Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

3 minutes ago, Conan le Barbare said:

Sauf qu’il y a eu déjà au moins trois tentatives, étalées sur plusieurs jours, donc on est pas dans le coup de chance mais bien dans le fait que c’était facilement contrable malgré les moyens mis à disposition par les russes… ils ont perdu quoi là ? L’équivalent de 1/10 du matériel de l’ADT plus ou moins… 

On a exclusivement des images du BDA ... pas des images de l'action. Les russes affirment qu'ils ont traversés ... je ne sais pas exactement à quels endroits ... mais peut être bien qu'une ou l'autre des tentatives à fonctionné suffisamment de temps pour faire passer un nombre significatif de force.

Link to comment
Share on other sites

il y a 13 minutes, g4lly a dit :

On a exclusivement des images du BDA ... pas des images de l'action. Les russes affirment qu'ils ont traversés ... je ne sais pas exactement à quels endroits ... mais peut être bien qu'une ou l'autre des tentatives à fonctionné suffisamment de temps pour faire passer un nombre significatif de force.

Si ils sont passé et ce retrouvent à établi une tête de pont sans possibilité de repli... ça ce transforme vite en chaudron...

Link to comment
Share on other sites

13 minutes ago, Connorfra said:

Si ils sont passé et ce retrouvent à établi une tête de pont sans possibilité de repli... ça ce transforme vite en chaudron...

Oui ... Ça dépend beaucoup de ce qu'il y a derrière et de ce qui se passera aujourd'hui et demain.

Espérer que ton pontonnement survive longtemps alors que le front intègre de l'artillerie longue distance c'est assez cavalier quand même. C'est comme les ponts, à la guerre y en a forcément un moment ou un autre un des camps qui a intéret à les péter.

Sur les vidéo du BDA c'est assez étonnant d'ailleurs, à priori les ukrainiens continuent à tirer sur le point de passage alors qu'il n'y a plus rien qui ne semble y bouger depuis un moment.

---

Une petite idée pour CNIM proposer des pontonnement insubmersible avec la coque injecté de mousse ... a priori ici les pontonnement ne se sont pas désolidarisé, mais ont été coulé. On peut supposer que le même avec la coque pleine de mousse n'aurait vu sa flottabilité que légèrement amoindri.

Autre fait un peut surprenant pour une rivière assez étroite, l'absence d'usage de bac - et autre grosse barques - en plus des pontons ... certes c'est moins rapide de faire des aller retour ... mais en se déplaçant ça peut compliquer le bombardement, et ça multiplie les point de franchissement.

On pense aussi au solution de franchissement de coupure "automatisé" genre "Sprat" ou EFA. Avec une rivier qui fait moins de 50m ... la solution de module à assembler semble assez laborieuse à mettre en place ... du moins bien plus que les travers "automatisé" avec une sellette intermédiaire, ou les bac amphibie.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

une vidée d'une attaque russe contre une position ukrainienne (point de vue UK), les UKR se défendent a la grenade en recevant un volume de feu assez important (obus, rpg ou mortier?)

 

 

 

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Ça vaut ce que ça vaut mais ça indique ses sources et surtout, ça éclaire d'un œil neuf le ration population/pertes confirmées et publiées pour la Russie :

Révélation

pf4m93hyifz81.png

On relève des pertes proportionnellement plus importantes dans des régions plutôt pauvres de la Fédération (Bouriatie, Dagestan, Tuva, oblasts de Kirov et de Kostroma) mais aussi plus curieusement à Bryansk.

  • Like 2
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 53 minutes, g4lly a dit :

Autre fait un peut surprenant pour une rivière assez étroite, l'absence d'usage de bac

Le bac suppose des rives praticables. Or là c'est vraiment boueux. Le pont peut continuer loin des rives. Ceci dit ça peut servir mais les accès? 

