Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

il y a 1 minute, dbo a dit :

Il semble que les Russes avancent bien sur le front prévu. D'autres sources font état de combats encore en cours dans ces villes, donc difficile de savoir à quel point l'avancée est sécurisée. 

#Breaking #NewsMap 

Russian breakthrough in northern Donbas, confirmed by both sides.

Russian troops captured Kremmina and Torske and are on the verge of capturing Zaritchne.

If this happens, #Luman is in extreme danger of falling to the invasion army. https://t.co/Pfq3BuSUTJ

Yep, la perte de Louman signifierait la neutralisation de l'une des deux routes menant à Sievierodonetsk.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, pascal a dit :

Oui pour la Russie elle ne disparaîtra pas mais son actuel leader si certainement et je ne serais pas surpris outre mesure si c'était un des objectifs désormais des occidentaux. Faire en sorte que Vladimir Poutine atteigne un niveau de nuisance tel (notamment en interne) qu’il soit poussé dans les oubliettes de l'histoire.

Poutine était regardé comme un leader autoritaire "incontournable", désormais il devient "infréquentable" le prochain stade sera "inutile" ...

En clair il y a deux mois le Président Russe entendait "sauver" son pays de la menace que faisait planer sur lui l'occident par l'intermédiaire d'un "cheval de Troie" à savoir l'Ukraine.

Aujourd'hui après quasiment deux mois de guerre Poutine doit envisager de sauver son pouvoir; c'est-à-dire qu'il doit faire passer la défaite (ou disons la non-victoire) initiale pour la réussite d'un objectif poursuivi de longue date: le Donbass.

Poutine joue tapis désormais, le Donbass apparait comme le plan B. Un nouvel échec sera synonyme de perte totale de crédibilité tant vis-à-vis de l'extérieur (capacités militaires russes) qu'interne au regard de son opinion publique (si tant est qu'elle ait droit de citer), on va voir s'il s'en sort ou pas ...

Très instructif. Merci.

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Kineto a dit :

Comment un état qui dispose de plusieurs MILLIERS de têtes nucléaires, et de tous les vecteurs possibles et imaginables (ICBM, bombardiers, SNLE...) peut soutenir que l'intégrité de ses frontière, et sa sureté au sens large, puisse être menacé ??!

Très bonne remarque, en effet 

Clairon

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Clairon a dit :

Pour Marioupol, on parlait au début de 8 à 10.000 combattants UKR, voir jusque 14.000 selon certaines sources. Après 50 jours de combat on parle encore de max 3.000 combattants, entre 5 et 10.000 morts ou prisonniers, ça m'étonnerait, les Russes auraient très fortement communiquer là dessus, un camp avec 5.000 prisonniers Ukrainiens ça se montre, 5 à 10.000 morts, ça passe pas inaperçu, donc à mon sens les mailles n'ont pas été aussi serrées, et il y a eu de la circulation dans les 2 sens ...

Maintenant acheminer du matériel de  guerre depuis la frontière polonaise jusqu'à Marioupol, en fin Mars 22, ça prouve que la logistique Ukrainienne n'est pas trop branque 

Clairon

Ou que les missiles ont été livrés avant. 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 59 minutes, Delbareth a dit :

J'avais jamais réalisé !

C'est par ce que l'on a l'habitude de regarder des cartes sur une projection Mercator.  Au niveau de l'équateur la différence entre loxodromie  ("ligne droite" sur la carte) et orthodromie ("ligne courbe") est presque négligeable 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

11 minutes ago, Clairon said:

Très bonne remarque, en effet. Clairon

Parce qu'une dissuasion serait naturellement absolument robuste?!!!

Si la Russie développement des solutions "nouvelles" c'est bien que la robustesse de la dissuasion classique - type bastion - les inquiète quant à sa robustesse.

Derrière c'est inquiétude il y a tout les progrès - ou du moins les investissements - de l'ABM US ... les interceptions boost phase, et le segment spatial par exemple.

Link to comment
Share on other sites

il y a 19 minutes, Kineto a dit :

Désolé de remettre une pièce dans le bouzin, mais la dernière partie est un point sur lequel je bugue depuis longtemps, et qui pourtant semble totalement accepté par une (large ?) partie de la commu ici.

Comment un état qui dispose de plusieurs MILLIERS de têtes nucléaires, et de tous les vecteurs possibles et imaginables (ICBM, bombardiers, SNLE...) peut soutenir que l'intégrité de ses frontière, et sa sureté au sens large, puisse être menacé ??!

A mon sens, le monde entier sauf la russie pourrait faire partie de l'OTAN que cette dernière n'aurait pas de raison particulière de redouter une invasion.

