Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

Posted (edited)
Il y a 8 heures, herciv a dit :

Je l'ai cru pour Lysychans'k mais en fait elle va tomber à peine quelque jour après severodonetsk.

Ce qui va dans ton sens

- C'est une ligne de repli qui a largement eu le temps d'être aménagé

- Elle va récupérer les troupes évacuées de Lysychans'k

Mais :

- les troupes sont fatiguées par 4 mois de guerre sans relève

- les matériels sont aussi fatigués et / ou en nombre insuffisant

- les russes ont trouvé un tactique ; provoquer l'affrontement avec les ukrainiens pour consommer leur potentiel

 

On est vraiment sur une guerre d'usure et celui qui passe le point de rupture le premier a perdu.  Lysychans'k bien qu'une position défensive bien établi va tomber rapidement et c'est un mauvais signe. Si les ukrainiens montrent autre chose à Slovyansk j'aurais mal lu leur état, sinon c'est vraiment pas bon et la suite ne dépendra plus que de Poutine.

 

Pour ma part et sans connaissance tactique (dans le sens c'est purement un avis). J'ai plus l'impression qu'elle est abandonné car tournée. Pas par manque de force en fait.

Edited by Elemorej
Link to comment
Share on other sites

Une vidéo qui rappelle des vieilles images de la guerre du Vietnam ou en Amérique Latine , seul l'armement, l'équipement nous ramène à notre période actuelle .

On oubli souvent que dans ces contrées de l'Est ,la chaleur et l'humidité sont très importante , et la végétation très verdoyante .

Une infiltration de soldats ukrainiens , je pense que ce se sont des FS , on voit que l'un d'entre eux est dire d'une M4 .

 

  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Je pensais vraiment que les russes allaient "s'occuper" de Lisichansk avant Severodonetsk car placée en surplomb de celle-ci, comme quoi les staratégies de salon ... Sinon c'est un détail mais je ne considère pas les tchétchènes comme des supplétifs mais comme des réguliers, la Tchéchénie composant une des républiques de la fédération de Russie. Les abkhazes, ossètes, les DPR ou DPR et dans un autre genre les Wagner sont effectivement des supplétifs, il y a peut-être une poignée de volontaires/mercenaires étrangers aussi...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Sammy a dit :

Je pensais vraiment que les russes allaient "s'occuper" de Lisichansk avant Severodonetsk car placée en surplomb de celle-ci, comme quoi les staratégies de salon ... Sinon c'est un détail mais je ne considère pas les tchétchènes comme des supplétifs mais comme des réguliers, la Tchéchénie composant une des républiques de la fédération de Russie. Les abkhazes, ossètes, les DPR ou DPR et dans un autre genre les Wagner sont effectivement des supplétifs, il y a peut-être une poignée de volontaires/mercenaires étrangers aussi...

quand on parle de réguliers ca veut dire l'armée russe, les tchétchènes ne rentrent pas dans ce cadre 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Minitel a dit :

Donc, les T62 sont envoyés sur le front et ne servent pas dans un rôle de "police".

C'est peu compréhensible vu le stock de chars "modernes".

Mais celui-ci a sauvé son équipage!

Il y a 5 heures, Scarabé a dit :

Des poireaux qui coutent bonbon.  

https://www.droitdesmilitaires.fr/922

Si tu lisais ton propre lien tu apprendrais que justement cette 2S ne coûte presque rien à l'Etat, et bien moins que les statuts de nombre d'autres professions...

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
49 minutes ago, Banzinou said:

Pas très efficace, de ce que je vois une seule bombe sur quatre a touché l'île

C’est le talon d’Achilles des Russes et cela concerne tous leurs feux (aviation, missiles, artillerie etc)… des feux massifs dont 90% passent à côté de la cible.

Quand on compare à ce que les UKR ont réussi surtout ces 2 dernières semaines avec des frappes ciblées sur des QG, dépôts d’armement et essence etc, je me dis que les courbes de puissance sont peut-être en train de s’inverser, du moins pour la partie “frappe en profondeur”.

