Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

Posted (edited)
il y a 9 minutes, Hypsen a dit :

C'est l'histoire du verre à moitié vide et à moitié plein.

On peut dire aussi que nous vivons le luxe de vivre dans un pays durablement en paix (sur son territoire).

Je pars du principe Romain SI VIS PACEM PARABELLUM quand ils l'ont oubliés après 2 siècles de paix le retour à la réalité à été.... comment dire ....très compliqué ( et ça a duré 1000 ans) il va falloir ce remuscler sans forcement changer le format pro prévoir des grands plans de réserves de matériels et d'hommes mais je ne me fais pas de soucis du sabotage politique qu'il y aura très vite des que la situation ce calmera. Si les russes tiennent c'est parce qu'ils ont gardé de coté tout leurs matosses de la guerre froide en plus de leurs joujoux les plus modernes (et encore il y a eu le grand pillage des années 90.) Il faudra je pense pour les guerre de HI à venir une composante très modernes et technologique d'un coté (cyber, espace, drones, munitions intelligentes ect) et une composante de nombre et rustique (voir comment on ressort les leopard 1, les M113, les T64 les Fusils hors d'âge) une sorte de Glaive et de bouclier qui permettra d'avoir une force d'attaque de haute technologie et un une force de défense large et consistante.  (j'adore mon image du Glaive et du bouclier très français comme idée ^^)

Edited by Connorfra
  • Upvote 4
Link to comment
Share on other sites

Rumeur d'une possible livraison d'IRIS-T SLM à l'Ukraine pour... novembre....

Selon des rapports publiés aujourd'hui, l'Ukraine pourrait recevoir le système de missiles sol-air IRIS-T SLM de fabrication allemande d'ici novembre. Le gouvernement ukrainien a également exprimé son intérêt pour l'acquisition d'autres systèmes SAM dans les années à venir.

Selon Reuters et le quotidien allemand Bild, l'Allemagne réfléchit actuellement à l'opportunité d'envoyer le système à l'Ukraine. Son fabricant, Diehl Defence, affirme que le missile guidé IRIS-T SL, au cœur du système, peut atteindre des cibles situées à une distance de 40 kilomètres et à une altitude de plus de 19 kilomètres. Cela ajouterait des capacités bien nécessaires à un arsenal de défense aérienne vieillissant de l'ère soviétique que l'Ukraine a déjà utilisé avec beaucoup d'efficacité pour empêcher la Russie d'atteindre la supériorité aérienne.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

https://www.thedrive.com/the-war-zone/ukraine-might-get-german-iris-t-slm-medium-range-sam-system-reports

spacer.png

Le SLM est au centre à gauche c'est le SLS qui est à courte portée

spacer.png

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 37 minutes, Connorfra a dit :

une composante de nombre et rustique (voir comment on ressort les leopard 1, les M113, les T64 les Fusils hors d'âge)

Penser aussi à des équipements faciles à produire et relativement simple d'usage même sans être la perfection, comme des AR-15...

Quand je lis qu'il y a 250 chips dans un Javelin ... faudrait peut-être simplement améliorer le Milan sur quelques points (rendre le moteur moins détectable, accélérer sa vitesse, permettre le tir déporté, ...)

Clairon 

  • Like 4
Link to comment
Share on other sites

Citation

3) Les soldats Russes sont des humains. Regardez les monceaux de véhicules détruits à la tête de pont: presque tous sont en position d'attente le long d'une route. Ils se sont garés et se sont mangés des tirs sur la position. Il y a des BMP qui ont tenté de se barrer (le tas au niveau du pont) et des T72 dans l'eau. Je me demande si c'est pas un peu "bon c'est foiré, on se casse avant que la zone devienne ingérable". Vu qu'on a eu les images moins de 24h après, il n'y a pas eu le temps d'enlever les morts et donc je crois qu'il est raisonnable de supposer que les mecs se sont cassés à pied dès que ça a dégénéré. Après combien sont passés? 

InformNapalm dit que ses sources ont révélé que le 74 régiment d'infanterie motorisé a envoyé 550 hommes pour traverser la rivière à Bilohorivka, seuls 65 y ont survécu.

De ce que j'ai compris, les Ukrainiens savaient qu'ils étaient en train de traverser (ils disent qu'un observateur avait identifié cet endroit comme le point de passage le plus probable, à mon avis ils ont eu directement l'info de la part d'un satellite américain), ont laissé une bonne partie du bataillon traverser avant d'ouvrir le feu à l'artillerie, les forçant à se regrouper vers leur tête de pont pour se retirer et augmentant d'autant leurs pertes en concentrant à leur tour les tirs d'artillerie là où les véhicules russes étaient concentrés.

