Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Quel sera le PROCHAIN client à choisir le Rafale ? (9e pays, 10 client, 9e sujet, saison 12 ep 15)


bubzy
 Share

Recommended Posts

Concernant l'Irak le blocage serait purement financier et concernerait des avances d'armements payé à la France avant la première guerre du golfe et dont les matériels n'auraient jamais été livré. Les Irakiens veulent une remise en clair. Et je pense que les patrollers de SAFRAN sont la remise qu'ils viennent valider.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 14 minutes, Teenytoon a dit :

Du coup les allemands peuvent financer le scaf seuls en réparation de la WW2 ?

Nan mais sérieux...

On était bien prêt a lâcher 3 milliard aux Suisses en compensation de taxes transfrontalières. Franchement çà ne me choque pas. Les Irakiens demandent juste un dernier effort.

Edited by herciv
Link to comment
Share on other sites

il y a 20 minutes, Teenytoon a dit :

Du coup les allemands peuvent financer le scaf seuls en réparation de la WW2 ?

Nan mais sérieux...

L'Allemagne a fini de payer ses dommages de guerre du traité de Versailles en 2010 (edit: erreur)

https://www.latribune.fr/actualites/economie/international/20101001trib000554879/l-allemagne-a-rembourse-ses-dernieres-dettes-datant-de-la-1ere-guerre-mondiale.html

Donc, hein! :biggrin:

Edited by Patrick
Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, olivier lsb a dit :

La transaction en pétrole plutôt qu'en dollars, c'est malin. Ca permettrait de ne pas prêter le flanc à des sanctions américaines. 

Dassault prend des contrats en usd ???

Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, herciv a dit :

Concernant l'Irak le blocage serait purement financier et concernerait des avances d'armements payé à la France avant la première guerre du golfe et dont les matériels n'auraient jamais été livré. Les Irakiens veulent une remise en clair. Et je pense que les patrollers de SAFRAN sont la remise qu'ils viennent valider.

C'est possible ! Vu le business qui se faisait avec l'Irak, il est probable que plusieurs contrats n'ont pu être menés à terme. Les industriels ont été indemnisés par la Coface.. Mais l'Irak, qui avait payé les acomptes, n'a pas été livré. En contrepartie, il est possible que l'Irak n'ait pas totalement remboursé les prêts qu'il avait contractés. Tout ça est une affaire de marchands de tapis (d'Orient :smile:) entre nous et eux.

Ca me rappelle un matériel que j'avais livré d'urgence en Arabie, précisément pendant la 1ère guerre du Golfe, qui avait été fabriqué pour l'Iran, non livré à cause de la révolution iranienne, payé par la Coface, et stocké chez nous depuis. On l'avait donc vendu 2 fois :biggrin:

Link to comment
Share on other sites

Un pays discret et riche de la péninsule arabique, pour l'instant pas chahuté par son voisinage, mais justement au voisinage potentiellement inquiétant Iran, Yémen, mais qui fait figure de "Suisse régionale" :    Oman

Avec le Rafale, On pourrait être alors dans la perspective d'un remplacement des EuroFighter ( ils en ont 12, achat annoncé fin 2012, premier livré 2017 ),

et d'une partie ou de la totalité des F-16 ( ils en ont 23, en 2 lots, livrés 2005.. et 2015 )...

Oui des flottes jeunes.... Et je sais les anglais bien influents... mais ils n'ont plus rien à proposer ( 21 Hawk 200 light multirole )

Evidemment OMAN n'a pas les moyens du Qatar ( 24 EF T3 en commandé en 2018, livrables à partir de 2022 )  ou du Koweit ( 28 T3 commandés en 2016 , livrés à partir de fin 2021, cohabiteront avec F-18 C/D ). Evidemment aussi des flottes jeunes

Ou moins jeunes, celle de l'Autriche notamment  ( 15 EF de la T1, 2008 ) => Dossier ouvert de leur revente et  succession

On voit avec le Qatar, l'Egypte, le Koweit, la Grèce, les EAU - avec le F-16 -  que  la cohabitation  de chasseurs modernes - de générations proches - n'est pas forcément un obstacle à la vente du Rafale ( et avant de l'EF )

Des pays pourraient s'ouvrir ou se ré ouvrir  au Rafale ..  

