Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

il y a 14 minutes, gustave a dit :

En l’occurrence il s'agirait plutôt de celui que toute la cour de récré craint parce qu'il est ceinture noire de karaté qui se fait tenir en échec par le discret de la classe qui s'avère amateur lui aussi de sport de combat. Parce qu'il n'y a pas de malingre ni de gros balèze dans l'affaire, au moins pour les forces terrestres...

Ceci dit si on comparait certains composants du F-22 à ceux du Rafale... L'essentiel est que cela fonctionne non? Ce serait même plutôt une force non?

J'ai bossé sur une carte électronique qui équipe les rafales en 2005 !

Cette carte avait une telle puissance de calcul associant CPU et GPU qu'elle ferait rêver pas mal de monde encore à l'heure actuelle ...je suppose que ces cartes ont été upgradées depuis !

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 25 minutes, gustave a dit :

En l’occurrence il s'agirait plutôt de celui que toute la cour de récré craint parce qu'il est ceinture noire de karaté qui se fait tenir en échec par le discret de la classe qui s'avère amateur lui aussi de sport de combat. Parce qu'il n'y a pas de malingre ni de gros balèze dans l'affaire, au moins pour les forces terrestres...

Bah quand même, entre la taille de l'armée russe et celle de l'armée ukrainienne le rapport n'est pas vraiment de 1 pour 1.

Link to comment
Share on other sites

il y a 36 minutes, gustave a dit :

Joli en théorie. Sauf que si l'acquisition se fait par drone, comme cela est de plus en plus le cas, le drone suit ton automoteur qui bat son record de sortie de batterie jusqu'à l'étape suivante où il se fait démolir. Ce qui s'est vu au Nagorny Karabakh notamment mais aussi en Ukraine déjà.

N'est-il pas possible d'avoir des parcours de sortie de site de tir qui peuvent se faire en plusieurs phases, avec nouveau mouvement toutes les 2 minutes ? Puisque c'est plus ou moins le temps qu'il faudra à un 9M55* pour atteindre sa cible à 45 km.

Mais il est effectivement probable que les Caesar constitueront des cibles prioritaires, notamment pour l'artillerie ou les unités aériennes ennemies...

Edited by Skw
Link to comment
Share on other sites

Un truc important dans l'électronique ancienne c'est la maintenance. Parfois on ne sait tout simplement plus fabriquer les composants parce qu'on a accès à tellement mieux que ça nous passe à côté. De même, pour l'entretien des logiciels, vous avez des gusses qui ont plus de soixante ans et sont encore employés en se faisant des couilles en or parce qu'ils sont parmi les seuls à encore comprendre comment d'anciens logiciels encore en activité ont été conçus. C'est même extrêmement important pour le secteur financier par exemple puisque certains des programmes encore en activité sont des répétitions d'opérations lancées dans les années 70 et que plus personne ne maîtrise à part eux. Et ce ne sont pas des vieux comptes tout pourris dont on verrait la disparition, non, ce sont des opérations majeures que l'on a toujours pas réussi à découpler pour les remplacer par quelque chose de plus moderne.

  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, Teenytoon a dit :

Bah quand même, entre la taille de l'armée russe et celle de l'armée ukrainienne le rapport n'est pas vraiment de 1 pour 1.

oui, mais,

quand tu vois la taille des frontieres russes et les risques des séparatistes ou d'une pression d'un voisin...

il n'y a presque pas le meme risque en Uk (la Transnistrie ???)

 

donc, imaginons l'armée de terre russe avec 900 000 hommes ; peut elle utiliser cet effectif au complet contre l'Uk ?

quel est le nombre maxi de personnel qu'elle peut y mettre ?

 

d'autre part, les Ukrainiens sont dos au mur et les victimes agressées (donc motivées pour se battre pour une bonne cause)

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, christophe 38 a dit :

oui, mais,

quand tu vois la taille des frontieres russes et les risques des séparatistes ou d'une pression d'un voisin...

il n'y a presque pas le meme risque en Uk (la Transnistrie ???)

 

donc, imaginons l'armée de terre russe avec 900 000 hommes ; peut elle utiliser cet effectif au complet contre l'Uk ?

quel est le nombre maxi de personnel qu'elle peut y mettre ?

 

d'autre part, les Ukrainiens sont dos au mur et les victimes agressées (donc motivées pour se battre pour une bonne cause)

On est d'accord. Mais présenter les deux armées comme égales sur le papier, me semble erroné. 

Après la surprise stratégique c'est bien le non effondrement de l'armée ukrainienne dans les premières semaines de la guerre, qui leur permet aujourd'hui d'avoir eu le temps d'attendre le renforcement de leurs armes par les pays occidentaux.

S'ils s'étaient effondrés, on n'aurait pu fournir que des radios et des bâtons de dynamite aux résistants pour caricaturer.

  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 59 minutes, Ciders a dit :

Ou les ordinateurs des croiseurs AEGIS, oui.

Mais disons que ça fait tâche, surtout si ça ne marche pas aussi bien que ne le dit le manuel.

