Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

https://www.7sur7.be/monde/la-guerre-en-ukraine-a-travers-les-yeux-d-un-chef-de-char-russe-nous-sommes-attaques-depuis-trois-heures-ils-nous-b~a2de88f3/

La guerre en Ukraine à travers les yeux d'un chef de char russe: “Nous sommes attaqués depuis trois heures, ils nous b***”

Comment un chef de char russe de 24 ans vit-il la guerre en Ukraine? Un journal ukrainien a réalisé un reportage sur la base d’images que le jeune lieutenant russe Yuri Shalaev a lui-même réalisées avec son smartphone. Le documentaire donne un aperçu rare de l’armée russe.

  • Thanks 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 52 minutes, Akhilleus a dit :

Heu non

Toujours pas

Les ATGMs c'est 4 à 5000 m en extreme de portée selon les systèmes avec un temps de vol long

C'est la distance max aussi pour un engagement obus de char (mais qui lui va plus vite avec un effet tiré-touché quand l'equipage de l'ATGM a 4 km va s'exposer pendant un temps de vol de plusieurs secondes)

1) Quelle exposition? Les AT Polonais ont une console déportée. Le Javelin et de plus en plus de trucs modernes sont en tir et oublie. De plus en plus il n'est pas nécessaire d'avoir un LoS au lancer.

2) Tu mélanges la distance potentielle de tir et la distance de combat réelle (ou plus exactement celle là laquelle tu peux toucher un truc assez petit). Au delà de 2500m il n'y a plus grand monde et de toute façon les armes coaxiales ne servent plus. 

Est ce qu'il y a des AT de plus courte portée: certainement. Est ce que cela veut dire que les HOT, Javelin et autres MMP ne dominent pas... non plus. 

il y a 52 minutes, Akhilleus a dit :

Rien de différent du bocage Normand et de ses Panzerfausts et Panzerscherck si ce n'est qu'on est passé de 50 m  d'engagement optimal à peut être 100 m (soit toujours dans le rayon d'engagement des armes AP embarquéed d'un char)

Dire ça devant les montagnes de tirs constatés à longue ou très longue distance n'est pas très pertinent. 

Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
Il y a 6 heures, Rivelo a dit :

Si tu regarde bien, on voit à un moment un panneau écrit en caractères cyrilliques avec des noms de villes ukrainiennes...

Oui, mais je ne reconnais pas la cabine du Caesar. C'est peut-être moi cela dit. Est-ce que quelqu'un peut confirmer ou infirmer?

Sur le panneau on lit "Volnovakha", "Marioupol", "Berdiansk", avec une flèche vers la droite.

Ça veut dire, si ce n'est pas un fake ou une incrustation, que le Caesar en question serait dans la région de Zaporijie et se dirigerait vers l'est au moment de la prise de vue.

Edit: désolé @Banzinou je n'avais pas vu ton message. Bon du coup ça peut coller.
Espérons qu'ils feront une différence sur le terrain.

Edited by Patrick
Link to comment
Share on other sites

il y a 17 minutes, cracou a dit :

1) Quelle exposition? Les AT Polonais ont une console déportée. Le Javelin et de plus en plus de trucs modernes sont en tir et oublie. De plus en plus il n'est pas nécessaire d'avoir un LoS au lancer.

2) Tu mélanges la distance potentielle de tir et la distance de combat réelle (ou plus exactement celle là laquelle tu peux toucher un truc assez petit). Au delà de 2500m il n'y a plus grand monde et de toute façon les armes coaxiales ne servent plus. 

Est ce qu'il y a des AT de plus courte portée: certainement. Est ce que cela veut dire que les HOT, Javelin et autres MMP ne dominent pas... non plus. 

Dire ça devant les montagnes de tirs constatés à longue ou très longue distance n'est pas très pertinent. 

