Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

Juste un petit rappel historique:

Pas de civils à Camerone.

Si Azov veut se battre jusqu'à la dernière cartouche, OK mais il faut évacuer les civils avant.

Du côté russe, il y aurait un moyen beaucoup moins destructeur de "nettoyer" cette zone mais il faudrait monter en gamme ... mais vaincre des "Nazis" en utilisant leur propre arme ...

Edited by John92
  • Confused 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, g4lly a dit :

S'il n'y a que des ennemis ...

Avec ce genre d’arme c’est le risque.

Sinon il y a aussi la méthode grenade et baïonnette… moins de risque de perte civile 

Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, John92 a dit :

Juste un petit rappel historique:

Pas de civils à Camerone.

Si Azov veut se battre jusqu'à la dernière cartouche, OK mais il faut évacuer les civils avant.

Du côté russe, il y aurait un moyen beaucoup moins destructeur de "nettoyer" cette zone mais il faudrait monter en gamme ... mais vaincre des "Nazis" en utilisant leur propre arme ...

Et manquer l'occasion de montrer des tweets/tik tok de civils tués par les appuis feu russes

Allons donc...... ce serait dommage

M'enfin je doute qu'il y ait beaucoup de civils dans une zone industrielle de ce type de toute façon

  • Confused 1
Link to comment
Share on other sites

Hello,

Il y a 1 heure, tom24 a dit :

Azov se serait établi dans le complexe Azovstal (une aciérie géante, si j'ai bien compris)

La source serai ici la bienvenue, car -à cet instant du moins- Liveuamp qui est pro-ukrainien, présente cette aciérie comme étant justement l'une des rares parties de la ville à se trouver aux mains des forces russes.

 

 

A+/Yankev

 

Edited by Yankev
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

La vidéo montrerait les tirs d'artillerie sur la base de Kershon (?) le 15 mars

"...un nouveau montage de clips des drones TB-2 de l'armée de l'air ukrainienne, à la fois des observations de tirs d'artillerie sur la base aérienne #Kherson il y a quelques jours, et des images non spécifiées/plus anciennes de frappes d'artillerie et de munitions de drones contre des convois russes..."

 

Si je comprend bien c'est un TB2 qui a dirigé les tirs d'artillerie à une distance de 50 km (source : Oryx)

 

 

Edited by Métal_Hurlant
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Révélation

 

Ca me paraît assez optimal : après le guidage, le TB-2 peut passer après les tirs et "finir" ce qui aurait échappé à l'artillerie. Ça pourrait aussi expliquer l'écart entre les deux images de cet aéroport : la première serait après l'artillerie et avant le TB-2... 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 47 minutes, Alexis a dit :

Oui mais non.

C'est bien le discours de Poutine d'aujourd'hui. Mais la traductrice - qui travaille en simultané c'est vrai - rajoute un sens qui n'y est pas au passage qui me semble personnellement le plus intéressant - et le Spiegel allemand l'a aussi pris en titre - et ce faisant elle l'édulcore.

Je propose d'écouter plutôt ici, à partir du temps 2'31''.

  Révéler le contenu masqué

 

Même si vous ne parlez pas le russe, écoutez l'intonation. Et écoutez la réaction de la foule. Car les paroles de Poutine sont :

Le fait est que nous savons ce que nous devons faire ensuite, comment nous devons le faire, à quel prix, et que nous allons certainement mettre en œuvre tous les plans que nous avons élaborés

La foule : "Ouéééééé !"

Un "Ouééééé" demi-convaincu d'ailleurs, il me semble. C'est que quelques-uns doivent se demander qu'est-ce que c'est au juste que "tous les plans" que "nous" avons élaborés :unsure: ...

