Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

13:20 Front nord : selon divers bilans fournis par les média israélien, 125 à 149 Katioucha ont été tirées sur le nord d'Israël dont 14 à Safed, 32 à Kiryat Shmona, 7 en Jordanie, 1 sur le Golan, 1 à Carmiel, 39 à Méona, 19 à Naharya et 6 à Acco (St-Jean d'Acre). (Guysen.Israël.News)

en jordanie !!!! ils sont devenus encore plus fous ?

ils veulent avoir sur le dos les jordaniens ?

Ils ont balancé, un missile à côté de Jenine ce matin. Ils s'en foutent. ça ne les dérange pas d'avoir des martyrs. :rolleyes:

Link to post
Share on other sites

Je trouve étonnant que personne ne réagisse à l'article libanais posté par CVS... Est-ce parce qu'il dérange le parti pris d'un Liban à 100 % derrière le Hezbollah ? Jusqu'à preuve du contraire le Liban n'est pas un état islamiste ennemi d'Israël, mais un état composé d'énorméments de cultures et de religions ou le Hezbollah à obtenu 11 % des voix mi 2005... c'est pas vraiment un plébiscite... ;)

Alors que Washington accuse Téhéran et Damas de soutenir le Hezbollah, le ministre iranien a accusé les Etats-Unis et Israël d'être "partenaires dans les crimes brutaux" commis contre le peuple libanais.

C'est clairement l'hôpital qui se fout de la charité, qui à nié les droits régaliens de l'état Libanais ? Qui a pris la population Libanaise en otage pour menée une politique et une agression qui ne profite qu'à la Syrie et le l'Iran ???

Que les peuples Arabes savourent les difficultés réelles de Tsahal, passe encore mais que le prix à payer de cette piètre compensation à 60 ans d'humiliation de leurs armées par Tsahal soit la vie de centaines de Libanais, NON !

Je ne suis pas pro-Israéliens, au contraire je me suis souvent opposé à Galil ou d'autres Israéliens pour leur côté jusqu'au-boutiste, mais j'espère que le Liban puisse enfin se libérer des influences étrangères qui nient sa souveraineté légitime ! A quand un état Libanais libre et indépendant, multi-confessionel et démocratique, sans ingéreance aucune ? Pour moi le Hezbollah en est une, il devrait définitivement tourner le dos à ses "souteneurs", ils mettent le Liban sur le trottoir (quitte à cogner un peu pour convaincre les récalcitrants) et ensuite relèvent les compteurs... abjecte ! :evil:

Combien de journalistes et d'hommes publiques sont morts ces dernières années au Liban pour avoir voulu dire la Vérité et s'insurger contre cet état de fait, niant la Liberté du Liban, sacrifiée au nom d'intérêts étrangers ?

Qu'en pense réellement les Libanais (et pas QUE les Chiites, 30 % de la population totale) ?

Je connais plusieurs Libanais en France (Chrétiens et Musulmans), et beaucoup sont partagés et sceptiques sur la situation au pays... Ils doutent de la sincérité du Hezbollah à améliorer la vie des Libanais, et ont peur que celui-ci considère la vie des Libanais comme une valeur négligeable au vu de leur objectif sacré : la mort d'Israël, quitte à décider pour les Libanais de leur "martyrisation" massive, en gros le peuple Libanais serait "désigné volontaire" pour se sacrifier au bénéfice de la cause...

Link to post
Share on other sites

Raid sur Baalbek: le commando israélien a capturé cinq combattants du Hezbollah et en a tué au moins dix autres

JERUSALEM (AP) - Le commando israélien largué sur Baalbek a capturé cinq combattants du Hezbollah et en a tué au moins dix autres, a annoncé mercredi le chef d'état-major de l'armée israélienne.

Avec ce raid, Israël a mené tôt mercredi sa plus profonde incursion au Liban depuis le début du conflit avec le Hezbollah il y a trois semaines. Ce raid a donné lieu à de violents combats se déroulaient entre des commandos israéliens retranchés à l'intérieur d'un hôpital de Baalbek et des combattants du Hezbollah qui entouraient le bâtiment. AP

que je suis content :lol:

je vais cherché des détails croustillant et je vous les raménes ;)

Link to post
Share on other sites

je sais aps si c'est tombe a Jenine mais lis cela :

13:55 Front nord : pour la première fois, le Hezbollah a tiré ce matin (mercredi) 1 missile d'une portée de 70 kilomètres. Le missile a atterri près d'un village arabe dans la Vallée du Jourdain, au sud du Gilboa, dans la région de Beit Shéan. Il n'y a pas eu de blessés. (Guysen.Israël.News)

Les Palestiniens de Djénine, ville proche de cette région, ont exprimé leur joie en voyant le missile atterrir. ''Même si ce missile nous était tombé sur la tête, ça ne nous aurait pas empêchés d'exprimer notre joie'' criaient-ils.