1- déporté à 50m. C'est mieux que rien. C'est pas ouf face à un 125 mm HE-Frag

2-ça vaut donc dans les deux sens. Et je mélanges rien, je réponds factuellement à la manière dont tu as formulé ton post

Je te rappelle que les HOT et tout les filoguidés (mais aussi tout ATGM sur guidage sur faisceau) sont d'abord pensés pour un usage ouvert CE. Dans un environnement cloisonné urbain/forestier c'est faisable mais plus velu pour cause d'emmelage de cordon ou rupture de faisceau

3- des montagnes de quoi ? Tu as les distances d'engagement ? Moi pas.  Très souvent tu as l'image caméra puis un visuel oeil sur un véhicule identifiable correctement à l'oeil nu après cout (soit en dessous des longues portées)

La longue portée théorique, elle a été pensée pour les axes ouverts type Fulda

En pratique (sauf sur cible fixe comme un batiment ou un char arrêté en découpage de silhouette en haut d'une butte) les tirs sont souvent fait en deça de la portée moyenne

Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, cracou a dit :

1) Quelle exposition? Les AT Polonais ont une console déportée. Le Javelin et de plus en plus de trucs modernes sont en tir et oublie. De plus en plus il n'est pas nécessaire d'avoir un LoS au lancer.

Tu as conscience de ce que tu énonces? On tu ne comprends pas le probleme?

Mettre entre toi et un un buisson, ou un muret ne fera pas beaucoup de différence contre des obus flèche de 120mm ... ou des rafale de moyen calibre. Tu vas mourir aussi sûrement que si tu faisais coucou à l'équipage d'en face.

L'intéret de F&F c'est que meme si tu tue le tireur, le missile arrivera à faire but. Alors qu'en SACLOS ... tuer le tireur envoie le missile téléguidé aux fraises.

La seule nouveauté mais tres peu déployé en vrai ce sont les vrais missile NLOS filoguidé ... comme certains Spike, et le MMP ... mais on en voit jamais au combat en volume.

Ici tu peux être derrière une colline ou un pâté de maison entier et viser des engins désigné par un tiers. Mais on est ici dans l'exception. La même pour le moment que les petits drone kamikaze qui font plus ou moins le même job.

Il y a 5 heures, cracou a dit :

2) Tu mélanges la distance potentielle de tir et la distance de combat réelle (ou plus exactement celle là laquelle tu peux toucher un truc assez petit). Au delà de 2500m il n'y a plus grand monde et de toute façon les armes coaxiales ne servent plus.

Au combat un char peut détruire un autre char à plus de 5000m s'il le voit ... ca s'est produit en Irak en 91.

2500m c'est la portée des canon moyen calibre genre CT40 ...

Donc envoyer un obus explosif sur un poste de tir ATGM avec 4500m ça se fait ... et quand le machin va péter en airburst les servant même s'ils ont commencé à lever le camp vont vite se chier dessus et prier pour par prendre une bille de tungstène dans la carcasse.

Les cas ou l'infanterie AC est la moins vulnérable c'est justement à courte portée dans les milieux complexes ... parce que le temps de vol de la fusée est si courte que le char est taper avant d'avoir même conscience du départ de coup. Et la complexité de l'environnement permet à l'infanterie de se dilluer rapidement dans le bordel.

L'autre cas c'est le Liban 2006 avec des positions super bien préparé, extrêmement bien dissimulé, raccordé par des tunnels qui permettent de les évacuer sans risques etc. Mais on est dans l'exception ici.

 

Il y a 5 heures, cracou a dit :

Est ce qu'il y a des AT de plus courte portée: certainement. Est ce que cela veut dire que les HOT, Javelin et autres MMP ne dominent pas... non plus.

Domine pas quoi?

Si les mécanisé d'en face font bien leur job ... l'infanterie AC aura été raillé de la carte par l'artillerie avant que les chars ne pointe le bout de leur nez.

C'est tout le problème de l'infanterie c'est extrêmement polyvalent mais aussi très vulnérable ... et en général ça ne réussi ses actions qu'avec l'avantage de la surprise. En gros l'embuscade. Laisser de l'infanterie AC combattre durablement seule les mécanisé d'en face c'est la boucherie. Les ukrainiens s'en plaignent d'ailleurs expliquant les dégâts que font les auto-canon des VCI et APC notamment.

 

Il y a 5 heures, cracou a dit :

Dire ça devant les montagnes de tirs constatés à longue ou très longue distance n'est pas très pertinent. 

Quelles montagnes? En Ukraine la plupart des coups porté au char sont le fait des mines et de l'artillerie.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, Patrick a dit :

Oui, mais je ne reconnais pas la cabine du Caesar. C'est peut-être moi cela dit. Est-ce que quelqu'un peut confirmer ou infirmer?

