Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

il y a une heure, g4lly a dit :

On trouve aussi de plus en plus de vidéo de tranchée, soit disant ukrainienne - on trouve l'équivalent de l'autre coté - pinpointé par l'artillerie russe - probablement des équipes de mortier assez proche, et donc assez précise - avec l'aide de petit drone d'observation. On s’aperçoit alors que les tranchées ne sont pas vraiment dans les règles de l'art pour mitiger les effets de l'artillerie ou d'une prise par l'ennemi. Beaucoup de tranchée sont en enfilade, les embranchement ne possède pas d'évents, il y a peu d’alcôves creusée en lisière etc. J

C'est une remarque que j'ai faite il y a plusieurs semaines, au vu des videos, ces tranchées ne me semblaient pas très sûres...

il y a une heure, g4lly a dit :

Je ne sais pas si c'est les limites de la formation ou de l'encadrement,

Quand je vois des fantassins à pied sans pelle, dans un affrontement HI,  je commence à douter du bons sens...  Mis à part les brits qui continuent à enseigner la baïonnette et l'assaut de tranchées, béni soit leur gout pour la tradition...  Note que dans les pays baltes, les bataillons OTAN semblent entretenir la tradition des fortifications, Mais toutes ces années de war terror a construire des forts apache... 

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 31 minutes, Métal_Hurlant a dit :

ce qui me gène dans son analyse, c'est qu'il se base uniquement sur le site d'oryx,  pour extrapoler sur le niveau des unités ukrainiennes et pour sortir un estimé sur les pertes humaines dans les deux camps. alors qu'on sait que les pertes ukrainiennes sont sous-documentés

  • Thanks 1
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, metkow a dit :

ce qui me gène dans son analyse, c'est qu'il se base uniquement sur le site d'oryx,  pour extrapoler sur le niveau des unités ukrainiennes et pour sortir un estimé sur les pertes humaines dans les deux camps. alors qu'on sait que les pertes ukrainiennes sont sous-documentés

Ce n'est pas idéal, mais on a pas mieux en OSINT pour l'instant. Le journal de bord retrouvé d'un officier Russe de la 1ere ABG (et partagé il y a quelques pages), qui listait les pertes en chars, a corroboré les pertes en T-80xx rapportées sur Oryx. Lorsque les photos permettaient l'identification du numéro de série. 

La conclusion, c'était qu'Oryx avait fourni 77 - 83% des pertes consignées dans ce journal. Pour les pertes Ukr, il y a surement sous-évaluation et biais de confirmation, Goya le rappel clairement dans son article. Après, ça n'enlève rien au fait que les ordres de grandeur sont sûrement pas déconnant. Sa conclusion étant simplement de dire que l'armée Ru est plus blindée et mécanisée que l'Ukr. On s'en serait douté, mais il tire cette conclusion depuis les chiffres OSINT. C'est une petite confirmation empirique, toujours bonne à prendre vue le brouillard de guerre actuel. 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 42 minutes, olivier lsb a dit :

La question posée, c'était celle du cumul des pertes depuis le début du conflit, après 90 jours, dont les 35 premiers jours autour de Kiev dans une posture merdique. Donc je doute que les Ukr déplore autant de pertes que les Russes.

Sauf que les 35 premiers jours ne se sont pas limités à Kiev et à la spectaculaire débandade russe après avoir sous-estimé les capacités ukrainiennes dans cette zone. :

- La percée initiale au nord de Kiev ne s'était déjà pas faite facilement et des combats violents ont été reportés en particulier dans la zone de Tchernobyl, par contre, la propagande ukrainienne c'est peu étalée sur le devenir de leurs soldats dans ces zones (ou alors j'ai loupé un épisode).

- Globalement la même problématique au NE autour de Soumis, Tchernihiv et Kharkiv.

- Au sud la percée sur Kherson a été brutale, hors vu le dispositif russe en Crimée avant l'attaque, les ukrainiens avaient forcement des unités entre cette ville et la frontière et je n'ai pas vu beaucoup d'infos là dessus non plus.

- Dans le Donbass, il semble que les russes se soient bien gardés d'enfoncer tout de suite les lignes du gros de l'armée Ukrainienne mais ça n'exclue pas un copieux bombardement des positions adverses.