Ces gens se foutent éperdument de perdre la vie pourquoi ils disent qu'on les tue après ? :rolleyes:

Au fait une personne morte à Nahariya par les roquettes.

C'est bien beau de faire des opérations et de démontrer qu'on peut attaquer n'importe ou. Mais moi je constate qu'il y a toujours autant de roquettes si ce n'est plus. :?

tsahal affirme avoir détruit 1/3 des lanceurs. Les 2/3 restant promettent encore de beaux jours de roquettes et un conflit qui va durer.

Link to post
Share on other sites

premiers détails :

Parmi les 5 prisonniers ramenés de Baalbek par les commandos israéliens, trois appartiennent à la famille du chef du Hezbollah et se nomment Nasrallah.

Metula, 07h 00 locales, mercredi,

A 22h 12, hier soir, des commandos israéliens ont été héliportés dans le fief du Hezbollah, la ville de Baalbek, située dans la Bekaa, à l’est du Liban. Les commandos ont ensuite pénétré dans l’hôpital Dar el-Hekmé, appartenant à l’organisation terroriste.

Les Israéliens entendaient, semble-t-il, s’emparer du cheikh Mohamad Yazbé, l’un des leaders de la formation intégriste, qui se trouvait encore dans l’établissement de Dar el-Hekmé moins d’une demi-heure avant l’arrivée des Hébreux. D’autre part, il apparaît également que Jérusalem avait des raisons de croire que c’était dans cet hôpital que les islamistes détenaient en otages ses deux soldats kidnappés au 1er jour du conflit.

La force d’intervention, ainsi que les avions et hélicoptères qui soutenaient l’opération au sol, ont éliminé un nombre conséquent de miliciens – environ 35 selon Michaël Béhé, une vingtaine, de source officielle libanaise – lors de ce raid. De plus, les Israéliens ont capturé et emmené avec eux un certain nombre de chefs hezbollani.

Aucun Israélien n’a été blessé lors de cette action. Une opération telle qu’ils s’en sont déjà déroulées plusieurs du même type depuis le début des hostilités, mais qui a été rendue publique par des représentants de media arabes présents sur place.

D’autre part, le bilan des victimes de l’organisation terroriste a été très nettement revu à la hausse au sein de l’armée israélienne, encore qu’il existe d’importantes divergences d’évaluation entre trois services de Tsahal. La correction du nombre des intégristes armés morts au combat va toutefois dans le sens des affirmations répétées de Michaël Béhé, qui avait écrit, dans ces colonnes, ne pas comprendre pourquoi l’armée israélienne sous-évaluait grandement le nombre des morts parmi les hommes de Nasrallah.

Selon notre correspondant à Beyrouth, le nombre des victimes libanaises du conflit dépasse actuellement les 1'500 morts, dont 175 civils collatéraux, étrangers à l’effort de guerre islamiste, et plus d’une quarantaine de militaires libanais. Toujours d’après notre camarade, il resterait au Liban-Sud moins de 200 miliciens en état de s’opposer à Tsahal, contre 750 au début des hostilités. De plus, toutes les troupes d’élite de Nasrallah auraient été taillées en pièces par les Israéliens.

Durant des combats s’étant déroulés hier dans la région ouest du front, 3 paras ont trouvé la mort lorsque leur unité est tombée dans une embuscade et 23 de leurs camarades ont été blessés. Durant ce même affrontement, les intégristes ont perdu 27 éléments, soit la totalité des forces qu’ils avaient engagées.

L’aviation à l’étoile de David bleue a repris ses raids, ce matin à 2 heures, à l’issue du moratoire de 48 heures qu’elle s’était imposé. On s’attend à ce que le Hezbollah fasse, dans les heures à venir, tout son possible pour reprendre ses tirs de roquettes contre les agglomérations israéliennes.

La Ména est en mesure de confirmer que l’organisation terroriste chiite libanaise dispose encore de centaines de projectiles en situation d’être lancés, surtout des Katiouchas à courte et moyenne portées.

A l’heure de publier ce compte-rendu, l’armée israélienne mène une offensive terrestre sur sept colonnes en direction du fleuve Litani. L’opposition islamiste à ces forces est, dans l’ensemble, très limitée

Link to post
Share on other sites

ca tu pourrais peut etre t en passer histoire de ne point heurter des sensibilites differentes des tiennes..... :rolleyes:

si c'est pour heurté des sensibilités pro-hezbollah non merci je ne cache pas ma joie et mon admiration.

voici des détails de la spectaculaire attaque israelienne a balbeck.

