Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

il y a 14 minutes, John92 a dit :

quand il était encore lucide

C'est arrivé, ça ? 

De lui je me rappelle surtout deux phrases de Foch à son encontre :

"Pétain la Pétoche" devenu son nom d'usage à l'EM interallié sous Foch, et

"Je préfère une armée de moutons commandée par un lion, plutôt qu'une armée de lions commandée par un âne" (on voit bien à qui il fait référence en parlant d'âne, même si ça montre surtout qu'il connaissait son Plutarque, qui était l'auteur de "une armée de cerfs conduite par un lion est plus redoutable qu'une armée de lions conduite par un cerf")

Edited by Heorl
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, olivier lsb a dit :

POTUS: nouvelle contribution de 800 mUSD supplémentaire, comprenant officiellement les matériels suivants:

 

CA remet quand même les pendules à l'heure sur l'autonomie stratégique européenne. Les US fournissent 90 tubes de 155 et un volume de munitions énorme comme ça sans forcer. Coté européen il y a des efforts (PzH2000, canons sur roues) mais c'est plus échantillonaire.

Link to comment
Share on other sites

Pas mal de matos indigène ukrainien aujourd'hui.

Lorsque le conflit sera terminé où du moins figé, j'essayerais de faire un bilan du matos "made in ukraine" perdu et de faire des comparatifs avec le début de la guerre avec ce qui était estimé de dotation, les capacités de production etc...

Car il semble que cette contribution ukrainienne ait été sous-estimée.

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, pascal a dit :

Oui enfin ... quand on voit le nombre de vidéos fournies par le camp ukrainien montrant des objectifs russes de toutes espèces matraqués par l'artillerie ou les frappes de drones, je me dis que cette affirmation est un peu spécieuse; en ce sens que l'on a bien l'importance des frappes et contre-frappes de l'artillerie dans la manoeuvre des deux adversaires.

Bref on enfonce un peu des portes ouvertes en affirmant l'importance de l'artillerie reine des bataille ...

Je rappelle ces deux phrases

-"Le feu tue" de Ferdinand Foch je crois

-"L'artillerie française je la hais" Erich Luddendorf

Bref ces maximes ont plus de 100 ans.

Cet intervenant ukrainien n'a pas inventé l'eau chaude et je pense que ses propos, frappés sous le sceau du bon sens sont aussi à destination des généreux donateurs occidentaux. Vous nous fourguez des missiles et des moyens AC c'est bien mais nous voulons plus car l'artillerie est la reine des batailles. On a bien compris que les Ukrainiens veulent désormais plus d'artillerie (mais aussi de l'anti-char). Il veulent à mon avis des moyens de contre battre le feu russe qui semble se déchaîner dans le Dombass, a priori on parle de 2400 bouches à feu côté russe. C'est pas encore Verdun mais ce n'est plus guinguette.

Le problème c'est qu'un obusier de 155 ce n'est pas un Javelin ... D'où la réaction ukrainienne arrêtez de vous faire reluire avec vos déclarations enflammées et envoyez nous du lourd

Je suis d'accord que ses propos doivent aussi entrer sous le sceau du "siouplait donnezi du matos"

Cela dit, on a dans les vidéos essentiellement des accrochages de niveau groupe de combat voir en dessous qui donne ama la fausse impression que cette guerre est une guerre de piétons à petite échelle surtout faite d'accrochages et d'embuscades antichars.

Idem, les quelques vidéos de frappe d'artillerie montre au mieux une paire de tubes tirant quelques coups

Alors c'est normal, quand tu fais du combat mécanisé, tu n'as pas nécessairement le temps de te prendre en vidéo tik tok. Idem quand tu tires ta paire de pelot, tu dois plus ensuite avoir l'envie de dégager pour éviter la contre batterie que de télécharger une vidéo sur YT

D'ailleurs il y'a quelques vidéos de fin d'action ou post action où on voit vraiment le niveau de feu appliqué (ne serait ce que par le nombre de cratères au sol)

Tout ça pour dire que la sur communication peut induire en erreur sur la vision des opérations

PS : à priori les allemands vont entrainer les ukrainiens sur PzH2000 mais ne les fourniront pas (ce sont les Pays Bas qui s'y collent) - entrefilet vu sur le net, à confirmer-

Il y a 1 heure, dbo a dit :

Attention, ce sont les pertes pour lesquelles on a des vidéos / image. Or, ce n'est pas la totalité (tir de s300 par exemple), donc les pertes réelles doivent être supérieures. Et, au début, le taux de succès des éjections russes ne semblait pas extraordinaire, donc je dirais que le nombre de pilotes HS doit commencer à être sensible. 

