Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

il y a 22 minutes, HK a dit :

Si je résume, troupe russe motivée mais très mal préparée, envoyée au compte gouttes contre des défenses ukrainiennes bien en place. Niveau tactique nul - aucune coordination entre unités, aucun appui artillerie, officiers absents, les soldats reçoivent juste l’ordre d’avancer. Gros gaspillage de potentiel - quand une attaque ne réussit pas, on envoie une autre unité le lendemain, et encore une autre etc…

La 3ème partie est édifiante aussi. Il y parle de la qualité de vie des soldats russes - corruption et vols, pas de rotation des troupes, déserteurs etc.

J'ai utilisé le même mot édifiant en citant ces articles hier soir.

Link to comment
Share on other sites

ça me rappelle les récits de la 2è GM sauf qu'à l'époque il y avait des commissaires politiques et que les déserteurs étaient fusillés... Dans ce récit les gars qui refusent de repartir à l'assaut sont juste astreints à creuser des tranchées !

Link to comment
Share on other sites

C'est peut-être le traducteur auto qui déconne, mais c'est assez décousu comme texte, pas toujours facile d'y comprendre quelque chose, sauf que cela à l'air d'être une bande d'incapables complets, on se demande même alors comment ont-ils fait pour aller jusqu'à Kiev ou Izioum ... Drôle de texte ...

Clairon

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)

Azovstal est toujours occupé par des soldats ukr ; un tout récent message vidéo :

"...Moi et les commandants d'Azov sommes sur le territoire d'Azovstal. Certaines opérations sont en cours, je ne divulguerai pas les détails. Merci au monde et merci à l'Ukraine pour votre soutien. À bientôt", a déclaré le commandant adjoint d'Azov Sviatoslav Palamar dans un bref discours.

Sur le site du Monde :

 

Malgré la reddition, des soldats attendent de connaître le sort des personnes évacuées pour quitter Marioupol

La reddition d’Azovstal n’est pas complète, en dépit de l’évacuation de plusieurs centaines de combattants ukrainiens, désormais aux mains des Russes occupant la ville de Marioupol. Entre une centaine et un millier de soldats ont choisi, armes en main, de rester dans le dernier pré-carré de l’aciérie dévastée. Très peu de détails filtrent quant à la situation sur place. Depuis Azovstal, le chef de la police de patrouille de la région de Donetsk, Mykhaïlo Verchynine, a confirmé, hier soir au Monde, son refus d’évacuer l’usine. Il souligne aussi que les combats ont cessé depuis dimanche, mais ne veut rien dire de plus.

Les autorités ukrainiennes réclament un silence maximal pendant le processus. « Ce sont nos héros, et nous faisons de notre mieux pour les sauver, a précisé hier soir la vice-ministre ukrainienne de la défense, Hanna Maliar, dans un communiqué. « Je comprends que tout le monde veuille obtenir des informations, mais : primo, l’opération de sauvetage est en cours ; deuxio, des négociations se poursuivent, car l’opération comporte plusieurs étapes délicates. »

Edited by Métal_Hurlant
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

Je me demandais pourquoi la bataille de Popasna était aussi acharnée des deux côtés (c'est un bourg). Je pense que les ukrainiens savaient pourquoi il ne fallait pas le perdre et les russes pourquoi il fallait le prendre, on commence à comprendre les enjeux. Je ne suis pas assez pointu sur la géographie du secteur pour tout expliquer mais c'est le point haut d'une vaste étendue de plaines avec ouverture vers Lisichansk-Severodenetsk au nord et Bakhmut à l'ouest, ce sont les deux axes de progression assez rapides (par rapport du rythme "habituel") des russes. Militairement j'aurais tendance à croire que les ukrainiens auraient intérêt à retirer leurs troupes de Severodonetsk-Lisichansk vers Slaviansk Kramatorsk pour éviter un scénario à la Marioupol mais sans Azovstal pour tenir des semaines ?

Poltiquement c'est autre chose bien sûr. Je ne sais pas quelle est la qualité des troupes envoyées sur le front Est par l'Ukraine, quelles sont les capacités de ravitaillement, de relève etc...  et s'il est envisageable de reprendre des positions et de desserrer l'étau  rapidement.

En revanche plus au sud vers Adveeka Marinka la ligne de front ne bouge pas d'un iota mais comme personne ne semble capable d'avancer, les troupes ne sont pas déployables ailleurs.

Link to comment
Share on other sites

Cette fois c'est voté par le congrès US : 40 milliards de dollars d'aide à l' Ukraine et pour reconstituer les stocks de munitions

"... 6 milliards de dollars doivent permettre à l’Ukraine de s’équiper en véhicules blindés et renforcer sa défense antiaérienne..."

