Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

il y a 13 minutes, olivier lsb a dit :
L'offensive Russe semble donc bien fonctionner pour l'instant, mais il y a tous ces signaux faibles qui suggèrent une action "tapis" de leur part, avec peu de ressources pour la suite et pour des objectifs minimalistes dans l'immédiat. 

Sans parler du volume de munitions tirées qui est proprement stupéfiant. Les vidéos sur Liman sont très impressionnantes et partout on voit une densité de cratères d'artillerie élevées. Les tirs rapportés sont réguliers voir constants sur certains points.
Je sais qu'ils ont des stocks pharaoniques, mais combien de temps tu peux tirer comme ça pour saturer l'espace ? On voit que pour les missiles de croisières ils font tirer des unités très variables et différentes de jours en jours.
Sinon on remarque que les unités utilisées en assaut ... sont encore des VDV et autres unités d'élites difficilement remplaçables.
Par ailleurs est-ce que l'offensive russe vise juste à prendre Sievierodonetsk ou est ce qu'ils visent à rincer tout le front, déséquilibrer les ukrainiens et percer quelque part au sud ? J'ai l'impression que c'est la 2e hypothèse, dans ce cas une des cibles des russes est directement le carrefour de Poprovsk, prélude nécessaire à un assaut sur Sloviansk/Kramatorsk. Dans ce cas le niveau de planification est vraiment monté d'un cran (ou les russes se laissent la possibilité d'être opportunistes).

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, g4lly a dit :

les russes seraient a Volodymyrivka devant Soledar, à l'est... Et a Midan Ruda au sud est.

Au nord du saillant ils seraient n'a Vrubivka et Lypove.

Le chaudron Hirske Zolote est en train de se refermer.

Les Ukrainiens seraient en train d'initier un repli sur une ligne défensive Siversk - Bakhmut

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

On 5/5/2022 at 8:49 PM, vince24 said:

Tous tes points sont valides.

En effet meme si russes ne perdent que 5 chars par jour en moyenne, combien de temps peuvent ils tenir comme ça?

et pourtant je sens / redoute qu’ils vont nous surprendre.

Je m’auto-cite dans une discussion du 5 mai… ou je rappelais la résilience russe de la 2ieme GM contre ceux qui pronostiquaient que les russes ne tiendraient pas longtemps à ce rythme.

j’espère que les russes font tapis et que les ukrainiens ont des réserves pour une contre attaque rapide et foudroyante parce que le terrain durablement perdu sera difficile à reprendre…

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Je remet çà ici pour se rendre compte à quel point le chaudron est en train de se refermer et en espérant que les ukrainiens aient sorti leur troupe de là.

Il y a 4 heures, Arland a dit :

Les Ukrainiens seraient en train d'initier un repli sur une ligne défensive Siversk - Bakhmut

Ben j'espère qu'ils ont commencé plutôt parce que les russes ayant pris soledad ils ne sont plus que à 5 km de bakmut et au nord qui plus est en venant du sud.

Link to comment
Share on other sites

Le 24/05/2022 à 00:44, Heorl a dit :

Pas vraiment non. Il semble désormais avéré que les Ukr ont franchi à la hussarde le Donets et semblent conduire une offensive à l'ouest de Staryi Saltiv. Le Donets étant l'obstacle naturel par excellence, pour le rétablissement derrière coupure humide on repassera.

Franchissement sans suite puisque les Ukrainiens ne bougent plus en dépit de la proximité de certains axes vers Izium. Ce qui ne colle en revanche avec aucune de nos hypothèses c’est la contre offensive russe non pas sur la tête de pont mais plus au nord en rebasculant à l’ouest du Donets. Ce qui me conduit à penser qu’il s’agit pour eux de maintenir le plus de forces ukrainiennes sur ce front pendant que la bataille du Dombass voit semble-t-il leur effort principal.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 16 heures, Akhilleus a dit :

Les nouvelles de Lyman ne sont pas bonnes. C'est encore parcellaire et contradictoire mais la ville est a moitié ou entièrement tombée. Les russes declarent faire bcp de prisonniers.