Link to comment
Share on other sites

Oman? 0 chances à plus ou moins long terme pour plusieurs raisons. 

D'abord ils ont acheté 12 Typhoon en 2012 donc des avions récents 

De deux, c'est une chasse gardée britannique. 

De trois, c'est un pays paisible qui a toujours su se mettre à l'abri des conflits du voisinage et qui n'a pas l'envie et les moyens de jouer à qui a la plus grosse. 

Si ils souhaiteront augmenter leur avions, ce sera pour prendre du Typhoon ou de l'avion US pour avoir le parapluie. 

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 38 minutes, Bechar06 a dit :

Un pays discret et riche de la péninsule arabique, pour l'instant pas chahuté par son voisinage, mais justement au voisinage potentiellement inquiétant Iran, Yémen, mais qui fait figure de "Suisse régionale" :    Oman

Avec le Rafale, On pourrait être alors dans la perspective d'un remplacement des EuroFighter ( ils en ont 12, achat annoncé fin 2012, premier livré 2017 ),

et d'une partie ou de la totalité des F-16 ( ils en ont 23, en 2 lots, livrés 2005.. et 2015 )...

Oui des flottes jeunes.... Et je sais les anglais bien influents... mais ils n'ont plus rien à proposer ( 21 Hawk 200 light multirole )

Evidemment OMAN n'a pas les moyens du Qatar ( 24 EF T3 en commandé en 2018, livrables à partir de 2022 )  ou du Koweit ( 28 T3 commandés en 2016 , livrés à partir de fin 2021, cohabiteront avec F-18 C/D ). Evidemment aussi des flottes jeunes.

Les flotte de Typhoon étant assez récentes, je ne vois pas comment le Rafale s'y ferai une place.

Quand à l'environnement autour du sultanat :

- le Yémen : oui il y a une guerre civile mais Oman a des bases militaires et a des accords de défense avec les USA et le Royaume-Uni. Donc si les Houthis sont hostile à ce pays totalement neutre la seul chose qu'il a à gagner c'est 1) fait entrer les occidentaux dans le conflit 2) se brouiller avec leur seul allier l'Iran.

- l'Iran : le seul pays de la région qui a des rapports a peu près normaux avec l'Iran c'est Oman. Donc je vois mal ce pays contribuer à attaqué son seul "ami" de la région, surtout que ça fait des décennies que le sultan Qabus puis depuis sa mort son cousin le sultan Haïtham cherche a pacifier les relations entre l'Iran et les pays du Golfe.

Ce serait pour eux se tirer une balle dans le pied d'autant plus que ils ne faut pas oublié que c'est Oman qui contrôle le Sud du détroit d'Ormuz

  • Like 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

A voir avec l'évolution de la dynastie locale mais effectivement, je ne pense pas qu'Oman sorte de sa situation actuelle. On notera au passage que leur neutralité est totalement assumée (ils discutent même avec les Israéliens) mais également strictement respectée par les voisins (même les Iraniens). Acheter des Rafale ne serait ni utile pour eux ni politiquement une bonne idée.

Accessoirement, ils doivent se ménager : ils ont des moyens certes mais pas tant que ça.

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 30 minutes, Ciders a dit :

A voir avec l'évolution de la dynastie locale mais effectivement, je ne pense pas qu'Oman sorte de sa situation actuelle. On notera au passage que leur neutralité est totalement assumée (ils discutent même avec les Israéliens) mais également strictement respectée par les voisins (même les Iraniens). Acheter des Rafale ne serait ni utile pour eux ni politiquement une bonne idée.

Accessoirement, ils doivent se ménager : ils ont des moyens certes mais pas tant que ça.

L'évolution de la dynastie est dans le continuité car le nouveau sultan est celui que le précédent avait désigné comme successeur. Et vu les faibles ressources en hydrocarbures du pays (en comparaison du rapport barils/habitants des autres monarchie du Golfe), ils sont dans une transition vers une économie tournée vers le tourisme.

Pour garder cette manne touristique vitale plusieurs points doivent rester au statu quo 

- la neutralité : qui est un gage de sécurité pour les touristes. Ça fait 50 ans qu'ils maintiennent dans l'ombre les liens diplomatique entre les USA/monarchie du Golfe d'un côté et l'Iran de l'autre pour s'assurer cette neutralité.