Pas de détails pour l'instant

https://www.lemonde.fr/international/live/2022/05/19/guerre-en-ukraine-en-direct-le-cicr-a-enregistre-des-centaines-de-prisonniers-de-guerre-ukrainiens-de-l-usine-azovstal-a-marioupol_6126737_3210.html

Les Etats-Unis débloquent une enveloppe d’aide colossale pour l’Ukraine

Le Congrès américain a voté une gigantesque aide de 40 milliards de dollars pour l’Ukraine, nouvelle illustration du soutien promis par Joe Biden à Kiev. Au sein de cette enveloppe, 6 milliards de dollars doivent permettre à l’Ukraine de s’équiper en véhicules blindés et renforcer sa défense antiaérienne. Près de 9 milliards de dollars sont également prévus pour assurer, entre autres, « la continuité des institutions démocratiques ukrainiennes », ainsi qu’un large volet humanitaire.

Après s’être cantonné à des armes vues comme défensives, Washington envoie désormais artillerie, hélicoptères et drones à l’armée ukrainienne, dont des soldats sont formés au maniement de ces armes aux Etats-Unis ou dans des pays tiers avant de retourner au front. Quelque 9 milliards de dollars des fonds que le Congrès a approuvés doivent aussi permettre aux Américains de regarnir leurs propres stocks d’armement.

« Les mesures d’aide à l’Ukraine sont bien plus que de la simple charité », a assuré le chef des républicains au Sénat, Mitch McConnell, quelques heures avant que la chambre haute du Congrès n’approuve ces financements à une très large majorité. « La sécurité et les intérêts stratégiques américains seront façonnés par l’issue de ce conflit », a souligné l’élu.

Mi-mars, le Congrès avait déjà débloqué près de 14 milliards de dollars pour la crise ukrainienne. Fait rare dans un Congrès si habitué aux querelles politiques : ces 40 milliards de dollars de dépenses – l’équivalent du PIB du Cameroun en 2020 – ont bénéficié d’un très large soutien transpartisan.

Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a salué « une contribution significative au rétablissement de la paix et de la sécurité en Ukraine, en Europe et dans le monde ».

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Deres a dit :

Les russes ont l'air de progresser lentement mais surement aux alentours de Popasna.

Cela pue vraiment pour la défense ukrainienne. Il y a vraiment le risque d'y avoir constitution de deux poches au nord et au sud de Popasna vu que la zone est surtout de la plaine sans coupure ni grosse agglomération ni grosse forêt. Ils seraient alors plus ou moins obligé de se replier sur une ligne Nord-Sud Bakhmut/Siversk s'appuyant sur la ligne de chemin de fer suivant la rivière avec des agglomérations.

C'est d'ailleurs assez étonnant d'un point de vue stratégique. Au lieu de couper le saillant par des attaques convergentes à sa base (ce qui a échoué avec franchissement de la rivière il est vrai ...), les russes pénètre le saillant par son milieu ce qui risque de le couper en deux saillants réductibles en poche. C'est assez osé car leur avance est elle-même très vulnérable si elle se faisait couper ses arrières ...

Les russes auraient pu se contenter de faire un enveloppement par le Sud (qui était le front avançant le mieux). Ils ont essayé un double enveloppement avec franchissement d'assaut ......... qui a bien foiré. Du coup, un objectif moins ambitieux est peut etre plus à l'ordre du jour. D'autant plus que sur une réduction frontale, ils peuvent concentrer leur artillerie et ne pas avoir à (re)faire un franchissement de coupure humide hasardeux

il y a 21 minutes, Sammy a dit :

Bonjour,

Je me demandais pourquoi la bataille de Popasna était aussi acharnée des deux côtés (c'est un bourg). Je pense que les ukrainiens savaient pourquoi il ne fallait pas le perdre et les russes pourquoi il fallait le prendre, on commence à comprendre les enjeux. Je ne suis pas assez pointu sur la géographie du secteur pour tout expliquer mais c'est le point haut d'une vaste étendue de plaines avec ouverture vers Lisichansk-Severodenetsk au nord et Bakhmut à l'ouest, ce sont les deux axes de progression assez rapides (par rapport du rythme "habituel") des russes. Militairement j'aurais tendance à croire que les ukrainiens auraient intérêt à retirer leurs troupes de Severodonetsk-Lisichansk vers Slaviansk Kramatorsk pour éviter un scénario à la Marioupol mais sans Azovstal pour tenir des semaines ?

