Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

Il y a 2 heures, Fusilier a dit :

Sans doute les unités engagées sont usées, pas de raison de croire le contraire. Mais, les UKR avaient des unités à l'Ouest qui n'ont pas participé aux combats (quel volume?)  ils ont plus de volontaires que d'armes, chaque ville ou village peut être, ou l'est déjà, organisé en défense. En résumé les UKR ont plus de capacités pour générer des forces, mais ils manquent de matos et sont en infériorité sur le plan aéro.  

Coté volonté à priori l'Ukraine n'en manque pas. La question c'est y aura t il à un moment la même volonté russe... c'est pas impossible que la Russie "finisse" par envoyer le reste de son armée au combat en Ukraine - réserviste,"volontaire", appelé, etc. - .

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, g4lly a dit :

La pointe de Kherson empêchent les ukrainiens de mobilisé les troupe qui défende Mykolaiv et Kryvyi Rih ... ailleurs rien que ca ca n'a pas de prix.

Il y a 1 heure, Skw a dit :

Cela mobilise également pas mal de forces russes (cf carte postée par Akhilleus) qui doivent être approvisionnées relativement loin en profondeur. Même si on a l'impression - si l'on se fie aux images diffusées - que ce n'est pas forcément ici que la logistique russe est la plus harcelée, le terrain étant apparemment moins favorable aux embuscades.

D'ailleurs, tweet d'un reporter d'ABC News :

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, g4lly a dit :

La question c'est y aura t il à un moment la même volonté russe... c'est pas impossible que la Russie "finisse" par envoyer le reste de son armé au combat en Ukraine - "volontaire", appelé, etc. - .

je ne le vois pas évident, mais pourquoi pas; c'est la fin des haricots...

il y a 5 minutes, Skw a dit :

D'ailleurs, tweet d'un reporter d'ABC News

Les RU ont embauché Merlin?  :biggrin:

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Fusilier a dit :

A supposer qu'ils aient des troupes pour et au risque de se retrouver, encore, sur un seul axe (route) de progression. Ont dit que c'est plat et toussa. Mais, faudrait regarder une carte topo au 50 pour voir les détails des mouvements de terrain...

La cavalcade vers Dnipro, je n'y crois pas, même si les Ukrainiens n'ont personne pour s'interposer, parce que les Russes ne sont pas idiots et qu'ils se souviennent sûrement de ce qui s'est passé avec la 90ème DM à Borodianka. ça ferait s'engager des troupes loin derrière l'ennemi, oui, mais surtout les éloignerait de tout soutien et les exposerait à une attrition horrible en raison des activités de partisans, des UDT et des troupes de défense de Dnipro qui en profiteraient pour envelopper cette pointe et massacrer sans pitié tout son ravitaillement. 

Non, je penche plutôt, comme la majorité ici et les experts occidentaux, que les Russes vont retenter un chaudron comme dans le Nord du Donbass en 2015 avant Minsk II. C'est faisable, c'est en accord avec leurs capacités même si elles sont TRES amoindries et fragiles, et ça leur permettrait de s'assurer de l'entièreté du Donbass à défaut de réussir tous leurs autres objectifs (Crimée exceptée, mais celle-là était assurée de base en raison de la menace nucléaire). 

il y a 23 minutes, g4lly a dit :

c'est pas impossible que la Russie "finisse" par envoyer le reste de son armé au combat en Ukraine - réserviste,"volontaire", appelé, etc. - .

Sauf qu'à ce moment tu risques d'avoir une population qui cesse de soutenir la guerre. Les babouchkas détestent qu'on envoie leurs fils à la mort et si on les envoie pour remplacer des kontraktii censés être pros et qui eux se sont fait buter, il risque d'y avoir de la casse.

il y a 35 minutes, g4lly a dit :

Les mines ce n'est pas magique ... et l'Ukraine n'est pas un champ de mine. On parle d'un secteur qui n'était absolument le front en 2014. Il n'y a pas de raison que par l'opération du saint esprit ces zones soit minées sauf si elles l'ont été très récemment. Accessoirement les militaires ukrainiens y opèrent donc tout n'y ait pas miné non plus.

