Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

il y a 1 minute, Fusilier a dit :

Les avions OTAN sont partout en vol autour des frontières de l'Ukraine.  Les Rafale du Charles de Gaulle volent aux frontières de la Roumanie, je suppose que ceux du PA US, qui navigue dans la même zone, font pareil. Des appareils de chasse français volent en Pologne et il y a des avions dans les pays baltes.  

Oui de ça je me doute bien, mais je pense avoir mal posée ma question. Qu'est ce qui va pousser ceux qui le décident, à rendre visible l'avion ou non sur les systèmes relayés par FlightRadar et tout? J'imagine que c'est pour éviter les incidents aussi.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

à l’instant, j0hannj a dit :

Oui de ça je me doute bien, mais je pense avoir mal posée ma question. Qu'est ce qui va pousser ceux qui le décident, à rendre visible l'avion ou non sur les systèmes relayés par FlightRadar et tout? J'imagine que c'est pour éviter les incidents aussi.

J'avoue que je ne sais pas. Montrer les muscles, éviter l'incident, il a gardé son transpondeur allumé par erreur.... 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 17 minutes, j0hannj a dit :

Bonjour tout le monde!

J'ai une petite question, ce matin je me connecte sur FlightRadar et je vois un Boeing F-15E Strike Eagle de l'USAF faire des cercles en Pologne prêt de Lviv. 

Habituellement on voit des ravitailleurs et/ou des avions de renseignements dans ce coin là mais c'est la première fois que je vois un chasseur/bombardier apparaitre.

C'est une manœuvre pour mettre la pression sur les Russes, dissuader?

 

Si on voit le F-15E c'est qu'il a laissé son transpondeur ouvert pour être vu. Il est loin d'être le seul autour de l'Ukraine mais c'est le seul aujourd'hui à se montrer sur un site grand public.

Le F-15E est un avion à tout faire . On ne sait pas ce qu'il transporte. On sait juste qu'il est là depuis un bon moment.

C'est clairement de la com pour montrer la présence des US et de l'OTAN.

 

Edited by herciv
  • Thanks 1
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 19 minutes, j0hannj a dit :

Bonjour tout le monde!

J'ai une petite question, ce matin je me connecte sur FlightRadar et je vois un Boeing F-15E Strike Eagle de l'USAF faire des cercles en Pologne prêt de Lviv. 

Habituellement on voit des ravitailleurs et/ou des avions de renseignements dans ce coin là mais c'est la première fois que je vois un chasseur/bombardier apparaitre.

C'est une manœuvre pour mettre la pression sur les Russes, dissuader?

 

Sa arrive avant c'était un Eurofighter. Il y a eu un F35 même un f16. Ils montrent que toute la noria de tanker et d'avion de surveillance n'est pas seul 

Edited by Vince88370
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, Vince88370 a dit :

Sa arrive avant c'était un Eurofighter. Il y a eu un F35 même un f16. Ils montrent que toute la noria de tanker et d'avion de surveillance n'est pas seul 

Ok donc le message c'est aussi la notion de permanence.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 42 minutes, Niafron a dit :

Et j'ajoute un point important:

Au delà des mauvais comportements individuels qui sont inévitables, c'est la manière dont les autorités des deux camps lutteront contre ( ou à l'inverse les encourageront ) qui feront la différence dans mon esprit.

Et là dessus, bien que je pense que les soldats russes sont pour beaucoups ( voir pour la majorité ) tout à fait capables de bien se conduire, je fais il est vrai nettement moins confiance au régime qui les dirige.

Un des principaux problèmes que les russes doivent tenter de résoudre aujourd'hui est la motivation de leurs troupes / la justification en interne de leur intervention.

Donc évidemment, ils vont abondamment relayer toutes exactions potentielles commises par les Ukrainiens, sans être trop regardant sur la véracité / le contexte.
C'est la guerre.