 

Que la Russie ne voit pas d'un bon oeil des pays qu'elles considère faire parti de sa sphère d'influence basculer vers l'UE/l'OTAN , pourquoi pas, ça fait partie du grand jeu géopolitique, et c'est un autre débat.

Mais cette histoire de risque existentiel, je ne comprend pas qu'ils puisse ne serait-ce que le penser, et encore plus qu'on puisse considérer cette crainte comme légitime de notre coté ?

 

Qu'est-ce que je rate là, expliquez moi ? :blink:

 

Celui qui peut être frappé sans frapper en retour est menacé. 

Et la grande peur des Russes-et de tous ceux qui n'ont pas deux océans qui les entourent, c'est qu'une frappe-trop-rapide les neutralise avant qu'ils ne puissent frapper en retour. 

 

Et a ce jeu là, c'est un simple v=d/t. 

Vu qu'on ne maîtrise ni v, ni t, par définition, on ne peut influencer que sur d. C'est d'ailleurs un des arguments que pourraient défendre le pays de l'Europe de l'ouest quant à l'intégration des pays de l'Europe de l'est dans leur alliance militaire. 

On l'aura compris la situation idéale c'est d'être entouré d'étendue maritimes et de s'assurer de la soumission totale des pays avec lesquels on aurait une frontière terrestre. 

C'est ce qui me pousse à m'interroger sur le fait que les Russes ne taquinent pas plus les Américains en soutenant Cuba ou autre petite république Centre Américaine. 

Mais peut être n'en ont ils simplement pas le moyen. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, Fanch a dit :

Peut être, mais ça sera quand même sympa de voir des obus BONUS en action. Le truc est déjà "combat proven" mais sur du pick-up ; sur des vrais chars ça permettrait d'agrémenter la plaquette commerciale. 

La guerre n'est pas un jeux !

Link to comment
Share on other sites

Point de situation de l'etat major Ukrainien:

https://www.facebook.com/GeneralStaff.ua/posts/298045235841895

Révélation

The operational update regarding the #russian_invasion on 06.00 on April 19, 2022.

Video (Spokesman for the General Staff of the Armed Forces of Ukraine Oleksandr Shtupun): a bit later.

The fifty-fifth day of the heroic resistance of the Ukrainian people to a russian military invasion continues. A russian federation continues its full-scale armed aggression against Ukraine.

A russian enemy is trying to continue offensive operations in the Eastern Operational Zone in order to establish full control over the territory of Donetsk and Luhansk oblasts, as well as to maintain a land corridor with the temporarily occupied Crimea.

Missile and air strikes on civilian targets throughout Ukraine do not stop. There was the intensification of the russian missile strikes on civilian objects in the western regions during the 18th of April

In the Slobozhansky and Donetsk operational districts, the russian aggressor is conducting offensive and assault operations in certain areas.

The russian enemy continues to transfer weapons and military equipment to Ukraine from the central and eastern regions of the russian federation. Along with combat units, it transfers support units.

In addition, in order to improve the logistics system, the russian occupiers are deploying logistics centres and creating field bases for repairing and renewing damaged equipment.

In the Slobozhansky direction, the russian enemy continues to partially block the city of Kharkiv. According to available information, in order to organize the air defense system of the offensive group, the russian enemy is transferring additional anti-aircraft missile divisions of short-range surface-to-air missile system "Tor" (SA-15 Gauntlet) to the Kharkiv region. At the same time, mobile long range surface-to-air missile divisions of S-400 (SA-21 Growler) and S-300 (SA-10 Grumble) were deployed in the areas of the Belgorod region bordering on Ukraine to cover the main command and control points, as well as the rear areas.

In the Izyum direction, the russian enemy is conducting offensive operations on the left bank of the Siversky Donets River. To support the offensive actions of the group in this direction, the enemy created a system of main and reserve firing positions for rocket and barrel artillery.

In the Donetsk and Tavriya directions, the russian occupiers intensified offensive operations along the entire line of contact.

The main efforts of the enemy are focused on breaking through the defence of Ukrainian troops in Luhansk and Donetsk oblasts, as well as establishing full control over the city of Mariupol. In the Zaporozhzhia oblast, the concentration of units of the russian occupying forces continues in certain areas.

In the South Buh direction, the russian enemy focuses on reaching the administrative border of the Kherson region. In order to improve the tactical situation, the russian occupiers are trying to conduct offensive operations in the area of the village of Oleksandrivka. The russian enemy does not stop shelling of civilian objects in the city of Mykolaiv.

No significant changes have been recorded in the Volyn, Polissya and Siversky directions.

The republic of belarus continues to use and provide its territory for air strikes on the territory of Ukraine and reconnaissance of objects on Ukrainian territory.