 

 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

11 hours ago, Banzinou said:

Le mec indique qu'il accompagne Azov pendant plusieurs jours, on ne parle pas d'une histoire de patch là.

Et puis je te rassure concernant les russes, ils ne t'ont pas attendu.

C'est pas comme si on retrouvait le gars sur  YT avec Regis Le Sommier, journaliste à RT France.

FSpf3wZX0AMyRC1?format=jpg&name=large

 

Mais continuez de faire semblant de ne rien voir, c'est pas comme si on était gangréné par ça depuis des années... :rolleyes:

Serieux les gars, du Sud Radion sur ce forum?? :ohmy:  Y'a pas pire comme media. Ne vous attendez pas à g rand chose.

  • Like 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 11 minutes, mgtstrategy a dit :

Serieux les gars, du Sud Radion sur ce forum?? :ohmy:  Y'a pas pire comme media. Ne vous attendez pas à g rand chose.

C'est ce que je répète depuis des semaines comme certains ici mais bon...

 

Sinon, vidéo de la tentative de la seconde traversée

 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, faltenin1 a dit :

Les BMP ne sont pas sensés être amphibie ?

Ils le sont, avec un minimum de préparation. Après, il faut voir les conditions de la traversée, la taille et la profondeur du cours d'eau et le temps qu'ils ont eu pour se préparer. Sans compter que le franchissement ne s'improvise pas : si ils manquaient d'entraînement et qu'en plus les obus tombaient par grappes, ça n'a pas dû aider.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Ils ont dû avoir le temps de la préparer cette opération de franchissement.

Comment n'ont ils pas préparé l'éventualité d'avoir à utiliser cette capacité ?

Ou est ce qu'ils l'ont perdue à force de modification/manque d'entretien des matériel ?

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, faltenin1 a dit :

Ils ont dû avoir le temps de la préparer cette opération de franchissement.

Comment n'ont ils pas préparé l'éventualité d'avoir à utiliser cette capacité ?

Ou est ce qu'ils l'ont perdue à force de modification/manque d'entretien des matériel ?

C'est le franchissement "retour" qui aurait pu être en amphibie. 

À l'aller ils sont passés sur le pont les Ukr les auraient laissé passer avant de détruire le pont pour détruire tout ce qui était passé. 

Donc passage en mode amphibie sous le feu de l'artillerie, et ça c'est vraiment difficile 

Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
il y a 12 minutes, dbo a dit :

C'est le franchissement "retour" qui aurait pu être en amphibie. 

À l'aller ils sont passés sur le pont les Ukr les auraient laissé passer avant de détruire le pont pour détruire tout ce qui était passé. 

Donc passage en mode amphibie sous le feu de l'artillerie, et ça c'est vraiment difficile 

Vu la scène ils sont passés sans appui ( aérien, hélico, voire artillerie) initiative locale ? Le nombre de pertes humaines me semble par contre étonnamment très élevé, le terrain ne me semblant pas vraiment ravagé.

Edited by Mangouste
Link to comment
Share on other sites

il y a 58 minutes, Banzinou a dit :

InformNapalm dit que ses sources ont révélé que le 74 régiment d'infanterie motorisé a envoyé 550 hommes pour traverser la rivière à Bilohorivka, seuls 65 y ont survécu.

De ce que j'ai compris, les Ukrainiens savaient qu'ils étaient en train de traverser (ils disent qu'un observateur avait identifié cet endroit comme le point de passage le plus probable, à mon avis ils ont eu directement l'info de la part d'un satellite américain), ont laissé une bonne partie du bataillon traverser avant d'ouvrir le feu à l'artillerie, les forçant à se regrouper vers leur tête de pont pour se retirer et augmentant d'autant leurs pertes en concentrant à leur tour les tirs d'artillerie là où les véhicules russes étaient concentrés.

 

 

Certains parlent de frappe aérienne

Je suis dubitatif, la zone impactée est très large pour un passage d'un ou deux avions

Une frappe d'artillerie/LRM coordonnée sur la tête de pont et les points de dégagements immédiats (nécessairement étroits à la sortie de la tête de pont) parait plus cohérente

Les ukrainiens disent qu'ils ont été surpris par la vitesse de franchissement et de dispersion post franchissement qui signent une unité avec un déploiement et une capacité de maneuvre correcte

Après comme tout franchissement ca reste un goulot d'étranglement à risque, d'autant plus que tu dois attendre la traine de queue pour renforcer les pointes

Suffit effectivement d'une frappe d'artillerie un peu dense pour tout foutre en l'air