Reste à voir ensuite pour l’efficacité respective de la contre-batterie (la aussi l’hypothèse d’une petite supériorité UKR semble plausible) et le battage de zone / tirs de suppression où la puissance des feux russes est certainement impressionnante.

Edited by HK
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
il y a une heure, gustave a dit :

Mais celui-ci a sauvé son équipage!

Si tu lisais ton propre lien tu apprendrais que justement cette 2S ne coûte presque rien à l'Etat, et bien moins que les statuts de nombre d'autres professions...

je l'ai lu 

c'est pas le coût qui me derange mais juste l'utilité de garder des officiers 2 S Mais bon on pars HS pour revenir au sujet: 

 

Le Dombass aujourd'hui me fait penser à l'Alsace et la Lorraine 

Et la Strabourgeoise en ukrainien pourrait donner un truc comme ça 

Petit papa c'est donc la mi-Carême,
Et te voici déguisé en soldat.
Petit papa, dis moi si c'est pour rire,
Ou pour faire peur aux tous petits enfants. } bis

Non non ma fille, je pars pour la Patrie,
C'est un devoir où tous les papas s'en vont.
Embrasse moi petite fille chérie,
Je rentrerais bien vite à la maison. } bis

Dis moi maman, quelle est cette médaille,
Et cette lettre qu'apporte le facteur ?
Dis moi maman, tu pleures et tu défailles,
Ils ont tué petit père adoré. } bis

Oui mon enfant, ils ont tué ton père,
Pleure avec moi, car nous les haïssons.
Quelle guerre atroce qui fait pleurer les mères,
Et tue les pères des petits anges blonds. } bis

La neige tombe aux portes de la ville,
Là est assise une enfant de Marioupol
Elle reste là malgré le froid, la bise,
Elle reste là malgré le froid du jour. } bis

Un homme passe, à la fillette donne,
Elle reconnaît l'uniforme Russe .
Elle refuse l'aumône qu'on lui donne,
A l'ennemi elle dit bien fièrement : } bis

Gardez votre or, je garde ma puissance,
Soldat russe , passez votre chemin.
Moi je ne suis qu'une enfant ukrainniene ,
A l'ennemi je ne tends pas la main. } bis

Tout en priant sous cette cathédrale,
Ma mère est morte sous ce porche écroulé.
Frappée à mort par l'une de vos balles,
Frappée à mort par l'un de vos boulets. } bi

Mon père est mort sur vos champs de batailles,
Je n'ai pas vu l'ombre de son cercueil.
Frappé à mort par l'une de vos balles,
C'est la raison de ma robe de deuil. } bis

Vous avez eu Kerson et Marioupol 
Vous avez eu les ruines d'Azovstal 
Vous avez Lougansk et Donetsk
Mais mon p'tit coeur vous ne l'aurez jamais,
Mais mon p'tit coeur lui restera ukrainien . } bis

 

  

Edited by Scarabé
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
il y a une heure, HK a dit :

C’est le talon d’Achilles des Russes et cela concerne tous leurs feux (aviation, missiles, artillerie etc)… des feux massifs dont 90% passent à côté de la cible.

Quand on compare à ce que les UKR ont réussi surtout ces 2 dernières semaines avec des frappes ciblées sur des QG, dépôts d’armement et essence etc, je me dis que les courbes de puissance sont peut-être en train de s’inverser, du moins pour la partie “frappe en profondeur”.

Reste à voir ensuite pour l’efficacité respective de la contre-batterie (la aussi l’hypothèse d’une petite supériorité UKR semble plausible) et le battage de zone / tirs de suppression où la puissance des feux russes est certainement impressionnante.

En gardant à l'esprit que ce qui est mis en avant du côté ukrainien (les frappes de précision) n'est peut-être pas représentatif de l'ensemble des forces ukrainiennes... Difficile de le savoir, d'autant que certains témoignages ukrainiens (dont on a également discuté les possibles limites) évoquent la localisation et la frappe des émissions radios ou des forces à découvert par les Russes ou encore des dépots et QG (par exemple

...)