- la tolérance religieuse : bien aidé par les préceptes pacifique de l'islam pratiqué là-bas (Ibadisme) et par 50 ans de règne d'un sultan aux mœurs plutôt originales pour la région (brièvement marié, célibataire et notoirement homosexuel).

 

Et pour clore ce gros HS, c'est un pays méconnu qui mérite d'être plus connu si on veut aller au moyen Orient pour les paysages et le tourisme culturel sans le côté bling bling des autres monarchie du Golfe. 

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

à l’instant, emixam a dit :

L'évolution de la dynastie est dans le continuité car le nouveau sultan est celui que le précédent avait désigné comme successeur. Et vu les faibles ressources en hydrocarbures du pays (en comparaison du rapport barils/habitants des autres monarchie du Golfe), ils sont dans une transition vers une économie tournée vers le tourisme.

Pour garder cette manne touristique vitale plusieurs points doivent rester au statu quo 

- la neutralité : qui est un gage de sécurité pour les touristes. Ça fait 50 ans qu'ils maintiennent dans l'ombre les liens diplomatique entre les USA/monarchie du Golfe d'un côté et l'Iran de l'autre pour s'assurer cette neutralité.

- la tolérance religieuse : bien aidé par les préceptes pacifique de l'islam pratiqué là-bas (Ibadisme) et par 50 ans de règne d'un sultan aux mœurs plutôt originales pour la région (brièvement marié, célibataire et notoirement homosexuel).

 

Et pour clore ce gros HS, c'est un pays méconnu qui mérite d'être plus connu si on veut aller au moyen Orient pour les paysages et le tourisme culturel sans le côté bling bling des autres monarchie du Golfe. 

L'eau aussi va être capitale. Mais sinon, je valide l'intégralité.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 17 heures, Pakal a dit :

Certes des chiites y sont au pouvoir mais ce n'est quand même pas un vassal de l'Iran.  La guerre Iran/Iraq s'est terminée il n'y a pas si longtemps que cela et elle a laissé des traces (1 million de morts...)

L'influence Iranienne en Irak est bien réelle et ne doit pas être négligée, et ne l'est certainement pas, dans le cadre de vente d'armes à cette dernière.

Voici une synthèse intéressante L’axe de la résistance » : l’expansionnisme régional iranien https://www.dems.defense.gouv.fr/sites/default/files/2021-10/axe_de_la_resistance.pdf

Il y a aussi de nombreux articles à ce sujet bien que plus anciens :

https://www.lorientlejour.com/article/1195457/la-vaste-influence-de-liran-en-irak-selon-des-fuites-des-renseignements.html

https://www.lesclesdumoyenorient.com/Entretien-avec-Arthur-Quesnay-sur-la-presence-iranienne-en-Irak-et-sur-l.html

La situation politique n'est toujours pas très stable.

https://www.arte.tv/fr/videos/106809-000-A/l-irak-craint-le-chaos-securitaire/

Et c'est sans compter la situation économique en Irak n'est pas folichonne (je n'ai pas trouver d'articles récents mais tous ceux que l'on trouve parlent de crise économique) et il faudra du temps, et surtout la paix, pour que l'exploitation des hydrocarbures reprenne pleinement et puisse pleinement profiter de la hausse du prix du baril. 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, Billou a dit :

Dassault prend des contrats en usd ???

Du coup en prenant l'equivalent de 3,4 mds de dollars en pétrole, ca correspondrait à 35 millions de barils (soit 25 super-tanker), soit un gain en taxation pour l'état en revente de carburant de ~6 mds d'Euros a repartir avec le GIE Rafale...;)

Link to comment
Share on other sites

il y a 38 minutes, Ronfly a dit :

Du coup en prenant l'equivalent de 3,4 mds de dollars en pétrole, ca correspondrait à 35 millions de barils (soit 25 super-tanker), soit un gain en taxation pour l'état en revente de carburant de ~6 mds d'Euros a repartir avec le GIE Rafale...;)

Ce pétrole, personne ne sait où il y ira. Le contenu des tanker peut changer plusieurs fois de propiétaire à partir de son chargement dans le tanker.