Mmm Non

Les ukrainiens filmant tout et son contraire, il est peu probable que des pertes aériennes ne soient pas décomptées (soit par vidéo de l'interception soit par film de la carcasse au sol) sauf si l'appareil, quel qu'il soit, tombe en Russie ou Biélorussie. On doit pas loin d'être sur des chiffres corrects. Par exemple une paire de SU35 ont été perdus par S300 et/ou SA17 et comptabilisés parceque les carcasses ont été retrouvées

9 SU25 et 7 SU34, ca commence a faire pas mal pour les appareils d'appui au sol mais il y'a encore de la marge (dans les 200  SU25 en ligne, 120 SU34en ligne, et reste une pléthore de SU24 pas engagés qui peuvent toujours l'être)

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Est ce qu'on sait si les forces militaires Russes dans l'arctique ont été diminué ou impacté à l'heure actuelle dans ce conflit ? car l'arctique était une zone d'influence d'avenir pour la Russie, donc peuvent-il affaiblir une zone au profit du retard qu'avait les USA et allié dans cet endroit stratégique d'ici les 20 prochaines années ? 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Citation

Mmm Non

Les ukrainiens filmant tout et son contraire, il est peu probable que des pertes aériennes ne soient pas décomptées (soit par vidéo de l'interception soit par film de la carcasse au sol) sauf si l'appareil, quel qu'il soit, tombe en Russie ou Biélorussie. On doit pas loin d'être sur des chiffres corrects. Par exemple une paire de SU35 ont été perdus par S300 et/ou SA17 et comptabilisés parceque les carcasses ont été retrouvées

Régulièrement, des photos apparaissent d'appareils abattus début février ou début mars (principalement des hélicos mais les Su-24 ukrainiens sont apparues récemment), donc  on ne peut jamais être sûr que tout soit décompté, même si on s'en rapproche sans doute.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Akhilleus a dit :

Mmm Non

Les ukrainiens filmant tout et son contraire, il est peu probable que des pertes aériennes ne soient pas décomptées (soit par vidéo de l'interception soit par film de la carcasse au sol) sauf si l'appareil, quel qu'il soit, tombe en Russie ou Biélorussie. On doit pas loin d'être sur des chiffres corrects. Par exemple une paire de SU35 ont été perdus par S300 et/ou SA17 et comptabilisés parceque les carcasses ont été retrouvées

9 SU25 et 7 SU24, ca commence a faire pas mal pour les appareils d'appui au sol mais il y'a encore de la marge (dans les 200  SU25 en ligne, 120 SU34en ligne, et reste une pléthore de SU24 pas engagés qui peuvent toujours l'être)

Pas vu passer de Su-24 russes dans les opérations et aucun n'a été détruit à ma connaissance. Il en reste en service ceci dit mais assez peu (moins de cent appareils en version attaque, sans doute une cinquantaine pour la reconnaissance). Si on se base sur les chiffres de la Military Balance 2021 et les pertes listées par Oryx :

  • 9 Su-25 détruits sur 194 (en comptant 15 biplaces UB et en excluant les trucs bizarres de la marine)
  • 5 Su-30SM sur 91
  • 1 Su-35S sur 94
  • 7 Su-34 sur 122

Alors en effectifs avions, oui il y a du gras. Mais si on prend en compte qu'ils engagent les avions les plus opérationnels (pas ceux en réparation) et qu'ils perdent une proportion des équipages tombés, ça peut créer des difficultés.

 

Link to comment
Share on other sites

à l’instant, Colstudent a dit :

Je pourrai faire sourire....mais pas de SU 57 en test dans le ciel Ukrainien ? 

Non. En tout cas, rien vu non plus. On a eu une vidéo fake mais ça n'a pas été très loin. Et en même temps, engager des Su-57 en Ukraine... pourquoi faire ?