Edited by gustave
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Aux sujets des blessés, il y a quelques jours, un reporter TV français sur place, commentait les chiffres donnés par l'armée ukrainienne.

Cela peux éclairer certains:

- Une grand majorités des blessés sont légers/très légers, ils retournent au front entre quelques heures à quelques jours.

- 20 / 25% sont des blessés plus graves. Ils reviennent au front aussi, après une à quelques semaines.

- Reste 20 % de blessés très graves. Eux, nécessites de un a quelques mois de soins. Ils ne reviennent pas au front et sont directement rayés des listes de l'armée.

 

  • Thanks 4
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, HK a dit :

C’est le talon d’Achilles des Russes et cela concerne tous leurs feux (aviation, missiles, artillerie etc)… des feux massifs dont 90% passent à côté de la cible.

Quand on compare à ce que les UKR ont réussi surtout ces 2 dernières semaines avec des frappes ciblées sur des QG, dépôts d’armement et essence etc, je me dis que les courbes de puissance sont peut-être en train de s’inverser, du moins pour la partie “frappe en profondeur”.

Reste à voir ensuite pour l’efficacité respective de la contre-batterie (la aussi l’hypothèse d’une petite supériorité UKR semble plausible) et le battage de zone / tirs de suppression où la puissance des feux russes est certainement impressionnante.

je vais pasticher quelqu'un mais hum source pour la partie en gras ?

Non parceque tant qu'a faire dans le ridicule (comme les 100 000 pertes) continuons

Serieux ce forum commence a ressembler à une succursale de Discord ou de 15-25 ans vu le niveau des commentaires

Un peu de sérieux dans les posts et les analyses ne ferait pas de mal

Sinon si on veut être précis, 100 %  des obus et bombes y compris intelligents (sauf guidage terminal avec pointeur laser en condition parfaite cad sans vent latéral, sans fumée, sans obstacle) tombent à coté de la cible. La CEP c'est pas fait pour les chiens. Même quand la CEP fait 2 m

il y a 16 minutes, Cricrisius a dit :

Aux sujets des blessés, il y a quelques jours, un reporter TV français sur place, commentait les chiffres donnés par l'armée ukrainienne.

Cela peux éclairer certains:

- Une grand majorités des blessés sont légers/très légers, ils retournent au front entre quelques heures à quelques jours.

- 20 / 25% sont des blessés plus graves. Ils reviennent au front aussi, après une à quelques semaines.

- Reste 20 % de blessés très graves. Eux, nécessites de un a quelques mois de soins. Ils ne reviennent pas au front et sont directement rayés des listes de l'armée.

 

La distribution habituelle c'est 1/3, 1/3, 1/3 dans les grandes lignes

Link to comment
Share on other sites

il y a 25 minutes, Akhilleus a dit :

La distribution habituelle c'est 1/3, 1/3, 1/3 dans les grandes lignes

Oui, moi aussi j'avais ça en tête.

Comme le ratio habituelle de 1 mort pour 3 blessés. Pourtant, le ministre ukrainien de la Défense annonçait avoir "jusqu'à 100 mort et 500 blessés par jour". Soit un ratio de 1 pour 5.

Si c'est vraiment 20 % de blessés définitivement perdus, les pertes ukrainiennes équivalent, grosso modo, au nombre de morts !

Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
Il y a 9 heures, Cricrisius a dit :

Oui, moi aussi j'avais ça en tête.

Comme le ratio habituelle de 1 mort pour 3 blessés. Pourtant, le ministre ukrainien de la Défense annonçait avoir "jusqu'à 100 mort et 500 blessés par jour". Soit un ratio de 1 pour 5.

Si c'est vraiment 20 % de blessés définitivement perdus, les pertes ukrainiennes équivalent, grosso modo, au nombre de morts !

En général quand on dit  1 mort pour 3 blessés c'est 3 blessés nécessitant une évacuation et hors de combat. Tu peux ajouter les blessures légères qui ne nécessitent pas forcément d'évacuation et qui sont raffistolées sur place.

