Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

Il y a 3 heures, Minitel a dit :

Ou tout simplement une utilisation intensive du matériel. ......

Ou peut-être ces maudits lapins qui grignotent les rails (c'est riche en fer !)

"...Rappel quotidien que les véritables héros de la résistance sont ceux qui endommagent l'infrastructure ferroviaire dont la Russie dépend de manière critique. C'est de loin le meilleur moyen pour une personne ordinaire de saboter les efforts de guerre. Il est très important de ne pas oublier ces braves hommes et femmes après la guerre.."

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Valy a dit :

Un interview du général Vadym Skibitsky des services secrets militaires est rapporté (autour de la minute 30). Il explique comment les frappes ukrainiennes sont validées. L'Ukraine ne reçoit pas de rensignements directs sur les cibles a frapper, mais un comité constitué des différents pays soutiens valide (ou plutôt censure) les cibles sensibles. Une erreur Ukrainienne de frappe serait donc une  erreur collective. Ce qui est aussi intéressant dans cet interview est qu'il avance que les services secrets ukrainiens ont énormément d'entrées et d'agents en russie, et un renseignement de premier ordre. Les familles mixtes russo-ukrainiennes, ça doit aider...

C'est faux. En tout cas l'ensemble des frappes ukrainiennes ne sont pas soumises à ce processus qui concerne peut-être les seules frappes de HIMARS. Comment concilier un tel processus avec l'application de feux qui avait fait la une partout pour permettre un tir en quelques minutes? Et je ne crois pas une seule seconde que d'autres que les US valident un tir HIMARS. Bref, pas crédible pour deux sous, mais un moyen pratique d'impliquer les occidentaux dans les frappes...

Il y a 3 heures, Heorl a dit :

Ils étaient considérés comme des clients potentiels prometteurs avant la guerre, de mémoire.

Personne n'y croyait une seconde pour des raisons géopolitiques (position FR inexistante) et financières (l'Ukraine, quel budget?)...

Il y a 2 heures, Ciders a dit :

Tactique russe classique : on donne quinze versions différentes pour noyer le poisson et attendre de passer à autre chose.

On va partir perso sur une hypothèse de "tirez là... NON LA BANDE DE C**S !" et ensuite de "on n'a qu'à dire que ce sont les Ukrainiens... quoi comment faire ? Mais démerdez-vous !".

Pas crédible pour deux francs.

La technique d'enfumage russe classique en effet, mais cela peut tout aussi bien s'expliquer par les compte rendus toujours incomplets ou inexacts qui remontent passés de plus au tamis des besoins du jour de la propagande. Je ne crois pas une seconde au tir d'artillerie russe: trop complexe et incertain (on est un petit peu dans leur zone).

Il y a 1 heure, Métal_Hurlant a dit :

Traduction automatique d'une longue série de twitts signée par TH. C. theiner

Je ne sais pas si son analyse de la scène de crime est correcte, mais voila :
On m'a demandé quelle était ma théorie des événements : les Russes ont probablement verrouillé les portes, tiré des munitions thermobariques RPO-A Shmel ou MRO-A à l'intérieur par les fenêtres, puis ont attendu que tout le monde soit mort.

 Ces deux armes font partie de l'arsenal du DNR depuis 2014 (photo de gauche).
 

J'achète la non crédibilité de la frappe HIMARS. Pour autant ce pourrait être de l'artillerie vu la distance du front.

Cependant si seul le bâtiment photographié a été touché (est-on certain que seul ce bâtiment a été touché et que c'est celui photographié?) alors la frappe artillerie classique n'est pas possible: soit c'est de l'obus guidé soit... FY6LxpCXkAEUkDR.jpg

Je n'ai pas la compétence pour dire si les victimes ont forcément été victime d'une frappe thermobarique, et que ce soit du thermobarique ou un autre explosif change peu les choses, néanmoins son scénario est plausible. Plus en tout cas que la frappe artillerie russe volontaire: simple à organiser et exécuter.

En revanche son délire comme quoi garder des prisonniers à 15 km du front relève du crime de guerre...

  • Like 1
  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 39 minutes, gustave a dit :

En revanche son délire comme quoi garder des prisonniers à 15 km du front relève du crime de guerre...

Un argument qui tourne sur les réseaux c'est que la convention de Genève stipule que les belligérants doivent évacuer les prisonniers hors des zones de combat.

Sans pour autant appeler ça un crime de guerre juste sur ce point, le bâtiment de la tragédie serait à 10 km de la ligne de front, c'est quand même un peu faible.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Si la zone de combat est celle à portée de canon alors toute la DNR est une zone de combat. Je ne crois pas que ce soit la définition retenue.
Sinon il ne me semble pas qu'aucun combat ait eu lieu dans la zone de ce camp ni même à proximité. Donc accusation totalement infondée à mon sens.

