Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

il y a une heure, clem200 a dit :

Le char est également moins efficace sans son équipage :happy:

D'ailleurs, on voit beaucoup de fumée qui semble sortir de la trappe du conducteur juste après l'impact. Deux membres d'équipage sortent du char (où est le troisième, absent ou toujours là ?), dont un qui semble ramper au sol une fois dehors (blessé ?). La frappe a  pas du être douloureuse pour l'équipage.

Edited by Benoitleg
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, gustave a dit :

Le KGB (Grom il me semble)  a été en charge, avec l'appui de VDV, de l'assaut du palais en effet. Parallèlement des VDV saisissaient les aéroports. Ensuite sont entrées les unités des forces lourdes  de la 40ème armée, de mémoire. Elles n'étaient pas non plus du tout préparées à livrer un combat, évité par le désarmement des forces afghanes par leurs conseillers soviétiques.

Voir l'article The Take-Down of Kabul de Lester Grau.

http://www.air-defense.net/forum/topic/18088-guerre-soviéto-afghane-1979-1988/page/2/#comment-950856

Une douzaine d'objectifs (siège du parti, ministères, etc) de Kaboul ont été pris par les unités du KGB, et à part le palais présidentiel ca s'est passé pratiquement comme sur des roulettes grâce à la surprise et un bon plan.

 

En Tchécoslovaquie 1968/Afghanistan 1979, il y avait des forces soviétiques déjà présentes dans les pays, le terrain a été reconnu longtemps à l'avance ; par ailleurs ces forces ont participé à prendre des points-clés le jour-J en attendant d'être rejointes par la force d'invasion venue de l'extérieur ; et une fois que l'invasion était lancée, les locaux n'avaient aucun espoir de pouvoir y résister. Alors que Kiev en 2022, rien de tout cela, au contraire, les Ukrainiens avaient eu sept ans pour se préparer.

Link to comment
Share on other sites

Citation

Le backlog n'est pas le travail ancien mais ce qu'Oryx reçoit (ou trouve) et qui n'a pas encore été traité ou confirmé. En gros, tu reçois une image d'un tank détruit ce matin, mais tu es encore en train de faire les pertes d'il y a une semaine -> backlog. 

Le backlog c'est surtout les véhicules qui n'avaient pas été identifiés précédemment et qui ont nécessité un travail supplémentaire de vérifications et d'identification

Mais sur Twitter c'est précisé lorsqu'il s'agit du backlog, ce sont généralement des véhicules détruits plusieurs jours (ou semaines) auparavant, ils ne sont pas représentatif des pertes à un jour J

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, clem200 a dit :

Le char est également moins efficace sans son équipage :happy:

On est d'accord la dessus :biggrin:. Mais ce que je voulais dire, c'est qu'avec une charge moins importante (non susceptible d'atteindre l'équipage), le char avait de grande chance de ne plus pouvoir participer aux combats. C'est d'ailleurs une question assez intéressante : une charge lourde qui détruit tout (avec la contrainte de l'approvisionnement) ou une charge légère qui immobilise (avec beaucoup moins de contrainte)  

Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, herciv a dit :

 

 

Grande quantité c'est discutable. Les saisies de petits matériels, c'est globalement anecdotique sans compter que ça peut être une mise en scène des mêmes matériels capturés. Hier on avait çà coté Ukr (autrement plus significatif, surtout les moteurs de chars), je crois qu'on ne l'a même pas relayé.

 

  • Thanks 1
  • Confused 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 18 minutes, collectionneur a dit :

200 millions de dollars de matériel ukrainien ''détournées'' ? C'est sérieux ou il y a des zéros en trop.

Bof, au point où on en est les chiffres n'ont plus d'importance...:rolleyes:

Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, MakSime a dit :

Bof, au point où on en est les chiffres n'ont plus d'importance...:rolleyes:

Vu le contexte et les sanctions, on est effectivement plus sur une approche de valorisation de type "combien vaut un litre d'eau dans le désert au bout de 4 jours ?" 

Tout cela est impossible à évaluer 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 12 minutes, olivier lsb a dit :

Vu le contexte et les sanctions, on est effectivement plus sur une approche de valorisation de type "combien vaut un litre d'eau dans le désert au bout de 4 jours ?" 

Tout cela est impossible à évaluer 

Quelles sanctions?, ca n'a rien avoir avec la russie, ce sont des trafiquants ukrainiens

Link to comment
Share on other sites

il y a 39 minutes, collectionneur a dit :

200 millions de dollars de matériel ukrainien ''détournées'' ? C'est sérieux ou il y a des zéros en trop.