Edited by Connorfra
Link to comment
Share on other sites

il y a 19 minutes, Cricrisius a dit :

Oui, moi aussi j'avais ça en tête.

Comme le ratio habituelle de 1 mort pour 3 blessés. Pourtant, le ministre ukrainien de la Défense annonçait avoir "jusqu'à 100 mort et 500 blessés par jour". Soit un ratio de 1 pour 5.

Si c'est vraiment 20 % de blessés définitivement perdus, les pertes ukrainiennes équivalent, grosso modo, au nombre de morts !

Je rejoins @Connorfra

Les blessés legers (de l'ordre de la remise en forme de moins d'une paire d'heure) ne sont pas comptés dans les blessés

Dès que tu as besoin d'une prise en charge MEDEVAC, là on compte

Ca ferait effectivement 100 morts, 100 blessés très graves donc hors de combat définitivement ou en tout cas pour 3 semaines et au delà, 100 blessés moyens (3 jours à 3 semaines hors de combat) et le gros bataillon des blessés HS pour 24h à 72h

Par contre il ne faut pas se leurrer non plus. Un blessé léger (classe 1) même si il retourne au combat va perdre en efficacité et survivabilité si il a pas été mis au repos entre temps. D'ou aussi l'importance de la rotation de rafraichissement des unités

Link to comment
Share on other sites

il y a 11 minutes, Akhilleus a dit :

Je rejoins @Connorfra

Les blessés legers (de l'ordre de la remise en forme de moins d'une paire d'heure) ne sont pas comptés dans les blessés

Dès que tu as besoin d'une prise en charge MEDEVAC, là on compte

Ca ferait effectivement 100 morts, 100 blessés très graves donc hors de combat définitivement ou en tout cas pour 3 semaines et au delà, 100 blessés moyens (3 jours à 3 semaines hors de combat) et le gros bataillon des blessés HS pour 24h à 72h

Par contre il ne faut pas se leurrer non plus. Un blessé léger (classe 1) même si il retourne au combat va perdre en efficacité et survivabilité si il a pas été mis au repos entre temps. D'ou aussi l'importance de la rotation de rafraichissement des unités

Avec un part plus ou moins importante de blessés très graves ( 3 à 6%) voire moyens qui vont décéder des suites de leurs blessures et/ou de la qualité de la prise en charge

Link to comment
Share on other sites

Les ratio que vous utilisez ne sont probablement pas bons du tout. Ces rapports correspondent à des types de combat qu'on n'observe pas vraiment actuellement. Au début la mortalité a probablement été plus forte (en %) vu que les véhicules touchés ne pardonnaient pas. Dans le Dombass, on peut TRES fortement douter de la capacité des deux camps à pouvoir évacuer correctement les blessés (dans les forêts? et vu la tendance des Russes à s'en taper au moins au début?) et le taux de morts est probablement lui aussi supérieur. En pratique je m'attends à une proportion identique de blessés légers mais à peu de blessés graves car ils sont juste mort entre temps.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
il y a 10 minutes, cracou a dit :

Les ratio que vous utilisez ne sont probablement pas bons du tout. Ces rapports correspondent à des types de combat qu'on n'observe pas vraiment actuellement. Au début la mortalité a probablement été plus forte (en %) vu que les véhicules touchés ne pardonnaient pas. Dans le Dombass, on peut TRES fortement douter de la capacité des deux camps à pouvoir évacuer correctement les blessés (dans les forêts? et vu la tendance des Russes à s'en taper au moins au début?) et le taux de morts est probablement lui aussi supérieur. En pratique je m'attends à une proportion identique de blessés légers mais à peu de blessés graves car ils sont juste mort entre temps.