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, leclercs a dit :

De mémoire on est passé d’une trentaine à une soixantaine ..

les russes mettent en cause la vétusté ..

si c’est le cas c’est aussi un problème 

 

Je pense la même chose : le manque d'entretien, un climat exigent et une sur utilisation des équipements doit expliquer la majeure partie des accidents  (déjà très présent avant guerre). Mais il est aussi possible qu'une intervention humaine "malveillante" amplifie le phénomène. 

Link to comment
Share on other sites

J'ai lu un peu plus haut qu'il y avait, au delà des nombreux morts, une quarantaine de blessés... drôle d'exécution quand même qui laisse des blessés (et des potentiels témoins) survivre...

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

D'après ce que je vois des opérations des derniers jours :

1- Les russes progressent vers Bakhmut avec quelques lentes avancées à l'est et au sud. Statu quo à Siversk.
2- Pas trop de changement à Kherson même si les Ukr sont pas loin d'isoler la bourgade qui fait la pointe nord de ce front (Arkhangelsk 47.43086527701356, 33.40491254767075 ), il y a pas mal de combats qui continue autour de la tête de pont Ukr sur l'Inhulet.
3- L'offensive entre Avdiivka et Marinka continue, et ça a l'air d'être un échec. Je pense qu'un jour quelqu'un fera une comparaison avec l'Isonzo pour ce coin.
4- Je ne sais pas dans quel état est le groupe d'armée Russe au nord de Sloviansk mais il perd du terrain, visiblement parce que ses forces sont rincées et démoralisées. Les Ukr prétendent repousser les russes dans les collines le long du Siverskii Donets et avoir repris plusieurs localités au sud D'Izioum.

Edited by Berezech
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, Yorys a dit :

J'ai lu un peu plus haut qu'il y avait, au delà des nombreux morts, une quarantaine de blessés... drôle d'exécution quand même qui laisse des blessés (et des potentiels témoins) survivre...

Pas dit que les témoins puissent dire autre chose que "on dormait, il y a eu un énorme bruit et on s'est réveillés sous les gravats".

il y a 17 minutes, Minitel a dit :

Je pense la même chose : le manque d'entretien, un climat exigent et une sur utilisation des équipements doit expliquer la majeure partie des accidents  (déjà très présent avant guerre). Mais il est aussi possible qu'une intervention humaine "malveillante" amplifie le phénomène. 

Est-ce quelqu'un aurait par le plus grand hasard un endroit (site Web, compte Twitter, forum spécialisé) sur le trafic ferroviaire russe en temps normal et surtout en ce moment ?

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, gustave a dit :

C'est faux. En tout cas l'ensemble des frappes ukrainiennes ne sont pas soumises à ce processus qui concerne peut-être les seules frappes de HIMARS. Comment concilier un tel processus avec l'application de feux qui avait fait la une partout pour permettre un tir en quelques minutes? Et je ne crois pas une seule seconde que d'autres que les US valident un tir HIMARS. Bref, pas crédible pour deux sous, mais un moyen pratique d'impliquer les occidentaux dans les frappes...

 

Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit. J'ai pas dit toutes les cibles, j'ai dit les cibles sensibles. L'interview décrit un processus qui implique plus largement que les US pour solliciter un appui renseignement non pas pour identifier des cibles mais pour  valider la pertinence de cibles proposées par les ukrainiens. Ce n'est pas pour de la contre batterie en rase campagne. Mais si c'est vrai et si c'est utilisé (et je ne sais pas vous l'affirmer contrairement à vous qui affirmez le contraire) cela permet typiquement d'éviter les bavures du type le bombardement d'une prison.

Edited by Valy
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Face aux diverses difficultés actuelles, la Russie de VP escalade ... par l'horreur. Aveux clairs de faiblesses par le retour aux pires heures sombres des soviétiques, en déclarations officielles comme en actes. ONU et Croix Rouge décrédibilisé ... Plus aucune limite semble la règle dorénavant, lutte à mort où tous les coups sont permis quelque soient-ils.

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 13 minutes, fool a dit :

- Pourquoi la Russie voudrait exécuter ces 50 gars la ?

Pour le "pourquoi", épluche les infos, prends le temps pour çà et pose toi les bonnes questions.

Pour les faits, la même chose + analyse les photos sat dispo et avec de petites notions ou de déductions balistiques il est pas compliqué de se faire une idée.