22heure47 Front nord : selon des sources libanaises, l'aviation israélienne a effectué des frappes contre cinq positions du Hezbollah dans la région de Baalbeck, à l'est du pays du Cèdre. Tsahal n'a pas encore confirmé l'information. (Guysen.Israël.News)

23:54 Front nord : selon des sources sécuritaires libanaises, l'armée de l'air a déposé des troupes à Baalbeck, dans la vallée libanaise de la Bekaa, pour mener une ambuscade. Tsahal n'a pas encore confirmé l'information. (Guysen.Israël.News)

07:11 Front nord : les unités de commando qui ont opéré dans la nuit à Baalbeck, dans la vallée libanaise de la Bekaa, sont revenues ce matin saines et sauves en Israël après avoir réussi à tuer plusieurs terroristes du Hezbollah et en avoir capturé au moins trois : Hussein Nasrallah, Hussein al-Boureji, et Ahmed al-Goutah. (Guysen.Israël.News)

Les soldats d'élite se sont retranchés dans l'hôpital de la ville et ont échangé des tirs nourris avec les miliciens chiites. Au Liban on affirme que le but de l'opération était d'enlever le cheikh Mohamed Yazbek, membre du Conseil suprême du Hezbollah. Selon les autorités libanaises au moins 10 autres personnes auraient été tuées dans ce raid. Le raid a débuté par six attaques des avions de chasse dans le secteur, à la suite desquelles une impressionnante armada d'hélicoptères est arrivée déposant les soldats du côté ouest de Baalbeck, considéré comme un fief stratégique du Hezbollah. Parallèlement, un poste de l'armée libanaise a été bombardé dans le village de Shalifa, à l'ouest de Baalbeck. L'armée de l'air a également effectué un raid sur la ville d'Al-Harmal, au nord de la Bekaa, alors que le Hezbollah annonce avoir attaqué un poste de Tsahal dans la région des fermes de Shebaa.

d'autres infos.

Front nord : les forces d'infanterie, de blindés et du génie ont pris le contrôle de plusieurs positions dans les villages de Mis al-Jebel, Mehbib et Blida, du côté oriental de la frontière libanaise. Elles ont renforcé leur contrôle sur les villages de Tayiba, Adayseh, et Rav a-Tlatin, à l'ouest de Metula, ainsi qu'à Aita al-Shaab, Maroun al-Ras, et Bint Jbeil. (Guysen.Israël.News)

Tsahal affirme avoir tué 7 terroristes à Mehbib.

Israeli commandoes landed by helicopter near Baalbek Tuesday night kill 10 Hizballah operatives, take 5 prisoners and return safely to base

DEBKAfile reports the Israeli force fought its way into the Dar al Hikmeh hospital which Hizballah’s Beqaa commander Muhammad Yazbek had converted into his staff headquarters. This was the deepest Israeli incursion in Lebanon so far, 150km from the border. Yazbek, member of Hizballah's high council and close to Tehran, was not there.

DEBKAfile’s senior military sources report Israel is going all out in an effort to finally overwhelm Hizballah on all fronts and generate conditions for the deployment of a multinational force in South Lebanon.

Overnight, Lebanese witnesses reported an unprecedented number of Israeli warplanes over the Beqaa valley Tuesday night and aerial strikes against five Hizballah positions near Baalbek. From the Mediterranean, Israel naval artillery pounded Hizballah rocket sites on the Lebanese shore.

Hizballah denies losing 240 men in the three-week Lebanon war. Its Al Manar television station claims the prisoners taken in the Israeli commando operation and the Lebanese killed in Israeli air attacks around Baalbek were innocent civilians. This is a routine claim in its propaganda war.

Tuesday, Israeli Arabic broadcasts began reading out the names of Hizballah casualties.

Link to post
Share on other sites

Le hezbollah prétend que c'est des civils et a demandé aux israéliens la preuve en image. :rolleyes:

faut qu'ils se mettent d'accord la police libanaise confirme qu'il s'agit de membre du hezbollah. elle a méme fournit les noms des prisonniers.

Link to post
Share on other sites

750 homme du hezbollh, sa fait pas beaucoup, quand on voie que le nombreux de missile ne diminue pas

Il n'y a qu'un tiers des lanceurs détruits d'après tsahal. ça leur laisse de la marge pour en lancer encore pendant longtemps.