Sauf que les seuls à dire cela sont les US, dont on peut douter de l’objectivité mais qui sont probablement les seuls à pouvoir en juger je suppose… Et si cela fonctionne c’est pour moins cher et moins contraignant.

il y a 33 minutes, Skw a dit :

N'est-il pas possible d'avoir des parcours de sortie de site de tir qui peuvent se faire en plusieurs phases, avec nouveau mouvement toutes les 2 minutes ? Puisque c'est plus ou moins le temps qu'il faudra à un 9M55* pour atteindre sa cible à 45 km.

Mais il est effectivement probable que les Caesar constitueront des cibles prioritaires, notamment pour l'artillerie ou les unités aériennes ennemies...

Bonjour la consommation de carburant, l’usure du personnel et du matériel !

Edited by gustave
Link to comment
Share on other sites

44 minutes ago, Robert said:

J'ai bossé sur une carte électronique qui équipe les rafales en 2005 !

Cette carte avait une telle puissance de calcul associant CPU et GPU qu'elle ferait rêver pas mal de monde encore à l'heure actuelle ...je suppose que ces cartes ont été upgradées depuis !

Tu veux nous en dire plus sur le fil Rafale?

Link to comment
Share on other sites

il y a 26 minutes, christophe 38 a dit :

oui, mais,

quand tu vois la taille des frontieres russes et les risques des séparatistes ou d'une pression d'un voisin...

il n'y a presque pas le meme risque en Uk (la Transnistrie ???)

 

donc, imaginons l'armée de terre russe avec 900 000 hommes ; peut elle utiliser cet effectif au complet contre l'Uk ?

quel est le nombre maxi de personnel qu'elle peut y mettre ?

 

d'autre part, les Ukrainiens sont dos au mur et les victimes agressées (donc motivées pour se battre pour une bonne cause)

L’armée de terre russe c’est (c’était) 380000 hommes plus 45 a 50 000 paras et Spetsnatz. Moins de 200 000 étaient massés autour de l’Ukraine. Je te laisse regarder les effectifs ukrainiens… Globalement la supériorité  théorique russe repose sur l’artillerie, des capacités de frappes à longue portée, la guerre électronique et de l’aviation (avions et hélicoptères), mais on n’est certainement pas dans David contre Goliath.

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, gustave a dit :

Sauf que les seuls à dire cela sont les US, dont on peut douter de l’objectivité mais qui sont probablement les seuls à pouvoir en juger je suppose…

Ah non, les Russes aussi. Mais on retombe sur le problème de l'objectivité. :happy:

On a des nouvelles des missiles Kinzhal d'ailleurs ?

à l’instant, gustave a dit :

L’armée de terre russe c’est (c’était) 380000 hommes plus 45 a 50 000 paras et Spetsnatz. Moins de 200 000 étaient massés autour de l’Ukraine. Je te laisse regarder les effectifs ukrainiens… Globalement la supériorité  théorique russe repose sur l’artillerie, des capacités de frappes à longue portée, la guerre électronique et de l’aviation (avions et hélicoptères), mais on n’est certainement pas dans David contre Goliath.

Oui enfin là, on arrivera bientôt à cette discussion sur "mais en fait, les Russes ont été sympas, ils n'ont pas engagés toutes leurs forces et en fait, ils sont moins vilains qu'on ne le dit".

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

D'après l'ISW la Russie chercherait à créer des Républiques Autonomes de Zaporijjia et Kherson pour conscrire la population. Je suis le seul à considérer ça comme une idée particulièrement conne ? Rassembler des masses de conscrits qui te sont hostiles et pourraient faire des mutineries voire des coups dans le dos à la première occasion me semble une très mauvaise idée. Le seul avantage c'est que ça limiterait les possibilités de guérilla sur la rive Sud, alors qu'apparemment les troupes d'occupation à Mélitopol sont constamment harcelées. 

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, gustave a dit :

L’armée de terre russe c’est (c’était) 380000 hommes plus 45 a 50 000 paras et Spetsnatz. Moins de 200 000 étaient massés autour de l’Ukraine. Je te laisse regarder les effectifs ukrainiens… Globalement la supériorité  théorique russe repose sur l’artillerie, des capacités de frappes à longue portée, la guerre électronique et de l’aviation (avions et hélicoptères), mais on n’est certainement pas dans David contre Goliath.

L'AdT russe c'est surtout environ 250.000 troupes déployables maximum, le reste n'étant pas assez équipé et/ou entraîné pour faire de l'offensive. Les efforts réalisés par la jeunesse russe pour échapper à la conscription font en plus que tu peux t'attendre à des unités au nombre et à la puissance surévaluées dans l'ensemble de l'armée russe. J'avais vu passer des estimations qui disaient qu'entre 10 et 30% des effectifs sur le papier n'étaient pas là. 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Heorl a dit :

L'AdT russe c'est surtout environ 250.000 troupes déployables maximum, le reste n'étant pas assez équipé et/ou entraîné pour faire de l'offensive. Les efforts réalisés par la jeunesse russe pour échapper à la conscription font en plus que tu peux t'attendre à des unités au nombre et à la puissance surévaluées dans l'ensemble de l'armée russe. J'avais vu passer des estimations qui disaient qu'entre 10 et 30% des effectifs sur le papier n'étaient pas là. 

