Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

Le plus "drôle" là-dedans c'est que quand j'étais ado déjà on me disait qu'avec toutes les infos satellitaires, GPS, Internet qui passent en permanence il était presque impossible de réellement planifier une invasion sans que l'adversaire ne puisse s'y préparer. Et ça n'a pas manqué : les Ukrainiens ont eu des mois pour voir le lent branle-bas de combat des troupes russes et leur rassemblement en des bases proches de la frontière, et ont pu/su s'adapter au déferlement qui leur a été envoyé. Aujourd'hui il semble très difficile de pouvoir créer la surprise en face d'une armée informatisée, qui a accès à des infos à une vitesse plus rapide que le son et peut avoir une carte précise du terrain avec dénivelé, fleuves, marais, forêts, aires urbaines en trente secondes sur Googles Maps, tout en suivant les mouvements ennemis grâce à des nuées de drones. Dès lors les axes ennemis sont transparents et il est beaucoup plus facile de s'y préparer que lorsque l'on devait également se préparer à des franchissements à la hussarde dans un recoin où il n'y avait pas eu de reconnaissance. L'Ukraine nous en montre un exemple éclatant et sera sans doute un cas d'école pour beaucoup de monde derrière. 

Est-ce qu'on a des infos sur le degré d'informatisation de l'OdB russe ? Aux dernières nouvelles, ils commençaient à manquer de drones et réquisitionnaient les drones des pompiers/remettaient en service des vieilleries des années 70. Enfin, face aux Maxim ukrainiennes, c'est le défilé des ancêtres.

  • Thanks 1
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 16 minutes, Heorl a dit :

Le plus "drôle" là-dedans c'est que quand j'étais ado déjà on me disait qu'avec toutes les infos satellitaires, GPS, Internet qui passent en permanence il était presque impossible de réellement planifier une invasion sans que l'adversaire ne puisse s'y préparer. Et ça n'a pas manqué : les Ukrainiens ont eu des mois pour voir le lent branle-bas de combat des troupes russes et leur rassemblement en des bases proches de la frontière, et ont pu/su s'adapter au déferlement qui leur a été envoyé. Aujourd'hui il semble très difficile de pouvoir créer la surprise en face d'une armée informatisée, qui a accès à des infos à une vitesse plus rapide que le son et peut avoir une carte précise du terrain avec dénivelé, fleuves, marais, forêts, aires urbaines en trente secondes sur Googles Maps, tout en suivant les mouvements ennemis grâce à des nuées de drones. Dès lors les axes ennemis sont transparents et il est beaucoup plus facile de s'y préparer que lorsque l'on devait également se préparer à des franchissements à la hussarde dans un recoin où il n'y avait pas eu de reconnaissance. L'Ukraine nous en montre un exemple éclatant et sera sans doute un cas d'école pour beaucoup de monde derrière. 

Est-ce qu'on a des infos sur le degré d'informatisation de l'OdB russe ? Aux dernières nouvelles, ils commençaient à manquer de drones et réquisitionnaient les drones des pompiers/remettaient en service des vieilleries des années 70. Enfin, face aux Maxim ukrainiennes, c'est le défilé des ancêtres.

Ca pré suppose que pour le prochain conflit HI (en souhaitant qu'il n'arrive jamais) les protagonistes descendent les satellites du camp d'en face, y compris les civils (Starlink), coupent les cables internet, les réseaux GSM et saturent le réseau net de bruit blanc/brouillage/DDOS

Il faut bien intégrer maintenant que la guerre se fait dans 5 dimensions : sol, air, mer, espace et net

C'est d'ailleurs surprenant, après 2 mois, que les russes que l'on disait très fort pour tout pirater, y compris des elections US:sleep: soient à la ramasse en cyberguerre (mais il est vrai qu'on a peu d'infos de ce coté là)

  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Akhilleus a dit :

Ca pré suppose que pour le prochain conflit HI (en souhaitant qu'il n'arrive jamais) les protagonistes descendent les satellites du camp d'en face, y compris les civils (Starlink), coupent les cables internet, les réseaux GSM et saturent le réseau net de bruit blanc/brouillage/DDOS

Ce genre de choses nécessite une puissance énorme, quand même. Je doute que même les Américains puissent les mettre en place.

D'autant plus que couper les cables internet c'est un suicide économique, c'est se couper du monde entier et si on essaie de couper l'autre on peut être certain qu'on sera également touchés, et ce alors que toute la finance mondiale et les échanges économiques numériques passent par là. C'est la destruction pure et simple du commerce mondial, et il n'existe pas une seule puissance au monde qui ne dépende pas de celui-ci au moins en partie, la Chine et les Etats-Unis compris.

Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)

Plusieurs sources (le porte parole ukrainien de l'administration ukrainienne d'Odessa notamment, cité par les médias anglo saxons) évoquent qu'un vaisseau de soutien multirole russe, le Vsvolod Bobrov (voir la bête ici : https://www.bairdmaritime.com/work-boat-world/maritime-security-world/naval/naval-auxiliary-support-vessels/vessel-review-vsevolod-bobrov-russian-navys-newest-logistics-ship-boasts-multi-role-capability/ ) aurait été endommagé ou serait en feu au large de l'île au Serpent. Il est en train d'être remorqué vers Sébastopol selon les Ukr

https://edition.cnn.com/europe/live-news/russia-ukraine-war-news-05-12-22/h_16287510171e54120a22480d29374389
 

Citation

Another Russian naval ship is on fire in the Black Sea, Ukraine says
From CNN's Tim Lister and Olga Voitovych
A Russian support ship, the "Vsevolod Bobrov," was being towed to Sevastopol from the area of Snake Island after it caught fire, according to Serhii Bratchuk, spokesperson for Odesa Regional Military Administration.



Précautions d'usages sur ce type de news.

Edited by Berezech
Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, olivier lsb a dit :

A ta place, j'aurais pas pris le risque d'être le premier à l'annoncer sur le forum :bloblaugh:

J'ai attendu que les fils de journaux de presse qui ont l'habitude de publier des démentis et les noms des auteurs des articles publient la news et se mouillent :D
Au pire si c'est encore un coup de la propagande ukr je veux bien donner des cours à l'école d'infanterie russe sur "comment bien traiter sa troupe au bivouac" et leur faire un retex sur leurs rations de combat dégueues (Mettez y de la raclette plutôt ! Au moins vos mecs mourront heureux d'hypertension artérielle sans commettre de crimes de guerre !)

  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 18 minutes, Berezech a dit :

Plusieurs sources (le porte parole ukrainien de l'administration ukrainienne d'Odessa notamment, cité par les médias anglo saxons) évoquent qu'un vaisseau de soutien multirole russe, le Vsvolod Bobrov (voir la bête ici : https://www.bairdmaritime.com/work-boat-world/maritime-security-world/naval/naval-auxiliary-support-vessels/vessel-review-vsevolod-bobrov-russian-navys-newest-logistics-ship-boasts-multi-role-capability/ ) aurait été endommagé ou serait en feu au large de l'île au Serpent.

Précautions d'usages sur ce type de news.

Ce Supply fait-il partie des bâtiments chargés d'inspecter l'épave du Moskva ?

Link to comment
Share on other sites

4 minutes ago, pascal said:

Ce Supply fait-il partie des bâtiments chargés d'inspecter l'épave du Moskva ?

C'est pas vraiment un supply, mais une brage autopropulsé portant une grue de chantier.

Ce genre de truc.

2856133.jpg

Link to comment
Share on other sites

il y a 8 minutes, pascal a dit :

Ce Supply fait-il partie des bâtiments chargés d'inspecter l'épave du Moskva ?

Le Moskva n'a pas coulé un peu plus à l'est ? Je ne sais pas du tout. Je suis hors de mon domaine de compétence.

Le lien que j'ai posté indique en tout cas qu'il en serait sans doute capable :

 

Citation

As with earlier sister Elbrus, the second Project 23120 vessel was designed primarily to provide logistical support for Russian Navy task forces during their extended sea deployments. Secondary duties include cargo transport, towing of distressed vessels at sea, hydrographic research, seabed mapping, and surface and underwater search and rescue (SAR). Underwater SAR is performed with the vessel operating primarily as a mothership for a smaller deep-diving rescue submersible.

Comme pour son sistership Elbrus, le deuxième navire du Projet 23120 a été conçu principalement pour fournir un soutien logistique aux forces opérationnelles de la marine russe pendant leurs déploiements en mer prolongés. Les tâches secondaires comprennent le transport de marchandises, le remorquage en mer de navires en détresse, la recherche hydrographique, la cartographie du fond marin et la recherche et le sauvetage (SAR) de surface et sous-marins. Les opérations de recherche et de sauvetage sous-marines sont effectuées avec le navire servant principalement de vaisseau-mère pour un submersible de sauvetage en plongée profonde plus petit.


 

Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)

ok la guerre maintenant c'est les drones, les satellites, les missiles et autres trucs ultra modernes. Mais ça ne veut pas dire que les vieux chevaux n'ont plus leur place sur le champ de bataille ! La preuve, le M 113 fait son apparition en Ukraine. Et là j'ai mes souvenirs de gosse qui ressurgissent : Vietnam, Yom Kippour... incroyable!

Autre vieillerie :

 

 

Edited by Métal_Hurlant
Link to comment
Share on other sites

3 hours ago, Alfredo said:

"Le général de brigade Erich Vad, ancien conseiller à la sécurité d'Angela Merkel : l'Ukraine ne peut pas libérer le Donbass."

Je n'ai pas encore vu les ukr à l'attaque ou contre-attaquer ...

Les talibans ne pouvaient pas non plus libérer l'Afghanistan ...

  • Haha 1
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, Métal_Hurlant a dit :

ok la guerre maintenant c'est les drones, les satellites, les missiles et autres trucs ultra modernes. Mais ça ne veut pas dire que les vieux chevaux n'ont plus leur place sur le champ de bataille ! La preuve, le M 113 fait son apparition en Ukraine. Et là j'ai mes souvenirs de gosse qui ressurgissent : Vietnam, Yom Kippour... incroyable!