Attention parce que les Ukrainiens s'attendent à une invasion russe depuis huit ans, et forcément vu la disposition des forces en janvier ils savaient que ça ne viendrait pas du Donbass. J'ai la même analyse que toi, je pense que les champs de mines n'ont pas été déployés dans l'entièreté du Donbass, pas par impréparation mais parce que les Ukrainiens savaient qu'ils ne pouvaient pas défendre toute cette zone. Donc je m'attends plus à ce que tu retrouves les mines près des môles urbains sur les axes supposés de progression russes, cachées dans des entrepôts pour pouvoir être sorties rapidement au besoin et tendre des embuscades sur les arrières ennemis. 

il y a 41 minutes, jagouille a dit :

Non attendre le mois de Mai, dans 3 semaines, pour que ce soit sec. Pendant ce temps ils réorganisent, refont les pleins etc. Sont-ils réellement contraint par le temps, pas obligatoirement.

3 semaines, ça me semble optimiste. La raspoutitsa peut durer des mois et on ne semble pas se diriger vers une sécheresse en Ukraine qui pourrait rétablir le terrain rapidement. C'est un peu le contraire, en fait, la météo est humide et le sol également. 

Et commencer l'offensive dans trois semaines, ce sera trop tard. Former un fantassin, c'est un peu moins de deux mois, et les Ukrainiens ont commencé immédiatement au moment de l'invasion. Tu vas avoir de nouvelles formations sur le terrain qui renforceront le dispositif défensif alors que celles que tu as levées ne seront pas encore prêtes, et ce alors que la Russie est déjà au bord de la banqueroute (S&P ont descendu sa note à "risque de défaut imminent"). Elle pourrait bientôt n'être plus en capacité économique de mener la guerre, par manque d'argent tout simplement. 

  • Thanks 1
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, Heorl a dit :

La cavalcade vers Dnipro, je n'y crois pas, même si les Ukrainiens n'ont personne pour s'interposer, parce que les Russes ne sont pas idiots et qu'ils se souviennent sûrement de ce qui s'est passé avec la 90ème DM à Borodianka. ça ferait s'engager des troupes loin derrière l'ennemi, oui, mais surtout les éloignerait de tout soutien et les exposerait à une attrition horrible en raison des activités de partisans, des UDT et des troupes de défense de Dnipro qui en profiteraient pour envelopper cette pointe et massacrer sans pitié tout son ravitaillement. 

Non, je penche plutôt, comme la majorité ici et les experts occidentaux, que les Russes vont retenter un chaudron comme dans le Nord du Donbass en 2015 avant Minsk II. C'est faisable, c'est en accord avec leurs capacités même si elles sont TRES amoindries et fragiles, et ça leur permettrait de s'assurer de l'entièreté du Donbass à défaut de réussir tous leurs autres objectifs (Crimée exceptée, mais celle-là était assurée de base en raison de la menace nucléaire). 

Sauf qu'à ce moment tu risques d'avoir une population qui cesse de soutenir la guerre. Les babouchkas détestent qu'on envoie leurs fils à la mort et si on les envoie pour remplacer des kontraktii censés être pros et qui eux se sont fait buter, il risque d'y avoir de la casse.

Je croyais que les russes étaient abreuvés de propagande sur la nouvelle guerre patriotique :rolleyes: Faudrait savoir (je suis loin)

Semi boutade mis à part je cherche de mémoire un moyen technique/tactique pour obtenir une percée sur le front

Vu que les russes ne peuvent pas (pour des raisons évidentes) faire un trou à la TacNuke, avec quoi est ce qu'ils pourraient ? Barrage soutenu d'artillerie/LRM ? Utilisation de monster bombs (FOAB, FAB1000 et 1500 ? )Juste pour stunner et ponctuellement dégrader la réactivité de l'adversaire pour permettre de percer la ligne au moins en un point

Link to comment
Share on other sites

Même pas besoin de mines pour freiner une avancée russe vers Dinipro, suffisament de petites équipes mobiles AT feront le travail. Ci a chaque fois on aussi la perte d'un blindé ou deux, ca se fera dans la douleur (comme ce qui a été le cas dans le Nord)

