Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

Il y a 8 heures, pline a dit :

L'envers peu glorieux des opérations militaires russes  :

- Un troufion russe engagé à son corps défendant dans l'invasion, fait prisonnier, raconte son quotidien à un journaliste ukrainien avec au final une intervention hallucinante de sa mère au téléphone 

Interview

TU veux dire qu'un prisonnier de guerre est obligé de se livrer à un interrogatoire filmé? Le "journaliste" est aussi journaliste que moi....

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

"...Mise à jour - Commencer à voir des informations crédibles selon lesquelles #Russian les forces sont entrées dans l'usine #Azovstal et la nettoient activement. Cela peut prendre plusieurs jours pour nettoyer le complexe, mais il ne semble pas qu'il reste beaucoup de résistance. Voici deux photos de l'intérieur..."

 

"...Mise à jour de l'Axe - #Russian les troupes ont continué vers le sud depuis #Borova et ont pris Pisky-Radkivski et atteint #Lozove . La ville de Tors'ke était disputée ce matin mais est maintenant tombée à . #Ukrainian les troupes ont reculé tout en essayant de ralentir l'avance...."

 

  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, Joab a dit :

Plein de pays sont capables de lancer des attaques nucléaires sur les États-Unis: La Chine, la France et maintenant la Corée du Nord. La Russie a certes un arsenal plus nombreux mais il vise aussi bien la Chine et son milliard d'habitants que les États-Unis et l'Europe Occidentale.

Cependant, la vraie raison pour laquelle ton argument ne tient pas est que démanteler la Russie risque d’accroître la prolifération et la menace nucléaires. À la place d'un acteur avec des armes nucléaires, on risque de se retrouver avec n. C'était une possibilité tout à fait sérieuse avec la chute de l'URSS, la communauté internationale l'a évitée avec le mémorandum de Budapest entre autres, mais rien ne dit qu'il serait évité avec un démantèlement de la Russie, des États-Unis ou de la Chine. L'implosion de l'URSS a provoqué une crainte en occident. Que ça se soit terminé relativement pacifiquement ne doit pas faire oublier cette crainte. Donc non, personne n'a intérêt à démanteler la Russie et à se retrouver à devoir gérer je ne sais combien de conflits dans toute l'Eurasie avec je ne sais combien d'acteurs ayant la main sur l'arme nucléaire. Il y a une stratégie pour contenir la Russie, et une volonté de peuples européens de sortir du monde russe, mais il ne faut confondre cela avec une volonté de démanteler la Russie.

Oui, je pense qu'un trop fort affaiblissement de la Russie serait porteur de risques très sérieux, notamment en Asie centrale.

Link to comment
Share on other sites

il y a 28 minutes, Alexis a dit :

Tout à fait.

Bon, cela dit, comme on est entre adultes et on ne croit plus tellement au Père Noël, on ne va pas se mentir non plus. Il n'est pas improbable que des arguments supplémentaires aient joué en faveur de l'installation de bases "antimissile" en Pologne et en Roumanie :

- D'une part "sceller" et récompenser la loyauté de dépendants nouveaux

- D'autre part placer près de là où ça pourrait servir sait-on jamais de quoi installer quelques missiles de croisière en stationnement permanent - alors que ceux que transportent bombardiers intercontinentaux et même croiseurs ne sont que de passage

Ca ne révolutionne pas la situation stratégique de la Russie, ce n'est qu'un irritant. Mais c'est tout de même sans doute quelque chose qui arrange plutôt Washington.

 

Qui ont déjà été testés dans un rôle antinavire

MBDA a testé une variante maritime destinée à être utilisée contre des essaims de petites embarcations, baptisée Sea SPEAR.[39] Le 25 juin 2012, un Tornado GR4 a largué un prototype qui a touché et coulé un canot pneumatique de 6 mètres se déplaçant à 20 nœuds dans une mer de niveau 3.[40] Le 29 mai 2013, MBDA a effectué un tir de salve de trois missiles Brimstone opérationnels à ondes millimétriques, lancés depuis une plate-forme offshore fixe, contre une formation d'attaque simulée de cinq cibles représentant des FIAC (Fast Inshore attack Craft). Ce tir d'essai réussi a démontré la capacité du Sea SPEAR à frapper de nombreuses cibles individuelles. Pendant le test, l'une des cibles, une embarcation de 15 mètres, se déplaçait à 20 nœuds.