Autre vieillerie :

 

 

Tout à fait, d’ailleurs meme dans les armées modernes il y a toujours des vieilleries en service comme notre bonne vieille 12,7…. Tant que ca marche pourquoi se priver ? Bien sur ca depend des domaines, coté aviation ou communication ca marche pas par exemple..

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 51 minutes, Akhilleus a dit :

C'est d'ailleurs surprenant, après 2 mois, que les russes que l'on disait très fort pour tout pirater, y compris des elections US:sleep: soient à la ramasse en cyberguerre (mais il est vrai qu'on a peu d'infos de ce coté là)

C'est comme pour battre l'armée ukrainienne, c'est beaucoup moins facile en 2022 qu'en 2014-2015, leurs adversaires se sont aguerris entretemps.

Il y a quand même eu le piratage qui a mis HS les terminaux satellitaires KA-SAT dans les premières heures de l'offensive. Il ont pu passer sur les Starlink qui leur ont été donnés, mais ca n'a pas dû être instantané.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

9 minutes ago, Rob1 said:

C'est comme pour battre l'armée ukrainienne, c'est beaucoup moins facile en 2022 qu'en 2014-2015, leurs adversaires se sont aguerris entretemps.

Il y a quand même eu le piratage qui a mis HS les terminaux satellitaires KA-SAT dans les premières heures de l'offensive. Il ont pu passer sur les Starlink qui leur ont été donnés, mais ca n'a pas dû être instantané.

A priori les russes continuent à foutre le bordel dans les com' satellite ukrainienne ... mais pas dans StarLink. Probablement qu'ils avaient déjà validé les attaques contre les systèmes plus ancien - et/ou placés leur pions -, et qu'avec StarLink assez récent et pas très répandu ils ne soient pas au point.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 33 minutes, Métal_Hurlant a dit :

ok la guerre maintenant c'est les drones, les satellites, les missiles et autres trucs ultra modernes. Mais ça ne veut pas dire que les vieux chevaux n'ont plus leur place sur le champ de bataille ! La preuve, le M 113 fait son apparition en Ukraine. Et là j'ai mes souvenirs de gosse qui ressurgissent : Vietnam, Yom Kippour... incroyable!

Autre vieillerie :

 

 

Et les mecs à l'intérieur ils ont la banane... Doivent être à l'arrière en instruction...

Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, olivier lsb a dit :

Le missile se perd dans les câbles

Ce qui est dit en anglais, c'est que c'est le cable de guidage du missile qui s'accroche à la tour.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
Il y a 4 heures, cracou a dit :

Ce qui fait que l'expérience de nos militaires est totalement à l'ouest de la réalité d'un conflit HI entre pays modernes. Pas de leur faute mais là on n'est pas devant trois barbus à sandales.

Le plus fou est que nous ne sommes pas du tout des spécialistes mais chaque mouvement ou presque est prévisible: une fois l'alignement fait avec la rivière, on savait tous que les franchissements en force allaient arriver. On pouvait même dire où vu les boucles de la rivière et les zones marécageuses. Chaque action est maintenant tellement classique et connue que tout est plus facile à anticiper.

Le degré de connaissance des techniques militaires n'a plus rien à voir. Il y a 100 ans, qui dans la population comprenait les techniques considérées comme évidentes dans de forum: manœuvre par les feux, percée/enveloppement, interdépendance opérationnelle et tactique... Qui avait lu des orbat? des To&E? des livres de doctrine? Maintenant on peut voir littéralement le mec expliquer la doctrine en live en ouvrant le bouquin de l'armée considérée pour expliquer que c'est une action d'un bataillon mais pas de deux etc. 

 

Bien sur,  nous sommes de l'Ouest !!!! :wink:

Edited by gargouille
Link to comment
Share on other sites

@Métal_Hurlant Attention, les M113 ne sont si obsolètes que cela. Les derniers ont étaient commandés par les États-Unis en 2007, et ''les brigades de combats de l'US Army dispose d'environ 6 000 M113 de diverses versions et 4 000 M2 Bradley,

Pour le mortier de 60 mm M224, entrée en service pour les modèles de série en 1978. Les obus M768 date de 2004 :

https://www.inetres.com/gp/military/infantry/mortar/60mm.htm

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, collectionneur a dit :

@Métal_Hurlant Attention, les M113 ne sont si obsolètes que cela. Les derniers ont étaient commandés par les États-Unis en 2007, et ''es brigades de combats de l'US Army dispose d'environ 6 000 M113 de diverses versions et 4 000 M2 Bradley,

Pour le mortier de 60 mm M224, entrée en service pour les modèles de série en 1978. Les obus M768 date de 2004 :

https://www.inetres.com/gp/military/infantry/mortar/60mm.htm

Question bête : nos AMX-10P, ils sont passés ou ? Parce-que s’il nous en reste en stock on pourrait les remettre en état et les envoyer là bas. Si du M113 ça passe il n’y pas de raison

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,771
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Severus Snape
    Newest Member
    Severus Snape
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...