Sur le panneau on lit "Volnovakha", "Marioupol", "Berdiansk", avec une flèche vers la droite.

Ça veut dire, si ce n'est pas un fake ou une incrustation, que le Caesar en question serait dans la région de Zaporijie et se dirigerait vers l'est au moment de la prise de vue.

Après le CAESAR pouvant emporter différentes couches de blindage, ça modifie parfois la gueule extérieure de la cabine

J'ai essayé de faire un comparatif

En rouge, le support de rétroviseurs et les rétros

en Vert, la petite fenêtre coulissante

ir6v.jpg

 

qtym.jpg

Pas le meilleur angle mais on voit bien la fenêtre coulissante

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
il y a 16 minutes, g4lly a dit :

Mettre entre toi et un un buisson, ou un muret ne fera pas beaucoup de différence contre des obus flèche de 120mm ... ou des rafale de moyen calibre. Tu vas mourir aussi sûrement que si tu faisais coucou à l'équipage d'en face.

Faut encore que le char cible détecte le missile et qu'il détermine d'où vient ce missile.

Un missile comme le BILL2 par exemple est tiré par une sorte de système d'air comprimé sur les 50-100 m qui n'émet quasiment rien en infrarouge, c'est seulement après que le moteur fusée se déclenche, et propulse le missile à 250 m/s ....

Donc avec un poste déporté de par ex. 50 m, un tir "discret" et un trajet d'environ max 10 sec sur la cible à 2000m, la cible en question devra :

1° détecter le missile 2° Calculer où est le poste de tir "théoriquement" (environ dans un rayon de 100m de la 1e détection, mais à gauche ou à droite, on en sait rien, c'est comme le pénalty, on sait pas ou va plonger le gardien) 3° Engager la bonne munition dans le canon de 125 mm (et oui si on a déjà chargé un obus flèche, on peut juste espérer qu'on finira premier au lancer de tourelle comme compensation post-mortem) 4° viser/tenir compte du vent/ ... 5° tirer, tout ça en 10 secondes ....

Au plus le char a peut-être une certaine chance de détruire ou endommager le poste de tir déporté

Clairon

Edited by Clairon
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 57 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

14/ Évaluation aérospatiale. Les sorties du VKS sont en moyenne de 250 pour une période de 24 heures. Le soutien aérien rapproché des unités opérant dans le Donbas a considérablement augmenté, en particulier dans la région de Lyman. Les pertes récentes du VKS comprennent 2 avions de chasse (type inconnu), 2 hélicoptères et 12 drones.

Question aux sachants : quand 3 hélicos font une mission de bombardement, et reviennent recharger des munitions pour recommencer, c'est compté comme 1 sortie (1 groupe d'hélico) ? 2 (1 groupe d'hélicos 2 fois) ? 3 (3 hélicos) ? 6 (3 hélico 2 fois) ?

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Clairon a dit :

Faut encore que le char cible détecte le missile et qu'il détermine d'où vient ce missile.

Un missile comme le BILL2 par exemple est tiré par une sorte de système d'air comprimé sur les 50-100 m qui n'émet quasiment rien en infrarouge, c'est seulement après que le moteur fusée se déclenche, et propulse le missile à 250 m/s ....

Donc avec un poste déporté de par ex. 50 m, un tir "discret" et un trajet d'environ max 10 sec sur la cible à 2000m, la cible en question devra :

1° détecter le missile 2° Calculer où est le poste de tir "théoriquement" (environ dans un rayon de 100m de la 1e détection, mais à gauche ou à droite, on en sait rien, c'est comme le pénalty, on sait pas ou va plonger le gardien) 3° Engager la bonne munition dans le canon de 125 mm (et oui si on a déjà chargé un obus flèche, on peut juste espérer qu'on finira premier au lancer de tourelle comme compensation post-mortem) 4° viser/tenir compte du vent/ ... 5° tirer, tout ça en 10 secondes ....

Au plus le char a peut-être une certaine chance de détruire ou endommager le poste de tir déporté

Clairon

Sur les chars moderne, il y a/aura :

  • détecteur laser pour la télémétrie ennemi
  • détecteur sonore de "départ" de coup qui détecte aussi les hélicos etc.
  • détecteur IR/UV 360° qui détectent normalement la propulsion des missiles AC.
  • optronique 360° qui permet d'identifier visuellement immédiatement la zone pointé par les détecteur ci dessus et de rallier automatique l'armement dessus.
  • solution hard kill au besoin.