Poltiquement c'est autre chose bien sûr. Je ne sais pas quelle est la qualité des troupes envoyées sur le front Est par l'Ukraine, quelles sont les capacités de ravitaillement, de relève etc...  et s'il est envisageable de reprendre des positions et de desserrer l'étau  rapidement.

En revanche plus au sud vers Adveeka Marinka la ligne de front ne bouge pas d'un iota mais comme personne ne semble capable d'avancer, les troupes ne sont pas déployables ailleurs.

Les ukrainiens ont groupé 3 brigades blindées en arrière du front pour jouer les pompiers. Après à voir leur capacité d'action sous un ciel qui n'est pas ami. Une contre attaque sur la pointe russe (ou les flancs de la pointe russe) au sortir de Popasna est l'action la plus logique. Mais comme je disais précedemment, toute colonne mécanisée en déplacement attire des frappes plutot conséquentes. La contre attaque ukrainienne de ce matin a mangé sévère (avec -à prendre avec précaution- 2 bataillons mécanisés engagés qui ont perdus plus de 30 AFV)

  • Sad 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 44 minutes, Akhilleus a dit :

. La contre attaque ukrainienne de ce matin a mangé sévère (avec -à prendre avec précaution- 2 bataillons mécanisés engagés qui ont perdus plus de 30 AFV)

Comme toujours: source?

Quelle contre attaque? Quelles pertes?

En fait on devrait interdire les news non sourcées... de mémoire c'était une demande de modos.

 

  • Like 1
  • Confused 1
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, cracou a dit :

Comme toujours: source?

Quelle contre attaque? Quelles pertes?

En fait on devrait interdire les news non sourcées... de mémoire c'était une demande de modos.

 

il y'a un tweet 2-3 pages en arriere avec les photos de plusieurs chars sur le carreau

Link to comment
Share on other sites

il y a 31 minutes, cracou a dit :

Comme toujours: source?

Quelle contre attaque? Quelles pertes?

En fait on devrait interdire les news non sourcées... de mémoire c'était une demande de modos.

 

Il me semble que les modos avaient demandé de ne pas poster de tweet brut sans intérêt évident ou commentaire lui donnant un sens. Une source en soi ne veut pas forcément dire grand chose. Ainsi ce témoignage de soldat russe qui fait beaucoup parler, d'où vient-il vraiment? 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, Deres a dit :

Je pense que les drones sont beaucoup plus dommageable qu'on imagine contre une force offensive. En effet, ils signifient que quelque soit la suppression et l'attrition que l'on fait sur les défenseurs, il sera toujours possible à ceux-ci d'avoir une surveillance directe de la zone des combats pour faire des tirs d'artillerie précis et éractifs. Neutraliser les combattants de la zone attaquée n'est pas suffisant, il faudrait être certain de neutraliser tous les gars équipé de drone à au moins 10 km à la ronde. Avant cela, si les défenseurs étaient suffisamment "suppressés", ils ne pouvaient pas vraiment faire du guidage d'artillerie précis, qui devait juste soutenir par des tirs de zone peu efficace fait au jugé.

Pour ça que je parlais de dégrossir le dispositif adverse, tu ne vas pas entamer un franchissement de rivière avec une artillerie fonctionnelle en face ni reconnaissance poussée, sans brouillage systématique et destruction des autres moyens aériens. A la limite les russes ont déjà l'excuse du renseignement US qui permet aux ukrainiens de tout savoir sur leurs mouvements de troupes et qu'ils ne peuvent pas stopper mais là visiblement ils optent pour l'option bourrin, "les gars sont sacrifiables", pas vraiment synonyme de maîtrise du terrain.

Link to comment
Share on other sites

En attendant le détail de l'aide des 40 milliards de dollars qui vient d'être votée par le congrès US, une nouvelle aide de 100 millions décidée avant est en route :

https://www.defense.gov/News/Releases/Release/Article/3037837/100-million-in-additional-security-assistance-for-ukraine/source/100-million-in-additional-security-assistance-for-ukraine/

18 obusiers de 155 et leurs véhicules

3 radars d'artillerie et divers

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Akhilleus a dit :

Les ukrainiens ont groupé 3 brigades blindées en arrière du front pour jouer les pompiers. 

Il me semble que ces brigades n’étaient pas groupées mais réparties sur le front local et avaient déjà été au moins pour certaines engagées.

Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)

Les américains envisageraient finalement d'envoyer des missiles Harpoons aux ukr ; Si je comprends bien la solution serait de démonter un lanceur d'un de leur navire est de l'installer sur les côtes Ukr

https://www.reuters.com/world/exclusive-us-aims-arm-ukraine-with-advanced-anti-ship-missiles-fight-russian-2022-05-19/

extrait :

"...Bryan Clark, expert naval à l’Institut Hudson, a déclaré que 12 à 24 missiles anti-navires comme le Harpoon avec une portée supérieure à 100 km suffiraient à menacer les navires russes et pourraient convaincre Moscou de lever le blocus. « Si Poutine persiste, l’Ukraine pourrait éliminer les plus grands navires russes, car ils n’ont nulle part où se cacher dans la mer Noire », a déclaré Clark..."

Edited by Métal_Hurlant
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

20 minutes ago, Métal_Hurlant said:

Les américains envisageraient finalement d'envoyer des missiles Harpoons aux ukr ; Si je comprends bien la solution serait de démonter un lanceur d'un de leur navire est de l'installer sur les côtes Ukr

https://www.reuters.com/world/exclusive-us-aims-arm-ukraine-with-advanced-anti-ship-missiles-fight-russian-2022-05-19/

extrait :

"...Bryan Clark, expert naval à l’Institut Hudson, a déclaré que 12 à 24 missiles anti-navires comme le Harpoon avec une portée supérieure à 100 km suffiraient à menacer les navires russes et pourraient convaincre Moscou de lever le blocus. « Si Poutine persiste, l’Ukraine pourrait éliminer les plus grands navires russes, car ils n’ont nulle part où se cacher dans la mer Noire », a déclaré Clark..."

Et ce sont les P-8 US qui fourniront à nouveau les solutions de tir? Si ça ne part pas en couille ca sera un miracle.

---

Sur le front Poposnaya, les russes seraient à moins de 10km de Soledar ... soit à à peine plus de 10km au nord est de Bakhmut.

Au nord de ce front les russes occuperaient Viktorivka.

Difficile de pronostiquer ce que va devenir ce saillant en plein milieu du front ... mais ca commence à produire deux petits chaudron. Un potentiel merdique autour de Lysychansk. Un autre un peu moins embétant au sud est de Bakhmut.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)

Le ravitaillement de Sievierodonetsk est donc coupé. Y a plus de route digne de ce nom entre Kramatorsk et Siversk.

A voir ce qu'ils ont pu stocker dans la poche aqui fera 40-50km de profondeur quand même et combien les Russes vont accepter d'encaisser sur leur flanc ouest depuis Kramatorsk.

Ou ce sera de l'interdiction réciproque à coup d'artillerie ...

Ça va pas être beau mais ça ne va pas ressembler à Marioupol. C'est plus petit et les force en présence sont plus équilibrées.

Edited by Chaps
Link to comment
Share on other sites

5 minutes ago, Chaps said:

Ça va pas être beau mais ça ne va pas ressembler à Marioupol. C'est plus petit et les force en présence sont plus équilibrées.

C'est probablement moins symbolique aussi.

Link to comment
Share on other sites

5 hours ago, HK said:

If I summarize, Russian troops motivated but very poorly prepared, sent drop by drop against Ukrainian defenses well in place. No tactical level - no coordination between units, no artillery support, officers absent, the soldiers are just ordered to advance. Big waste of potential - when an attack doesn't succeed, another unit is sent the next day, and another one etc.

The 3rd part is edifying too. He talks about the quality of life of Russian soldiers - corruption and theft, no rotation of troops, deserters etc.

certaines choses ne changent jamais.

Le problème est que la Russie n'a pas la main-d'œuvre de l'URSS.

Je pense que beaucoup de gens à l'Ouest ont supposé que la Russie comprendrait cela et mettrait en place des structures de forces plus intelligentes. 

Nous avons supposé qu'ils seraient beaucoup plus intelligents. Aux États-Unis, au moins, lorsque les unités perdent en effectifs, elles essaient de compenser par une puissance de feu et des gains de mobilité.

La Russie fait toujours la fête comme en 1944

Link to comment
Share on other sites

il y a 20 minutes, Stark_Contrast a dit :

certaines choses ne changent jamais.

Le problème est que la Russie n'a pas la main-d'œuvre de l'URSS.

Je pense que beaucoup de gens à l'Ouest ont supposé que la Russie comprendrait cela et mettrait en place des structures de forces plus intelligentes. 

Nous avons supposé qu'ils seraient beaucoup plus intelligents. Aux États-Unis, au moins, lorsque les unités perdent en effectifs, elles essaient de compenser par une puissance de feu et des gains de mobilité.

