Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

Le 20/05/2022 à 23:41, pline a dit :

 La pression des partis nationalistes c'est l'interprétation de la situation par Moscou.

Pas seulement. Quand Zelinski a souhaité avancer dans le dialogue avec Moscou en 2019 il a été contraint à faire marche arrière sous la pression de cette frange très puissante en Ukraine (et cela peut se comprendre), pour l'exemple le plus visible.

Il y a 5 heures, Banzinou a dit :

Non mais ça ne relève même plus de nous là, qu'on soit discret jusqu'à leur envoi pourquoi pas, mais sur le terrain, l'artilleur n'a pas la même vision lorsqu'il envoi ses vidéos sur TikTok.

Parce qu'on à vu les M777, les RM-70, les T-72 polonais, les Busmaster australiens, les YPR-765 néerlandais... Et je pourrais continuer comme ça.

La communication UKR est plus que sévèrement encadrée... Elle ne relève certainement pas de l'initiative locale d'un artilleur.

Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, Delbareth a dit :

C'est exactement la question que je me posais en pensant au déploiement des Caesars.

Prenons comme hypothèse de travail qu'un (ou plusieurs) Caesar est repéré, par sa portée/précision, ou par un drône (non armé sinon y a pas d'interrogation). OK le Caesar peut remballer et partir rapidement, certes, mais après ? Mais que peuvent faire les russes pour pouvoir le chopper, par exemple au Kalibr ou avec un raid d'hélico, et que peuvent faire les ukrainiens pour le maintenir en forme ?

 

tirer en limite de rayon d'action des moyens russes et décamper pour aller se planquer en ville, par exemple (quand tu vois que des obus ont une portée de 42 km, tu peux tirer sur le front à 40 km et te casser te mettre à l'abri 2 km plus loin où aucun matériel adverse n'aura la portée de t'atteindre..

c'est du matériel de haute valeur (de par sa portée et sa précision) ; il ne doit pas etre exposé pour rien ou pas grand chose...

Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
il y a 31 minutes, Mangouste a dit :

Des engins stockés nous en disposons tout comme un certain nombre de véhicules plus légers.

On parlait de chars. On est passés de 406 Leclerc originellement, à une cible à 200 en 2028 dans le cadre de Scorpion. edit: http://www.opex360.com/2020/10/27/scorpion-la-renovation-des-chars-leclerc-risque-detre-beaucoup-plus-couteuse-que-prevue/

On a pas perdu ce qui manque au combat. Nombre de caisses ont purement et simplement été cannibalisées par manque de pièces et ne seront pas remises en état.

il y a 31 minutes, Mangouste a dit :

C'est les cessions soit gratuites ou payantes. Par exemple un certain nombre de vab sont chaque année désormais disponibles en cession au fur et à mesure de la mise en service des griffons.

Oui. Dans quel état après 40 ans? Ces engins ne vont pas pouvoir partir directement en Ukraine faire le coup de feu je le crains.

il y a 31 minutes, Mangouste a dit :

Si, stocker des véhicules cela coûte très cher et de plus en plus vu les conditions. C'est terminé le hangar pouilleux avec le toit qui fuit et le véhicule encore dans sa graisse de stockage. En plus il te faut du personnel pour l'entretenir et surtout le faire tourner très souvent et notamment des gens qui savent encore l'utiliser.

Les suisses y arrivent avec des Leo2 et les engins ne sortent pas si souvent que ça. Les américains remettent continuellement en état des Abrams à moitié pourris. On ne parle pas ici de maintenir en ambiance à hygrométrie contrôlée des matériels pour qu'ils soient prêts à servir en 48 heures, mais de disposer d'engins complets et du stock de pièces pour pouvoir en faire quelque chose.

Enfin, pour le cas des personnels aptes à les utiliser, ça existe même pour le matériel hors-d'âge: les anciens militaires qui peuvent tout à fait apporter leur concours pour recommencer à former les personnels qui devraient employer les engins en question. Dans le contexte actuel je ne pense pas que les candidats manqueraient si, par exemple, nous devions ressortir des AMX30B2 (complets, s'entend) et que l'état passait un appel aux anciens et aux retraités pour dispenser des formations à l'emploi à l'aide des manuels d'époque et de leur expérience.

il y a 31 minutes, Mangouste a dit :

Depuis le début, la majorité s'accorde à penser que les milliers de chars russes en stock sont pratiquement inutilisables et non opérationnels mais chez nous cela fonctionnerait bien ?