Nos amis britanniques envisagent d'en monter sur technicals

Interrogé sur les armes anti-navires que la Grande-Bretagne envisageait d'envoyer en Ukraine pour la soutenir contre l'invasion russe, Johnson a répondu :

"L'un des systèmes que nous envisageons (...) est de voir si nous pouvons monter quelques Brimstones à l'arrière de (véhicules) techniques pour voir si cela peut faire l'affaire."

Il a également déclaré que d'autres options étaient à l'étude

Plutôt intéressant comme option pour s'opposer à un débarquement.

Aussi intéressant pour d'autres de nos amis dans certaines autres situations, s'ils parviennent à en récupérer - marché noir, toussa

Nos amis djihadistes, par exemple :unsure:

 

 

 

Série de photos de conteneurs Brimstone sur véhicules (jolis vues 3D virtuelles  ou prototypes ?) :

https://www.secretprojects.co.uk/threads/rearming-the-uk-what-equipment-and-how-much.23925/page-8

Link to comment
Share on other sites

 

Apparemment c'est la Slovaquie qui va livrer des Mig-29 à l'UKR

"La Slovaquie envisage également de faire don de l’ensemble de sa flotte d’avions de combat MiG-29 à l’Ukraine, une décision qui tiendrait enfin compte de la demande de longue date du président Zelensky pour des avions de combat supplémentaires. [4] [5] Bien que le mérite réel d’avions de combat supplémentaires pour l’Ukraine soit discutable (ainsi que de nombreuses autres demandes d’armes lourdes de Zelensky), il est certain que la livraison de MiG-29 à l’Ukraine serait un énorme coup de pouce moral pour ses citoyens et ses militaires, et satisferait enfin la demande la plus bruyante de l’Ukraine depuis que la Russie a commencé son invasion le 24 février.

L’armée de l’air slovaque exploite officiellement neuf chasseurs MiG-29AS monoplaces et deux avions d’entraînement MiG-29UBS à partir de la base aérienne de Sliac en Slovaquie centrale. Seuls cinq MiG-29AS et un MiG-29UBS sont actuellement considérés comme opérationnels pour répondre à une exigence minimale en matière de police aérienne, tandis que l’armée de l’air attend leur remplacement par 12 F-16V Block 70/72 monoplaces et 2 biplaces en 2023. Tous les MiG-29 slovaques ont été mis à niveau par RSK MiG aux normes de l’OTAN entre 2005 et 2008 et désignés MiG-29AS et MiG-29UBS (S pour la Slovaquie), mais conservent leurs capacités d’origine lorsqu’ils ont été livrés pour la première fois à la Tchécoslovaquie à la fin des années 1980.

https://www.oryxspioenkop.com/2022/04/allies-of-freedom-slovakia-mulls.html

 

Edited by Métal_Hurlant
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 12 minutes, Benoitleg a dit :

Série de photos de conteneurs Brimstone sur véhicules (jolis vues 3D virtuelles  ou prototypes ?) :

https://www.secretprojects.co.uk/threads/rearming-the-uk-what-equipment-and-how-much.23925/page-8

J'avais entendu parler de ça, notamment la base BMP-1. Mais je crois que ça n'a pas dépassé le stade du projet.

il y a 19 minutes, gustave a dit :

Oui, je pense qu'un trop fort affaiblissement de la Russie serait porteur de risques très sérieux, notamment en Asie centrale.

Un nouveau Grand Jeu avec la Chine et la Turquie, et éventuellement les États-Unis et l'Inde en second rideau.

Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, gustave a dit :

Sans compter les joueurs locaux, qui peuvent être porteurs de pas mal d'agitation.