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Des propos surprenants (reconquête de la Crimée !) un "tournant" prévu pour mi-août (?) Mais à quoi sert vraiment un chef du renseignement militaire ?

https://www.lefigaro.fr/international/direct-guerre-en-ukraine-la-russie-va-suspendre-ses-livraisons-d-electricite-a-la-finlande-ce-samedi-20220514


Selon le chef du renseignement militaire ukrainien, la guerre se terminera en 2022
La guerre en Ukraine connaîtra un «tournant» en août et la Russie sera défaite «avant la fin de l'année», a prédit le chef du renseignement militaire ukrainien, assurant que Kiev parviendra à reconquérir l'ensemble de son territoire.

La victoire ne sera «pas facile», mais «elle arrivera», a déclaré Kyrylo Boudanov dans un entretien à la chaîne britannique Sky News publié vendredi soir, où il apparaît serein et se dit «optimiste» au vu de l'évolution actuelle du conflit.
«Le tournant aura lieu dans la deuxième partie d'août» et «la plupart des opérations militaires seront terminées d'ici la fin de l'année», prédit-il. À l'issue de cette guerre, «nous rétablirons le pouvoir ukrainien dans tous les territoires que nous avons perdus, y compris le Donbass et la Crimée», a-t-il assuré.

Ces déclarations interviennent alors que des combats particulièrement violents sévissent dans la région du Donbass (est), en partie contrôlée depuis 2014 par des séparatistes pro russes, et sur laquelle Moscou se concentre depuis des semaines sans faire d'avancées significatives.

Selon Kyrylo Boudanov, l'armée russe «subit de lourdes pertes en hommes et en armements», notamment car l'Ukraine connaît «tout» d'elle, y compris ses plans militaires.

Sur le plan militaire, le ministère ukrainien de la Défense évalue les pertes russes à plus de 26.000 hommes, 199 avions et près de 1.200 chars depuis le début de l'invasion le 24 février. Aucune statistique indépendante n'est toutefois disponible.

Kyrylo Boudanov a également affirmé que le président russe Vladimir Poutine était «dans un très mauvais état physique et psychologique», assurant qu'il était «très malade» et qu'il souffrait de «plusieurs maladies en même temps, dont un cancer».

Selon lui, la victoire ukrainienne va amener à un «changement de leadership en Russie», un coup d’État pour renverser le président russe étant déjà en préparation en Russie selon lui. «C'est impossible de les stopper», a-t-il affirmé.

Link to comment
Share on other sites

5 minutes ago, Métal_Hurlant said:

Des propos surprenants (reconquête de la Crimée !) un "tournant" prévu pour mi-août (?) Mais à quoi sert vraiment un chef du renseignement militaire ?

C'est probablement la réponse aux propos russe qui disent justement l'inverse ... victoire russe fin 2022 tournant en aout 2022 ... bla bla bla

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 50 minutes, Ciders a dit :

Ça vaut ce que ça vaut mais ça indique ses sources et surtout, ça éclaire d'un œil neuf le ration population/pertes confirmées et publiées pour la Russie :

  Masquer le contenu

pf4m93hyifz81.png

On relève des pertes proportionnellement plus importantes dans des régions plutôt pauvres de la Fédération (Bouriatie, Dagestan, Tuva, oblasts de Kirov et de Kostroma) mais aussi plus curieusement à Bryansk.

Ici comme la bas les milieux pauvres peuvent trouver un ascenseur sociale dans l'armée et des revenues garanties. autres chose j'ai également l'impression que ça ménage les zones les plus susceptible de d'être moins fiable et plus anti-poutine.