Ça dépend des conditions mais pourquoi pas? En attendant ce n'est pas réellement le cas chez nous, non, en effet.

il y a 31 minutes, Mangouste a dit :

Il suffit de voir le temps que vont mettre les allemands pour sortir les guépard de stock.

Je ne dis pas que c'est simple mais que c'est possible à condition de le vouloir.

Maintenant il est évident qu'il sera plus simple de conserver autre chose que des engins lourds et complexes. Munitions, fusils, etc.

Edited by Patrick
  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, cracou a dit :

Quand on voit la réalité, rien qu'avoir un stock important de machins de base qui ne périment pas, ce serait suffisant pour la majorité des cas.

Prenons aussi du recul: a quoi peut bien servir tout l'armement qu'on a? Quels pays pauvent justifier l'existence d'armements de haute technologie? Il y a TROIS cas.

1) l'expédition contre des barbus ici ou là. Mali, Afghanistan et équivalent. Supériorité aérienne totale de nos forces, guerilla...

2) la guerre contre une puissance intermédiaire. L'Iran qui déciderait d'attaquer un truc, le Brésil qui pète un cable.... C'est un état qui est une puissance régionale mais qui ne peut pas menacer directement la France en tant que tel. Eventuellement ses possessions et son flux logistique. Dedans on peut compter par exemple le Japon. Mais même en fumant des paillettes, le scénario de guerre contre le Japon est loin.

3) La guerre "totale" à l'ancienne dit de haute intensité avec attaque sans retenur du potentiel industriel. Et là le nombre de pays qui peut nous menacer est très réduit:

a) La Russie qui doit traverser 4 pays pour nous atteindre et qui vient de montrer qu'elle sortait du jeu

b) la Chine qui a plus contre nous une arme économique et qui, à la rigueur, pet venir en Nouvelle Calédonie

c) l'Inde... sauf que c'est dans la pratique un allié de fait depuis longtemps et on voit vraiment pas quel casus belli on pourrait s'inventer

Et donc dans quel scénario aurait on besoin de quoi? Les conflits les plus crédibles supposent avant tout des attaques aériennes à longue distance ou le soutien d'un morceau du pays (Guyane, Wallis et Futuna). Donc il faut de l'aviation et des sous marins (les navires de surface, ça fait cible). Et sinon? On a vraiment besoin de chars? Pour le prix d'un char (sans sa MCO) e peux me payer 200 drones suicide. Perso je pends les drones 

D'accord avec ton analyse d'ailleurs moi je ne parlerais pas de chars en particulier le Leclerc servait d'exemple.

Après il faut toujours prévoir le pire même si cela paraît de l'ordre de l'inconcevable aujourd'hui ou du très improbable Si vis pacem parabellum comme on dit.

Comme je le disais il y a quelques pages il faut garder ce format armée de haute technologie en proportion raisonnable une sorte de glaive mais il faut aussi un bouclier et pour l'instant on en a plus.

Edit*

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 15 minutes, Patrick a dit :

On parlait de chars. On est passés de 406 Leclerc originellement, à une cible à 200 en 2028 dans le cadre de Scorpion. edit: http://www.opex360.com/2020/10/27/scorpion-la-renovation-des-chars-leclerc-risque-detre-beaucoup-plus-couteuse-que-prevue/

On a pas perdu ce qui manque au combat. Nombre de caisses ont purement et simplement été cannibalisées par manque de pièces et ne seront pas remises en état.

Oui. Dans quel état après 40 ans? Ces engins ne vont pas pouvoir partir directement en Ukraine faire le coup de feu je le crains.

Les suisses y arrivent avec des Leo2 et les engins ne sortent pas si souvent que ça. Les américains remettent continuellement en état des Abrams à moitié pourris. On ne parle pas ici de maintenir en ambiance à hygrométrie contrôlée des matériels pour qu'ils soient prêts à servir en 48 heures, mais de disposer d'engins complets et du stock de pièces pour pouvoir en faire quelque chose.