Tu penses à qui ? A l'EI qui a tiré ses premières roquettes sur la frontière ouzbeke depuis l'Afghanistan ? Aux autres mouvements islamistes ? Ou aux républiques locales dont certaines ont très envie de se tirer dans les pattes ?

Link to comment
Share on other sites

"...L’Ukraine a reçu des avions de combat supplémentaires d’autres pays, à l’exception des États-Unis, ainsi que des pièces d’avion supplémentaires pour leur permettre d’obtenir plus d’avions dans les airs, selon un porte-parole du département de la Défense.

« Je dirais simplement, sans entrer dans ce que d’autres pays fournissent, qu’ils ont reçu des plates-formes et des pièces supplémentaires pour pouvoir augmenter la taille de leur flotte, la taille de leur flotte d’avions. Je pense que je m’en tiendrais là », a déclaré le secrétaire de presse du Pentagone, John Kirby.

https://edition.cnn.com/europe/live-news/ukraine-russia-putin-news-04-19-22/index.html

Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, Ciders a dit :

Tu penses à qui ? A l'EI qui a tiré ses premières roquettes sur la frontière ouzbeke depuis l'Afghanistan ? Aux autres mouvements islamistes ? Ou aux républiques locales dont certaines ont très envie de se tirer dans les pattes ?

Tu vois petit :biggrin:. Une Tchétchénie qui repasse sous le contrôle de clans travaillés par l'EI, quelques conflits frontaliers entre Etats, Etats eux aussi confrontés à des mouvements djihadistes...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Akhilleus a dit :

vous me fatiguez

Pour ceux qui auraient remis une pièce

Il y'a pléthore de littérature sur la dissuasion vue par les américains, les russes, le problème du NMD, la fragilité de la dissuassion à terre, l'imprecision des ICBMs lancés de sous marin et tutti quanti

Ca a déjà été abordé mille fois sur le forum

Mais pour faire simple et clore le HS

le NMD US déséquilibre la dissuasion russe par le fait qu'il peut abattre (en théorie) des missiles balistiques en décollage (cad avant qu'ils ne deviennent des têtes de ré entrée plus difficilement interceptable) et ce d'autant plus facilement que les silos sont proches des sites de lancement (au hasard Pologne pour les sites en Russie de l'Ouest et Alaska pour les sites de Russie d'extreme Orient)

Ce serait encore pire avec des NMD installés en Ukraine (on gagne 600 km de profondeur). Accessoirement le délai d'alerte est réduit d'autant en cas de frappe à partir des silos NMD qui pourraient potentiellement aussi abriter des SrBM ou des missiles de croisière

Le système NMD vient également avec tout un réseau radar d'alerte, renforcant le maillage de detection-poursuite des USA. Alors que la Russie a perdu près de 75% de ses stations d'alerte et poursuite des ICBMs adverses lors de l'explosion de l'URSS

Enfin la capacité de seconde frappe par sous marin ne vaut que si ceux ci sont en mer et elle n'est ni assez précise ni assez puissante pour servir de contre force. Au mieux elle servirait de contre cité, faisant changer l'échange de gamme

En gros, ce que les russes craignent c'est que en cas de première frappe, leur commandement n'ai pas le temps de réagir et que même si il réagit, les engins à terre restant soient interceptés de façon suffisemment significatve pour que le nombre tombe en deça du volume efficace pour riposter. Ne laissant que les sous marins de disponibles pour une riposte, sous marins qui seront soit pistés par des SNA soit bloqués dans leurs bastions et potentiellement détruits ou neutralisés par leur première frappe

Je vais le faire simple

Mettons 1000 têtes nucléaires à terre. Mettons que 400 soient considérées comme suffisantes pour une riposte anti force efficace. Mettons 50%  de pertes lors d'une première frappe. Soit reste 500. Mettons des taux d'erreur de 20% (mauvaise mise à feu, trajectométrie foireuse, pas de détonation, ce sont les données des systèmes dans les années 60-70 pour les 2 blocs). Reste 400. Mettons 30% d'interception. Reste 280....  Trop peu pour une riposte efficace

Voilà le problème

 

... Le système anti-missiles américain est tout juste capable d'arrêter un unique missile multi-têtes de type Satan avec ses leurres......