  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 58 minutes, Ciders a dit :

Ça vaut ce que ça vaut mais ça indique ses sources et surtout, ça éclaire d'un œil neuf le ration population/pertes confirmées et publiées pour la Russie :

  Masquer le contenu

pf4m93hyifz81.png

On relève des pertes proportionnellement plus importantes dans des régions plutôt pauvres de la Fédération (Bouriatie, Dagestan, Tuva, oblasts de Kirov et de Kostroma) mais aussi plus curieusement à Bryansk.

il n y'a rien de surprenant dans ces statistiques, car en Russie l'armée est un moyen d'ascension sociale pour les populations les plus pauvres de la fédération (qui se trouvent dans les petites républiques). ce qui fait que qu'une grande partie du personnel vient de ses régions

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, g4lly a dit :

Autre fait un peut surprenant pour une rivière assez étroite, l'absence d'usage de bac - et autre grosse barques - en plus des pontons ... certes c'est moins rapide de faire des aller retour ... mais en se déplaçant ça peut compliquer le bombardement, et ça multiplie les point de franchissement.

On pense aussi au solution de franchissement de coupure "automatisé" genre "Sprat" ou EFA. Avec une rivier qui fait moins de 50m ... la solution de module à assembler semble assez laborieuse à mettre en place ... du moins bien plus que les travers "automatisé" avec une sellette intermédiaire, ou les bac amphibie.

Pour avoir été durablement en contact avec des opérateurs de l'EFA, notamment pour l'entrainement au Pilotage Aquatique de celui-ci, je peux affirmer qu'ils ne tenaient pas vraiment à utiliser leurs engins sur une coupure humide "chaude".

Que ce soit en mode ponton ou en mode barque, le pilote y est exposé de chez exposé et la manœuvre de l'engin, même bien entrainé, nécessite une concentration certaine pour ne pas faire de conneries (c'est gros, lourd, avec une certaine inertie même si un surplus de puissance vient parfois neutraliser celle-ci).

Leur option "idéale" consistait donc à chercher un endroit "calme" pour passer. Par contre, la plate-forme et la possibilité d'articuler les 2 parties de chaque rampe (celle avec flotteur et celle sans) permettait d'envisager de passer "au dessus" d'une berge mal pavée, ce qui permettait, dans la mesure du raisonnable, de ne pas avoir besoin de chercher une plage ou une cale - même si c'était mieux pour limiter la longueur.

  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Un petit reportage sur le front sud, relativement inactif ces derniers jours :

https://www.msn.com/fr-fr/actualite/monde/ukraine-à-mykolaïv-au-front-les-troupes-ukrainiennes-restent-déterminées/ar-AAXh0g7?ocid=msedgdhp&pc=U531&cvid=dfeed86de8cb4c84b847b8316337baf4

Ukraine: à Mykolaïv, au front, les troupes ukrainiennes restent déterminées
(RFI)
Dans le sud de l’Ukraine, la région de Mykolaïv est toujours sous le feu des tirs d’artillerie et des bombardements russes. Pour les Russes qui occupent Kherson, cette ville, plus à l’ouest, représente un ultime verrou avant Odessa, le grand port ukrainien sur la mer Noire, mais les lignes semblent figées.
Près de Bachtanka, dans une base de repos d’une garnison de l’armée ukrainienne, dans un hangar, quelques militaires se restaurent. Au menu : soupe, gruau, conserve de viande et petite confiserie.

Le commandant adjoint de la 63e brigade, Vadym Tchorniy vient de rentrer du front à quelques dizaines de kilomètres de là: « Si l’on prend ce front, selon toute vraisemblance, l’ennemi a décidé de s’enterrer dans les tranchées. Ils ne mènent pas d’activité militaire offensive active, mais seulement des tirs d’artillerie sur toute la ligne de front. Ils n’ont plus de potentiel offensif. Toutes les ressources qu’ils avaient, ils les ont envoyées dans le Donbass et dans la région de Kharkiv en direction d’Izium pour tenter d’encercler notre armée. »


L’aide occidentale permet de maintenir le moral des troupes
Si les lignes ne bougent pas beaucoup, le moral des troupes reste bon, explique le major Ihor Dziuba, qui fait office de psychologue au sein de l’unité. Selon lui, l’aide occidentale y est pour quelque chose : « Un arrière-front fiable avec des approvisionnements fiables, cela a une grande incidence. Oui, nos munitions et notre matériel ne sont pas infinis, mais nous avons des ressources parce qu’on nous aide politiquement et matériellement. C’est pourquoi nous pensons que nous pouvons atteindre les buts que nous nous sommes fixés. »

Autour de Mykolaïv, les forces ukrainiennes se disent décidées à continuer à se battre et à reprendre la région voisine de Kherson.