Avec Poutine, il faut rien prendre comme argent comptant. Mais finalement ce que certains semblaient sous entendre que l'Ukraine ne serait qu'une nouvelle étape sur un plan de reconquête et une coordination avec des pays tiers (Chine!?...) ne paraît pas inenvisageable. Les Russes, en ayant mis leur force de dissuasion dès le départ sur la table, ont pu mettre le ola sur les représailles possible et aujourd'hui ils avancent difficilement, certes, mais ils avancent malgré tout. Quant aux Chinois, il semble pas impossible qu'ils enchainent de leur côté avec Taiwan en étendant les hostilités et compliquant terriblement les capacités d'interventions des alliés. Le but étant de mettre au pas le monde occidental et faire basculer le centre de gravité du monde... Quoi qu'il arrive, l'avenir dictera sa loi...

Link to comment
Share on other sites

Les Russes manqueraient de munitions de précision en particulier de missile islanker. Un An-124 a déposé un lot de tochka en biélorussie. Tout dans des états assez lamentable... 

Une petite vidéo sur le professionnalisme des soldat russe 

 

  • Haha 4
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Alexis a dit :

 

Je n'ai pas trouvé de source pour un avertissement récent des Britanniques, mais voici un article "intéressant" (:unsure:) sur la vulnérabilité économique de la France en cas d'action contre les câbles sous-marins Internet transatlantiques.

Ben oui, c'était une très bonne idée de se reposer sur les serveurs américains et de négliger complètement la question de la sécurité et celle de la souveraineté :angry: !

Guerre en Ukraine : la Russie peut-elle couper internet en France en s'attaquant aux câbles sous-marins ?

(...) En Europe, la route qui concentre toutes les attentions est celle de l'Atlantique puisque 80% de nos échanges internet s'effectuent avec les Etats-Unis. Pour les transactions financières, les mails, les appels, les applis, les fichiers personnels et d’entreprises que nous stockons parfois sans le savoir sur des serveurs outre-atlantique. Nous y accédons en empruntant donc chaque jour, chaque heure, des câbles sous-marins. 

(...) La France est reliée par 51 câbles sous-marins, certains sont plus puissants que d'autres et sont appelés "mégacâbles". "Il suffit de rompre deux ou trois de ces mégacâbles pour que la France se retrouve dans une situation extrêmement difficile", affirme Jean-Luc Vuillemin, directeur des réseaux internationaux d’Orange.

(...) "Les Russes s'intéressent à ces câbles depuis longtemps, poursuit Jean-Luc Vuillemin. Nous avons identifié un navire espion rattaché au ministère de la Défense russe ainsi qu'une classe de sous-marins ayant des capacités d'intervention en grande profondeur. Ces moyens sont géolocalisés de façon extrêmement fréquente sur des points de concentration de câbles sous-marins."

(...) Se pose alors la question des répercussions pour la Russie elle-même d'attaquer ces infrastructures. Les experts considèrent que les conséquences seraient assez infimes puisque Moscou a entrepris ces dernières années de relocaliser sur son territoire les serveurs qui lui sont nécessaires. Sa volonté affichée est d'être à terme autosuffisant en la matière. Le pays dispose aussi de ses propres applications et de son moteur de recherche national, Yandex.

(...) "Le propre d’un câble est qu'il peut être coupé, affirme Alexandre Schon, docteur en géographie des télécommunications. Au lieu de dépenser des sommes astronomiques dans la surveillance de ces câbles, il pourrait être judicieux d’augmenter la résilience de nos réseaux en imaginant des écosystèmes autonomes". 

 

Citation

 

La source était TV BBC ou Skynews avec carte à l’appui et suivi par un reportage sur la marine Irlandaise

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 42 minutes, Métal_Hurlant a dit :

La vidéo montrerait les tirs d'artillerie sur la base de Kershon (?) le 15 mars

"...un nouveau montage de clips des drones TB-2 de l'armée de l'air ukrainienne, à la fois des observations de tirs d'artillerie sur la base aérienne #Kherson il y a quelques jours, et des images non spécifiées/plus anciennes de frappes d'artillerie et de munitions de drones contre des convois russes..."