Dans les le cas actuel ... si le char cible n'est pas forcément au courant ... l'infanterie méca qui l'accompagne à justement pour rôle d'engager les tireur ATGM ... et elle d'une manière ou d'une autre elle verra bien passer le missile ... la fumée le filoguidage ... et rafalera à l'autocanon toute zone supposé de départ de coup. Avec les optronique IR normalement le décamouflage est assez facile.

Si les tireur ATGM ont eu le temps de se diluer tant mieux ...

Mais sinon c'est mort de cher mort ... ils sont fixé et n'ont plus que leur yeux pour pleurer. Il vont dans un premier temps se prendre du moyen calibre, rapidement du HE 120 impact et airburst, et si ça ne suffit pas des coups de mortiers.

Un job un peu risqué quand même.

---

Accessoirement si les mecs qui attaquent le font bien ... la reco aura repéré les positions de tir potentielle ... les chemins de repli potentiels etc. L'artillerie pourra alors taper en préventif pour dissuader l'infanterie d'occuper ces positions préférentielles, ou pour les en déloger.

Même chose pour l'infanterie mécanisé ... il est probable quelle pratique une reconnaissance par le feu contre les positions probable ... en mitraillant préventivement les points suspects.

Certes plus le compartiment de terrain est grand plus c'est compliqué ...

Mais un compartiment de terrain ça se segmente avec des écran de fumigène par exemple.

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Picdelamirand-oil a dit :

6/ Le ministère russe de la Défense a affecté un petit groupe de manœuvre opérationnel (OMG) composé de ses forces les plus performantes pour percer la ligne défensive secondaire de Popasna et exploiter cette brèche vers Soladar à l'ouest et Lysychansik au nord, probablement dans l'intention de former un chaudron.

C'est mauvais çà. Les Ukrainiens vont se retrouver enfermé. Pour se rendre compte des échelles entre Popasnaya et Bakmut il y a au max 20 km er ta carte montre que les russes auraient déjà fait la moitié du chemin. Je pense que les Ukrainiens doivent avoir commencé à se retirer pour garder le plus possible leur potentiel humain.

Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, Clairon a dit :

Faut encore que le char cible détecte le missile et qu'il détermine d'où vient ce missile.

Un missile comme le BILL2 par exemple est tiré par une sorte de système d'air comprimé sur les 50-100 m qui n'émet quasiment rien en infrarouge, c'est seulement après que le moteur fusée se déclenche, et propulse le missile à 250 m/s ....

Donc avec un poste déporté de par ex. 50 m, un tir "discret" et un trajet d'environ max 10 sec sur la cible à 2000m, la cible en question devra :

1° détecter le missile 2° Calculer où est le poste de tir "théoriquement" (environ dans un rayon de 100m de la 1e détection, mais à gauche ou à droite, on en sait rien, c'est comme le pénalty, on sait pas ou va plonger le gardien) 3° Engager la bonne munition dans le canon de 125 mm (et oui si on a déjà chargé un obus flèche, on peut juste espérer qu'on finira premier au lancer de tourelle comme compensation post-mortem) 4° viser/tenir compte du vent/ ... 5° tirer, tout ça en 10 secondes ....

Au plus le char a peut-être une certaine chance de détruire ou endommager le poste de tir déporté

Clairon

D'ou les detecteurs de peinture laser qui font orienter la tourelle dans l'axe du faisceau ce qui permet directement un tir de suppression

Bon ca ne marche qu'avec les ATGM a guidage laser, pas pour les F&F

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Akhilleus a dit :

Bon ca ne marche qu'avec les ATGM a guidage laser, pas pour les F&F

Sauf si le tireur fait une télémétrie avant pour assurer le coup ...

... après sur les chars moderne, il y a des détecteurs de départ de coup, aussi bien sonore qu'optronique.

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, g4lly a dit :

Sauf si le tirer fait une télémétrie avant pour assurer le coup ...

... après sur les char moderne il y a des détecteur de départ de coup, aussi bien sonore qu'optronique.

D'ailleurs, on en est où des incapacitants/aveuglants d'optiques à base de laser montés sur chars. Ils me semblent que les chinois avaient pas mal bossé dessus comme solution contre l'observation par optiques à magnification (que ce soit ou pas sur un poste de tir ARTMg d'ailleurs) ?