Dans tous les cas ca laisse une ouverture par l'ouest sur Slovyansk et Kramatovsk (2 grosses villes politiquement non lachable) ou une rocade pour finir de fermer la poche de Severodonesk. Il y a une possibilité de couper le dispositif ukrainien en 2

Pour moi, effondrement veux dire rupture en cascade de la ligne front et possibilité pour l’adversaire d’avancer en balayant ce qu’il’y à derrière. La c’est du grignotage sur la ligne de front, derrière ça tiens encore pour une seconde ligne de défense.

A échelle macro, les russes sont en mesure de réduire une belle poche, mais l’armée ukrainienne ne va pas s’effondrée elle va juste prendre un sale coup. 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 27 minutes, MoX a dit :

Donc, dans les éléments "retour de terrain", il y a notamment :

-l'emploi conséquent de troupes issues de la DNR (avec un taux de perte probablement élevé)
-l'usage massif d'artillerie, notamment sur les villes et infrastructures civiles, de la DNR

Sachant que le narratif construit et affiché pour soutenir l'intervention était la protection des citoyens de la DNR...

... on trouve encore des personnes pour nous soutenir que "les américains c'est rien que des cyniques, ils se battront jusqu'au dernier ukrainien !" ?

C'est encore plus abominable, quand on réalise la nature mixte, partiellement exogène, du soulèvement de 2014 dans le Donbass...

"Tout cramer et repartir sur des bases saines".

il y a 53 minutes, gustave a dit :

Franchissement sans suite puisque les Ukrainiens ne bougent plus en dépit de la proximité de certains axes vers Izium. Ce qui ne colle en revanche avec aucune de nos hypothèses c’est la contre offensive russe non pas sur la tête de pont mais plus au nord en rebasculant à l’ouest du Donets. Ce qui me conduit à penser qu’il s’agit pour eux de maintenir le plus de forces ukrainiennes sur ce front pendant que la bataille du Dombass voit semble-t-il leur effort principal.

Ce qui irait dans la direction de cette "agitation" à la frontière biélorusse et secondairement en mer Noire : on agite des drapeaux pendant que la grosse affaire se déroule dans le Donbass.

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
Il y a 1 heure, Klem a dit :

On est loin de l’échelle de la 2eme GM… 

Les russes donnent tout pour terminer leur manœuvre de pince pour stabiliser le front avec des gains territoriaux et une défaite tactique ukrainienne qui va mettre un coup au moral. Mais en l’état les forces aux sol russes ont été usées à un point qui va nécessiter une pause, d’ailleurs nécessaire aussi aux ukrainiens.

Fin d’un 2eme round en faveur de la Russie (après un premier en faveur de l’Ukraine) mais pas fin de la guerre, loin de la.

Si les ukrainiens lâchent le saillant et se regroupent pour se réarmer et recompleter leurs forces, il y aura un 3 eme round offensif et je donnerai pas ma main à couper que les russes tiendront.

Pour moi les facteurs décisifs seront :

1. Que les ukrainiens ne sacrifient pas leurs forces dans la poche

2. Que le matériel occidental arrive en première ligne plus massivement 

3. Que les réserves en formation puissent être déployées 

Côté russes , moins de marge de manœuvre, mais si les ukrainiens attaquent trop vite et avec insuffisamment de forces, ils les repousseront 

 

Clairement, l'abaissement des objectifs russes à une poche de plus en plus limité dans le Dombass leur a permis d'atteindre enfin localement les rapports de forces nécessaires à une percée. L'enjeu pour les Ukrainiens ça va être de savoir s'il faut évacuer la poche avant sa fermeture complète. Car à trop s'accrocher, il y a le risque de perdre non seulement les territoires, mais aussi tous les gars à l'intérieur. Choix difficile, mais auquel l'état-major ukrainien va devoir rapidement répondre. 

La perte de Severodnesk et Lyssytchansk serait pénible mais n'est pas en soi une catastrophe absolue qui mettrait fin à la guerre. Ca le devient par contre si dans l'histoire tu perds 4 de tes meilleurs brigades avec homme et équipement. Voilà la question qui se pose. 

On voit aussi que l'aviation russe semble gagner en efficacité. Le fait d'attaquer des positions retranchées et relativement fixes est sans doute plus simple pour les VVS que dans une guerre de "mouvement" où la faiblesse des communications air-sol semblent vraiment limiter leur efficacité. Là qu'ils savent où taper, l'avantage aérien russe joue à fond. 