 

Si je comprend bien c'est un TB2 qui a dirigé les tirs d'artillerie à une distance de 50 km (source : Oryx)

 

 

On voit, sur la fin de la video des objets tombants du ciel assez lentement. C'est pas des obus ca.  Des sous munitions peut être ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 21 minutes, Vince88370 a dit :

Les Russes manqueraient de munitions de précision en particulier de missile islanker. Un An-124 a déposé un lot de tochka en biélorussie. Tout dans des états assez lamentable... 

Une petite vidéo sur le professionnalisme des soldat russe 

 

Mouarf (et pas mouarf pour la video)

Un plein convoi d'Iskanders est passé en Biélorussie y'a pas 2 Jours

Les Russes viennent de tirer des Kalibrs depuis la Caspienne

Définir le professionalisme d'une armée à partir d'une vidéo choisie est ridicule

En gros, post a démonter et à repeindre

(ce qui ne veut pas dire que les russes ont pléthore de PGM, m'enfin y'a encore un Kh qui a été abattu hier ..... )

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

à l’instant, Dead_Zone a dit :

On voit, sur la fin de la video des objets tombants du ciel assez lentement. C'est pas des obus ca.  Des sous munitions peut être ?

Même réflexion, trop nombreux, trop lent, trop petits en effet pour être des obus. Si la caméra est IR, en revanche, ils brillent de mille feux 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 13 heures, dbo a dit :
  Révéler le contenu masqué

Ca me paraît assez optimal : après le guidage, le TB-2 peut passer après les tirs et "finir" ce qui aurait échappé à l'artillerie. Ça pourrait aussi expliquer l'écart entre les deux images de cet aéroport : la première serait après l'artillerie et avant le TB-2... 

C'est un montage (c'est même dit dans le titre)

On a aucun ordonnancement de la séquence (je dirais même qu'il semble que ce soit la même vue sous différents angles et répétée)

Impossible d'en tirer des conclusions

Il y a 13 heures, olivier lsb a dit :

Même réflexion, trop nombreux, trop lent, trop petits en effet pour être des obus. Si la caméra est IR, en revanche, ils brillent de mille feux 

ce sont probablement des portions de roquettes/et ou de véhicules qui retombent voire les parties non brulées de poudre de têtes HE-FRAG

C'est même possible que ce soit une partie spécifiquement incendiaire des têtes.

Link to comment
Share on other sites

Un bon article sur la Légion Étrangère ukrainienne, écrit par un vrai pro.

Le constat final est sans surprise:

“Nous ne devrions prendre que des anciens combattants expérimentés - c'est la leçon que nous apprenons… Et même l'expérience du combat ne signifie pas grand-chose dans cette guerre - car échanger des tirs avec les talibans ou al-Qaïda est assez différent de s'accroupir dans un trou glacial et se faire pilonner par des tirs d'artillerie.”

https://taskandpurpose.com/news/ukraine-foreign-legion/?amp

Quote

Légion des damnés : dans l'armée ukrainienne des marginaux, d'anciens combattants et des touristes de guerre dans la lutte contre la Russie

PAR ANDREW MILBURN | PUBLIÉ LE 18 MARS 2022

Chaque guerre a sa propre dynamique qui peut être aussi mortelle pour les vétérans que pour les débutants si elle n'est pas bien comprise. 
 

LVIV, Ukraine - "Jésus, quel pays foutu", a déclaré John exaspéré par les caprices du système ferroviaire polonais. John était l'une des dernières recrues de la Légion étrangère du président ukrainien Zelensky, à destination de la ville ukrainienne de Lviv où son recruteur lui avait dit de se présenter. Mince comme un rail, 20 ans et quelque chose de Mobile, Alabama, John avait essayé l'armée américaine mais était parti à mi-chemin de son enrôlement en raison de "problèmes médicaux", m'a-t-il dit. Je me suis demandé si ses problèmes médicaux s'étaient suffisamment résolus pour qu'il combatte les Russes, mais je n'ai rien dit. Arborant un camouflage boisé sportif, une barbiche ébouriffée et des lunettes épaisses du style rendu célèbre par Jeffrey Dahmer, John me semblait être un candidat improbable. Il confirma bientôt cette impression.