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, g4lly a dit :

Tu as conscience de ce que tu énonces? On tu ne comprends pas le probleme?

Mettre entre toi et un un buisson, ou un muret ne fera pas beaucoup de différence contre des obus flèche de 120mm ... ou des rafale de moyen calibre. Tu vas mourir aussi sûrement que si tu faisais coucou à l'équipage d'en face.

Ah, tu supposes que les gens sont totalement cons en plus. On a une pelle de vidéos où l'on voit la console déportée dans un fossé ou derrière la butte. Et là ton obus flèche (qui est totalement con dans le cas de l'infanterie, mais passons), il ne fait pas grand chose.

Il y a 4 heures, g4lly a dit :

La seule nouveauté mais très peu déployé en vrai ce sont les vrai missile NLOS filoguidé ... comme certains Spike, et le MMP ... mais on en voit jamais au combat en volume.

Et? En quoi est ce que cela remet en question la réalité que par exemple l'armée française regarde vers le MMP pour justement taper les chars hors de portée de réplique. 

Il y a 4 heures, g4lly a dit :

Au combat un char peut détruire un autre char à plus de 5000m s'il le voit ... ca s'est produit en Irak en 91.

Plus de 5000m avec un Rheinmetall Rh-120..... mmmmm? Source? 

Il y a 4 heures, g4lly a dit :

Donc envoyer un obus explosif sur un poste de tir ATGM avec 4500m ça se fait ... et quand le machin va péter en airburst les servant même s'ils ont commencé à lever le camp vont vite se chier dessus et prier pour par prendre une bille de tungstène dans la carcasse.

Ils sont quand même vraiment nuls, ces russes. Tu leur donne la solution parfaite et ils continuent à perdre des dizaines de chars chaque semaine. mais qu'ils sont cons! Ce que tu dis heure le bon sens car autant il y a trois mois, cela se discutait, mais vu les monceaux de vidéos où le char explose et où les mêmes mecs réengagent parfois... ca n'est plus valide. 

Il y a 4 heures, g4lly a dit :

Si les mécanisé d'en face font bien leur job ... l'infanterie AC aura été raillé de la carte par l'artillerie avant que les char ne pointe le bout de leur nez.

C'est exactement ce qu'on disant en 1916 en parlant du bombardement des tranchées. Force est de voir qu'il y a toujours les mecs qui ressortent des trous... 

Il y a 4 heures, g4lly a dit :

Quelles montagnes? En Ukraine la plupart des coups porté au char sont le fait des mines et de l'artillerie.

Source? (à part un ressenti).

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

3 minutes ago, herciv said:

C'est mauvais çà. Les Ukrainiens vont se retrouver enfermé. Pour se rendre compte des échelles entre Popasnaya et Bakmut il y a au max 20 km er ta carte montre que les russes auraient déjà fait la moitié du chemin. Je pense que les Ukrainiens doivent avoir commencé à se retirer pour garder le plus possible leur potentiel humain.

C'est clairement la merde sur ce front ... tout un tas de petit chaudron intenable se forment. Et on voit pas trop comment les ukrainiens pourraient s'y opposer.

A mon sens tout le monde va essayer de se replier en bon ordre sur une ligne Sloviansk->Toretsk.

Pour le moment le front à l'ouest de Gorlivka tient encore plus ou moins ...

Reste à voir si l'agitation russe au sud de Zaporizhzhia n'est que de l'agitation ... ou s'il vont vraiment lancer une offensive d'ampleur sur la ville pour fermer - ou donner l'impression de - le front sur la rive gauche du Dniepr.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, g4lly a dit :

Sur les char moderne il y a/aura :

  • détecteur laser pour la télémétrie ennemi
  • détecteur sonore de "départ" de coup qui détecte aussi les hélicos etc.
  • détecteur IR/UV 360° qui détectent normalement la propulsion des missiles AC.
  • optronique 360° qui permet d'identifier visuellement immédiatement la zone pointé par les détecteur ci dessus et de rallier automatique l'armement dessus.
  • solution hard kill au besoin.

et des mecs en face qui vont lancer des pétards qui vont rendre fou le moindre détecteur. Ou plus simplement tirer au mortier léger pour nettoyer le char de tous ces capteurs scandaleusement chers et vulnérables. La technologie, c'est bien, mais c'est encore plus facile à tromper quand on veut générer des faux positifs.

il y a 10 minutes, g4lly a dit :

Dans les le cas actuel ... si le char cible n'est pas forcément au courant ... l'infanterie méca qui l'accompagne à justement pour rôle d'engager les tireur ATGM ... et elle d'une manière ou d'une autre elle verra bien passer le missile ... la fumée le filoguidage ... et rafalera à l'autocanon toute zone supposé de départ de coup. Avec les optronique IR normalement le décamouflage est assez facile.

