Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

SI ce genre de rumeurs se répand, une politique de "chasse aux sorcières" risque de nuire au "vivre ensemble" à la russe.    

Il y a 12 heures, Heorl a dit :

Un institut militaire russe à Tver, apparemment celui dans lequel sont conçus leurs missiles balistiques, est en flammes. Le hasard est toujours possible, entropie oblige, mais on est forcé de se demander s'il n'y aurait pas par hasard un technicien de surface ukrainien un peu vénère dans le personnel du bâtiment.

 

 

Edited by collectionneur
Répand
Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, CortoMaltese a dit :

Oui, ça commence à faire beaucoup d'installations "sensibles" qui crament en pas longtemps en Russie. Bon après, on connait la loi des séries, un hasard n'est pas à exclure non plus. Par contre je suis impressionné par la "puissance" de l'incendie, on parle pas d'un petit départ de feu. 

Y'a deux trucs très probables là : qu'ils aient testés quelques carburants pour fusée ou un autre joujou à haut potentiel incendiaire à l'intérieur et que le bâtiment n'ait jamais été mis à des normes anti-incendie. Quelle que soit la cause de l'incendie (l'accident n'est pas à exclure), ça aurait pu alimenter le feu. 

Voire... l'ancienneté du bâtiment fait que tout l'intérieur doit être en bois. On l'a bien vu avec Notre-Dame, dans ce genre de situations un incendie prend en quelques minutes, voire secondes, et devient un immense brasier. Une simple allumette bien placée et wouf! Je favoriserai plutôt ce scénario-là.

Edited by Heorl
  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, Heorl a dit :

Y'a deux trucs très probables là : qu'ils aient testés quelques carburants pour fusée ou un autre joujou à haut potentiel incendiaire à l'intérieur et que le bâtiment n'ait jamais été mis à des normes anti-incendie. Quelle que soit la cause de l'incendie (l'accident n'est pas à exclure), ça aurait pu alimenter le feu. 

Voire... l'ancienneté du bâtiment fait que tout l'intérieur doit être en bois. On l'a bien vu avec Notre-Dame, dans ce genre de situations un incendie prend en quelques minutes, voire secondes, et devient un immense brasier. Une simple allumette bien placée et wouf! Je favoriserai plutôt ce scénario-là.

Je suis totalement ignorant de la chose industrielle mais ça me semble ahurissant qu'un centre où l'on manipule des manières inflammables en "grande quantité" (pas une éprouvette quoi) et qui possède en plus une importance stratégique ne soit pas au top de ce qui se fait en terme de norme anti-incendie, que ce soit dans la structure du bâtiment ou dans les équipements de sécurité.  

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, Colstudent a dit :

Je pourrai faire sourire....mais pas de SU 57 en test dans le ciel Ukrainien ? 

Un indice : toutes les photos de Su-57 de série ont disparu du site russianplanes.net.

Link to comment
Share on other sites

Des infos sur les Ghost drones :

More info about the Phoenix Ghost drone- “The drone can take off vertically, fly for six-plus hours searching for or tracking a target, and operate at night using its infrared sensors” and apparently is effective against “medium armored targets”

On dirait des Switchblade 600 avec une charge de 300 donc moins puissante (=grenade) en échange d'un temps de vol fortement augmenté. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 17 minutes, olivier lsb a dit :

Je n'arrive pas à reprendre les photos, mais ça faisait mal au cœur de voir toutes ces tranchées, QG enterrés et périscope. Mauvais souvenirs collectifs. 

C'est sur que les tranchées ça change des "forts" (FOBs) façon guerres indiennes. Mais, c'est la "vraie" guerre...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, Teenytoon a dit :

On ne sait pas depuis combien de temps ça brûle quand la vidéo est tournée :wink:

Sur cet article publié par le média Readovka, il est précisé cela (sous réserve d'éventuels contresens de la traduction automatique) :

Citation

Plus tard , il est devenu connu que les pompiers ont été appelés à l'Institut central de recherche des Forces de défense aérospatiale à Tver seulement une heure et demie après l'incendie. Avant l'arrivée des sauveteurs, ils ont essayé d'arrêter le feu par eux-mêmes.

https://readovka.news/news/94670

Hypothèse d'un feu peut-être pas si important que cela initialement, que les techniciens pensaient pouvoir éteindre eux-mêmes, mais qui perdurait par exemple dans les gaines ? Si c'est réellement le cas... :rolleyes:

Sinon, par ailleurs, dans le même article :

Citation

Selon la publication, le matériel sera compilé dans l'article sur la violation des exigences de sécurité incendie. Le parquet militaire s'en chargera.