Link to comment
Share on other sites

il y a 22 minutes, olivier lsb a dit :

Il manquerait le plus important aux M-777... Les US et leur paranoïa de se faire espionner en dit long sur leur propre comportement

Le SINCGARS est un système radio compatible OTAN. Les Ukrainiens ne pourraient pas l'utiliser. Donc autant ne pas le fournir.

Je ne pense pas que l'on fournisse avec les Caesar des PR4G.

  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, Fanch a dit :

Le SINCGARS est un système radio compatible OTAN. Les Ukrainiens ne pourraient pas l'utiliser. Donc autant ne pas le fournir.

Je ne pense pas que l'on fournisse avec les Caesar des PR4G.

Autant pour moi, je pensais que le système aidait aussi au positionnement du canon. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, g4lly a dit :

C'est probablement la réponse aux propos russe qui disent justement l'inverse ... victoire russe fin 2022 tournant en aout 2022 ... bla bla bla

Je pense aussi comme toi.

Surtout que les Ukrainiens au début de l intervention Russe n arrivaient pas à réprendre la partie du Donbass sécessionniste

Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)

D'ailleurs pour revenir à mon post du dessus, on a tendance à comparer le BTR-4 et le BTR-82A, à juste titre puisqu'il a un rôle équivalent dans les deux armées.

Le BTR-4 est donné comme plus performant, logique il a été conçu sur des standards occidentaux plus modernes et avec un châssis complètement nouveau qui rompt avec la grand famille des BTR.

Mais on oublie souvent de comparer le BTR-82A à un autre véhicule, le BTR-3, alors que ces deux modèles son pourtant bien plus proches.

J'ai alors fouiné un peu sur le net, notamment sur l'ergonomie intérieure vis-à-vis de l'armement, en considérant que les deux embarquent un canon de 30mm (les exemplaires les plus courants), et c'est là que j'ai été surpris. (et qui peu également expliquer la réussite à l'export du BTR-3)

Le BTR-82A est équipé d'un canon de 30 mm 2A72, canon datant de la fin des années 80, pas grand chose à dire dessus, sauf que sur le BTR-82A, il faut un homme en tourelle qui contrôle manuellement et la prise de visée se fait "à l'ancienne" via un viseur classique.

hf65.jpg

nxa4.jpg

 

Mais sur le BTR-3, j'avais cherché il y a quelques temps des vidéos intérieures, difficile à trouver, mon souhait est venu.... de l'armée russe ! qui a capturé un exemplaire en Ukraine et à filmé l'intérieur.

Petit rappel d'abord, le BTR-3 est équipé d'un ZTM-1, il s'agit d'une copie sans licence au début des années 2000 du canon russe cité plus haut.

Il est embarqué à bord d'une tourelle Shturm/Shkval complètement automatisée comportant également deux missiles antichars, le tout via un écran de contrôle et un joystick, donnant un avantage conséquent notamment enc ombat urbain, et rendant le tireur moins vulnérable.

cti1.jpg

 

Edited by Banzinou
  • Like 1
  • Thanks 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Banzinou a dit :

D'ailleurs pour revenir à mon post du dessus, on a tendance à comparer le BTR-4 et le BTR-82A, à juste titre puisqu'il a un rôle équivalent dans les deux armées.

Le BTR-4 est donné comme plus performant, logique il a été conçu sur des standards occidentaux plus moderne et avec un châssis complètement nouveau qui rompt avec la grand famille des BTR.