Edited by CortoMaltese
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Les russes ont repris Toshkovka (conditionnel mais il y a des images donc...) ce qui referme presque hermétiquement la mini-poche de Zolote. La ville semble quasi-détruite contrairement à Sledovarsk qui apparait très épargné. Si j'osais un peu d'humour, je dirais que quand on achète un bien immobilier il faut aussi regarder si la ville peut devenir stratégique en cas de conflit armé..

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Klem a dit :

Les russes donnent tout pour terminer leur manœuvre de pince pour stabiliser le front avec des gains territoriaux et une défaite tactique ukrainienne qui va mettre un coup au moral. Mais en l’état les forces aux sol russes ont été usées à un point qui va nécessiter une pause, d’ailleurs nécessaire aussi aux ukrainiens.

Dans le Donbass, il semble que les Russes auront tout intérêt / seront forcés de faire une pause opérationnelle après la réduction du chaudron qu'ils semblent en train de refermer. Pour se refaire, et ça permettra aux Ukrainiens de se refaire aussi.

Cela dit, je ne suis pas sûr que cette pause soit observée partout. La Russie pourrait-elle avoir gardé assez de ressources pour monter une offensive dans le Sud pendant la pause opérationnelle dans le Donbass ?

Sachant que les densités de troupes d'un côté comme de l'autre sont nettement inférieures du côté de Mykolaïv et Zaporojjia - une réserve suffisant à une offensive n'aurait pas forcément à être très grande - sachant que ces régions sont moins densément peuplées avec donc moins de villes difficiles à réduire ou neutraliser pour l'agresseur, je ne l'exclurais pas.

Il se pourrait que Moscou choisisse de ne jamais interrompre une série d'offensives, à un endroit ou à un autre du front, afin d'accumuler sans interruption des succès localisés (Marioupol, "petit chaudron" dans le Donbass...) dans l'espoir de parvenir à un basculement psychologique soit des Ukrainiens, soit de leurs soutiens américano-européens, et de convaincre l'adversaire qu'il perdra la guerre et doit négocier maintenant pour "limiter les dégâts tant qu'il en est encore temps".

 

Il y a 2 heures, Klem a dit :

Si les ukrainiens lâchent le saillant et se regroupent pour se réarmer et recompleter leurs forces, il y aura un 3 eme round offensif et je donnerai pas ma main à couper que les russes tiendront.

Si le scénario que j'évoque se réalise, avec une nouvelle offensive à relativement court terme dans le Sud pendant une pause opérationnelle dans le Donbass, l'Ukraine pourrait avoir intérêt à tenter de briser la série des offensives russes avec une contre-attaque, oui.

Kiev a t il les ressources en hommes et matériels pour cela ? Les pertes plus élevées en offensive qu'en défensive doivent-elles être acceptées comme prix pour empêcher une série de succès russes locaux à effet destructeur sur la volonté nationale de tenir et la volonté américaine de soutenir ? Ou l'Ukraine doit-elle se garder d'une offensive coûteuse en troupes expérimentées et équipées, sachant qu'elles n'en a pas beaucoup ?

Aucune idée de ce que le commandemant ukrainien choisirait.

 

Il y a 2 heures, Klem a dit :

Pour moi les facteurs décisifs seront :

1. Que les ukrainiens ne sacrifient pas leurs forces dans la poche

2. Que le matériel occidental arrive en première ligne plus massivement 

3. Que les réserves en formation puissent être déployées  

On devrait en savoir plus rapidement sur la première question.

Les deux autres, ce sont de gros points d'interrogation de mon point de vue

- Pas d'avions ni d'hélicoptères de combat dans les livraisons occidentales. Pas d'artillerie missile. Sauf erreur de ma part, pas de défense sol-air tant que KMW n'a pas fini de remettre en état les Gepard que l'Allemagne prévoit de livrer (on parle de l'automne). De l'artillerie tractée, relativement vulnérable à un feu de contre-batterie. Peu d'artillerie mobile sur camion. 250 chars T-72 de Pologne, ce qui est à la fois beaucoup en soi, et peu par rapport à l'intensité des opérations de guerre. Beaucoup de missiles antichars et antiaériens, fort utiles mais insuffisants à eux seuls pour stopper les Russes, comme on l'a vu depuis le 24 février

