Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

Posted (edited)

la Fondation "Poroshenko" a acheté onze blindés MLS Shield italiens

La guerre est presque une aubaine pour Poroshenko qui risquait la prison pour plusieurs dizaines d'années

Edited by Banzinou
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
il y a une heure, herciv a dit :

Mais à partir de maintenant le front va s'élargir et après la ligne Slavianks / new-york c'est les grande plaine jusqu'au Dniepr.

Faut pas aller trop vite en besogne, ils sont pas encore à sortir les unités de pontonniers... Depuis que le centre de gravité s'est reporté sur le Donbass, il était plausible / probable que le front du saillant finirait par buter sur la ligne groso merdo Sloviansk  Kramatorks  Donetsk et c'est un très gros morceau.  A savoir si les UKR sont complètements cons et n'ont pas vu venir le coup et ont grillé toutes leurs unités; ou alors ils ont laissé, depuis un moment, des unités de couverture plus ou moins sacrifiées... 

Edited by Fusilier
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

41 minutes ago, herciv said:

Pourquoi vois-tu une opposition entre les deux hommes dans ce post ? j'y vois juste des incertitudes tactiques sur la défense à adopter. ET sincèrement à leur place je me les poserais également. Siversk n'est pas une grande ville dont les fortifications pourrait fixer les russes. D"un autre côté faut-il avoir une grande ligne de défense, ou faut-il massifier les troupes dans une seules ville comme Kramatorsk ? Ou encore faut-il hâter le repli des troupes sur le DNIEPR ?

Franchement à ce stade ni l'état-major ni les politiques ne doivent avoir de réponses évidentes. Donc je trouve au contraire de toi que ces incertitudes rendent l'Etat-major et les politiques ukrainiens humains.

Je ne dis pas que la question ne se pose pas, je remarque juste que des sources pro-russes avaient évoqué la même opposition avant Severodonetsk, c'est peut-être vrai mais je doute que les comptes qui racontent ça en sachent quelque chose en réalité.

Pour Siversk si les russes attaquent aussi par le nord (à confirmer toutefois), oui les ukrainiens sont coincés ...

Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
1 hour ago, herciv said:

Certaines unités ukraniennes ne semble plus être franchement en état de se battre :

C’est probablement vrai des 2 côtés.

Aptitude au combat = Équipement x Force morale x Entraînement x Logistique

On peut débattre chaque élément. Est-ce que les UKR arriveront à l’épuisement avant les Russes, qui ne sont pas forcément bien mieux placés? (à part leur avantage dans les feux qui va décroissant) Difficile de dire à ce stade…

Edited by HK
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Fusilier a dit :

finirait par buter sur la ligne groso merdo Sloviansk  Kramatorks  Donetsk et c'est un très gros morceau

Oui j'en ai conscience mais faut-il disperser des forces sur cette ligne ou faire une seul place forte comme KRAMATORSK ?

Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
il y a 6 minutes, Saladin a dit :

Une "fondation" peut acheter du matériel militaire ?

On est dans le cadre d'un pays en guerre, et les règles qui valent en France ne valent pas forcément à l'étranger.

ça ne me choque pas qu'une entreprise privée, un organisme, un homme d'affaire.. puisse acheter des véhicules blindés à une entreprise privée (on ne parle pas de chars non plus)

Là on est sur une forme de "mécénat"

Edited by Banzinou
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Deres a dit :

Ca sent pas bon pour les ukrainiens. Si ils n'arrivent pas à stabiliser la situation sur Siversk, cela pourrait signifier que le discours officiel du "recul tactique sur de meilleures positions fortifiées" avec "nos troupes ont réussi à sortir de la poche avec brio" serait loin de la réalité actuelle. Les retraits précédents avait conduit à des stabilisations assez rapides même si temporaire. Le problème est que les russes maintiennent aussi une forte pression au nord vers Slaviansk et au Sud vers Bakmut. Il n'est donc probablement pas possible pour les ukrainiens de détacher des troupes de ces fronts proches pour "boucher le trou" et stabiliser le front. Sans parler du fait que de tels mouvements seraient probablement repérés et écrasés par l'artillerie usant rapidement leur potentiel. Le point de rupture de l'armée ukrainienne est peut être localement atteint. A voir si les unités russes ont encore assez de potentiel pour exploiter sur plus de quelques jours cet avantage. En tout cas, la fin du saillant risque aussi de marquer la fin d'une certaine invulnérabilité de l'artillerie russe le temps d'en reformer un autre. 

Plus une pression au nord autour de Karkhyv et au nord est ((re)prise de Rubzinhe)

On dirait que ca cherche le point de déséquilibre par des actions sur plusieurs axes ce qui est étonnant pour une armée épuisée. Ou alors les défenseurs arrivent à leur limites aussi

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, herciv a dit :

Oui j'en ai conscience mais faut-il disperser des forces sur cette ligne ou faire une seul place forte comme KRAMATORSK ?