Je pense que le système de MEDEVAC russe est largement meilleur dans le Dombass que pendant le début de la guerre. Le gros problème des russes au début vient du style d'intervention, quand des mecs sont blessés au sein d'une colonne perdue au milieu de nulle part après avoir avancé de 60km, t'as aucun moyen de les évacuer proprement vers des hôpitaux à la frontière. A l'inverse dans le Dombass, avec des avancées incrémentales sur un front réduit et avec des arrières relativement bien structurés (postes médicaux et hopitaux de campagne correctement échelonnés) c'est sans doute déjà mieux sans bien sûr atteindre les sommets américains. 

EDIT : Ne jamais oublier que la doctrine russe et son application sont relativement cohérentes. Pas forcément brillantes, mais cohérentes. Ce qui a pêché au début c'est justement que les russes sont rentrés en Ukraine n'importe comment sans même appliquer leur propre doctrine, ce qui a d'ailleurs surpris tout le monde. Maintenant qu'ils sont revenus à des trucs qu'ils maîtrisent, ça fonctionne mieux. Ce n'est pas glorieux, l'infanterie reste trop peu présente et on reste sur du "je rase tout et j'avance" mais ça marche à peu près. Les munitions arrivent en temps et en heure, la concentration des moyens est assurée sur les axes de progression, on voit de l'interarme (basique certes) à différents échelons, ect. 

Autant les gens qui vendaient les russes pour une super-armée type top moderne capable d'envahir l'Europe en 72h en ont eu pour leurs frais, autant faut pas non plus faire passer les russes pour des débiles finis qui ne savent pas se battre. 

Edited by CortoMaltese
  • Upvote 4
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
il y a une heure, cracou a dit :

Les ratio que vous utilisez ne sont probablement pas bons du tout. Ces rapports correspondent à des types de combat qu'on n'observe pas vraiment actuellement. Au début la mortalité a probablement été plus forte (en %) vu que les véhicules touchés ne pardonnaient pas. Dans le Dombass, on peut TRES fortement douter de la capacité des deux camps à pouvoir évacuer correctement les blessés (dans les forêts? et vu la tendance des Russes à s'en taper au moins au début?) et le taux de morts est probablement lui aussi supérieur. En pratique je m'attends à une proportion identique de blessés légers mais à peu de blessés graves car ils sont juste mort entre temps.

70% des blessés qui vont décéder le sont dans les 5 premières minutes. 10 % au moment et après la prise en charge. La rapidité de l'évacuation joue alors sur une partie du reliquat sachant que ce sont des blessés graves et que la nature et la qualité de la structure qui reçoit le blessé est  également très importante.

Edited by Mangouste
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
7 hours ago, Akhilleus said:

Je vais pasticher quelqu'un mais hum source pour la partie en gras ?

Pour les 90% de tirs Russes qui ratent c’est plus un faisceau d’indices. Après c’est peut être 60% ou 95%…

On a:

- Les photos de champs criblés d’impacts d’artillerie, quasi-lunaires, avec une toute petite route ou tranchée au milieu

- Les missiles de précision au début de la guerre dont 60% n’atteignent pas leur cible (selon les sources US) https://www.businessinsider.com/us-intel-suggests-many-of-russias-missiles-fail-reports-2022-5

- Les cibles stratégiques qui restent intactes après des semaines d’attaques (ponts, aviation UKR etc)

- Les 3/4 des bombes sur la video de l’île aux Serpents qui ratent une cible facile et non-défendue

- Les tirs de plus en plus fréquents de missiles anti-navires avec une CEP de merde contre les cibles terrestres

- Le carpet bombing avec des roquettes en chandelle ou contre des zones urbaines (cf. le théâtre de Marioupol)

 

Voila… on peut émettre des hypothèses sur les raisons - problèmes de ciblage, volonté de saturer des zones pour atteindre le moral des soldats et civils UKR, fiabilité des équipements, manque de précision intrinsèque des armes utilisées… en tout cas il me semble que l’effet militaire de cet énorme débauche de feux est très en deçà des attentes de beaucoup d’analystes.

Edited by HK
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,799
    Total Members
    1,550
    Most Online
    VIVE LA PAIX
    Newest Member
    VIVE LA PAIX
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...