La Russie fait toujours la fête comme en 1944

Oui, les russes combattent comme une armée de masse, alors qu'ils n'ont plus de masse. En occident, on a perdu de la masse (ce qui pose tout un tas de problème), mais on a compensé par une professionnalisation, un meilleur entrainement des troupes, et des progrès technologiques. La plupart des unités conventionnelles occidentales actuelles auraient été considérées comme des unités d'élites il y a 40 ans. En Russie par contre, la perte de masse s'est faite à qualité constante  (au mieux) voir à qualité déclinante sur beaucoup de points (notamment la disponibilité du matériel). 

  • Upvote 4
Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, Coriace a dit :

Attention, si l'armée allemande est sous motorisée (y compris par rapport à l'armée Française) elle le comprends très bien. Et ne fait que subir une incapacité industrielle et économique. 

D'ailleurs après Munich et après Dunkerque elle organise un pillage total du butin de guerre, probablement inégalé historiquement (d'où les pz35 et 38 t pour les plus connus, mais surtout une réutilisation générale des camions, ce qui d'après certains fut une des raisons mineures de la victoire des alliés tant le calvaires logistique pour gérer tant de modèles dut être insolvable). C'est probablement plus une question de simple possibilité que de choix d'être sous motorisé.

Ou un compromis, à volume de carburant limité on favorise ce qui ne peut s'en passer, on imagine mal un avion sans carburant et des navires retournant au charbon (surtout avec la déconvenue de 14-18) alors que pour les troupes au sol, une partie peut-être motorisée pour la manœuvre et la masse reste à pied et à cheval derrière.

Quant au butin de guerre c'était aussi pour regarnir les effectifs et pour obtenir du meilleur matériel avant que les nouvelles génération arrivent (les 35(t) et 38(t) étant de bons exemples avec un canon plus efficace que le 37 mm du pauvre Pz III déjà peu nombreux en 40).

Pour revenir au sujet, je crois que parmi les premiers enseignements que devront tirer les russes c'est le déficit de renseignement fiable à tous les niveaux et se poser la question de la corruption endémique et de l'état des stocks qui en découle.  Maintenant, est-ce que le modèle politique russe va leur permettre d'admettre leurs nombreuses lacunes...

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
3 hours ago, Chaps said:

Le ravitaillement de Sievierodonetsk est donc coupé. Y a plus de route digne de ce nom entre Kramatorsk et Siversk

Ce n’est pas un peu tôt pour affirmer ça? Voici une carte… bon c’est vrai qu’en réalité personne ne sait.

 

Edited by HK
Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, Métal_Hurlant a dit :

Les américains envisageraient finalement d'envoyer des missiles Harpoons aux ukr ; Si je comprends bien la solution serait de démonter un lanceur d'un de leur navire est de l'installer sur les côtes Ukr

https://www.reuters.com/world/exclusive-us-aims-arm-ukraine-with-advanced-anti-ship-missiles-fight-russian-2022-05-19/

extrait :

"...Bryan Clark, expert naval à l’Institut Hudson, a déclaré que 12 à 24 missiles anti-navires comme le Harpoon avec une portée supérieure à 100 km suffiraient à menacer les navires russes et pourraient convaincre Moscou de lever le blocus. « Si Poutine persiste, l’Ukraine pourrait éliminer les plus grands navires russes, car ils n’ont nulle part où se cacher dans la mer Noire », a déclaré Clark..."

En vrai, je pense que ça fonctionne à peu près pareil pour tous les missiles mer-mer: à un moment ils ont été testés depuis le sol. Ne serait-ce parce que l'embarquement et l'interfaçage avec les systèmes du navire, c'est déjà tout un programme sans même réaliser le tir. Certains tirs de validation des Exocets ont lieu depuis l'ile du levant, sur des affûts adaptés terre. Alors certes le missile fait face immédiatement à la mer, mais ça pourrait être une solution toute adaptée pour les ukrainiens. Je trouve que ça fait partie des munitions qu'on pourrait aussi leur livrer.

 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

La dernière carte crédible montre que les russes ne remontent pas mais avancent vers l'ouest. C'est un gros danger pour les UKR car leur ligne au sud peut s'effondrer. La vraie question est la nature de ces pééntrations qui sont encore le long d'une route. En gros est ce que c'est un raid blindé qui fonce droit devant ou bien des ops spé ou bien autre chose et comment ils sont soutenus. Les flancs russes sont pour le moment très fragiles donc ... donc on ne sait rien. 

 

 

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,765
    Total Members
    1,550
    Most Online
    yggtor
    Newest Member
    yggtor
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...