Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

Il y a 7 heures, jojo (lo savoyârd) a dit :

Peut être que la DRM s'est laissé elle-même leurrée de la même façon, en prenant en compte ces critères qui restent cependant pertinents ... Ceci peut expliquer celà ...

Sauf que la DRM n'avait pas completement tort

Encore une fois les ukrainiens ont tenus (et tiennent encore) avec l'appui que l'OTAN leur fournis (et leur volonté de combattre)

Mais laissés seuls, sans intel (une grosse partie de leur aviation et SAM ont été sauvés par dispersion sur info occidentale) ni matériel (ont reçus le premier mois 20000 armes antichar tout type  des radars de contrebatterie, 5000 Manpads, des dizaines de drones et un acces Starlink, ont reçu plus de 300 chars  plusieurs centaines de pièces d'artillerie et surtout des munitions en grand nombre), sans cela donc, même avec 1 premier mois raté pour les russes, ils devraient être actuellement off mun (calibres sov 122 et 152), tres fortement réduit en MBT et APC et peut être même courts en ALI (alors qu'ils ont recu des 5000 FNC, peut être des Beryl polonais et en tout cas des centaines de Bren2 tcheques)

Pour les ALI ca se chiffre en dizaines de milliers entre les fournitures polonaises (Beryl et Grot), tchèque (vz et Bren), belges (FNC, Scar, minimi), exyougo (M70), exPAVA (AK y compris chambrés OTAN ex DDR) et j'en passe

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, gustave a dit :

En 41 les pièces du puzzle étaient là, pas en 2022 comme les évènements l'ont démontré...

La seule explication qui me vient, si l'on suppose que les militaires russes n'étaient pour la plupart pas préparés à cette attaque décidée en comité très restreint, est que les services US avaient:

- une taupe à très haut niveau;

- ou accès aux échanges de VP ou d'un de ses très proches;

- ou, si l'on considère que certaines unités (en charge de la saisie de points clefs dans la zone de Kiev, VDV et Spetsnatz) connaissaient leur mission et la préparaient, un accès aux ordres de ces unités.

La seconde hypothèse me semble la plus probable au vu des capacités US en cyber et SIGINT.

La première parait tout de même difficile.

La dernière n'expliquerait pas une vision des objectifs d'ensemble annoncés par les US: dirigeants pro-russe pressentis, prétextes d'attaques, etc... (mais ceux-ci étaient peut-être de leur cru).

Totalement d'accord. J'ai longtemps pensé que la "source" pouvait être la 3e option et, comme tu le dis très bien, ça n'expliquerai pas l'étendu des infos (y compris politiques) dont disposaient les US. Les USA avaient forcément un accès privilégié aux communication de Poutine ou de son très proche entourage, et la piste SIGINT/cyber semble largement plus crédible qu'une taupe de ce niveau (ou alors c'est du quasi inédit dans l'histoire récente). 

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 14 minutes, gustave a dit :

En 41 les pièces du puzzle étaient là, pas en 2022 comme les évènements l'ont démontré...

La seule explication qui me vient, si l'on suppose que les militaires russes n'étaient pour la plupart pas préparés à cette attaque décidée en comité très restreint, est que les services US avaient:

- une taupe à très haut niveau;

- ou accès aux échanges de VP ou d'un de ses très proches;

- ou, si l'on considère que certaines unités (en charge de la saisie de points clefs dans la zone de Kiev, VDV et Spetsnatz) connaissaient leur mission et la préparaient, un accès aux ordres de ces unités.

La seconde hypothèse me semble la plus probable au vu des capacités US en cyber et SIGINT.

La première parait tout de même difficile.

La dernière n'expliquerait pas une vision des objectifs d'ensemble annoncés par les US: dirigeants pro-russe pressentis, prétextes d'attaques, etc... (mais ceux-ci étaient peut-être de leur cru).

En 2022, l'armée russe était là aussi. Les déclarations de Poutine également. Les signes suffisamment nombreux pour que même ici on en parle de plus en plus sérieusement.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, CortoMaltese a dit :

Totalement d'accord. J'ai longtemps pensé que la "source" pouvait être la 3e option et, comme tu le dis très bien, ça n'expliquerai pas l'étendu des infos (y compris politiques) dont disposaient les US. Les USA avaient forcément un accès privilégié aux communication de Poutine ou de son très proche entourage, et la piste SIGINT/cyber semble largement plus crédible qu'une taupe de ce niveau (ou alors c'est du quasi inédit dans l'histoire récente). 