Link to comment
Share on other sites

il y a 26 minutes, Akhilleus a dit :

Je croyais que les russes étaient abreuvés de propagande sur la nouvelle guerre patriotique :rolleyes: Faudrait savoir (je suis loin)

Semi boutade mis à part je cherche de mémoire un moyen technique/tactique pour obtenir une percée sur le front

Vu que les russes ne peuvent pas (pour des raisons évidentes) faire un trou à la TacNuke, avec quoi est ce qu'ils pourraient ? Barrage soutenu d'artillerie/LRM ? Utilisation de monster bombs (FOAB, FAB1000 et 1500 ? )Juste pour stunner et ponctuellement dégrader la réactivité de l'adversaire pour permettre de percer la ligne au moins en un point

Les "grosses" bombes, ça ne correspond pas aux défenses très réparties des ukrainiens, je ne pense pas que ça apporte un avantage notable.

Je ne vois que le barrage d'artillerie/lrm, sur la durée, mode 14-18... Ce qui implique une masse de tubes et d'obus. 

Mais la météo est favorable aux ukrainiens (temps médiocre)... 

 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 11 minutes, Bocket a dit :

Une destruction d'un dépot à Novoaidar , situé en plein centre du Luhansk . Il doit y avoir un gros travail de renseignements

 

 

Alors ça, avec les keyhole américains, c'est sur... Des images satellite à 10 cm de résolution et des analystes compétents ça aide à trouver les entrepôts... Si tu ajoutés le ROEM pour connaître les cônes radar, tout devient plus simple... 

  • Upvote 4
Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, Métal_Hurlant a dit :

Libérer Marioupol est « désormais militairement impossible », selon un conseiller de Zelensky

Les forces ukrainiennes se préparent à la chute de Marioupol, port stratégique du sud-est assiégé depuis plus de 40 jours par l’armée russe et largement détruit. « Je suis le premier à trouver la force de dire » que les forces ukrainiennes ne peuvent pas libérer Marioupol, « c’est désormais impossible militairement », a déclaré dimanche soir sur Youtube Oleksiï Arestovitch, un conseiller du président ukrainien, Volodymyr Zelensky.

« Aujourd’hui sera probablement l’ultime bataille » à Marioupol « car nos munitions s’épuisent », a aussi écrit sur Facebook la 36e brigade de la marine nationale des forces armées ukrainiennes, qui combat dans la ville. « Ce sera la mort pour certains d’entre nous et la captivité pour les autres. Nous ne savons pas ce qu’il va se passer, mais nous vous demandons vraiment de vous souvenir [de nous] avec un mot gentil », a demandé la 36e brigade aux Ukrainiens. « Pendant plus d’un mois, nous avons combattu sans réapprovisionnement en munitions, sans nourriture, sans eau », faisant « le possible et l’impossible », a ajouté cette unité, précisant que « la moitié » de ses membres sont blessés.

La prise de Marioupol permettrait aux Russes de consolider leurs gains territoriaux sur la bande côtière le long de la mer d’Azov en reliant les régions du Donbass à la péninsule de Crimée, annexée par Moscou en 2014. Il s’agit d’un objectif stratégique majeur pour Vladimir Poutine, alors que l’armée russe se prépare, selon Kiev, à lancer son offensive sur l’Est.

https://www.lemonde.fr/international/live/2022/04/11/guerre-en-ukraine-en-direct-marioupol-se-prepare-a-une-ultime-bataille-44-000-refugies-ukrainiens-ont-fui-le-pays-depuis-dimanche_6121573_3210.html

Alors si "libérer Marioupol" est (actuellement) militairement impossible, la page Facebook de la 36e Brigade de Marine aurait en fait été piratée: https://www.bbc.com/news/live/world-europe-61032786?ns_mchannel=social&ns_source=twitter&ns_campaign=bbc_live&ns_linkname=625436cf4f71af55b4617997%26Mariupol deputy major denies Ukrainian marines out of ammo%262022-04-11T17%3A06%3A08.999Z&ns_fee=0&pinned_post_locator=urn:asset:6a0aec29-db8d-46b2-b95f-c6ad5f7fabaf&pinned_post_asset_id=625436cf4f71af55b4617997&pinned_post_type=share