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Shephard a dit :

Les groupes Telegram russes sont inondées de vidéos de tchétchènes au combat à Marioupol. Ou alors j’ai mal compris ce que tu as voulu dire. 

La majeure partie des vidéos des Tchétchènes sont soupçonnées d'être des faux. On y voit assez régulièrement des hommes qui ne semblent prêter aucune attention à ce qui se passe autour d'eux, voire dans plusieurs passages des groupes sur les côtés où ça fume tranquillement des clopes adossés à un mur, les armes au sol et non à la main.

Quant à la 150ème DM, elle a semble-t-il été retiré du front après avoir été rendue inopérante à cause de ses trop grandes pertes.

Link to comment
Share on other sites

Des faux parce que le mec clope sa pechneg posée sur le sol?

Tu m'aurais argumenté que c'était des faux tchétchènes parce qu'ils clopent pendant le ramadan j'aurais pu entendre.

Mais l'argumentaire de c'est des faux parce que les mecs font pas comme je feraient moi c'est assez spécieux.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Soupçonnées par qui? De ce que j'ai compris les Tchétchènes engagés aux côtés des Russes sont la cible d'une campagne affirmant qu'ils font surtout de la figuration et des vidéos en évitant le gros des combats. C'est peut-être vrai, toutefois il y a un certain nombre de vidéos où on les voit qui ne me semblent pas très différentes de celles des autres forces engagées sur place. Globalement je penche pour une campagne psy ops des Ukrainiens qui font montrent d'une remarquable capacité à saisir toutes les opportunités à exploiter dans l'actualité: je ne vois aucune raison pour laquelle les Tchétchènes seraient moins capables de combattre que les autres unités russes.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, gustave a dit :

Je pense que ta vision de l'état des troupes UKR est trop optimiste. Pure impression de ma part je le concèdes, mais le nombre de plus en plus faible de vidéos UKR avec de lourds bilans russes, alors que ceux-ci semblent toujours subir des pertes conséquentes, me conduit à penser que le rapport de pertes est bien moins déséquilibré désormais. De même les contre attaques UKR régulières depuis quelques semaines ont vraisemblablement été plus coûteuses que la défensive "à domicile". La logistique doit aussi être complexe à entretenir dès que l'on parle équipement lourd à transférer entre l'ouest et l'est.

La logistique ukrainienne semble parfaitement fonctionner au contraire. Leurs redéploiements sont rapides et les troupes au front ne semblent manquer ni d'essence, ni de nourriture, ni de munitions.

Le rapport de force a toujours été déséquilibré... en faveur de la Russie. Le fait qu'aujourd'hui on semble considérer les armées comme de classe équivalente en dit surtout long sur la contre-performance russe. Il y a des attentes différentes entre un pays que l'on croit au bord de l'effondrement et un pays que l'on croit capable de vaincre. Les pertes ukrainiennes sont ridiculement basses pour le premier cas et trop hautes pour le second. Or l'écrasante victoire que l'Ukraine a remporté à Kyiv a changé ce que nous autres profanes attendons comme performances de la part de l'armée ukrainienne. Je ne pense en aucun cas que les Ukrainiens ont les moyens de culbuter l'armée russe hors de leurs frontières. C'est irréaliste. Par contre je crois parfaitement capable qu'ils peuvent rendre la progression russe si chère que ceux-ci finissent par s'arrêter par manques de moyens avant de devoir abandonner le terrain durement gagné. 