Il y a eu aussi les rumeurs de fuite du SVR ou du GRU....donc une source HUMINT quand meme

Apres comme toujours on verra ca une fois la poussiere retombée

Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, Aldo a dit :

Peut-être aussi que Zelensky était convaincu de l'attaque. Mais il a communiqué de sorte à éviter la panique, comme une fuite massive des hommes, et jouer la surprise. 

Oui enfin on imagine mal un président convaincu de l'attaque alors que ses propres services n'y croient pas. Ou alors les SR ukrainiens sont de vrais branquignoles. Que Zelenski évite d'être trop alarmiste pour éviter un effet de panique est tout àf ait possible, mais il semble que même les SR ukrainiens estimaient l'attaque peu probable dans l'immédiat, ou alors limitée au seul Donbass. C'est assez différent AMHA. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, CortoMaltese a dit :

Oui enfin on imagine mal un président convaincu de l'attaque alors que ses propres services n'y croient pas. Ou alors les SR ukrainiens sont de vrais branquignoles. Que Zelenski évite d'être trop alarmiste pour éviter un effet de panique est tout àf ait possible, mais il semble que même les SR ukrainiens estimaient l'attaque peu probable dans l'immédiat, ou alors limitée au seul Donbass. C'est assez différent AMHA. 

Nope

Ils estimaient l'attaque possible mais effectivement seulement sur 2 axes

L'action via la Bielorussie les a bel et bien surpris

Par contre il y a bien eu dispersion des forces de défense aérienne  sur préavis donc ils avaient un indicateur du quand même si visiblement ca n'est pas remonté a toutes les unités.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Peut-être que certains commandements ont été plus réactifs/vigilants/prudents que d'autres.

On a bien vu que la défense dans l'axe de Kherson s'était effondrée en quelques jours là où Chernihiv et Sumy résistaient contre toute attente. De la même façon qu'en 1941, la Flotte soviétique de la Baltique avait pris des mesures défensives et mobilisé son personnel dans les jours précédent Barbarossa là où l'aviation fut totalement surprise.

  • Sad 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, CortoMaltese a dit :

Maintenant, ça pose d'autres questions. Les américains ont hurlé que l'intervention était imminente de manière publique, et pourtant il semble que leurs alliés, même les premiers concernés, ne les ont que très moyennement crus. Qu'est ce que les américains ont fourni comme informations aux ukrainiens (et aux français, anglais, allemands, ect.) et pourquoi ces informations ne les ont pas convaincu ? Reluctance à fournir la source de leurs infos ? Manque de crédibilité des services américains auprès de leurs collègues ? Il nous manque des pièces du Puzzle. 

Tout simplement que cette attaque sur Kiev était une vaste connerie et que les seuls à ne pas vouloir le voir étaient Poutine et ses sbires le 24 février. Maintenant, que les ukrainiens n'aient pas pris en compte les avertissements US j'y crois moyen, leur dispositif était quand même en place et passé la phase de choc,  les russes ont joué au quitte ou double et se sont retrouvé au milieu d'un vaste piège. Au final tant mieux pour les ukrainiens qui ont largement dégrossi l'armée russe pour des pertes limitées.

La question que je me pose c'est qu'est ce qui a convaincu les USA que le plan russe était crédible et que Poutine serait soit "incroyablement aventureux" avec ses troupes soit totalement ignorant des manigances de ses généraux.

Link to comment
Share on other sites

J ai l impression que les nouveaux matériels ne sont pas fait pour du combat soutenu, guerre intensive.

Ou alors il y en a trop peu et largement sur utilisé pour suivre les combats. 

Les constructeurs ont un cahier des charges mais les armées qui demandent tel ou tel matériel sont ils conscient que ça fonctionne bien juste quelques jours ? 

Les allemands et anglais prennent chère...

Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, MeFi_Toi(dina) a dit :

Les allemands et anglais prennent chère...