According to the available updated information, the losses of the 126th Coast Guard Brigade of the Black Sea Fleet are up to 75%. The 810th Independent Brigade of the Black Sea Fleet lost 158 servicemen killed, about 500 wounded, and 70 people are missing.

A significant number of servicemen of these brigades wrote reports refusing to participate in the so-called "special operation".

In the Donetsk and Luhansk oblasts, Ukraine's defenders repulsed seven enemy attacks, destroyed ten tanks, eighteen armored units and eight vehicles, one artillery system, and an enemy mortar.

The Air Force of the Armed Forces of Ukraine has hit seven air targets the day before: one plane, four UAVs and two cruise missiles.

We believe in the Armed Forces of Ukraine! Let's win together! Glory to Ukraine!

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, Neuron a dit :

Certains commencent très sérieusement à parier sur un effritement irréversible de l'armée russe qui d'elle-même finira par évacuer l'Ukraine.

En fonction des avancées Ukrainiennes, et de la pression des sanctions occidentales, cela s'accompagnera d'une évacuation russe du Donbass également ou pas.

Vous avez déjà vu l'armée rouge/russe reculer autrement que par ordre du Kremlin ou forcée par un ennemi ?

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, Rob1 a dit :

Vous avez déjà vu l'armée rouge/russe reculer autrement que par ordre du Kremlin ou forcée par un ennemi ?

Disons que je ne vois pas vraiment d'autre alternative. Ou alors, ça signifierait une absence totale de contrôle opérationnel.

Et là clairement, j'ai des exemples d'armée rouge/russe n'avançant pas malgré les ordres.

Link to comment
Share on other sites

Remarques intéressantes de Rob Lee :

 

« L'un des points que j'ai soulevés avant la guerre est que les États-Unis manquent de beaucoup des armes qui seraient les plus utiles pour l'Ukraine, comme les munitions rôdeuses à longue portée comme le Harop, les ATGM Spike NLOS de 30 km de portée et les systèmes de défense aérienne basés au sol à courte et moyenne portée.

L'armée américaine ne dispose pas de ces armes parce qu'elle a une armée de l'air dominante, mais cela signifie que les États-Unis n'ont pas beaucoup d'armes appropriées pour équiper une armée qui n'a pas une armée de l'air forte. »

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Kineto a dit :

Désolé de remettre une pièce dans le bouzin, mais la dernière partie est un point sur lequel je bugue depuis longtemps, et qui pourtant semble totalement accepté par une (large ?) partie de la commu ici.

Comment un état qui dispose de plusieurs MILLIERS de têtes nucléaires, et de tous les vecteurs possibles et imaginables (ICBM, bombardiers, SNLE...) peut soutenir que l'intégrité de ses frontière, et sa sureté au sens large, puisse être menacé ??!

A mon sens, le monde entier sauf la russie pourrait faire partie de l'OTAN que cette dernière n'aurait pas de raison particulière de redouter une invasion.

 

Que la Russie ne voit pas d'un bon oeil des pays qu'elles considère faire parti de sa sphère d'influence basculer vers l'UE/l'OTAN , pourquoi pas, ça fait partie du grand jeu géopolitique, et c'est un autre débat.

Mais cette histoire de risque existentiel, je ne comprend pas qu'ils puisse ne serait-ce que le penser, et encore plus qu'on puisse considérer cette crainte comme légitime de notre coté ?

 

Qu'est-ce que je rate là, expliquez moi ? :blink:

 

Il y a 23 heures, Bocket a dit :

 

 

Y a un Etat qui est sous embargo depuis 1962 ...

Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, Rob1 a dit :

Quel rapport ?

Et merci à notre premier membre lésothien de passer par ici.

Le rapport est qu'en terme de paranoïa proximale (dont il est question),  on peut sans conteste trouver mieux que les russes ...

Edited by Alfredo
Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, olivier lsb a dit :

Mais la France reste polie, courtoise, chevaleresque et naïve dans ce monde de rapports de force brutaux.

T'inquiète, avec la dissolution du corps diplomatique décrétée récemment par notre bon Président, il va y avoir du vrai sport, peut-être même des westerns.

  • Haha 2
  • Confused 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Kineto a dit :

Comment un état qui dispose de plusieurs MILLIERS de têtes nucléaires, et de tous les vecteurs possibles et imaginables (ICBM, bombardiers, SNLE...) peut soutenir que l'intégrité de ses frontière, et sa sureté au sens large, puisse être menacé ??!

Il était une fois l'Union Soviétique, son armement nucléaire, ses frontières...

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,806
    Total Members
    1,550
    Most Online
    De Mersuay
    Newest Member
    De Mersuay
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...