En ajoutant la situation globale des forces russes (démoralisés, fatigués, manque de personnel, de matériel, pertes "colossales" ramené au facteur temps ...), éviter les désertions dans les rangs "les nazis ukrainiens vont vous égorger" en représailles, faire peur aux soldats ukrainiens de ce qui peut leurs arriver, de plus si la propagande russe fonctionne eh ben "vos propres forces vous bombardent, vous les héros" ... etc ...

Côté politique dirigé encore plus terrible, car c'est fragiliser le Président ukrainien vs les politiques les plus radicaux et les familles de ces soldats car c'est lui-même qui leurs a demandé de se rendre (contre l'avis-même de certains de ces soldats et de certains politiques et chefs militaires), et lui-même encore qui leurs a garanti la vie sauve avec l'appui de l'ONU et ia Croix Rouge (eux aussi complètement décrédibilisés au passage) ... etc ...

Côté effet collatéral militaire adversaire souhaité : la réciprocité des forces ukrainiennes, les inciter à commettre des exactions sous le fait de l'émotion pour toutes justifications des actions russes, notamment en direction de l'opinion russe pour approbation de cette guerre de plus en plus dure, mais aussi de l'opinion occidentale, générer le genre de questions (bien légitimes de fait) que tu exprimes ici ...

Côté politique intérieure russe, c'est de loin la meilleure façon de s'en débarrasser, la constitution russe ne pouvant les condamner à mort ... De plus si certains d'entre-eux ont été "maltraités" (et je suis soft). Bien pratique.

Faut-il en rajouter ?

Oui en fait ; ouvrir les yeux ...

  • Confused 3
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, CortoMaltese a dit :

j'ai beaucoup de mal à trouver une raison rationnelle qui l'expliquerai, côté russe

Chercher une rationalité du pouvoir russe?  Jojo, ci-dessus, en expose une petite liste des possibilités "rationnelles"... Mais, il y a t-il une rationalité dans les motivations de cette guerre?  

Quelle était la "rationalité" des camps d'extermination nazis? 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, Valy a dit :

Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit. J'ai pas dit toutes les cibles, j'ai dit les cibles sensibles. L'interview décrit un processus qui implique plus largement que les US pour solliciter un appui renseignement non pas pour identifier des cibles mais pour  valider la pertinence de cibles proposées par les ukrainiens. Ce n'est pas pour de la contre batterie en rase campagne. Mais si c'est vrai et si c'est utilisé (et je ne sais pas vous l'affirmer contrairement à vous qui affirmez le contraire) cela permet typiquement d'éviter les bavures du type le bombardement d'une prison.

Je n’y crois pas : pourquoi des pays qui se montrent extrêmement prudents quant à leur non implication directe dans le conflit accepteraient de valider des frappes et donc d’endosser leur responsabilité ? De plus cela impliquerait pour ces pays de connaître la source des renseignements ukrainiens, hors ces derniers se distinguent par leur opacité même vis à vis des US depuis le début. Et quelle structure permettrait cela ( il ne faut pas croire que ce serait confié à quelques officiers livres à eux-mêmes, et ceux qui connaissent les chaînes de ciblage saisissent ce que signifie mettre en place une telle chaîne qui plus est internationale)?

Bref, pour moi c’est surtout un moyen de mouiller encore plus les occidentaux.

J’ajouterai que cela n’empêche en rien une erreur de frappe dont les US sont loin d’être exempts.

Il y a 5 heures, jojo (lo savoyârd) a dit :

Pour le "pourquoi", épluche les infos, prends le temps pour çà et pose toi les bonnes questions.

Pour les faits, la même chose + analyse les photos sat dispo et avec de petites notions ou de déductions balistiques il est pas compliqué de se faire une idée.

En ajoutant la situation globale des forces russes (démoralisés, fatigués, manque de personnel, de matériel, pertes "colossales" ramené au facteur temps ...), éviter les désertions dans les rangs "les nazis ukrainiens vont vous égorger" en représailles, faire peur aux soldats ukrainiens de ce qui peut leurs arriver, de plus si la propagande russe fonctionne eh ben "vos propres forces vous bombardent, vous les héros" ... etc ...

Côté politique dirigé encore plus terrible, car c'est fragiliser le Président ukrainien vs les politiques les plus radicaux et les familles de ces soldats car c'est lui-même qui leurs a demandé de se rendre (contre l'avis-même de certains de ces soldats et de certains politiques et chefs militaires), et lui-même encore qui leurs a garanti la vie sauve avec l'appui de l'ONU et ia Croix Rouge (eux aussi complètement décrédibilisés au passage) ... etc ...

Côté effet collatéral militaire adversaire souhaité : la réciprocité des forces ukrainiennes, les inciter à commettre des exactions sous le fait de l'émotion pour toutes justifications des actions russes, notamment en direction de l'opinion russe pour approbation de cette guerre de plus en plus dure, mais aussi de l'opinion occidentale, générer le genre de questions (bien légitimes de fait) que tu exprimes ici ...