Quant aux vidéos, c'est faux : les Ukrainiens préfèrent désormais publier des clichés une fois l'opération terminée, plusieurs heures après le coup, afin de limiter les possibilités russes de riposte. Il me semble avoir lu que plus d'une fois, des vidéos de tirs de l'artillerie ukrainienne sur une colonne russe postées trop tôt avait permis après coup aux Russes de déterminer la position des canons ukrainiens et de faire de la contre-batterie. De plus, les vidéos sont moins médiatisées (et donc circulent moins) parce que l'effet de surprise est passé et que le public a cessé de s'y intéresser hors cercles OSINT et publics. La meilleure preuve que les vidéos/photos de destructions des forces russes continuent de circuler est qu'Oryx a de nouveau un backlog qui grimpe alors qu'ils avaient presque fini le décompte des découvertes au Nord. Tu as par exemple le bombardement d'une colonne russe qui a été filmé il y a quelques jours et qui a tourné ici. On approche d'ailleurs du cap des 3000 véhicules perdus alors qu'on était encore à 2500 il y a une dizaine de jours, 2997 au moment où j'écris ces lignes. Enfin, sur le fait que les vidéos de destructions de masses, tu as peut-être aussi ENFIN une prudence un peu plus importante de la part des Russes. Mais cela n'est pas prouvé. 

il y a 12 minutes, g4lly a dit :

Des faux parce que le mec clope sa pechneg posée sur le sol?

Tu m'aurais argumenté que c'était des faux tchétchènes parce qu'ils clopent pendant le ramadan j'aurais pu entendre.

Mais l'argumentaire de c'est des faux parce que les mecs font pas comme je feraient moi c'est assez spécieux.

Non. L'argumentaire de "c'est des faux" est lié à l'historique de fausses vidéos et photos publiés par les forces tchétchènes de tout poil, y compris Kadyrov (qui je le rappelle s'est fait photographier en train de prier "dans Marioupol" alors que la station essence prise en photo derrière était une firme uniquement russe absente d'Ukraine, et s'est également fait filmer avec un véhicule flambant neuf qu'il aurait lui-même capturé...sur le parvis de son palais. C'est sans compter également la vidéo où il téléphone avec des Tchétchènes qui disaient être entrés dans la mairie de Marioupol deux semaines avant que ce soit réellement le cas). 

En ce qui concerne l'engagement des troupes tchétchènes, la géolocalisation de leurs téléphones portables a montré qu'ils restaient trop souvent en retrait par rapport à la ligne de front dans Marioupol, de l'ordre de plusieurs kilomètres derrière. Tu as également le coup de plusieurs vidéos où un soldat s'expose longtemps mais prend le temps d'adopter une posture photogénique et héroïque avant de retourner à couvert. ça fait pas mal de signaux faibles que les Tchétchènes sont loin d'être les bêtes de guerre que la propagande russe fait croire, mais plutôt une infanterie de choc pas franchement incroyable mais qui peut faire un travail potable dans les bonnes conditions. Ah, et qui commence à avoir une certaine peur du feu. 

il y a 12 minutes, gustave a dit :

Soupçonnées par qui? De ce que j'ai compris les Tchétchènes engagés aux côtés des Russes sont la cible d'une campagne affirmant qu'ils font surtout de la figuration et des vidéos en évitant le gros des combats. C'est peut-être vrai, toutefois il y a un certain nombre de vidéos où on les voit qui ne me semblent pas très différentes de celles des autres forces engagées sur place. Globalement je penche pour une campagne psy ops des Ukrainiens qui font montrent d'une remarquable capacité à saisir toutes les opportunités à exploiter dans l'actualité: je ne vois aucune raison pour laquelle les Tchétchènes seraient moins capables de combattre que les autres unités russes.

Voire ma réponse au commentaire de G4lly. 

Edited by Heorl
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 27 minutes, gustave a dit :

Soupçonnées par qui? De ce que j'ai compris les Tchétchènes engagés aux côtés des Russes sont la cible d'une campagne affirmant qu'ils font surtout de la figuration et des vidéos en évitant le gros des combats. C'est peut-être vrai, toutefois il y a un certain nombre de vidéos où on les voit qui ne me semblent pas très différentes de celles des autres forces engagées sur place. Globalement je penche pour une campagne psy ops des Ukrainiens qui font montrent d'une remarquable capacité à saisir toutes les opportunités à exploiter dans l'actualité: je ne vois aucune raison pour laquelle les Tchétchènes seraient moins capables de combattre que les autres unités russes.