« L'affaire sera examinée par des enquêteurs militaires. Elle a été initiée en vertu de la partie 3 de l'art. 219 ("Violation des exigences de sécurité incendie, entraînant par négligence la mort de deux personnes ou plus")", a expliqué l'interlocuteur de l'agence.

https://readovka.news/news/94670

Edited by Skw
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 11 minutes, Skw a dit :

Les chiffres me paraissent tout à fait crédibles en ce qui concernent l'ensemble des pertes humaines sur cette guerre côté russe :

ça me parait beaucoup. En additionnant les tués ""officiels"" et les disparus, on dépasse le chiffre de soldats Russe tués selon Kiev.

Si tu y rajoutes un ratio de 2 à 3 blessés sérieux par tués, l'ampleur me parait excessive. 13/14k tués me paraissent plus probable, depuis la date d'annonce des 10k tués selon le MinDef US. Avec environ 30/35k blessés, pour un total de 50k personnels hors combat. Et c'est déjà gargantuesque. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 33 minutes, Skw a dit :

Les chiffres me paraissent tout à fait crédibles en ce qui concernent l'ensemble des pertes humaines sur cette guerre côté russe :

Vu ce matin,  pas reposté ici car l'affaire n'est pas claire et je n'ai personnellement aucun suivi et aucune opinion de cette source.

L'analyse de journalistes russes : action de résistance interne qui fait fuir des chiffres réels.

Évidement,  il y a maintenant un démenti formel,  indiquant que le compte a été hacké par des ukrainiens. Décidément,  salops d'Ukrainiens, les pires ennemis du journalisme libre en Russie... (ce n'est pas de moi,  c'est d'analyste russe,  avec au moins autant d'ironie dans le propos ...)

Par ailleurs,  simplement évoquer cette affaire est déjà un exercice dangereux pour le citoyen russe.  Le contenu étant (/sera) reconnu comme infox, le propager... c'est jusqu'à 15 ans de prison.

Ces chiffres peuvent être en phase avec le terrain,  les disparus étant,  par définition,  disparus,  ils peuvent être à sang chaud ou à sang froid,  ... ХЗ

 

Edited by MoX
  • Like 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 17 minutes, olivier lsb a dit :

ça me parait beaucoup. En additionnant les tués ""officiels"" et les disparus, on dépasse le chiffre de soldats Russe tués selon Kiev.

Si tu y rajoutes un ratio de 2 à 3 blessés sérieux par tués, l'ampleur me parait excessive. 13/14k tués me paraissent plus probable, depuis la date d'annonce des 10k tués selon le MinDef US. Avec environ 30/35k blessés, pour un total de 50k personnels hors combat. Et c'est déjà gargantuesque. 

Les Ukrainiens avaient annoncé détenir les corps de 7000 soldats russes il y a une semaine, si je me souviens bien.

Note qu'officiellement (psyops peut-être) les Ukrainiens avaient demandé la coopération des Russes pour l'identification des cadavres et leur rapatriement, sans réponse. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 18 minutes, olivier lsb a dit :

ça me parait beaucoup. En additionnant les tués ""officiels"" et les disparus, on dépasse le chiffre de soldats Russe tués selon Kiev.

Kiev communiquait hier environ 21.000 personnels ennemis perdus. On est sur les mêmes ordres de grandeur. Parmi les disparus, cela ne m'étonnerait pas, en écho à ce qu'a pu écrire Fanch, que l'on ait pas mal de conscrits, y compris prisonniers... sachant que les autorités russes semblent ne pas aimer admettre que ceux-là furent impliqués en nombre dans l'opération spéciale.

 

il y a 1 minute, MoX a dit :

Vu ce matin,  pas reposté ici car l'affaire n'est pas claire et je n'ai personnellement aucun suivi et aucune opinion de cette source.

C'est du Meduza, donc clairement anti-Kremlin. Mais, jusqu'à présent, c'était assez fiable. Si jamais fake il y a, j'aurais plutôt tendance à privilégier l'hypothèse d'un hacking. Cela dit, la dernière fois que l'on nous à fait le coup du hacking du site web côté d'un média russe, cela tenait difficilement la route : l'enchaînement des différents communiqués venait clairement affaiblir cette hypothèse.