- Réserves en formation à l'efficacité inconnue. La motivation est certainement maximale, mais ils seront très probablement moins efficaces que les troupes du Donbass qui participent à des combats depuis 8 ans. A quel point : un peu moins, ou beaucoup moins ? La question se pose aussi pour les Russes cela dit, dont les meilleures troupes prennent clairement cher

Link to comment
Share on other sites

Citation

Pas d'avions ni d'hélicoptères de combat dans les livraisons occidentales. Pas d'artillerie missile

Les US ont ou vont livrer des Mi17

Les Tchèques de Mi24VP

La livraison de MLRS est fortement discutée

Citation

250 chars T-72 de Pologne

 

Dont plusieurs déjà perdus (peut être au moins déjà une 10aine)

 

Citation

Réserves en formation à l'efficacité inconnue. La motivation est certainement maximale

La motivation des unités de reserves commence à s'effondrer en certain points du front. Pas mal indiquent qu'on les envoient dans un enfer battu par l'artillerie sans trop de moyens

Il y a 3 heures, Klem a dit :

Pour moi, effondrement veux dire rupture en cascade de la ligne front et possibilité pour l’adversaire d’avancer en balayant ce qu’il’y à derrière. La c’est du grignotage sur la ligne de front, derrière ça tiens encore pour une seconde ligne de défense.

A échelle macro, les russes sont en mesure de réduire une belle poche, mais l’armée ukrainienne ne va pas s’effondrée elle va juste prendre un sale coup. 

J'entends mais si les ukrainiens se laissent piéger ils perdront 4 brigades de pro (2 motorisées, 1 de para, 1 motorisée de montagne) sans compter les unités territoriales sur les 20 à 22 brigades pro qu'ils ont

D'un coup ca ferait un gros trou dans le dispositif avec un effet domino possible

Le point clé étant la réussite ou l'echec de l'encerclement et l'évacuation des forces ukrainiennes

Link to comment
Share on other sites

il y a 23 minutes, Alexis a dit :

Sauf erreur de ma part, pas de défense sol-air tant que KMW n'a pas fini de remettre en état les Gepard que l'Allemagne prévoit de livrer (on parle de l'automne). De l'artillerie tractée, relativement vulnérable à un feu de contre-batterie. Peu d'artillerie mobile sur camion. 250 chars T-72 de Pologne, ce qui est à la fois beaucoup en soi, et peu par rapport à l'intensité des opérations de guerre. Beaucoup de missiles antichars et antiaériens, fort utiles mais insuffisants à eux seuls pour stopper les Russes, comme on l'a vu depuis le 24 février

- Réserves en formation à l'efficacité inconnue. La motivation est certainement maximale, mais ils seront très probablement moins efficaces que les troupes du Donbass qui participent à des combats depuis 8 ans. A quel point : un peu moins, ou beaucoup moins ? La question se pose aussi pour les Russes cela dit, dont les meilleures troupes prennent clairement cher

Dans leur fameux paquet de 40 milliards, les Américains mettraient apparemment des systèmes Patriot.

Sinon en ce qui concerne les réserves, attention, les Ukrainiens l'ont joué intelligente et ont fait rouler leurs troupes dans le Donbass ces dernières années afin que leurs réservistes aient tous une bonne expérience du combat.

Link to comment
Share on other sites

il y a 43 minutes, Alexis a dit :

250 chars T-72 de Pologne, ce qui est à la fois beaucoup en soi, et peu par rapport à l'intensité des opérations de guerre.

Quand on pense qu'on va avoir 200 MBT, les allemands à peut prés autant, les britaniques aussi.  

Ils sont tous plus performants que des T72, mais quand même, ca fait bien lège.

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Banzinou a dit :

La Russie a perdu plus de 700 chars en Ukraine

 

 

Et ?

On va pas faire le listing toutes les semaines

Ca n'a pas l'air de ralentir le tempo opérationnel russe donc le volume de pertes au jour le jour on s'en fout un peu, non .....

  • Confused 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
il y a 4 minutes, Akhilleus a dit :

Et ?

On va pas faire le listing toutes les semaines

Ca n'a pas l'air de ralentir le tempo opérationnel russe donc le volume de pertes au jour le jour on s'en fout un peu, non .....

Certains vont faire fortune dans le recyclage avec toute cette ferraille.

Edited by Robert
  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,772
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Severus Snape
    Newest Member
    Severus Snape
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...