Link to comment
Share on other sites

Cet analyste voit toujours le rafale dans la course au Bengladesh voir finaliste avec l'eurofighter :

https://www.ainonline.com/aviation-news/defense/2022-02-10/bangladesh-sizes-typhoons-fighter-requirement

Le Bangladesh fait appel aux Typhoon pour ses besoins en avions de combat
par Jon Lake
 - 10 février 2022, 20:00 PM
Typhoon Italie
L'Italie est le pays partenaire principal désigné pour la campagne Typhoon au Bangladesh, bien que le Royaume-Uni ait également signalé son fort soutien à la candidature. (Photo : Eurofighter/Giovanni Colla)
Le Bangladesh a besoin de 16 nouveaux avions de combat multirôles (MRCA) pour augmenter et éventuellement remplacer ses Chengdu F-7 et MiG-29 vieillissants, et le pays veut se tourner vers l'ouest après avoir acheté ses avions de combat à la Russie et à la Chine pendant des décennies. L'impulsion pour ce changement est venue en 2015, avec la nomination d'un nouveau chef d'état-major de l'air, le maréchal en chef de l'air Abu Esrar, qui souhaitait éliminer progressivement la flotte de chasseurs russes et chinois de l'armée de l'air du Bangladesh et la remplacer par des appareils occidentaux. Esrar a évalué l'Eurofighter Typhoon lors du salon international de l'aéronautique de Farnborough en 2016 et il serait "tombé amoureux de cet appareil." Le successeur d'Esrar, le maréchal en chef de l'air Masihuzzaman Serniabat, semble tout aussi enthousiaste, bien qu'une évaluation prévue avec Leonardo ait été victime de la pandémie de Covid.

La Direction générale des achats de défense (DGDP) du Bangladesh a lancé un appel d'offres en 2017 pour l'achat de huit chasseurs, plus des options pour quatre autres, dans le cadre du programme Forces Goal 2030. Porté ultérieurement à 16 appareils, l'appel d'offres prévoit un chasseur bimoteur de construction neuve, dont chaque moteur produira au moins 12 125 livres de poussée sèche et plus de 17 635 livres avec postcombustion. La charge utile minimale sera de cinq tonnes avec au moins huit points d'ancrage pour les armes. D'autres dispositions prévoient que le nouveau chasseur sera équipé d'un radar à balayage électronique actif (AESA) d'une portée air-air de 93 miles et d'une portée air-surface de 31 miles, d'un système de recherche et de suivi infrarouge (IRST) et d'une suite intégrée de guerre électronique (IEW) et de contre-mesures électroniques (ECM).  

Le Bangladesh dispose aujourd'hui d'une force modeste d'environ 44 avions de combat, composée de huit MiG-29 et MiG-29UB affectés au 8e escadron à Kurmitola (base aérienne Bangabandhu), l'enclave militaire de l'aéroport international de Dhaka, et des survivants de 28 Chengdu F-7BG et quatre FT-7BG affectés aux 5e et 35e escadrons au même endroit. Quelque 16 anciens F-7MB et huit FT-7MB ont été retirés du service. Quatre des MiG-29 ont été mis à jour aux normes MiG-29BM/UBM en Biélorussie entre 2019 et 2020 et les quatre autres devraient suivre, mais ils ne font pas le poids face aux chasseurs modernes de la génération 4,5, tandis que les F-7 frôlent l'obsolescence.

Dans le cadre du programme de modernisation Goal 2030 des forces armées du Bangladesh de 2009, l'armée de l'air du Bangladesh a reçu 16 avions d'entraînement à réaction et de combat léger avancés Yak-130 commandés en 2013, et a prévu d'acheter huit avions Sukhoi Su-30SME en 2017. Les relations avec Moscou se sont toutefois envenimées après que ce dernier a soutenu le Myanmar sur la question des Rohingyas, et se sont aggravées après que la Russie a accepté de vendre le Yak-130 et le Su-30 au Myanmar. Dacca n'a pas non plus apprécié la stipulation de Moscou selon laquelle elle devait acheter des MiG-35 en même temps que les Su-30, et a commencé à chercher une nouvelle solution.

En conséquence, l'armée de l'air du Bangladesh a demandé au gouvernement d'affecter environ 25 200 crore taka (3 milliards de dollars) à l'achat de 16 chasseurs multirôles occidentaux, avec une avance de 6 300 crore taka pour l'exercice 2021-22. Cela permettra à l'armée de l'air du Bangladesh de rechercher un ensemble complet avec des avions, un soutien, une formation et une variété d'armes. Elle doit également inclure la création d'une installation de maintenance, de réparation et de révision (MRO) dans le pays.

