Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

Vu le délire de cette demande ce n'est certainement pas l'UE qui peut fournir ça ni en réserve ni en production, c'est plus dirigé vers les USA et même là c'est très douteux vu leur préparation à la guerre dans le pacifique à terme.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

La question est comment les Etats Unis voit ce conflit. Comment le voit l'Europe et chacune de ses composantes.

Est ce le conflit territorial de l'Ukraine contre la Russie ou un conflit plus ou moins larvé contre l'Europe et l'Ukraine le premier objectif et donc le premier rempart.

 

Edited by Mangouste
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Deres a dit :

Il y a 1000 canons de 155 mm en service en Europe actuellement ? 

Chiffres wikipedia pas forcément à jour ni exhaustifs :

  • M109 : 420 Grèce, 102 Espagne, 33 Autriche, 65 Lettonie, 18 Portugal,
  • Zuzana : Slovaquie 16, Chypre 12
  • K 98 : Finlande 56
  • K 83 : Finlande 113
  • TRF1 : France 43, Chypre 12
  • AuF1 : France 32
  • CAESAR : France 77
  • FH-70 : Estonie 24, Italie 90, Pays-Bas 15
  • PzH 2000 : Croatie 16, Allemagne 108, Grèce 25, Hongrie 24, Italie 68, Lithuanie 19, Pays-Bas 35
  • Krab : Pologne 80
  • M114 : Portugal 24
  • ATMOS 2000 : Roumanie 3 (prototypes)
  • Archer : Suède 48

Soit au total pour l'UE : 1578 pièces diverses entre les automoteurs et les tractés. C'est sans doute moins que ça en vrai, mais on doit quand même effectivement dépasser 1000 canons de 155 mm en service...

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, Kelkin a dit :

Chiffres wikipedia pas forcément à jour ni exhaustifs :

  • M109 : 420 Grèce, 102 Espagne, 33 Autriche, 65 Lettonie, 18 Portugal,
  • Zuzana : Slovaquie 16, Chypre 12
  • K 98 : Finlande 56
  • K 83 : Finlande 113
  • TRF1 : France 43, Chypre 12
  • AuF1 : France 32
  • CAESAR : France 77
  • FH-70 : Estonie 24, Italie 90, Pays-Bas 15
  • PzH 2000 : Croatie 16, Allemagne 108, Grèce 25, Hongrie 24, Italie 68, Lithuanie 19, Pays-Bas 35
  • Krab : Pologne 80
  • M114 : Portugal 24
  • ATMOS 2000 : Roumanie 3 (prototypes)
  • Archer : Suède 48

Soit au total pour l'UE : 1578 pièces diverses entre les automoteurs et les tractés. C'est sans doute moins que ça en vrai, mais on doit quand même effectivement dépasser 1000 canons de 155 mm en service...

Dont beaucoup en réserve voire en parc non immédiatement opérationnels  (cf une partie de M109 grecs, des PzH2000 Allemands ou hollandais et j'en passe)

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Deres a dit :

Il y a 1000 canons de 155 mm en service en Europe actuellement ? 

Oui bonne question, en services et en réserves (Europe+USA) ?

je n'en ai aucune idée

Link to comment
Share on other sites

13 hours ago, Métal_Hurlant said:

Un reportage pour le magazine Rolling Stone

Traduction automatique ; photos avec le lien

https://www.rollingstone.com/culture/culture-news/ukrainian-military-unit-russia-artillery-1365021/

‘They’re Wiping Us From Earth’ : échapper à l’artillerie russe avec une unité militaire ukrainienne
Mac William Bishop

Ce que je note aussi c’est que ce journaliste est un vétéran (ancien US Marine qui a servi en Irak). C’est semble-t-il une pratique courante dans les meilleurs journaux et magazines US… et ça transparaît dans la qualité des reportages.

Dommage qu’en France l’expérience militaire n’est pas valorisée dans le civil, contrairement aux US ou c’est très bien vu.

Edited by HK
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

 Les divisions ukrainiennes restantes (à Sievierodonetsk) y sont pour toujours ...

https://www.lepoint.fr/monde/l-armee-ukrainienne-dit-avoir-ete-chassee-du-centre-de-sievierodonetsk-13-06-2022-2479330_24.php

Les troupes ukrainiennes chassées de Sievierodonetsk. Selon l'état-major ukrainien, les soldats de Kiev ont été repoussés hors du centre-ville de la localité clé de l'est de l'Ukraine, ce lundi 13 juin. « Avec le soutien de l'artillerie, l'ennemi a mené un assaut à Sievierodonetsk, a enregistré un succès partiel et repoussé nos unités du centre-ville. Les hostilités se poursuivent », a indiqué l'armée dans son point du matin publié sur Facebook.