  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Akhilleus a dit :

Je croyais que les russes étaient abreuvés de propagande sur la nouvelle guerre patriotique :rolleyes: Faudrait savoir (je suis loin)

Semi boutade mis à part je cherche de mémoire un moyen technique/tactique pour obtenir une percée sur le front

Vu que les russes ne peuvent pas (pour des raisons évidentes) faire un trou à la TacNuke, avec quoi est ce qu'ils pourraient ? Barrage soutenu d'artillerie/LRM ? Utilisation de monster bombs (FOAB, FAB1000 et 1500 ? )Juste pour stunner et ponctuellement dégrader la réactivité de l'adversaire pour permettre de percer la ligne au moins en un point

Y'aurait bien les gaz. Entre les généraux russes qui doivent péter de traviole en raison de leurs échecs et les émissions des véhicules russes, ils doivent avoir ce qu'il faut (d'accord je sors).

Plus sérieusement, un officiel des séparatistes a appelé à l'attaque au gaz pour finir Marioupol. Et pour percer je reviendrais aux fondamentaux : on bombarde les positions ennemies jusqu'à ce qu'elles soient en ruines, on bombarde les ruines jusqu'à ce que ce soient des gravats, et on bombarde les gravats jusqu'à ce que ce soit de la poussière. Et ensuite on avance. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Ciders a dit :

Vu les performances récentes de l'armée russe et le manque de coordination interarmes... ça risque d'être un vœu pieux.

Ne pas tirer de conclusions hâtives: d'une part la très médiocre performance initiale de l'armée russe résulte probablement avant tout d'un emploi à rebours de tout ce qui aurait du être fait, d'autre part si elle ne s'est effectivement jamais distinguée par son efficacité en interarmes aux petits niveaux cela ne l'empêche pas d'avoir montré des capacités de planification opératives plutôt correctes pour le moins par le passé.

Il y a 8 heures, Banzinou a dit :

Vidéo partagée par un OSINT turc soit disant en Ukraine.

On y voit un AFV (ou IFV) à roues, je dirais un 4x4, et un canon qui semble être du 30 ou 40mm avec la tourelle en position centrale, ce qui pourrait s'apparenter à un BTR-4 (mais qui pourrait tout aussi bien être un Boxer ou Patria, en revanche le canon est trop gros pour un VBCI).

Et en face, à 200-300 mètres, deux véhicules qui pour moi avec quasi-certitude sont des VAB, je dirais même en configuration "africaine" avec pas mal de rangements derrière et sur le dessus.

FQDjqnNXIAUNpcQ?format=jpg&name=medium

 

Pas mal de verdure et beaucoup de vent, ça ne fait pas très africain, ça fait grande plaine Europe de l'est-Asie

La musique et le commentaire présente ça comme un engagement, mais bon, même si les "VAB" font demi-tour, ils n'ont pas l'air très inquiets.

Qu'en pensez vous ? Arrivez vous à identifier le véhicule avec canon ?

 

Pour moi ce sont bien des VAB , mais très certainement pas à la guerre ni en Ukraine...

Il y a 8 heures, Heorl a dit :

Sinon, quelque chose qui peut expliquer en partie les pertes substantielles en officiers des Russes. Conscients qu'ils manquent de personnel formé, les Russes utiliseraient des équipages entiers d'officiers pour piloter certains de leurs engins.

Extrapoler d'une situation unique qui peut avoir plusieurs raisons, si elle était vraie, une généralité me semble aller très vite vite en besogne...

Même la proportion d'officiers dans les pertes ne me semble pas connue. Leur sureprésentation (pour autant que ce soit réellement le cas) dans les annonces sur les RS me semble explicable potentiellement de plusieurs façon et ne saurait permettre d'en faire une certitude.