Quand on utilise ses matériels régulièrement on a des retex qui permettent d'appréhender ce genre de problème. Les Allemands ne font pas la guerre, de surcroît ils favorisent l'emploi de matériels économes en main d'oeuvre donc multiplication des automatismes et des risques de pannes.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Probable, ceci dit il n'est pas à exclure que certains matériels exigent un personnel très bien formé pour donner leur pleine mesure. Voire que les personnels n'aient pas respecté certaines consignes d'utilisation. Ceci dit c'est tout de même un sérieux revers pour ce matériel à la très bonne réputation jusque là si vérifié.

il y a 3 minutes, Banzinou a dit :

Où sont les véritables S-400 de Crimée ?

 

Pas incohérent que des leurres S400 soient positionnés si des vrais sont non loin de là. En gros cela ne démontre rien, si ce n'est qu'il y a des leurres dans la zone...

il y a 10 minutes, Picdelamirand-oil a dit :
 

 

Possible. Pour autant on va attendre un peu vu les énormités de ce Peter Clifford et les fake postés à l'appui de la frappe ukrainienne supposée.

Link to comment
Share on other sites

La vidéo sur les S-400 gonflables n'a pas été identifiée comme faisant partie d'un reportage sur un exercice russe de 2019 ?

il y a 9 minutes, Banzinou a dit :

Où sont les véritables S-400 de Crimée ?

Théoriquement à Sébastopol, Yevpatoria et Dzhankoy. Avant le conflit en tout cas.

Link to comment
Share on other sites

il y a 54 minutes, Banzinou a dit :

Bon les PzH 2000 ont des difficultés

 

 

"...Seuls 5 des 15 PzH2000 allemands en Ukraine fonctionnent, des problèmes avec le chargeur automatique et les armes à feu/munitions apparemment. Les Allemands blâment les soldats..."

3 remarques :

- c'est la 1ère fois que ce système est utilisé en opération ?

- Les ukr ne pouvaient pas attendre un peu avant d'en commander 100 ?

- les ukr ont commandé 100 PzH 2000, des dizaines de Krab polonais... et zéro Caesar. Notre canon est-il trop vulnérable sur le terrain ukr ou est-ce une raison industrielle (Nexter ne pourrait pas fournir assez vite) ?

Edited by Métal_Hurlant
Link to comment
Share on other sites

il y a 17 minutes, Métal_Hurlant a dit :

 

"...Seuls 5 des 15 PzH2000 allemands en Ukraine fonctionnent, des problèmes avec le chargeur automatique et les armes à feu/munitions apparemment. Les Allemands blâment les soldats..."

3 remarques :

- c'est la 1ère fois que ce système est utilisé en opération ?

- Les ukr ne pouvaient pas attendre un peu avant d'en commander 100 ?

- les ukr ont commandé 100 PzH 2000, des dizaines de Krab polonais... et zéro Caesar. Notre canon est-il trop vulnérable sur le terrain ukr ou est-ce une raison industrielle (Nexter ne pourrait pas fournir assez vite) ?

A mon avis c'est plutôt l'automoteur chenillé qu'ils veulent à terme. Pour le caesar, ils souhaitent surement développer leur version.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 16 minutes, Métal_Hurlant a dit :

- les ukr ont commandé 100 PzH 2000, des dizaines de Krab polonais... et zéro Caesar. Notre canon est-il trop vulnérable sur le terrain ukr ou est-ce une raison industrielle (Nexter ne pourrait pas fournir assez vite) ?

Ils n'ont pas non plus commandé de Zuzana, que je sache. Ni de HIMARS, d'ailleurs, ils les exigent gratos. Allez savoir à quelle logique ça correspond.

Je pense au contraire que la logique du CAESAR (dont ils ne semblent pas se plaindre, d'ailleurs) correspond bien au terrain ukrainien, surtout lorsque la raspoutitsa reviendra et que les gros machins blindés très lourd seront bien embêtés. D'ailleurs leur Bodhana me parait être très proche du CAESAR dans sa philosophie. Peut-être est-ce là la raison ? L'espoir de remplir ce créneau avec leur propre production plutôt qu'une importation ?

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,823
    Total Members
    1,749
    Most Online
    f-brn
    Newest Member
    f-brn
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...