Côté politique intérieure russe, c'est de loin la meilleure façon de s'en débarrasser, la constitution russe ne pouvant les condamner à mort ... De plus si certains d'entre-eux ont été "maltraités" (et je suis soft). Bien pratique.

Faut-il en rajouter ?

Oui en fait ; ouvrir les yeux ...

Il faut surtout ne pas reprendre la seule vision ukrainienne et se poser les bonnes questions…

On peut imaginer quelques motifs conduisant les Russes à une telle action, mais rien ne permet d’exclure catégoriquement une frappe ukrainienne non plus, photo satellite et « déduction balistique » ou pas, sans même parler de l’imprécision des éléments à notre disposition.

 

Edited by gustave
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Bonjour à tous !

Ce matin,  frappe - apparemment légère - sur le QG de la flotte à Sebastopol. Quelques blessés et annulation du "jour de la marine".

Ça serait une frappe de drone.

  • Thanks 2
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, MoX a dit :

Bonjour à tous !

Ce matin,  frappe - apparemment légère - sur le QG de la flotte à Sebastopol. Quelques blessés et annulation du "jour de la marine".

Ça serait une frappe de drone.

Après le défilé de la victoire annulé à cause de la "météo"

Ça tombe à pique comme dirait l'autre :combatc:

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, gustave a dit :

Personne n'y croyait une seconde pour des raisons géopolitiques (position FR inexistante) et financières (l'Ukraine, quel budget?)...

Pas crédible pour deux francs

 

La Croatie, quel budget ? La Grèce, quel budget ? Et quelle position de départ dans un pays qui est presque inféodé à l'Allemagne et un autre qui dépend trop des États-Unis dans son face à face avec les Turcs ?

Pourtant dans les deux cas ça s'est fait.

Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, Heorl a dit :

La Croatie, quel budget ? La Grèce, quel budget ? Et quelle position de départ dans un pays qui est presque inféodé à l'Allemagne et un autre qui dépend trop des États-Unis dans son face à face avec les Turcs ?

Pourtant dans les deux cas ça s'est fait.

La Croatie et la Grèce ont l’obligation et la possibilité de gagner une bataille aérienne. L’Ukraine….

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, gustave a dit :

Je n’y crois pas : pourquoi des pays qui se montrent extrêmement prudents quant à leur non implication directe dans le conflit accepteraient de valider des frappes et donc d’endosser leur responsabilité ? De plus cela impliquerait pour ces pays de connaître la source des renseignements ukrainiens, hors ces derniers se distinguent par leur opacité même vis à vis des US depuis le début. Et quelle structure permettrait cela ( il ne faut pas croire que ce serait confié à quelques officiers livres à eux-mêmes, et ceux qui connaissent les chaînes de ciblage saisissent ce que signifie mettre en place une telle chaîne qui plus est internationale)?

 

 

L'interview que je vous cite est antérieur au bombardement de la prison. Donc aucune volonté de mouiller les occidentaux a priori. Pourquoi les occidentaux feraient cet appui renseignement. Tout simplement pour avoir un minimum de risque d'être mouillé dans des bavures bien évidemment. Cela ferait désordre de trouver des munitions occidentales sur les lieux d'un bombardement malheureux. C'est le meilleur moyen de se montrer prudent sur leur non implication, comme vous le dites, et certainement plus vertueux que de ne rien faire pour prévenir des bavures. Peut-être que tous les acteurs ne sont pas aussi cyniques que les russes...

Edited by Valy
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, MoX a dit :

Bonjour à tous !

Ce matin,  frappe - apparemment légère - sur le QG de la flotte à Sebastopol. Quelques blessés et annulation du "jour de la marine".

Ça serait une frappe de drone.

J'attends de voir plus en détail comme dit au Vieux Grincheux. Ca me paraît bien gros pour être complètement honnête.

il y a 41 minutes, Heorl a dit :

La Croatie, quel budget ? La Grèce, quel budget ? Et quelle position de départ dans un pays qui est presque inféodé à l'Allemagne et un autre qui dépend trop des États-Unis dans son face à face avec les Turcs ?

Pourtant dans les deux cas ça s'est fait.

La Croatie, on leur vend du quasi-occasion à un tarif défiant toute concurrence. La Grèce, c'était beaucoup plus logique.

Mais l'Ukraine ? Personne n'y croyait... et rappelez-vous qu'on riait tous quand leur CEMAA expliquait qu'il voulait des F-35. Alors des Rafale ?

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,808
    Total Members
    1,550
    Most Online
    jons13
    Newest Member
    jons13
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...