Tout ça pour dire qu'il y avait quand même pas mal de zones, au début du conflit, où les ukrainiens avaient le risque de subir de lourdes pertes.

il y a 14 minutes, Métal_Hurlant a dit :

 

Eh oui, les journalistes sur le front c'est la tuile assurée !

"...Apparemment, nous avons la première perte d'un très puissant mortier lourd automoteur 2S4 Tyulpan de 240 mm - les forces ukrainiennes ont récemment détruit un exemple russe à Rubizhne, #Luhansk Oblast. Une explosion catastrophique incluse.
Il convient de noter que cela peut être dû au célèbre journaliste russe Sasha Kots, qui a publié il y a moins d'un jour des images de ce mortier tirant sur les forces ukrainiennes précisément au même endroit.

Comme quoi, les journalistes russes peuvent être aussi dangereux que les drones turcs. :rolleyes:

  • Thanks 1
  • Haha 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, Arland a dit :

Sauf que les 35 premiers jours ne se sont pas limités à Kiev et à la spectaculaire débandade russe après avoir sous-estimé les capacités ukrainiennes dans cette zone. :

- La percée initiale au nord de Kiev ne s'était déjà pas faite facilement et des combats violents ont été reportés en particulier dans la zone de Tchernobyl, par contre, la propagande ukrainienne c'est peu étalée sur le devenir de leurs soldats dans ces zones (ou alors j'ai loupé un épisode).

En fait pas vraiment. Les Russes ont foncé droit devant et il n'y a eu que quelques accrochages. Par contre les UKR ont eu le temps de faire sauter quelques ponts, ce qui a eu un gros effet sur la logistique. Les Russes en avançant ont perdu du temps sous le feu des drones et de leurs merdouillage logistico organisationnel. En clair les têtes de colonnes se sont fait ramasser et le reste n'a pas pu se déployer vu la bour (ce qui explique les monceaux de trucs embourbés du début).

il y a 3 minutes, Arland a dit :

- Globalement la même problématique au NE autour de Soumis, Tchernihiv et Kharkiv.

A chaque fois c'est particulier: dans les villes , à chaque fois le problème a été que les russes n'ont pas été capable d'avancer dedans et ont préférer contourner... quand c'était possible. Cela a laissé des flancs en l'lair que les UKR ont fortement tapé.

il y a 3 minutes, Arland a dit :

- Au sud la percée sur Kherson a été brutale, hors vu le dispositif russe en Crimée avant l'attaque, les ukrainiens avaient forcement des unités entre cette ville et la frontière et je n'ai pas vu beaucoup d'infos là dessus non plus.

Visiblement les UKR ont merdé et les généraux du coin se sont fait limoger. Les russes sont arrivés sur le pont de Kherson en une matinée donc c'était droit devant à fond. Très clairement un problème de déploiement et anticipation car au grand minimum le pont aurait dû bloquer l'avancée Russe.

il y a 3 minutes, Arland a dit :

- Dans le Donbass, il semble que les russes se soient bien gardés d'enfoncer tout de suite les lignes du gros de l'armée Ukrainienne mais ça n'exclue pas un copieux bombardement des positions adverses.

Rectification: ils ont essayé et se sont plantés à de multiples reprises. Normal vu que la zone est bien fortifiée et que le forces russes étaient principalement la milice autonomiste. 

 

Link to comment
Share on other sites

9 minutes ago, Métal_Hurlant said:

Quelqu'un a parlé de pont ? :rolleyes:

C'est le signe qu'ils ne compte pas repasser par là de si tot ... et que donc pour eux la ville est durablement perdue.

Pas forcément bon signe.

En même temps quand il y a des combat dans le centre ville ... ça sent déjà le sapin.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

6 minutes ago, Métal_Hurlant said:

Quelqu'un a parlé de pont ? :rolleyes:

Aïe, ça signifie que les russes ne comptent pas sur une retraite des militaires ukrainiens (en tout cas ce n'est pas le genre d'action qui pourrait la favoriser). C'est une mauvaise nouvelle pour tout le monde là-bas et surtout pour les civils qui vont se retrouver coincés dans des batailles de rue...

 

Link to comment
Share on other sites

8 minutes ago, Métal_Hurlant said:

Mais le twitt dit que ce sont les russes qui l'ont fait sauter !!??