Niveau ventilos, les Ka-52 ont perdu dix pour cents de leur flotte. Les Mi-8/17 semblent être tranquilles maintenant que les raids aéroportés ne sont plus à la mode. Idem pour les Mi-24/28 qu'on voit peu, sûrement pour d'autres raisons.

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, Colstudent a dit :

Je pourrai faire sourire....mais pas de SU 57 en test dans le ciel Ukrainien ? 

Imagine, un Su-57 au tapis ... Après la perte du Moscou ... Le cœur de VP n'y tiendrait pas ! :biggrin:

Non mais comme dit plus haut : pourquoi faire ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 52 minutes, hadriel a dit :

CA remet quand même les pendules à l'heure sur l'autonomie stratégique européenne. Les US fournissent 90 tubes de 155 et un volume de munitions énorme comme ça sans forcer. Coté européen il y a des efforts (PzH2000, canons sur roues) mais c'est plus échantillonaire.

Quand on a un budget mili qui représente la somme des dix ou douze budgets qui suivent par ordre d'importance...

  • Upvote 4
Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, Ciders a dit :

Non. En tout cas, rien vu non plus. On a eu une vidéo fake mais ça n'a pas été très loin. Et en même temps, engager des Su-57 en Ukraine... pourquoi faire ?

Niveau ventilos, les Ka-52 ont perdu dix pour cents de leur flotte. Les Mi-8/17 semblent être tranquilles maintenant que les raids aéroportés ne sont plus à la mode. Idem pour les Mi-24/28 qu'on voit peu, sûrement pour d'autres raisons.

 

Pourquoi faire ? on parle de quelques chasseur Ukrainien, même de livraison, donc vu normalement l'écart entre ce qu'ils ont et ce qu'ils recevront et un SU 57 ça pourrait permettre de voir si les Russes peuvent garder la menace dans les airs au seul crédit de celle venant du sol.. je suis moins fin connaisseur que vous dans mes propos, mais des F117 était bien en Irak ? me semble pas que l'aviation irakienne fut longtemps une menace... et comme j'ai lu que le SU 57 était un véritable couteau suisse et même pour cible au sol je pensais que ça pouvais rentrer dans l'équation :)

Link to comment
Share on other sites

Petit rectificatif d'une vidéo qui tournait avec soi-disant un BTR-4 et un BTR(70/80) contre un char non identifié

On avait d'ailleurs du mal à identifier le véhicule touché

 

On la suite de la vidéo

Il s'agit d'un BTR-3 (et non 4) et d'un BTR-70 contre un T-72B3

 

Le thread explicatif complet est visible sur le twitter de @Danspiun

Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, Colstudent a dit :

Pourquoi faire ? on parle de quelques chasseur Ukrainien, même de livraison, donc vu normalement l'écart entre ce qu'ils ont et ce qu'ils recevront et un SU 57 ça pourrait permettre de voir si les Russes peuvent garder la menace dans les airs au seul crédit de celle venant du sol.. je suis moins fin connaisseur que vous dans mes propos, mais des F117 était bien en Irak ? me semble pas que l'aviation irakienne fut longtemps une menace... et comme j'ai lu que le SU 57 était un véritable couteau suisse et même pour cible au sol je pensais que ça pouvais rentrer dans l'équation :)

L'avion n'est pas terminé, le risque de le perdre au combat est énorme. Et les Russes ont bien assez de Su-30/34/35 pour faire le job à moindre coût.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, MoX a dit :

Et un volume de sortie qui aura forcément un impact sur la vitesse à laquelle leur zincs "se consomment".

Et si le MCO des VKS est frappé par les mêmes dérives qu'observées dans la verte, ça risque de provoquer des accidents par-ci par-là.

Passé les premières semaines résultant vraisemblablement d'un dispositif non préparé il ne me semble pas que le MCO russe se soit montré particulièrement défaillant. On se demande bien d'où sortiraient les forces engagées dans le Dombass sinon...

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Encore une vidéo de tirs d'artillerie, au bilan assez intéressant. On voit bien que la physionomie des combats est assez différente du nord, ou les unités qui y étaient positionnées étaient peut être moins dotées en artillerie. L'environnement était aussi plus propice à l'embuscade rapprochée. 

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, alfabravo a dit :

Autres cultures autres conceptions des relations - décryptage du non verbal (commentaires factuels sans parti pris, qu'il ne faut ne pas se précipiter à juger avec des critères occidentaux et/ou des approches de management de participatif, ils ont leur culture leurs modes relationnels différents des notres).