Il y'a cependant peu de véhicules détruits au vue des images et de l'aveu même des ukrainiens les russes se sont dispersés dans les bois. Combien on pu rejoindre l'autre coté, ca reste un autre question

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Akhilleus a dit :

Certains parlent de frappe aérienne

Je suis dubitatif, la zone impactée est très large pour un passage d'un ou deux avions

Une frappe d'artillerie/LRM coordonnée sur la tête de pont et les points de dégagements immédiats (nécessairement étroits à la sortie de la tête de pont) parait plus cohérente

Les ukrainiens disent qu'ils ont été surpris par la vitesse de franchissement et de dispersion post franchissement qui signent une unité avec un déploiement et une capacité de maneuvre correcte

Après comme tout franchissement ca reste un goulot d'étranglement à risque, d'autant plus que tu dois attendre la traine de queue pour renforcer les pointes

Suffit effectivement d'une frappe d'artillerie un peu dense pour tout foutre en l'air

Il y'a cependant peu de véhicules détruits au vue des images et de l'aveu même des ukrainiens les russes se sont dispersés dans les bois. Combien on pu rejoindre l'autre coté, ca reste un autre question

Et une possibilité de frappe avec des bombes à sous-munitions ?

Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)

Du coup quelle serait la manière correcte de procéder à un tel franchissement ?

Utilisation de l'aviation pour neutraliser l'artillerie ennemie au préalable (autant que faire se peut).

Artillerie et radars de contre-batterie déployés en nombre.

Dispersion immédiate des moyens traversés vers des positions repérées à l'avance.

Préparation d'artillerie pour vider ces points/assommer les défenseurs.

Observations par drones pour repérer l'ennemi, guider l'artillerie, diriger des frappes CAS.

Utilisation de nuages de fumées pour camoufler le déploiement ?

Accompagnement d'unités antiaériennes mobiles pour neutraliser le CAS et les drones adverses.

Opérations de diversion.

Franchissement par plusieurs sites.

Edited by faltenin1
Link to comment
Share on other sites

il y a 11 minutes, Akhilleus a dit :

Les ukrainiens disent qu'ils ont été surpris par la vitesse de franchissement et de dispersion post franchissement qui signent une unité avec un déploiement et une capacité de maneuvre correcte

A voir si les Russes en ont encore beaucoup des comme ça, parce que là ça en fait déjà deux qui ne feront plus grand-chose du tout dans les mois à venir. 

Plus sérieusement, l'offensive a commencé le 18 et les Russes perdaient en moyenne 0,75 BTG/jour. A raison de 27 jours de combats intenses ça nous fait en moyenne 20 BTG complets de matériel perdu, et là ça en fait deux autres. Si on prend les chiffres de 92 BTG+ les 15 séparatistes qui sont déjà mal en point, on arrive quand même à un quart environ de l'OdB qui ne doit plus être capable de combattre. Pour mémoire, à Kyiv les Russes avaient été contraints d'évacuer à peu près lorsqu'ils ont atteint ce niveau de pertes. Je doute qu'ils puissent continuer encore longtemps à ce rythme, alors que déjà le front de Zaporijjie semble constitué d'unités très ébranlées, celui de Karkhiv s'est complètement effondré et celui de Kherson tient à grand-peine debout. On se demande ou est-ce qu'ils vont trouver des réserves pour continuer une fois leur potentiel épuisé, ce qui devrait prendre une ou deux semaines, trois maximum. 

C'est entre autres pour ça que je ne considère pas du tout Sievierodonetsk comme perdue. Rappelons qu'en attaquant Roubijne sur deux côtés il leur a fallu 25 jours pour en venir à bout, et c'est en s'emparant de la moitié de la ville dès le début de l'offensive.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Ciders a dit :

Et une possibilité de frappe avec des bombes à sous-munitions ?

Aérienne ou MLRS ?

Aérienne, vu la surface et le mode de dispersion il aurait fallu un passage sur plusieurs directions

Tu as des véhicules abandonnés sur plusieurs centaines de mètres. A moins d'avoir des munitions cluster intelligentes (type CBU 97/105) qui ont des fonctions partiels de loitering/plannage et recherche/destruction, les bêtes clusters aériens type CBU 87 ont une surface d'effet de 20 m x 20 m (largage a basse altitude) ou 100 m x 100 m (largage haute altitude). La dispersion des blindés touchés/abandonnés apparait plus large

Clusters à partir de LRM, par contre, oui.