Indépendamment des difficultés rencontrées par Dacca pour parvenir à un accord sur le Su-30, les officiers supérieurs bangladais estiment que l'appareil n'offrirait pas un avantage opérationnel suffisant ou une surenchère, car le Su-30 reste le pilier des rivaux régionaux que sont l'Inde et le Myanmar. L'armée de l'air du Bangladesh étant beaucoup plus petite que celle de ses ennemis potentiels, elle doit atteindre un rapport d'échange favorable pour imposer un coût suffisamment lourd pour dissuader toute agression. L'utilisation du même type d'avion rendrait cet objectif plus difficile à atteindre.

Les chasseurs occidentaux présentent des avantages significatifs par rapport aux types russes et chinois, et le Saab Gripen et le Lockheed Martin F-16 auraient été proposés et envisagés, bien que le Bangladesh envisage désormais d'acquérir des chasseurs bimoteurs plus performants. Le Dassault Rafale (en service dans l'armée de l'air indienne, ce qui pourrait être un inconvénient) et l'Eurofighter Typhoon sont les avions envisagés.

Bien que l'Italie soit le partenaire de l'Eurofighter désigné pour commercialiser l'appareil au Bangladesh, il semble probable que le Royaume-Uni soutienne également toute campagne officielle. Le rapport faisant suite au troisième dialogue stratégique entre le Bangladesh et le Royaume-Uni en 2019 indique : "Le Royaume-Uni a en outre exprimé sa volonté de soutenir le Bangladesh dans l'acquisition d'avions de combat multirôles de haut calibre, parallèlement à d'autres programmes de modernisation."

De nombreux membres de l'establishment de la défense de Dhaka pensent que l'Eurofighter Typhoon pourrait donner au Bangladesh l'avantage capacitaire dont il a besoin et lui fournir la capacité de dissuasion qui lui fait défaut depuis l'indépendance du pays en 1971. Pour l'armée de l'air du Bangladesh, l'exploitation du Typhoon constituerait un moyen utile de nouer des relations avec les quatre pays partenaires de l'Eurofighter de haute technologie et leurs forces aériennes, et pourrait offrir la possibilité d'opérer et de s'entraîner avec les quatre armes aériennes du CCG qui utilisent également le Typhoon. 

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

Edited by herciv
  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, DEFA550 a dit :

Et c'est ici que s'interrompit ma lecture :rolleyes:

Oups pardon même pas vu. Mais je voulais juste faire remarquer que avianews avait rejeté le rafale et pas JL. JL fait remarquer que le Bangladesh voudrait un biréacteur et PK semble n'avoir pas retenu ce critère. Ils ne sont pas d'accord.

Edited by herciv
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 13 minutes, herciv a dit :

Oups pardon même pas vu. Mais je voulais juste faire remarquer que avianews avait rejeté le rafale et pas JL.

Oui c'est incroyable. Jon Lake a cessé de déverser sa bile sur le Rafale et est même capable de le considérer comme un avion crédible désormais.

Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, herciv a dit :

 JL fait remarquer que le Bangladesh voudrait un biréacteur et PK semble n'avoir pas retenu ce critère. Ils ne sont pas d'accord.

De glace ... :sleep:

il y a 1 minute, Patrick a dit :

Oui c'est incroyable. Jon Lake a cessé de déverser sa bile sur le Rafale et est même capable de le considérer comme un avion crédible désormais.

Juste, pas passer pour trop con face au factuel ... 

Link to comment
Share on other sites

il y a 20 minutes, herciv a dit :

Oups pardon même pas vu. Mais je voulais juste faire remarquer que avianews avait rejeté le rafale et pas JL. JL fait remarquer que le Bangladesh voudrait un biréacteur et PK semble n'avoir pas retenu ce critère. Ils ne sont pas d'accord.

Je ne sais vraiment pas quel parti prendre entre ces deux excellents journalistes au professionnalisme, à la probité et aux sources sérieuses.

Sinon, j'ai une question. A l'époque, on en fabriquait combien des Mirage 2000 par Mois/an ? 

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

  • Member Statistics

    5,771
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Severus Snape
    Newest Member
    Severus Snape
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...