Il y a 10 heures, Heorl a dit :

Parce qu'Odessa est le dernier grand port ukrainien encore libre. Tu veux t'assurer de la conquête de la côte ukrainienne, tu supprimes la menace navale.

Je n'en disconviens pas mais tu présentais cela comme une nécessité pour contrôler Kherson.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

 

Etonnante video avec une assez haute résolution, on voit différents blindés russes selon le commentaire se faire bombarder par de l'artillerie ou taper par un TB2, et personne ne bouge, pas un soldat ne quitte l'engin qui est touché, pas un véhicule n'essaye de changer de position en voyant son voisin s'en prendre plein le gueule, on dirait qu'ils bombardent/tapent des positions abandonnées

Clairon

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, Hilariovespasio a dit :

 il s'agirait du démontage d'un drône russe Orlan-10, mon russe est un peu rouillé mais d'après ce que j'ai compris ça relativise beaucoup la technologie russe

Effectivement dans le domaine je doute que nous (enfin surtout les US et autres Turcs) ayons grand chose à apprendre des Russes.

Link to comment
Share on other sites

https://www.lefigaro.fr/international/direct-guerre-en-ukraine-kiev-se-prepare-a-une-offensive-massive-dans-l-est-20220411

Les forces russes se renforcent dans le Donbass, selon le Pentagone

Les forces russes se renforcent autour du Donbass, et notamment près de la ville stratégique d'Izioum, mais n'ont pas encore entamé leur offensive pour prendre le contrôle total de cette région de l'est de l'Ukraine, a indiqué lundi un haut responsable du Pentagone. «Nous avons constaté des efforts des Russes pour se réapprovisionner et se renforcer dans le Donbass», a déclaré à la presse ce responsable ayant requis l'anonymat, mentionnant notamment une colonne de chars au nord d'Izioum.

Le Pentagone estime que cette colonne de chars comprend des éléments de commandement et de contrôle, un bataillon de soutien de maintenance d'hélicoptères et un bataillon de logistique pour l'infanterie, a-t-il précisé à la presse. Les forces russes se renforcent également au sud-ouest de Donetsk (est), notamment avec de l'artillerie, mais «nous ne considérons pas que la nouvelle offensive a commencé», a-t-il ajouté. Le haut responsable du ministère américain de la Défense a confirmé que le général Alexandre Dvornikov, surnommé en Occident «le boucher de Syrie», avait été choisi pour diriger cette offensive. Mais «vu leurs gros problèmes de logistique et d'approvisionnement, vu leurs difficultés à manœuvrer, vu leurs problèmes de coordination, de moral, d'organisation hiérarchique, il n'est pas sûr qu'il puisse être très efficace», a-t-il jugé.

Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, Métal_Hurlant a dit :

 le général Alexandre Dvornikov, surnommé en Occident «le boucher de Syrie»

Comment créer de toute pièce une légende. La quasi totalité des occidentaux n'a jamais entendu parler de ce général et une rapide recherche semble montrer que ce surnom n’apparaît que concomitamment à sa récente nomination ukrainienne...

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 38 minutes, Banzinou a dit :

Marioupol ferait l'objet d'une attaque chimique

 

Est ce que tu pourrais (une fois pour toute) croiser tes infos avant de les poster (et donc éviter de poster nawak, surtout des rumeurs de cette importance). Merci

  • Upvote 4
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Akhilleus a dit :

Je croyais que les russes étaient abreuvés de propagande sur la nouvelle guerre patriotique :rolleyes:

L'un n'est pas forcément inconciliable avec l'autre. Beaucoup devaient ou doivent encore penser que leur armée nationale est tellement au-dessus de celle du voisin ukrainien. Pas forcément un très bon signe que d'être appelé sur un terrain censé être maîtrisé dans de telles conditions. Et cela invite à un retour assez brutal à la réalité, hors filtre médiatique... C'est autre chose de partir pour le front, là même où les troupes régulières ont pris cher, que de dessiner des Z, des V ou des O.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • Rob1 locked this topic
  • Rob1 unlocked this topic

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,964
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Meumeu
    Newest Member
    Meumeu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...