Les Uragan et Smerch ont ca comme munitions de disponibles

 

Edit : après vérification la dispersion max de la CBU 87 c'est 120 mx 220 m avec largage haute vitesse haute altitude (6500m) ca pourrait correspondre au profil des dégats au sol mais l'avion concerné aurait intérêt à être furtif. Si les ukrainiens opérent encore des appareils c'est à basse voire très basse altitude

  • Thanks 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 15 minutes, faltenin1 a dit :

Du coup quelle serait la manière correcte de procéder à un tel franchissement ?

Utilisation de l'aviation pour neutraliser l'artillerie ennemie au préalable (autant que faire se peut).

Artillerie et radars de contre-batterie déployés en nombre.

Dispersion immédiate des moyens traversés vers des positions repérées à l'avance.

Préparation d'artillerie pour vider ces points/assommer les défenseurs.

Observations par drones pour repérer l'ennemi, guider l'artillerie, diriger des frappes CAS.

Utilisation de nuages de fumées pour camoufler le déploiement ?

Accompagnement d'unités antiaériennes mobiles pour neutraliser le CAS et les drones adverses.

Opérations de diversion.

Franchissement par plusieurs sites.

Un thread sur les franchissement (ordre des opérations...).

L'avis de l'auteur est que ce franchissement est une défaite stratégique et pas seulement tactique... (vu la masse d'armée impliquée). 

https://twitter.com/WarintheFuture/status/1525252736757153792?t=lOYzjlceXml72brUMbmOWw&s=19

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Ce qui est bizarre c'est qu'à priori il n'y a pas eu un franchissement mais trois ou quatre. Et on ne parle que d'un seul sur Twitter. Alors que l'État Major Ukrainien annonçait que les russes avait franchi la rivière.

Et on peu supposer qu'une partie de la force engagé à traversé.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, g4lly a dit :

Et on peu supposer qu'une partie de la force engagé à traversé.

C'est justement ce qui apparemment a causé sa perte. Les Ukrainiens ont apparemment repéré le franchissement, ont laissé les Russes faire traverser une part importante de leurs moyens dans le coin puis ont détruit le pont et fait de la défaite dans le détail. On a aucun rapport qui indique que les Russes seraient parvenus à établir une tête de pont sur la rive sud, et pourtant les drones qui parcourent le coin aurait repéré n'importe quel ponton encore en place. 

Link to comment
Share on other sites

Les Russes ils ont un objectif de perdre cette guerre ? une finalité positive a gaspiller hommes, équipements ? Quand ils regardent ces images et celle depuis plus d'un mois ils se disent on est sur la bonne voie ? je suis dubitatif car même si l'Ukraine et ses soutiens sont très valable qu'en face on adapte rien avec la situation sachant qu'en continuant comme ça je vois pas ou se situe leur espoir ou calcul de victoire...

Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
il y a 13 minutes, g4lly a dit :

Ce qui est bizarre c'est qu'à priori il n'y a pas eu un franchissement mais trois ou quatre. Et on ne parle que d'un seul sur Twitter. Alors que l'État Major Ukrainien annonçait que les russes avait franchi la rivière.

Et on peu supposer qu'une partie de la force engagé à traversé.

Il y a des photos de plusieurs franchissements, je crois en avoir distingué trois différents, mais la qualité des photos, l'angle etc ... rend l'identification parfois difficile, j'ai comparé la forme de la rivière et ce qu'on peut retrouver sur les cartes entre Sloviansk et Sievierodonetsk, et un quatrième dont on a pas d'image.

 

il y a 39 minutes, Heorl a dit :

A voir si les Russes en ont encore beaucoup des comme ça, parce que là ça en fait déjà deux qui ne feront plus grand-chose du tout dans les mois à venir. 
...

C'est entre autres pour ça que je ne considère pas du tout Sievierodonetsk comme perdue. Rappelons qu'en attaquant Roubijne sur deux côtés il leur a fallu 25 jours pour en venir à bout, et c'est en s'emparant de la moitié de la ville dès le début de l'offensive.

Vue la révision des ambitions russes sans arrêt à la baisse (et maintenant l'annonce quasi officielle de l'évacuation de la zone encore tenue dans l'oblast de Kharkiv) l'ordbat russe doit effectivement concentrer ses moyens, après est-ce qu'il est à ce stade attritionné à ce point ... Je pense surtout que les russes anticipent le moment pas si lointain ou les ukrainiens vont avoir tous leurs joujous occidentaux et l'attrition future, avec une forte volonté politique d'obtenir une victoire politique à court terme (la "libération" totale de l'oblast de Lougansk en prenant Sievierodonestk).
Après on peut disserter, les russes grignotent lentement le Donbass et ils avancent, leurs attaques sont mieux coordonnées, ils conservent une puissance de feu impressionante, à court/moyen terme Sievierodonestsk devrait tomber si les russes en ont la volonté (et je crois qu'ils l'ont).