Enfin, pour le cas des personnels aptes à les utiliser, ça existe même pour le matériel hors-d'âge: les anciens militaires qui peuvent tout à fait apporter leur concours pour recommencer à former les personnels qui devraient employer les engins en question. Dans le contexte actuel je ne pense pas que les candidats manqueraient si, par exemple, nous devions ressortir des AMX30B2 (complets, s'entend) et que l'état passait un appel aux anciens et aux retraités pour dispenser des formations à l'emploi à l'aide des manuels d'époque et de leur expérience.

Ça dépend des conditions mais pourquoi pas? En attendant ce n'est pas réellement le cas chez nous, non, en effet.

Je ne dis pas que c'est simple mais que c'est possible à condition de le vouloir.

Maintenant il est évident qu'il sera plus simple de conserver autre chose que des engins lourds et complexes. Munitions, fusils, etc.

Les 30 sont détruits à Nevoy depuis 2015 et Saint Astier c'est cela.

 

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
il y a 33 minutes, Patrick a dit :

Les suisses y arrivent avec des Leo2 et les engins ne sortent pas si souvent que ça.

L'armée a pris des dispositions pour que ces chars ne souffrent pas trop avec les années. Pour éviter tout risque de corrosion, l'humidité est ainsi maintenue en permanence à 50%. Les canons sont graissés, les batteries sont toujours en charge et ils sont sortis tous les deux ans pour vérifier leur fonctionnement

https://www.rts.ch/info/suisse/13097158-fautil-sortir-du-rebut-la-centaine-de-vieux-chars-leopard-de-larmee.html  à partir de 4'50''

Edited by Paschi
  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)

D'ailleurs notre conversation me fait penser à  la Davis-Monthan Air Force Base quand je vois le nombre d'aéronefs de toute génération je me demande dans quel état ils sont ? quand je vois encore Dew champs entier de f4, f5 ou f14 Je me demande si quelqu'un pour des missions de soutien en remplacement ded s25 ukrainiens ce serait pas une bonne idée après tout les turcs ce servent bien encore de f4...  mais bon je sais que je rêve tout haut. Et quand je vois que des bases équivalente existent pour l'infanterie et la navy aux states je trouve ça dommage que les seul véhicules blindés reçu soient des vieux M113 et quelques humvee c'était l'occasion de vider les trop vieux stocks

Edited by Connorfra
  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Coriace a dit :

Propos gratuit et sans poids. 

La Corée du Sud et Israël (et la Norvège et la Finlande) ont pour point commun d'être des pays plus développés que la France, d'avoir un meilleur IDH mais aussi une conscription. 

La génération qui monte n'est plus celle des baby boomers, une conscription limitée, avec des avantages (par exemple des places réservées en école, comme pour les Boursiers) pourrait tout à fait trouver son public. 

Mais il faut du courage politique et comprendre que la génération qui monte est nettement moins hédoniste que celle qui l'a précédée (Dieu Merci).

Garder 50 000 gazier deux ans, leur faire passer le permis, leur apprendre à manœuvrer à tirer, et pendant les six derniers mois les préparer pour l'école qu'ils veulent intégrer n'est ni impossible ni dommageable. Et en plus ça pourra débarrasser l'armée de Sentinelle et assimilés tout en permettant à certains jeunes de rencontrer le reste de la jeunesse. 

Et je n'ai pas d'idée du coût, mais ça serait probablement très loin d'être une gabegie. La preuve même des pays soigneux sur leur dépense publique (rajoutons l'Autriche et la Suisse  aux pays précédemment cités) savent le faire. 

 

Et on pourrait même étendre ça à une partie du personnel hospitalier ou de la sécurité civile. Ça permettrait aussi aux plus jeunes d'avoir un peu d'expérience, un peu d'argent.

Ton propos ne vaut pas pour la conscription car à ce moment c'est tout le monde et pas 50000. Cela vaut pour une garde nationale avec des avantages a les clé pour les volontaires. Pour les pays que tu cites hormis Israël voire la Corée il peuvent maintenir une conscription vu la faiblesse du volume de l'active et le coût et besoin de l'emploi de cette dernière en opération dans le monde.