Mais on oublie souvent de comparer le BTR-82A à un autre véhicule, le BTR-3, alors que ces deux modèles son pourtant bien plus proches.

J'ai alors fouiné un peu sur le net, notamment sur l'ergonomie intérieure vis-à-vis de l'armement, en considérant que les deux embarque un canon de 30mm (les exemplaires les plus courant), et c'est là que j'ai été surpris. (et qui peu également expliqué la réussite à l'export du BTR-3)

Le BTR-82A est équipé d'un canon de 30 mm 2A72, canon datant de la fin des années 80, pas grand chose à dire dessus, sauf que sur le BTR-82A, il faut un homme en tourelle qui contrôle manuellement et la prise de visée se fait "à l'ancienne" via un viseur classique.

hf65.jpg

nxa4.jpg

 

Mais sur le BTR-3, j'avais cherché il y a quelques temps des vidéos intérieures, difficile à trouver, mon souhait est venu.... de l'armée russe ! qui a capturé un exemplaire en Ukraine et à filmé l'intérieur.

Petit rappel d'abord, le BTR-3 est équipé d'un ZTM-1, il s'agit d'une copie sans licence au début des années 2000 du canon russe cité plus haut.

Il est embarqué à bord d'une tourelle Shturm/Shkval complètement automatisée comportant également deux missiles antichars, le tout via un écran de contrôle et un joystick, donnant un avantage conséquent notamment enc ombat urbain, et rendant le tireur moins vulnérable.

cti1.jpg

 

Pourquoi moins vulnérable ? Le tireur du BTR82 n'a pas à sortir pour tirer

Si quelque chose perce un BTA82 (tourelle ou chassis), ca percera un BTR3 (même chassis)

Il n'ya pas de lien de causalité

Peut être juste un avantage d'ergonomie à être assis dans le chassis (et donc moins de fatigue). Après en fonction de la résolution de l'optique de la tourelle Shkval ca peut être mieux ou moins bien que les optique du 82

Link to comment
Share on other sites

il y a 18 minutes, Akhilleus a dit :

Pourquoi moins vulnérable ? Le tireur du BTR82 n'a pas à sortir pour tirer

Si quelque chose perce un BTA82 (tourelle ou chassis), ca percera un BTR3 (même chassis)

Il n'ya pas de lien de causalité

Peut être juste un avantage d'ergonomie à être assis dans le chassis (et donc moins de fatigue). Après en fonction de la résolution de l'optique de la tourelle Shkval ca peut être mieux ou moins bien que les optique du 82

Faut croire que les russes eux mêmes ne sont pas d'accord avec ça vu la configuration du T 14...

Alors je suis pas un spécialiste, mais une tourelle n'est elle pas plus vulnérable compte tenu de sa position surélevée?

Par ailleurs, cette configuration permet aussi de répartir le blindage différémment sur l'engin, non?

Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
Citation

Pourquoi moins vulnérable ? Le tireur du BTR82 n'a pas à sortir pour tirer

Si quelque chose perce un BTA82 (tourelle ou chassis), ca percera un BTR3 (même chassis)

Sauf que si ça perce la tourelle ?

Là ton tireur de BTR-82A n'a plus de tête, sur un BTR-3, tout le monde a sa tête.

8vqx.jpg

 

Tu ne peux pas sérieusement comparer une tourelleau télé-opéré avec mode jour/nuit et tout le tralala face à un gugus dans une tourelle manuelle, ou alors tu remets en cause des décénnies d'évolution militaire, même pour le T-14 comme là dit @Niafron

Et en combat c'est beaucoup plus pratique, le tireur manuel doit chercher partout, se fatiguer, être à l'affût, plus facilement stressé, chose qu'on réduit avec un tourelleau télé-opéré

Le seul risque c'est si le système tombe en panne, je ne sais pas si il existe un mode manuel

Edited by Banzinou
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,773
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Severus Snape
    Newest Member
    Severus Snape
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...