Il y a des gros combats sur l'axe d'Izium et devant Huliaipole.
Les russes bombardent les positions ukrainiennes autour de Kharkiv.

Pour les sous marins signalés hier, je pense qu'ils ne tirent pas leur missile du port pour des raisons évidentes de sécurité (ils font ça du large)

Edited by Berezech
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
il y a 17 minutes, g4lly a dit :

Ce qui est bizarre c'est qu'à priori il n'y a pas eu un franchissement mais trois ou quatre. Et on ne parle que d'un seul sur Twitter. Alors que l'État Major Ukrainien annonçait que les russes avait franchi la rivière.

Et on peu supposer qu'une partie de la force engagé à traversé.

Moi aussi j'ai eu un peu de mal, mais les 3 franchissements sont 3 tentatives à peu près au même endroit (voir coordonnées). On voit la trace de deux ponts, et l'amas de blindés détruits sur berge suggère l'emplacement du premier pont, dont on ne voit pas de trace visible, mais seulement les traces de chenilles en franchissement, de chaque coté de la berge. 

 

Si tu regardes bien la première image du tweet 8 - 11, on voit les deux ponts détruits encore en place, aucune trace de l'autre coté de la berge à leur vertical. AMHA ces ponts sont les N°2 et 3 qui ont été détruits avant même leur mise en place, mais après le pont N°1, d'où l'absence de trace de l'autre coté. C'est à l'occasion du pont N°1 que l'équivalent d'un ou deux BTG a franchi le Donetsk coté Ukr. Légèrement en aval de ces deux ponts (2 et 3), tu vois des traces de chenilles des deux cotés de la berge et un amas de chars détruits en bas de l'image, correspondant à la berge coté Ukr, probablement des véhicules voulant faire retraite et piégés coté Ukr suite à la destruction du premier pont. La disparition du premier pont de l'image est cohérente avec le courant, qui pousse vers la droite les deux autres ponts détruits. 

La situation évolue vite et le courant semble assez important, sur cette série d'image, on distingue à peine le 2e (ou 3e pont), qui est en train de se faire emporter par le courant.

Je peux pas me retenir de conclure que les Russes.... sont allés deux ponts trop loin.

==>[]

Edited by olivier lsb
précision
  • Thanks 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 39 minutes, Akhilleus a dit :

Aérienne ou MLRS ?

Aérienne, vu la surface et le mode de dispersion il aurait fallu un passage sur plusieurs directions

Tu as des véhicules abandonnés sur plusieurs centaines de mètres. A moins d'avoir des munitions cluster intelligentes (type CBU 97/105) qui ont des fonctions partiels de loitering/plannage et recherche/destruction, les bêtes clusters aériens type CBU 87 ont une surface d'effet de 20 m x 20 m (largage a basse altitude) ou 100 m x 100 m (largage haute altitude). La dispersion des blindés touchés/abandonnés apparait plus large

Clusters à partir de LRM, par contre, oui.

Les Uragan et Smerch ont ca comme munitions de disponibles

Aérienne, MLRS ou éventuellement Tochka ça me paraissait faisable.

On va donc partir sur du sol-sol avec bon repérage du point de passage et surveillance temps réel du franchissement.

Link to comment
Share on other sites

Quote

Situation on eastern front: Dolgenkoye liberated, Seversky Donetsk most likely crossed near Belogorovka, assault on Severodonetsk has begun, fighting in Toshkovka, advances north and west from Popasnaya.

57.1K views07:30

Les Russes continuent à affirmer qu'ils ont franchi la rivière.

9 minutes ago, Ciders said:

Aérienne, MLRS ou éventuellement Tochka ça me paraissait faisable.

On va donc partir sur du sol-sol avec bon repérage du point de passage et surveillance temps réel du franchissement.

Si l'artillerie est à courte distance elle est assez précise. Vu les distances d'engagement même des mortiers de 120mm auraient pu être engagé.

Ce qui serait intéressant de connaître ce sont les contre mesure mise en oeuvre ou pas par les russes pour empêcher l'observation.

Brouillard fumigène, opération de nuit etc.

A priori les Ukrainiens ont utilisé des observateurs d'artillerie pour valider ou pas le but sur les pontons. Il n'est pas impossible que les russes n'aient pas ou pas pu engagé de contre mesure sérieuse. C'est assez surprenant vu la complexité de ce genre d'opération de ne pas noyer toute le coin dans le brouillard avant.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,772
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Severus Snape
    Newest Member
    Severus Snape
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...