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, christophe 38 a dit :

tirer en limite de rayon d'action des moyens russes et décamper pour aller se planquer en ville, par exemple (quand tu vois que des obus ont une portée de 42 km, tu peux tirer sur le front à 40 km et te casser te mettre à l'abri 2 km plus loin où aucun matériel adverse n'aura la portée de t'atteindre..

c'est du matériel de haute valeur (de par sa portée et sa précision) ; il ne doit pas etre exposé pour rien ou pas grand chose...

 

Les russes ne manque pas de camions lance roquettes avec une porté de 40 Km.  lls ont detruit plusieurs chargement de l'OTAN avec ; 

 

http://www.strategic-bureau.com/wp-content/uploads/2014/10/BM-21_Infographie_T8-07_FR_SD.jpg

 

I

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
il y a une heure, Coriace a dit :

Propos gratuit et sans poids. 

La Corée du Sud et Israël (et la Norvège et la Finlande) ont pour point commun d'être des pays plus développés que la France, d'avoir un meilleur IDH mais aussi une conscription. 

La génération qui monte n'est plus celle des baby boomers, une conscription limitée, avec des avantages (par exemple des places réservées en école, comme pour les Boursiers) pourrait tout à fait trouver son public. 

Mais il faut du courage politique et comprendre que la génération qui monte est nettement moins hédoniste que celle qui l'a précédée (Dieu Merci).

Garder 50 000 gazier deux ans, leur faire passer le permis, leur apprendre à manœuvrer à tirer, et pendant les six derniers mois les préparer pour l'école qu'ils veulent intégrer n'est ni impossible ni dommageable. Et en plus ça pourra débarrasser l'armée de Sentinelle et assimilés tout en permettant à certains jeunes de rencontrer le reste de la jeunesse. 

Et je n'ai pas d'idée du coût, mais ça serait probablement très loin d'être une gabegie. La preuve même des pays soigneux sur leur dépense publique (rajoutons l'Autriche et la Suisse  aux pays précédemment cités) savent le faire. 

 

Et on pourrait même étendre ça à une partie du personnel hospitalier ou de la sécurité civile. Ça permettrait aussi aux plus jeunes d'avoir un peu d'expérience, un peu d'argent.

Viens dans mon collège, on va passer un peu de temps à les trouver les "moins hédonistes". Et des collégiens hein, pas des profs. :happy:

Et euh, on parle d'en faire de futurs réservistes ou juste de leur filer le permis et une paire de Bopy ? Parce qu'entre le SN finlandais et le SNU, il y a un monde.

Edited by Ciders
  • Haha 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 25 minutes, Paschi a dit :

L'armée a pris des dispositions pour que ces chars ne souffrent pas trop avec les années. Pour éviter tout risque de corrosion, l'humidité est ainsi maintenue en permanence à 50%. Les canons sont graissés, les batteries sont toujours en charge et ils sont sortis tous les deux ans pour vérifier leur fonctionnement

https://www.rts.ch/info/suisse/13097158-fautil-sortir-du-rebut-la-centaine-de-vieux-chars-leopard-de-larmee.html  à partir de 4'50''

Merci pour l'article (même si j'ai rigolé de certaines citations "pas de char plus moderne à l'ouest", hin hin... et de l'antimilitariste à la noix à la fin qui sent l'agent d'influence pro-russe à 15000km :laugh:)
Des chars sortis une fois tous les deux ans donc! Soit à raison de 96 chars et de 730 jours l'équivalent d'un char sorti pour rouler chaque semaine. Cadence infernale. On ne pourrait jamais se payer ça en France.

il y a 47 minutes, Connorfra a dit :

D'ailleurs notre conversation me fait penser à  la Davis-Monthan Air Force Base quand je vois le nombre d'aéronefs de toute génération je me demande dans quel état ils sont ? quand je vois encore Dew champs entier de f4, f5 ou f14 Je me demande si quelqu'un pour des missions de soutien en remplacement ded s25 ukrainiens ce serait pas une bonne idée après tout les turcs ce servent bien encore de f4...  mais bon je sais que je rêve tout haut. Et quand je vois que des bases équivalente existent pour l'infanterie et la navy aux states je trouve ça dommage que les seul véhicules blindés reçu soient des vieux M113 et quelques humvee c'était l'occasion de vider les trop vieux stocks