J'ai aussi vu des "pilleurs" scotchés et entravés dans des pneus ; rien à voir avec un mauvais traitement de soldats.

Les ukrainiens semblent avoir une police militaire à minima efficace (ils ont probablement contribué à "tuer dans l’œuf" la 5ème colonne pro-russe), j'espère qu'ils sauront faire le nécessaire.
Les pauvres gars en face n'ont, pour partie, pas choisi de venir ici.
La bonne communication est celle qui incite à la grève du zèle, voir, à la désertion.
 

Edited by MoX
  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 37 minutes, Berezech a dit :

La 90e DM et la 4e DBG, elles sont très aventurées, loin de leur log, et au bout d'une route qui est sans arrêt attaquée, et dont les axes secondaires sont apparemment abondamment minés. Les ukrainiens disent que c'était préparé, j'ai plutôt tendance à penser qu'ils ont saisi l'opportunité en attaquant le flan mou des colonnes en direction de Kiev.
On commence à voir pas mal de photos de partisans, d'IED et de minage, certains avec des camos blancs là ou il reste de la neige. Ce qui indique un degré de préparation. Curieusement sur les vidéos des ukrainiens, ils indiquent parfois avoir repris des bleds plus à l'est que ceux ou sont les russes dans ce secteur est de Kiev, ce qui indique ici que le combat est sans doute très mobile sans ligne de front claire. Un récit d'un T72 dont l'équipage a paniqué et est parti en marche arrière jusqu'à se planter dans la boue d'un champ, suivi de l'abandon. Pas de bol !

Les Ukrainiens de Kharkov semblent selon certaines sources avoir attaqué vers l'est sur les arrières des forces russes à Izioum. Aucunes photos, aucunes confirmations. Information à prendre avec des pincettes. Les tweets pro ukrainiens qui en parlaient suggéraient même que certaines forces russes étaient encerclés, douteux.

La population civile continue à manifester en masse à Cherson face à des russes pas très nombreux, donc pas très dissuasifs, ça pourrait donc augmenter en violence. Aucune news de la contre attaque ukrainienne (j'ai vu des vidéos de types qui marchaient dans la plaine. Certes, c'est une grande plaine.)

Vu le nombre de photos venus de Trostianets et Okhtyrka, on peut dire que les russes ont pris chers, même si perso je me dis que les carcasses se sont accumulées sur un mois et pas seulement ces derniers jours. Pas forcément significatif, une fois de plus j'ai l'impression que la 1ere ABG est trop dispersée et essaye de se reconcentrer.

à Kiev, l'aéroport d'Hostomel a été bombardé par les Ukrainiens. J'ai aussi vu des photos indiquant que certains des pontons russes ont souffert des inondations (mais sans localisation).

Merci ,très clair et synthétique :) Mais y'a quand même un truc bizarre....

... :rolleyes:

T'avais pas envie de faire un petit hors sujet aussi ??? :bloblaugh:

Link to comment
Share on other sites

il y a 50 minutes, MoX a dit :

Un des principaux problèmes que les russes doivent tenter de résoudre aujourd'hui est la motivation de leurs troupes / la justification en interne de leur intervention.

Faut se méfier des interprétations occidentales sur le sujet d'ailleurs. Il y a justement le précédent de la guerre d'hiver en 1939. Pour nous, cela a été une déculottée montrant l'inefficacité de l'Armée rouge. Ce que les soviétiques en ont retenu, c'est que le moral de leur soldat n'avait pas flanché même dans des conditions très difficiles. Une leçon que les allemands découvriront avec retard en attaquant l'union soviétique deux ans plus tard.

De la même  façon, même si ce ne sera peut être pas de façon aussi "glorieuse" et rapide que prévu, l'important pour les russes est d'atteindre leur objectif de guerre principaux et de voir que leur armée tient le coup même dans l'adversité, pas juste dans la balade de santé des exercices.