C'est pas très grave il y en a deux autres ...

... mais je mettrais quand même une pièce sur le fait que ce soit une action ukrainienne.

Sur l'image c'est le pont nord ... et la rupture de la poutre métallique à l'air cliniquement propre ...

Après c'est peut être pour canaliser les défenseurs qui fuiraient ...

Link to comment
Share on other sites

il y a 13 minutes, Obelix38 a dit :

Vrai ou fake ?

Ce site semble confirmer. (Après, je ne sais pas ce qu'il vaut.)

https://euroweeklynews.com/2022/05/21/suspicious-fire-breaks-out-at-russian-aerospace-institute/

Quand à ce que montre la vidéo, je ne me risquerait pas à faire un diagnostic là-dessus. Le bâtiment en flamme m'a l'air plus petit que celui du TsAGI tel qu'on le voit sur une recherche d'image, mais bon, -edit- mais bon, je suis pas un expert dans ce domaine.

PS: si, j'ai identifié quelque chose qui correspond. Ça pourrait bien être ça ; ou en tout cas un bâtiment proche.

Edited by Kelkin
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, MeisterDorf a dit :

Tu vois, par curiosité (oui j'ai que ça à foutre de me journées...), j'ai été voir le tweet qui parle du TsAGI. 

Et deux Tweets en-dessous, je lis: "Rumors that various missiles were under development at this facility". Et voilààààààà, le radar à bullshit hurle (accessoirement ça me donne une idée du "niveau d'expertise" du mec).  

Mais bon c'est un compte à 108K de followers: je ne peux pas lutter. 

Bon allez, je vais me descendre une bonne bouteille et fermer le blog: je perds mon temps à essayer d'être factuel, b*rdel. 

Mais.... Mais c'est trop injuste ! Nous sur AD on est pas comme lui, on t'écoute. 

On espérait juste quelque chose comme

"oui (ou non) ce bâtiment en feu ressemble bien (pas) à une carte postale du TsAGI envoyé par mon contact sur place, de la demi brigade des techniciens de surface des ailes volantes Russes" 

Link to comment
Share on other sites

à l’instant, olivier lsb a dit :

"oui (ou non) ce bâtiment en feu ressemble bien (pas) à une carte postale du TsAGI envoyé par mon contact sur place, de la demi brigade des techniciens de surface des ailes volantes Russes" 

Regarde la carte mi-sérieuse, mi-connerie que j'ai ajouté au message d'origine :wink:

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 44 minutes, cracou a dit :

En fait pas vraiment. Les Russes ont foncé droit devant et il n'y a eu que quelques accrochages. Par contre les UKR ont eu le temps de faire sauter quelques ponts, ce qui a eu un gros effet sur la logistique. Les Russes en avançant ont perdu du temps sous le feu des drones et de leurs merdouillage logistico organisationnel. En clair les têtes de colonnes se sont fait ramasser et le reste n'a pas pu se déployer vu la bour (ce qui explique les monceaux de trucs embourbés du début).

On ne parle pas de la même chose, là je parle des premières 24h dans les localités après la frontière, aucun problème de logistique à ce niveau de l'offensive et les drones c'était plus au sud leur intervention et plus tard.

il y a 46 minutes, cracou a dit :

A chaque fois c'est particulier: dans les villes , à chaque fois le problème a été que les russes n'ont pas été capable d'avancer dedans et ont préférer contourner... quand c'était possible. Cela a laissé des flancs en l'lair que les UKR ont fortement tapé.

Je parle des combats hors des villes dans les zones entre la frontière et ces villes. Les soldats ukrainiens ne s'étaient pas tous entassés dans ces zones urbaines et l'action ne c'est pas limité à des embuscades héroïques très largement publiés et impliquant un biais dans l'analyse.

il y a une heure, cracou a dit :

Visiblement les UKR ont merdé et les généraux du coin se sont fait limoger. Les russes sont arrivés sur le pont de Kherson en une matinée donc c'était droit devant à fond. Très clairement un problème de déploiement et anticipation car au grand minimum le pont aurait dû bloquer l'avancée Russe.