"Je voulais me battre, tu vois," expliqua-t-il, "Mais ma mère a dit que je ne serais pas bon à ça. Alors je me suis dit qu'ils auraient besoin de quelqu'un pour leur montrer le chemin.  

Il s'est avéré que la Voie n'était pas la Voie pour expulser les Russes, mais un autre type de Voie. John était ici pour s'enrôler dans l'armée ukrainienne en tant qu'aumônier . J'ai essayé d'être encourageant, mais je n'ai pas pu détourner l'image de John faisant des éloges funèbres en large Alabaman à des soldats ukrainiens incompréhensibles alors qu'ils se dirigeaient vers la ligne. Désolé pour le problème de la zone d'exclusion aérienne, président Zelensky , mais nous pouvons sauver le peuple ukrainien par d'autres moyens. 

John, soit dit en passant, était l'une des premières recrues potentielles de la Légion que j'ai rencontrées, mais au dire de tous, son histoire n'était pas inhabituelle. La première récolte de candidats a été un sac mélangé - avec un essaim de Fantasists pour chaque candidat ayant une expérience au combat. Et même l'expérience du combat ne signifie pas grand-chose dans cette guerre - car échanger des tirs avec les talibans ou al-Qaïda est assez différent de s'accroupir dans un trou de renard glacial se faire pilonner par des tirs d'artillerie. 

Les recrues de la Légion étrangère ukrainienne sont invitées à postuler via l'ambassade d'Ukraine dans leur pays de résidence. Après un bref entretien initial, on leur dit de se diriger vers l'Ukraine via Varsovie et par voie terrestre jusqu'à Lviv dans l'ouest de l'Ukraine. La route est si bien connue qu'elle est fortement surveillée par les Russes, selon un officier des forces spéciales ukrainiennes avec qui j'ai parlé. Il craignait qu'ils ne commencent bientôt à cibler les recrues avant qu'elles n'atteignent leur destination. Après Lviv, les recrues sont envoyées dans un camp près de la frontière polonaise pour la sélection et l'entraînement. La sélection ne suit apparemment aucun processus discernable autre que la séparation de ceux qui n'ont pas d'expérience militaire de ceux qui en ont. Les premiers suivent une formation de 4 semaines — les seconds reçoivent une arme et sont envoyés au front dans des unités ad hoc avec un officier ukrainien. Certains candidats sont inexplicablement rejetés tandis que d'autres, considérés comme éminemment inadaptés par leurs pairs, sont retenus. Dans tous les cas, le processus a des défauts fatals - personne ne devient un soldat compétent en seulement 4 semaines, et même les soldats expérimentés ont besoin d'une formation d'assimilation. Chaque guerre a sa propre dynamique qui peut être aussi mortelle pour les vétérans que pour les débutants si elle n'est pas bien comprise. 

Lors de leur premier procès par le feu plus tôt ce mois-ci, les volontaires ont été placés dans une défense hâtive au nord de Kiev, alors que les Russes commençaient leur assaut sur les villes situées au nord de la ville. Après que la volée initiale de missiles antichars ukrainiens ait arrêté les assaillants dans leur élan, les soldats ennemis se sont déversés de leurs véhicules de combat blindés à environ un quart de mile devant les volontaires, et dans une tempête de feu qui a stoppé l'assaut. « Tirez sur ceux qui portent des uniformes noirs », aurait dit un commandant de peloton ukrainien à ses officiers étrangers. "Ce sont des Biélorusses." Les Ukrainiens sont particulièrement furieux (mais pas surpris) de la perfide complicité de l'autocrate biélorusse Alexandre Loukachenko à prendre position en tant que second sycophante du président Vladimir Poutine. Malheureusement, comme pour Poutine, ce sont les soldats de Loukachenko qui en paient le prix. 