On dirait que tu redonnes tout le mantra de ce que les défendeurs des lourds mettent en avant : les "futures" solution techno, les "futures" aides de l'infanterie méca. En attendant, ce sont les chars qui s'en prennent plein le cul. 

il y a 10 minutes, g4lly a dit :

Accessoirement si les mecs qui attaquent le font bien ... la reco aura repéré les positions de tir potentielle ... les chemins de repli potentiels etc. L'artillerie pourra alors taper en préventif pour dissuader l'infanterie d'occuper ces positions préférentielles, ou pour les en déloger.

C'est le logiciel quand la portée est quelques centaines de mètres. Quand c'est 4ou 5km, tu te vois tirer sur 25km² pour bien nettoyer chaque axe. C'est pas sérieux. 

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, cracou a dit :

Ah, tu supposes que les gens sont totalement cons en plus. On a une pelle de vidéos où l'on voit la console déportée dans un fossé ou derrière la butte. Et là ton obus flèche (qui est totalement con dans le cas de l'infanterie, mais passons), il fne fait pas grand chose.

Un obus flèche traverse une petite colline comme dans du beurre ... à Falloujah certain on traversé des quartier entier ... de sorte que ca a été interdit d'usage pour éviter les blue on blue.

En Irak 91 les tankistes US taper des chars qu'il ne voyait pas ... en visant la butte sous le halo de chaleur qu'ils entrapercevaient ... la flèche passer la bute comme une motte de beurre ... et le tank aussi ...

En Afghanistan les murs en torchis arrêtait - l'obus explosait en amont du mur avec quasi aucun dommage au delà - les munitions explosive, aussi bien HE que HEAT ... les armées on du utiliser des flèches pour taper les positions talibans, de mitrailleuse, de sniper, ou de SPG.

Il y a 4 heures, cracou a dit :

Plus de 5000m avec un Rheinmetall Rh-120..... mmmmm? Source?

Tu ne pourrais pas être un tout petit peu plus autonome?

https://www.wearethemighty.com/mighty-history/the-longest-tank-to-tank-kill/

Il y a 4 heures, cracou a dit :

Ils sont quand même vraiment nuls, ces russes. Tu leur donne la solution parfaite et ils continuent à perdre des dizaines de chars chaque semaine. mais qu'ils sont cons! Ce que tu dis heure le bon sens car autant il y a trois mois, cela se discutait, mais vu les monceaux de vidéos où le char explose et où les mêmes mecs réengagent parfois... ca n'est plus valide.

Ils ne les perdent pas majoritairement à cause de tir d'ATGM en rase campagne ...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, g4lly a dit :

Un obus fleche traverse une petite colline comme dans du beurre ... 

Je ne vois pas le lien avec le fait que le char ne voit pas les opérateurs quand la console est déportée. C'est justement son intérêt: ils ne sont pas détectables. 

Il y a 4 heures, g4lly a dit :

 

Il y a 4 heures, g4lly a dit :

 

Tu ne pourrais pas être un tout petit peu plus autonome?

https://www.wearethemighty.com/mighty-history/the-longest-tank-to-tank-kill/

Dans l'article, les mots suivants "the kill came at only 4,700 meters,".... voilà voilà.... C'est justement pour ça que je demande la source car celle légende urbaine tourne depuis longtemps.

 

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, g4lly a dit :

Un obus fleche traverse une petite colline comme dans du beurre ... à Falloujah certain on traversé des quartier entier ... de sorte que ca a été interdit d'usage pour éviter les blue on blue.

En Irak 91 les tankiste US taper des chars qu'il ne voyait pas ... en visant la butte sous le halo de chaleur qu'ils entrapercevaient ... la flèche passer la bute comme une motte de beurre ... et le tank aussi ...