Link to post
Share on other sites

750 homme du hezbollh, sa fait pas beaucoup, quand on voie que le nombreux de missile ne diminue pas

Euronews parle de 300 combattant du Hezbollah tués au combat sur les 2000...........depuis le début de l'opération de tsahal.

Lors de l'opération sur Baelbek 5 combattant du Hezbollah font été fait prisonniers.

12 civils libanais ont été retrouvés mort à proximité des bombardements lors de cette opération.

Link to post
Share on other sites

se que je veux dire c'est qu'il dis qu'il reste environ 200 homme, il faut quoi 2 ou 3 homme par lanceur sa fait pus beaucoup pour opposer une resistence

On estime le nombre de membres du hezbollah entre 5000 et 40000.

Sans compter le vivier de futurs membres au sein de la population chiite.

Link to post
Share on other sites

On estime le nombre de membres du hezbollah entre 5000 et 40000.

Sans compter le vivier de futurs membres au sein de la population chiite.

N'imp :rolleyes: :rolleyes:

Le nombre de combattant aguerrie s'éléve à pas plus de 2000...............le reste c'est des membres passifs qui ont just le carte de fan club...........

Link to post
Share on other sites

N'imp :rolleyes: :rolleyes:

Le nombre de combattant aguerrie s'éléve à pas plus de 2000...............le reste c'est des membres passifs qui ont just le carte de fan club...........

Moi je cite mes sources (figaro, cnn, ynet, jpost et autres). Après faut regarder leur fiabilité.

Link to post
Share on other sites

si c'est pour heurté des sensibilités pro-hezbollah non merci je ne cache pas ma joie et mon admiration.

je ne faisais pas particulierement allusion a ceux là...Plutot a ceux qui sont ,comme moi ,neutres, et qui tiquent un peu sur les 800 morts et plus de 3000 blessés parmi les civils libanais.

Auquel on peu rajouter les 10 de hier soir....

Link to post
Share on other sites

je ne faisais pas particulierement allusion a ceux là...Plutot a ceux qui sont ,comme moi ,neutres, et qui tiquent un peu sur les 800 morts et plus de 3000 blessés parmi les civils libanais.

Auquel on peu rajouter les 10 de hier soir....

soit pas étonné ;) , dés qu'on a le malheur de critiquer Tsahal on est quailifié de pro-hezbollah :rolleyes: ..........................

complexe de persécution oblige

Link to post
Share on other sites

soit pas étonné ;) , dés qu'on a le malheur de critiquer Tsahal on est quailifié de pro-hezbollah :rolleyes: ..........................

complexe de persécution oblige

ou pro-hamas. :twisted:

Toutes les armées sont criticables, car toutes ont fait ou font des conneries.

Link to post
Share on other sites
Guest grinch

Hussein nasrallah c'est de la famille du khelb Hassan nasrallah ?

le terme khelb (chien) était-il nécessaire?

Pour en revenir à la mission à Baalbek, une des multiples versions de tsahal est de montrer aux libanais que Tsahal peut intervenir partout au liban.

Un commando israélien héliporté a, sous le couvert de la nuit, enlevé cinq membres du Hezbollah et tué ou blessé dix à Baalbeck, selon le général Haloutz. "Nous avons lancé cette opération pour prouver que nous pouvions frapper partout au Liban", a-t-il dit, niant des informations selon lesquelles le commando voulait enlever un dirigeant du Hezbollah.

Les Israéliens entendaient, semble-t-il, s’emparer du cheikh Mohamad Yazbé, l’un des leaders de la formation intégriste, qui se trouvait encore dans l’établissement de Dar el-Hekmé moins d’une demi-heure avant l’arrivée des Hébreux. D’autre part, il apparaît également que Jérusalem avait des raisons de croire que c’était dans cet hôpital que les islamistes détenaient en otages ses deux soldats kidnappés au 1er jour du conflit.

Que de tergiversation...alors que l'idée est de créer la peur pour que les libanais n'appuient plus le hezbollah

Image IPB

Link to post
Share on other sites

Dans cette guerre, il est difficile d'être objectif par les médias pro-hezbollah, pro-israélien, pro-arabe ou soutien au Liban ! Les cons sont ceux qui gobent tout sans critique ou jugement comme l'a dit Dragan : il faut se méfier aux chiffres avançées par les antagonismes.