Les russes aussi seront obligés de se disperser. Franchement, se concentrer sur une seule place forte, c'est donner le bâton pour se faire battre....  Cet ensemble de noyaux urbains est un très gros morceau. la question est de savoir si cela peut être tourné par l'Ouest, mais il y a le risque pour les russes de se faire prendre de flanc. 

Autre réflexion, si les plaines sont si faciles, pourquoi ne l'ont-ils pas fait depuis le sud, plutôt qu'aller s'en enferrer dans ce terrain complexe...

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

20 minutes ago, herciv said:

Oui j'en ai conscience mais faut-il disperser des forces sur cette ligne ou faire une seul place forte comme KRAMATORSK ?

Pour l'instant les russes n'arrivent même pas à se glisser le long de la M3 et de la rivière devant Slaviansk.poir tourner Siversk. Pourtant ils sont sur le coup depuis un moment.

Je ne sais pas ce que les Ukrainiens ont prévu sur la ligne Siversk<->Bakhmut ... Freinage ou défense ferme. Mais le front ne va pas forcément avancer très vite même si les positions défensives sont beaucoup moins préparé que celles qui datent de 2014.

En plus le front est assez rectiligne et la mise en place de chaudron ne semble plus trop évidente pour le moment.

Autant Siversk ou Bakhmut pourrait être tourné et plus ou moins encerclé... Autant pour Slaviansk et Kramatorsk un encerclement mobiliserait un très gros volume de force que les russes ne doivent plus être en état de concentrer sur un di petit front dans prendre de sérieux risque ailleurs.

A terme dans 2 ou 3 mois les Ukrainiens pourrait bien avoir un regain de force s'ils arrivent a préserver l'aguerissement des troupes qui ont participé au combat depuis trois mois en y intégrant des nouveaux sortant de formation. Ajouté à des armements moderne - artillerie - en volume ... On pourrait arriver à une situation nettement plus équilibrée.

Sauf si d'ici là les russes arrive à raccourcir largement le front.

L'idée pour raccourcir le front c'est d'utiliser le Dniepr comme frontière naturelle. Mais pour le moment les force qui pourrait remonter en collants la rive gauche ne semble pas super agressives.

Parce que si le front finissait par d'établir de Dniepropetrovsk à Kramatorsk ... Les chose serait tout de suite plus facile.

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, g4lly a dit :

Pour l'instant les russes n'arrivent même pas à se glisser le long de la M3 et de la rivière devant Slaviansk.poir tourner Siversk. Pourtant ils sont sur le coup depuis un moment.

Je ne sais pas ce que les Ukrainiens ont prévu sur la ligne Siversk<->Bakhmut ... Freinage ou défense ferme. Mais le front ne va pas forcément avancer très vite même si les positions défensives sont beaucoup moins préparé que celles qui datent de 2014.

Le souci pour les ukrainiens c'est que si ils renoncent à défendre Siversk et laissent les russes glisser vers Slaviansk, c'est Slaviansk qui va se retrouver dans un saillant d'environ 20 km par 20 km soumis à l'artillerie russe avec une ligne de vie réduite à deux routes battue par l'artillerie vers Kramatorsk.

Il est possible que l'on se retrouve d'ailleurs avec une configuration proche de Popasna, avec une percée au milieu créant deux saillants latéraux (ici Slaviansk d'un côté et Bakmut de l'autre) avec des profondeurs compatibles avec l'artillerie plutôt que la stratégie usuelle de la pince qui est plus grande mais nécessite de la guerre de mouvement. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 24 minutes, Saladin a dit :

Une "fondation" peut acheter du matériel militaire ?

Pourquoi pas?

Il y a pas mal de pays où il est possible d’acquérir des véhicules militaires non armés, réformés (cf les nombreux Humvee vendus aux civils) ou non, pour un privé et là il ne s'agit que de (très) gros 4x4 blindés sans armement dans la vidéo.

Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
il y a 38 minutes, Akhilleus a dit :

On dirait que ca cherche le point de déséquilibre par des actions sur plusieurs axes ce qui est étonnant pour une armée épuisée. Ou alors les défenseurs arrivent à leur limites aussi

Les russes ont peut être mis en place une sorte de roulement de leurs BTG. On a vu après le retraite de Kiev qu'ils avaient pris le temps de reconstituer les unités avant de les renvoyer au combat. Ils ont probablement fait la même chose avec les unités ayant fait le siège de Marioupol. Et les renforts ont peut être remplacé des unités qui sont elle-même aller se reconstituer pour mieux revenir. Et on a vu que même si c'était en raclant les fonds de tiroir, c'était avec des soldats déjà formés par ailleurs. Je n'ai jamais entendu que les ukrainiens aient eu l'occasion de vraiment reconstituer leurs troupes aguerris sans parler de celles définitivement perdue à Marioupol. Pour les ukrainiens on a toujours surtout parler de renforts de troupes territoriales avec peu d'expérience et moins bien équipés.

Edited by Deres
Link to comment
Share on other sites

Le 01/07/2022 à 18:34, Gibbs le Cajun a dit :

Une vidéo qui rappelle des vieilles images de la guerre du Vietnam ou en Amérique Latine , seul l'armement, l'équipement nous ramène à notre période actuelle .

