Philippe Top-Force

Démonstrateur de drone embarqué X-47B/UCAS Northrop Grumman et MQ25 Stingray Boeing

Recommended Posts

On peut lancer:

Une session sur les drones de combat furtifs ou pas, armé et apte à l'appontage sur les portes-avions ou porte-aéronefs ou BPC (pour faire plaisir à qui vous savez  :lol:) drone naval à voilures fixes ...un fil sur les hélidrones existe déjà.

Reprenant une apposition de Xav prise sur le Los Angeles Times.

X-47B features

http://graphics.latimes.com/towergraphic-navy-x47b-carrier-drone/

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Et commencer sur les possibilités françaises et autres.

Image IPB

Image IPB

http-~~-//www.youtube.com/watch?v=p-iMBdLpn6k

http-~~-//www.youtube.com/watch?v=RBNNhz53qmk&feature=related

http-~~-//www.youtube.com/watch?v=fTOU8JZYbdY

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Photos du X-47B :

http://defensetech.org/2012/01/25/pics-of-the-day-x-47b-from-above/

Test de ravitaillement en vol automatique d'un X-47B (en se servant d'un Learjet de la marine équipé électroniquement comme un X-47B) :

http://defensetech.org/2012/01/26/navy-getting-very-close-to-uav-aerial-refueling/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mon projet préféré c'est celui du "Sea Avenger" de General Atomics compétiteur du X47B pour le projet de l'US Navy d'acquérir un drone de combat embarqué :

Image IPB

C'est un dérive naval du "Predator C" qui vole depuis plus d'1 ans et qui est lui même un dérivé furtif du fameux Predator/Reaper, opérationnel depuis 2006

Cette variante navale n'a pas encore volée mais en février 2011, les tests en soufflerie ont été achevés.

"Le Sea Avenger est un dérivé du prototype Prédateur Avenger C produit par General Atomics Aeronautical. Ce dernier fait partie d’une nouvelle génération de drones, motorisé par un réacteur Pratt & Whitney Canada PW54B (le même que celui des Cessna Citation XLS) contrairement aux anciens modèles équipés d’un turbopropulseur.

Côté caractéristiques, sa longueur est de 13,5 m pour une envergure de 22 m. Son empennage est en V positif contrairement aux autres qui possédaient un empennage en V négatif. Au niveau des performances, il atteint une vitesse maximale d’environ 400 nœuds (soit environ 720 km/h) avec une altitude maximale de 60 000 pieds (soit 20 000 m). La tuyère du réacteur a été déplacé sur le dessus du fuselage afin de cacher les gaz sortant du réacteur. Ainsi, malgré son réacteur, il reste néanmoins furtif. Sa capacité d’emport en armement est de 3 000 livres (soit environ 1.3 tonnes). Son autonomie est de 20 heures. Quant aux équipements à bord, il intègre une vision infra-rouge similaire à celle développée pour le F-35 Lightning II, ainsi que d’un radar de type AESA. Son premier vol a eu lieu le 4 avril 2009.

predatorcavengersmall28.jpg

L’Avenger naval :

La version navalisée de l’Avenger, reprend l’ensemble des équipements de base, du Predator C. Pour répondre au cahier des charges, émis par le Naval Air Systems (NAVAIR), General Atomics Aeronautical a effectué les ajustements suivants : les ailes  sont repliables pour facilité son rangement sur un bâtiment de surface. La structure de l'avion a également été renforcée pour les atterrissages sur pont et permettre l’utilisation  d’un crochet arrière pour l’appontage. Le Sea Avenger sera également optimisé pour les liaisons électroniques (Link16) en lien avec les F/A-18, ainsi que le futur F-35.

La soute modulaire doit permettre la mise en oeuvre des divers systèmes d’armes en services dans la Navy et pourra également transporter de l’équipement de reconnaissance et l’écoute électronique.

Le Sea Avenger, développé en parallèle avec le Predator C. représente pour son concepteur un faible risque, car étant similaire, les options d’achat de haute technologie seront partagées entre les deux modèles et devrait permettre une exploitation d’une vingtaine d’année (...)"

Source : http://psk.blog.24heures.ch/archive/2010/05/10/l-us-navy-opte-pour-le-sea-avenger.html

Le souhait initial de l'US Navy était de mettre en oeuvre cette capacité dés cette année 2012, mais bien sûr ce calendrier idéal a pris du retard et ce ne sera sans doute pas pour avant 2015  

Une petite animation d'amateur :

http-~~-//www.youtube.com/watch?v=VYxu-EMithM

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

US Navy Closer to Landing X47-B UAV on Aircraft Carrier

A team from the Navy Unmanned Combat Air System program office tested communication software for the Unmanned Combat Air System Carrier Demonstration (UCAS-D) program aboard the aircraft carrier USS Harry S. Truman (CVN 75) during its sea trials, July 7-10.