Serguiï Gaïdaï, gouverneur de la région de Louhansk – dont Sievierodonetsk est le centre administratif pour la partie contrôlée par les autorités ukrainiennes –, a confirmé que les forces ukrainiennes avaient été repoussées du centre-ville. Selon lui, les Russes contrôlent « plus de 70 % » de la ville. « Les combats de rue se poursuivent […] les Russes continuent de détruire la ville », a-t-il écrit lundi matin sur Facebook en publiant des photos d'immeubles en ruines ou en flammes.

De leur côté, les séparatistes prorusses qui combattent aux côtés des forces russes ont affirmé que les dernières divisions ukrainiennes restant à Sievierodonetsk y étaient désormais « bloquées », après que le dernier pont qui permettait de gagner la ville voisine de Lyssytchansk a « sauté ». « Les divisions ukrainiennes restantes (à Sievierodonetsk) y sont pour toujours. Elles ont deux possibilités [...], se rendre ou mourir », a affirmé Edouard Bassourine, porte-parole des séparatistes.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

12 minutes ago, herciv said:

Les divisions ukrainiennes restantes (à Sievierodonetsk) y sont pour toujours

Merci pour ce petit morceau de propagande russe.

Edited by HK
  • Confused 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, HK a dit :

Merci pour ce petit morceau de propagande russe. Ça te fait du bien d’être leur porte parole?

Tu diras çà au journaliste du POINT qui a rédigé l'article.

Je met en gras l'article juste pour faire remarquer que laisser s'enfermer des soldats bien formés et du matériel dans une nasse me semble être une erreur tactique.

il y a 1 minute, mehari a dit :

Ça tombe bien, les ukrainiens n'ont pas de divisions...

Certe. Il n'empèche qu'il n'y a plus de pont pour traverser. Je sais que la rivière est basse en ce moment donc j'espère que ces soldats et matériel pourront traverser sans problème.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

21 minutes ago, herciv said:

Certe. Il n'empèche qu'il n'y a plus de pont pour traverser. Je sais que la rivière est basse en ce moment donc j'espère que ces soldats et matériel pourront traverser sans problème.

J'avais vu passer un truc hier disant que les Ukrainiens avaient une alternative (gué? pont flottant?). Pas plus de détails cependant.

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, mehari a dit :

J'avais vu passer un truc hier disant que les Ukrainiens avaient une alternative (gué? pont flottant?). Pas plus de détails cependant.

En plus c'est entre autre un bataillon de 400 hommes moitié brésiliens moitié anglais dont on parle en partie. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 18 minutes, herciv a dit :

En plus c'est entre autre un bataillon de 400 hommes moitié brésiliens 

Parce qu'ils sont gué?   .....                    porte, tout ça tout ça

 

 

il y a 45 minutes, herciv a dit :

Tu diras çà au journaliste du POINT qui a rédigé l'article.

Je met en gras l'article juste pour faire remarquer que laisser s'enfermer des soldats bien formés et du matériel dans une nasse me semble être une erreur tactique.

Dans la pratique, je suis certain que tout ce qui reste sur place c'est de l'infanterie légère en mode techno guerilla. Le gros matériel n'a strictement rien à faire dans ce coin pourri. Seule l'infanterie cachée dans les caves peut tenir les débris. Tout l'artillerie UKR est en face.

Link to comment
Share on other sites

il y a 13 minutes, herciv a dit :

En plus c'est entre autre un bataillon de 400 hommes moitié brésiliens moitié anglais dont on parle en partie. 

Je ne comprends pas trop ce qui motive des Brésiliens et des Anglais à venir se battre en Ukraine. Pour les Anglais encore je peux imaginer que ce sont des Ukrainiens ayant pris la nationalité anglaise, et ayant oublié de déclarer à l'ambassade d'Ukraine le changement de statut, mais des Brésiliens ?

souvenez vous, la double nationalité est impossible en Ukraine, entre autre parce que les politiciens pensaient qu'aussitôt qu'une partie de la population aurait demandé la double nationalité ukrainienne/russe, ça aurait permis de justifier une intervention russe si ces ressortissants étaient trop malmenés (bon la Russie a finalement pris un prétexte plus large pour intervenir).