On oubli souvent que dans ces contrées de l'Est ,la chaleur et l'humidité sont très importante , et la végétation très verdoyante .

Une infiltration de soldats ukrainiens , je pense que ce se sont des FS , on voit que l'un d'entre eux est dire d'une M4 .

 

Comme on peut le constater , le combat de haute intensité n'est pas qu'une affaire de haute technologie , de tanks , VCI &cie , comme ici via la vidéo ou l'on voit une reconnaissance d'une unité ukrainienne. 

Personnellement je pense que se conflit me conforte dans l'idée qu'on a massacré notre capacité artillerie alors qu'elle a montré sur divers types de conflit un grand nombre de capacité , que ce soit pour de la précision ou des tirs d'efficacité contre un adversaire nombreux .

J'ai vu passer un article qui met en avant les observateurs de l'artillerie qui mettaient en avant le besoin urgent d'une remontée en puissance de l'artillerie française , en terme d'effectifs , de pièces et de types de pièces d'artillerie . Et ça colle avec exactement se que j'ai toujours mis en avant en se qui concerne le besoin pour notre armée de terre .

Ici une équipe d'observateurs d'artillerie dirigeant un tir contre des positions adverses .

 

Mais comme toujours , on dissocie les types de combat en ayant un nom générique parlant de haute intensité , mais faut pas oublier que l'infanterie devra toujours aller chercher l'adversaire jusque dans ses positions , comme ici ou l'on voit des combattants pro russe faire le nettoyage d'une tranchée ukrainienne .

 

  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 36 minutes, Hibernatus a dit :

L’autre problème est que beaucoup d’avions et de missiles russes sont tirés sur l’Ukraine depuis le territoire de la Russie. « Dans ce cas-là, j’ai l’ordre de ne pas tirer, commente Serhiy. Je ne peux abattre que ce qui survole notre territoire. »

Incompréhensible, d'autant que les ukr ne se privent pas pour faire des frappes au sol du côté de Belgorod... Comprenne qui pourra !

Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)

Le retrait rapide de Lyssytchansk peut aussi trouver un autre niveau de lecture.

Avec la libération "complète" de l'oblast de Loughansk, c'est certes une "première victoire" sur la feuille de route de l'opération spéciale ... annoncée comme telle (rencontre VVP/Shoigu aujourd'hui).
Mais c'est aussi un potentiel coup d'arrêt à la mobilisation de la LNR (qui fournit une part non-négligeable des troupes apparemment utilisées en première ligne), sur lequel l'Ukraine devrait jouer en psy-ops.

Quelques anecdote de troupes "ne voulant pas se battre pour autre chose que leur territoire" ont déjà été remontées, pas assez pour faire une généralité, mais cela peut quand même inspirer quelques paroles, quelques gestes bien éclairés...

Un signe qui ne trompe pas, c'est le discours du "chef" de la LNR aujourd'hui (Pasetchnik) : "Задача стояла провести денацификацию и демилитаризацию всей Украины, задачу никто не отменял. Мы должны поставленные задачи все выполнить"
Ce qui, en bon français, se traduit approximativement par : les serfs de la LNR continueront à crever pour réaliser l'ambition impériale du maître du Kremlin. (la mission donnée est de conduire la dénazification et démilitarisation de toute l'Ukraine, personne n'a annulé cette mission. Nous devons atteindre tout les buts fixés.)

 

Edited by MoX
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Métal_Hurlant a dit :

Les HIMARS bossent aussi en plein jour !

 

C'est ça qu'il leur faut aux écologistes pour bloquer le périphérique.

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

"...Le processus de rechargement d'un M142 HIMARS ukrainien avec 6 roquettes guidées M31A1. Le plus grand avantage par rapport au MRLS soviétique est qu'il n'a pas besoin de véhicules de soutien supplémentaires - les conteneurs de fusées préchargés sont changés à l'aide de la grue intégrée en quelques minutes..."

 

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 22 minutes, Métal_Hurlant a dit :

Le plus grand avantage par rapport au MRLS soviétique est qu'il n'a pas besoin de véhicules de soutien supplémentaires

Pas compris pourquoi il n'a pas besoin de véhicule de soutien supplémentaire ? Qui lui amène ses nouveaux paniers ?

 

Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
Citation

Pas compris pourquoi il n'a pas besoin de véhicule de soutien supplémentaire ? Qui lui amène ses nouveaux paniers ?

Je suppose qu'il est surtout question du système de rechargement face à un BM-27 par exemple

 

----

On s'en doutait mais c'est confirmé, on fourni du rens aux ukrainiens

 

Edited by Banzinou
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
il y a 28 minutes, herciv a dit :

Pas compris pourquoi il n'a pas besoin de véhicule de soutien supplémentaire ? Qui lui amène ses nouveaux paniers ?

 

A mon avis c'est plus une mauvaise explication.  Comme le 270 il peut se recharger seul avec sa grue par exemple en se déplaçant vers l'endroit où son second panier est déposé. 

Edited by Mangouste
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,772
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Severus Snape
    Newest Member
    Severus Snape
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...