Former des pilotes et des mécanos sur des aéronefs inconnus des ukrainiens ne se fera pas en quelques semaines ni même en quelques mois.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, christophe 38 a dit :

tirer en limite de rayon d'action des moyens russes et décamper pour aller se planquer en ville, par exemple (quand tu vois que des obus ont une portée de 42 km, tu peux tirer sur le front à 40 km et te casser te mettre à l'abri 2 km plus loin où aucun matériel adverse n'aura la portée de t'atteindre..

c'est du matériel de haute valeur (de par sa portée et sa précision) ; il ne doit pas etre exposé pour rien ou pas grand chose...

Objection votre honneur !

Je serai russe, je suivrai discrètement le Caesar en sortie de batterie, et j'attendrai patiemment qu'il ait fini sa journée quitte à relayer le drone par un autre plus adapté (meilleure endurance, meilleure portée). Ensuite, où qu'il se park pour au moins une heure, je lui balance un Kalibr non un Zirkon (pour le prestige). Je ne connais pas la portée des divers drones russes, mais je doute que les Caesar fassent 500km pour venir le matin, et 500km pour repartir le soir.

 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 20 minutes, Heorl a dit :

Après je veux pas faire mon étudiant de Master encore une fois, mais les sources, les sources, les sources, leur qualité et leur quantité.

Le média en 4-4-2, Sud-Radio, Livre Noir et consort, c'est la poubelle des médias français, mais ils ne sont pas les seuls. A ceux-là qu'on voit venir avec leurs gros sabots s'ajoutent d'autres, qui ont réussi, grâce à une charte graphique soignée ou une ligne éditoriale bien préparée, à obtenir un vernis de légitimité et donc à passer de poubelle à couvercle de poubelle. Thinkerview en fait partie. Tiens, d'ailleurs, Terra Bellum aussi. Leur contenu est bien pensé, formulé comme des interrogations mais relayant dans les faits ce qu'on peut imaginer comme complotisme ou théories à la con sortie de ce qui tient de cerveau à des "penseurs" autoproclamés. 

Pour vous donner un exemple : Thinkerview a beaucoup progressé par le fait qu'il invite beaucoup de monde de bords différents, mais on remarque toujours le même schéma, c'est-à-dire la culture que l'on nous cache quelque chose, et la quasi-totalité des personnes interrogées sont des contestataires, qu'il s'agisse de Boniface, Obertone ou Mélenchon (par exemple l'interview donnée à Juan Branco est l'une des raisons pour laquelle cette chaîne est le niveau zéro de l'information, contrairement à Sud-Radio qui est au sous-sol). Jamais des gens avec des positions similaires mais avec des opinions plus "courantes" et qui eux auraient le mérite de pouvoir réfuter la recherche du "caché". L'une des rares exceptions est l'interview de Védrine. 

En bref, quand on utilise Thinkerview comme source, c'est du "brut de décoffrage", à élaguer soigneusement pour en comprendre le contenu et mettre de côté l'obsession de l'interrogateur pour le complot. 

Si on veut du plus solide, on peut se tourner vers Outre-Terre, qui est également hétérodoxe mais a un contenu à la fiabilité vérifiée, Le Monde Diplomatique (le mensuel, pas le quotidien qui est devenu un torchon à en faire pleurer Hubert Beuve-Méry), BFM Radio (rien à voir en termes de qualité avec l'équivalent télé), le Dessous des Cartes d'Arte (disponible sur YouTube) ou C dans l'Air (un peu moins bien que le reste). Et aussi paradoxal que cela puisse paraître, l'une des meilleures sources de façon consistante que j'ai pu voir sur plein de questions (avec des résultats corroborés par ce que je trouvais dans les BU de recherche à côté), c'est Wikipédia. Leurs pages sur le domaine de la Défense sont d'ailleurs fermement gardées contre les tankies de tout poil, celles sur l'Histoire et la géopolitique sont excellentes pour se faire des résumés de question, et leurs sources sont régulièrement très pertinentes pour étudier un problème un peu plus en profondeur.