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, rendbo a dit :

Je ne comprends pas trop ce qui motive des Brésiliens et des Anglais à venir se battre en Ukraine. Pour les Anglais encore je peux imaginer que ce sont des Ukrainiens ayant pris la nationalité anglaise, et ayant oublié de déclarer à l'ambassade d'Ukraine le changement de statut, mais des Brésiliens ?

souvenez vous, la double nationalité est impossible en Ukraine, entre autre parce que les politiciens pensaient qu'aussitôt qu'une partie de la population aurait demandé la double nationalité ukrainienne/russe, ça aurait permis de justifier une intervention russe si ces ressortissants étaient trop malmenés (bon la Russie a finalement pris un prétexte plus large pour intervenir).

 

les anglais ont une dent contre les russes depuis .... la Guerre de Crimée (l'autre, la plus vieille) et depuis les actions du SVR sur leur sol. Et puis avec le jingoisme flamboyant, faut pas pousser beaucoup un anglais

Pour les brésiliens, ??? mystère et boule de gomme

Peut être un coté vieille reminiscence rance de la Guerre froide et de l'époque des colonels plutot mort que rouge

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Le Britannique aime la baston, et a toujours décidé de diriger son opposition forte à toute puissance majeure euro-continentale (France, Russie, Allemagne, Russie), ça avec un peu de réseaux sociaux, et vous avez un bon nombre de brittons qui partent au quart de tour la fleur au fusil ...

Le Brésil est aussi un pays assez violent, donc trouver 200 ou 300 gonziers prêts à se mettre sur la tronche un peu partout sur terre ... N'oublions pas non plus que c'est une partie de ce genre de public qui permet d'alimenter notre belle Légion ....

Clairon

  • Haha 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, herciv a dit :

En plus c'est entre autre un bataillon de 400 hommes moitié brésiliens moitié anglais dont on parle en partie. 

Si c'est celui qui a pris part à la contre offensive récente, je crains qu'il ne compte plus 400 hommes.

il y a 52 minutes, cracou a dit :

Dans la pratique, je suis certain que tout ce qui reste sur place c'est de l'infanterie légère en mode techno guerilla. Le gros matériel n'a strictement rien à faire dans ce coin pourri. Seule l'infanterie cachée dans les caves peut tenir les débris. Tout l'artillerie UKR est en face.

Oui, il semblerait que les forces de manouvres ukrainiennes (comprendre avec des véhicules blindés) aient dégagé il y a longtemps. Le front doit être principalement tenu par des territoriaux. On avait vu un article il y a quelques temps où ceux-ci avaient couverts le retrait des "professionnels" par le pont mais avaient eux dut traverser à pied après que les sapeurs l'ai fait sauter. Donc cela doit être possible. Pareil, l'artillerie ukrainienne est censé être de l'autre côté de la rivière, donc vu la distance, ce doit être principalement du mortier.  

Vu la conformation et la largeur du saillant, pense que si les ukrainiens ont conservés des véhicules blindés et de l'artillerie lourde dedans, ils n'existent plus actuellement.

Edited by Deres
Link to comment
Share on other sites

il y a 39 minutes, Deres a dit :

Si c'est celui qui a pris part à la contre offensive récente, je crains qu'il ne compte plus 400 hommes.

Oui, il semblerait que les forces de manouvres ukrainiennes (comprendre avec des véhicules blindés) aient dégagé il y a longtemps. Le front doit être principalement tenu par des territoriaux. On avait vu un article il y a quelques temps où ceux-ci avaient couverts le retrait des "professionnels" par le pont mais avaient eux dut traverser à pied après que les sapeurs l'ai fait sauter. Donc cela doit être possible. Pareil, l'artillerie ukrainienne est censé être de l'autre côté de la rivière, donc vu la distance, ce doit être principalement du mortier.  

Vu la conformation et la largeur du saillant, pense que si les ukrainiens ont conservés des véhicules blindés et de l'artillerie lourde dedans, ils n'existent plus actuellement.

Il était beaucoup question des SSO ukrainiens dans les combats dans Severodonesk, plus que des territoriaux (ce qui ne veut pas dire que ceux-ci n’ont pas été engagés).

Link to comment
Share on other sites

il y a 13 minutes, gustave a dit :

Il était beaucoup question des SSO ukrainiens dans les combats dans Severodonesk, plus que des territoriaux (ce qui ne veut pas dire que ceux-ci n’ont pas été engagés).

Il est logique de plus communiquer sur les super-héros que sur la chair à canon même si ceux-ci constituent au final le gros de la troupe ...

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, Deres a dit :

Il est logique de plus communiquer sur les super-héros que sur la chair à canon même si ceux-ci constituent au final le gros de la troupe ...

C'est marrant la manière dont au final Warhammer 40k est parfois réaliste...

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

  • Rob1 locked this topic
  • Rob1 unlocked this topic

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,978
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Personne
    Newest Member
    Personne
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...