The UCAS-D program, based at the Naval Air Systems Command (NAVAIR) on Naval Air Station (NAS) Paxutent River, Md., is designed to demonstrate the ability for the unmanned, autonomous X47-B unmanned air vehicle (UAV) to launch from and land safely on an aircraft carrier.

Thirty-seven NAVAIR engineers and contract personnel were embarked on Truman to test UCAS-D unmanned aircraft and shipboard UCAS-D software.

"We are one of the first aircraft carriers in the fleet to have Navy UCAS-D equipment installed on board," said Lt. Cmdr. Chad Young, Truman's assistant air operations officer. "Its purpose is to communicate with the UCAS-D flight software on their unmanned aircraft."

http://www.navyrecognition.com/index.php?option=com_content&task=view&id=501

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

http-~~-//www.youtube.com/watch?v=jastUlc1DWM



The Navy made history July 30 after it conducted the Naval Air Station Patuxent River's initial flight of the X-47B Unmanned Combat Air System Demonstrator (UCAS-D). The tailless, unmanned aircraft launched from Pax River and flew for a planned 35 minutes over the Chesapeake Bay.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rien du côté européen concernant les drones à voilure fixe ? Vu qu'on en a à ma connaissance pas à l'étude, un achat sur étagère peut il être envisageable ? (en espérant que la crise soit finie à ce moment là bien entendu !) les Américains seraient ils prêts à no s en vendre ou cela ne serait pas possible comme le f-22 car technologie trop sensible

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rien du côté européen concernant les drones à voilure fixe ? Vu qu'on en a à ma connaissance pas à l'étude, un achat sur étagère peut il être envisageable ? (en espérant que la crise soit finie à ce moment là bien entendu !) les Américains seraient ils prêts à no s en vendre ou cela ne serait pas possible comme le f-22 car technologie trop sensible

Aucune marine au Monde n'a rendu opérationnel et mis en service de tel aéronef embarqué. ;) C'était en 2012 prévu que le démonstrateur X-47B de Northrop Grumman doit être testé sur porte-avions.

Maintenant, avant que la Marine Nationale en exprime le besoin, il faudra d'abord recetter la totalité des 58 Rafale Marine puis commencer à songer au SDAM= Système de Drone Aérien de la Marine.Puis Londres et Paris s'ils le souhaitent s'appuyer sur les drones démonstrateurs technologiques non embarqués type Taranis (BAE) et NeuroN (DA) et aller au delà d'études prospectives.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En même temps c'est le sujet. :lol:

Et dire que j'avais lancé ce fil il y a longtemps.Longtemps en juin 2005. ;)

Avec 450 sujets lancés dans tous les domaines, je vais finir par prendre réellement une secrétaire/assistante pour veiller sur les sujets  :lol: même une chienne (femelle du chien) ne retrouverait plus ses petits.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La radio-commande du X-47B.

http-~~-//www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=XTVNIVjMDhM

En cas de brouillage de la liaison radio je suppose que ces engins passent en mode automatique ? (Voire sont programmés pour revenir tout seul à la base ?)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En cas de brouillage de la liaison radio je suppose que ces engins passent en mode automatique ? (Voire sont programmés pour revenir tout seul à la base ?)

J'avais cru qu'ils allaient se poser direct a Teheran.  :happy: :happy: :happy: :happy:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En cas de brouillage de la liaison radio je suppose que ces engins passent en mode automatique ? (Voire sont programmés pour revenir tout seul à la base ?)

C'est de courte portée, uniquement pour les manœuvres sur le pont je pense.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

c'est marrant, la télécommande sa ressemble un peu a celle de schwarzy dans le film "À l'aube du sixième jour"

Manipulé avec une seule main, ca n'est bon que pour le roulage ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est de courte portée, uniquement pour les manœuvres sur le pont je pense.

En effet, Les ingénieurs de Northrop-Grumman viennent de démontrer  la capacité du drone X-47B à manœuvrer sur une plateforme équivalente à un porte-avions http://psk.blog.24heures.ch/archive/2012/11/21/le-x-47b-manoeuvrable-sur-porte-avions.html

Image IPB

Image IPB

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Commentaire de ma chere et tendre devant les videos du X-47 :

C'est un peu comme un pigeon en fait, tu l'envoie delivrer un message et il revient tout seul

:happy:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Statistiques des membres

    5 262
    Total des membres
    1 132
    Maximum en ligne
    dgf
    Membre le plus récent
    dgf
    Inscription
  • Statistiques des forums

    20 404
    Total des sujets
    1 169 124
    Total des messages
  • Statistiques des blogs

    3
    Total des blogs
    2
    Total des billets