Si j'ai cité Thinkerview, c'est pas tant pour le canal de communication (ne pas tirer sur le messager.... Encore que parfois c'est tentant) que pour les intervenants en leur qualité. Tu peux faire de l'agit-prop dans un média torchon, faut bien vivre. Dis moi ce que tu penses et je te dirai qui te paie. 

La ou ça devient problématique AMHA, c'est quand les intervenants sont d'anciens militaires ou d'anciens des services secrets. Parce qu'un ancien des services... Ben ça n'existe pas. Tu ne quittes jamais vraiment un service, tout comme ta qualité de militaire, à fortiori d'officier supérieur, fait de toi un militaire jusqu'au dernier souffle (devoir de réserve, solicitation possible et régulière par ton ancien employeur, rétorsion si tu refuses etc...). 

Donc pour en revenir à l'Ukraine et les opérations en cours, oui toujours pas de vidéos des caesars, un état profond profondément pro russe et une position politique française sur le conflit parfois déroutante. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, Patrick a dit :

Merci pour l'article (même si j'ai rigolé de certaines citations "pas de char plus moderne à l'ouest", hin hin... et de l'antimilitariste à la noix à la fin qui sent l'agent d'influence pro-russe à 15000km :laugh:)
Des chars sortis une fois tous les deux ans donc! Soit à raison de 96 chars et de 730 jours l'équivalent d'un char sorti pour rouler chaque semaine. Cadence infernale. On ne pourrait jamais se payer ça en France.

Ce qui n'est pas précisé c'est la durée et la distance de l'épreuve de roulement.

il y a 1 minute, olivier lsb a dit :

Si j'ai cité Thinkerview, c'est pas tant pour le canal de communication (ne pas tirer sur le messager.... Encore que parfois c'est tentant) que pour les intervenants en leur qualité. Tu peux faire de l'agit-prop dans un média torchon, faut bien vivre. Dis moi ce que tu penses et je te dirai qui te paie. 

La ou ça devient problématique AMHA, c'est quand les intervenants sont d'anciens militaires ou d'anciens des services secrets. Parce qu'un ancien des services... Ben ça n'existe pas. Tu ne quittes jamais vraiment un service, tout comme ta qualité de militaire, à fortiori d'officier supérieur, fait de toi un militaire jusqu'au dernier souffle (devoir de réserve, solicitation possible et régulière par ton ancien employeur, rétorsion si tu refuses etc...). 

Donc pour en revenir à l'Ukraine et les opérations en cours, oui toujours pas de vidéos des caesars, un état profond profondément pro russe et une position politique française sur le conflit parfois déroutante. 

Si nous sommes à ce point pro-russes  je trouve que nous ne sommes pas traités comme nous le devrions alors.

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Est ce que la production massive de maquettes mobiles aurait encore un sens? Histoire d'épuiser les drones et les armes "intelligentes"? voir même de diluer le véritable matériel au sein d'unités à majorité factice. 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, zone 51 a dit :

Est ce que la production massive de maquettes mobiles aurait encore un sens? Histoire d'épuiser les drones et les armes "intelligentes"? voir même de diluer le véritable matériel au sein d'unités à majorité factice. 

Clairement, je pense que oui. Leurres gonflables, maquettes artisanales en bois... et des trucs plus récents. Il serait intéressant de créer de faux profils de militaires sur les RS et de s'arranger pour les concentrer sur des localisations géographiques pour simuler des concentrations de troupes par exemple.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 19 minutes, Ciders a dit :

Clairement, je pense que oui. Leurres gonflables, maquettes artisanales en bois... et des trucs plus récents. Il serait intéressant de créer de faux profils de militaires sur les RS et de s'arranger pour les concentrer sur des localisations géographiques pour simuler des concentrations de troupes par exemple.

Avec création de faux PC, de fausses positions d'artillerie et de faux dépôt de ravitaillement en arrière du front associé avec des émetteurs faisant semblant d'être des radios. Cela permettrait de diluer fortement les frappes.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 35 minutes, Delbareth a dit :

Objection votre honneur !