Il faut voir que des épisodes comme l'embuscade d'Uzbin u le bombardement de Bouaké ont marqué l'Armée française, mais que l'armée russe se tape probablement une dizaine de cas similaire tous les jours depuis un mois. 

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 13 heures, Hirondelle a dit :

J’ai lu deux ou trois bricoles sur cet Helie de St Marc que je ne connaissais pas : réhabilité successivement par VGE, Mitterand puis Sarkozy… Ça devrait suffire. 

On ne juge pas un homme du passé à l’aune des critères du présent. Cette personne était sans doute droitière, mais avec un CV personnel à faire pâlir nos droitier (tistes ?) d’aujourd’hui.

Sujet suivant, Erwan machin chose à l’air de bien se suffire à lui même.

Bien d'accord.

Je ne parle pas des tendances politiques qui ne m'intéressent pas. Pas plus du "Erwan" que je ne connais pas et dont je ne sais pas pourquoi il est cité. Je ne parle que du bonhomme combattant.

Fin HS.

Link to comment
Share on other sites

à l’instant, Fusilier a dit :

Le moral ou les mitrailleuses du NKVD ... ? 

 

La bravoure des soldats russes pendant la guerre d'Hiver est généralement reconnue. Y compris par des gens qu'on peut difficilement suspecter de sympathie pour le communisme et le stalinisme.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Du point de vue renseignement tactique, on voit les E-3D OTAN, les J-8 US, drone RQ4 et autres similaires faire des aller retour de la Pologne à la Mer noire au large de la Roumanie.

 

La plupart de ces capteurs auraient entre 300 et 600km de portée utile vers le sol.

Pour éclairer la bataille de Kiev et Kherson, ça le fait mais pour Karkhov et Donetsk , c'est trop loin ou à la marge de l’efficacité (surtout si on parle de compter les blindés sur une route de campagne).

 

Est-ce que les US ont les moyens d'avoir un satellite optique et/ou radar en géostationnaire au dessus de l'est de l'Ukraine avec du suivi en quasi temps réel ou est-ce encore du fantasme?

La revisite périodique de leur moyen satellitaire serait suffisante pour alimenter en continu les Ukrainiens face à des fronts encore assez fluides avec les poussées exploratoires russes dans divers sens?

Edited by Chaps
Link to comment
Share on other sites

il y a 8 minutes, FATac a dit :

Elle semble intéressante, de prime abord, mais l'information reste trop partielle pour que je puisse en sortir du sens.

Parce que, finalement, plutôt qu'un bodycount par province, oblast ou que sais-je, on pourrait corréler avec la population de chacune de ces circonscription (pour voir laquelle "paie" le plus par rapport à sa population), ou la part de chacune de ces provinces dans l'effectif global de l'armée Russe (parce que toutes les zones géographiques ne sont pas égales en culture guerrière et en volonté d'engagement).

Le fil souligne très bien les limites de ce décompte si tu le fais défiler.

Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, FATac a dit :

Elle semble intéressante, de prime abord, mais l'information reste trop partielle pour que je puisse en sortir du sens.

Parce que, finalement, plutôt qu'un bodycount par province, oblast ou que sais-je, on pourrait corréler avec la population de chacune de ces circonscription (pour voir laquelle "paie" le plus par rapport à sa population), ou la part de chacune de ces provinces dans l'effectif global de l'armée Russe (parce que toutes les zones géographiques ne sont pas égales en culture guerrière et en volonté d'engagement).

Je pense que le but de cette carte est de voir les points d'impact sur l'opinion publique russe, pas plus. 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Chaps a dit :

pour alimenter en continu les Ukrainiens face à des fronts encore assez fluides avec les poussées exploratoires russes dans divers sens?

Je crois même qu'à l'EM UKR on doit parfois se dire, les US/OTAN nous envoient trop d'infos ultra précises, on ne sait plus ou taper ...