Bien que les légionnaires aient aidé à stopper l'attaque, leur performance ce jour-là a été inégale - une observation qui a conduit les Ukrainiens à renvoyer les membres survivants de la première admission, sans aucune cérémonie ni notification officielle. Le pire était à venir. Un nombre indéterminé de nouvelles recrues s'entraînaient dans un camp près de la frontière lorsque, une frappe de bombardiers Tupolev , transportant des missiles de croisière Kh 101, détruisit le camp. Le nombre de morts n'est pas encore clair, mais des officiers ukrainiens m'ont dit qu'il y en aurait probablement plus de 100.

Avec la plupart de ses effectifs initiaux maintenant déchargés, et beaucoup des apports ultérieurs tués ou blessés, le plan de mise en place du programme de la Légion étrangère ukrainienne est une partie de l'effort de guerre ukrainien qui ne va certainement pas bien. 

"Nous ne devrions prendre que des anciens combattants expérimentés - c'est la leçon que nous apprenons", a déclaré un général ukrainien à Task & Purpose sous couvert d'anonymat. « Les autres ne savent pas dans quoi ils s'embarquent – et quand ils le découvrent, ils veulent rentrer chez eux. Nous avons besoin de compétences spécialisées, en particulier de tireurs d'élite. 
 

Depuis la mort très médiatisée de plusieurs officiers supérieurs russes , les tireurs d'élite sont devenus dans ce conflit ce que les pilotes de chasse étaient pour la Grande-Bretagne en 1940. Mais les tireurs d'élite ne gagneront pas la guerre pour l'Ukraine. "Ils doivent savoir comment planifier", a déclaré un responsable américain ici dans le pays, qui a une longue expérience de travail avec l'armée ukrainienne. "Jusqu'à présent, ils ont été en défense, mais s'ils veulent regagner du terrain, ils vont devoir proposer un bon plan interarmes. Ce n'est pas une compétence collective qui vient après quelques cours - et les Ukrainiens manquent d'expérience pour faire ce genre de choses. Heureusement, les Russes aussi.

John n'avait rien de tout cela. "Ouais, eh bien, ils vont avoir besoin de quelqu'un pour les administrer", a-t-il insisté, avant de crier à nouveau de frustration aux Polonais. "J'ai hâte de quitter ce pays de merde." Je voulais lui rappeler que l'endroit où il allait était considérablement plus merdique mais je trouvais ça grossier de le faire.

+++

Andrew Milburn a pris sa retraite du Corps des Marines en tant que colonel en 2019 après une carrière de 31 ans en tant qu'officier d'infanterie et d'opérations spéciales. Son dernier poste en uniforme était le commandant adjoint du centre des opérations spéciales (SOCCENT), et avant cela, le commandant du Marine Raider Regiment et de la Force opérationnelle combinée des opérations spéciales - Irak. 

 

Edited by HK
  • Like 1
  • Thanks 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Métal_Hurlant a dit :

Voila, cette fois c'est la bonne vidéo ! Vas-y Poupou !!!

 

https://www.lemonde.fr/international/live/2022/03/18/guerre-en-ukraine-en-direct-130-personnes-sauvees-des-ruines-du-theatre-de-marioupol-des-centaines-toujours-sous-les-decombres-selon-zelensky_6118035_3210.html

Vladimir Poutine célèbre l’« opération spéciale » en Ukraine à Moscou

Le président russe, Vladimir Poutine, a rendu hommage vendredi aux soldats russes qui combattent en Ukraine, dans le stade Loujniki de Moscou, à l’occasion des célébrations du huitième anniversaire de l’annexion de la Crimée par la Russie. Le chef de l’Etat, dont c’était la première apparition publique depuis le début de ce que Moscou présente comme une « opération spéciale » en Ukraine, a répété que cette intervention militaire visait à mettre fin au « génocide » des habitants russophones du Donbass.

Le président russe était en train de louer l’héroïsme des soldats engagés en Ukraine quand soudain la chaîne de télévision publique Rossiya 24 a commencé à montrer d’autres moments du même événement, des discours officiels et des chansons populaires. Quinze minutes après, la télévision a repris la diffusion de l’intervention du président russe en différé.