Je serai russe, je suivrai discrètement le Caesar en sortie de batterie

Ah? Avec quoi. Ben oui, c'est un matériel à protéger donc on peut penser qu'un radar de base sera pas loin. Et partant de là soit c'est un petit drone à faible porté (plus difficile à voir) soit c'est un gros. Dans les deux cas un manpad peut le faire. 

il y a 35 minutes, Delbareth a dit :

et j'attendrai patiemment qu'il ait fini sa journée quitte à relayer le drone par un autre plus adapté (meilleure endurance, meilleure portée). Ensuite, où qu'il se park pour au moins une heure, je lui balance un Kalibr non un Zirkon (pour le prestige).

vivivi, comme si la marine russe était capable de viser des cibles non fixes.... Depuis des mois ils prouvent que leur boucle de communication sur cibles non fixes est moisi. C'est pour cela qu'ils n'ont pas été capable d'avoir la peau des S300. 

il y a 2 minutes, Deres a dit :

Avec création de faux PC, de fausses positions d'artillerie et de faux dépôt de ravitaillement en arrière du front associé avec des émetteurs faisant semblant d'être des radios. Cela permettrait de diluer fortement les frappes.

Exact. Pas bien compliqué de prendre des camions poubelle , de les vider et de leur coller un gros tuyau peint en vert. Du haut ça fait un Cesar assez potable. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 22 minutes, Ciders a dit :

Clairement, je pense que oui. Leurres gonflables, maquettes artisanales en bois... et des trucs plus récents. Il serait intéressant de créer de faux profils de militaires sur les RS et de s'arranger pour les concentrer sur des localisations géographiques pour simuler des concentrations de troupes par exemple.

Faudrait savoir. J'avais posté ceci en oct. 2020 lors du conflit du Haut-Karabagh

Révélation

C'est sans doute trop tard mais pourquoi l'Arménie n'a pas tenté de rejouer un genre d'opération Fortitude afin de forcer les azéris à dilapider/diluer leur potentiel en drone.

La partie leurres de Fortitude en l'occurrence.

 

Multiplier les fausses cibles ca doit pouvoir se faire à moindre frais. Alors ouais ce sera pas du niveau des Sherman gonflables mais bricoler des tubes montés et recouverts de filets de camo, une source IR bidon en dessous,  je pense que -dans l'urgence- ca aurait été une solution à envisager afin de diviser les strikes sur les vraies ressources.

Et tu m'avais répondu ca.

Révélation

Visiblement, ce n'est pas possible. Les optiques israéliennes et turques des drones azéries semblent trop performantes pour ça. Et leur couverture trop rapprochée.

Les mêmes drones pourtant :tongue:

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, 13RDP a dit :

Faudrait savoir. J'avais posté ceci en oct. 2020 lors du conflit du Haut-Karabagh

  Masquer le contenu

C'est sans doute trop tard mais pourquoi l'Arménie n'a pas tenté de rejouer un genre d'opération Fortitude afin de forcer les azéris à dilapider/diluer leur potentiel en drone.

La partie leurres de Fortitude en l'occurrence.

 

Multiplier les fausses cibles ca doit pouvoir se faire à moindre frais. Alors ouais ce sera pas du niveau des Sherman gonflables mais bricoler des tubes montés et recouverts de filets de camo, une source IR bidon en dessous,  je pense que -dans l'urgence- ca aurait été une solution à envisager afin de diviser les strikes sur les vraies ressources.

Et tu m'avais répondu ca.

  Masquer le contenu

Visiblement, ce n'est pas possible. Les optiques israéliennes et turques des drones azéries semblent trop performantes pour ça. Et leur couverture trop rapprochée.

Les mêmes drones pourtant :tongue:

Sauf que la zone à couvrir était nettement plus petite, que les positions arméniennes avaient été largement détectées avant le conflit... et que les moyens azéris étaient nettement plus efficaces que ceux des Russes.

En parlant de ça, les Ukrainiens revendiquent un Su-25 du côté de Lougansk aujourd'hui.

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,764
    Total Members
    1,550
    Most Online
    yggtor
    Newest Member
    yggtor
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...