

Justement, l'infanterie tient quand elle est enterrée...  gestes de  base de l'infanterie, on creuse son trou des que l'on s'arrête; on creuse des tranchées (si possible pas toutes droites comme j'ai vu dans les reportages...) on couvre avec des rondins et de la terre etc... 

Trop d'mages de FS...

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,823
    Total Members
    1,749
    Most Online
    f-brn
    Newest Member
    f-brn
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...