Concernant les troupes tchéchènes, j'ai lu (ici https://twitter.com/benvtk/status/1497197478323626003) que les kadyrovtsy se rapprochaient plus de troupes du maintient de l'ordre, et avaient une valeur militaire discutable, du fait du manque d'expérience. A contrario des unités tchéchènes se battant du côté ukrainien, comme ceux-ci: https://en.wikipedia.org/wiki/Dzhokhar_Dudayev_Battalion

Ces derniers, ayant affronté les russes lors de la seconde et parfois même première guerre de Tchétchénie (pour les plus vieux), ont une bonne expérience du combat, et une volonté de revanche contre les russes. Et donc une haute valeur militaire.

Link to comment
Share on other sites

il y a 17 minutes, Heorl a dit :

Non. L'argumentaire de "c'est des faux" est lié à l'historique de fausses vidéos et photos publiés par les forces tchétchènes de tout poil, y compris Kadyrov (qui je le rappelle s'est fait photographier en train de prier "dans Marioupol" alors que la station essence prise en photo derrière était une firme uniquement russe absente d'Ukraine, et s'est également fait filmer avec un véhicule flambant neuf qu'il aurait lui-même capturé...sur le parvis de son palais. C'est sans compter également la vidéo où il téléphone avec des Tchétchènes qui disaient être entrés dans la mairie de Marioupol deux semaines avant que ce soit réellement le cas). 

En ce qui concerne l'engagement des troupes tchétchènes, la géolocalisation de leurs téléphones portables a montré qu'ils restaient trop souvent en retrait par rapport à la ligne de front dans Marioupol, de l'ordre de plusieurs kilomètres derrière. Tu as également le coup de plusieurs vidéos où un soldat s'expose longtemps mais prend le temps d'adopter une posture photogénique et héroïque avant de retourner à couvert. ça fait pas mal de signaux faibles que les Tchétchènes sont loin d'être les bêtes de guerre que la propagande russe fait croire, mais plutôt une infanterie de choc pas franchement incroyable mais qui peut faire un travail potable dans les bonnes conditions. Ah, et qui commence à avoir une certaine peur du feu. 

Voire ma réponse au commentaire de G4lly. 

Preneur des liens qui géolocalisent les téléphones tchétchènes de façon suffisamment précise, suivie et massive pour en déduire qu'ils ne sont pas sur la ligne de front (surtout que déterminer celle-ci doit être en soi un travail colossal) aussi souvent que les autres! Et rien d'illogique à poster et utiliser son portable en arrière du front (c'est même plutôt sain). Quant aux images plus ou moins posées elles sont courantes (on en a vu de soldats ukrainiens aussi), rien de neuf sous le soleil. Sinon la propagande russe n'a jamais fait croire que les Tchétchènes étaient des bêtes de guerre, c'est l'interprétation qui a été faite par beaucoup en Occident à l'annonce de leur déploiement.... Pour autant à mon sens rien de solide ne dit qu'ils ne soient pas efficaces, ni l'inverse d'ailleurs.

Je pense pour ma part qu'il s'agit d'une campagne UKR exploitant la mise à nue de la tentative d'instrumentalisation de Kadyrov. Et c'est plutôt bien trouvé d'ailleurs du fait des rapports compliqués entre forces russes et tchétchènes.

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, gustave a dit :

Je crois surtout que notre dépendance aux sources UKR donne une fausse idée de l'état de leurs forces... Par ailleurs je n'ai pas dit qu'il n'y avait plus de vidéos, mais beaucoup moins de vidéos de victoire tactique comme cela était largement le cas (les combattants allant au bilan). Je pense que cela implique des combats plus équilibrés et donc des pertes moins inégales.

Le rapport de force n'a par ailleurs pas été totalement en faveur de la Russie: effectif inférieur, météo et terrain, faiblesses connues de l'armée russe, en revanche supériorité en blindés, artillerie et aviation. C'était évoqué sur ce forum avant le conflit.