Dans les ex pays sous influence soviétique et à fortiori en Russie le mobilier de bureau des administrations est ainsi fait :

- une grande table derrière laquelle est assis la personne en responsabilité

- une petite table disposée perpendiculairement à la table principale, plus étroite, plus courte, un peu moins haute de quelques centimètres pour être plus basse que la grande table, de part et d'autre de laquelle prennent place les invités. 

L'entretien ou le rendez-vous se déroule normalement ainsi : le responsable à la grande table domine les 2 personnes assises de part et d'autre de la petite table et se faisant face à face. La surface de table plus petite ainsi que le dénivelé peuvent exprimer la position inférieure des invités dans le rapport de pouvoir, à laquelle il faut ajouter l'inconfort physique pour l'invité d'avoir à tourner la tête à 90° pour regarder la personne en responsabilité de l'autre côté de la grande table ce qui après 1/4h à 20 minutes occasionne un début de torticoli douloureux.

Dans la vidéo, M. Poutine ne s'est pas contenté de rester assis à sa place de l'autre côté de la grande table comme il aurait pu le faire, mais au contraire il est venu s'asseoir à la petite table transversale en face de son ministre, à son niveau (au sens figuré et concret).

On peut donc y avoir une marque de confiance dans son ministre et son travail.

On note toutefois les positions respectives des personnages indicatrices du rapport hiérarchique, M. Poutine décontracté calé contre le dossier du siège jambes partiellement en extension en appui sur les talons, le ministre assis au bord du fauteuil, jambes fléchies en appui sur les pointes de pied.

Ces détails culturels sont subtils en effet, merci pour ces précisions.

Ma remarque en revanche, était une simple boutade faisant référence aux modèles de tables plus allongés que nous avions vu ici par exemple: https://www.lemonde.fr/international/article/2022/03/02/conflit-en-ukraine-vladimir-poutine-chef-de-guerre-messianique-et-solitaire_6115759_3210.html :)

Link to comment
Share on other sites

@JeanPierre oui je me doutais bien de votre allusion à la fameuse table très allongée, mais j'ai profité de votre message pour sensibiliser sur les modes de fonctionnement différents en Europe de l'Est et orientale auxquels nous ne sommes pas habitués en Occident.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

https://www.tf1info.fr/international/guerre-ukraine-russie-patron-cartouche-le-chien-demineur-d-explosif-devenu-heros-national-2216962.html

C'est la gloire pour notre toutou démineur ! Je viens de voir un reportage sur BFMTV

"...L'animal est devenu une véritable mascotte dans tout le pays, et des publications officielles vantent régulièrement ses exploits. Pour l'anecdote, lorsque Patron détecte un engin explosif, l'équipe a pris l'habitude de le récompenser en lui donnant une friandise, en l'occurrence un morceau de fromage, son petit péché mignon. 

On connaissait l’histoire de Vaillant, pigeon voyageur du commandant français Raynal ayant servi pendant la bataille de Verdun en 1916. On découvre maintenant celle de Patron. Reste à savoir si, comme lui, il sera décoré à la fin de la guerre..."

FQvu-QSXWUAg-C9yu.jpg

  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Un institut militaire russe à Tver, apparemment celui dans lequel sont conçus leurs missiles balistiques, est en flammes. Le hasard est toujours possible, entropie oblige, mais on est forcé de se demander s'il n'y aurait pas par hasard un technicien de surface ukrainien un peu vénère dans le personnel du bâtiment.

 

Edited by Heorl
  • Haha 1
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 19 minutes, Heorl a dit :

Un institut militaire russe à Tver, apparemment celui dans lequel sont conçus leurs missiles balistiques, est en flammes. Le hasard est toujours possible, entropie oblige, mais on est forcé de se demander s'il n'y aurait pas par hasard un technicien de surface ukrainien un peu vénère dans le personnel du bâtiment.

 

Oui, ça commence à faire beaucoup d'installations "sensibles" qui crament en pas longtemps en Russie. Bon après, on connait la loi des séries, un hasard n'est pas à exclure non plus. Par contre je suis impressionné par la "puissance" de l'incendie, on parle pas d'un petit départ de feu. 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,771
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Severus Snape
    Newest Member
    Severus Snape
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...