Il faut en effet comprendre dans ce nombre les services, écoles et autres personnels non engageables.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, gustave a dit :

Sauf que si l'acquisition se fait par drone, comme cela est de plus en plus le cas, le drone suit ton automoteur

Ce scenario n'est envisageable que si l'opérateur du drone bénéficie de la > aérienne (qu'elle soit le fait de son aviation, de ses frappes sur les centres C3I adverses ou de sa DA notamment SACP). En Ukraine il semble que cette > soit loin d'être acquise par l'un ou l'autre camp, ce qui autorise de développer ce genre de tactiques. Quid dans une situation moins favorable ?

il y a 28 minutes, gustave a dit :

Je doute que le stock permette d’en abuser, surtout si l’escalade avec l’OTAN n’est pas exclue.

Tout à fait et je pense que cela devient un dilemme pour l'EM russe au fur et à mesure de l'allongement de la durée du conflit:

Jusqu'où entamer le potentiel humain et matériel ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, Arland a dit :

Fallait voir l'électronique des Crusaders dans les années 90, les consoles du central opération de la Jeanne dans les années 2000, les Alouettes qui ne veulent pas partir ou le système informatique US antique sur leurs sites de lancement il y a pas si longtemps.

Comme quoi, quand il n'y a pas les budgets, il faut bien faire avec, si en plus la corruption est endémique...

Oui enfin, années 90 et 2000 quoi. Une période de vaches plus que maigres pour l'ADA et l'Aéronavale (entre autres). Côté russe, ça a quand même pas mal déversé de fonds depuis les années 2000. Enfin normalement.

On a dû rater un truc quand même. Ou les Russes se sont complètement plantés dans tous les domaines (difficile à croire), où ils n'ont pas su tirer partie des innovations et de leur disponibilité notamment dans le domaine de l'électronique grand public.

Une photo intéressante, mais non datée. Convoi démoli en rase campagne ?

Révélation

 

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 13 minutes, Ciders a dit :

Une photo intéressante, mais non datée. Convoi démoli en rase campagne ?

Sur le facebook  de la 93e  la photo a été postée il y a 4 heures...  la 93e (infanterie méca) est stationnée à Tcherkaske, oblast de Dnipropetrovsk; A priori engagée dans les combats autour de Karkiv 

Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, Fusilier a dit :

Sur le facebook  de la 93e  la photo a été postée il y a 4 heures...  la 93e (infanterie méca) est stationnée à Tcherkaske, oblast de Dnipropetrovsk; A priori engagée dans les combats autour de Karkiv 

Non datée autrement que par les Ukrainiens donc.

Ca sent l'embuscade. Le Shilka devant, une antiquité donc mais toujours utile en cas de rencontre avec des appareils ennemis ou des troupes au sol... à condition de tirer le premier (il a pris des éclats sur l'avant ou ce sont des impacts ?).

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, pascal a dit :

Ce scenario n'est envisageable que si l'opérateur du drone bénéficie de la > aérienne (qu'elle soit le fait de son aviation, de ses frappes sur les centres C3I adverses ou de sa DA notamment SACP). En Ukraine il semble que cette > soit loin d'être acquise par l'un ou l'autre camp, ce qui autorise de développer ce genre de tactiques. Quid dans une situation moins favorable ?

Globalement les drones volent beaucoup, et tombent aussi, en Ukraine. Il n'est pas nécessaire d'avoir la supériorité aérienne absolue pour faire de l'observation par drone, ce qui est le cas visiblement.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, christophe 38 a dit :

maginons l'armée de terre russe avec 900 000 hommes ;

Ils sont loin de 900 000, sans mobilisation. 900 000 c'est la totalité des forces, armée de terre, marine, aviation, services centraux, branches indépendantes, exemple 29 000 pax ferroviaire...  Les chiffres que j'ai en tête c'est plutôt 280 000 armée de terre , auxquels faut ajouter les aéroportés (40 000 ?) les FS (~17 000 ) et les unités d'infanterie navale (pas très nombreux) 

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Ciders a dit :

Ou les ordinateurs des croiseurs AEGIS, oui.

Mais disons que ça fait tâche, surtout si ça ne marche pas aussi bien que ne le dit le manuel.

Une règle de base : en condition réelle, ca marche JAMAIS comme le dit le manuel .....

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Ciders a dit :

Oui enfin là, on arrivera bientôt à cette discussion sur "mais en fait, les Russes ont été sympas, ils n'ont pas engagés toutes leurs forces et en fait, ils sont moins vilains qu'on ne le dit".

Ce n'est pas ce que l'on dit. Mais le narratif repris à l'envie du petit poucet face à l'ogre sous stéroide ne vaut pas mieux.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,824
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Altocumulus
    Newest Member
    Altocumulus
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...