Link to post
Share on other sites

voici les faits du jour ( en fait d'hier ) tels que les rapporte libération : Les bombardements israéliens du Liban ont fait, en trois semaines, 828 tués et plus de 3 200 blessés, selon un bilan fourni hier par la commission des secours du gouvernement libanais. «Il s'agit de cadavres identifiés, ce bilan ne tient pas compte des personnes qui se trouvent toujours sous les décombres», a précisé un des responsables de la commission. L'armée israélienne a tué 400 combattants du Hezbollah, a affirmé Yitzhak Herzog, ministre israélien et membre du cabinet de sécurité. La milice chiite, dont les effectifs sont estimés à 2 000 hommes, avance, elle, un bilan de 43 morts. Treize roquettes et obus de mortier ont été tirés hier sur le nord d'Israël, second jour d'accalmie relative. Depuis le début du conflit, le 12 juillet, une quarantaine de roquettes en moyenne s'abattait sur le nord du pays avant la mi-journée. Le président syrien Bachar al-Assad a appelé hier l'armée à se tenir prête pour faire face aux «défis régionaux», évoquant pour la première fois depuis le début du conflit au Liban une éventuelle implication militaire de son pays. La Bourse de Beyrouth a rouvert hier après deux semaines de fermeture due à l'offensive militaire israélienne et a perdu 4,13 % hier à la clôture. Renouvelant son soutien au Hezbollah, le chef de la diplomatie iranienne, Manouchehr Mottaki, a fustigé, hier à Beyrouth, les Etats-Unis et l'ONU, affirmant que «la priorité est le cessez-le-feu et la fin des hostilités de l'agresseur» israélien. Deux Palestiniens ont été tués, hier, par le tir d'un obus israélien dans la bande de Gaza, où Tsahal a mené une nouvelle incursion près de l'aéroport de Rafah. La Cour suprême d'Israël a autorisé hier un groupe juif d'extrême droite, les Fidèles du Mont du Temple, à se rendre demain sur l'esplanade des Mosquées de Jérusalem, contre l'avis de la police et des services de sécurité qui redoutent des troubles à cette occasion.

Link to post
Share on other sites

voici la position de la syrie ( source : le monde ) : our la première fois depuis le début du conflit, le chef de l'Etat syrien, Bachar Al-Assad, a évoqué, mardi 1er août, une éventuelle implication militaire de son pays. Les troupes syriennes doivent "se tenir prêtes, en raison de la situation internationale et des défis régionaux, qui nécessitent la vigilance", a ordonné le président Assad, à l'occasion de la fête de l'armée. "Toute goutte de sueur à l'entraînement nous épargnera une goutte de sang quand l'heure viendra", a-t-il souligné. "Le combat se poursuit tant que notre terre est occupée et que nos droits sont violés", a ajouté le chef de l'Etat. De son côté, le ministre syrien des affaires étrangères, Walid Al-Mouallem, en visite au Qatar, a dénoncé l'offensive israélienne au Liban comme étant inscrite "dans le cadre d'un plan prémédité et d'un agenda politique accepté par les Etats-Unis, Israël et certaines parties régionales" - sans préciser quelles étaient ces dernières. Plus explicite encore, le ministre a assuré que "l'intention d'élargir l'agression et d'y inclure la Syrie existe". Celle-ci doit " rester vigilante" face à "toute éventualité", a-t-il insisté. Ces propos traduisent un durcissement net de la part de Damas. Aucune tension n'est perceptible cependant dans les rues de la capitale, bordées, ici et là, d'immenses panneaux reproduisant des photos du drame du bombardement israélien du village libanais de Cana qui s'est soldé par la mort de dizaines de victimes civiles, dont un grand nombre de femmes et d'enfants. PORTRAITS D'HASSAN NASRALLAH Parmi les véhicules qui se croisent dans les avenues damasquines, nombreux sont ceux ornés d'affiches du leader du Hezbollah, Hassan Nasrallah. Dimanche, le président Assad avait accusé Israël de "terrorisme d'Etat" et critiqué la "lenteur" de la communauté internationale à décréter un cessez-le-feu au Liban. Après les déclarations du président américain George Bush, vendredi, fustigeant la Syrie et l'Iran et les accusant de vouloir, via le Hezbollah, "stopper la progression de la paix et de la démocratie", le chef de l'Etat syrien avait rétorqué en saluant la " résistance nationale héroïque (le Hezbollah) qui a frappé au coeur de l'ennemi". Mais aucune allusion n'avait été faite, jusque-là, à une possible mobilisation militaire de la Syrie elle-même. Le dernier affrontement militaire avec Israël remonte à 1982, lors de l'invasion du Liban par les troupes de Tsahal.

Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.
  • Member Statistics

    5,551
    Total Members
    1,550
    Most Online
    MikeAlex
    Newest Member
    MikeAlex
    Joined
  • Forum Statistics

    21,092
    Total Topics
    1,377,152
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries
×
×
  • Create New...