En Afghanistan les mur en torchis arrêtait - l'obus explosait en amont du mur avec quasi aucun dommage au delà - les munitions explosive, aussi bien HE que HEAT ... les armées on du utiliser des flèches pour taper les positions talibans, de mitrailleuse, de sniper, ou de SPG.

Laisse

Tu sais bien que @cracoua toujours raison (même quand il a tort .... souvent)

Exemple type

Citation

C'est le logiciel quand la portée est quelques centaines de mètres. Quand c'est 4ou 5km, tu te vois tirer sur 25km² pour bien nettoyer chaque axe. C'est pas sérieu

C'est exactement ce que font les russes actuellement (et ce qui est d'ailleurs dans tous leurs manuels doctrinaux depuis les années 80, faut pas croire que la menace ATGM date d'aujourd'hui)

Le point clé dans la phrase de G4lly c'est positions de tir potentielles

On neutralise les points les plus logiques (idem quand tu te déplaces en convoi tu fais attention aux points où une embuscade serait la plus facile a monter)

Ca ne veut pas dire que toute la surface peut être couverte

Ca ne veut pas dire que ca évitera l'équipe un peu plus agile que ses congénères de se placer dans un coin que tu estimais inutilisable comme poste de tir

Ca fait de la suppression sur les zones les plus évidentes, ces zones tapées étant d'autant plus nombreuses que tu as des tubes et des mun a disposition

Ou sinon tu fais de la suppression large au LRM a cluster-HE ou au thermobarique

Personne aime être en dessous de ça

Enfin, il y'a un petit truc qui s'appelle la reco (offensive, par le feu, par FS, par drones) qui sert aussi, hein

Link to comment
Share on other sites

12 minutes ago, cracou said:

C'est exactement ce qu'on disant en 1916 en parlant du bombardement des tranchées. Force est de voir qu'il y a toujours les mecs qui ressortent des trous...

Sauf qu'ici en rase campagne il n'y a pas de fortification sérieuse. La plupart des tranchée ne ressemble à rien. Creusé à la hâte et sans méthode. C'est assez étrange d'ailleurs.

En 14 les tranchée c'était de l'art ... et malgré cela on y mourrait beaucoup sous les bombes. C'était une époque ou il y avait un vraie culture des fortification notament depuis 1870 ... avec des théoricien allemand qui ont fait des choses absolument révolutionnaire au niveau des abords de leur Festung par exemple.

15 minutes ago, cracou said:

Source? (à part un ressenti).

Les soldats ukrainiens eux mêmes ... il suffit de tendre l'oreille ... et de pas rester bloquer dans sa petit mythologie par confort psychologique et autre besoin de satisfaction.

Les mines PARM DM22 ont fait de très gros carton sur les chars, c'est quasi invisible - même la rupture de faisceau est quasi indétectable -, sans aucun risque pour les servant puisqu'il n'y en a pas, ça tape les char par l’arrière, et ça peut se placer à plus de 100m des itinéraire, les allemands leur en ont filé plein ... et le gros du travaille c'est l'artillerie ukrainienne qui le fait en ciblant de manière très pro les convoi russe, malgré le peu de munition dont il semble disposer - ou qu'on leur alloue -.

Ici le probleme russe c'est avant tout la mobilité tout terrain ... avancer en colonne sur les routes/piste ... ça permettait au ukrainien de miner largement les itinéraire et de monter de superbe embuscade combiné.

Évidement pour ca il faut prévoir le coup un peu à l'avance ... et avoir pléthore de FS et autre commandos pour aider les sapeurs à miner en sécurité.

11 minutes ago, cracou said:

Je ne vois pas le lien avec le fait que le char ne voit pas les oprateurs quand la console est déportée. C'est justement son intérêt: ils ne sont pas détectables. 

Dans l'article, les mots suivants "the kill came at only 4,700 meters,".... voilà voilà.... C'est justement pour ça que je demande la source car celle légende urbaine tourne depuis longtemps.

Quelle horreur absolue ... ça serait peut être 4700m plutôt que 5100m mon dieu! ... tout ça fait par un immonde char anglais datant des année 70s ...

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,765
    Total Members
    1,550
    Most Online
    yggtor
    Newest Member
    yggtor
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...