Des qu’on parle équipements militaires c’est cher, et si en plus c’est de l’aviation alors là… 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, Ciders a dit :

Pourtant, c'est en bonne partie par là que les Allemands sont arrivés en 1941.

Pas exactement le nord de l'Ukraine est en grande partie contourné lors de Barbarossa, les deux Schwerpunkte se concentrent sur les deux charodromes du sud de l'Ukraine et de la plaine d'Europe du Nord vers les pays baltes ... la Biélorussie et l'Ukraine du nord sont trop compartimentées trop marécageuses.

Les Soviétiques y passeront en 44 durant Bagration mais avec une stratégie aux petits oignons: le chef d'oeuvre de l'art opératif avec des moyens énormes et une planification particulièrement soignée (Vassilevski, Antonov ...) rien à voir avec aujourd'hui. A l'époque (1944) l'état-major de l'Armée Rouge est plusieurs crans au-dessus

il y a 5 minutes, Schnokleu a dit :

Le P8 A peut repérer puis identifier le Moskva en tant que tel en détectant son écho radar et en analysant ses émissions EM ... Il peut renseigner l'UT qui va tirer les missiles sur la position de la cible; on se retrouve dans la situation du P2V7 argentin qui détecta et pista la TF britannique et indiqua sa position aux Super Etendard qui se placèrent en position de tir sur le Sheffield.

Après si les tirs ont eu lieu à 110 km de distance il y a deux scenarios possibles

-la cible se déplaçait lentement ou dans une box relativement étroite ce qui a permis aux auto-directeurs des missiles de l'acquérir en final après avoir volé vers la zone indiquée par le P8 A

-les missiles ont bénéficié d'un recalage radar à mi parcours car la cible se déplaçait vite et bien que sa zone d'évolution fut connue elle était trop vaste pour que les auto-directeurs accrochent la cible à coup sur après 8/9 minutes de vol

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, Métal_Hurlant a dit :

vidéo prise par un drone russe (1mn53) de l'impressionnante usine Azovstal à Marioupol : pas étonnant que les défenseurs aient choisi un tel endroit pour combattre...

 

"Impressionnante" ?... Mouais, même si on y retrouve, incontestablement, la patte industrielle de l'ex-Union soviétique, nos propres sites du temps du "règne" de la sidérurgie lorraine, dans la vallée de la Moselle, au début des années 1970, n'auraient pas eu à rougir devant ce complexe ukrainien, car c'étaient, également, de vraies "villes".

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 38 minutes, pascal a dit :

Pas exactement le nord de l'Ukraine est en grande partie contourné lors de Barbarossa, les deux Schwerpunkte se concentrent sur les deux charodromes du sud de l'Ukraine et de la plaine d'Europe du Nord vers les pays baltes ... la Biélorussie et l'Ukraine du nord sont trop compartimentées trop marécageuses.

Les Soviétiques y passeront en 44 durant Bagration mais avec une stratégie aux petits oignons: le chef d'oeuvre de l'art opératif avec des moyens énormes et une planification particulièrement soignée (Vassilevski, Antonov ...) rien à voir avec aujourd'hui. A l'époque (1944) l'état-major de l'Armée Rouge est plusieurs crans au-dessus

Je pensais plus spécialement à l'élimination du saillant de Kiev avec des assauts menés notamment par Tchernigov.

Link to comment
Share on other sites

il y a 45 minutes, metkow a dit :

Quelles sanctions?, ca n'a rien avoir avec la russie, ce sont des trafiquants ukrainiens

Les sanctions occidentales sur les exportations de composants, qui mettent en difficulté l'industrie russe de l'armement et qui donnent en retour beaucoup de valeur aux composants déjà fabriqués/capturés. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, olivier lsb a dit :

Il pensait vaincre l'Ukr en quelques jours, le voilà réduit à mettre en scène des assauts massifs et virils pauses tactiques à hauteur d'usine, à des centaines de kilomètres de Kiev...

Et vous  ne trouvez pas que dans ses dernières apparitions (l'autre que j'ai en tête c'était dans l'usine de fusées avec Loukachenko, où il haussait sans arrêt les épaules pendant son autojustification) il est de plus en plus engoncé et physiquement mal à l'aise ? C'est quoi le truc avec sa main qui s'agrippe à la table ?

 

On dirait qu'il a tout le coté gauche bloqué, ni sa main, ni son bras gauche et ni sa jambe gauche bouge pendant les 3 minutes c 'est vraiment curieux, il a fait une attaque ou quoi

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,805
    Total Members
    1,550
    Most Online
    FLOMED
    Newest Member
    FLOMED
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...