Là où je te rejoins c'est sur la capacité ukrainienne à causer des pertes aux Russes. Voir si les conditions du Dombass le permettront de la même façon que précédemment (le vent gêne aussi les petits drone, adaptations éventuelle russes, terrain...).

Il y a aussi une dimension importante qu'on oublie : les Ukrainiens n'ont plus besoin de prouver qu'ils remportent des succès tactiques avec des images. On sait qu'ils ont tendance à exagérer (et que dans certains domaines comme la guerre aérienne ils sont à peine mieux que les Russes) mais que dans l'ensemble les informations de base sont fiables. Quand l'Ukraine annonce une progression, ça se vérifie rapidement. Dès lors, pourquoi s'embêter à multiplier les vidéos pour montrer que l'on sait se battre, maintenant que tout le monde est au courant ? 

La Russie avait des effectifs inférieurs sur le papier. Elle disposait surtout d'une écrasante supériorité dans tout ce qui était véhicules et armement lourds, seulement partiellement compensés par un armement léger UKR supérieur (livraisons occidentales obliges). En termes d'effectif, les troupes ukrainiennes étaient surtout encore plus dispersées que les Russes, avec une part importantes de leurs unités disponibles qui se trouvaient le long de la frontière biélorusse ou à Odessa afin de contrer un éventuel débarquement. Les réguliers UKR étaient seulement soutenus par des formations réservistes réactivées (qui ne suffisaient pas à compenser le déséquilibre) et surtout par les UDT qui ont fourni un énorme soutien tactique mais qui avaient très peu de potentiel offensif ni de puissance de feu. Le fait qu'on ne parle plus d'eux à l'Est montre d'ailleurs que la situation n'est plus aussi désespérée ou qu'ils n'auraient pas la même utilité. 

Je suis moins certain sur les capacités ukrainiennes à infliger des pertes aux Russes. A leurs pointes, c'est indéniable, et ça suffirait peut-être pour enrayer l'offensive. Mais au coeur de leur dispositif, l'artillerie, je suis beaucoup plus circonspect. Quant au vent, il semble relativement léger et surtout en altitude, portant les nuages. Donc peu d'influence sur les hélicos russes ou les drones ukrainiens (que les Russes semblent commencer à savoir abattre d'ailleurs).

Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, JeanPierre a dit :

Concernant les troupes tchéchènes, j'ai lu (ici https://twitter.com/benvtk/status/1497197478323626003) que les kadyrovtsy se rapprochaient plus de troupes du maintient de l'ordre, et avaient une valeur militaire discutable, du fait du manque d'expérience. A contrario des unités tchéchènes se battant du côté ukrainien, comme ceux-ci: https://en.wikipedia.org/wiki/Dzhokhar_Dudayev_Battalion

Ces derniers, ayant affronté les russes lors de la seconde et parfois même première guerre de Tchétchénie (pour les plus vieux), ont une bonne expérience du combat, et une volonté de revanche contre les russes. Et donc une haute valeur militaire.

Les forces tchétchènes de Kadyrov sont issues de clans ayant rallié les Russes qui leur ont offert la gérance de la Tchétchénie. En gros ce sont les mêmes que ceux d'en face qui ont voulu poursuivre le combat (enfin pour certains car je rappelle que les plus jeunes d'alors ont maintenant la quarantaine). Rien ne dit que l’entraînement des uns ait été meilleur depuis 20 ans que celui des autres... Il est clair que le narratif actuel tend à considérer que se tenir côté UKR est l'apanage des forces d'élite alors que les hordes orcs ne sauraient pas être autre chose que des sauvages incompétents mais en surnombre (toute référence à des mémoires du front de l'est dans certaines années serait évidemment pure coïncidence).

Link to comment
Share on other sites

  • Rob1 locked this topic
  • Rob1 unlocked this topic

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,908
    Total Members
    1,749
    Most Online
    LucieLeroy789
    Newest Member
    LucieLeroy789
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...