Il se dit ainsi que les Awacs de l'OTAN arriveraient parfois à prévenir la DCA Ukrainienne à temps pour que cette dernière n'illumine les cibles arrivant sur les objectifs que le strict temps nécessaire à accrocher leurs missiles, rendant ainsi des actions de SEAD russes presque impossibles.

Clairon

  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Clairon a dit :

Je crois même qu'à l'EM UKR on doit parfois se dire, les US/OTAN nous envoient trop d'infos ultra précises, on ne sait plus ou taper ...

Il se dit ainsi que les Awacs de l'OTAN arriveraient parfois à prévenir la DCA Ukrainienne à temps pour que cette dernière n'illumine les cibles arrivant sur les objectifs que le strict temps nécessaire à accrocher leurs missiles, rendant ainsi des actions de SEAD russes presque impossibles.

Clairon

Alors ça, ce serait fort pour le coup. Parce que ça nécessite quand même un délais très court, voir du temps réél. 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, Chaps a dit :

Est-ce que les US ont les moyens d'avoir un satellite optique et/ou radar en géostationnaire au dessus de l'est de l'Ukraine avec du suivi en quasi temps réel ou est-ce encore du fantasme?

Le géostationnaire, c'est à 36 000 km quand l'observation optique est souvent calée entre 300 et 500 km, parfois 1000 km d'apogée.

il y a 4 minutes, Chaps a dit :

La revisite périodique de leur moyen satellitaire serait suffisante pour alimenter en continu les Ukrainiens face à des fronts encore assez fluides avec les poussées exploratoires russes dans divers sens?

La vraie question, c'est au bout de combien de temps un renseignement est-il périmé ou inexploitable ?

S'il s'agit de suivre des colonnes de véhicules, ou la construction de retranchements, un renseignement vieux de 6 ou 8 h n'est pas franchement obsolète.

Si l'on veut, en revanche, suivre l'activité d'un peloton de 3 ou 4 véhicules blindés, outre que la discrimination optique ne sera pas suffisante, leur dilution dans le paysage pourra survenir en moins de 2h

il y a 2 minutes, gustave a dit :

Le fil souligne très bien les limites de ce décompte si tu le fais défiler.

Navré... je ne consulte pas twitter. Je n'ai qu'une vision très superficielle par ce qui m'est affiché au sein du forum. Le rebond vers twitter m'est bloqué pour des raisons de sécurité.

  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Les russes sont à 25km de Zaporizhzhia et à 25km Kriviy Rih ...

... devant Kriviy Rih les ukrainiens on fait une contre-offensive difficile de savoir l'état du front.

Les russes sont à priori condamné à prendre Zaporizhzhia pour obtenir un accès routier à la rive droite dans la région, le fleuve est si large qu'ailleurs on ne traverse qu'en bateau.

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 13 heures, olivier lsb a dit :

Marioupol. Tir de NLAW, pas de détonation. Un peu proche on dirait, sécurité inhérente au système ?

Effectivement je pense aussi que la charge n'a pas eu le temps de s'armer.

Cela a sauvé la vie des tankistes ,mais aussi celle du caméraman, qui aurais pu voir s'approcher très vite de sa caméra un gros bout de métal ....

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 50 minutes, g4lly a dit :

Les russes sont à 25km de Zaporizhzhia et à 25km Kriviy Rih ...

... devant Kriviy Rih les ukrainiens on fait une contre-offensive difficile de savoir l'état du front.

Les russes sont à priori condamné à prendre Zaporizhzhia pour obtenir un accès routier à la rive droite dans la région, le fleuve est si large qu'ailleurs on ne traverse qu'en bateau.

 

Et il y a une rivière bien bouillasseuse juste devant (la Konka). Bon, fait pas compter sur le pont: c'est probablement le premier truc que les UKR ont miné.

 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,765
    Total Members
    1,550
    Most Online
    yggtor
    Newest Member
    yggtor
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...