Link to comment
Share on other sites

Le 17/04/2022 à 13:14, pascal a dit :

Je viens de lire la présentation du Slava sur le site Red Samovar c'est hypercomplet bravo @MeisterDorf

en revanche j'ai relevé une indication qui me pose un souci et j'en appelle également aux "spontus" du génie naval @ARMEN56 @true_cricket @Eau tarie

Il est fait référence à une propulsion COGOG Gaz or Gaz ce que je comprend de cet acronyme c'est que les 2 TAG croisière de peuvent pas être couplées aux LA en même temps que les 4 TAG VMax c'est soit les unes soit les autres "or"

Cependant si on regarde les crobars de la chaîne de propulsion on s'aperçoit que les TAG peuvent être accouplées toutes les 6 sur les deux LA via des ensembles turbo-réducteurs associés ...

Dans ce cas là on ne parle plus de COGOG me semble-t-il mais de COGAG (Gaz and Gaz) comme sur les 963, CG 47 ou DDG 51 US

Votre avis ?

(bon j'ai fini d'enculer les mouches pour aujourd'hui).

Désolé, je ne regarde pas trop le sujet Ukraine : trop chargé, trop de messages, pas le temps de lire

Mais pour ta question, COGOG c'est possible sur un navire avec -pour chaque ligne d'arbre- une TAG à petite puissance et une TAG à forte puissance.

Et Flotte de combat (oui, je possède un Flotte de combat à la maison, et alors?) mentionne aussi "COGOG", en détaillant cela :

4 TG M8KF x 27 500 ch (20 210 kW) pour la marche à grande vitesse - 2 TG M70 x 10 000 ch (7 350kW) pour l'allure de croisière

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

D'ailleurs, on a plus de nouvelles des Deepfakes de Zelensky qui demandait à cesser le combat ?

Mais où est passée la Brigade Internet des Trolls d'Ekaterinbourg ?

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

https://www.lemonde.fr/international/live/2022/04/22/guerre-en-ukraine-en-direct-kiev-renonce-a-ouvrir-des-couloirs-humanitaires-ce-vendredi-le-sort-de-marioupol-toujours-incertain_6123201_3210.html

L’armée russe veut prendre le « contrôle total du Donbass et du sud de l’Ukraine »

L’armée russe a pour objectif de prendre le contrôle total du Donbass et du sud de l’Ukraine dans le cadre de la deuxième phase de son opération militaire dans ce pays, a déclaré vendredi le commandant adjoint du district militaire central de Russie, cité par l’agence Interfax. Elle veut aussi établir une continuité territoriale sûre jusqu’à la Crimée, que la Russie a annexée en 2014, a-t-il ajouté. L’armée russe affirme que le contrôle du sud de l’Ukraine donnera à la Russie un point d’accès à la Transnistrie séparatiste.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 26 minutes, Heorl a dit :

Les Ukrainiens avaient annoncé détenir les corps de 7000 soldats russes il y a une semaine, si je me souviens bien.

Note qu'officiellement (psyops peut-être) les Ukrainiens avaient demandé la coopération des Russes pour l'identification des cadavres et leur rapatriement, sans réponse. 

Ils avaient annoncé en detenir 2000

Il faut voir ce qui est traduit par losses  dans la publication originale

Casualties (ce qui englobe les blessés)

KIA (donc uniquement les morts)

Chiffrage pas clair encore une fois

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

https://www.lefigaro.fr/international/direct-guerre-en-ukraine-marioupol-continue-de-resister-a-l-offensive-russe-assure-kiev-20220422

Des militaires ukrainiens formés au Royaume-Uni, selon Boris Johnson

Des militaires ukrainiens sont formés au Royaume-Uni à l'utilisation des véhicules blindés que Londres va fournir à l'Ukraine pour contrer l'invasion russe, a indiqué le premier ministre britannique Boris Johnson.

«Je peux dire que nous formons actuellement des Ukrainiens en Pologne à utiliser les défenses anti-aériennes, et en fait dans ce pays (au Royaume-Uni, NDLR) à utiliser les véhicules blindés», a-t-il dit aux médias britanniques l'accompagnant dans sa visite en Inde.

Selon le porte-parole du dirigeant conservateur, cité jeudi soir par ces médias, «deux douzaines» de militaires ukrainiens se trouvent actuellement au Royaume-Uni dans ce cadre.

«Nous agissons de concert avec nos alliés pour fournir de nouveaux types d'équipement pour lesquels les Ukrainiens n'ont peut-être pas d'expérience. Il est donc raisonnable qu'ils reçoivent la formation requise pour pouvoir en faire le meilleur usage», a-t-il poursuivi.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,764
    Total Members
    1,550
    Most Online
    yggtor
    Newest Member
    yggtor
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...