Et donc sur 50km pas la moindre unité ukrainienne? Pas la moindre fortification, base ou campement dans une des localités sur la route de Kherson alors qu'en face ça faisait 3 mois que le 1/3 de l'armée russe se préparait et que le rétablissement du canal vers la Crimée était un objectif très officiel sur le front sud? Tout ça sous le nez de l'état-major à Kiev et sans concertation (car bon abandonner une partie du territoire pour pas se retrouver dos au fleuve ça ne se décide certainement pas en local)?

Et les russes auraient foncé (après avoir bloqué les points avancés avec des raids aéro quand même faut pas pousser) tel des zombies sans même bombarder les bases et autres positions connues des ukrainiens dans la région?

il y a une heure, cracou a dit :

Rectification: ils ont essayé et se sont plantés à de multiples reprises. Normal vu que la zone est bien fortifiée et que le forces russes étaient principalement la milice autonomiste. 

 

Ce qui n’exclue toujours pas les bombardements et donc les pertes coté ukrainien.

il y a 21 minutes, MeisterDorf a dit :

Regarde la carte mi-sérieuse, mi-connerie que j'ai ajouté au message d'origine :wink:

C'est bien gentil tout ça mais l'équipe ATGM avec son lots de Javelins, elle est où sur cette belle carte? :bloblaugh:

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Métal_Hurlant a dit :

Eh oui, les journalistes sur le front c'est la tuile assurée !

"...Apparemment, nous avons la première perte d'un très puissant mortier lourd automoteur 2S4 Tyulpan de 240 mm - les forces ukrainiennes ont récemment détruit un exemple russe à Rubizhne, #Luhansk Oblast. Une explosion catastrophique incluse.
Il convient de noter que cela peut être dû au célèbre journaliste russe Sasha Kots, qui a publié il y a moins d'un jour des images de ce mortier tirant sur les forces ukrainiennes précisément au même endroit.

S'il s'est écoulé un jour (ou même quelques heures) entre la publication et la destruction du mortier lourd, la faute n'est pas au journaliste mais aux artilleurs.

M'enfin bon, on leur souhaite de continuer à merder comme ça...

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

https://www.lemonde.fr/international/live/2022/05/21/guerre-en-ukraine-en-direct-seule-la-diplomatie-mettra-fin-a-la-guerre-en-ukraine-assure-volodymyr-zelensky_6127074_3210.html

Moscou évoque un échange de prisonniers ukrainiens contre un proche de Vladimir Poutine
La Russie va étudier la possibilité d’échanger des combattants du régiment ukrainien Azov faits prisonniers contre Viktor Medvedtchouk, un proche de Vladimir Poutine, a déclaré samedi un député et négociateur russe, Leonid Slutsky.
« Nous allons étudier la question », a affirmé M. Slutsky, membre de la délégation russe lors des dernières négociations avec Kiev, cité par l’agence de presse RIA Novosti, en réponse à une question sur un tel échange. S’exprimant depuis la ville séparatiste de Donetsk, dans le sud-est de l’Ukraine, il a précisé que l’éventualité d’un tel échange sera évoquée à Moscou par « ceux qui en ont les prérogatives ».
Viktor Medvedtchouk, 67 ans, est un politicien et riche homme d’affaires ukrainien réputé proche du président russe. Il a été arrêté à la mi-avril en Ukraine, alors qu’il était en fuite depuis le début de l’offensive du Kremlin à la fin de février. M. Medvedtchouk était assigné à résidence depuis mai 2021 après avoir été inculpé de « haute trahison » et de « tentative de pillage de ressources naturelles en Crimée », la péninsule ukrainienne annexée par la Russie en 2014.
Vendredi, l’armée russe a annoncé que les derniers défenseurs ukrainiens de la ville stratégique de Marioupol, retranchés pendant des semaines dans l’immense aciérie Azovstal, s’étaient rendus. Parmi eux figurent des membres du régiment Azov, une unité ultranationaliste que le Kremlin estime « néonazie », et que Kiev espère faire libérer en échange de prisonniers russes.
Le 26 mai, la Cour suprême russe doit étudier une demande pour classer le régiment comme « organisation terroriste », ce qui pourrait compliquer un échange de ces prisonniers.

Link to comment
Share on other sites

  • Rob1 locked this topic
  • Rob1 unlocked this topic

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,962
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Mathieu
    Newest Member
    Mathieu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...