Le porte-parole de la présidence a ensuite expliqué aux agences de presse russes que la retransmission avait été perturbée par une « panne technique sur un serveur ».

« Les mots qui me viennent sont ceux des saintes écritures : il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis », a déclaré Vladimir Poutine dans son discours. Au son des « Russie, Russie » scandés par la foule, il a salué « l’héroïsme » de soldats russes. « Cela faisait longtemps qu’on n’avait pas vécu une telle unité », a-t-il assuré.

Comment peux tu dire va y Poupou !!! même si c'est du second dégrées.

Tu insultes Raymond Poulidor et tu te rends compte que Poutine est un dictateur et que ce rassemblement ne veut dire que c'est toujours qu'un dictateur qui a du sang, de la souffrance et des viols sur ses deux mains !

Sois plus sérieux.

Edited by gargouille
  • Haha 1
  • Confused 2
  • Sad 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, gargouille a dit :

Comment peux tu dire va y Poupou !!! même si c'est du second dégrées.

Tu insultes Raymond Poulidor et tu te rends compte que Poutine est un dictateur et que ce rassemblement ne veut dire que c'est toujours qu'un dictateur qui a du sang, de la souffrance et des viols sur ses deux mains !

Sois plus sérieux.

On est vendredi, et les Ukrainiens n'auraient sûrement pas dérogé à un bon mot sur le personnage. L'humour est une arme et ils s'en servent 

https://www.lemonde.fr/campus/article/2022/03/10/guerre-en-ukraine-sur-internet-quand-l-humour-devient-une-arme_6116872_4401467.html#xtor=AL-32280270-[default]-[android]

 

Je pense au demeurant que notre ami forumeur n'ignore rien des horreurs de cette guerre. 

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Un avis sur deux questions

1) camerone dans les hauts fourneaux .

A la fin c'est baionnette, sabre et caillasses .  de près ; dans les tranchées le couteau de boucher et la pelle courte affutée étaien. t appréciés . J'ai lu et entendu la dessus

2) extension de la guerre avec la Chine vs Taiwan , le plan global etc.

Pas plausible le gain territorial pour la Chine ( Taiwan est déjà officiellement dans la Chine unique ,  possède peu d'ambassades ) ne vaut pas un risque aussi grand , parce que là tout le monde pousserait le bouton .

Par exemple Modi . Sa rhétorique est claire la dessus .

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, olivier lsb a dit :

On est vendredi, et les Ukrainiens n'auraient sûrement pas dérogé à un bon mot sur le personnage. L'humour est une arme et ils s'en servent 

https://www.lemonde.fr/campus/article/2022/03/10/guerre-en-ukraine-sur-internet-quand-l-humour-devient-une-arme_6116872_4401467.html#xtor=AL-32280270-[default]-[android]

 

Je pense au demeurant que notre ami forumeur n'ignore rien des horreurs de cette guerre. 

Sauf qu'il n'est pas en Ukraine !

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, g4lly a dit :

GBU 24 c'est pour détruire des gros batiment ou des positions enterré ... par pour traiter de l'infanterie.

Les bombes de 1000 kg ou plus peuvent être considérés comme relativement "multi-rôle" de toute façon.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Yankev a dit :

Hello,

La source serai ici la bienvenue, car -à cet instant du moins- Liveuamp qui est pro-ukrainien, présente cette aciérie comme étant justement l'une des rares parties de la ville à se trouver aux mains des forces russes.

 

 

A+/Yankev

 

Sur Liveumap, Azovstal est en rouge. 

Petite aparté : toutes les sources ouvertes (Liveumap, oryx, ISW, Jomini, Militaryland, war mapper...) sont pro-ukraine, et de plus en plus d'ailleurs. 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,765
    Total Members
    1,550
    Most Online
    yggtor
    Newest Member
    yggtor
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...